boisson qui fait maigrir rapidement


nettoyer son organisme apres une anesthesie. je me sens polluer par l'anesthesie et tous les antibios que j'ai eus.connaissez vous des moyens pour nettoyer assainir et repomper mon organnisme. Tout dépend si tu prends encore des médicaments. Sinon, le meilleur moyen, c'est l'argile. Tu achètes de l'argile verte fine en herboristerie. Tu en mets une cuillère à café au fond d'un verre que tu remplis d'eau le soir, sans remuer et sans y laisser de cuillère, et le matin, tu bois l'eau argileuse à jeun. Evite de boire l'argile, dans un premier temps. On peut le faire, mais ce n'est pas nécessaire. L'eau agit bien. De la journée, tu peux faire une tisane d'ortie: une grosse cuillère à soupe d'ortie piquante (achetée au poids en herboriserie), sur laquelle tu verses un demi litre d'eau bouillante. Tu laisses infuser 5 minutes et tu bois ça tout au long de la journée (moi j'en bois un litre par jour et je fais une cure). C'est reminéralisant, ça nettoie et purifie l'organisme. Si tu peux, prends des jus de citrons le long de la journée, c'est tonique, ça purifie les reins, c'est plein de bonnes vitamines, notamment la vitamine C qui repompe bien. Fais en une hygiène de vie, tu t'en porteras bien. Voilà, je suis à ta disposition si tu as d'autres questions. Bonne chance et bon rétablissement. Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo. Tout dépend si tu prends encore des médicaments. Sinon, le meilleur moyen, c'est l'argile. Tu achètes de l'argile verte fine en herboristerie. Tu en mets une cuillère à café au fond d'un verre que tu remplis d'eau le soir, sans remuer et sans y laisser de cuillère, et le matin, tu bois l'eau argileuse à jeun. Evite de boire l'argile, dans un premier temps. On peut le faire, mais ce n'est pas nécessaire. L'eau agit bien. De la journée, tu peux faire une tisane d'ortie: une grosse cuillère à soupe d'ortie piquante (achetée au poids en herboriserie), sur laquelle tu verses un demi litre d'eau bouillante. Tu laisses infuser 5 minutes et tu bois ça tout au long de la journée (moi j'en bois un litre par jour et je fais une cure). C'est reminéralisant, ça nettoie et purifie l'organisme. Si tu peux, prends des jus de citrons le long de la journée, c'est tonique, ça purifie les reins, c'est plein de bonnes vitamines, notamment la vitamine C qui repompe bien. Fais en une hygiène de vie, tu t'en porteras bien. Voilà, je suis à ta disposition si tu as d'autres questions. Bonne chance et bon rétablissement. Lilibet, est ce que tu peux appliquer ça chez un enfant de 8 ans qui a subit 2 anesthésies dans l'année? Lilibet, est ce que tu peux appliquer ça chez un enfant de 8 ans qui a subit 2 anesthésies dans l'année? Sans problèmes Ce sont des méthodes naturelles, tu peux le faire sans danger. L'argile et l'ortie lui feront faire plus pipi, forcément, puisque ça nettoie l'organisme. Je pense qu'il ce sera bien de lui faire sa cure pendant les vacances. Le citron, sans problème également, à condition qu'il aime le boire. Il est préférable de ne pas le sucrer, ce ne sera pas bon pour l'estomac, ou alors légèrement. La cure d'argile se fait trois semaines puis une semaine d'arrêt. Tu peux faire pareil avec l'ortie. Chez nous, après la semaine d'arrêt, on prend de l'argile le matin une semaine sur deux tout au long de l'année. Si on prend des médicaments, il vaut mieux les prendre un peu après l'argile, car il peut perturber les effets des médicaments. Pour la petite histoire, j'ai soigné mon chien avec beaucoup de succès avec l'argile. Il en prend au même rythme que nous et s'en porte bien! Donc, même avec les animaux, on peut y aller tranquillement. Sans problèmes Ce sont des méthodes naturelles, tu peux le faire sans danger. L'argile et l'ortie lui feront faire plus pipi, forcément, puisque ça nettoie l'organisme. Je pense qu'il ce sera bien de lui faire sa cure pendant les vacances. Le citron, sans problème également, à condition qu'il aime le boire. Il est préférable de ne pas le sucrer, ce ne sera pas bon pour l'estomac, ou alors légèrement. La cure d'argile se fait trois semaines puis une semaine d'arrêt. Tu peux faire pareil avec l'ortie. Chez nous, après la semaine d'arrêt, on prend de l'argile le matin une semaine sur deux tout au long de l'année. Si on prend des médicaments, il vaut mieux les prendre un peu après l'argile, car il peut perturber les effets des médicaments. Pour la petite histoire, j'ai soigné mon chien avec beaucoup de succès avec l'argile. Il en prend au même rythme que nous et s'en porte bien! Donc, même avec les animaux, on peut y aller tranquillement. Merci lilibet Je fais part de tout ça à mon amie pour sa fille, je pense que ça va beaucoup l'aider.

boisson vinaigre de cidre maigrir en 1

Quoi prendre pour nettoyer le foie. Le foie est un organe vraiment important pour notre corps et il a beaucoup de fonctions vitales. Il stocke le glucose, certaines vitamines (A, B12, D, E et K) et plusieurs minéraux (comme le cuivre et le fer). Le foie régule également la glycémie dans le plasma, joue un rôle dans la destruction de vieux leucocytes et de vieilles hématies ainsi que dans le métabolisme des protéines. De plus, cet organe détruit bien les toxines des médicaments et transforme l’ammoniac en urée. Mais si votre foie est surchargé, vous pouvez souffrir de douleurs très aiguës à droite du ventre. Vous commencez à vous sentir lourd, vous avez du mal à digérer la nourriture ou vous pouvez même commencer à vomir (dans ce dernier cas, il faut consulter un médecin le plus vite possible). Si vous avez besoin de nettoyer votre foie et de régénérer ses capacités, vous pouvez profiter des conseils suivants: 1. Changez votre alimentation. Pour ne pas surcharger votre foie, essayez de ne pas consommer le café, le chocolat, le sucre et la nourriture grasse. En outre, limitez la consommation d’œufs, de produits laitiers et de protéines animales. Et, bien sûr, ne buvez pas d’alcool. 2. Optez pour les aliments suivants. Contrairement aux produits cités plus haut, les suivants feront du bien à votre foie. Il s’agit de l’artichaut (stimule la production de bile et traite les troubles digestifs), des agrumes, du basilic, du céleri, des choux, du curcuma, des épinards, du gingembre, de la menthe poivrée (facilite le rejet des molécules surabondantes qui fatiguent le foie), de l’oignon, de la patate douce et des pommes. 3. Profitez pleinement du citron. Pour nettoyer le foie, commencez votre journée avec un mélange de jus de citron et d’eau chaude. 4. Buvez des infusions de plantes. Pour profiter de cette recette, vous aurez besoin de 2-3 branches de romarin et d’une rondelle de citron. Mettez-les dans une tasse et versez-y de l’eau chaude. Laissez ensuite infuser pendant dix minutes. Le romarin est très utile pour la digestion et aide le foie à chasser vite les toxines accumulées. Chamille White / Shutterstock.com. 6. Utilisez le chardon-Marie. Utilisé pendant des siècles, le chardon-Marie traite bien les troubles digestifs et purge le foie engorgé en luttant contre les intoxications. Ce remède est disponible en gélules dans les magasins bio et les parapharmacies. 7. Ajoutez des huiles essentielles. Pour soulager le foie, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de citron, de gingembre ou de menthe poivrée sur une petite portion d’aliment. Mais il est défendu de les utiliser pour les femmes enceintes et les enfants. 8. Sortez votre bouillotte. La chaleur soulage bien le foie et accélère l’élimination des toxines. Pour faire cela, vous pouvez soit placer une bouillotte d’eau chaude au niveau du foie pendant trois jours, soit réaliser un cataplasme d’argile chaude et le placer également sur le ventre. Marcos Mesa Sam Wordley / Shutterstock.com. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de prendre soin de votre foie à temps pour ne pas avoir à le traiter après. Il est important de noter que TOUTES les informations contenues dans Parfait ne sont données qu'à titre INFORMATIF. En aucun cas, elles ne doivent être considérées comme des conseils, diagnostics ou comme un traitement médical professionnel. Privilégiez toujours un avis médical, et n'ignorez pas ou ne retardez pas une consultation médicale à cause de ce que vous avez lu sur ce site.

regime sec pour maigrir vite et gratuitement en

Assurance Voyage Inde. Pourquoi l’assurance voyage est-elle indispensable en Inde? La découverte des rives du Gange ou du chaos organisé des grandes villes du sous-continent indien constitue une expérience entièrement à part dans la vie d’un voyageur. Préparez au mieux votre séjour avec une bonne assurance voyage internationale pour l’Inde. Quelles conditions pour entrer et séjourner en Inde? La détention d’un visa est obligatoire pour les ressortissants français qui souhaitent effectuer un séjour en Inde, même de courte durée. Ce visa, par ailleurs, ne pourra vous être délivré que si vous êtes titulaire d’un passeport présentant trois feuillets vierges, et dont la date de fin de validité est ultérieure de six mois à votre retour prévu en France. Deux visas différents peuvent être sollicités pour un séjour de nature touristique: Le visa électronique, ou « e-Tourist Visa », est une procédure entièrement en ligne à réaliser sur le site officiel. Le renseignement du formulaire donne lieu à une autorisation de voyage, que vous devrez imprimer et présenter à votre arrivée. Le séjour maximum autorisé est de 60 jours, sans prolongation possible sur place. Le visa classique ou « Regular Visa » nécessite de soumettre un dossier complet auprès du consulat d’Inde, rue Albéric-Magnard à Paris. Il est valable pendant six mois, pour un ou plusieurs séjours dont la durée consécutive ne doit toutefois jamais dépasser 90 jours. Le visa électronique, combien ça coûte? La procédure électronique est rapide et pratique, mais assez onéreuse: comptez un minimum de 50 $, majorés éventuellement des frais appliqués par votre banque pour un paiement en devise étrangère. Si l’entrée sur le territoire indien vous est finalement refusée, ces frais ne sont pas remboursables. L’assurance voyage en Inde: facultative mais néanmoins incontournable! Pays immense et contrasté, l’Inde est l’un des pays dans lesquels les voyageurs de culture occidentale peuvent expérimenter le choc culturel le plus profond. Il est important d’anticiper cette perte des repères et ce sentiment d’étourdissement en prenant toutes les précautions avant votre départ, dont notamment la souscription d’une assurance voyage. Bien protéger sa santé dans le sous-continent indien. C’est un euphémisme de dire que les normes sanitaires appliquées en Inde ne sont pas les mêmes que celles auxquelles les Européens sont habitués! La surexposition à des germes infectieux, que ce soit par l’intermédiaire de l’alimentation ou de la promiscuité dans les grandes villes, risque de mettre votre bonne santé à rude épreuve. Ne laissez pas un problème de santé gâcher votre découverte du Gange ou du Taj Mahal! L’assurance voyage pour l’Inde se charge des détails financiers et logistiques pour tout problème rencontré sur place. Les destinations par continent.

comment perdre facilement du poids volumique humide

Yeux jaunes. Les yeux jaunes, le jaunissement de la partie normalement blanche de l’œil entourant l'iris, est lié à un excès de bilirubine dans le sang. La bilirubine est normalement recyclée au niveau du foie. Le jaunissement des yeux est ainsi lié dans la majorité des cas à une pathologie ou à un trouble affectant le foie. La cause peut être bénigne ou sérieuse. Dans tous les cas, le jaunissement des yeux justifie une consultation médicale rapide. Anatomie. Le jaunissement affecte la sclérotique (partie normalement blanche de l’œil entourant l'iris). Causes possibles. Les causes possible d'un jaunissement du blanc de l’œil vous sont données à titre informatif. Seul un examen médical pourra vous donner un diagnostic fiable. Cirrhose: la cirrhose est une destruction du foie provoquée par l'alcool ou la prise de certains médicaments. Symptômes associés: problèmes d'érection, fatigue, selles pâles, parfois saignement du rectum et gonflement des seins chez l'homme. Hépatite: les hépatites sont des maladies du foie provoquées par un virus. Il existe plusieurs formes d'hépatites bénignes ou graves. Symptômes associés: fatigue générale, nausées, douleurs musculaires. Drépanocytose: la drépanocytose est une pathologie affectant les globules rouges. La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire qui touche essentiellement des individus d'ascendance africaine et nord africaine. Symptômes associés: démangeaisons, douleurs thoraciques, souffle court, douleurs musculaires et articulaires, fatigue générale. Lithiase biliaire: la lithiase biliaire est la formation d'un calcul obstruant le canal d'excrétion de la bile. Symptômes associés: démangeaisons, fatigue, perte d'appétit, vomissements. Causes malignes: dans certains cas rares, le jaunissement des yeux est provoqué par un cancer affectant le foie ou le pancréas. Diagnostic. Le diagnostic vise à identifier la cause sous-jacente du jaunissement des yeux. Traitement. Le traitement dépendra entièrement de la cause sous-jacente.

the pour maigrir vite naturellement

Colique hépatique. Les calculs biliaires constituent un problème courant et relativement bénin, mais peuvent entrainer de violentes crises de douleur, ou coliques hépatiques. Ils touchent 20 % des hommes et environ 35 % des femmes. Ils peuvent survenir à n'importe quel âge. Colique hépatique: Comprendre. Les calculs se forment dans la vésicule biliaire. La vésicule est le réservoir de la bile sécrétée par le foie. Elle a pour fonction de distribuer la bonne quantité de bile au moment opportun. Ainsi, lors des repas, un réflexe déclenché par les hormones digestives fait se contracter la vésicule afin qu'elle libère davantage de bile dans les intestins, ce qui a pour effet d'aider la digestion (surtout des lipides). La bile passe alors par le canal cystique, puis par le canal cholédoque, qui est son prolongement, pour se rendre dans le duodénum (partie de l'intestin grêle). Il existe deux types de calculs biliaires, qui peuvent mesurer entre 0,5 mm et 2 cm de diamètre. Des agglomérats de cholestérol biliaire, lequel entre dans la composition de la bile pour faciliter la digestion (ce type de cholestérol n'a rien à voir avec le cholestérol sanguin). Ces calculs sont les plus fréquents - ils représentent 85 % des cas - et ont la particularité d'être translucides. Des calculs pigmentaires dans 15 % des cas. De couleur brune ou noire, ils sont composés d'un mélange de sels biliaires et de bilirubine, deux autres substances sécrétées par le foie dans la bile. Les calculs biliaires ne se résorbent pas. Toutefois, dans 80 % des cas, ils restent logés dans la vésicule biliaire et ne causent aucun symptôme. On ne sait pas s'ils sont présents ou non et c'est souvent par hasard qu'on les découvre lors d'une échographie abdominale. Lorsqu'ils tentent de sortir de la vésicule ou qu'ils se bloquent dans le canal cystique ou dans le canal cholédoque, ils causent une colique hépatique, ou crise de violentes douleurs. Une intervention médicale est alors nécessaire pour les déloger. La colique hépatique se caractérise par les manifestations suivante s: Douleur dans le haut de l'abdomen, sous les côtes, et surtout du côté droit (la vésicule biliaire est à droite). Manifestation brutale, surtout après un repas riche en graisses, et qui s'accompagne d'un point de côté, d'une sensation de pesanteur et de barre qui serre l'estomac (les contractions de la vésicule pour évacuer davantage de bile poussent les calculs, qui tentent de sortir de la vésicule ou se bloquent dans le canal cystique ou dans le canal cholédoque). Les autres caractéristiques sont les suivantes: douleur qui revient par intermittence, habituellement après les repas; irradie souvent dans le dos et à la hauteur de l'omoplate droite; s'aggrave à l'inspiration profonde; demeure plus ou moins constante durant une à trois heures et diminue graduellement pendant 30 à 90 minutes avant de disparaître; urine foncée quand un ou plusieurs calculs sont bloqués dans le canal cholédoque; présence de fièvre, de frissons, de nausées et/ou de vomissements lorsqu'il y a complication (inflammation de la vésicule biliaire, du canal cholédoque ou encore du pancréas). Colique hépatique: Causes. Calculs de cholestérol biliaire et déséquilibre métabolique. Pour être évacué sous forme soluble, le cholestérol biliaire doit être mélangé aux sels biliaires. S'il n'y a pas assez de sels ou s'il y a trop de cholestérol, il y a formation de calculs. Plusieurs facteurs peuvent causer des surplus de cholestérol biliaire: l'hérédité, l'obésité, la fibrose kystique, le diabète ou même une grossesse. En outre, la maladie de Crohn (maladie inflammatoire du petit intestin) et les chirurgies pour enlever un bout du petit intestin diminuent la capacité d'absorption des sels biliaires (c'est dans cette partie de l'intestin que sont réabsorbés les sels biliaires pour revenir dans l'organisme). Calculs pigmentaires et sécrétion excessive de bilirubine. La bilirubine, provenant des globules rouges, est un pigment rouge qui se retrouve dans le foie, puis dans la bile. C'est elle qui donne la coloration jaunâtre de la peau lors d'hépatite et de jaunisse du nouveau-né, par exemple. Différents problèmes peuvent entraîner un excès de bilirubine et la formation de calculs pigmentaires. Les plus courants sont les anémies hémolytiques et les hémoglobinopathies (maladies métaboliques du sang). En outre, les personnes ayant eu une alimentation artificielle intraveineuse prolongée pendant plusieurs semaines, voire des mois (les comateux et les grands opérés par exemple), sont également susceptibles d'avoir trop de bilirubine dans la bile.

Association des Malades des Vaisseaux du Foie. Navigation. Téléchargements. Le TIPS. De nombreux patients atteints de maladie des vaisseaux du foie nécessitent la pose d'un TIPS. Nous sommes également nombreux à nous interroger sur ce que recouvre cette intervention. L'AMVF a donc décidé de porter à votre connaissance les informations indispensables pour comprendre ce traitement. A notre demande, notre Conseil Scientifique, présidé par le PR. Dominique VALLA a adapté, au syndrome de Budd-Chiari, le document d'information générale sur le TIPS élaboré par le Dr J.M. Perarnau (CHRU de TOURS). L'équipe de l'AMVF. Le TIPS. SHUNT PORTO-CAVE INTRA-HEPATIQUE INFORMATION AUX PATIENTS atteints d'une maladie vasculaire du foie. Pour comprendre le traitement que nous allons vous proposer, il est nécessaire de connaître les mécanismes qui produisent les complications de votre maladie. Que se passe-t-il? - Le sang issu du gros intestin, de l'intestin grêle, de l'estomac et de la rate est acheminé jusqu'au foie par un ensemble de veines appelé système porte. Ce système finit en une grosse veine appelée veine porte. - La veine porte pénètre dans le foie, en se divisant en deux branches droite et gauche, puis en de multiples ramifications qui permettent de véhiculer le sang vers les cellules du foie afin qu'il y soit remanié. - En aval de ces cellules, de multiples ramifications récupèrent le sang pour le conduire à d'autres veines appelées veines hépatiques qui ramènent le sang vers la veine cave, le coeur et la circulation générale. Du fait de l'obstruction des veines hépatiques, le sang a beaucoup de difficultés à traverser le foie. Le sang reste propulsé par le coeur et les artères dans les veines abdominales. De ce fait, la pression dans la veine porte et ses branches augmente. Cette augmentation de pression est appelée hypertension portale. C'est cette augmentation de pression qui est responsable de complications dont vous avez pu souffrir. Pour aller plus loin sur la vascularisation de notre foie. Quelles sont les complications? - D'hémorragies digestives: Du fait de l'augmentation de la pression dans le système porte des connexions se forment avec les autres systèmes veineux restés à pression normale: celui de la veine cave supérieure ramenant le sang de la partie supérieure du corps, et celui de la veine cave inférieure, ramenant le sang de la partie inférieure du corps. Ces connexions se forment particulièrement au niveau des veines de l'estomac et de l'œsophage. Ces veines se dilatent et forment des varices semblables à celles des veines des jambes dont souffrent banalement de nombreuses personnes. Ces varices de l'estomac ou de l'oesophage peuvent se fissurer lorsque la pression est importante, et être responsables d'hémorragies digestives parfois graves. Les traitements habituels des varices de l'œsophage sont de deux types: les médicaments béta bloquants qui diminuent la pression dans les varices et la ligature des varices grâce à une endoscopie. Toutefois l'échec des médicaments béta bloquants et/ou des ligatures peuvent conduire à proposer un TIPS. - D'ascite: Les veines ne sont pas comme des tuyaux d'arrosage mais elles sont poreuses. Lorsque la pression augmente dans les veines du foie ou de l'abdomen, les globules sanguins restent emprisonnés dans les veines; en revanche, le liquide du sang peut transpirer au travers des parois des petits vaisseaux sanguins et se collecter dans l'abdomen qui va alors se gonfler d'eau: il s'agit de l'ascite. Comme nous venons de le voir, la cause de ces deux complications est en majeure partie la trop grande pression qui règne dans le système porte et le foie. Nous vous proposons de traiter radicalement cette augmentation de la pression portale par la réalisation d'une dérivation qui mettra en communication directe la veine porte qui entre dans le foie, et la veine cave inférieure qui draine le sang du foie. Cette dérivation permettra au sang de contourner librement l'obstacle que représente l'obstruction des veines hépatiques. Pour cela, une intervention radiologique (non chirurgicale) a été mise au point. On la nomme shunt porto-cave intra-hépatique, ou TIPS, acronyme de son appellation anglaise (Transjugular Intrahepatic Portosystemic Shunt) Cette technique a été mise au point en Europe grâce à la collaboration de deux centres, l'Hôpital Universitaire de Fribourg (Professeur RÖSSLE) et le C.H.R. de Metz (Docteur PERARNAU actuellement au CHRU de Tours). La technique: comment cela se passe? La pose d'un TIPS s'effectue sous anesthésie générale en salle de radiologie vasculaire. Un tube d'environ trois millimètres de diamètre est inséré dans votre veine jugulaire droite au niveau du cou. - A l'intérieur de ce tube muni d'une valve un autre tube plus long est glissé jusqu'à la veine cave inférieure, au niveau de l'abouchement des veines hépatiques (qui sont obstruées dans le syndrome de Budd-Chiari). - Au travers de ce tube, une longue aiguille est introduite. Aidé par un examen échographique, l'opérateur peut piquer dans la veine porte, au niveau de l'une de ces branches à l'intérieur du foie. - Une fois la ponction de cette branche de la veine porte réussie, un fil métallique est inséré dans la veine porte. Il va servir de guide. - Une radiographie avec injection d'iode permet de voir la veine porte. Des mesures de pression dans la veine porte et dans la veine cave sont effectuées. - Ensuite un ballonnet de 7mm est utilisé pour dilater le trajet de l'aiguille dans le foie entre la veine cave et la branche de la veine porte qui a été ponctionnée. Ce trajet est ensuite appareillé par des prothèses tubulaires en grillage métallique habillé ou non de Téflon appelées STENT qui permettent d'éviter que le tunnel créé par le ballon dans le foie ne s'effondre à la longue. Ce nouveau conduit sanguin permet de corriger l'excès de pression portale. Cette correction est vérifiée par une nouvelle mesure de pression. - Le diamètre du STENT est adapté de manière à ce que la pression dans la veine porte dépasse de moins de 10mm de mercure la pression dans la veine cave. Pendant la procédure un antibiotique est administré pour éviter tout risque d'infection. Un médicament inhibant la coagulation du sang (de l'HEPARINE) est également injecté au cours de la procédure pour éviter tout risque de formation d'un caillot dans le STENT qui vient d'être inséré dans le foie. - Enfin, un médicament pour uriner (LASILIX) est fréquemment utilisé pour diminuer dans les veines et dans le cœur la pression qui peut s'élever une fois le TIPS ouvert: en effet l'ouverture du TIPS va ramener dans la circulation générale tout le sang qui était coincé sous le foie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle lors des examens préparatoires nous examinons attentivement votre cœur (échographie cardiaque, électrocardiogramme) vos capacités de coagulation (prises de sang) et la situation locale (échographie-doppler: c'est à dire mesure des flux de sang dans les vaisseaux par une méthode d'échographie). Toutes ces mesures nécessitent environ 48 heures d'hospitalisation avant le geste. Pendant ces 48 heures vous rencontrez également un médecin anesthésiste qui va s'assurer qu'une anesthésie est possible. Après l'intervention vous serez peut être conduit en unité de soins intensifs pour la surveillance. Un appareil mesurera régulièrement votre pouls, votre tension, l'oxygène dans votre sang ainsi que la quantité d'urine émise. Vous recevrez de l'eau et des médicaments (anticoagulants, antibiotiques) par perfusion d'une veine du bras. Un examen par échographie-doppler sera effectué dans les jours qui suivent le TIPS afin d'évaluer son fonctionnement. Votre sortie sera possible si, après quelques jours, les résultats sont satisfaisants. Un suivi sera effectué tous les trois mois pendant les deux premières années, puis ensuite tous les six mois. En cas de mauvais fonctionnement du TIPS constaté lors de l'un de ces contrôle une procédure de dilatation peut-être décidée. Ce geste simple n'a jamais occasionné de complication. Il nécessite une anesthésie d'un quart d'heure à une demi-heure pendant laquelle on réalise soit une simple redilatation au ballon de votre TIPS soit la pose d'une nouvelle prothèse. Dans ce cas, la surveillance à l'hôpital est beaucoup plus courte que lors de la procédure initiale. Quelles sont les possibles complications de ce geste? Il faut distinguer les complications pouvant survenir au cours du geste ou dans ses suites immédiates, des complications à long terme. COMPLICATIONS AU COURS DU GESTE: Les complications de la méthode sont rares dans une équipe ayant une grande expérience. Toutefois il peut se produire: -Comme vous le savez nous passons par la veine jugulaire droite pour atteindre les veines du foie. La ponction de cette veine peut être source de complications telles qu’hématome plus ou moins important ou la ponction accidentelle de l’artère carotide qui se trouve être à côté et dans ce cas l’hématome peut être plus important ou justifier d’un geste chirurgical visant à fermer le point d’entrée. - L'impossibilité à atteindre une branche de la veine porte ou à la pénétrer avec l'aiguille conduisant à l’échec de la procédure. - Une obstruction par caillotage immédiat ou rapide du trajet (tunnel) créé dans le foie. Elle est en général reconnue dès le contrôle du lendemain, et traitée immédiatement par une manœuvre de dilatation ou par une dissolution du caillot au moyen d'un médicament appelé thrombolytique. - Un hématome dans le foie lorsque la ponction par l'aiguille lors de la création du trajet rencontre une petite artère. - Enfin, au cours de l'intervention, un conduit biliaire peut-être touché ou être mis en communication avec un vaisseau sanguin ce qui a pour effet de créer ce que l'on appelle une hémobilie (sang dans la bile). Cette hémobilie est en général sans conséquence toutefois elle peut expliquer un épisode de jaunisse, de douleurs du côté droit. Elle s'arrange en général toute seule après l'arrêt des médicaments visant à fluidifier le sang. Parfois une désobstruction des voies biliaires au moyen d’une endoscopie de l’estomac et du duodénum (où s’abouche le conduit biliaire principal) est nécessaire, mais quelque fois cette complication peut conduire à une reprise radiologique ou une opération chirurgicale. - Une autre complication peut-être la survenue dans les suites immédiates d’une insuffisance hépatique aiguë heureusement rare (0,5%) qui peut nous obliger à refermer le shunt.(source Centre de Réference ) Dans tous les cas de complication vous serez informé de la nature de la complication, de ses conséquences, et de la réalisation éventuelle de gestes complémentaires. COMPLICATIONS A PLUS LONG TERME. Elles peuvent être: - L'obstruction du TIPS: pour des raisons qui nous échappent souvent, un rétrécissement peut se produire à n'importe quel niveau du TIPS. Son fonctionnement en est évidemment perturbé mais l'échographie ou la mesure des pressions sanguines dans le TIPS permettent habituellement de s'en apercevoir avant que ne reviennent des symptômes. Cette anomalie est dépistée par les échographies régulières et peut conduire en cas de rétrécissement suffisamment important à la décision d'une procédure de dilatation (cf. ci-dessus). - L'encéphalopathie hépatique. Elle résulte de la non absorption immédiate par le foie des substances produites par l'intestin (en particulier l'ammoniaque) en raison de la présence du TIPS. De ce fait des substances, qui ne parviennent normalement qu'en quantités infimes au cerveau, y arrivent en quantités conséquentes. Pour des raisons qui nous échappent, et de façon imprévisible, certaines personnes ne supportent pas la quantité accrue de ces substances. Des troubles peuvent alors apparaître. Ce sont au début de simples trous de mémoire, des difficultés à s'endormir accompagnées d'une somnolence le jour, d'une inversion du rythme du sommeil, ainsi que des tremblements. Lorsque ces troubles sont plus sévères, ils consistent en une difficulté à reconnaître la date ou le lieu. Lorsque ces troubles sont encore plus graves, un endormissement excessif, voire un sommeil profond anormal (coma) peuvent survenir. A la fin de ces épisodes, le fonctionnement du cerveau, redevient complètement normal car le cerveau n'est pas lésé. Des épisodes aigus, c'est à dire d'une durée de 24 à 48 heures, peuvent se voir principalement pendant la première année après la pose du TIPS. Ce n'est que chez environ 8 % des patients que ce type de manifestation peut devenir chronique et nous conduire à proposer soit de rétrécir le TIPS soit de l'obstruer définitivement. Source: Centre de réference des Maladies des Vaisseaux du foie.