recette jus de citron pour maigrir citron


Les dangers des anticoagulants. Faisant partie des « mort-aux-rats » extrêmement toxiques, les anticoagulants sont les molécules qui empêchent la formation de caillots sanguins. Selon les médecins, le rapport bénéfice/risque des anticoagulants demeure favorable sous réserve du respect du bon usage de ces médicaments. Qu’en est-il de la vérité, vraie? Qu’apportent les anticoagulants? Les anticoagulants sont couramment utilisés pour soigner les thromboses (obstruction d’une veine) et les embolies (occlusion d’une artère pulmonaire ou cérébrale). Ils sont également indiqués en prévention de ces maladies, par exemple, en cas de port de prothèse de la valve cardiaque, de la hanche ou du genou. Parallèlement, le fait de donner un anticoagulant au patient permet de réduire le risque d’un infarctus ou d’un AVC. Que sont les « anti-vitamines K » (AVK)? Connus sous abrégé AVK, les « anti-vitamines K » sont les anticoagulants les plus utilisés. Ils agissent en s’opposant à l’action de la vitamine K, nécessaire à la coagulation sanguine. C’est la raison pour laquelle ils ont baptisés « anti-vitamines K » ou « AVK ». Sintrom, Préviscan et Coumadine sont les AVK les plus prescrits. Quels sont les effets secondaires des AVK? Parmi les effets secondaires des AVK citons la fatigue chronique, la pâleur inhabituelle, les nausées fréquentes, la perte importante d’appétit, l’amaigrissement maladif, la chute accélérée de cheveux. La prise prolongée de ces médicaments est associée à un risque accru de saignement, responsable de 4 000 décès et 17 000 hospitalisations par an. Peut-on prendre les compléments alimentaires en même temps que les AVK? Effrayées par les effets secondaires des anticoagulants, de nombreuses personnes se tournent vers des traitements alternatifs. Cependant, les dangers de l’automédication sont multiples. Certains suppléments alimentaires tendent à inhiber l’action des anticoagulants (millepertuis, pousses de brocoli, artichaut, coenzyme-Q10, vitamine C, glucosamine), alors que d’autres (ail, ginkgo biloba, matricaire, saule blanc, reine des prés, cannelle, aspérule odorante, oméga-3, vitamine E) accroissent cette même action avec un risque accru de saignement. Ainsi, la prise conjointe d’anticoagulants et de suppléments alimentaires nécessite une surveillance médicale par prélèvement de sang. Il est donc obligatoire de passer régulièrement un test sanguin appelé INR (International Normalized Ratio = Rapport International Normalisé). Les résultats doivent se situer entre 2 et 3 pour une personne ayant un traitement anticoagulant de type AVK et prenant simultanément l’un des compléments alimentaires cités ci-dessus. Au-delà de 5, le sang est trop fluide. Cela signifie que le risque de sainement est devenu important. Au-dessous de 2, le sang est trop visqueux. C’est-à-dire le risque d’obstruction des vaisseaux est accru. Il faut donc contacter votre médecin traitant: en fonction des résultats sanguins et des manifestations cliniques, il prendra les mesures nécessaires. Celles-ci peuvent aller de la simple suppression de supplément à l’ajustement de dose de médicament. Sachez que la valeur de votre IRN est mentionnée sur votre carnet d’anticoagulant (carnet de surveillance). Vous devez montrer ce document à chaque consultation médicale! Quelles sont les règles à respecter? Prenez votre anticoagulant toujours à heure fixe. Consultez d’urgence votre médecin en cas d’un saignement du nez ou des gencives, d’urines sanglantes, de selles goudronneuses, de bleus et d’éruptions cutanées. Ne prenez pas d’autres médicaments sans l’accord préalable de votre médecin. Ne modifiez jamais la dose d’un anticoagulant sans avis médical. Evitez dans la mesure du possible toutes les piqûres (acupuncture, piercing), les coupures et les blessures. Surveillez de près votre alimentation. Quels sont les aliments à éviter? De nombreux aliments interfèrent avec les anticoagulants. Il s’agit des abats, des fromages fermentés, des choux (chou-fleur, chou de Bruxelles, chou rouge, brocoli, choucroute), de l’épinard, du cresson, du fenouil, de la laitue, des asperges vertes et des pistaches. En effet, ces produits sont riches en vitamine K, qui joue un rôle majeur dans la fabrication des facteurs de coagulation dans le foie. La vitamine K interfère avec des anticoagulants, en inhibant leur action. Quelle est la différence entre un anticoagulant et un antiagrégant plaquettaire? Un antiagrégant plaquettaire, comme son nom l’indique, empêche l’agrégation (agglutination) des plaquettes sanguines, en les rendant moins collantes. Il diminue ainsi la vitesse de formation des caillots capables d’obstruer des artères et potentialise souvent l’action d’un anticoagulant. Les antiplaquettaires les plus utilisés sont Kardegic, Aspirine et Plavix. Partager: Cataracte: levons le voile! Rallonger pour prolonger? 243 Comments. Bonjour je suis sous xarelto depuis 2 ans je ne ressens pas d effets secondaires à part de temps en temps mes mollets sui chatouillent mzis d apres mon medecin rien à voir avec le xarelto. Etant nerveuse j aimerais prendre du progmagnor relaxation vitamines b magnésium et passiflore …or j ai lu que l association passiflore et anticoagulant pouvait provoquer des hemorragies est ce vrai est ce vrai avec la nouvelle generation xarelto. En lisant les posts ca me fait peur le xarelto bien que pas d effets secondaires car comme j ai une fibrillation auriculaire ce medicament serait à vie. Je le prends tous les matins à la même heure on m a dit que c etait important de le prendre tous les jours à la meme heure. J aimerais passer a l assaflow ….mais il parait sue ce n est pas la meme chose. Lors de mon rvs avec cardio je vais en discutet Merci de votre réponse. Bonjour, je vous invite à prendre conseils auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. après avoir lu tous ces commentaires ça me conforte dans mon opinion sur le XARELTO – j’ai eu la chance de ne pas avoir d’effets indésirables tels que perte de cheveux – douleurs. Je suis passée au Préviscan 20 – depuis 5 ans, depuis 2 mois j’ai du mal a équilibrer mon traitement, mon médecin m’a parlé de la COUMADINE je ne connaissais pas, après avoir lu tout celà, je « balise » un peu, je ne voudrai s pas changer mon cheval borgne contre un aveugle. Je vous dirais à l occasion. Pour en revenir au xarelto je n’ai eu aucun signe de douleur, seulement un épithaxis. Bon courage à ceux qui souffrent. Jeannine. La prise de xarelto 20 sur une periode d’un mois pour dissoudre un caillot sur une veine distalle au mollet n’est-elle pas risquee du point de vue du risque hemorragique avec la prise d’un aap plavix 75 que je ne peux arrreter car stente? Mon cardio m’a simplement dit de prendre l’aap tous les 2 jours au lieu de tous les jours. Ce qui m’inquiete aussi c’est l’absence d’antidote avec ce nouveau medicament. En cas d’hemorragie serieuse comment les services hospitaliers s’y prennent-ils? Bonjour Jai subi une homogreffe valvulaire. Je prends un anti plaquettaire ( plavix ). La vitamine K2 a-t-elle un impact sur les plaquettes sanguines? Merci beaucoup Odette. Pour ma part les effets de Xarelto sont les pb intestinaux. J’ai dû revoir toute mon alimentation, alors même que cet anticoagulant est supposé ne pas poser de contrainte en termes d’aliments. Autre effet secondaire, cela a été dit par quelques personnes ici et je le confirme j’ai également une chute de cheveux depuis le début du traitement. Le labo B… qui commercialise ce produit n’indique pas sur sa notice cet effet secondaire. POURQUOI. Je note pourtant de multiples témoignages allant dans ce sens surtout en anglais (voir Xarelto /hair loss) et aussi dans la database vigiAccess de l’OMS (publique et accessible à tous), qui recense les effets secondaires des médicaments. Ces informations pourront conforter ceux/celles qui se trouvent dans le même cas. Merci pour votre témoignage, je confirme que beaucoup de patients constatent des pertes de cheveux, des cheveux moins denses, moins beaux, qui ternissent et cassent. Avez vous besoin d’informations sur des nutriments qui pourraient leur redonner de la vigueur? Bien à vous. Cyrielle, Votre Docteur en Pharmacie NutriLife. Bonjour, Je prends du Xarelto depuis 2 ans et n’ai aucun reproche à lui faire. Je ne ressens pas de douleur ou autre mots à part peut-être de temps en temps de tout petits vertiges mais rien n’indique qu’ils soient dus à ce médicament. Par contre je fais de la plongée sous-marine et déplore un phénomène nouveau depuis mes 3 dernières plongées. La 1ère fois j’ai ressenti un nausée environ 10à 15 mn après être remonté. La 2ème fois même chose mais nausée plus prononcée. La dernière fois, encore plus prononcé et pas loin de croire que j’allais vomir. Rien ne me dit que le Xarelto peut être responsable. Par contre j’ai eu une analyse sanguine aujourd’hui et le taux de plaquette est assez bas à 128 G/L Est-ce qu’il peut y avoir un rapport avec la prise de Xarelto? Si l’INR est bien équilibré normalement il n’y a pas de contre-indication à la pratique de la plongée en cas de prise de traitement anti-coagulant. Cependant, en cas de doutes, n’hésitez pas à en référer à votre médecin. Cyrielle, Votre Docteur en Pharmacie NutriLife. Bonjour à tous! Depuis 2014 je suis sous Xarelto 20 mg suite à deux TVP suivie d’embolie pulmonaire. Je ne connais pas pas les AVK classiques (préviscan…) mais je comprends que chacun d’entre nous réagis de façon différente vis à vis de ce médiacament. Personnellement je ne subit aucun effet secondaire et je vis mes mes journées pleines et satisfaisantes. J’ai bien des douleurs mais celle-ci sont dues aux rhumatismes et des petits problèmes étrangers à mon traitement. J’ai envisager de changer malgré tout car le Xarelto ne possédait pas d’antidote. Mais à ce jour ce n’est plus le cas. Celui-ci existe malgré qu’il soit confiner aux hôpitaux dans les services d’urgence et le service cardiologique ainsi que dans les SAMU et SMUR. Aujourd’hui je me sens plus rassuré face aux éventuelles hémorragies possibles d’autant plus que le risques est identiques avec les AVK classiques. Malgré tout je surveille mon alimentation afin de ne pas faire d’excès bien que le Xarelto ne soit pas « influencé » par les aliments. A tous je souhaite une meilleure santé et bon courage. Merci pour votre témoignage. Cyrielle K. Votre Docteur en Pharmacie NutriLife. Bonjour. La prise régulière de Kadegic peut-elle influer sur le PSA? Merci de votre réponse. Je n’ai pas la notion que le kardegic puisse avoir une influence sur le PSA. Le Kardegic a une action orientée, propre à ses propriétés. Il inhibe la cycloxygenase de type 1 ce qui bloque la synthèse de Thromboxane A2 et entraine une inhibition de l’agrégation des plaquettes, cela a pour effet de fluidifier le sang. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin. Cyrielle, Votre Docteur en Pharmacie NutriLife. Bonjour Ma mère a fait une phlébite et embolie pulmonaire 10 pourcents en mai dernier d’abord soignée avec previscan son état a empiré nausées fatigue insuffisance rénale … Elle a du etre hospitalisée. Nous avons demandé de changer le traitement suite à une alerte Vidal sur le previscan elle est donc passée au lovenox injection matin et soir. Cependant depuis, elle présente une anémie importante et un manque de fer elle a toujours des nausées avec perte d’apétit c’est insupportable depuis 2 mois! Et depuis l’embolie elle a perdu la vue de son œil droit! Quelle solutions il y a t’il avant que son état se dégrade davantage! Merci de nous aider. Bonjour, Le traitement prolongé par lovenox contribue à baisser des plaquettes sanguines. La baisse des plaquettes sanguines se manifeste principalement par des hémorragies externes touchant notamment la peau (petites taches bleu-violacées) ainsi que par des saignements du nez ou des saignements digestifs plus ou moins importants. Ces hémorragies conduisent à une anémie férriprive (une anémie liée à un manque de fer). Votre mère pourrait bénéficier d’apports supplémentaires en fer. Cordialement, Irina. Hello xarelto depuis 4 mois suite à une arythmie régularisé en rythme sinusal par cardio version. Donc toujours sous xarelto par précaution. Mais j’ai régulièrement des bleus sur les bras, et cela m’ennuie beaucoup. Je n’en avais pas avec le kardégic 160. Y a t’il un moyen de ne plus avoir ces bleus que je traite à l’arnica. Cdlt. Bonjour, Le macérât huileux d’arnica est traditionnellement indiqué pour réduire les bleus. Vous pouvez l’appliquer en gel, crème ou pommade, ou encore le prendre en granules homéopathiques. Cordialement, Irina. à IRINA embollie pulmonaire et phlébite du bras sans raison(sauf super stress) et analyses poussées en 2014, depuis sous previscan 1/4 et cardensiel 2.5 le matin, suite à fa:flecaine 100,je me sens essoufflée après effort modéré,perte de cheveux je souhaiterais arreter ces traitements pour d’autres moins lourds sentant ma santé en danger avec ces traitements. Puis je prendre du kadegic à la place du previscan,suis je obligée de continuer la fleciane,le cardensiel ralentissant bien les palpitations Merci de votre reponse. Bonjour, Vous devez consulter en premier votre médecin. De votre propre initiative, n’ajoutez pas de kardegic à votre prescription. D’autre part, ne cessez pas de prendre de la flecaine sans obtenir l’avis de votre médecin, même si vous vous sentez mieux. Toujours en accord avec votre médecin, vous pouvez prendre un complément alimentaire à base de L-carnitine. La L-carnitine est un acide aminé utilisé avec succès comme adjuvant dans le traitement de l’angine de poitrine, de l’insuffisance cardiaque congestive, de l’artériopathie périphérique, de la cardiomyopathie, de l’infarctus du myocarde. La prise de L-carnitine (la dose maximale s’élève à 2 g par jour, répartie en 1 à 3 prises, pendant 3 mois) réduit l’essoufflement à l’effort et améliore l’endurance physique des patients. Elle peut être utilisée en toute sécurité en association avec un traitement de fond (dérivés nitrés, bétabloquants, digoxine, antagonistes calciques). bonjour alors moi je vais bientot feter mes cinquante années de prise de sintrom(embolie pulmonaire en 1968),je suis deficitaire en antitrombine 3 jamais eu de problème sur la prise de ce medicament, mais actuellement j’ai de fortes douleurs dans le poignet gauche donc ya t-il un rapport avec le sintrom? MERCI. Bonjour, Vous devez consulter en premier votre médecin traitant afin qu’il vous oriente si nécessaire vers un spécialiste (rhumatologue, orthopède, etc.). Cordialement, Irina. Bonjour, est ce que la prise de xarelto pendant 1an peut modifier le taux de PSA? Merci de vos réponses. Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. entre Xarelto et Pradaxa, quel est celui qui produit les effets les moins indésirables? Est-ce qu’il y a une diminution de la libido comme c’est le cas pour des anti-coagulants classique comme Préviscan etc…Avez vous un conseil pour le moins mauvais des anti-coagulants les anciens ou les nouveaux? Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. bonsoir je suis sous sintrom pendant 2 mois et mon medecin m’a prescrit du magnesium. est ce qu’il y’a une ineraction entre le sintrom et le magnesium merci a tous. Bonjour, merci de de votre demande, si votre médecin vous a fait cette prescription, je pense qu’il n’y a pas d’interaction mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. suite à 2 Avc 5 mois sous Previscan effets indésirables catastrophiques: malaises avec perte de connaissance, nausées, perte de 20kgs, gonflement de la gorge avec difficultés deglutition, lévre enflée. Le médecin vient de me changer le Previscan pour la Coumadine... J’espère que je pourrai enfin tenir debout … ComBien de temps pensez vous pour évacuer le Previscan? Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Merci pour votre blog qui est passionnant. J’en prends connaissance au moment où je me pose des questions bibliques sur Cordaronne et Xarelto/ Je suis porteur d’un pacemaker depuis 15 ans avec joie et succès suite à une rupture inexpliquée du faisceau de His Vient de s’ajouter de l’arythmie Le cardiologue vient de me proposer Cordaronne pour lutter contre l’arythmie et Xarelto pour éviter la formation de caillots lors d’une séquence d’arythmie. Vos commentaires sur la spiruline m’ouvrent des horizons. Je fait de temps en temps des cures de cette algue et je préférerais la consommer à la place du Xarelto. qu’en pensez vous? Par ailleurs quelle plante pourrait remplacer la cordaronne? Merci Alain. Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Bonjour,je prends du préviscan depuis 2mois et demi suite à la pose d’une prothèse de genou,une petite phlébite avait été détectée,j’ai moi aussi une chute de cheveux plus importante,j’ai hate darréter ce traitement,je sais qu’il faut le faire progressivement mais l’arrét est-elle sans danger car il y a un an j’ai fait un anévrisme sur une artère vertébrale et j’ai peur qu’il y ai un effet rebond,je suis aussi une angoissée avec de l’hypertension controlée mais avec quelquefois des hausses.j’ai eu aussi des douleurs récurantes au niveau des hanches,je me demande aussi si ce n’est pas à cause du préviscan!!merci de vos réponses. Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Bonjour Voici ma question Est il possible que l’association du PLAVIX et du SINTRON puisse provoquer une diminution des plaquettes Merci de me répondre. Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Qu’en est il des compléments alimentaires ( Q10, oméga 3, huiles essentielles etc )…une pour une personne qui présente une thrombopénie modérée et une thrombopathie par déficit en granules alpha et delta? Le mécanisme de coagulation et d’agrégation plaquettaire étant différent d’une personne sous anticoagulants. Merci de votre réponse. Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Je suis sous previscan depuis 2 Ans. Et pour l’instant à part que j’ai de tant à autre la tête compressé. Bonsoir, J’ai 58 ans, Je suis sous xarelto20 depuis au moins 3 ans et à vie, pour avoir eu 5 thromboses (entre l’âge de 18ans, suite à prise de la pillule et donc arrêt définitif – et 55ans) à la jambe gauche. Suite à des recherches on m’a trouvé la mutation du Facteur V Leiden. Je suis très fatiguée, je n’arrête pas de perdre mes cheveux en grandes quantités. Début 2016 j’ai dû me faire hospitalisée au bout de 5 jours à hurler pour de violents maux de têtes, ils n’ont rien trouvé à part une infection urinaire (et je n’avais pas mal là). A chaque fois que j’ai parlé de tous ces symptômes au médecin, au dermato et même à l’hôpital, personne n’a vraiment voulu faire la relation avec la prise du xarelto. J’ai passé scanner, irm, analyses de sang, on me dit que tout est normal, et je continue à perdre beaucoup mes cheveux, fatiguée, pâleur… Je restais persuadée que c’était lié au Xarelto et maintenant en lisant tous ces témoignages et vos réponses, je constate que c’est plus que probable. Ma question est: serait-il envisageable que peu à peu je puisse remplacer ce traitement qui ne m’est donné qu’à titre préventif, par la prise d’autres éléments plus naturels et/ou moins nocifs/toxiques, par des exercices et/ou soins spécifiques (en plus des collants de contention), vers quel genre de médecine alternative me tourner? (et si repousse des cheveux?) Merci déjà pour vos réponses. Bonjour, malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement. Il ne faut pas comparer les traitements, les effets, et … tout en sorte. Chaque personne réagit différemment. Le corps humain est complexe, très complexe parfois. La médecine avance avec des nouvelles donnes à résoudre tous les jours depuis bien longtemps, le vivant n’est pas statique. Ma prise d AVK date de 1981. Pour avoir un TQ (à l’époque) – INR (aujourd’hui) correct, le médecin m’avait recommandé d’avoir une bonne hygiène de vie! Mais la médecine a omis de me dire qu’arrive-t-il après tant d’années sous AVK. Bonjour. Fin avril j ai été hospitalisée pour une embolie pulmonaire bilatérale. Le médecin m a prescrit le Xarelto, que j ai pris durant trois mois. Ne présentant aucun facteur de risque hormis la prise de la pilule contraceptive (Deso 20), le pneumologue m a conseillé de changer de moyen contraceptif. Mon gynéco m a cependant prescrit une autre pilule (cerazette) que je pouvais selon lui prendre sans risque. Un ami neurologue m a cependant conseillé de passer des tests génétiques, ma maman ayant déjà fait 2 embolies pulmonaires également ainsi que de nombreuses phlébites. Tests qui n ont donné aucun résultat. Je suis kine et j ai tjs été très sportive. Depuis une semaine je ressens à nouveau un essoufflement nettement modéré par rapport au mois d avril, mais tout de même. Principalement à la suite des activites sportives. Nous sommes à 3 mois et demi post traitement. Y a t il des risques de récidives? Merci. Bonjour, merci pour votre commentaire, je vous invite à prendre conseil auprès de votre médecin afin d’obtenir des réponses à votre demande, cordialement. je prend de l’asaflow et du klamath; y a t il une contre indication merci. L’asaflow est un antiagrégant plaquettaire dont l’action est similaire à celle de l’aspirine. Son apport est deconseillé aux personnes atteintes d’hyperparathyroïdie, d’hémochromatose et de phénylcétonurie ainsi qu’aux personnes prenant des anticoagulants. Je suis sous traitement uniquement antiplaquettaire (KARDEGIC) en prevention suite à un AIT et envisageais de prendre du millepertuis qui serait vraiment la réponse à mes problemes d’humeur… La contre indication est elle exactement la meme? L’innocuité du millepertuis chez les personnes sous kardegic n’est pas établie hors de tout doute. Bonjour à tous ma mère a été sous traitement de xarelto depuis presque huit mois, malheureusement elle a eu deux fois une anémie mycrocytaire hypochrome, c a dire baisse de taux d’hémoglobine dans le sang, d’autres effets indésirables, tels que la faiblesse, la pâleur, le vertige, des douleurs au niveau de l’abdomen, des reins, enfin trop d’ inconvénients, les deux fois elle a eu recours à des transfusions sanguines de quatre poches de sang à chaque fois. En plus de son prix trés cher, ici au Maroc presque 100 euros, il est parait il en phase d’ expérimentation, alors je demande vigilance aux médecins qui le souscrivent; Merci beaucoup de votre commentaire. Bonjour, actuellement,je prends du kardégic 160mg. je vais me faire arracher une molaire. combien de jours je dois baisser le kardégic 160 mg pour du kardégic 75 mg, par avance merçi, cordialement. Il est préférable de demander l’avis de votre cardiologue afin d’éviter les saignements accrus. Bonjour je viens de rejoindre toutes vos questions et réponses au sujet de phlébite de traitement et de soulagement je suis dans ce cas j’ai eu double phlébite l’été 2015 à la même jambe 1 dans la cuisse et 1 sur le côté vers le genou on m’ai fait des piqures puis j’ai poursuivi avec le préviscan et cela pendant 9 mois puis j’ai subit une opération de cette jambe on m’a enlevé la veine qui était devenu énorme et me déformait la jambe deux mois d’arrêt j’ai repris le travail et mes congés sont arrivé contente comme tout ça na durée qu’un temps car j’ai du rentrer de vacance une grosse douleur m’emportait l’autre jambe j’ai fini en urgence chez le médecin pour finir avec un doppler un caillot de 9 mn était logé dans mon mollet j’ai commencé un nouveau traitement xarelto 20mg et je vous assure que depuis que j’ai commencé je n’ai aucun problème de santé au contraire je suis mieux que quand j’étais sous préviscan ce traitement est prévu jusqu’a la fin de mes jours et j’espère ne plus avoir de problème pareil je vous souhaites bon courage s’est très dur je le reconnais cordialement K. Merci beaucoup de votre commentaire. Bonjour, mon mari prend du Xarelto depuis 2 ans. Il souffre d’arthrose de la cheville, très douloureuse. J’aimerais savoir si la prise de gélules de curcuma, anti inflammatoire, est compatible avec le xarelto? je vous remercie. Bonjour, Soyez prudent! Le curcuma est susceptible d’accentuer un risque de saignement en association avec les anticoagulants. Cordialement. Bonjour, je mets un commentaire un peu tardif suite à toutes ces réactions en chaîne que j’ai pu lire en rapport avec ce médicament qu’est le XARELTO. Sachez que c’est un sacré poison à long terme. J’ai été mis sous XARELTO suite à une thrombose superficielle, résultat… 3 mois de traitement, etc., etc.. Lorsque j’ai pris ce médicament pour la première fois… 3h après la prise de celui-ci mes gencives se sont mises de suite à saigner. Au bout du troisième jour, j’avais du sang plein les dents. Mon hémorragie était visible, pour certains sujets, elle ne l’est pas. Et lorsque cela vous arrive de nuit et que vous appelez le 15 pour demander conseil à un médecin de garde… sachez que vous allez le gonfler royalement de 1… et secondement… il vous répondra d’un naturel profond…: « Le XARELTO cela fait saigner…. vous m’appelez pour cela? ». Autant vous dire que ma première réaction était de le faire saigner à son tour avec une bonne paire de baffes. Le corps médical contient, certes, de bons médecins… mais ils deviennent rares avec le temps. Ils n’ont plus la compassion, essayer de voir dans les vieux villages de France si les habitants payent encore ceux-là avec du pain ou des oeufs comme à la belle époque. Aujourd’hui avant de savoir même comment vous aller, la première chose que l’on vous demande, c’est votre carte vitale et les 23 euros qu’accompagneront ceux-ci… et ensuite… suivant…. Enfin…. bref, bonne chance a ceux qui sont en traitement. Je vous remercie de votre témoignage. Bonjour, j’ai 74 ans. en 2011 j’ai fait une embolie pulmonaire sans cause. Donc traitement: Préviscan. En 2016, angio et cardio. me préconisent l’arrêt du préviscan du fait n’avoir eu aucun incident et accident pendant 5 ans. J’ai donc arrêté ce médicament. par contre ils me disent: si récidive Préviscan à vie. ma question: est-ce aussi facile de reprendre ce médoc du jour au lendemain? est-ce courant? Bien évidemment je souhaite que cela n’arrive pas. Bonjour, Il y a des schémas précis d’initiation du traitement par Previscan chez les patients âgés de plus de 70 ans avec une posologie initiale réduite et une adaptation par la suite. L’INR (un test sanguin fait dans un laboratoire) doit être contrôlé lors de l’introduction du Previscan. Cordialement, merci Irina pour cette info. Si ça peut vous rassurer, je suis moi-même sous xarelto 20mg depuis bientôt 3 ans et sans aucun effet secondaire. J’ai fait une embolie pulmonaire sans cause détectée en août 2013. Je suis sous Xarelto 20 mg depuis 2 ans. Étant donne que j’ai de nombreux effets secondaires je voudrais arrêter ce médicament. Quelqu’un pourrait il me dire comment procéder. Est ce dangereux? Mon médecin me le déconseille car selon lui le médicament n’est pas en cause. Moi je sais que depuis que je suis sous xarelto mon état général se dégrade. Vous devez être prudente. L’arrêt brutal du traitement anticoagulant vous expose au risque de thrombose (formation d’un caillot sanguin). Consultez votre médecin afin de remplacer cet anticoagulant de nouvelle génération ( pour lequel, d’ailleurs, il n’existe pas d’antidote) par un autre médicament. Bonjour, j’ai été opéré par arthroscopie sur le genou suite à une lésion de ménisque interne Le médecin m’a donné une ordonnance avec un anticoagulant (lovenox 0,4) pendant 21 jours. J’ai utilisé les injections pendant 12 jours et ça fait 4jours que j’ai arrêté le traitement. N’a pas des risques à long terme? où je doit continuer le traitement malgré cet arrêt? Il est préférable de suivre les conseils de votre médecin. Il s’agit d’une mini-cure prophylactique des thromboses (caillots sanguins). Il n’y a pas de risques pour la santé. Bonjour, j’ai 20 ans et je prends du Xarelto depuis maintenant 1 année suite à une embolie pulmonaire idiopathique. J’ai également apparu les premiers signes de perte de cheveux lorsque j’ai commencé ce médicament, et ca a continué. Y’a-t-il un lien? Merci d’avance! Est-ce que votre père ou l’un de vos grand-pères ont également commencé à perdre leurs cheveux à l’âge de 20-25 ans? Perdez-vous les cheveux plutôt au sommet du crâne ou un peu près partout, de façon diffuse (sans zone particulière)? Merci de m’avoir répondu. Mon marié est cardiaque il a une valve et depuis que que tant il a la goute comment peu t on le traite. Il est conseillé d’éviter les excès alimentaires et en particulier de limiter les apports en viande, alcool, café, thé et chocolat. Les abats et les crustacés sont à proscrire. Bonjour, Après passé une première phase avec Sindrom, marcoumar, (sans arriver à trouver la bonne dose), c’est suivi le xarelto( que me provoqué des maux de estomac comme si j’allais exploser!), passé au Pradaxa, que j’ai prix pendent une année et après avoir arrêter par ordre médical un mois après de nouveau une trombose et la reprise du Pradaxa à vie!! Ma question c’est qu’elles sont les percussions que j’aurais pour mon avenir, et qu’elle alimentation dois je faire! Merci et bonne change à tous… Parmi les effets secondaires dus à la prise de Pradaxa citons: bleus multiples, saignements du nez et des gencives, ulcères gastriques, faiblesse musculaire ou fatigue inhabituelle persistante, pâleur, étourdissements, maux de tête. Inutile de restreindre les aliments riches en vitamine K. Le Pradaxa est un anticoagulant de nouvelle génération. Bonjour, Xarelto me donne des fourmillements atroce à ma tête j’ai limpression que de l’eau coule constament sur mon crane. Irm normal… Par quoi est ce provoqué? Bonjour, je vient de lire tout ces témoignages, ma maman a fait un AVC, elle porte un pacemaker, ne pouvant lui faire une IRM et n’ayant rien de particulier au scanner quelle a passé, je suis sur le point de perdre ma Mère elle est dans le coma parce que les docteurs on voulu lui faire une ponction lombaire on connaissant les risques quelles fasse des AVC derrière cette ponction, résultat y lui on arrêter les anticoagulants pour pouvoir lui faire celle -ci,résultat la nuit elle c’est vidé de la moitié de son sang, sachant que jusque là ont arrivé a la faire manger plus ou moins bien et quelle étais agité,il ne lui ont pas donné de calmant ni autre chose, pour quelle bouge le moins possible, maintenant cela fait sept jours qui la laisse partir en paix comme il disent, ils ont fait leur ponction qui lui a donné plein de Caillaux au cerveau,car il lui ont remis des anti coagulant 48 h après,vous imaginez,il me semble que c’est dans les 6 heures maximum après l’intervention, mais voila elle c’est vidé de pas mal de sang alors quoi faire, he bien ils ont tout arrêté, pour la laissé partir paisiblement,aucun médicament alors quelle prenais comme beaucoup d’entre vous de la coumadine, pradaxa avec tout les effets que vous êtes nombreux a détaillé avec tout ces effets secondaires, le pire c’est que ma Maman décrivais tout cela,mais elle avais la maladie de lire systématiquement les notices, et nous ces enfants on lui disaient de pas tout prendre a la lettre puisque c’est une personne sur mille ou autre,peu importe ils sont entrain de tous nous tuer avec leur médocs et leurs méconnaissances constatées, ceux sont tous des pompes a euros et nous leurs servons de cobayes, moi même j’ai 7 stents, si ont les écoutes c’est de ma faute, mais quand j’ai signalé a plusieurs reprises a mon docteur et au cardiologue de l’époque mes symptômes, ont ma dit tellement de bêtises, pour vous dire que depuis que j’ai supprimé une bonne parti des médocs et que je me soigne avec les plantes je me sent beaucoup mieux et depuis pas mal de temps, écouté pas trop tout ces charlatans de la surconsommations de médicaments industriels, et qui leurs rapporte beaucoup d’argent a tout ces gens qui coules notre pays,je vais vous laissez car il y trop de chose a dire, je vous dit juste réveillez vous Mesdames et Messieurs,cordialement. bonjour j etais sous pradaxa 150 mg matin et soir mais des douleurs spasme a l etomac on m a donc changé coumadine 2 mg deux le soir mais la des brulures, reflux, perte d appétit picotement dans la bouche, gorge, nez j ai beaucoup de mal a dormir du les reflux qui declanche des nosés et toux que faire j en peux plus.

regime facile suivre et efficace sinonimo

Détoxination du foie ou recherche de perte de poids. Détoxination du foie ou recherche de perte de poids. Il est de plus en plus à la mode de faire des régimes de détoxination du foie ou de prendre des draineurs hépatiques. Nous entendons toutes sortes choses sur l’importance de nettoyer son foie et la manière de le faire. Certaines sont pertinentes et d’autres moins. Il en est de même en ce qui concerne les moyens de réaliser cette détoxination. Alors pourquoi une telle préoccupation pour le foie? Prise de conscience de l’importance du foie dans le fonctionnement global de l’organisme. Volonté de conserver une bonne santé. Envie de récupérer plus vite après avoir fait des excès ou encore volonté de perdre du poids. En faisant attention aux vraies motivations menant à la détoxination ou au drainage hépatique, nous pouvons nous apercevoir que ce sont les deux dernières qui prédominent, à savoir se remettre des excès alimentaires et la perte de poids! Dans ces conditions, la détoxination n’est que trop rarement effectuée dans un but d’amélioration globale pour l’organisme. La vision est souvent beaucoup plus restreinte à un des deux objectifs à très court terme cités précédemment. Une fois l’objectif obtenu, le foie est de nouveau très sollicité par des habitudes de vie inadaptées. Lorsque des troubles sanitaires, même considérés comme bénins, accompagnent les kilos en trop, votre corps à bien plus besoin de se détoxifier que de perdre simplement du poids. La perte de poids n’est pas une fin en soi, mais elle apparait comme une conséquence d’un meilleur état santé et de fonctionnement global de l’organisme. Le respect d’un organe protecteur. Notre foie représente le filtre principal du corps humain. Son bon état est donc indispensable à la bonne santé du corps humain. Le foie est un organe très robuste capable de régénération, mais cela ne veut pas dire qu’il possède des capacités illimitées et qu’il ne s’affaiblit pas. La régénération du foie demande du temps et, pour qu’elle soit plus rapide, nécessite de limiter le plus possible les toxines qu’il filtre afin de protéger l’organisme. Cependant, de nombreuses molécules toxiques font partie de notre quotidien et malmènent notre corps. Pesticides, certains additifs alimentaires, produits chimiques industriels (bisphénol A, les PCB, les phtalates…), pollution atmosphérique, médicaments, les désodorisants d’intérieurs industriels… sont autant de produits qui doivent être neutralisés et éliminés par notre corps. Lorsqu’ils s’accumulent dans notre corps et provoquent la dégradation des organes, nous devenons plus fragiles et les maladies se développent. Attention également aux produits qui accélère fortement le travail du foie. Ce dernier, après une forte stimulation, a besoin de repos. Comme pour vous lorsque vous augmenter votre activité, alors qu’elle est déjà importante, vous vous fatiguez plus rapidement et vous avez par la suite besoin de vous reposer. Par conséquent, il est fréquent et normal qu’il se produise un ralentissement hépatique après la stimulation, l’organisme met le foie dans une situation de récupération. Il faut alors choisir une manière appropriée de restaurer son corps. Même en effectuant une détoxification appropriée, nous devons avoir un minimum d’attention pour notre foie et ne pas lui demander immédiatement après une cure un travail important. Dans le cas contraire, les bénéfices de la cure de détoxification sont faibles. L’alcool ainsi qu’une alimentation trop complexe (trop de mélanges alimentaires), trop grasse, trop riche en protéines ou encore contenant des beaucoup de pesticides et certains additifs alimentaires nécessite un travail hépatique important. Il en est de même pour la colère qui affecte directement le foie. En effet, sur le plan psychosomatique la colère est souvent liée à des troubles hépatiques. Lorsqu’elle devient chronique, elle engendre un surmenage hépatique. Par conséquent, la manière que vous choisissez pour détoxifier votre foie est importante, mais les comportements de vie que vous avez juste après le sont tout autant. Une meilleure alimentation. Un régime de détoxination hépatique ou encore mieux l’adoption d’une alimentation détoxifiante possède des avantages évidents sur la santé, mais aussi sur le poids. Le foie participe au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Une bonne régulation de l’état pondéral passe inévitablement par un bon fonctionnement du foie donc de l’organisme en entier. Ce dernier peut alors gérer plus facilement les kilos en trop et surtout par la suite maintenir son poids de forme. Voici quelques conseils: Un verre d’eau citronnée le matin au réveil. Des fruits et des légumes en abondance. Une alimentation peu grasse. Pas d’alcool pendant quelques jours. Des fibres pour limiter l’absorption des graisses et ralentir celle des glucides. Elles permettent ainsi d’augmenter la satiété. Alors ne faites pas une détoxination de votre foie par n’importe quel moyen, surtout lorsqu’il est sous entendu que des résultats miraculeux apparaitront en quelques jours. Faites-vous conseiller par une personne compétente. Et une fois le début du travail de nettoyage hépatique réalisé, privilégiez la prévention, par une meilleure hygiène de vie, à la place de tenter de récupérer un peu son foie systématiquement après bien l’avoir malmené.

regime homeopathique perdre du poids efficacement traduction

Evitez l'alcool. Vive les probiotiques. Vive les bonnes graisses.

perdre du poids homme rapidement perfectible in a sentence

Santé: Quand le thé vert fait mal au foie. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a décidé de se pencher sur les risques des préparations à base de thé vert, après avoir reçu 17 signalements d’effets indésirables de nature hépatique. thé vert: le remède miracle? Cancer, diabète, problèmes cardiovasculaires… qu’il soit vert ou noir, le thé est souvent vanté pour ses prétendus effets préventifs. Des lauriers à nouveau tressés lors des récentes Journées européennes de la Société française de cardiologie: boire au moins trois tasses de thé par jour serait protecteur contre les maladies cardiovasculaires, ont rappelé des médecins. Face à ces louanges récurrentes, les deux avis que vient de publier l’Anses au sujet du thé vert ont un petit air d’inattendu. L’agence y fait état « de nombreux effets indésirables en lien avec la consommation de préparations à base de thé vert (…) à travers le monde ». En France, elle indique avoir reçu 17 signalements entre mai 2009 et mai 2011. Compléments alimentaires, cures, un vrai danger. Dans tous les cas (15 femmes et 2 hommes, âgés de 19 à 72 ans), il s’agissait d’hépatites, dont l’imputabilité au thé vert a été jugée «vraisemblable» dans 7 cas, «très vraisemblable» dans 1 cas. Un nombre certes faible au vu de la consommation totale de thé vert dans le pays, mais qui incite à « poursuivre une surveillance attentive des cas déclarés dans le système de nutrivigilance », juge l’Anses. Ces 17 personnes avaient consommé du thé vert sous forme de compléments alimentaires, à l’exception d’une, celle dont le cas était d’imputabilité «très vraisemblable»: la jeune femme, âgée de 19 ans, avait bu 6 bols de thé vert par jour pendant 3 mois dans le cadre d’un régime amincissant. « A l’arrêt de la consommation, les transaminases [enzymes hépatiques, ndlr] se sont normalisées et les douleurs abdominales ont disparu », indique l’Anses. Si les incertitudes scientifiques sont nombreuses quant aux effets des nombreux composants du thé vert, le second avis de l’Anses souligne particulièrement l’abondance de l’un d’entre eux, le gallate du (-)-épigallocatéchol (ECGC). Une molécule de la classe des catéchols, à laquelle l’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a accordé une dose journalière admissible (DJA) de 0,5 milligramme par kilo de poids corporel, sur la base de travaux montrant une toxicité hépatique chez l’animal. « En retenant les valeurs les plus élevées de la littérature, la DJA de ce composé peut être dépassée avec des préparations de thé vert dans certaines conditions de préparation ou d’utilisation usuelles », indique l’Anses. Pallier les risques. Notamment en buvant le premier infusat du thé -les Chinois quant à eux le jettent, ne buvant que le second. Ou encore en recourant à certains compléments alimentaires à base de thé vert, aux « compositions insuffisamment caractérisées, très variables selon les lots et les origines géographiques ». Des produits qui devraient même être « évités sans un avis médical », et dont l’étiquetage devrait mentionner les risques en cas de surdosage, estime l’Anses. Face au flou des connaissances, « il est indispensable de disposer de données complémentaires, notamment des résultats de dosage d’EGCG actualisés dans différents produits disponibles sur le marché français et selon différents modes d’utilisation afin d’être en mesure de mieux caractériser l’exposition des consommateurs », conclut l’agence.

le fruit miracle qui fait maigrir vite et gratuitement

Douleur foie. Annonces textuelles promotionnelles fournis par l'entreprise google. Pour en savoir plus sur l'utilisation des cookies dart prévus à cette usage, nous vous invitons à lire le dernier paragraphe sur la page conditions d'utilisation accessible en bas à droite dans la barre de navigation verticale. Symptômes de la crise de foie. Liste des symptômes pour une crise de foie: trop de chocolat? trop d’alcool? Trop de nourriture? Pour soigner une crise de foie, il faut savoir que si les douleurs sont symptomatiques à cause d’un gros repas ou d’une fête où vous avez « trop manger », le traitement est facile et rapidement efficace: repos, faire comme dans le cas d’une gastro une petite diète avec des boissons spéciales. Mais attention si les symptômes de la crise de foie persistent, il vous faudra absolument consulter un médecin. Symptomes du foie. Dans ces articles nous allons faire une liste des symptômes en lien avec l’organe le foie. Symptômes en lien avec le foie pour un homme une femme ou un ado. Peur de la crise de foie après pâques? Attention il ne faut pas manger trop de chocolats pendant cette période! Symptômes du cancer du foie ou de la crise de foie, dans cette article c’est uniquement les différents symptômes du cancer du foie (sous forme de liste). Attention vous pouvez n’avoir aucun symptôme au début, dans tous les cas consultez votre médecin! Pour le cancer du foie, vous pouvez potentiellement avoir les symptômes suivants: Une sorte de masse présente du côté droit de l’abdomen. Une douleur au niveau de l’abdomen Une perte d’appétit(…)

Quoi prendre pour nettoyer le foie. Diana Peabody offre ses conseils pour le maintien d’une bonne santé hépatique. LE FOIE est un des organes les plus importants du corps. Sans lui, la vie est impossible. Le foie agit comme usine de filtration pour l’organisme. Les matières premières — tels les nutriments, l’alcool, les plantes médicinales et les médicaments — sont absorbées à partir de l’intestin et passent dans le foie, où elles sont assimilées, transformées, entreposées, détoxifiées et transportées vers le reste du corps. Le foie travaille fort pour nourrir les cellules, transformer les médicaments contre le VIH et d’autres infections et détoxifier les substances nocives. Afin de maintenir une fonction optimale, le foie doit être bien nourri et protégé de l’endommagement. Chez les personnes vivant avec le VIH/sida (PVVIH/sida), le foie subit souvent des stress additionnels en raison des effets toxiques de certains antirétroviraux, ainsi que de la présence d’une hépatite et/ou de l’utilisation de substances intoxicantes. L’un des signes avertisseurs d’un trouble du foie ou de dommages hépatiques est une élévation du niveau des enzymes du foie, que l’on peut déceler à l’aide d’un test sanguin. Toutes les PVVIH/sida, notamment celles sous traitement antirétroviral, devraient faire vérifier leurs taux d’enzymes hépatiques de façon régulière, d’autant plus que les lésions du foie ne sont souvent décelées que lorsqu’elles sont déjà relativement avancées. Les maladies du foie peuvent entraîner la malnutrition qui, à son tour, risque d’accélérer l’endommagement du foie. Que l’on cherche à protéger la santé de son foie ou à en améliorer l’état, il importe avant tout de se nourrir aussi bien que possible. Les conseils suivants peuvent vous aider à maintenir une bonne fonction hépatique: 1 Essayez de vous abstenir de boire de l’alcool si vous souffrez d’une maladie du foie (hépatite). L’alcool est extrêmement toxique pour le foie et les recherches indiquent qu’il peut accélérer la progression des maladies hépatiques. L’alcool peut également aggraver les effets secondaires des antirétroviraux et accroître le risque de lésions hépatiques. Les drogues à usage récréatif peuvent avoir le même effet et devraient être évitées aussi. 2 Faites-vous vacciner contre les hépatites A et B et tâchez d’éviter les pratiques comportant un risque d’infection par l’hépatite C, telles que le partage de seringues et de dispositifs pour usage nasal comme les pailles, les billets et les renifleurs. 3 Atteignez et maintenez un poids santé. Être trop mince ou trop gros n’est pas bon pour le foie. 4 Maintenez de généreuses réserves de masse maigre (muscles). Le VIH et l’hépatite risquent tous deux de provoquer la fonte des tissus musculaires. Incorporez des exercices de musculation réguliers (marche, course à pied et exercices avec poids et haltères) dans votre programme de santé. 5 Consommez suffisamment de protéine. La protéine fournit le matériau nécessaire à la fabrication de nouvelles cellules, à la réparation des tissus et au maintien du système immunitaire. Pour les personnes ayant le VIH et/ou l’hépatite, l’apport quotidien recommandé est de 1 à 1,5 grammes par kilogramme de poids corporel (une personne pesant 70 kg a donc besoin de 70 à 105 grammes de protéine par jour). Essayez de consommer deux à trois portions de viande maigre (bœuf maigre, poisson ou poulet) ou d’alternatives (beurre d’arachide ou tofu), ainsi que deux à trois portions de produits laitiers à faible teneur en gras ou de lait de soja chaque jour. Dans les cas de maladie hépatique avancée, il est possible que l’apport de protéine doive être modifié ou restreint en raison d’une maladie appelée encéphalopathie. Cependant, il ne faut pas réduire sa consommation de protéine à moins que ce soit absolument nécessaire, et jamais sans l’avis de son médecin. Il est également utile de consulter une diététiste. 6 Consommez suffisamment de calories pour économiser les protéines. Si votre apport calorique quotidien est insuffisant, les protéines seront détournées de leurs fonctions essentielles afin de produire de l’énergie. La plupart des personnes vivant avec le VIH et/ou l’hépatite ont besoin de 30 à 40 calories par kilogramme de poids corporel par jour (une personne pesant 70 kg a besoin de 2 100 à 2 800 calories par jour). Vous pouvez vérifier votre apport calorique dans le site Web à l’adresse www.caloriescount.com. 7 Choisissez des grains entiers, des fruits et des légumes (tels que les betteraves et les artichauts) et évitez les aliments transformés, le sucre et les breuvages sucrés. Certains médicaments anti-VIH sont susceptibles de provoquer une résistance à l’insuline, ce qui rend difficile l’utilisation correcte des nutriments, notamment les sucres. Le fait de réduire sa consommation de glucides simples (sucres et féculents) aide l’insuline à mieux fonctionner, ce qui contribue à maintenir la glycémie (sucre sanguin) à l’intérieur d’un écart idéal et à prévenir le diabète. Quoi qu’il en soit, les aliments mentionnés ci-dessus sont les plus nutritifs. 8 Consommez des matières grasses avec modération et privilégiez-en les « bonnes », comme les huiles d’olive et de canola, les noix et les graines, plutôt que les graisses saturées dont regorgent les produits laitiers et les produits d’origine animale. La modération consiste à réduire sa consommation d’aliments riches en matières grasses, telles les fritures, mais non pas à restreindre toutes les matières grasses parce qu’elles constituent une importante source de calories. 9 Prenez une multivitamine pour prévenir les carences. Si vous avez une maladie du foie, évitez les fortes doses de vitamine A ou de caroténoïdes (bêta-carotène) parce qu’elles peuvent être toxiques pour le foie. 10 Évitez les suppléments de fer à moins qu’ils soient prescrits par votre médecin pour traiter une carence. Si le foie fonctionne mal, le fer peut s’accumuler et devenir toxique pour le foie. Un taux élevé de fer risque également de nourrir certaines bactéries infectieuses et d’interférer avec les traitements par interféron contre l’hépatite. Si votre foie est en bon état, une multivitamine contenant du fer serait inoffensif. Sinon, choisissez-en une qui est exempte de fer. 11 Approvisionnez votre corps en antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui protègent l’organisme contre des molécules très actives appelées radicaux libres. Si les niveaux de radicaux libres s’accroissent, ils risquent d’endommager des tissus et d’accélérer la destruction du foie chez les personnes atteintes d’hépatite. Ce processus peut donner lieu à une déplétion du glutathion (GSH), un important antioxydant qui se loge dans les cellules du foie. Des doses quotidiennes de vitamine C, de vitamine E et de sélénium fourniront un apport suffisant d’antioxydants. La N-acétyl-cystéine (NAC) et l’acide alpha-lipoïque sont des antioxydants qui contribuent à la fabrication du glutathion et qui semblent jouer un rôle protecteur dans le foie. (Voir l’encadré pour connaître les doses quotidiennes des antioxydants.) 12 La S-adénosyl-méthionine (SAMe) est un acide aminé sous forme de supplément qui aurait des propriétés guérisseuses pour le foie. Dans le cadre d’études menées chez des sujets séronégatifs atteints de maladie hépatique, ce supplément a donné lieu à des améliorations sur le plan des taux d’enzymes hépatiques et de bilirubine (produit de dégradation) et a atténué la fatigue, la jaunisse et les démangeaisons. On a également constaté une amélioration de la qualité de vie. La dose recommandée est de 800 à 1 600 mg par jour. Cependant, on en sait peu sur les interactions susceptibles de se produire avec les médicaments anti-VIH, et des études de laboratoire ont montré que la SAMe favorisait la croissance du champignon responsable de la PPC (pneumonie à Pneumocystis carinii). Il se pourrait que ce supplément s’avère intéressant comme traitement des maladies du foie mais on en sait toujours peu sur son usage contre l’infection au VIH. Si vous envisagez de prendre ce supplément, il importe d’en discuter avec un médecin spécialiste du foie (hépatologue). 13 Les plantes médicinales, tel le chardon-Marie (silymarine), s’utilisent couramment pour traiter les problèmes de foie et d’autres maladies. Sachez toutefois que certaines plantes médicinales sont toxiques pour le foie et d’autres interagissent avec les antirétroviraux. Renseignez-vous sur les avantages et les inconvénients de toute thérapie que vous envisagez d’essayer en tenant compte de votre situation personnelle. Vous pouvez vous renseigner sur les interactions médicamenteuses en consultant une excellente ressource d’Internet à l’adresse www.aidsmeds.com. Une fois rendu, cliquez sur “Check Your Meds” et entrez le nom de tous les médicaments, les suppléments nutritionnels et les plantes médicinales que vous prenez, ainsi que plusieurs aliments (tels que l’ail et le pamplemousse, deux causes connues d’interactions). Vous recevrez ensuite des renseignements sur toutes les interactions connues qui sont susceptibles de se produire. Le dernier mot? Tout ce que vous ingérez exerce un effet sur le foie. Soyez donc conscient de ce que vous mangez et buvez ainsi que des médicaments et des suppléments que vous prenez. N’oubliez pas de discuter de tous vos projets de supplémentation alimentaire et d’exercice physique avec votre médecin. Faites votre possible pour maximiser les choses qui contribuent à votre santé et minimiser celles qui vous nuisent. Si votre foie est déjà endommagé et qu’il ait besoin de soins particuliers, consultez une diététiste qui s’y connaît en matière de VIH pour obtenir des conseils nutritionnels personnalisés. Et vive le foie! Pour en savoir plus sur ces suppléments et d’autres, consultez les feuillets d 'information s de CATIE sur les antioxydants, le sélénium, la vitamine E, la NAC, l’acide alpha-lipoïque et le chardon-Marie ou en appelant le 1.800.263.1638. Diana Peabody, RD, est diététiste clinicienne à la Oak Tree Clinic, une division du Children’s & Women’s Health Centre of British Columbia. Illustration: Beverly Deutsch. Les antioxydants — les doses quotidiennes suivantes sont considérées comme sécuritaires et potentiellement bénéfiques pour le foie: • vitamine E — 400 à 800 UI. • vitamine C — 500 à 2 000 mg. • sélénium — 100 à 200 mcg. • NAC — 500 à 2 000 mg (à prendre avec des aliments pour éviter les irritations du tube gastro-intestinal) • acide alpha-lipoïque — 100 à 600 mg (de préférence sous forme de suppléments à libération prolongée; à prendre avec des liquides lorsque l’estomac est vide) Remarque: Les doses de vitamine C supérieures à 2 000 mg risquent de provoquer une surcharge de fer dans les foies endommagés.