maigrir rapidement femme algerienne


LES VINS THERAPEUTHIQUES. Absinthe pour l'anémie et le surmenage Prendre une poignée de feuilles d'absinthe séchées à l'ombre et verser dessus 1 litre de vin blanc. Laisser macérer à froid pendant 24 heures dans un récipient bien fermé. Passer ensuite et garder au frais. Boire 1 verre le matin à jeun pendant 15 jours. Absinthe pour une bonne digestion et lutter contre les vers intestinaux Laissez macérer 30 gr de sommités fleuries d'absinthe avec 60 ml d'alcool à 60° pendant 24 heures et ajoutez ensuite 1 litre de vin blanc. Laissez macérer le tout pendant 10 jours en agitant de temps en temps. Prendre un petit verre à liqueur avant les repas. Absinthe pour les ulcères de l'estomac Mettre 50 à 100 gr de sommités fleuries pour 1 litre de vin blanc. Laisser macérer 8 jours et filtrer. Prendre un petit verre à liqueur avant les repas. Acacia pour l'anémie Préparer un vin avec 20 gr de fleurs pour 1 litre de vin blanc. Laisser macérer une semaine. Prendre un petit verre à liqueur avant les repas. Achillée millefeuille - Affections biliaires, ballonnements, diarrhées, troubles hépatiques Faire macérer pendant 5 jours dans 500 ml de vin blanc 20 gr de sommités fleuries. Filtrer. Boire un petit verre après les repas. Conserver dans une bouteille fermée et à l'abri de la lumière. Achillée millefeuille pour l'indigestion et les refroidissements Faire macérer 100 gr de fleurs fraîches dans un litre de vin pendant une semaine au soleil. Filtrer. Edulcorer au sucre ou au miel. A prendre une fois par jour, un verre à liqueur. Aigremoine pour la mauvaise cicatrisation des plaies et les cicatrices Faire bouillir 5 minutes et laisser infuser pendant 1 heure 200 gr d'aigremoine séchée dans 1 litre de vin rouge. Nettoyer la plaie et appliquer en compresses. Aigremoine pour lavage des plaies purulentes et des ulcère variqueux Faire bouillir 5 min et laisser infuser 1 heure 200 gr de plantes sèches dans 1 litre de vin rouge. Filtrer. Nettoyer la plaie. Ail pour l'hypertension artérielle Faire macérer pendant 15 jours 100 gr d'ail cru haché menu dans un bocal contenant 1 litre de vin blanc sec. Agiter tous les jours le mélange. Filtrer. Boire chaque matin à jeun la valeur d'une cuillère à soupe de vin. Cure d'une à deux bouteilles. Alkékenge. Faire macérer 100 gr de baies d'alkékenge dans 1 litre de vin blanc pendant 10 jours en agitant de temps en temps. Filtrez. Prendre un petit verre à liqueur avant les repas. Angélique. Faire macérer pendant une semaine 30 gr de racines d’angélique, 20 gr de racines de gentiane dans 1 litre de vin. Un verre au début des repas. Angélique pour le surmenage Faire macérer 25 gr de racines et 25 gr de jeunes pousses d’angélique dans 1 litre de vin blanc durant 3 jours. Boire un verre à liqueur après chaque repas. Artichaut pour l'hydropisie Nettoyer et piler dans un mortier des feuilles d'artichaut pour en exprimer 1 litre de jus. Mélanger le jus avec 1 litre de vin de madère ou autre vin. Prendre 3 Cuillères à jeun tous les matins et 3 autres au coucher. Aulne glutineux pour la digestion Macération à froid avec 60 gr de racines coupées en tranche. Mettre à macérer dans 1 litre de vin rouge pendant 15 jours. Bien fermé le récipient. Prendre 1 cuillère après les repas. Aunée pour la digestion, le manque d'appétit et comme tonifiant de l'estomac Faire macérer 60 gr de racines d'aunée dans 1 litre de vin rouge pendant huit jours. Filtrez. Ajoutez éventuellement 200 gr de sucre ou de miel. Bardane pour l'insuffisance urinaire Faire macérer 4 gr de semences de bardane en poudre dans 120 gr de vin blanc. Laisser macérer pendant 6 heures. Boire quotidiennement des petits verres à apéritif. Bleuet pour la bronchite Boire avant chaque repas un verre à liqueur de vin de bleuet en faisant macérer 50 gr de plante entière sans les racines dans un litre de bon vin rouge pendant 48 heures. Filtrer. Mettre en bouteille. Boldo pour le bon fonctionnement du foie Faire macérer 15 gr de boldo dans 30 gr d'alcool à 90°. Mélanger ensuite avec 50 cl de vin cuit ou de porto. Boire avant chaque repas. Bourrache pour amygdalite, maux de gorge, pharyngite et toux Faire macérer 15 gr de sommités fleuries de bourrache dans 500 ml de vin blanc pendant une semaine. Filtrez et boire 2 ou 3 verres par jour en cas de besoin. Bourrache pour la furonculose et la toux Faire bouillir le mélange suivant: 30 gr de bourrache, 30 gr de pissenlit et 30 gr de racines de chicorée dans un litre de vin blanc pendant 3 minutes puis laissez infuser 3 jours. Bryone dioïque pour l’hydropisie, œdèmes et pleurésie Faire macérer 50 gr de racines fraîches écrasées dans 1 litre de vin blanc pendant 7 jours. Passer. Filtrer. Prendre 2 fois 1 à 2 verres à liqueur par jour. Camomille romaine pour les brûlures de l’estomac Mettre 20 fleurs de camomille et 20 morceaux de sucre dans 1 litre de vin blanc. Laisser reposer 1 mois avant de l’utiliser. Boire un verre à bordeaux par jour. Camomille romaine pour la digestion Mettre camomille avec 80 gr de fleurs séchées dans 1 litre de vin blanc. Faire infuser une semaine. Boire 1 verre à liqueur après les principaux repas. Cassis pour le lymphatisme, maladies de la nutrition et troubles de l’âge Faire macérer pendant 3 jours, 500 grammes de baies de cassis dans 1 litre de bon vin rouge. Le 4 ième jour, passer au tamis, ajouter un sirop de sucre. Prendre un verre à apéritif avant chaque repas. Cataire pour les affections pulmonaires - Catarrhes pulmonaires chroniques, coqueluche. 20 g de sommités sèches de cataraire, fragmentées, pour 1 litre de vin liquoreux. Laisser macérer 8 jours en agitant chaque jour. Filtrer. Sucrer au moment de l'emploi, si nécessaire. Prendre un petit verre 3 à 5 fois par jour. Cataire pour les affections nerveuses à manifestations psychique s - Anxiété, insomnie,nervosisme Vin avec 20 g de sommités sèches de cataire, fragmentées, pour 1 litre de vin liquoreux. Laisser macérer 8 jours en agitant chaque jour. Filtrer. Sucrer au moment de l'emploi, si nécessaire. Prendre un petit verre 3 à 5 fois par jour. Cerfeuil pour l’hydropisie Vin avec 2 poignées de cerfeuil pilé à faire infuser dans 1 litre de vin blanc. Boire 3 verres à vin par 24h. Chardon béni pour la pleurésie Piler 5 gr de feuilles de chardon béni et les ajouter dans 2 litres de vin. Prendre un verre par repas. Chicorée pour la diurèse Faire macérer 20 gr de racines dans un litre de vin blanc pendant 10 à 15 jours. Boire un verre avant les repas. Cola pour la fatigue physique et intellectuelle et le surmenage 60 gr de noix de kola, 1 litre de vodka, 30 gr de miel ou sucre doux. Laisser macérer pendant 6 jours en remuant chaque jour. Filtrer. Boire un verre vers 10 h et 1 verre vers 12h. Consoude pour les maladies chroniques des voies respiratoires Faire macérer 2 à 3 racines hachées dans 1 litre de vin blanc pendant 4 à 6 semaines. Eglantier pour les affections urinaires - Calcul, colique néphrétique, lithiase Faire macérer de la poudre des fruits dans un verre de vin blanc, toute une nuit, à raison d’une cuillère à café. Epine-vinette - Augmentation des plaquettes, drainage de la vésicule biliaire, infection microbienne Vin dépuratif et tonique: mélanger 1 litre de vin rouge et 150 gr de baies fraîches d’épine-vinette écrasées. Faire macérer 1 mois à l’abri de la lumière en remuant régulièrement. Filtrer et ajouter 250 gr de sucre brun brut. Bien agiter. Mettre en bouteilles. Se conserve 6 mois. Boire un petit verre pur ou dilué dans de l’eau avant les repas. Frêne pour l'arthrite et l'arthrose Faire bouillir une cinquantaine de feuilles fraîches dans 500 ml d'eau de vin blanc pendant 20 minutes. Laissez refroidir et ajoutez encore 1 litre de vin blanc. Filtrez. Boire 2 petits verres par jour avant les repas. Frêne pour la colite, la constipation et la diurèse Faire macérer 20 gr de feuilles dans 500 ml de vin blanc pendant 8 à 10 jours. Boire 2 verres à liqueur après le dîner. Genévrier pour les calculs urinaires Mélanger 100 gr de baies écrasées de genévrier 100 gr, 2gr d’ huile essentielle de genévrier 2 gr, 20 gr de rhum blanc, 50 gr de rameaux de genévrier dans 1 litre de vin blanc et 60 gr de sucre. Mettre en bouteille, bien boucher et laisser macérer 8 jours. Remuer tous les jours. Filtrer le 9ième jour. Boire un verre à liqueur au repas du midi. Genévrier en cas de convalescence et de fatigue Faire macérer pendant 4 jours 25 gr de baies broyées écrasés dans un litre de vin blanc doux. Filtrer et ajouter 20 gr de sucre. Genévrier pour la cystite et la diurèse Faire macérer 2 poignées de fruits dans un litre de vin blanc pendant 8 jours puis filtrez. Boire 2 à 3 verres à liqueur par jour. Genévrier pour la lithiase urinaire Mélanger 30 gr de baies concassées, 15 gr de rameaux coupés de genévrier et 1 litre de vin blanc. Laisser macérer 4 jours et ajouter 30 gr de sucre. Boire un verre à liqueur à un verre ordinaire par jour. Genévrier pour la rétention urinaire Mélanger 1 litre de vin blanc avec 30 gr de racines de chiendent, 30 gr de racines de persil, 15 gr de baies de genièvre concassées, 8 gr de fleurs de millepertuis. Laisser macérer 5 jours et ajouter 30 gr de sucre. Boire un verre à liqueur à un verre ordinaire par jour. Gentiane jaune pour diarrhée chronique et nausées Faire macérer 10 gr de racine dans de vin rouge ou blanc pendant une semaine puis filtrer. Prendre en verre à liqueur avant les repas. Gentiane jaune pour manque d’appétit et insuffisance de suc gastrique Faire macérer 10 gr de racine dans de vin rouge ou blanc pendant une semaine puis filtrer. Prendre en verre à liqueur avant les repas. Gui blanc. Faire macérer 40 g de feuilles séchées coupées en morceaux dans un litre de "bon" vin blanc pendant 24 heures, et filtrer ou faire macérer 40 gr de feuilles fraîches par litre de vin blanc. Laisser macérer pendant 6 jours. Boire 2 verres par jour (goût amer). Prendre un verre à Bordeaux midi et soir, avant les repas. Hysope pour la pleurésie Faire bouillir 20 gr de feuilles d’hysope dans 1 litre de vin. Délayer dans la décoction 2 cuillères à soupe de miel afin d’obtenir un sirop. Boire un verre le matin. Marjolaine pour la sciatique Laisser macérer pendant 2 semaines 3 poignées de feuilles dans 1 litre de vin rouge. Agiter tous les jours. Filtrer. Frictions sur les endroits douloureux, 2 à 3 fois par jour. Menthe pour les douleurs intestinales et la fermentation intestinale Faire macérer 20 gr de feuilles dans un litre de vin blanc pendant 10 jours. Boire un verre en cas de besoin. Moutarde noire en cas d'anémie Faire macérer 300 gr de semences de moutarde noire pendant 8 jours dans un bon litre de vin rouge. Filtrer. Prendre un verre chaque midi. Navet pour embarras du foie Prendre 8 gr de semences de navet concassées, les faire infuser pendant la nuit dans un verre de vin blanc sur des cendres chaudes. Prendre le tout en 9 doses, le matin à jeun. Néflier - Affections urinaires (Inflammation, lithiase urinaire et rénale, rétention urinaire) Vin de néflier en réduisant en poudre des noyaux de néflier et faire infuser dans du vin blanc. Noisettes contre l'hydropisie et l'obésité (dépuratif) Faire infuser dans 2 litres de vin blanc sec 500 gr de noisettes concassées, toute une nuit. A boire à raison d'un verre par repas. Oignons pour l’asthme Verser ½ litre de vin blanc sec bouillant sur 200 gr d’oignons crus coupés en fine tranches. Laisser macérer 24 heures puis ajouter 100 gr de miel. Prendre 1 verre d’apéritif entre les repas et le soir avant le coucher. Cure de 3 semaines. Oignon pour le bon fonctionnement du foie Vin d’oignon qui se prépare en hachant finement une bonne livre d’oignons et en les laissant macérer dans 1 litre de vin blanc sec avec 150 à 200 gr de miel. Laisser reposer 2 jours en remuant de temps en temps. Filtrer. Prendre 1 verre à porto, matin et soir. Oignons pour la voix étouffée Verser 1/2 litre de vin blanc très chaud sur 200 gr d'oignons crus coupés en tranches puis laisser macérer 24 heures. Ajouter 2 cuillères à soupe de miel liquide. Prendre 3 à 4 fois par jour, entre les repas et le soir au coucher. Origan pour les affections de l’estomac Aérophagie, atonies gastriques, ballonnements, crampes, digestions lentes et difficiles, estomac paresseux, fermentation intestinale, inappétence, sensation de réplétion. Laisser macérer pendant une semaine 50 gr d’origan dans 1 litre de vin de bordeaux. Agiter tous les jours. Filtrer. 1 petit verre à apéritif avant les deux repas comme tonique et 1 petit verre après les deux repas comme digestif. Origan pour les digestion difficiles et l’indigestion Faire macérer 30 gr de sommités fleuries dans 1 litre de vin blanc pendant 10 jours. Boire un verre à liqueur en cas de nécessité. Pâquerette pour l’asthme, bronchite, toux Faites bouillir 10 gr de plante dans 500 ml de vin blanc pendant 5 minutes. Filtrez. Boire 3 ou 4 verres à liqueur par jour. Pâquerette contre les chutes (bleues, contusions, hématomes), furoncle et torticolis Frictions avec du vin: faire macérer 50 gr de fleurs de pâquerette dans un litre de vin rouge pendant 8 jours. Filtrez. Persil, de vinaigre et de miel pour les affections de la circulation Mélanger 1 litre de vin rouge ou blanc avec 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin blanc, 250 gr de miel et 10 à 12 grosses tiges de persil. Faire chauffer le tout 10 minutes. Filtrer et mettre en bouteille. Prendre 1 cuillère à soupe matin, midi et soir. Peuplier noir - Affections pulmonaires (Bronchite, catarrhe, toux rebelle trachéite) Vin en faisant macérer pendant 8 jours 100 gr de bourgeons de peuplier dans 1 litre de vin rouge doux. Le 9 ième jour, filtrer. Prendre un verre à apéritif avant les deux repas. Peuplier noir pour faciliter l'expectoration et la toux Faire macérer 60 gr de bourgeons de peuplier noir dans un litre de vin rouge pendant 8 jours. Filtrer. Piloselle - Athérosclérose, bronchite, fièvre, Petites pierres des reins et de la vésicule biliaire Broyer 60 gr de fleurs et de tiges de piloselle fraîche dans un mixeur pendant 20 secondes avec 500 ml de vin blanc. Mettre en bouteilles. Laisser macérer 1 mois à l’abri de la lumière. Filtrer. Prendre 1 cuillère à thé, 6 fois par jour dilué dans du jus de fruit. Poireaux pour les affections du sang, azotémie, sang lourd Vin en faisant macérer 10 jours 30 gr de radicelles dans 1 litre de vin blanc. Boire un verre à vin chaque matin. Poireaux. Affections urinaires - Cystite, rétention urinaire. Vin avec 30 gr de racines ou de semences macérer dans un litre de vin blanc. Boire 1 verre à porto chaque matin à jeun. Poireaux - Cellulite, diabète, rétention d’eau Faire bouillir 1 kgr de blancs de poireaux dans 2 litres de vin blanc sec. Laisser réduire de moitié. Filtrer. Boire un verre à vin le matin à jeun. Réglisse (tonique) Faire macérer un morceau de racine dans du vin blanc ou rouge pendant quelques semaines. Boire un verre à apéritif après les repas. Rhubarbe palmée. Affections de l’estomac et des intestins Catarrhe gastrique, constipation (surtout chez les personnes fatiguées ou dont les sucs digestifs ne sont pas performants), crampe, diarrhée, dysenterie, dyspepsie, parasites, pituite (faiblesse) Affections du foie - Affection biliaire, engorgement, hépatisme, jaunisse. Atonie gastrique. Faiblesse générale. Maladies de la rate. Prendre 60 à 80 g de racines et laisser macérer 10 jours dans 1 bon litre de vin blanc doux. Filtrer et boire 1 à 2 cuillères à soupe (laxatif), 2 à 3 fois par jour, pour une action purgative toutes les ½ heures mais pas plus de 3 fois. Romarin pour la diurèse Faire macérer 40 gr de plante dans 1 litre de vin rouge pendant 3 jours. Boire 2 verres à liqueur par jour. Cure de vin jour. Romarin pour douleurs musculaires et entorses Laisser macérer pendant une semaine une poignée de feuilles dans 50 cl de vin blanc sec. Filtrer. Imbiber une compresse. Faire 3 compresses par jour et en conserver une toute la nuit. Romarin en cas d'impuissance Laisser macérer deux poignées de feuilles pendant 48 heures dans 1 litre de vin rouge et filtrer. Cure d'une bouteille, 1 verre à liqueur avant les principaux repas. Romarin. Mettre 1 à 2 poignées de fleurs et de feuilles romarin dans 1 litre de vin blanc doux. Faire macérer pendant 1 semaine. Filtrer. A prendre deux fois par jour après les repas, à raison d'un verre de liqueur. Sauge pour les a ffections de la bouche (Aphtes, douleur dentaire, inflammation, parodontose, stomatite) Laisser infuser 3 jours une poignée de feuilles sèches ou fraîches dans un litre de vin rosé bouillant. Agiter fréquemment puis filtrer. Faire 2 bains de bouches par jour avec un petit verre de vin. Sauge pour les a ffections de la gorge (Amygdalite, enrouement, laryngite, pharyngite) Faire macérer 40 gr de feuilles dans un litre de vin blanc pendant une semaine. Boire un verre à liqueur en cas de besoin. Sauge en cas d'anémie et rachitisme Faire macérer 100 gr de feuilles de sauge dans 1 litre de vin bordeaux pendant 10 jours. Boire chaque jour 1 ou 2 verres. Sauge pour asthénie, convalescence, fatigue et surmenage Vin stimulant avec 80 gr de feuilles de sauge et 1 litre de vin rouge ou blanc. Laisser macérer 1 semaine. Prendre 1 à 3 cuillères à soupe après les repas. Cure d’une bouteille. Sauge pour la dépression Mettre gr de feuilles de sauge et 1 litre de vin rouge ou blanc. Laisser macérer 1 semaine. Prendre 1 à 3 cuillères à soupe après les repas. Cure d’une bouteille. Sauge pour fièvres intermittentes Vin stimulant avec 80 gr de feuilles de sauge et 1 litre de vin rouge ou blanc. Laisser macérer 1 semaine. Prendre 1 à 3 cuillères à soupe après les repas. Saule pour les douleurs des rhumatismes, maux d’estomacs, migraines hépatiques Faire macérer 50 gr d’écorce de saule séchée et broyée dans 750 ml de vin blanc doux (muscat, muscadet) pendant 1 mois filtrer. Boire 2 cuillères à soupe par jour avant les repas. Sceau-de-salomon contre les hernies des enfants 25 gr de racines de sceau-de-salomon lavées et coupées en morceaux à faire infuser 24 heures dans 25 cl de vin blanc. Prendre pendant 1 mois, 3 verres par jours. Sorbier contre les ascites, les néphrites chroniques, les oedèmes et les rhumatismes Recueillir 10 gr d’écorce interne des rameaux coupés. Faire macérer pendant 48 heures dans un litre de vin blanc. Filtrer. Boire trois verres par jour. Thym pour les crises d'asthme Faire macérer pendant 8 jours 50 gr de feuilles dans 1 litre d'excellent vin doux. Agiter tous les jours. Filtrer. Boire un petit verre à liqueur dès le début de la crise. Valériane - Hypertension, nervosité Broyer 50 gr de racines fraîches lavées et séchées 2 heures au soleil de valériane au robot et mélanger avec 200 ml de vin blanc acide. Laisser macérer 1 mois. Filtrer. Mettre en bouteilles. Prendre 10 gouttes, le matin à jeun et au besoin répéter midi et soir. Valériane - Insomnie, spasmes Broyer 50 gr de racines fraîches lavées et séchées 2 heures au soleil de valériane au robot et mélanger avec 200 ml de vin blanc acide. Laisser macérer 1 mois. Filtrer. Mettre en bouteilles. Prendre 20 gouttes 20 minutes avant le coucher.

les boissons qui font maigrir en tunisie

Vous vous réveillez toutes les nuits à la même heure? Voilà ce que ça signifie. Vous vous réveillez pendant la nuit? Selon la médecine traditionnelle chinoise, cela a une signification. Elle affirme que le corps humain est doté d’une horloge biologique interne qui gère les fonctions de chaque organe et facilite l’interprétation de la circulation de l’énergie vitale. Une méthode ancestrale. Les fonctions corporelles sont gouvernées par un système interne qui influe sur le bien-être spirituel et la santé physique, il s’agit de l’horloge des organes qui est liée à la circulation de l’énergie au niveau des méridiens et qui sont eux-mêmes liés aux organes. Au sein de ce système, une horloge de 24 heures est divisée en 12 intervalles de deux heures chacun durant lesquels l’énergie se déplace d’organe en organe. Durant la phase de sommeil, cette force vitale intervient essentiellement pour restaurer l’intérieur du corps. Le premier intervalle, qui commence à 23 heures, concerne la purification du foie par le sang, cette phase dure de 1 à 3 heures et prépare l’énergie à circuler dans l’organisme. Une fois que le cycle du foie est terminé, les douze heures qui suivent vont concerner tous les organes vitaux du corps humain, essentiellement ceux qui sont liés à la digestion et l’élimination des impuretés. Il s’agit de la rate, de l’estomac, du pancréas, du cœur, des poumons, du gros intestin et de l’intestin grêle. A la fin de ces 12 heures, l’énergie se déplace alors vers les organes internes qui sont liés à la réparation du système afin d’assurer la circulation de la chaleur pour les filtrer et les purifier. Il s’agit du péricarde, du foie, de la vésicule biliaire, des reins et de la vessie. L’interprétation des cycles. La raison pour laquelle ces cycles influent sur notre quotidien est que notre corps n’est pas fait pour faire face à certains rythmes de vie. C’est notamment le cas de repas copieux le soir; l’intestin grêle étant déjà au repos à ce moment-là, la nourriture est mal digérée et le foie ne pourra donc pas intervenir pour éliminer tous les déchets correctement. Tous les organes étant interdépendants, l’horloge permet de mettre en avant le moindre trouble et dysfonctionnement liés à l’organisme. Le fait de se réveiller toutes les nuits à la même heure a une signification bien précise et correspond à un signal d’alarme émis par un organe. Le fait qu’un organe soit forcément impliqué ne signifie pas qu’il s’agisse uniquement d’un mal physique, cela peut également être le signe que vous ressentez une ou plusieurs émotion(s) mais que vous avez du mal à les extérioriser. De 23 heures à 1 heure: La vésicule biliaire. Cette phase est liée à la vésicule biliaire qui stocke l’énergie et agit comme un réservoir qui se remplit et se vide. Si elle ne fonctionne pas correctement, elle stocke de mauvaises graisses et provoque de la fatigue. De 1 heure à 3 heures: Le foie. Il s’agit de l’étape du foie dont l’activité atteint son apogée à ce moment précis car il est occupé à neutraliser les déchets et veille à la purification de l’organisme. Les risques de se réveiller durant cette tranche horaire augmentent après la consommation d’un repas riche et copieux. De 3 heures à 5 heures: Les poumons. Cette tranche est liée aux poumons, c’est le moment où ils se mettent en action. Un réveil soudain entre 3 et 5 heures du matin peut être lié à un trouble respiratoire ou un trouble psychologique. En effet, un souci non résolu pousse à la cogitation et peut, sur le long terme, devenir oppressant et vous réveiller. De 5 heures à 7 heures: Gros intestin. Le fait de se réveiller constamment entre 5 et 7 heures est lié à l’activité du gros intestin, et donc au système digestif. Des troubles de la digestion surviennent et la libération des toxines se fait difficilement et entraîne de la constipation. Cela est soit lié à une mauvaise alimentation (trop riche ou trop pauvre) soit à un transit paresseux. Selon la médecine chinoise, cela peut également être dû au fait que vous vous sentiez coupable pour une raison précise. Pour remédier aux troubles du sommeil, il ne faut pas négliger la tranche horaire 21h-23h qui doit être une phase de calme qui précède l’endormissement. Il est essentiel de bien préparer sa nuit et de se coucher à la même heure régulièrement.

tisane amaigrissante fortera brick

nettoyer son organisme apres une anesthesie. je me sens polluer par l'anesthesie et tous les antibios que j'ai eus.connaissez vous des moyens pour nettoyer assainir et repomper mon organnisme. Tout dépend si tu prends encore des médicaments. Sinon, le meilleur moyen, c'est l'argile. Tu achètes de l'argile verte fine en herboristerie. Tu en mets une cuillère à café au fond d'un verre que tu remplis d'eau le soir, sans remuer et sans y laisser de cuillère, et le matin, tu bois l'eau argileuse à jeun. Evite de boire l'argile, dans un premier temps. On peut le faire, mais ce n'est pas nécessaire. L'eau agit bien. De la journée, tu peux faire une tisane d'ortie: une grosse cuillère à soupe d'ortie piquante (achetée au poids en herboriserie), sur laquelle tu verses un demi litre d'eau bouillante. Tu laisses infuser 5 minutes et tu bois ça tout au long de la journée (moi j'en bois un litre par jour et je fais une cure). C'est reminéralisant, ça nettoie et purifie l'organisme. Si tu peux, prends des jus de citrons le long de la journée, c'est tonique, ça purifie les reins, c'est plein de bonnes vitamines, notamment la vitamine C qui repompe bien. Fais en une hygiène de vie, tu t'en porteras bien. Voilà, je suis à ta disposition si tu as d'autres questions. Bonne chance et bon rétablissement. Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo. Tout dépend si tu prends encore des médicaments. Sinon, le meilleur moyen, c'est l'argile. Tu achètes de l'argile verte fine en herboristerie. Tu en mets une cuillère à café au fond d'un verre que tu remplis d'eau le soir, sans remuer et sans y laisser de cuillère, et le matin, tu bois l'eau argileuse à jeun. Evite de boire l'argile, dans un premier temps. On peut le faire, mais ce n'est pas nécessaire. L'eau agit bien. De la journée, tu peux faire une tisane d'ortie: une grosse cuillère à soupe d'ortie piquante (achetée au poids en herboriserie), sur laquelle tu verses un demi litre d'eau bouillante. Tu laisses infuser 5 minutes et tu bois ça tout au long de la journée (moi j'en bois un litre par jour et je fais une cure). C'est reminéralisant, ça nettoie et purifie l'organisme. Si tu peux, prends des jus de citrons le long de la journée, c'est tonique, ça purifie les reins, c'est plein de bonnes vitamines, notamment la vitamine C qui repompe bien. Fais en une hygiène de vie, tu t'en porteras bien. Voilà, je suis à ta disposition si tu as d'autres questions. Bonne chance et bon rétablissement. Lilibet, est ce que tu peux appliquer ça chez un enfant de 8 ans qui a subit 2 anesthésies dans l'année? Lilibet, est ce que tu peux appliquer ça chez un enfant de 8 ans qui a subit 2 anesthésies dans l'année? Sans problèmes Ce sont des méthodes naturelles, tu peux le faire sans danger. L'argile et l'ortie lui feront faire plus pipi, forcément, puisque ça nettoie l'organisme. Je pense qu'il ce sera bien de lui faire sa cure pendant les vacances. Le citron, sans problème également, à condition qu'il aime le boire. Il est préférable de ne pas le sucrer, ce ne sera pas bon pour l'estomac, ou alors légèrement. La cure d'argile se fait trois semaines puis une semaine d'arrêt. Tu peux faire pareil avec l'ortie. Chez nous, après la semaine d'arrêt, on prend de l'argile le matin une semaine sur deux tout au long de l'année. Si on prend des médicaments, il vaut mieux les prendre un peu après l'argile, car il peut perturber les effets des médicaments. Pour la petite histoire, j'ai soigné mon chien avec beaucoup de succès avec l'argile. Il en prend au même rythme que nous et s'en porte bien! Donc, même avec les animaux, on peut y aller tranquillement. Sans problèmes Ce sont des méthodes naturelles, tu peux le faire sans danger. L'argile et l'ortie lui feront faire plus pipi, forcément, puisque ça nettoie l'organisme. Je pense qu'il ce sera bien de lui faire sa cure pendant les vacances. Le citron, sans problème également, à condition qu'il aime le boire. Il est préférable de ne pas le sucrer, ce ne sera pas bon pour l'estomac, ou alors légèrement. La cure d'argile se fait trois semaines puis une semaine d'arrêt. Tu peux faire pareil avec l'ortie. Chez nous, après la semaine d'arrêt, on prend de l'argile le matin une semaine sur deux tout au long de l'année. Si on prend des médicaments, il vaut mieux les prendre un peu après l'argile, car il peut perturber les effets des médicaments. Pour la petite histoire, j'ai soigné mon chien avec beaucoup de succès avec l'argile. Il en prend au même rythme que nous et s'en porte bien! Donc, même avec les animaux, on peut y aller tranquillement. Merci lilibet Je fais part de tout ça à mon amie pour sa fille, je pense que ça va beaucoup l'aider.

tisane amaigrissante fortera brick

Au printemps, soignez votre foie avec la MTC. Aujourd’hui Jan Kristiansen va vous proposer quelque chose d’assez exotique: le Foie vu par la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Ne paniquez pas si les termes vous semblent quelque peu abscons; l’essentiel est de vous rappeler que, derrière ces concepts apparemment bizarres, plusieurs millénaires d’un art médical des plus pragmatiques vous contemplent. Et au cas où vous n’y comprendriez rien… pourquoi ne pas débuter la saison en rendant une petite visite à votre acupuncteur et, après la séance, en lui demandant éventuellement de vous expliquer tout ça. Le printemps, en Chine, correspond à l’élément Bois. C’est l’éveil du Yang et le début de son ascension. L’hexagramme qui le désigne est Tchen, l’ébranlement de la manifestation et de la nature. On dit que « la végétation sort de terre alors que le tonnerre s’y tenait caché ». L’élément Bois est donc en relation étroite avec la mise en route des énergies vitales pour un renouveau du cycle annuel. Et cet élément Bois va, à l’occasion de cette universelle montée de sève, mettre à profit tout ce qui a été accumulé pendant l’hiver. Dans les organismes humains, notamment, la montée du Yang de la grande nature va permettre l’épanouissement du Yin du Foie. Voilà pourquoi j’ai titré mon article du jour: Au printemps, soignez votre foie. L’énergie du Foie. En MTC, le Foie a un rôle comparable à la fonction du général qui fournit des renseignements sur les affaires. Par sa décision et sa prévoyance courageuse, le général en question fournira donc de précieux renseignements. Une fois appliquée au physiologique, cette métaphore signifie que le Foie (comprenez: l’énergie du foie) nourrit les muscles qui sustentent votre cœur. Les tissus organiques liés à l’élément Bois sont donc: les muscles et les tendons. Au niveau du climat, le Bois, c’est le Feng, le vent d’Est que l’on appelle aussi « le vent de l’enfance ». Lorsqu’on est blessé par lui, il attaque extérieurement les muscles et intérieurement le Foie. Par ailleurs, les aliments Bois sont le mil et le mouton. On ne peut d’ailleurs s’empêcher de faire une corrélation avec la tradition, plus occidentale, ou tout au moins moyen-orientale, de l’agneau pascal. La saveur Bois est la saveur acide; et l’on constate bien souvent que le Foie désire l’acidité. Au plan psychique, le Bois et son organe le Foie correspondent au pouvoir d’imaginer, qui se colorera différemment en fonction du plein ou du vide: → s’il y a plénitude, le malade sera coléreux; → s’il y a vide, il deviendra anxieux et craintif. Plus précisément, lorsque l’énergie du Foie est perturbée, elle entraîne diverses manifestations pathologiques. Lorsqu’elle est en excès: → muscles contractés, → yeux larmoyants, → ongles durs, → colère, agressivité, → répulsion pour le mouton, → crainte du vent, → horreur de la marche, → détestation de la saveur acide, → amour du jaune… Lorsqu’elle est en insuffisance, on assiste alors à: → de la fatigabilité musculaire, → de l’hypotonie, → une baisse de la vue, → une sécheresse des yeux, → de l’anxiété, → de la crainte, → un dédoublement des ongles, → de l’anémie ferrique, → un amour immodéré du mouton et de la saveur acide. Enfin, la notion de cycles étant primordiale en MTC, soulignons que les maladies de l’élément Bois: → démarrent au printemps, → sont stationnaires en hiver et en été, → s’aggravent en automne. Attention: une pathologie comme l’asthme de printemps et d’automne, par exemple, ne doit pas être essentiellement traitée par le poumon, mais au travers de la racine de la maladie, c’est à dire le Foie. Le terrain Bois. Pour le docteur Ménétrier, le terrain Bois correspondrait à la diathèse allergique. Pour les Chinois, c’est le Feng. Mais que vous vous considériez comme appartenant à la diathèse allergique ou sous l’emprise du Feng, vous retrouverez les mêmes symptômes bien reconnaissables: → Algies multiples, diffuses, erratiques et périodiques. → Arthrites douloureuses, erratiques, sèches, non déformantes. → Asthénie matinale avec céphalée au réveil, euphorie le soir. Les terrains Bois sont des couche-tard et des lève-tard. Ils présentent une mauvaise tolérance au repos. Ces signes se rattachent à un certain besoin d’activité, comme la marche prolongée, qui est une attitude typiquement Bois. → Asthme essentiel, nocturne avec crises aiguës, violentes, espacées, allergiques. → Colite gauche. → Dysménorrhées, syndrome prémenstruel ou hyperfoliculinique. → Dysthyroïdie. → Eczémas allergiques. → Fibromes. → Goutte, située principalement au gros orteil, point de départ du méridien du Foie. → Hypotension pouvant s’accompagner de signes d’intolérances et d’hypertension mal tolérée, avec migraines et troubles visuels. → Irritabilité, nervosité, agressivité, dus à la plénitude du sang du Foie qui, comme on l’a dit, entraîne la colère. → Lithiases vésiculaires. → Migraines périodiques avec asthénie, troubles digestifs, états nauséeux et oculaires de localisation hémicrânienne (migraines temporales sur le territoire du méridien de la vésicule biliaire). → Névralgies et sciatiques, surtout sur le trajet du méridien de la vésicule biliaire. → Oedème de Quincke. → Optimisme actif. → Prurit entraîné par le vide de sang du méridien du Foie. Si la branche secondaire du Foie est vide, le sujet présentera des démangeaisons au niveau des organes génitaux. → Rhume des foins … d’où l’intérêt de commencer la prévention dès le mois de Février, afin d’éviter la crise de mai/juin. → Troubles digestifs de type hépatiques, avec migraines, asthénie, ou vomissements. → Urticaire. Les pathologies de plénitude du Foie. Nous avons vu qu’en MTC les pathologies se divisaient en deux grandes catégories: les plénitudes et les vides d’énergie. Trop ou pas assez! Les pathologies de plénitude concernent essentiellement des syndromes successifs s’aggravant progressivement. Tout d’abord, c’est la stagnation du Qi du Foie, avec: → dépression, → irritabilité, → soupirs fréquents, → oppression thoracique, → tension des flancs et des seins chez la femme, → dysménorrhées, → angoisses avec boules dans la gorge. Ici, la fonction de drainage du Foie est en dysfonctionnement. C’est de loin la pathologie la plus souvent rencontrée. Ce syndrome se construit petit à petit chez des patients de terrain Bois. Ils étaient physiquement hyperactifs, optimistes et enjoués durant leur jeunesse… Mais, au cours d’une vie professionnelle stressante, ils n’ont plus le temps de faire du sport, mangent trop vite une nourriture trop riche ou trop grasse, prennent un petit apéritif le soir pour décompresser… Du coup, ils vont réussir à perturber le mouvement de libre circulation de l’énergie du Foie et sa capacité d’extériorisation. Et tout ceci peut encore se trouver aggravé par la colère rentrée et le refoulement des sentiments. En dehors de toute thérapeutique, il est absolument indispensable, dans ce cas, de reprendre une activité sportive et de s’octroyer des moments de solitude et de calme. Une méditation d’une vingtaine de minutes chaque jour peut suffire. Attention: si vous ne portez pas remède à cette situation, après la stagnation du Qi, le feu du Foie risque de s’enflammer en haut. Ce syndrome fait naturellement suite au précédent, car le mouvement physiologique du Foie est de monter vers le haut. Le processus s’apparenterait à celui d’une voiture que l’on voudrait faire rouler tout en appuyant sur le frein. Cela entraîne un échauffement. Et, dans le cas du Foie, cet échauffement se manifeste, vers le haut, c’est à dire essentiellement vers votre tête, par des: → céphalées, → vertiges, → acouphènes, → rougeur du visage et des yeux, → bouche amère, → douleur des flancs, → énervement, → irritation pouvant aboutir à la folie, → troubles du sommeil avec rêves très abondants, → cauchemars ou angoisse à l’endormissement… Le dernier stade d’aggravation est constaté lorsque le feu du Foie devient vent. Lorsque ce feu devient trop important, il crée le vent. Cela se passe comme un incendie, avec le grand courant d’air qu’il crée. Attention: en médecine chinoise, le vent ne lutte pas contre le feu. Au contraire, le feu crée le vent. Le feu est trop fort, il brûle le méridien du Foie. Les muscles ne sont plus nourris et sont agités par le vent, ce qui entraîne: → des convulsions, → une raideur de la nuque, → des yeux révulsés… Le sujet présente: → une hyperthermie, → une agitation extrême, → de la soif, → et parfois une perte de conscience. En médecine occidentale, on rencontre cette pathologie dans: → les épilepsies, → les convulsions dans les maladies fébriles, → les attaques d’hémiplégie, → les syndromes hystériques. Les pathologies de vide du Foie. Elles se constituent, dans la majorité des cas, à la suite d’une insuffisance de la racine Yin des reins (le rein-eau), entraînant ainsi une montée de Yang apparent vers le haut du corps. Ici encore, cela pourra se manifester par trois pathologies successives. Dans un premier temps, c’est le vide du Foie, dans lequel le rein-Yin est en insuffisance et ne peut plus, dans la loi des cinq éléments, inonder et nourrir le Bois qui s’assèche alors. Ce vide de sang du Foie peut provenir d’une production insuffisante ou d’une déperdition importante de sang, ou encore d’une maladie de longue durée ayant épuisé le sang du Foie. La faiblesse du sang entraînera: → des vertiges, → une vision défectueuse à la tombée de la nuit, → un œil sec et sans éclat, → un visage terne, → des ongles ternes et mous, → des règles peu abondantes, voire absentes. En Occident, on rencontre cette pathologie dans: → les anémies ferriques, → les névroses, → les aménorrhées… Dans un deuxième temps, le Yang du Foie monte en haut. Lorsque le Yin des reins est insuffisant, il est dans l’impossibilité de contrôler le Yang du Foie qui va monter en haut du corps. → vertiges, → acouphènes, → céphalées, → irritabilité, → yeux rouges. Mais si la maladie provient d’un vide de Yin, on constatera: → amnésie, → palpitations, → douleur du vertex, → insomnie. Enfin, dans un troisième temps, le Yang du Foie devient vent. Lorsque le Yin du Foie et des reins est vide, le Yang prend trop d’importance et produit le Vent. Si le Vent est en haut, ce seront: → vertiges, → céphalées, → instabilité, → paresthésies, → mouvements involontaires des pieds et des mains, → spasmes, → difficulté de la parole, → hémiplégie. Si le Vent est en bas: → marche mal assurée. Diététique pour régulariser le Foie. Terminons avec les alicaments conseillés par la MTC pour régulariser les énergie du Foie et ainsi démarrer la nouvelle saison en bonne santé. ✵ Ache des marais (Han Qin): Elle calme le Foie, supprime la chaleur, tonifie le sang et chasse le vent. Indications: hypertension artérielle débutante, vertiges, céphalées, visage et yeux rouges. ✵ Ciboule (Cong bai): Elle fait communiquer le Qi du Yang, et permet d¹éliminer les attaques de vent. ✵ Persil (Qin cai): Il consolide les reins. Utilisé pour calmer les céphalées de type Vent, l’hypertension, les insomnies, les maladies chaudes. ✵ Poireau (Jiu cai): Il dissipe les stagnations de sang, et neutralise les toxiques. ✵ Pourpier (Ma chi xian): Il élimine la chaleur, et neutralise les toxiques. ✵ Sésame (Hei zhi ma): Il tonifie le Foie et les reins. Indiqué pour consolider les tendons et les os. Il clarifie la vue. ✵ Tournesol (Xiang re gui): Il calme le Foie, chasse le vent. Il est indiqué dans l’hypertension artérielle et les vertiges. ✵ Anguille (Shan yu): Elle élimine le vent, tonifie les tendons. ✵ Crabe (Xie): Il purifie la chaleur, tonifie les tendons et les os. ✵ Lapin (Tu rou): La viande de lapin rafraîchit le sang, neutralise les toxiques de la chaleur. ✵ Pigeon (Ge): La chair de pigeon nourrit les reins, chasse le vent, neutralise les toxiques. Elle élimine le vent et le feu du Foie. ✵ Poulet (Ji): Traite les attaques par le vent et le bourdonnement d’oreille. ✵ Canne à sucre (Gan zhi): Elle purifie la chaleur, abaisse le QI, tonifie les tendons, calme le vent, nourrit le sang. ✵ Coriandre (Hu sui): Elle favorise les retard d’éruption dans la rougeole, calme les effets d’une suralimentation, traite les toxiques dus à une plénitude de chaleur interne. ✵ Lizhi: Il favorise l’extériorisation des maladies éruptives. Attention en cas de feu par vide de Yin car la consommation prolongée donne de la chaleur.

comment maigrir rapidement homme noir albinos

Comment Nettoyer votre foie naturellement. On sait tous qu’il joue un rôle important dans notre organisme mais à quoi serte réellement le foie? D’abord, c’est le plus gros organe solide du corps humain. Situé dans l’abdomen, il joue un rôle de filtre. En recevant 1,5 litres de sang par minute, il élimine entre autres les toxines pour purifier le flux sanguin de toute substance nocive. C’est pourquoi, il faut prendre bien soin de son foie et l’épurer régulièrement à son tour pour rester en bonne santé. • Les excès d’alcool et de caféine ne sont pas recommandés pour le foie. Préférez l’eau qui hydrate les organes et les détoxifie! • Consommez du citron tous les jours car cela stimule la production de la bile et permet au foie de se regénérer. • Misez sur le thé vert qui regorge de catéchise, une substance antioxydants, reconnue pour ses bienfaits anti-cancer. • Mangez de l’ail mais aussi de l’avocat et du curcuma qui sont riches en allicine et du sélénium qui débarrassent le foie de tout excédent de toxines. • Croquez dans des fruits et faites le plein de jus car ils renferment des acides bons pour la santé et protègent le foie de l’hépatite et de la cirrhose.

UNE CULTURE CONTRE NATURE. Que faire? 2- La cure Colo-vada Plus. La cure dure 14 jours. Elle se divise en 3 phases: · PHASE 2 — Programme (4 jours) · PHASE 3 — Post-programme (3 jours) 3- Maintien.