le meilleur regime pour perdre du poid rapidement synonyme des


Cancer primitif du foie. Causes et facteurs de risque du cancer primitif du foie. Le cancer primitif du foie: Diagnostic du cancer primitif du foie. Cancer primitif du foie: les traitements.

le meilleur regime pour perdre du poid rapidement synonyme des

Topic J'ai une douleur étrange au foie. Sujet: J'ai une douleur étrange au foie. Des que j'appuie ca me fait mal et des que je mange beaucoup je me sens malade qui pour un diagnostic? Si t'as les yeux jaunes go voir un médecin. Si la douleur persiste aussi. -SnoopDoggyDog- Posté le 29 juin 2010 à 02:58:49 Si t'as les yeux jaunes go voir un médecin. Si la douleur persiste aussi. Si ses yeux sont jaunes, c'est que ça fonctionne plus donc il faut aller d'urgence à l'hôpital! Pas de yeux jaunes,mes reins vont bien, (enfin je crois " Je plussoie Snoopy. Tu as le foie niqué jeune gomme, faut stopper les grosses cuites le samedi soir. Ou alors surveille ton alimentation, mais si tu as encore mal dans quelques jours go médecin. Ca se trouve tu as le doigt cassé. On ne peut pas souffrir du foie je crois. Non mais j'ai pas mal,c'est juste quand je touche que ca fait mal,sinon en général ca va,sauf quand je mange. C'est une crise de foi quoi, ça arrive. Nuctos,qu'est ce qui se trouve a droite du nombril? sinon va pisser si c'est rouge go suicide. Pisse pas rouge. T'as trouvé ta musique toi sinon? Non j'était aller dormir. cancer, mon pere est doc, j'le sais. Abdelmajid Voir le profil de Abdelmajid Posté le 29 juin 2010 à 03:03:01 Avertir un administrateur Nuctos,qu'est ce qui se trouve a droite du nombril? Toi tu m'aimes pas beaucoup. Déjà le foie se trouve pas à droite de la région ombilicale mais est beaucoup plus haut (d'ailleurs les gens sont souvent étonné d'apprendre que l'estomac est très proche du coeur). Ensuite je dis qu'il me semble (mais je n'en suis pas sûr) qu'on ne peut pas souffrir du foie, y'a quand même des intestins aussi et souvent on parle de crise de foie alors que c'est l'estomac qui fait mal.

comment perdre du poids rapidement femme algerienne xx

Et si on changeait le monde? "Il n'y a pas de petits gestes lorsque nous sommes des millions à les faire" mardi 30 novembre 2010. Les effets secondaires de l'oméprazole / Mopral / Inexium. 97 commentaires: Bonjour, Merci pour ce message. J'étais justement entrain de m'informer sur ce médoc pour aller en acheter. Pas étonnant mais à ce point ça fait peur. Je cherche un médicament ou plante ou astuce pour calmer des reflux acides. si vous avez des idées. bonne journée. Pour l'instant, je n'ai pas encore étudié le sujet par contre la premier chose que je peux vous recommander est de prendre rendez-vous avec un ostéopathe car je sais que bien souvent les reflux ont une cause "mécanique" comme ce fut le cas de mon fils qui en était arrivé à cracher du sang et qui fut guérit en une seule séance! BOn pour les adultes, ce ne sera peut etre pas aussi rapide puisque le problème est "installé" mais je suis sûre qu'il y a quelque chose creuser de ce coté. Un grand merci pour cette info. Victime de remontées acides (dues a la grossesse. j'espère que ça disparait après!! je n'en avais jamais eu avant! ), j'ai eu du gaviscon en filoutube! J'en prends peu parce que je trouve pas que l'effet soit renversant! Et justement je me posais la question du mopral. que je ne me pose plus Alors merci pour ces infos Aurélie. J'ai 53 ans et je prends quotidiennement du mopral 20 mg depuis plusieurs années et ainsi j'ai ingurgité au moins 2000 gélules. Je vous assure n'avoir connu, jusqu'à ce jour, aucun effet indésirable et n'ai aucune contrainte liée à la prise de ce médicament. Je fais pas mal de jogging et j'ai un coeur qui fonctionne très bien, de sportif dixit mon toubib. Bonjour, je prends du mopral depuis plusieurs années, et cela sans probleme décelable. par contre je n'ai plus de brulures oesophagiennes. seul truc: veiller à ne pas se goinfrer, la digestion est un peu moins rapide me semble t-il. ah mince, je suis censée en prendre tous les soirs et même si je ne fais pas lorsque je suis en " crise" de reflux et bien j'en prends. En même temps, tous les médicaments ont des effets secondaires plus ou moins dangereux non? Oui c'est vrai pour les effets secondaires. Pour moi la question est de savoir si il n'y en a pas d'autres qui soignent les mêmes symptômes mais qui auraient moins d'effet secondaires. Pour autant c'est une question que je pose car nous ne sommes "pas clients" et ne soufrons pas de reflux. Je tenais juste à souligner les risques, d'autant que notre expérience nous a appris que si gagner au loto n'arrive (pour l'instant) qu'aux autres. Les effets secondaires eux peuvent vraiment frapper tout le monde et parfois c'est violent! Aujourd'hui trop de personnes prennent des médicaments sans même prendre le temps de vérifier le fascicule à l'intérieur. Ce n'est pourtant pas anodin. C'est ce que je voulais souligner par cet écrit. bonjour, le site canadien tempère ce qu'il avait écrit, il me semble utile de le préciser: J'ai 72 ans je prends journellement de l'oméprazole 20 mg (commercialisé auparavant sous le nom de mopral) depuis de très nombreuses années sur prescription médicale sans aucun effet secondaire. J'ai une activité physique soutenue et n'ai aucun problème cardiaque. En revanche je peux vous dire que les brulures d'estomac reviennent en dinterruption du traitement. lorsque je prends mopral 20, tout est ok, plus de remontées acides gastriques, par contre j'ai remarqué qu'une boîte sur trois lorsque je prends le générique oméprazole 20 les brûlures reviennent. J'en arrive à me demander si le générique est bien "sérieux" dans sa composition, sinon, pourquoi une boîte sur trois, ne me fait pas d'effet? je suis obligée de faire noter sur l'ordonnance Mopral 20 afin que le pharmacien ne me donne pas systématiquement le générique. je fais l'avance car pas de tiers payant si on achète Mopral 20? et oui, c'est ainsi. Avez-vous remarqué cela aussi parfois avec le "générique" de mopral 20? Bonjour, Je ne peux pas vous répondre pour ce qui est de l'usage du médicament générique car nous avons stoppé toute prise de ce médicament. Par contre peut-être l'un des autres lecteurs saura vous répondre à l'avenir. Bonne journée et je l'espère à bientôt sur le blog. Fofie. Je prends de l'Oméprazole mais cela me rend vraiment pa bien (problème de sommeil). Je confirme en ce qui concerne le générique du Mopral, vraiment inéficace.Mais c'est vrai pour beaucoup de génériques, car les excipients ne sont souvent pas les mêmes et le dosage du principe actif n'est pas celui marqué sur la boite. Bonjour,moi j'utilise le lansoprazol depuis un ans,es-ce le même genre? Et depuis maintenant deux mois j' ai des troubles de la vue,comme des nuages noirâtres devant les deux yeux avec quelques points et traits brillants.Quels étaient les symptômes de ton mari pour ses troubles visuels? Bonsoir, un peu stupéfait par cette lecture, j'ai décidé de vous donner mon avis, travaillant dans le milieu médical, et donnant quotidiennement des IPP que ce soit mopral ou autres a mes patients (ce qui fait un sacré paquets de gélules depuis que j'exerce), il n'y a jamais, et je dis bien jamais eu d'effets secondaires significatifs à la prise de ce traitement. la plupart, voire la majorité des effets secondaires vraiment gênant voire dangereux sont dit rare, donc supérieur a à 1/10.000 patients ayant ingurgité une gélule, et au vu de mon expérience, largement supérieur. Chauqe organisme est différent, et réagit différement a tel ou tel traitement, il faut croire que votre mari était la personne sur 1.000.000 qui ne l'a pas supporté (pas de chance) ce n'est pas une raison pour crier au loup, et affoler tout le monde, c'est un traitement qui reste "soft". Bonjour, sous Mopral 20mg depuis 3 ans que je supporte très bien, le générique n'a pas les mêmes bienfaits (normal selon notre pharmacien car excipients différents!) Par contre le Mopral Pro que je prends accidentellement en déplacement par exemple, m'a provoqué des violents maux de ventre suivis d'une débacle. Ce sont des dosages identiques et pourtant quelles differences! je suis revenu au médoc d'origine. je suis sous mopral depuis 6 mois et je peux vous dire que ce medoc n' aucun effet secondaire sur moi!a l instant ou j arrete les bobos recommencent!je crains ainsi donc une utilisation a vie. Incroyable, le nombre de commentaires positif venant de personnes fraîchement inscrites ou d'anonymes! Et attention ça n'est pas le Mopralpro qui ne va pas. c'est le générique! Moi-même j'en prends depuis 75 ans, je cours 225km par jour sans le moindre problème! (Remarquez que je suis moi aussi un anonyme, j’ai le droit dire à mon tour n’importe quoi) Bien-sur, ce sont des foutaises, comme visiblement à peu prés tous les commentaires qui me précédent. La machine à évangéliser des labos est vraiment incroyable et sans complexe. Soyez vigilent et informez vous un maximum, c'est le seul moyen pour nous d'atteindre l'âge de nos ainés en bonne santé. Incroyable, le nombre de commentaires positif venant de personnes fraîchement inscrites ou d'anonymes! Et attention ça n'est pas le Mopralpro qui ne va pas. c'est le générique! Moi-même j'en prends depuis 75 ans, je cours 225km par jour sans le moindre problème! (Remarquez que je suis moi aussi un anonyme, j’ai le droit dire à mon tour n’importe quoi) Bien-sur, ce sont des foutaises, comme visiblement à peu prés tous les commentaires qui me précédent. La machine à évangéliser des labos est vraiment incroyable et sans complexe. Soyez vigilent et informez vous un maximum, c'est le seul moyen pour nous d'atteindre l'âge de nos ainés en bonne santé. j'ai pris du mopral 20 mg pendant une annee vus les progres le medecin a prescrit le mopral 10 mg des que j'arrete, les reflux reprennent maintenant et apres quatre ans, je passe au generique. j'ai le probleme des visions troubles que j'impute a ma sedentarité et au diabete. Bonjour à tous C’est la première fois que je mets un commentaire sur un forum, et ma première remarque est un étonnement en lisant les commentaires: Chacun possède sa vérité, ce qui est normal, mais que chacun veuille en faire une généralité me stupéfait, et ce sur tous les sujets (politique, religieux, économique, sécurité, médicaments …). BONSOIR MOI JAI PRIS MOPRAL PLUSIEURS ANNEES JE VIENT D'ARRETER J'AI DETRUIT MA SANTEE REIN MUSCLES GROSSE FATIGUE J'AVAIS DES MAUX DE TETE ET VERTIGES ATTENTION A CE MEDICAMENT. Bonjour actuellement enceinte de 7 mois j'ai des nausées et des brûlures d'estomac, ce qui n'est pas agréable du tout. De ce fait le médecin m'a prescrit aujourd'hui même de l'Oméprazole 20mg et après le repas de midi j'ai tout régurgité alors que depuis un mois que j'ai des nausées je n'ai pas vomi. A ce compte-la je ne préfère pas continuer à prendre ce médicament. bonjour, la liste des effets indésirables est classique, les effets que vous soulignez sont "rares" il faut considérer le rapport bénéfice risque pour un patient les médicaments sans effets secondaires n'existent pas vous pouvez d'ailleurs retirer tous les medicaments du marché si vous lisezleurs effets secondaires quant au lien vers le site canadien il n'indique pas du tout un lien entre omeprazole et problème cardiovasculaire "À ce stade-ci, d'après l'examen préliminaire réalisé par Santé Canada, les preuves recueillies ne confirment pas l'existence d'un risque cardiovasculaire possible"(relisez le) mais une étude en cours ce qui est d'ailleurs souligné dans un commentaire. Victime de pharyngites et de laryngites, l 'ORL m'a diagnostiqué un RGO. Il m'a prescrit MOPRAL pour 3 mois. Cephalées, vertiges, angoisses, sont apparus au bout de deux mois. J'ai arrêté la prise de ce médicament, ces effets secondaires ont disparu, mais le mal de gorge est à nouveau présent, et se répercute dans les oreilles. Que faire? bonjour, moi je prends inexium 20 mg depuis 5 ans, ma question est la suivante: par quoi est remplacé l'ésoméprazole au canada! Bien sûr je ne suis pas médecin, mais on obtient de très bon résultats en travaillant sur l'acidité générale du corps (équilibre acido-basique). Réduire fortement tous les aliments qui acidifient le corps. Super tableau au lien suivant: http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=equilibre_acido_basique_regime. >soldat: Je n'en ai pas la moindre idée. Il doit y avoir d'autres molécules. cela mériterait une recherche tiens! bonjour, moi cela fait 6 ans que je prends chaque soir 1 comprimé d'inexium 20 mg ma question est simple: au canada que donne les médecin en remplacement. Bonsoir, je suis tombé sur votre blog et donc votre article (eloquent!!)suite a une recherche sur oméprazole,ayant moi meme pris ce medicament cet ete pendant 5 semaines.. >Sébastien et Cathy: Mon mari a pris ce médicament une seule semaine et s'est retrouvé au trente sixième dessous psychologique dès le deuxième ou troisième jour. Mais nous n'avons pas fait le lien immédiatement, ce n'est qu'après son malaise cardiaque (J+7) que nous avons tout stoppé. Pour calmer brûlure estomac est ulcère rien de mieux que aloevera contenant minimum 98% aloevera bonne chance. Un petit coucou, Bon je crois que le mopral est bien ou mal supporté par les uns ou les autres selon leur métabolisme. on a tous un corps différent. ce qu'il faut c'est bien lire la notice avant de prendre le médoc pour bien lire les effets secondaires possibles et les identifier pendant la prise en étant à l'écoute de son corps. Dès qu'un symptome certain relatif au mopral est identifié pendant plus de 48h stopper la prise et retourner voir son médecin pour avis professionnel. Il y a aussi un truc tout bête qui est d'essayer le bicarbonate de soude à faible dose dans son repas. C'est peu onéreux et peut être bon. bonjour à tous, j'ai aussi été traité au mopral et ce n'est pas un médicament sans effets secondaires, jugez plutot:problème cérébelleux( vertiges) avec atrophie de cervelet( irréversible) de 40%!bien enetendu,ce médicament au demeurant trés cher est trés coté par les médecins:cadeaux/labos? attention donc au mopral qui m'empêche aujourd'hui de conduire vu mes vertiges. ce que je fais maintenant? du miel et des tisanes et n'en déplaise aux labos! Bonjour et merci pour ce blog qui me réconforte. Je prends de ésomeprazole depuis 2 semaines pour une toux chronique,au bout d'une semaine diarrhée je me suis dit que j'avais une gastro puis ensuite j'ai commencé à avoir du mal à uriner;j'ai donc relu la notice et je me suis aperçu que c'était un des effets indésirables. j'ai donc contacté mon ORL aujourd'hui qui m'affirme que le médicament n'est pas du tout en cause alors que c'est noté sur la notice et qui me dit d'aller voir mon médecin traitant pour voir d'où cela vient mais de ne pas arrêter le médicament, que cela fait 15 ans qu'elle traite avec ce médicament et qu'il y a aucun problème.Tellement énervé je suis allé voir sur internet et je suis tombée sur vos conversations. Une chose est sûre je l'arrête dès ce soir.Cordialement. Bonjour, mon médecin ma prescrit du mopral avec du des anti-inflamatoires AINS. Je l'ait pris pendant 3 - 4 jours je me suis senti tout de suite bizare. L'impréssion que mon estomac, mes bras, mes jambes tremble alors que rien ne bouge. Plus grosse constipation. Hier j'en ait repris sans ibuprophéne même effet de tremblement bizarre. Au petit matin matin je me reveil et la grosse diarrhée. Bref pas top, donc j’arrête. Les effets secondaires sont souvent ignorés malheureusement. Toutefois, tous les traitements en ont, même (et surtout) les plantes. À l'extreme, rappelez-vous que Socrate est mort à la suite de l'ingestion de cigue. Enfin, il faut garder à l'esprit les effets placebo et nocebo vis à vis desquels nous sommes tous égaux. Il est prouvé qu'un médicament cher, injectable ou avec un mauvais gout, prescrit par un médecin,. est plus efficace! Raison pour laquelle de nombreuses personnes rejettent les génériques de manière inconsciente. Conclusion: on évite les médicaments et autres plantes pour soigner les petits bobos. Et si besoin, on achète des génériques (meme si notre cerveau nous joue des tours pour nous faire croire que c'est moins efficace) Personne ici ne parle d'opération de l'estomac (en l'occurence by-pass avec ressection d'une partie de l'intestin). J'ai eu cette opération il y a 6 ans et je prends depuis de l'inexium 40 mg chaque jour, sans effets secondaires notables. La semaine dernière, mon pharmacien a refusé de me donner ce médicament et l'a remplacé par un générique(Esoméprazole) malgré l'annotation du médecin sur l'ordonnance de ne pas donner de générique. Le pharmacien prétend que le médecin doit l'écrire à la main et non avec son ordinateur. Depuis que je prends le générique, je souffre terriblement (douleurs intenses de l'estomac et diarrhées). Je suis désemparée et en ce moment je souffre abominablement. Les pharmaciens prétendent que les génériques sont identiques aux médicaments d'origine. J'atteste que c'est absolument faux. Mon cas est peut-être psychosomatique mais pourquoi me refuser un médicament qui m'est efficace pour le remplacer par un autre qui me rend la vie impossible! Attention aux interactions de mopral et du seropram. Merci pour vos témoignages ça aidera énormément ma mère qui prends de l'omeprazole depuis des années d'ailleurs moi aussi. Mais le plus stupéfiant c'est que je vois pourquoi elle a des douleurs au coeur et des tachycardies sans causes. Même si son cardiologue lui a fait faire un écho-doppler et une scintigraphie qui n'ont rien révélés. Je viens de lire tous les témoignages.. et c'est tres intéressant. mon médecin me la prescrit pour un mois. des que je l’arrête les brûlures d'estomac reviennent.. il est magique ce médicament. Bonjour, je suis ravie de vous trouver. Mon mari répond à tous les effets indésirables de l'oméprazole et notamment au niveau dépressif, agressivité, insomnies. Fofie, si vous lisez toujours ce site, j'aimerais vraiment prendre contact avec vous et évoquer l'expérience de votre mari. avec vous aussi Ireflexz. A très vite, Mélanie. Je lis toujours, vous pouvez me contacter via le mail du blog: etsionchangeaitlemonde@laposte.net. Bonjour je tenais a dire et confirmer que omeprazol m'ai fais les meme symptomes crampes et douleur atroce sueurs et diarhee je le stop aujourdhui. Bonjour j'ai des reflux gastrique depuis plus de 20 ans (j'en ai 37) et pendant longtemps j'utilisai différents anti-acide type Gaviscon et Pepsiduo afin d'atténuer ces douleurs mais depuis 3 années sont apparues des douleurs pseudo-angineuse (faisant évoquer une angine de poitrine), d'abord légères et passagères puis au file du temps de plus en plus insupportables et régulières. J'ai donc consulté mon médecin traitant qui à vite diagnostiqué une inflammation sévère de l'oesophage et m'as préscrit alors un cours traitement d'oméprazole pendant 14 jours en me conseillant aussi de faire attention à mon régime alimentaire trop sucré et trop gras afin d'y remédier plus durablement. Le traitement à été efficace sur le moment bien que j'ai eu à subir de fort mots de tête quasiment chaque soirs ainsi que des nausés (pour info je prenais l'oméprazole le soir justement). Je n'y ai pas vraiment prêté attention trop content du résultat rapide quand à mon problème de RGO chronique. À l'arrêt de ce premier traitement ces effets secondaire on disparus dans les jours suivant, puis 1 a 2 mois après mes douleurs oesophagienne sont revenues donc à nouveau traitement oméprazole mais pendant 2 mois cette fois et là pareil maux de tête et nausées mais moins récurantes et aiguës, par contre modification prononcée du gout et léger état dépressif en plus, encore cette fois je n'y avais pas fait de corrélation avec l'oméprazole le traitement ayant à nouveau été efficace pour mes RGO et douleurs à la poitrine. Passe deux bons mois à nouveau et retour de mes douleurs plus violentes et fréquentes cette fois donc retour chez mon médecin qui me prescrit encore de l'oméprazole mais pour trois mois plus une fibroscopie et éxamen sanguin complet à faire, suite à la fibro pratiquée après 3 semaines sous oméprazole, ma gastro-entérologue diagnostique une gastrite antrale érosive + hernie hiatale sur 3cm mais oesophage normale, elle part en vacances en me disant on fait le point en Septembre restez sous oméprazole en attendant. Hors depuis ce dernier traitement commencé il y à presque deux mois maintenant j'ai développé un état dépressif de plus en plus présent avec en plus une première crise d'angoisse assez violente il y à 3 semaines suivies de plusieurs autres plus légères au cours de la semaine suivante puis encore une grosse crise suivies d'autres moins violentes mais plus forte et plus longues chaque jours depuis, avec cela des idées noirs et des pleurs sans raisons réelles, plus une sensation d'indigestion perpétuel et de plus en plus présente ainsi que des douleurs à l'estomac m'enlevant l'envie de manger, je me force mais j'ai perdu déjà 4Kg en 2 semaines (je me suis pesé ce soir), à cela s'ajoute des myalgies dans le bras gauche et sous l'aisselle qui viennent et repartent, de cours spasmes douloureux derrière les yeux, des douleurs type intercostal mais dans toute la cage thoracique (par 3 fois en 3 jours), flatulence et j'en passe. J'ai donc pris rendez-vous ce Mardi pour voir avec mon médecin mais j'ai déjà stoppé mon traitement depuis ce soir et pris du bicarbonate (une cuillère à café dans un verre d'eau) pour mon indigestion qui à disparue dans les heures qui ont suivies alors que cela fait plusieurs semaines que j'en souffre. J'attend maintenant de voir si tous les effets secondaire cité plus haut disparaissent ou s'atténues aussi, mais apparemment cela est déjà le cas pour les douleurs à l'estomac. Je vous tiendrait au courant de la suite bientôt et encore merci pour ce blog. Je prends l'omeprazole pour plus de trois mois 40 MSG les acides disparaissent en prenant ce médicament,alors j'ai développé des éruptions cutanées et des démangeaisons au niveau des fesses et du bassin avec des grands tâches rouges,ce qui m'a poussé de stopper ce médicament. Sous omeprazole depuis 3 ans, après une ablation de la thyroïde, je m'aperçois que bien des effets secondaires que je pensais liés au dérèglement hormonal sont en fait liés à la prise d'oméprazole. j'ai arrêté depuis une semaine suite à un taux élevé de bilirubine. Examens à suivre, je crains le pire! je prends omeprazole 20 mg de temps en temps je me demande est ce qu il y a de qoi changer avec autre medicament salhi med oujda maroc. Bonjour, J'ai constaté la même chose que vous, il y a certaines boites qui n fonctionnent pas sur moi, je l'ai remarqué pendant ma grossesse ou j'étais sous mopral du 6eme mois jusqu'à la fin. Bonjour, Sujet à des reflux gastro oesophagiens (RGO), j'ai été traité par mon médecin avec de l'Inexium (Oméprazole). Après 3 ans, ce praticien m'a informé qu'après un traitement prolongé (5 ans), des cancers de l'estomac avaient été constatés. Ce spécialiste de médecine interne étant inconditionnellement un allopathe (il n'avait pas d'autre solution que le Gaviscon), je me suis tourné vers un généraliste. Après un traitement homéopathique de 6 mois et quelques séances d'acupuncture, j'ai récupéré une digestion quasi normale: plus de reflux dans 90% de mes repas, brûlures moins fortes pour les 10% autres. Lorsque je fais des excès (aliments, boissons particulièrement gras ou acides), je me soulage en quelques minutes avec du bicarbonate de soude alimentaire: 1 cuillerée à café diluée dans un verre d'eau. Dans quelques semaines, si je n'ai pas retrouvé la totale tranquillité, je consulterai un ostéopathe. Non, non et non! la prise de Mopral prolongée ne peut en aucun cas déclencher un cancer de l'estomac, bien au contraire, quelqu'un qui souffre de reflux permanent s'il ne se soigne pas peut voir ses ulcérations diverses se transformer en quelque chose de bien pire. Je prend du Mopral depuis 18 ans et ça à changé ma vie, je peux vivre à nouveau normalement et cela sans aucun effet secondaire. essayez donc l'argile verte délayée le soir dans un grand verre d'eau de source de préférence le gobelet en grès ou plastic a boire au réveil un quart d'heure avant le petit déjeuné pendant 10 jours, ne boire que l'eau les 5 premiers jours ensuite avaler l'argile ne vous fera que le plus grand bien. Bonsoir, je souffre de laryngite chronique qui serait dû à un RGO.Mon ORL m'a prescrit un IPP que je n'ai pris que 3 jours car ayant lu sur le net qu'il était ototoxique ce que m'a confirmé mon généraliste.Je tiens à préciser que cet effet secondaire qui n'est pas négligeable n'est pas inscrit sur la notice.C'est proprement scandaleux car les patients ont le droit d'être informé de tous les risques qu'ils encourent en prenant ce traitement. Pour ma part,il n'est pas question que je risque la surdité pour des petits problèmes gastriques.Surtout que pour la surdité,il n'y a aucun traitement.Je suis de celle qui pense qu'il vaut mieux prévenir que guérir.J'ai opté pour des options plus homéopatique. Bonjour, j'ai 57 ans et je prends de l'omerazole 20 mg depuis l'age de 35 ans donc 22 ans. Je crois même que j'ai été un des premiers patients, en Amérique Latine en tous cas, à prendre ce médicament. Je peux vous dire aujourd'hui que ma vie ce coupe en deux étapes l'avant Oméprezole et l'après Oméprazole, dès l'age de 25 ans on m'a diagnostiqué une hernie hiatale assez grande qui était à la base de mon reflux gastrique constan; à cette époque là on m'a prescrit toute sorte de traitements anti-acidité, 'Ranitidines et compagnie. ) je vivais avec un flacon de Milanta dans la poche, je ne pouvais rien manger, ni rien boire, le vin était mortel, les jus de fruit encore pire,même l'eau me dinnait du reflux, je dormais assis, avec deux parpaings sous les pieds de tête du lit, mais rien ne marchait. Un jour en parlant avec un ami médecin il m'a conseillé d’essayer un nouveau produit arrivé sur le marché, l'Oméprazole et depuis tout à changé, je mange bien, de tout et sans crainte, j'adore le bon vin et il ne me fait plus aucun mal,et je dors, oui, je dors couché!! depuis 22 ans. Il y a 5 ans j'ai fait une thrombose d'une artère vertébrale, mais personne ne peut ni pourra inculper l'Oméprazole, je prends aujourd'hui de l'aspirine et de l'atorvastatine pour diminuer le risque d'un caillot, mais surtout je continue avec mon Oméprazole de 20 mg tous les jours, si non impossible de vivre, je crois qu'on fait des amalgames trop facilement, et que tant que les méfaits d'un médicament, qui porte un réel bénéfice aux patients qui souffrent,n'ont pas été scientifiquement prouvés, il faut rester prudent avec les commentaires négatifs, mais enfin chacun sa petite vie, la mienne remercie 22 ans d'Oméprazole qui auraient été infernales sans cette découverte, merci beaucoup. Bonjour, Je tiens a apporter ma participation. J'ai des problèmes depuis des années, une hernie hiatale et tout ce qui va avec. Les reflux gastriques, je vis avec depuis des années. Depuis quelques temps ça a dégénéré, cela a fini par me brûler l’œsophage. J'ai donc consulté un ORL qui a constaté les dégâts et m'a prescrit de l'omeprazole 20 en traitement intensif pendant 1 mois. Ne connaissant pas ce médicament j'ai fait une petite recherche sur internet. et après avoir lu les risques possibles, j'ai décidé de ne pas le prendre. J'ai cherché un traitement "naturel" et j'ai trouvé un produit BIO, le LITHOTHAMNE. Effet quasi immédiat! Voila, après si l'omeprazole fonctionne pour certains sans effets secondaires, tant mieux, mais personnellement, si il y a un risque identifié, je préfère trouver autre chose. Bonjour, Comme beaucoup d'autre, je prend de l'Omeprazole depuis des années et je ne peux que constater un confort incroyable par rapport à l'époque où je brûlais de l'intérieur, avec toux sèche permanente, asthme etc.. Que certains aient des effets indésirables, peut-être, mais ce n'est pas pour cela qu'il faut généraliser à tout le monde vos propres problèmes. Il y a eu pour moi un avant et un après Omeprazol (ou équivalent) et je ne peux pas laisser les gens dire autant de choses négatives juste à cause de leur soucis personnels. Bonjour depuis mon accident (déchirement des ligaments du pied)on m'a prescrit du Irfen 6oo mg pour mes douleurs ce qui a un effet sur l'estomac et on m'a donné de l'Oméprazol 40 mg 3 semaines après. Environ 1 mois et demi après j'ai développé des éruptions cutanées terriblement invalidantes (démangeaisons boutons purulents et je vous passe d'autres commentaires) en lisant les effets secondaires et en discutant avec ma pharmacienne j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de personnes atteintes de prurit ou éruptions cutanées suite à la prise ce médicament de merde. Depuis le 17.10.14 je me gratte comme une malade, ma peau est parsemée de petites plaies les boutons commencent comme des vésicules pleines d'eau qui démangent et quand je gratte elles éclatent. D'après les médecins, suite à une biopsie c'est une médicament et ils penchent pour l'Omeprazol parce que je l'ai pris durant 2 mois et l'Irfen pendant 2 semaines je vais avoir les résultats demain si tout va bien sinon vendredi mais personnellement je suis sûre que ce médicament est une merde pas possible et pourtant j'ai plusieurs amis qui en prenne depuis des années. Mais chaque personne réagit différemment à certains médicaments. Je prend pantomed mais je transpire boucquou je voudrais une solution car j'ai bq de reflux. bonjour, je suis étonné que les commentaires cessent en fin d'année 2014.Enfin je laisse quand même mon témoignage: Personnellement j'ai été opéré à deux reprises pour l'hernie hiatale avant la mise sur le marché du moral en 1990. Après avoir perdu la motricité œsophagienne, je suis un traitement au long terme au moral 20, 3/4 de lexomyl, efferalgant si besoin. Je visite ce forum parceque les maux de tête au réveil son récurrents et que les gastrites aussi, mais que chaque fois que j'essaye d'arrêter soit le mopral soit le lexomyl je ne tient pas trois jours. Impossible de sevrer et celà ne figure pas dans la notice. Les symptômes sont similaires pour chacun des deux médicaments. Alors effectivement pour ceux qui peuvent s'en passer je leur conseille d'éviter une trop longue utilisation et je confirme pour les maux de tête, fatigues,et (dépression peut-être ). Les progrès de la science évoluent certes, mais il faut bien des années pour connaître les avantages et les inconvénients d'un médicament,tout n'est qu'affaire de compromis car un médicament sans effet secondaire n'existe pas. Et pourtant ils sont bien utiles encore faut-il bien les prescrire. Donc attention au sevrage. pas facile. Je pense que je vais abandonner le générique à la lecture de tous vos commentaires,et surveiller le magnésium et réfléchir à la prévention de l'AVC. Bonjour Moi aussi j'ai fait une intoxication médicamenteuse à l' omeprazole Dépression, trouble visuel important, vertige, nausée et vomissement, perte de 3kg, insomnie, faiblesse musculaire et grosse fatigue. J'ai cru faire un burnout ou une grosse dépression. J'ai pris le traitement 8 jours. J'ai recommencé à manger 5 jours après l'arrêt, j'ai retrouvé la vue identique 1 mois après arrêt. Je le sens à nouveau "normal" 3 mois après! J'ai soignée mon estomac avec de l'argile et je ne bois plus de café alcool jus de fruit et évite les graisses cuites et anti inflammatoires. J'espère avoir pu vous aider. Bonjour, je vis au Canada et je prend du Nexium 40mg 1 fois par jour depuis plus de 10 ans. Je n'ai aucun effets secondaires à la prise de ce médicament mis-à-part de la fatigue chronique que je met plutôt sur ma sédentarité des 5 dernières années. J'ai déjà essayé de l'arrêter avec sevrage progressif (1 dose au 2 jours pour 1 mois puis 1 dose au 3 jours pour un mois et ainsi de suite jusqu'à l'arrêt). C'est le seul moyen de le faire car il y a automatiquement un rebond d'acidité à l'arrêt du traitement qui peut durer de 2 semaines à 2 mois. Bonjour, je suis étudiant en pharmacie (je suis donc potentiellement un de ceux qui vous vendra un de ces " poisons ") Salut, Je tombe sur ce blog et je laisse mon témoignage! J'ai 52 ans, une hernie hiatale et des RGO depuis de nombreuses années. Je suis sous Inexium générique depuis deux ans. Au bout d'un mois, j'ai commencé à avoir des symptômes bizarres pas habituels: Palpitations, vertiges, suées, vue trouble, tendinites, énorme fatigue, perte de muscle et de force, fourmis dans les mains et perte de sensibilité, perte de libido, urticaire et allergies cutanées, et même perte de cheveux avec démangeaisons du cuir chevelu, acouphènes et céphalées. j'en oublie peut-être tellement la liste est longue! A l'époque je ne pensais pas que ça venait des effets secondaires d'Inexium je n'avais pas fait le rapprochement. Deux ans après et suite à de nombreux examens (cardiaques, ORL, Scanners, prises de sang. RAS!) Puis j'ai pensé à chercher sur internet les effets secondaires d'Inexium, et ça m'a fait peur!! Du coup arrêt brutal: j'ai subi un "rebond" d'acidité a partir du 3ème jour. J'ai lu que des décoctions de citrons bio pouvaient améliorer la situation. Et bien ça marche! Lorsque ça brule, un verre de décoction de citron, au bout de 10 minutes et 15, l'acidité et les RGO diminuent, et facilitent la digestion et le transit estomac/intestin. Aujourd'hui et après 15 jours d'arrêt, j'arrive à stabiliser mes RGO en buvant ma décoction au citron et en faisant attention à ce que je mange surtout le soir. La sensibilité des mains s'améliore, ainsi que la libido, le moral, la vue, et je retrouve progressivement la mobilité de mon épaule droite la tendinite diminue. Je n'ai plus eu non plus depuis 15 jours de vertige. Donc ça va déjà beaucoup mieux. J'espère retrouver ma force et mon moral totalement dans les mois qui viennent, je vous tiendrais au courant.. Bernard. Je ne suis absolument pas étonnée par votre témoignage. Le citron a le même effet acide que le vinaigre proposé dans le lien suivant: http://et-si-on-changeait-le-monde.blogspot.fr/2016/03/soigner-les-remontees-acides-brulures.html Je ne doute pas que votre santé ne tardera pas à se rétablir. Mais il faut de la patience pour éliminer du corps toute trace de cette cochonnerie. Bonjour,j'ai laissé un message il y a environ 1 semaine expliquant qu'il existait des effets secondaires pour chaque médicament. Pierre, Je ne publie pas chaque jour les commentaires, mais tous sont publiés sous la quinzaine, comme vous pourrez le lire plus haut, il y en a également qui ne vont pas dans le sens de ce que je publie et le vôtre n'est pas le premier. Pour votre information, mon mari ne prenait absolument aucun autre traitement en parallèle et était en parfaite santé auparavant. Nous sommes au moins entièrement d'accord sur le fait que TOUS Les médicaments ont des effets secondaires et ni médecins ni pharmaciens ne mettent en garde les malades. On est malade de lire les avis des uns et des autres. Il faut faire confiance à la science et la médecine. Surtout faire tout dans la vie au juste milieu. Tout exces se retourne cnotre vous. خير الأمور أوسته. Ca veut dire que le meilleur est dans le moyen. Bonjour, alors moi je suis très sensible et le mopral ainsi que d'autres ipp me donnent dès la première prise diarrhée, maux de tête, troubles sensitifs, faiblesse musculaire, et si je continuais le traitement au long cours comme prescrit je suis persuadée que la liste s'allongerait. Pourtant mes maux d'estomacs sont vraiment tenaces. Je veux bien tenter le vinaigre de cidre et si ça ne m'aide pas au moins ça ne m'empoisonnera pas et m'évitera tant d'effets néfastes mais il y a quelques années déjà j'ai fait une gastroscopie révélant une gastrite. Si c'est ça à nouveau le vinaigre est-il indiqué. Bonjour J'ai pris oméprazole pendant 6 jours!j'ai eue les pires douleurs à l'estomac! en plus une de pression, c’était affolant!La le médecin va sans doute me prescrire un autre IPP Je ne sait pas si je vais oser le prendre. M. Je n'ai pas tout lu. ça m'a bien contrarié! Laissons aux médecins la travail des médecins! l'oméprazole n'est pas le nom générique du MOPRAL, mais c'est le nom de la molécule, MOPRAL étant le nom commercial. Innexium quant à lui fait partie de la même classe de produits, mais n'est pas la même molécule que le MOPRAL. Ensuite, je dis, que donner à un enfant sans avis médical une telle molécule relève de l'inconscience et s'appelle de l'automédication. La mère qui se donne à de tels actes n'a qu'à assumer son geste et il est inconcevable qu'elle se retourne contre des laboratoires, médecins ou autre corporation. Enfin il faut savoir que TOUT médicament a un principe actif, sinon ce serait un placebo. Qui dit principe actif, dit effet, et parfois effet secondaire. C'est pourquoi chaque médecin évalue le rapport bénéfice-risque. Par exemple tout le monde sait que la chimiothérapie entraîne de gros effets secondaires. C'est le prix à payer pour guérir! Demandez à un cancéreux s'il veut arrêter son traitement. Pour ma part je prends du MOPRAL et parfois son générique depuis plus de 10 ans et sans ce médicament ma vie serait très compliquée. Grâce à cette molécule je ne souffre pas, je ne saigne pas, et j'ai évité des hémorragies internes. Alors excusez-moi, mais être médecin est un travail difficile avec une réglementation qui bride la profession, et pourtant ces personnes qui travaillent plus de 72 heures par semaine, restent toujours à votre service. Un peu de respect s'impose et l'auto médication n'est pas recommandée. Bonjour..Tout dabord tous ces commentaires m'ont un peu rassuré. En effet on m'a prescrit lesomeprazole suite à des régurgitations elles memes survenues suite à un virus que j'ai chopé il y a 5 semaines de cela et qui m'a tout déglingué...J'ai d'abord pris ce médicament pendant 11 jours je ne voyais pas d'améliorations bien au contraire tout d'un coup je faisais des grosses crises d'angoisse souffle coupé palpitations jambes lourdes idées noires toujours plus fatiguée et intestin à nouveau en vrac alors que je prend des probiotiques...Je suis allée voir mon médecin traitant.il m'a dit que c'est parce que j'étais trop stressée angoissée que mon virus mavait trop fatigué que je ne supportais pas de ne plus être à 100%.il me prescrit des anxiolitiques mais même ça ne me calmait pas. J'ai arrêté lesomeprazole...Mais malheureusement mon estomac toujours en vrac mon médecin me certifie que ce n'est pas ce médicament qui m'a causé ces effets que c'est dans ma tête qu'il faut que je me donne du mal..Je retente reprise sur 2 jours et rebelote j'ai à nouveau arrêté jai l'impression que je suis au bout de ma vie rien ne va moral à zéro régurgitations crise d'angoisse comme avant à devenir folle intestins en vrac.j'espère que ça va vite setomper.jai pris un rdv chez un gastro pour examens complémentaires.Depuis hier j'alterne Homéopathie entre les repas et gaviscon après...Je sais que certains vont certaines personnes vont certifier que tout ça n'est pas vrai mais on est tous différent et les effets secondaires peuvent être terribles pour ceux qui en ont.Je vous tiendrai au courant de l'avis du gastro. Bonsoir, suite à une coloscopie + gastroscopie, verdict: gastrite très inflammatoire dans l’estomac. Ordonnance du fameux esoméprazole et voila ce qui m’arrive au bout de quelques jours de traitements: palpitations et tachycardie, vertiges, migraines, faiblesses musculaires, état dépressif, crises d’angoisses, insomnies, fièvre, tête qui chauffe et qui tourne, spasmophilie, etc… Suite à tout cela, j’étais vraiment dans état d’esprit lamentable, j’ai été consulté un médecin qui m’a tenu la main, tapoté l’épaule, en me disant « allons allons… vous allez bien, ne vous inquiétez pas, vous angoissez trop… » Et hop, une belle ordonnance pour des anxiolytiques! J’ai stoppé esoméprazole, je me sens déjà mieux au bout de quelques jours, je suis écœuré de cette industrie médicale… La seule et vraie solution: manger mieux, pratiquer une activité physique (même la plus simple, marcher..), et éventuellement la phytothérapie ainsi que les bonnes vieilles recettes de grand mère. Bonne et longue vie à vous tous. après prise innexium, beaucoup de problèmes dejà décrits, impossible de manger normalememt, inflammation permanente, problemes veineux. bonjour, Suite à la prise de l'Esoméprazole, j'ai les jambes qui me grattent la nuit et la journée plus ou moins fort en fonction des moments avec l'apparition de pigmentation rouge à certain endroits ainsi le le bas de la jambe légèrement gonflé juste au dessus des Chevilles. Le temps d'analyser le pourquoi du problème, j'ai toutefois fini la boite. J'espère que ca va s'arranger! Bjr. En effet, tous les médocs peuvent avoir des effets secondaires, mais ce n'est pas obligatoire. Bjr oui moi aussi donc le médecin note non subdtituable. Bonjour Je souhaite savoir si il y a une période de sevrage pour l'omeprazole j'ai arrête il y a dix jours je prenais une gélule 20 chaque jour depuis une opération suite à une achalasie (oesophage) les reflux j'en ai jamais eu ni avant ni après! Opérée fin avril 2015 j'ai donc stoppé il y a dix jours tout simplement car c'etait le seul médicament que je prenais.. Je vais déjà un peu mieux.. Le début des malaises a commencé début décembre 2017:fourmillements tremblement spasmes nerveux tachycardie crises d'angoisse vision trouble vertiges,. Le médecin veut te prescrire des anti dépresseurs ouf j'ai refusé! Il me reste à ce jour des crises de tachycardie impressionnantes j ai quand même pris RV chez un cardiologue et un bilan sanguin note juste un déficit énorme de vitamine D je pense quand même que cet omeprazole à eu un bel effet nocif à retardement car jusqu'à décembre 2017tout allait bien. Je pense que les réactions sont différentes à chaque personne mais moi fini je me soignerai par les plantes.

perdre du poids naturellement et rapidement means to an end

Le nettoyage du foie quoi faire. Pour nettoyer le foie ne peut commencer Après le nettoyage intestinal et plusieurs sessions jeûne. Autrement dit, entre la décision de nettoyer le foie et le nettoyage eux-mêmes prennent plusieurs mois. Pendant ce temps, nettoyer les intestins, perdre du poids et vous vous sentirez bien. Foie - un filtre notre sang. Une fois dans le foie, le sang est nettoyé de toutes les substances dangereuses, et déjà nettoyé, se précipite à d'autres organes. Le sang nettoyé et a couru sur, et ce qui est devenu de substances nocives? Ils sont restés dans le foie. Et au fil du temps, l'accumulation de substances nocives résultant de la formation de calculs biliaires. Dans la plupart des pierres du foie ne peut pas être formé. Mais la vésicule biliaire, des voies biliaires - un endroit idéal pour la formation de calculs. Un foie ne peut devenir enflammée due à la stase biliaire ou une inflammation de la vésicule biliaire. En savoir plus sur si vous avez des calculs biliaires est très simple: vous avez besoin de faire une échographie du foie. Et même si les pierres ne sont pas, de temps en temps, le nettoyage du foie est encore nécessaire. L'essence du processus de nettoyage du foie estde provoquer une forte contraction de la vésicule biliaire et des voies biliaires divulgation. A propos de la façon dont il peut être fait et quels sont les résultats, et notre site va dire. Le processus de nettoyage du foie. Pour préparer votre corps pour le nettoyage et le foie en particulier, quelques jours avant, ne mangent que des légumes et des fruits. Buvez beaucoup de jus de fruits frais, notamment la pomme et betterave utile. Avant de procéder directement à lale nettoyage du foie, il est nécessaire de réchauffer correctement pour réduire toute la douleur à un minimum. Pour ce faire pour 13-14 heures devrait être côté chaud droit tout type de chaleur. Il est préférable de dormir la nuit avant de le nettoyer avec une bouteille d'eau chaude sur le côté droit. Vous pouvez utiliser la bouteille d'eau chaude avec de l'eau ou un sac de sable séché au four. La chaleur permet d'augmenter le flux sanguin vers le foie, la bile devient plus fluide. En outre, le foie bien chauffée ne sera pas gravement blessé lors de l'écoulement de la bile. Lorsque le côté est bien réchauffé, vous pouvez commencer à nettoyer le foie. Il doit boire 100-200 ml d'huile végétale,chauffé à 37-40S. Nous buvons l'huile en deux étapes, avec une petite quantité d'une boisson non alcoolisée. Il est important que le temps de purification de l'estomac, du foie était vide. Oil va provoquer une contraction de la vésicule biliaire et la libération de grandes quantités de bile. Les canaux biliaires ouverts à la largeur maximale, et un grand nombre de bile est éjecté dans l'estomac. Ensemble avec la bile dans les canaux biliaires vont obtenir de petites pierres de la vésicule biliaire (si tout vous avez), la bile étouffante et beaucoup d'autres mauvaises choses. Tous "se laver" de la vésicule biliaire peut être vu, pendant deux heures après la prise d'huile que vous ferez l'expérience d'un puissant besoin d'avoir un mouvement de l'intestin. Pour cholérétique effet a été nettement plus élevé possibleboire de l'huile, ajouter le jus de citron qui ne contribue à la séparation de la bile. Certaines personnes ne peuvent pas boire de l'huile, tout simplement parce qu'il est pas très agréable. Ensuite, il peut être remplacé par du sulfate de magnésium ou le sorbitol (tous deux vendus en pharmacie). Magnesia ou le sorbitol (1-2 cuillères à soupe) diluée dans un verre d'eau et bu dans les deux approches, avec une pause de 20 minutes. Après avoir reçu l'huile ou de magnésium doivent se coucher. Coussin chauffant sur le côté droit ne sont pas supprimés. Après avoir terminé toutes les procédures pour le nettoyage du foieNotre site recommande de vous protéger de recevoir toute la nourriture, ce qui limite jus de fruits frais (mieux si elle est la betterave ou de jus de pomme). Souvent conseillé de même re-exécuter toutes les procédures de nettoyage du foie pour briser un ou deux jours, afin de nettoyer complètement les conduits de la vésicule biliaire et du foie à partir de pierres. nettoyer Cons du foie. Si contre le nettoyage du côlon est pas expriménon, il y a des points de vue opposés au sujet de nettoyage du foie. Ceux qui ont essayé d'imaginer huile démaquillante, a exprimé sa joie avec des détails complexes disent qu'ils sont venus et en quelles quantités. Mais les médecins se prononcent fermement contre. Selon les médecins, les gens qui ont diagnostiqué cholelithiasisIl est strictement contre-indiqué avec le nettoyage du foiel'utilisation d'huile ou de magnésium. Ils croient que cette méthode de traitement peut conduire à la circulation des grosses pierres dans la vésicule biliaire, qui peut bloquer le canal biliaire. Et puis tout se termine très rapidement: le culot gap - péritonite-opération - Médecine d'urgence - morgue. Ceci est la prévision sombre. Les médecins croient que cette méthode de nettoyage du foie ne parvient pas à se nettoyer. Ce nettoyage provoque une éruption puissante de la bile, mais pas plus. Les médecins croient que le foie est beaucoupTricks gepatoprotektorov - sont des médicaments spéciaux qui protègent le foie contre les toxines. Ils sont fabriqués à partir d'ingrédients naturels et sont capables d'augmenter l'activité des cellules du foie. L'un des meilleurs gepatoprotektorov naturel est le chardon-Marie. Cette plante contient du zinc, du cuivre, du sélénium et environ 200 éléments. Le lait augmente la bile aide à digérer et à absorber les graisses. Ainsi, le chardon-Marie car il prend en charge la fonction du foie, ce qui lui donne le repos. Prenez gepatoprotektory possible, non seulement pour les personnes atteintes de lithiase biliaire, mais aussi tous ceux dont les activités sont liées aux substances toxiques, radioactifs et chimiques. Voilà les principaux points sur le sujetnettoyage du foie. Pour y boire ou prendre l'huile gepatoprotektory, il est seulement vous. Une grande partie de cela dépend de l'état de votre santé et de sentiments personnels quelle méthode est la plus appropriée pour vous. Chacun d'eux est bon à sa manière, avec notre site dans tous les cas recommandé de demander conseil à votre médecin. Eh bien, il reste à parler de la prochaine étape - nettoyage des reins - La fermeture de toutes les procédures pour la purification du corps.

eliminer graisse ventrex mower

Groupe d'Étude Thérapeutique des Affections Inflammatoires du Tube Digestif. L'azathioprine: IMUREL® la 6-mercaptopurine: PURINETHOL® Cette fiche redigée en 2008 et actualisée en 2017 par les gastroentérologues du GETAID (Groupe d’Etude Thérapeutique des Affections Inflammatoires Digestives) a pour but de mieux faire connaître au patient le traitement qui lui est proposé. Elle est destinée aux patients atteints de maladie inflammatoire chronique intestinale (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique) car elle tient compte des modalités spécifiques d’utilisation des médicaments dans ces maladies. Elle constitue un complément à la fiche légale présente dans chaque lot de médicament. Elle peut être téléchargée gratuitement sur le site du GETAID (www.getaid.org ). INDICATIONS ET EFFICACITÉ. L'Azathioprine (Imurel®) et la 6-mercaptopurine (Purinéthol®) sont des médicaments qui freinent l'immunité qui est excessive dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales. Ils appartiennent donc à la classe des immunosuppresseurs. Ils sont indiqués dans la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, modérées à sévères chez les patients chez qui une corticothérapie est nécessaire. Une réponse complète (rémission sans corticoïdes) ou incomplète (rémission avec une dose de corticoïdes plus faible que la dose de corticodépendance initiale) est obtenue dans 40 à 70 % des cas. La réponse à ces médicaments est souvent lente: elle prend en moyenne 3 mois, parfois davantage. Ce ne sont donc pas des médicaments susceptibles de résoudre une situation urgente. Le Purinéthol® est un dérivé de l’Imurel® (l’azathioprine est transformé en 6-mercaptopurine dans l’organisme) et l’action des deux médicaments est considérée équivalente (mais la dose administrée est différente). On utilise en France plutôt l’Imurel®, car le laboratoire qui le commercialise a fait des démarches pour obtenir des autorités de santé, une indication spécifique du produit dans la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, alors que cela n’a pas été fait pour le Purinéthol®. Ce dernier peut néanmoins être utilisé à la place de l’Imurel®. La durée optimale du traitement n’est pas connue mais tous les spécialistes considèrent qu’elle doit être prolongée au minimum plusieurs années si le traitement est efficace et bien toléré. L’Imurel® et le Purinéthol® peuvent aussi être prescrits en association avec une biothérapie (anticorps monoclonaux). On parle alors de « combo-thérapie » dont les objectifs sont à la fois d’additionner l’effet anti-inflammatoire des deux traitements, et aussi de réduire l’immunisation contre les anticorps monoclonaux grâce à l’effet immunosuppresseur de l’Imurel® et du Purinéthol®. PRÉCAUTIONS D'EMPLOI - GROSSESSE. Comme avec tous les immunosuppresseurs, les vaccins vivants sont contre-indiqués: fièvre jaune, rougeole, oreillons, rubéole, tuberculose (BCG), varicelle. En revanche, les vaccins inactivés, comme celui de la grippe, peuvent être utilisés. L'association avec l'allopurinol (Zyloric®) est possible mais doit être très prudente et nécessiter une diminution de dose car elle augmente le risque d’effets secondaires. Les études de toxicologie chez l’animal ont conclu à un risque pour le foetus, dans certaines espèces, ce qui justifie la recommandation de ne pas administrer le traitement en cas de grossesse. Toutefois, des études menées chez l’homme ou la femme n’ont pas montré d’augmentation significative du risque de malformation du foetus ou d’autres complications de la grossesse par rapport au risque naturel. Aussi, si le traitement est indispensable pour contrôler la maladie, on doit envisager qu’il soit poursuivi au moment de la conception (chez l’homme et chez la femme) et tout au long de la grossesse. L'attitude à adopter vis-à-vis du traitement est donc discutée au cas par cas avec le spécialiste, en cas de désir de grossesse. La décision met en balance les risques théoriques (liés aux données chez l’animal) et ceux de la maladie intestinale elle-même. Néanmoins, les dernières recommandations du groupe ECCO (European Crohn's Colitis Organization), parues en 2015, soulignent l'intérêt qu'il y a à poursuivre ce traitement pendant la grossesse quand son indication de départ est indiscutable, les bénéfices l'emportant largement sur les risques. Par précaution, l'allaitement n’est pas officiellement recommandé, mais il faut savoir que la quantité de produit passant chez l'enfant via le lait est très faible (moins de 0,6% de la dose maternelle) et les risques pour l'enfant probablement nuls. DOSE – EFFETS INDESIRABLES – SUIVI MÉDICAL. La dose initiale est adaptée au poids de la personne et est habituellement comprise entre 2 et 2,5 mg/kg/j pour l’Imurel® et 1 et 1,5 mg/kg/j pour le Purinéthol®. Cette dose peut être augmentée ou diminuée selon l'efficacité, la tolérance et les résultats des dosages sanguins. Les effets secondaires de ces médicaments sont variés et bien connus (ces médicaments sont utilisés depuis les années 1960). Beaucoup d’entre eux peuvent être évités ou minimisés par une surveillance rigoureuse de la prise de sang. 1. Ces médicaments entraînent souvent une baisse des globules blancs, plus rarement des plaquettes et des globules rouges. La détermination du génotypage TPMT, avant institution d’un traitement par Imurel®, a également un intérêt pour savoir quels sont les patients susceptibles de faire un accident hématologique sous Imurel®. Cet effet peut se manifester dès les premiers jours: certaines personnes (moins de 1%) sont en effet très sensibles au médicament et il est fondamental de s’en apercevoir vite. C’est pour cette raison qu’ une surveillance de la Numération Formule Sanguine (NFS) est nécessaire toutes les semaines pendant les huit premières semaines de traitement. Par la suite, il est nécessaire de maintenir pendant toute la durée du traitement une surveillance trimestrielle de la NFS. En effet, on observe d’abord généralement une baisse lente des globules blancs, en particulier des lymphocytes, qui se stabilise en général après plusieurs mois. Mais même après plusieurs années, une baisse des globules blancs reste possible, justifiant de de ne pas relacher la surveillance de la NFS.. Cette baisse tardive des globules blancs est généralement causée par des facteurs associés, comme une infection virale, la prise d’un autre médicament (allopurinol. ) ou un manque en certaines vitamines… La chute des globules blancs, lorsqu'elle est profonde, peut être responsable de fièvre et d'infections. La surveillance de la Numération Formule Sanguine (NFS) doit donc être très stricte et les résultats doivent être immédiatement communiqués au médecin. On peut observer sous traitement une augmentation de la taille des globules rouges (baisse modérée du nombre et augmentation du volume globulaire moyen ou VGM) qui témoigne de l’action du médicament et ne prête pas à conséquences. Le Tableau ci-dessous peut vous aider à interpréter les résultats de la NFS et donne les éléments d’alerte. Globules blancs (leucocytes) ® ou le Purinethol ® en attendant sa réponse. Globules blancs (leucocytes) ® ou le Purinethol Ò. Appelez impérativement votre médecin notamment pour qu'il vous prescrive une surveillance biologique adaptée, et dans tous les cas avant de tenter de reprendre le traitement. 2. Certaines manifestations d'intolérance sont d'origine allergique, survenant habituellement précocement (premier mois) après le début du traitement: fièvre, éruption cutanée, douleurs des articulations, syndrome grippal,. Deux d’entre elles doivent être signalées car elles peuvent faire croire à tort à des symptômes de la maladie: les pancréatites aiguës (3 % des cas), responsables de douleurs fortes et permanentes dans la partie haute de l'abdomen, ne ressemblant pas aux spasmes habituels des MICI; leur diagnostic repose sur la mise en évidence d’une augmentation importante de la lipase sanguine; des troubles digestifs intenses (moins de 1 % des cas) avec diarrhée, douleurs abdominales, vomissements, parfois un malaise et une chute de la tension. L’arrêt du traitement doit être immédiat et définitif et permet la disparition complète des symptômes, sans séquelles. Dans certains cas, on peut tenter d’utiliser le Purinethol® en remplacement de l’Imurel® (ou l’inverse si le Purintéhol® a été utilisé en premier) car il peut être toléré environ une fois sur deux (sauf en cas de pancréatite). 3. Une toxicité hépatique (pour le foie) est possible (1-3% des cas) et ne donne le plus souvent aucun symptôme. Il faut faire un dosage des enzymes hépatiques (transaminases ASAT et ALAT, gamma-GT) avant le traitement, tous les mois pendant les trois premiers mois puis tous les trois mois. Ces anomalies sont habituellement rapidement réversibles après diminution ou arrêt du médicament. Une complication hépatique particulière, l'hyperplasie nodulaire régénérative, atteindrait préférentiellement les patients de sexe masculin ayant eu une résection intestinale étendue. Le dépistage de cette complication nécessite également la surveillance régulière du taux de plaquettes, dont la diminution progressive et tardive doit rendre vigilant. Les atteintes sévères du foie sont exceptionnelles mais doivent être repérées précocement par la prise de sang. 4. La baisse modérée de l'immunité provoquée par ces médicaments accroît légèrement le risque d'infection (environ 1% des cas). Ces infections sont surtout dues à des virus (infection à cytomégalovirus, mononucléose infectieuse, herpes, zona…); elles se manifestent surtout plus intensément, certaines d’entre elles seraient passées inaperçues sans le traitement, et sont parfois d'évolution plus prolongée. Elles sont favorisées par l'association à d'autres traitements immunodépresseurs (corticoïdes, ciclosporine, Remicade®). L’apparition subite d’une fièvre, d’une fatigue ou de ganglions inexpliqués, doit être signalée rapidement au médecin. 5. Une perte inhabituelle des cheveux est parfois constatée; elle est le plus souvent due à autre chose que le traitement et ne doit donc que très rarement conduire à son arrêt. 6. Le risque de lymphome (proliférations tumorales à partir de certaines cellules appartenant au tissu lymphoïde des ganglions, de la moelle et de certains organes, induites notamment par le virus d'Epstein-Barr) est réel mais très rare. La fréquence rapportée dans plusieurs séries de patients ayant une maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique traitée par Imurel® ou Purinethol® est en moyenne chaque année de 1 cas pour 1000 patients. Ce risque est plus important chez les sujets âgés (> 65 ans) et de sexe masculin. Deux types particuliers de lymphomes, très rares, mais potentiellement très graves, sont à connaître et atteignent préférentiellement les patients jeunes ( ® et le Purinethol ® n’ont pas d’effet connu sur la fertilité, chez l’homme et chez la femme. Ils ne modifient pas la qualité du sperme. Compte tenu de la sévérité de certains des effets secondaires, même s'ils sont très rares, les indications du traitement doivent être posées par un spécialiste averti. Le patient doit être bien informé des risques du traitement et des contraintes qu'il impose. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant. Le tabac aggrave la maladie de Crohn et tout doit être fait pour en arrêter la consommation. La prise régulière et scrupuleuse de tout traitement est nécessaire à son efficacité. Si vous éprouvez des difficultés dans ce domaine, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Annonce. Stress & Angoisse. Fatigue, stress, burn-out, dépression. Ces mots vous parlent? Trouvez ici des explications et surtout des solutions pour vous en sortir! Newsletter Santé. Toute l'actualité santé directement dans votre boîte mail! Grossesse, Maladies, Psychologie, Gynéco, Sexualité, News santé. c'est vous qui décidez! Les numéros d'urgence à connaître. Voici la liste des principaux numéros d'urgence gratuits à connaître pour joindre les secours ouverts 24h sur 24. Sexualité: du désir au plaisir. Des bienfaits du sexe aux zones érogènes en passant par les top positions du Kamasutra. Trouvez ici tout ce qu'il faut savoir pour un maximum de plaisir! Problèmes sexuels. parlons-en! Certains sujets sont difficiles à aborder. Panne d'érection, micropénis ou baisse de libido. Trouvez ici les réponses à toutes vos questions! Les causes d'un retard de règles. A part la grossesse, quelles sont les causes d'un retard de règles? La réponse du gynéco en vidéo. Cystite: l'essentiel à savoir! Homme, femme, adulte, enfant. Une cystite peut toucher tout le monde. Mais quel traitement est indiqué chez l’enfant, chez la femme ou chez la femme enceinte? Grossesse et Enfants. Conception et fécondité, alimentation, démarches et échographies pendant la grossesse. Êtes-vous bien informé? Trouvez ici l'essentiel à savoir! Les maladies infantiles. De la varicelle à l’otite, de la scarlatine à l'eczéma en passant par les questions de vaccination… L'essentiel sur les maladies infantiles les plus fréquentes.