perdre la graisse abdominale homme et femme accouplement


Foie et peau. Il existe peu de champs de la connaissance médicale où les données académiques sont à ce point différentes des idées qui prévalent dans la population générale, et donc dans les lieux physiques ou virtuels où prospèrent ceux qui font profession de vivre d’idées fausses, parfois en toute bonne foi… La cause de ce malentendu est peut être la manifestation clinique la plus connue, et la plus visible, d’un « problème de foie », je veux parler de l’ ictère, connu sous le nom de jaunisse dans le langage courant. Ce terme traduit la couleur jaune de la peau, liée à l’excès dans le sang, et partant dans tous les tissus dont la peau, d’un constituant majeur de la bile, la bilirubine. Cette augmentation dans le sang et dans la peau de la quantité de bilirubine est retrouvée dans un grand nombre de maladie du foie. C’est peut être cette manifestation fréquente d’un dysfonctionnement hépatique, par son caractère très visible, qui explique une croyance répandue, que l’on pourrait énoncer ainsi: « ma peau est malade car mon foie ne fonctionne pas, (ou est engorgé, ou encore paresseux) ». L’idée (fausse!!) étant que cet « engorgement du foie » s’accompagnerait d’une nécessité pour la peau de prendre le relais, en temps qu’organe de nettoyage, pour l’évacuation d’impuretés, les manifestations cutanées visibles étant la conséquence de ce déplorable état de fait… Cette explication est souvent invoquée devant une acné, des rougeurs diverses, un teint brouillé… Toujours est il que cette hasardeuse association d’idée foie-peau permet de proposer toute une gamme de produits, allant de régimes dits dépuratifs à divers élixirs de Jouvence, volontiers à base de plante, dont la caractéristique générale est d’être totalement inefficaces, ce qui au demeurant n’a pas beaucoup d’importance car ils sont censés traiter une maladie qui n’existe pas!! L’approche médicale est plus rébarbative, et moins spectaculaire: Les fonctions du foie. La fonction de synthèse: le foie irrigué par le sang issu de la vascularisation intestinale, est en première ligne pour prendre en charge les différentes substances, issues du passage à travers la paroi intestinale des aliment digérés. Ces substances sont rarement utilisables sous leur forme initiale par l’organisme et une étape de transformation dans le foie est le plus souvent nécessaire afin qu’elles soient intégrées à l’organisme. La fonction d’élimination: le foie, un peu comme le rein, est susceptible de capter dans le sang des produits issu du métabolisme (fonctionnement) de l’organisme et, souvent après les avoir transformés, les éliminer dans la bile puis dans les intestins. C’est l’exemple de la bilirubine. Ces deux fonctions principales permettent de comprendre le caractère vital du fonctionnement hépatique, puisqu’en son absence un décès rapide survient tant par insuffisance de production des protéines nécessaires à la vie que par défaut d’évacuation des toxines. En France les causes de maladies du foie les plus fréquentes sont l’alcool pour l’essentiel (elle explique encore 70% des cirrhoses), les autres causes fréquentes sont l’hépatite C (1% population générale), l’hépatite B (0.7 %), les maladies génétiques (hémochromatose primitive 0.4%). Il faut faire une place à part pour signaler l’émergence rapide, presque explosive, des maladies du foie liées au surpoids (30% de la population générale) et à l’obésité (10%). Il est à craindre que dans les années à venir ces maladies soient les plus fréquentes des maladies du foie. C’est bien sur en rapport avec ces causes fréquentes qu’il faut considérer les manifestations cutanées éventuellement associées. Manifestations cutanées de maladies hépatiques: LE PRURIT: les causes hépatiques d’ictères, qu’il s’agisse d’une insuffisance de fonctionnement hépatique (hépatite aigué grave ou cirrhose), d’un défaut d’évacuation de la bile (obstacle sur les voies biliaires, calcul ou autre), peuvent s’accompagner de démangeaisons, parfois très sévères, sans lésions visibles sur la peau, liées probablement à la présence de sels biliaires dans la peau. Ces démangeaisons peuvent survenir avant la coloration cutanée et sont très facilement rapportées à leur cause hépatique par une prise de sang. LES ANGIOMES STELLAIRES: la présence en grand nombre de ces malformations vasculaires siégeant dans la peau, et se caractérisant par la présence d’un peloton de petits vaisseaux rouges issus d’une zone centrale, est volontiers retrouvée dans les cas de cirrhose. Ils existent bien évidemment en dehors de toute maladie du foie et n’ont, isolément, aucun caractère spécifique. LES MANIFESTATIONS CUTANEES DES HEPATITES VIRALES: Elles peuvent précéder les signes en rapport avec l’atteinte du foie, il peut s’agir d’une éruption liée à la phase initiale d’une hépatite aigué B (urticaire). Dans l’hépatite chronique C il peut s’agir d’une urticaire, de phénomène de Raynaud (décoloration des doigts, souvent douloureuse, en rapport avec un défaut d’apport sanguin à ce niveau), de démangeaison en cas de lichen plan (papules violacées, sur la peau, lésions blanchâtres en dentelles dans la bouche) souvent associé aux hépatites chroniques C. D’autres symptômes existent, ils sont exceptionnels. LE FAUX BRONZAGE DE L’HEMOCHROMATOSE: cette maladie génétique, entraînant une surcharge en fer dans tout l’organisme, peut être responsable d’une maladie du foie, pouvant aller jusqu’à la cirrhose, le dépôt de fer et les dépôts mélaniques dans la peau entraînent une coloration brune grisâtre sur les zones découvertes mais également les organes génitaux et les cicatrices. L’ancien nom de diabète bronzé est en rapport avec cette particularité et la fréquente association au diabète. LA PORPHYRIE CUTANEE TARDIVE: il s’agit d’une maladie se manifestant par une fragilité cutanée, des bulles sur la peau, aboutissant à des décollements de la peau, les lésions prédominent sur les zones exposées au soleil. Cette maladie est souvent associée à des perturbations du fonctionnement du foie, ces perturbations peuvent être liées à une consommation excessive d’alcool, à une surcharge en fer ou à une hépatite virale (hépatite C). D’UNE MANIERE GENERALE: beaucoup de maladies qui touchent l’organisme dans son entier s’accompagnent évidemment de signes au niveau de la peau et du foie, ce sont des maladies rares. Manifestations hépatiques des traitements antiviraux: L’essentiel du problème est en rapport avec l’usage de la Ribavirine dans le traitement des hépatites chroniques C, a minima il s’agit d’une sécheresse cutanée, utilement combattue par des produits hydratants, il s’agit parfois d’un prurit qui peut être très gênant, d’autre complications rares peuvent survenir. Manifestations hépatiques des traitements dermatologiques: Dans le traitement de l’acné, la prise d’ isotrétinoïne (plus connue sous le nom de Roaccutane), de même que celle de certains antibiotiques, peut entraîner une discrète inflammation hépatique, sans gravité le plus souvent. Elle doit être dépistée et surveillée (par des prises de sang régulières) en raison de cas d’authentiques hépatites, liées au médicament, et qui nécessitent l’arrêt du traitement. De même, la prise orale de terbinafine (Lamisil) pour certaines mycoses cutanées ou onychomycoses, doit être accompagnée d’une surveillance des tests biologiques hépatiques. Malgré le caractère spectaculaire de cette « jaunisse » qui expose, sur la peau, la manifestation évidente du dysfonctionnement d’un invisible et mystérieux viscère, on voit bien que rechercher dans une maladie du foie l’explication à un problème cutané ne sera que rarement couronné de succès! Pourtant le foie et la peau ont en commun une particularité: la grande majorité des troubles graves qui les affectent sont en rapport avec des facteurs de risques liés au mode de vie: le soleil pour la peau, l’alimentation et l’alcool pour le foie. C’est l’usage harmonieux/parcimonieux de ces plaisirs qui, finalement, sera le meilleur protecteur de nos cellules, hépatiques ou cutanées!

pour maigrir piment bruleur de graisse

403: Forbidden. This page cannot be displayed. Why Am I Seeing This? A 403 Forbidden error means that you do not have permission to view the requested file or resource. While sometimes the website owner does this intentionally, other times it is due to misconfigured permissions or an improper.htaccess file. How Do I Fix It? For full information on 403 errors and how to resolve them, please contact us, or learn more with the support links above.

boisson naturelle brule graisse puissant define

Comprendre la cirrhose du foie. Qu’est-ce que la cirrhose du foie? La cirrhose est une maladie du foie constituée de lésions diffuses et irréversibles. Dans la cirrhose, l'inflammation chronique du foie détruit les cellules hépatiques, crée une fibrose encerclant des nodules anormaux formés par la régénération anarchique des cellules hépatiques détruites. La cirrhose peut être stable ou évolutive. Dans ce dernier cas, le foie prend des contours irréguliers, devient dur et des complications apparaissent. La cirrhose ne peut pas régresser: une fois installée, elle est toujours définitive. Mais, l'aggravation de la cirrhose peut être stoppée et certaines complications évitées grâce à une prise en charge thérapeutique précoce. La cirrhose a plusieurs conséquences: le foie ne remplit plus ses fonctions normales: c'est l' insuffisance hépatocellulaire. Le foie perd ses fonctions vitales de fabrication (de triglycérides, du cholestérol. ), de stockage (du glucose par exemple) et ne peut plus filtrer les substances contenues dans le sang ou secréter la bile; une augmentation de la pression à l’intérieur du système veineux portal (qui conduit le sang en provenance de l’appareil digestif jusqu’au foie) se développe: c’est l’hypertension portale. Elle favorise la formation, dans l’œsophage, de varices qui peuvent saigner; un cancer du foie peut survenir dans les 15 à 20 ans qui suivent la formation de la cirrhose. En France, la cirrhose du foie affecte 2 à 3,3 personnes pour 1 000 habitants. Elle provoque environ 15 000 décès par an et l’âge moyen du diagnostic est 55 ans. L’appareil digestif. C’est un organe associé au tube digestif. Il joue le rôle d’une vaste usine chimique, synthétisant et sécrétant la bile, utile à la digestion. Il intervient dans la fabrication des protides (ex: l’albumine), des glucides (ex: le glucose) et des lipides (ex: le cholestérol). Ces fonctions sont assurées par des cellules appelées hépatocytes. Lors d’une cirrhose du foie, ces cellules sont progressivement détruites et remplacées par de la fibrose. Quelles sont les causes de la cirrhose du foie? Plus de 90 % des cas de cirrhose sont dus à 3 causes: la consommation excessive et prolongée d’alcool est à l’origine de 50 à 75 % des cas de cirrhose; l’ hépatite chronique virale, maladie du foie due à l’infection par des virus, est la seconde cause de cirrhose. L’hépatite C est impliquée dans 15 à 25 % des cas, contre 5 % pour l’hépatite B; la stéatohépatite non alcoolique (ou NASH: "Non Alcoolic Steato Hepatitis") survenant chez des patients présentant un syndrome métabolique. Ce syndrome associe divers troubles d'origine glucidique (diabète de type 2 avec résistance à l' insuline ), lipidique ou vasculaire associés à un surpoids ou une obésité. La stéatohépatite non alcoolique se traduit par une accumulation de graisses dans le foie (stéatose) associée à une inflammation du foie (hépatite) pouvant évoluer vers la fibrose puis la cirrhose. Elle n'est pas due à une consommation excessive d'alcool. D’autres maladies, plus rares, sont impliquées dans 5 à 10 % des cas: hémochromatose génétique due à perturbation du métabolisme du fer. Le fer s'accumule dans les organes et particulièrement au niveau du foie provoquant à long terme une fibrose puis une cirrhose, maladies auto-immunes comme la cirrhose biliaire primitive. Cette maladie rare détruit peu à peu les petits canaux du foie qui transportent la bile. Une cirrhose faisant suite à une hépatite virale chronique peut être, dans des conditions très limitatives, reconnue comme maladie professionnelle (Tableau n° 45 du régime général: Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites).

pour maigrir piment bruleur de graisse

Bonjour et bienvenue sur le site « L'homéopathie de A à Z » «L'homéopathie de A à Z» est un site dédié à l’automédication par l’homéopathie. Vous allez y découvrir des techniques très simples pour soigner naturellement et à moindre frais toutes les petites maladies qui peuvent empoisonner le quotidien. Des petits maux et des grandes souffrances que l’homéopathie peut soigner facilement en accompagnement ou non des traitements habituels dits « allopathiques ». Car avec l'homéopathie, vous allez non seulement apprendre à soigner les désagréments de santé de toute votre famille sans avoir besoin d’aller systématiquement chez le médecin et sans vous ruiner mais vous allez aussi comprendre peu à peu comment fonctionne votre organisme en apprenant à connaître et à reconnaître le « terrain homéopathique » ou le « profil homéopathique » auquel vous appartenez. Démarche valable aussi par exemple pour les régimes amaigrissants souvent épuisants et inutiles que vous allez pouvoir supprimer en comprenant qu’un surpoids chronique est le plus souvent la résultante d’un déséquilibre interne qu’il suffit de ramener à l’équilibre pour maigrir durablement. Mieux, vous ne pouvez pas espérer maigrir de façon stable et définitive sans avoir au préalable régler les déséquilibres endocriniens, digestifs ou métaboliques qui induisent votre surpoids. En d’autres termes, en visitant les pages de notre site et en comparant les différentes substances présentées en fonction de vos symptômes, vous allez apprendre à cerner votre sensibilité à certaines maladies et la manière de les combattre en renforçant naturellement votre métabolisme et votre système immunitaire. Exemple: si vous ou vos proches êtes sensibles aux sinusites, aux allergies, aux otites à répétition, à la crise d’asthme ou aux migraines, au mal de ventre ou aux brûlures d’estomac, aux rhumatismes ou aux crampes, à l’obésité ou à la chute des cheveux, aux rides prononcées ou à la cellulite, grâce à l'homéopathie vous allez comprendre qu’il ne s’agit ni d’une fatalité ni d’une faiblesse de naissance mais bien d’une fragilité de « terrain » facile à rééquilibrer afin de pouvoir vous passer progressivement des traitements allopathiques souvent lourds qui vont avec et qui le plus souvent ne règlent que le symptôme. Ce qui signifie qu’avec l’homéopathie vous n’allez pas seulement pouvoir soigner très facilement les symptômes courants comme un mal de tête ou une nausée mais vous allez aussi apprendre peu à peu à votre système immunitaire à détecter ces symptômes avant même de les ressentir. En d’autre terme, grâce à l'homéopathie, vous allez apprendre progressivement à votre corps à se défendre tout seul en élaborant des réponses immunitaires et métaboliques ciblées contre les maux qui vous empoisonnent. Mieux, grâce à l’homéopathie et à la connaissance du terrain auquel vous appartenez, vous allez comprendre que la maladie n’est rien d’autre que la résultante d’un déséquilibre interne plus ou moins important qu’il suffit de « redresser » pour renforcer l’organisme. Car c’est surtout ça l’homéopathie: apprendre à l’organisme à élaborer des réponses immunitaires pour lutter beaucoup plus efficacement contre les petites maladies quotidiennes. Ce n’est donc pas du tout une médication « symptomatique » comme l’aspirine que l’on prend en cas de migraine ou l’antibiotique qu’on avale souvent n’importe comment pour se débarrasser d’un rhume. En effet s’ils sont souvent utiles mais rarement bien employés, les médicaments « allopathiques » ne traitent que le symptôme en se substituant à l’action immunitaire du corps: ils suppriment le mal mais pas la cause du mal. Ils travaillent ainsi à la place du corps et le corps n’apprend pas à se défendre seul. Donc le mal revient. Car le symptôme comme une migraine ou une nausée n’est avant tout qu’un signal d’alarme, une sorte de voyant qui s’allume pour vous signaler que quelque chose ne va pas dans votre organisme. Il ne sert donc logiquement à rien d’éteindre ce voyant sans éliminer d’abord la cause organique qui a conduit à l’allumage de ce voyant. A titre d’exemple et pour bien comprendre cette approche, la faim peut elle aussi être considérée comme un symptôme: c’est le signal que votre corps manque de nutriments et de vitamines et qu’il faut lui en redonner pour revenir à l’équilibre. La réponse naturelle à ce symptôme est évidement de se nourrir pas de prendre un médicament pour couper ce symptôme. Or on aura tout de même réussi à inventer des coupe-faim pour annuler le symptôme dans le but de faire maigrir! On comprend alors aisément dans cet exemple ce que la seule annulation du symptôme peut entraîner de déséquilibre à l’intérieur de l’organisme: le coupe-faim annulant le symptôme de faim, l’organisme se rabat en théorie sur ses réserves et le patient maigrit. En théorie seulement car dans le même temps où il maigrit, il perd beaucoup de nutriments et de vitamines et déclenche de nouveaux symptômes comme la fatigue, les crampes, l’irritabilité. Même chose encore une fois pour les régimes qui génère des milliards de profit pour les industriels. Or on sait maintenant qu’un problème de surpoids est d’abord un problème de terrain (une cause métabolique profonde) aggravé par l’angoisse, les difficultés sociales ou le vécu. C’est donc tout cet « arrière plan », ce terrain qu’il faut traiter et non le symptôme seul qui n’est qu’un signal d’alarme. Outre les ordonnances souvent interminables que certains médecins prescrivent à leurs patients en multipliant les antibiotiques et les médicaments agressifs pour l’organisme, un autre bon exemple des dérives allopathiques sont les otites ou les sinusites à répétitions qui reprennent chaque hiver et récidivent souvent plusieurs fois par saison. Quel parent n’a pas eu un de ses bouts de choux malades, toussant à en fendre l’âme et le nez dégoulinant sans parvenir à le soulager? Quel parent n’a pas eu un enfant atteint d’une de ces otites douloureuses que les médecins tentent désespérément de combattre par les antibiotiques et qui récidivent à chaque coup de froid mettant peu à peu en péril le tympan et le conduit auditif? Autre exemple particulièrement parlant et qui va sans doute apporter une lueur d’espoir à ceux qui souffrent continuellement d’irritabilité, de crise d’angoisse et de bouffées de panique. La réponse allopathique à ces symptômes souvent terriblement invalidant est de prescrire des antidépresseurs et des anxiolytiques à doses de plus en plus fortes. Or de nombreuses études ont mis en évidence que la plupart des gens qui souffrent de ces symptômes d’angoisse, de mal être et de crises de panique souffrent en fait sans le savoir de pathologies silencieuses situées au niveau des intestins ou de l’estomac. La raison en est simple: le système nerveux entérique qui gère la sphère gastro-intestinale ne sait pas adresser au cerveau des messages de douleur précise comme par exemple les douleurs de migraines ou les douleurs osseuses. Le plus souvent donc, lorsque le patient souffre de problèmes gastro-intestinaux silencieux, ces symptômes diffus sont compris et traduit par le cerveau en crises d’angoisse et/ou de panique. Il suffit donc de régler le problème à la base pour que ces faux symptômes d’angoisse disparaissent. Confrontés à ce type de cas la plupart des médecins allopathes vont pourtant opter pour un traitement symptomatique sans se soucier de la cause profonde de ces symptômes. Et les symptômes qui vont dans un premier temps céder du terrain vont ensuite récidiver à mesure que l’organisme s’habituera aux molécules chimiques. Au contraire de cette approche, l’homéopathie va se pencher sur la cause profonde, le terrain, et isoler le déséquilibre gastro-intestinal qu’elle va traiter jusqu’à disparition des symptômes d’angoisse et de panique. Des exemples comme ceux-là vous allez en découvrir des centaines sur le site homeopathie-az.com. Des réponses que certains cherchent depuis des années en essayant désespérément de se débarrasser de ces symptômes empoisonnants qui reviennent sans cesse et semblent résister à tout. Or s’ils résistent à tout c’est d’abord et avant tout parce que le corps refuse de les éteindre dans la mesure où les réponses apportées ne sont que des traitements symptomatiques visant à les effacer et non à régler le problème qui les déclenchent. On sait de cette manière que la plupart des gens qui souffrent de migraines à répétitions souffrent en fait d’un déséquilibre au niveau du foie qui les rangent directement dans un certain type de terrain homéopathique. De la même façon, on sait aussi que la plupart des gens qui souffrent de psoriasis ou d’eczéma résistants que la plupart des allopathes tentent de traiter à coups de cortisone ou de médicaments génétiques souffrent en fait d’un profond déséquilibre gastro-intestinal et/ou hépatique qui « empoisonne » leur sang et affaiblissent leurs capacités d’évacuation naturelle des déchets organiques. Or vous ne pouvez pas envisager de traiter un psoriasis sans traiter d’abord les causes organiques (digestion difficile, ballonnements, côlon irritable…) et psychologiques qu’elles impliquent (angoisse, agitation, stress, irritabilité…) et qui provoquent ensemble la réponse de détresse de l’organisme qu’est le psoriasis. En résumé et avant de continuer plus loin votre exploration de l’homéopathie, retenez donc pour le moment prioritairement ceci: contrairement à ce que prétend notre culture médicale occidentale du « tout guérir le plus vite possible », le symptôme est votre ami. Il est le signal d’alarme qu’envoie votre corps pour avertir que quelque chose ne va pas. A ce titre, chercher à effacer à tout prix le symptôme n’a absolument aucun sens dans la mesure où cette démarche ne soigne pas la raison du mal mais son expression. Exactement comme s’il y avait le feu chez vous et qu’au lieu de chercher à l’éteindre vous vous contentiez de couper l’alarme incendie qui s’est déclenchée pour vous avertir qu’il y a le feu chez vous. C’est donc cette lecture approfondie des messages de votre corps que l'homéopathie va vous apprendre à pratiquer en premier lieu. Car grâce à ce site, vous allez apprendre à penser différemment, à aborder la maladie non plus comme une fatalité mais comme le résultat d’un déséquilibre passager de votre organisme qu’il suffit de combler pour éteindre le symptôme en soignant ses causes silencieuses. L’homéopathie va donc aider le corps à se souvenir de la façon dont il doit se défendre pour annuler le symptôme en ramenant l’organisme à l’équilibre. C’est ce qu’on appelle la « mémoire immunitaire ». AVERTISSEMENT TRES IMPORTANT! ATTENTION. Ce site bien que très complet n’est qu’un support et ne saurait remplacer une véritable consultation homéopathique et/ou allopathique. Il vous appartient donc de consulter votre médecin habituel et de n’interrompre en aucun cas votre traitement en cours. A ce titre, ce site ne prétendra jamais se substituer à un traitement en cours de quelque nature que ce soit. Si votre médecin vous a prescrit un tel traitement, il vous appartient de le poursuivre jusqu’à son terme. De même l’homéopathie ne saurait en aucun cas se substituer à un quelconque traitement lourd visant à guérir des pathologies graves. Ne croyez pas les vendeurs d’espoirs et les charlatans. En l’état actuel de nos connaissances, l’homéopathie n’a aucun effet reconnu et validé sur les pathologies lourdes type cancer ou Sida. De même si vous ressentez un symptôme évolutif type douleurs thoraciques importantes, insensibilité du bras gauche couplé à des douleurs maxillaires, si vous ressentez des douleurs abdominales illogiques et résistantes ou une forte migraine ou un essoufflement ou par exemple si vous toussez à fendre l’âme en crachant ou non du sang, bref d’une manière générale si vous vous trouvez confronté à des symptômes qui résistent et s’installent, n’hésitez jamais à consulter un médecin pour subir les examens qui s’imposent car aucune maladie n’est en soi tragique quand on la prend à temps et seuls les maladies graves qu’on a laissé s’installer dans le temps en prétendant les soigner avec des bouillons peuvent se révéler dangereuses. En résumé ne vous servez surtout pas de l’automédication pour fuir votre responsabilité de vous soigner et si vous sentez que votre symptôme vous échappe, allez consulter! A PRESENT, C’EST A VOUS DE JOUER! Ce site entièrement gratuit est le vôtre. A vous de vous en servir comme d’un guide pour explorer vos symptômes, pour comprendre et décoder les signaux que votre corps vous envoie en vous souvenant que le symptôme est votre ami. Pour cela, vous allez devoir faire un effort de recherche mais vous allez voir qu’apprendre à se connaître soi-même est une aventure passionnante. Pour y parvenir, n’hésitez à prendre votre temps et à vous promener à travers les différentes pages de ce site. Tout y est clair, simple et détaillé, très loin en fait des livres souvent fastidieux et difficilement compréhensibles pour ceux qui ne sont pas médecins. Pour vous aider dans vos recherches, nous avons mis à votre disposition une barre de recherche. Il vous suffit d’y entrer vos symptômes pour être directement redirigé vers les substances correspondantes. Barre de recherche des symptômes: Pour rechercher la liste des substances concernées par votre symptôme, utilisez la barre de recherches des symptômes. Autres pages à découvrir pour approfondir pas à pas votre connaissance de l’homéopathie:

graisse sur le ventre a 4

Gisèle Frenette - Virage Santé. Un blog convivial où on discute de santé - intolérance au gluten, endométriose, stress, fibromyalgie, ménopause, hypothyroïdie, prévention -, de produits naturels, de livres, de journal créatif, de recettes et plus encore. Rechercher dans ce blogue. Signaux du corps: la couleur de votre urine. 59 commentaires: Bonjour, Moi j'urine jaune tres foncé sans odeur. Par contre je ressens des malaise dans le bas du ventre ( pincements ) ou la sensation d'une corde de mon nombri jusqu'en bas. J'ai crue que je pouvais faire une infection de vessi mais jai aucune odeur. Je crois boire suffisament mais je vais essayer de boir d'avantage pour constater la différence! Je ne ressens aucune douleur lorsque que j'ai des relation sexuel et que j'urine. Et tout ses s'ymptomes, je les ressent depuis minimum 5 jours! Que dois-je faire. Je pense que la meilleure solution serait de passer une analyse d'urine au médecin pour commencer. Le médecin suggèrera peut-être d'autres examens si le problème persiste. C'est certain que de boire beaucoup d'eau peut seulement aider. Bonne chance. jeune paille c'est une infection urinaire ou pas? Impossible de dire s'il y a infection juste par la couleur de l'urine. il y a habituellement de la douleur dans le bas du ventre, des difficultés à uriner, ou avoir envie tout le temps, mais peu à la fois. Il faut faire une analyse d'urine pour le savoir. J'urine jaune foncer, je bois facile 1L5 par jour voir plus. Jai des douleur dans le bas du ventre et quel que malaise par moment, Que doit je faire. Anonyme du 20 juin. avec ces symptômes, il faut faire faire une analyse d'urine pour s'assurer qu'il n'y a pas une infection quelconque. cela fait quelques jours que j'ai mal aux reins j'ai eu la tête qui tourne tout à l'heure. J'ai remarqué que j'allais souvent au toilette que sa me brule quand j'urine et que c'est foncé et que sa sent très fort. si j’entends de l'eau coulé je fonce au toilette, et j'ai aussi remarqué que sa m’a fait extrêmement mal à l'ovaire gauche pendant un moment après être allé faire pipi. Anonyme du 20 juillet, Avec ces symptômes, il faut consulter un médecin pour une analyse d'urine pour commencer. J ai eu l urine trouble plusieurs jours, je vais rarement uriner en general 2 a 4 fois par jour mais la j avais plus envie des fois meme 10 ou 15 minutes seulement apres y etre allé. L urine avait une forte odeur qui m etait inconnue jusque la. J ai bu plus et apparemment ce n est plus trouble ni malodorant mais que dois je faire sachant que que le probleme d y retourner pas longtemps apres y etre allé persiste? En general si j y vais avant de le coucher, pas besoin d y retourner avant le matin et le matin ce n est pas pressant or samedi j y suis allé une fous puis 15 min apres rebelote et le matin tres forte encie comme si je n y etais pas allé la veille mais j avais bu 3 veres de vin rosé, 1 rhum coca et 1 whisky coca dans la soiree. Cistite? Medecin obligatoire? Si ca va de mieux en mieux? Merci. Ah et j oubliais je n ai pas de douleur. Anonyme du 6 août. Chose certaine, s'il y a infection ou inflammation de la vessie, l'alcool n'aide pas du tout. Assurez-vous de boire de 8 à 10 verres d'eau pas jour, essayez aussi quelques verres de jus de canneberges sans sucre chaque jour. Il y a aussi des tisanes qui peuvent aider à combattre un début d'infection (vu que vous dites ne pas avoir de douleur). demandez à votre magasin de produits naturels. Mais si la situation persiste plus que quelques jours, il faudrait mieux faire faire une analyse d'urine afin de savoir vraiment à quoi vous avez affaire. Une infection d'urine négligée peut causer des problèmes aux reins, surtout si douleur, sang dans l'urine,fièvre. Il faut écouter son corps. Bonne chance! Et a part l analyse d' urine il y a quoi comme remède? Anomyne du 17 août. Il convient de s'assurer qu'il y ait vraiment une infection avant de prendre des produits, même naturels, surtout s'il s'agit de produits antibactériens. Certains produits tels que l'argent colloïdal, l'échinachée et l'Hydraste du Canada peuvent s'avérer très utiles s'ils sont bien utilisés. Le jus de canneberge sans sucre pris à chaque jour peut aider à prévenir la récidive. La busserole, l'uva ursi, la prêle des champs peuvent aussi être des produits très intéressant à prendre. Ne pas oubliez de boire beaucoup d'eau et d'utiliser une bonne hygiène. Chez la femme, le seul fait d'aller uriner après la relation sexuelle peut prévenir l'infection urinaire (cela peut d'ailleurs aider les hommes aussi. Bonne chance. Bonjour, je suis alle a la toilette 7 fois pour uriner, mais il n'y a qu'une petite quantite. cela fait 30 minutes et sa continue. J'ai aussi remarque que la couleur est d'un rose tres tres pale, on le voit que sur le papier hygenique. est-ce que cela est normal? Bonjour anonyme du 26 août. Vous avec plusieurs symptômes d'une infection urinaire. Il faut consulter afin d'assurer la prise en charge médicale pour éviter que les reins soient affectés. La couleur rose très pâle pourrait être un léger saignement qui n'est pas nécessairement perceptible à l'oeil nu dans l'urine diluée dans la toilette. Assurez-vous de boire beaucoup d'eau. Lire la réponse au message précédent qui indique les produits naturels pouvant vous aider. Guérissez vite! Bonjour, Voila depuis se matin toute les 10 voir 15 min meme pas je vais faire pipi la couleur et tres claire de l'eau quoi, j'ai des douleur au ventre sa me travaille et par moment j'ai l'impression d'avoir envi de vomir mais rien. Cependant j'ai pas mal de bouffé de chaleure et de plus j'ai des frissons. Je voudrais savoir si c normal. Bien cordialement. Anonyme du 29 août. Si cela était normal, vous ne chercheriez pas de réponses à vos questions. Il faut définitivement boire plus, 8 verres par jour et consulter rapidement un médecin, car les bouffées de chaleur et les frissons peuvent indiquer de la fièvre. S'il y a une infection, il faut éviter qu'elle ne se propage aux reins (état très sérieux). Plusieurs des réponses ci-haut pourraient aussi vous être utiles. Anonyme. Bonjour, j'ai des anomalies au niveau urinaire. J'ai de l'albumine dans les urines, une créatininurie à 5g/L, au niveau du sang ils m'ont mis un "+" je n'ai pas compris,pour les leucocytes également. Ensuite, Ma protéinurie est à 0.23g/L (je sais pas si c'est très elevé ou non. Et puis, aspect de mon urine est orange trouble, evaluation de culot est modéré, mes hématies sont à 6000/mL, mes leucocytes à 9000/mL, de nombreuses céllules épithéliales, des albumine et ainsi que du mucus abondant. Bonjour Adrianna, Je ne suis pas médecin et donc, je ne lis pas les résultats d'examens, et de toute façon, votre docteur voudra vous rencontrer pour vous expliquer et vous recommander un traitement ou d'autres examens. Par contre, vous pouvez vous aider en suivant les mesures que j'ai recommandées dans un message précédent (17 août). Surtout, buvez beaucoup d'eau en attendant d'en savoir plus. Bonne chance. Bonjour. J'ai passé la visite médicale hier. Le médecin du travail (pas celui que j'ai vu en 2008 et 2010) m'a indiqué la présence de sang dans mes urines alors que la couleur de celles ci est jaune. Le médecin du travail que j'ai vu à la dernière visite il y a deux ans (le meme que j'avais vu en 2008) m'avait indiqué des risques de calculs renaux mais que comme j'avais une infection à une dent ça pouvait être lié. Mais hier, pas d'infection, rien. Elle m'a indiqué (pour la première fois) que sur les trois visites médicales faites entre 2008 et 2012 c'était à chaque fois le cas et qu'il se pourrait que mes reins filtrent mal. Elle n'a pas l'air inquiète et me dit que chez certaines personnes c'est comme ça. Quelles peuvent être les origines et les conséquences? Pourquoi parle t'elle de sang dans les urines alors qu'elles sont jaunes? Merci! Cindy. Bonjour Cindy. Il arrive très souvent qu'il y ait du sang dans l'urine, mais en si petite quantité qu'il n'est pas visible à l'oeil nu. Sans s'en inquiéter trop, il faut quand même faire attention de boire plus d'eau, au moins 8 verres d'eau par jour. Le café, thé et boissons gazeuses, bien qu'ils soient liquides, n'hydratent pas le corps, tout au contraire, par exemple, la caféine agit comme diurétique. Tu peux aussi ajouter un verre de jus de canneberge par jour à tes habitudes. Ton médecin t'auras probablement suggéré de refaire l'analyse d'urine d'ici quelques mois. salut!! moi aujourd'hui j'ai uriné mais la couleur etait quasiment jaune fluo autant dans la toilette que sur mon papier mais la fois d'apres c'etait beaucoup plus pale disons que je ne comprend pas trop. est a cause de mon vaccin pour allergie?? ca fait plus de 1 ans et demi que je recoit ce vaccin mais je n'avais jamais remarqué cela merci d'avance pour votre reponse. Anonyme du 18 octobre. Après un an, je doute que le vaccin te fasse cette réaction. Peut-être avais-tu oublié de boire ce jour-là, ou encore avais-tu bu une boisson de cette couleur. Certains médicaments et même les vitamines B peuvent changer la couleur de l'urine. Ça ne semble pas bien inquiétant à moins que cela ne se reproduise plusieurs fois. Bonne route! Salut ça fait quelque jour que je vais souvent au toilette. Je vais au moins 7 à 9 fois par jour au toilette. Je me demandait si c'est nor Marle. Ma couleur d'urine est normale et pas de douleur S.v.p rèpondez! Je suis inquiète! Bonjour Marle, Rien d'inquiétant s'il n'y a pas de douleur, de pression dans le bas ventre, de fièvre, de sang ou de filaments dans l'urine. Par contre, si le problème persiste, allez faire une analyse d'urine pour en être certaine. Bonjour ouplutot bonsoir Voilà j'ai eu il y a un mois de ca une infection uribaire cystite que j'ai pour commencer soigner seul avec du norfloxacine mais je me suis tt de même rendu chez le medecin au bout d'une semaine tant la douleur persistée. je suis passé a un autre antibiotique qui necessité 10 jour de prise et que j'ai pris 10 jr c'est seulement au 9eme jour que la douleur avait totalement disparu. Depuis maintenant deux semaine mon urine a une audeur trop forte même pour moi pourtant elle n'est pas concentré et je ne bois pas moin que 'habite même si il est vrai que je ne bois pas des litres. Ayant des antecedant de pyélonéphrite, cystite remontant a une 15aine d'année devrais je m'inquietais?. Bonjour Nancy, Seule une analyse d'urine pourra vous dire si l'infection est partie ou non. C'est très important aussi de boire beaucoup d'eau afin d'aider les reins à excréter les toxines. Bonne chance. bonjour cela fait quelques mois que j'urine jaune clair. au debut je me suis fait consulter et le medecin ma recommendé de faire l'uroculture.cet examen c'est averé negatif, alor le medecin ma di de boire suffisament d'eau.effectivement quand je bois beaucoup l'urine devient normal mais il suffit que je relache un peu et sa revient. je me demande si je vais continuer a boire toujours suffisament d'eau alors j'avais pas ce probleme avant.je me demande bien ce que je dois faire,est ce que cela ne me causera pas de probleme a long terme? c'est vrai que je ne ressent aucune douleur mais je m'inquiète des repercussions futures.merci! Anonyme du 3 novembre. Voyez la réponse donnée le 17 août. Bonne chance. Bonjour je voudrais savoir car cela fait plusieurs mois que j'ai ce probleme ‚ des fois sa me brules a la miction et des fois non. Couleur du transparent au jaune foncer avec petite odeur. Barre qui s'étend du nombril au bas du ventres. Le plus important et que des fois au début de la miction c'est comme du lait puis sa redeviens normal. Et quand sa m'arrive a la fin de la miction ( d'uriner blanc) la fois d'après sa me brule et sa ma déjà arriver que ce soit limite insupportable. J'ai fait voulut savoir a quoi vous penser? Déjà fait analyse d'urine et échographie négatif. Cordialement. Bonjour Anonyme du 27 novembre. Je ne suis pas médecin, je ne peux donc pas vous dire ce que vous avez, mais chose certaine, ce n'est pas normal. Même si vous avez déjà consulté, n'hésitez pas à le refaire. A-t-on vérifié au niveau d'une maladie transmise sexuellement ou de la candidose? Y a-t-il un lien entre un aliment, breuvage ou suppléments que vous prenez les jours où les symptômes apparaissent. Parfois, il faut jouer au détective afin de trouver la source du problème. Je serais d'ailleurs bien intéressée à en savoir la cause quand vous l'aurez trouvée. Bonne chance dans vos démarches. bonjour je suis opsede par la surveillance de mes urines que je trive parfois trouble en plus de la presence de filaments.je prend une bandelette urinaire que je trompe dans l'urine et ou bout d'une minute je la retire du liquide et je la laisse 2 minutes et trouve pas d'anomalie pas de leucocytes pas sang pas de nitrite.alors cest quoi ses filaments et a quoi est du cet aspect trouble. Anonyme du 5 février. Des filaments dans l'urine peuvent indiquer une infection. Le mieux est de consulter un médecin qui vous fera passer une analyse d'urine afin de détecter toute anomalie. MESSAGE À TOUS MES LECTEURS. Je reçois beaucoup de demandes concernant des inquiétudes par rapport à l'urine. Si vous avez des symptômes qui vous inquiètent, consulter rapidement un médecin, car une infection urinaire mal soignée peut eventuellement atteindre les reins. Ceci est sérieux et les symptômes doivent être pris en charge le plus tôt possible. Certaines maladies transmissibles sexuellement se manifestent aussi de façon semblable. Pour prévenir d'autres infections urinaires, vous pouvez mettre en pratique les conseils datés du 17 août 2012 (voir plus haut dans les messages). Bonjour Anonyme du 5 mars. une visite au médecin pour une analyse d'urine s'impose. Mieux vaut prévenir que guérir. Bonjour, Je me permets de vous contacter car j'évacue de l'urine jaune fluo. Je prends certes un médicament contenant de la vitamine B. Je suppose qu'il n'y a rien de mal à cela, mais j'ai quand même quelques picotements. je suis un peu inquiète. Donc, j'aimerais savoir ce que ça veut dire! Que se passe-t-il dans mon corps pour comprendre ces symptômes? Merci beaucoup! Bonjour Anonyme du 27 mars. En effet, la vitamine B pourrait en être responsable. Si les picotements continuent ou vous inquiète, voir le médecin pour une analyse d'urine. Assurez-vous de boire beaucoup d'eau aussi. 8 verres d'eau chaque jour! Bonjour, je m'apelle Julie, j'ai 19 ans, et en se moment, depuis 3 4 jours, j'ai des envie incontrolable de faire pipi, et quand j'i vais, sa me fait vraiment mal et je fais seulement 2 3 gouttes. Je bois environs 2L d'eau par jour et je mange des canneberges (baies), mais cela n'empêche pas que j'ai remarqué tout à l'heure que mon urine était vraiment trouble, tres odorante, et surtout tres tres foncée. Sa devient très alarmant, je ne sais pas trop quoi faire, j'ai discuter de mon problème sur plusieurs forum, on me dit que je suis peu etre enceinte, d'autre me disent que c'est une cystite ou encore meme une inflammation d'un nerf. J'espère sincèrement que ce n'est pas trop grave, car je n'est pas le temps d'avoir des soucis de santé. Le BAC arrive. Bonjour Julie, Ce n'est pas les forums que vous devriez consulter, mais plutôt un médecin. Vous avez des symptômes de cystite. Une simple analyse d'urine (pipi dans un contenant) saura détecter s'il y a une infection. Si c'est le cas, le médecin vous prescrira des antibiotiques. Bonne chance avec vos études! Bonsoir, J'urine normalement c'est à dire sans aucune douleur 4 à 5 fois par jour par contre j'ai les urines couleur vertes claires limites fluo depuis déjà deux semaines, j'ai pourtant augmenter mon apport en eau (1 à 2 litres), je n'est pas manger d'asperges durant ses deux semaines, je n'ai pas pris de vitamines ou de médicaments, et j'ai une alimentation plutôt saine. Je ne peux pas aller voir mon docteur pour une analyse cette semaine étant en déplacement mais je commence à m’inquiéter. En vous remerciant de vos conseils. Bonjour Aurélie, À part une analyse d'urine pour exclure l'infection, je peux difficilement vous conseiller autre chose. Comme vous ne semblez pas avoir d'autres symptômes, allez-y quand même dès que possible. Bonne chance! Bonjour, J'ai 15 ans et ça fait environ 4 mois que mon urine sent très mauvais mais jusqu'à maintenant elle etait normale, étant donne que je bois beaucoup d'eau. Ces derniers temps, je ressens de temps en temps des douleurs au niveau du bas du ventre, mais c'est rare. Une fois c'est a gauche, une autre a droite, et dernièrement j'ai eu mal vraiment intensément en bas du ventre au milieu.. Et surtout quand je m'assayait. Mais comme ça ne m'arrive que de temps en temps le soir, je ne sais pas si c'est problématique. Enfin bon, mais le pire, c'est que depuis 2 semaines, mon urine a une couleur jaune rouge en plus de l'odeur. Je ne sais pas si c'est lié, mais je ressent a long terme une sorte de jalonnement aussi. Pensez vous qu'il y a un problème? Ah oui et aussi, aujourd'hui j'ai bu plus de 2 litres d'eau dans la journée et mon urine etait exceptionnellement normale! Bonjour Anonyme du 18 avril, Tout changement de couleur ou d'odeur de l'urine doit être rapporté à un médecin qui fera faire une analyse d'urine. Certaines maladies transmissibles sexuellement peuvent aussi avoir des symptômes semblables. De plus, une infection non traitée peut causer des complications à long terme, alors n'attend pas et va au médecin immédiatement. Bonne chance.

Recette de Foie gras maison au pineau pas à pas. Ajouter aussi dans mes sélections: Créer une nouvelle selection. Découvrez cette recette de foie gras maison. Rapide et facile, cette recette de foie gras régalera vos convives pendant les fêtes. Lancez-vous: faites votre foie gras maison! Recette proposée par La Rédaction. Ingrédients. Réalisation. Difficulté Préparation Cuisson Repos Temps Total. Facile 40 mn 15 mn 16 h 16 h 55 mn. Préparation. Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette. Ajouter aussi dans mes sélections: Créer une nouvelle selection. Recettes similaires. Idées recettes: Foie gras. Vos avis. Recette XXL. je l’ai suivie à la virgule près, ce matin j’ai changé le papier film et, évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de goûter, c’est juste parfait. Pas mal, mais il y a plus simple. Déjà, au jour d'aujourd'hui, les foies gras sont proposés déveinés. La cuisson la plus simple est au micro-onde: pas de tissu, pas de plastique et on peut vérifier l'avancée de la cuisson toutes les 30 secondes. Le temps de cuisson est très différent suivant les foies. On arrête la cuisson à vue. J'aime bien une marinade au pineau, c'est ma préférée. Mais on peut utiliser toutes sortes d'autres vins ou vins doux. Je mets carrément le foie à tremper dans le pineau (dans un sac congèle) au moins douze heures et ensuite je fais égoutter. Tout le monde n'aime pas. Pour le poivre, vous êtes pingre. J'en mets huit grammes par kilo, le double (une erreur de ma part) est tout à fait supportable. Recette simple, facile et rapide à préparer. Un régal! Recette parfaite! C'est la première fois que je cuits mon foie gras comme ça et je suis vraiment satisfaite! Il était moelleux, bien parfumé et il a régalé tous mes invités.