perdre graisse abdominale vitek 2


Syndrome du côlon irritable. On parle en médecine de syndrome du côlon irritable pour désigner un trouble intestinal caractérisé par des douleurs abdominales et un trouble chronique du transit intestinal. Ce trouble, très fréquent, peut être aussi désigné sous les termes de colopathie fonctionnelle ou de syndrome de l'intestin irritable. Articles recommandés. Causes. Le mécanisme exact de l'apparition de la maladie demeure mal connu. Cependant, plusieurs causes possibles ont été mises en évidence. Le syndrome du côlon irritable pourrait ainsi avoir, selon les individus, une origine psychologique ou infectieuse: Lire la suite, voir: causes de du syndrome du colon irritable. Symptômes. Les douleurs abdominales ou intestinales ainsi que les troubles du transit sont les manifestations les plus caractéristiques du syndrome du côlon irritable. C'est essentiellement la vitesse de transit intestinale qui se trouve affectée par la maladie. La paroi de l'intestin ne subit pas de changement ou d'anomalie. L'une des fonctions normales du côlon étant la réabsorption partielle de l'eau contenue dans les selles, un transit trop rapide réduit anormalement la réabsorption et provoque l’apparition de diarrhées. A l'inverse, un transit trop lent entraîne une réabsorption excessive et provoque une constipation. Chez certains patients, le syndrome de l'intestin irritable se manifestera donc par des épisodes de diarrhée, chez d'autres par des épisodes de constipation. Pour une partie des patients, les épisodes de diarrhée et de constipation surviennent en alternance. Les douleurs abdominales sont soulagées temporairement à l'évacuation des selles. Les patients sont touchés par des flatulences et des ballonnements. Les symptômes caractéristiques de la pathologie sont définis et standardisés afin de permettre le diagnostic clinique de la maladie. ( critères Rome II, critère Rome III). L'intensité des symptômes varie d'un individu à l'autre. Épidémiologie. La prévalence du syndrome du côlon irritable est plus forte parmi les pays en voie de développement ( de 30 à 40% de la population) que parmi les pays développés ( de 6 à 20% selon les pays). Ceci s’expliquant par une exposition plus forte à certains pathogènes présents dans la l'alimentation. 5 Parmi les pays développés les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes. Contrairement à une idée répandue, l'âge n'est pas un facteur décisif et la maladie ne frappe pas particulièrement les sujets âgés. Le trouble apparaît généralement dès la fin de l'adolescence. Diagnostic. Contrairement à d'autres pathologies plus graves de l'intestin comme la maladie de crohn, le syndrome du côlon irritable ne se traduit pas par une modification biologique visible ( comme une modification de la paroi intestinale par exemple). Il n'existe pas d'examen qui permette de diagnostiquer de façon systématique et non ambiguë le syndrome du colon irritable. Les analyses et examens éventuels ( comme une coloscopie ou une analyse des selles par exemple) auront pour objectif d'évacuer la possibilité d'une autre pathologie. Le diagnostic va donc reposer essentiellement sur un questionnaire médical. Le médecin va interroger le patient sur ses symptômes ressentis ( diarrhée et/ou constipation, douleurs abdominales) selon une grille d'interprétation standard. ( voir critère Rome III) Lire la suite: côlon irritable: traitement.

comment perdre 5 kilos en 1 semaine pour un enfant dans

5 plantes pour nettoyer son foie. Entraide Fibromyalgie Ouest 4 Mars 2014 Articles collectés. Le foie est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il a plusieurs fonctions vitales d’épuration, de synthèse et de stockage. C’est un organe constamment irrigué, il reçoit 1,5L de sang toutes les minutes. Le foie élimine les déchets internes fabriqués naturellement par le corps et externes, par exemple, ceux liés à l’alimentation. C’est le foie qui fabrique la bile. Cette dernière facilite la digestion des graisses et des aliments ainsi que l’élimination de certains médicaments et des toxines. Enfin, le foie fait des réserves de vitamines et de sucre pour apporter au corps l’énergie nécessaire en cas de besoin. Le chardon-Marie assainit le foie. Le chardon-Marie ( Silybum marianum) tient son nom de la vierge Marie. L’histoire raconte qu’en nourrissant son fils Jésus lors d’un voyage entre l’Egypte et la Palestine, Marie avait fait tomber quelques gouttes de son lait maternel sur un buisson de chardons. C’est de ces gouttes que proviendraient les nervures blanches des feuilles de la plante. Dans son fruit, le chardon-Marie contient la silymarine, son principe actif, reconnue pour ses effets protecteurs sur le foie. Elle favorise son métabolisme cellulaire tout en le prévenant et en le protégeant des dommages causés par les toxines naturelles ou synthétiques. La Commission E 1 et l’OMS reconnaissent l’usage de la silymarine pour traiter les intoxications hépatiques (usage d’extrait normalisé à 70% ou 80% de silymarine) et son efficacité contre les maladies du foie comme l’hépatite ou la cirrhose, en complément d’un traitement médical classique. En usage quotidien, elle freine le développement de la cirrhose. Certaines personnes peuvent avoir une réaction au chardon-Marie, si elles sont allergiques à des plantes telles que la marguerite, l’astre, la camomille, etc. Pour les troubles du foie, on préconise la prise d’extrait normalisé du chardon-Marie (70 % à 80 % de silymarine) à raison de 140 mg à 210 mg, 3 fois par jour. Le radis noir nettoie le foie. Le radis noir ( Raphanus sativus var. niger ) possède des vertus reconnues notamment pour les personnes sujettes à des troubles digestifs ou hépatiques. Pour nettoyer le foie, on utilise généralement le jus du radis noir ou sa poudre de gélule. La commission E 1 a approuvé ses vertus car le radis noir stimule l’action de la bile dans son combat contre les déchets grâce à ses propriétés cholérétiques (= favorise la sécrétion de la bile) et cholagogues (= facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin). Pour permettre au foie de se refaire une santé et de reprendre son fonctionnement normal, la consommation de cette plante est préconisée après les périodes de Fêtes: moments où le mode d’alimentation a tendance à changer et où la consommation de glucides, de lipides et d'alcool est plus importante. Le radis noir est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. Pour les personnes qui sont plus sensibles au jus de radis noir (aigreurs d’estomac, brûlures d'estomac), il vaut mieux se tourner vers un autre traitement naturel ou alors l’accompagner d’huile végétale. En usage interne, il est recommandé de prendre une cuillère à soupe de jus de radis noir de 2 à 6 fois par jour. Sur une journée, il ne faut pas dépasser les 100ml de jus de radis noir. L’artichaut stimule le foie. En cuisine, les feuilles du bouton floral de l'artichaut font l’unanimité. En santé, il faut plutôt s'intéresser aux feuilles de la tige de cette plante. Depuis l’antiquité, l’artichaut ( Cynara scolymus ) est reconnu pour ses propriétés favorables à la digestion et à la stimulation de la sécrétion biliaire. Les recherches menées sur cette plante au début du XX ème siècle ont abouti à l’isolation d’un certain composé, la cynarine qui a la particularité d’avoir une action cholérétique (= favorise la sécrétion de la bile). La cynarine s’avère efficace quand le foie est paresseux, ce qui rend la digestion des graisses encore plus difficile. Synthétisée, cette substance a été utilisée jusqu’à la fin du XX ème siècle pour stimuler le foie. En favorisant la sécrétion biliaire, l’artichaut facilite la digestion et prévient ou traite les troubles digestifs. La bile agit sur le péristaltisme intestinal (= mouvements intestinaux qui entraîne la défécation). D’après deux études établies sur le long terme, il en résulte une probable efficacité de l’artichaut pour traiter les troubles dyspeptiques (= troubles digestifs fonctionnels) 1,2. L’usage des feuilles d’artichaut est reconnu par la Commission E 3 à des fins de traitement de la dyspepsie et pour soulager les troubles digestifs (= crampes intestinales, perte d’appétit, etc.). Enfin, la feuille d’artichaut diminuerait le taux de cholestérol, un bénéfice supplémentaire non négligeable. On préconise de prendre 2g de feuilles séchées 3 fois par jour pour traiter les troubles dyspeptiques. Le pissenlit, une bonne cure pour le foie! Le pissenlit ( Taraxacum officinale) surnommé « dent d Le e lion » à cause de la forme de ses feuilles, est une plante universelle, présente dans presque toutes les régions du monde. C’est la racine du pissenlit qui va agir sur le foie tandis que ses feuilles auront un impact sur les reins. L’utilisation du pissenlit est reconnue en combinaison avec d’autres plantes qui ont les mêmes vertus protectrices pour le foie et la vésicule biliaire, telles que le Chardon-Marie ou le radis noir. Grand "nettoyeur de l’organisme", le pissenlit est utilisé contre les troubles du foie ou de la vésicule biliaire. Il a de multiples propriétés: cholérétique (= favorise la sécrétion de la bile), cholagogue (= permet à la bile d’être évacuée facilement vers l’intestin), eupeptique (= excitation de la fonction digestive, amélioration de la digestion), diurétique (= favorise la miction et donc l’élimination des toxines), dépuratif (= purifie le sang des mauvaises toxines). Le pissenlit évacue les toxines de l’organisme par l’activation de la sécrétion biliaire et par la stimulation du foie. Il élimine aussi les calculs qui peuvent se constituer au niveau de la vésicule biliaire et des reins. Les feuilles du pissenlit sont reconnues par la Commission E 1 pour leurs bienfaits sur les fonctions biliaires de l’organisme. Selon l’ESCOP 2, la racine du pissenlit stimulerait les fonctions biliaires et hépatiques et traite les troubles digestifs qui ne sont pas majeurs. Il est conseillé de faire une cure de pissenlit dès l’arrivée d’une nouvelle saison et en cas de surconsommation alimentaire: En boisson, portez à ébullition 150ml d’eau où vous laisserez macérer la même quantité de feuilles séchées entre 5 et 10 minutes. A prendre jusqu’à 3 fois par jour Il est également possible d’utiliser la racine séchée du pissenlit pour une quantité allant de 3 g à 5 g dans 1 tasse d'eau bouillante que vous laisserez pendant 5 à 10 minutes, à prendre jusqu’à 3 fois par jour. Le boldo, une plante reconnue pour le foie. Composé en partie d’alcaloïdes (= substances d’origine végétale) dont principalement la boldine, le boldo « Peumus Boldus » est un arbuste qui provient du Chili. Cholagogue et cholérétique, le boldo stimule la sécrétion de la bile en facilitant son évacuation jusqu’à l’intestin; le transit intestinal est ainsi amélioré. Le boldo est efficace contre les affections du foie et de la vésicule biliaire. A l’instar du radis noir ou du pissenlit, la consommation de boldo est conseillée à la suite d’excès alimentaires afin d’optimiser la digestion de l’organisme. Remède naturel: portez à ébullition 150 ml d’eau. Laissez infuser 1g de feuilles séchées de boldo (dans l’eau bouillante, hors du feu) durant 5 à 10 minutes. Vous pourrez boire cette préparation jusqu’à 3 fois par jour. Important: pour traiter les maladies du foie, il est important d’avoir un suivi médical et de poser un diagnostic sur ses troubles avant d’engager tout traitement thérapeutique classique et/ou naturel. La prise de boldo est contre-indiquée en cas d’obstruction des voies biliaires ou de grossesse. - Article collecté sur le site: Edité le 04 mars 2014 par, . ATTENTION. Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que tous les articles, textes et autres encarts qui sont mis en ligne sur notre blog, le sont à seule fin de vous informer. Le contenu de ces articles n'engage que leur auteur. Nous n'avons pas la prétention de connaître "la vérité" et ne faisons que véhiculer l'information. Les différents produits, techniques et méthodes de soulagement, voire de guérison ont des effets différents ou des effets secondaires, selon les individus. Il est indispensable, avant d'opter pour une des solutions proposées, de s'en remettre à son médecin ou à un thérapeute habilité. Ne prenez jamais un produit, quel qu'il soit, sans l'accord express d'une personne compétente en la matière. Il peut y avoir des interactions entre votre traitement habituel et tout nouveau produit peu ou mal connu. Merci de votre compréhension.

manger et maigrir du gras

Maladie foie. Les maladies virales. La majorité des maladies virales ne peuvent être soignées avec des antibiotiques. Lorsque des sujets sont peu atteints, on peut augmenter la distribution de vitamines pour doper la défense immunitaire. On mesure un virus en nanomètres, ce qui veut dire la division d'un mètre par un milliard ou un millimètre divisé par un million. Un microbe est 1000 fois plus gros, il peut être infecté ou véhiculer un virus. Même avec un microscope électronique à balayage, certains virus ne peuvent pas être observés. Maladie de Marek: Très répandue dans le monde, créant de grandes pertes dans les élevages. Très contagieuse, provoquée par un herpès virus qui provoque l'apparition de tumeurs qui se fixent en différents endroits du corps de l'animal dès son plus jeune âge. On ne soigne pas les tumeurs, elles peuvent progresser jusqu'à l'âge de 8 mois. Selon l'emplacement des tumeurs, (tissus, organes), la résistance propre à chaque animal et son alimentation, la mortalité en dépendra, certains sujets plus fragiles que d'autres peuvent mourir en 3 semaines. Diagnostiques: La paralysie des pattes, la plupart du temps en grand écart, (parfois une patte en avant l'autre en arrière). Paralysies flasques du cou, parfois des ailes, selon la situation des tumeurs, très souvent sur l'arbre nerveux. L'autopsie est facile, les nerfs périphériques sont atrophiés, ainsi que les organes, (foie, reins, poumon, rate, ovaire), faire attention à la peau, c'est dans les follicules plumeux que le virus se multiplie le plus. On comprend aisément que par secouages et battements d'ailes, le virus est largement diffusé. A savoir: Un sujet atteint qui ne développe pas la maladie ou qui en guérit, continu de diffuser le virus, on dit alors qu'il s'agit d'un porteur sain. La seule solution réside dans la vaccination, le plus tôt possible, on dit à un jour. A présent, la plupart des accouveurs emploient une vaccination de l'embryon, in ovo, (dans l'oeuf). Ne pas s'imaginer que la vaccination à un jour va durer toute la vie. Il faut faire coïncider le 1er rappel avec la disparition des anticorps maternels et le passage à l'immunité propre de l'animal, soit de 14 à 20 jours, ensuite les rappels se feront tous les 6 mois dans les zones à risques à 1 an maxi pour les zones indemnes. Cela n'arrive pas qu'aux autres! Vous pouvez avoir élevé durant trente ans des sujets sans problème et un jour, vous ramassez les cadavres à cause d'un oiseau sauvage infecté qui est venu partager quelques graines. Un virus ne meurt jamais, il peut rester dix ans en terre, ce qui lui laisse le temps de trouver un corps pour se multiplier de nouveau. Maladie de Gumboro: Isolée en 1962 dans la ville Américaine de Gumboro, région où se trouve la plus grande concentration d'élevages industriels. Un virus n'a pas de frontière, il est passé rapidement en Europe, on le trouve à présent dans de nombreuses régions du monde. Ce virus est classé dans les Birnavirus, très stable, composé de deux brins d'ARN entouré d'une capsule protéique très résistante: Les désinfectants classiques n'ont pas d'effet, il faut préférer les désinfectants virucides. Symptômes sur le poussin: Abattement, ébouriffé, rejet de fientes caractéristiques: Couleur mastique et très collantes, au point de colmater l'anus et de provoquer une occlusion intestinale, filaments fibreux qui entourent la langue, oeils collés. On assiste parfois à des scènes de piquage. Le schéma: Ce virus s'attaque aux défenses immunitaires, principalement situées dans la bourse de Fabricius, (vésicule se trouvant sur l'intestin juste avant le rectum). Au début, cette vésicule est hypertrophiée, puis elle s'aplatit, on y trouve un pus collant, qui est le résidu des Lymphocytes qui ont été détruits. C'est une maladie immunosuppressive, que l'on peut comparer dans son fonctionnement comme le SIDA humain; privé de défenses immunitaires, le poussin meurt d'une simple bactérie opportuniste. Le pic de mortalité se situe au 26ème jour de la vie. A savoir: Dès le premier jour de la vie le poussin peut-être en début d'incubation, il faut donc faire le choix: Marek ou Gumboro? Il faut également tenir compte qu'il faut attendre au moins quatre jours avant de faire un second vaccin, compte tenu de la pérennité du virus atténué. La solution consiste à avoir des reproducteurs bien vaccinés contre la maladie de Gumboro, pour que les anticorps maternels puissent accomplir leur fonction, dans ce cas, vous pouvez vacciner Marek le plus tôt possible et vacciner Gumboro au moment de la disparition des anticorps maternels, quatre jours plus tard on peut faire le rappel Marek. Dans les régions à risques, on fera un rappel Gumboro à l'âge d'un mois. Maladie aux deux visages: 1) Mortelle pour les poussins. 2) Immunosuppression progressive chez les adultes, vous ne remarquerez pas la maladie, l'adulte perdra la vie d'une maladie basique, il n'empêche qu'il assurera la diffusion du virus. Maladie provoquée par un paramyxovirus. Maladie infectieuse, très contagieuse, la majorité des oiseaux y sont sensibles, selon Luthgen, (1981), 117 espèces d'oiseaux appartenant à 17 ordres sont ciblées. Le virus se multiplie dans les cellules des voies respiratoires, tube digestif, système nerveux, le sang. Un sujet guéri devient porteur sain, il peut conserver toute sa vie le virus. L'homme, le chien, le chat, peuvent multiplier le virus dans leur intestin sans développer la maladie. Pour l'homme, ce n'est pas trop grave car le virus est évacué par les toilettes, les signes cliniques sont bénins, sauf chez le jeune enfant où des complications peuvent survenir. Méfiez-vous des volailles importées sans contrôle et celles à bas prix, le virus peut se conserver plus de deux ans dans des carcasses et découpes congelées et huit mois sur la coquille d'un oeuf. L'homme qui mange une volaille infectée, peut donner les os à son chien et certains restes à son chat, ces animaux déféquants à l'extérieur, constituent des réservoirs potentiels de virus qui atteignent les oiseaux sauvages. Symptômes: Abattement, plumage ébouriffé, oedems, cyanoses, hémorragies sur la crête et les barbillons, diarrhées vertes et hémorragiques, difficultés respiratoires. Parfois, selon la virulence, la mortalité survient brutalement sans signe apparent. Un animal en incubation, peut diffuser largement le virus 24h00 après l'avoir contracter. Contagion: 1) Par transmission des parents à l'oeuf, l'embryon ne naît pas. 2) Si la poule était en incubation au moment de l'ovulation, le poussin naîtra mais sera infecté instantanément au moment du percement de la coquille, celle-ci supportant le virus. Entre adultes, tous les vecteurs sont dangereux: Partage des mangeoires, des abreuvoirs, par contact direct. Sachez que si un sujet se secoue et qu'il y a du vent, on peut retrouver le virus à 15Km. Il n'y a pas de traitement envisageable, seule la vaccination protège. En Belgique, la loi oblige de vacciner les sujets proposés à la vente. En France, la loi oblige la vaccination des sujets devant être exposés. L'arthrite virale, (ne pas confondre avec l'arthrite bactérienne): Il s'agit d'un réovirus, très résistant aux désinfectants classiques, il faut employer un virucide. Généralement transmis par l'oeuf par des sujets non vaccinés. L'incubation peut durer 40jours. Symptômes: Boitements, puis paralysie progressive des pattes, les sujets restent cloués au sol, ébouriffés, les articulations métatarsiennes, (la cheville que certains appellent le coude), sont chaudes et gonflées, à l'autopsie on découvre du pus dans les sacs synoviaux. Pour les zones où de nombreux cas ont été remarqués, on peut vacciner pour interdire le passage du virus par l'oeuf, attention: Ce vaccin est incompatible avec celui contre Marek. Anémie infectieuse: Appelé parfois "la maladie des ailes bleues et des poussins pourrissants sur pieds" Il n'existe pas de vaccins. Il n'existe pas de vaccins, c'est en fait une association du virus de Gumboro avec un réovirus, créant des mycotoxines, la seule solution consiste en une bonne vaccination Gumboro des parents. Symptômes: Plumes des ailes vrillées, fientes liquides et marron contenant des aliments non digérés, mettant en évidence que le jeune ne digère pas. Il s'ensuit des carences, une mauvaise croissance, parfois une ostéoporose imparfaite créant des déformations osseuses d'un membre, sternum en virgule, rachitisme, le pic de cette maladie se situe à un mois. La bronchite infectieuse: Difficile à différencier d'une MRC, (Maladie Respiratoire Classique). Symptômes: Râles, toux, éternuements, conjonctivite, sinusite, rejet de pus mais pas de présence de sang. La confirmation se fait par des oeufs dont le blanc est liquide, comme de l'eau, avec des coquilles très fragiles, parfois fripées, perte spectaculaire de poids. Il s'agit d'un coronavirus, l'incubation est très rapide, moins de 36h00. Parallèlement à l'atteinte du système respiratoire, ce coronavirus atteint les organes de reproduction: Si la maladie se déclare à l'âge de deux semaines ou moins, les testicules du coq seront détruits, ainsi que l'ovaire de la poule, s'il y a guérison, la poule ne pondra jamais, il n'y a pas de retour arrière. Si la maladie survient durant la ponte, il n'y aura pas trop de dégâts mais si cela arrive au moment du pic de ponte ou lors d'un arrêt momentané, ce sera catastrophique. La vaccination des parents et des jeunes est incontournable. Quand la maladie survient sur des adultes robustes, on peut tenter un traitement antibiotique de la famille des bétalactamines, qui ne traitera pas la bronchite virale mais bloquera d'autres bactéries, laissant plus de force à la défense immunitaire. Il s'agit d'un herpès virus dans une double capsule, les désinfectants usuels sont illusoires, le formol > 20°C en vient à bout, ainsi que les virucides. Symptômes: Proches de la bronchite infectieuse, à la différence qu'il y a présence de sang dans les rejets, les membranes de la trachée étant attaquées et à vif. La mortalité est importante et survient par étouffement. Les traitements antibiotiques n'ont pas d'efficacité, des vaccins existent, les régions sensibles se trouvent dans le Nord de l'Europe. La variole: Provoquée par un pox virus, contagieuse. Toutes les races de poules sont concernées, ainsi que: Dindes, pintades, faisans, cailles, perdrix, tourterelles, pigeons, petits oiseaux d'ornement. La région propice à cette maladie est le Sud de la France, dès le début septembre, lorsque moustiques et autres insectes prolifèrent, une simple piqûre sur un sujet peut être catastrophique pour toute la basse cour. Symptômes: Apparition de petites protubérances blanches anodines autour des yeux, de la crête, des barbillons, aux commissures du bec. Ensuite, ces protubérances grossissent et prennent l'apparence de verrues jaunes qui deviennent marron, puis cela forme des croûtes. La forme diphtérique est plus grave, on remarque dans la cavité buccale l'apparition de points blancs qui grossissent, s'assemblent et forment une membrane caséeuse, les muqueuses sont vite envahies, souvent le larynx et l'animal meurt par asphyxie. Dès l'apparition d'un premier cas, on peut faire une vaccination pour protéger l'effectif. Une antibiothérapie reste possible. En prévention, il est recommandé de distribuer à cette saison une nourriture riche avec un complément vitaminique sérieux. Nous n'aborderons pas les leucoses, nombreuses, sans traitement et sans vaccination. Ce sont des maladies lentes, immunosuppressives, provoquant des leucémies, des tumeurs sur le tube digestif, des problèmes osseux, avec modification de la moelle, des lésions viscérales, etc. On peut apparenter une leucose à une forme de cancer, à ce jour, tous traitements restent illusoires.

comment faire un régime alimentaire pour maigrir vite avec

Notre nutritionniste-diététiste vous parle de maladies du foie. Notre nutritionniste-diététiste vous parle de maladies du foie. La vitamine E jouerait-elle un rôle dans le traitement des maladies du foie associées à l'obésité et au diabète? C'est du moins l'hypothèse de l'équipe de Danny Mayor de l’École de médecine du Case Western Reserve University à Cleveland (Ohio). Changez votre vie en un seul clic! Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.

regime rapide en arabe comme

Nettoyer son foie naturellement, c’est facile! Vous vous sentez ballonné, vous souffrez de flatulences et vous vous sentez lourd(e) à la fin du repas? Est-ce que ça vous dit de nettoyer votre foie? Et oui, ces désagréments n’ont pas forcément pour origine un souci au niveau des intestins comme on pourrait le croire. Il faut aider l’organisme à mieux digérer. Et pour cela, nettoyer son foie est un très bon traitement. Découvrez mes astuces naturelles, huiles essentielles et sachez quelles plantes sont indiquées pour nettoyer son foie. Quel est le rôle du foie? Le foie est un organe indispensable à notre organisme. Pour être en bonne santé général, il est bon parfois de nettoyer son foie. Mais pourquoi? Le foie récupère et élimine les toxines que le corps peut accumuler (médicaments, alcool, huiles essentielles -> si si les huiles essentielles sont pour la plupart éliminées par le foie, etc) ou des déchets qu’il peut fabriquer. Nettoyer son foie permet donc de l’aider dans sa fonction d’élimination ou s’il devient paresseux, cela peut le rebooster. Le foie produit la bile, on dit qu’il la sécrète: on appelle cela en jargon médical « cholérétique «. Ensuite, la bile est envoyée dans la vésicule biliaire et est stockée. Elle est libérée lorsque le corps a besoin de la bile pour digérer les aliments: on appelle cela « cholagogue «. La bile sert à faciliter et accélérer la digestion des lipides (corps gras) surtout. Pour information, le foie stocke aussi des vitamines (A, D, K, E) sous forme de sucre et le met à la disposition de l’organisme en cas de besoin. Pourquoi nettoyer son foie va aider à mieux digérer, et à diminuer les ballonnements et les flatulences? Nous avons vu tout à l’heure que le foie permet d’éliminer les toxines et de faciliter la digestion grâce à la sécrétion et l’évacuation de la bile par la vésicule biliaire. Du coup, nettoyer son foie va lui permettre: d’être plus performant dans son travail, ça va lui donner un coup de pouce. Du coup, il va sécréter plus de bile, la vésicule biliaire libèrera davantage de bile et la digestion sera efficace. Vous de votre côté, vous vous sentirez plus léger, vous aurez moins cette sensation du fameux « coup de pompe » et vous serez moins ballonné avec moins de flatulences. de se détoxiquer plus rapidement en éliminant les toxines accumulées par le foie de maintenir ou rétablir le bon état de marche du foie. Au fait, le terme exact est drainer son foie. Quelles sont les plantes et les huiles essentielles indiquées pour nettoyer son foie? On dit que ces plantes ont les indications thérapeutiques: cholagogue et cholérétique. Vous retrouverez souvent écrit ces termes. Plantes pour nettoyer son foie (liste non exhaustive) Aneth (fruit) Artichaut (feuille) Boldo (feuille) Chicorée (racine) Curcuma long (rhizome) Fumeterre (parties aériennes fleuries) Olivier (huile de fruit) Pissenlit (feuille, racine) Radis noir (racine) Romarin (feuille, sommité fleurie) Tilleul (aubier) Huiles essentielles pour nettoyer son foie/ faciliter la digestion (liste non exhaustive) Carotte (semence) – Daucus Carotta: dépurative du foie et des reins, régénérante des cellules du foie Celeri – Apium graveolens: facilite la digestion, draine et décongestionne le foie Citron – Citrus limon: facilite la digestion, diminue les flatulences, draine le foie Coriandre – Coriandrum sativum: facilite la digestion, diminue les flatulences Livèche – Levisticum officinale: stimule les fonctions du foie, détoxifie le foie Menthe poivrée – Mentha piperita: cholagogue et cholérétique, diminue les flatulences et les ballonnements Romarin à verbénone – Rosmarinus officinalis à verbénone: élimine les impuretés. Mes astuces et recettes naturelles pour nettoyer son foie. Cure d’huiles essentielles. (mise à jour 11/02/2016) Voici une recette pour nettoyer son foie. Versez dans un flacon ambré: Huile essentielle de Citron (Citrus limon): 40 gouttes Huile essentielle de Menthe Poivrée (Mentha piperita): 40 gouttes Huile essentielle de Romarin à Verbénone (Rosmarinus officinalis ct verbénone): 40 gouttes d’huile essentielle de Genévrier (Juniperus communis): 20 gouttes. Versez 2 gouttes du mélange dans une cuillère à café d’huile d’olive (ou une autre huile) et avalez. A faire matin et soir avant le repas, pendant 3 semaines. C’est hyper simple pour réaliser cette préparation grâce au pack du site Compagnie des Sens (100% confiance).Bénéficiez de 5 % de réduction avec le code AROMALIN. Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes Déconseillé chez les enfants de moins de 6 ans. Tisane bien-être du foie, Tisane bio, Romon Nature. J’ai eu l’heureuse occasion de me faire offrir cette tisane (et aussi une tisane pour l’allaitement soit dit en passant) par la marque Romon Nature elle-même. Je les remercie pour ce beau geste. J’ai testé cette tisane composée des plantes: Anis vert: stimulant digestif Romarin: cholagogue et cholérétique, régénère les cellules du foie Artichaut: idem que le romarin Thym citronné: apporte une saveur citronnée à la tisane. Le goût est bon, j’avais un peu peur du côté citronné car je n’aime pas ça. Mais ça passe bien, on sent bien le thym et ça ca me va 🙂 Je prends 1 tisane dans l’après-midi en général, et elle me fait me sentir plus légère, moins ballonnée avec moins de flatulences. Je suis bien contente! 😛 Les plantes utilisées sont issues de l’ Agriculture Biologique. Elles sont tamisées 3 fois dans le but de garder la partie noble de la plante. La majorité des plantes proviennent de France, notamment de la Drome provençale. Les plantes sont bien entendues analysées en laboratoire pour connaître leurs compositions chimiques et être sûr qu’elles ne présentent pas d’autres substances non désirées (poussière, terre, taux d’humidité trop élevé, etc). Les étuis des tisanes sont 100 % biodégradables -> Cool. Cure de boldo et de menthe poivrée. Pendant 1 mois, je me suis fait une tisane de boldo (feuilles) et de menthe poivrée (feuilles). Attention, ici, je ne parle pas d’huiles essentielles mais de plantes en vrac. J’ai acheté mes plantes dans une herboristerie qui se trouvait à 40 min de chez moi. Malheureusement, elle n’existe plus au moment où j’écris l’article snif snif!! Je faisais bouillir une tasse d’eau. J’ajoutais 1 cuillère à soupe (pleine) de chacune des 2 plantes dans un filtre à thé. Je laissais infuser 10 minutes. J’aime bien ce mélange car déjà au niveau du goût c’est bon (le boldo est un peu anisé) et je n’avais plus cette sensation de lourdeur après le repas. Je me sentais légère et beaucoup moins ballonnée. J’ai fais cette cure pendant 1 mois. Je buvais qu’1 tisane par jour mais vous pouvez en boire plusieurs dans la journée. Cette tisane est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. A très fortes doses, le boldo peut engendrer des convulsions (mais avec nos tisanes on est loin du seuil de toxicité). Ne buvez pas cette tisane le soir car la menthe poivrée éveille! Avez-vous déjà nettoyé votre foie? Quel remède avez-vous utilisé? Sinon, allez-vous faire une cure pour drainer votre foie? N’hésitez pas à raconter vos expériences, je serai ravie de les lire! Les huiles essentielles peuvent être irritantes ou allergènes. Il est préférable de faire un test allergique avant de les utiliser (appliquez sur le coude les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale et attendre 24 h, voire 48 h) Les huiles essentielles ne doivent être appliquées sur les femmes enceintes ( à partir du 4ème moins de grossesse) et enfants avec précautions. En parler avec un thérapeute avant toute utilisation. Les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux personnes souffrant d’épilepsie. Les informations de ce blog sont à titre informatif. Je tiens à vous informer que je me dégage de toute responsabilité quant à votre utilisation des HE sur vous-même ou une autre personne. Référez-vous toujours à votre médecin pour vous soigner.

Maladies-Orphelines.fr. Le site d'informations dédié aux maladies rares. La maladie de Wegener. La maladie de Wegener appelée également la granulomatose de Wegener est une maladie auto-immune. Les premiers symptômes furent décrits par Friedrich Wegener scientifique allemand en 1939. Qu’est ce que la maladie de Wegener. La maladie de Wegener est une vascularite c’est-à-dire une inflammation des vaisseaux sanguins. Dans la maladie de Wegener ceux sont les petits et moyens vaisseaux qui sont atteints et parallèlement il y a une granulomatose c’est-à-dire un amas de cellules sous la peau qui forme comme des petites bosses. C’est une maladie qui peut toucher tout le monde mais qui est très rare, son incidence est de l’ordre de 2 personnes sur 100 000, touchant plus particulièrement les hommes entre 40 à 50 ans dans les pays du nord. Plus rare chez les enfants elle peut néanmoins atteindre les personnes de tous âges. Elle peut toucher toutes les parties du corps mais ceux sont les reins et les voies respiratoires qui sont les plus touchés. C’est une maladie dont on ne connait pas la cause, elle est auto-immune c’est un disfonctionnement du système immunitaire qui attaque ses propres cellules. Diagnostics et symptômes de la maladie de Wegener. C’est une maladie dite systémique, c’est-à-dire qui peut atteindre de nombreux organes, d’où une grande variété de symptômes, qui pourront différer d’un patient à l’autre. Pour les symptômes plus généraux: – Douleurs musculaires – Douleurs articulaires – Fièvre légère – Fatigue générale – Perte d’appétit – Perte de poids. Selon les organes qui sont atteints on aura des symptômes différents Symptômes ORL. – Saignement du nez – Surdité – Rhinite – Ecoulement nasal incessant – Sinusite – Etc… Symptômes rénaux. – Urine de couleur anormale – Inflammation des pieds – Urine mousseuse – Insuffisance rénale – Hypertension artérielle. Symptômes pulmonaires. – Inflammation des poumons – Douleurs dans la poitrine – Toux – Essoufflement – Crachats de sang – Etc.. Symptômes neurologiques. – Fourmillements dans les membres – Baisse de sensation au toucher – Baisse de force musculaire – Etc… Il est évident que devant le nombre de symptômes possibles, le diagnostic n’est pas toujours simple à établir on aura souvent recours à un scanner, une biopsie, une radiographie des poumons et bien évidemment des analyses biologiques notamment pour rechercher un certain type d’anticorps les ANCA. Evolution et complications éventuelles de la maladie de Wegener. Compte tenu du fait qu’elle touche des organes vitaux tels que reins, cœur, poumons, si la maladie n’est pas soignée elle peut avoir de très graves conséquences et le décès est probable. Mais les nouveaux traitements s’avèrent efficaces dans plus de quatre vingt pourcents des cas. Traitement de la maladie de Wegener ou de la granulomatose de Wegener. C’est essentiellement une corticothérapie associée à un traitement à base d’immunosuppresseur qui permet d’obtenir la rémission de la maladie dans la plupart des cas. Il y aura d’abord un traitement d’attaque à plus forte dose, suivi ensuite d’un traitement d’entretien. La plupart du temps les patients réagissent bien au traitement et ont donc un bon pronostic. En parler c'est aussi aider les malades. Faîtes découvrir cette maladie à votre entourage en partageant cette page: