petite astuce pour maigrire les


Les Intoxications alimentaires. Qu'est-ce qu'une intoxication alimentaire? Nous sommes plusieurs milliers de personnes à souffrir chaque année en France d'intoxications alimentaires. L'alimentation est devenue un véritable sujet de préoccupation pour les citoyens. Les intoxications alimentaires résultent de l'ingestion d'aliments contaminés par un microorganisme nocif ou un agent pathogène. Les microorganismes pouvant causer des toxi-infections alimentaires sont les virus, les parasites et les bactéries. Les bactéries sont le plus souvent mises en cause dans les cas d'intoxications alimentaires. La plupart du temps, l'intoxication alimentaire est provoquée par la consommation de produits contenant des toxines libérées par la croissance des bactéries. Causes des toxi-infections alimentaires et symptômes. Les principaux agents pathogènes responsables de toxi-infections alimentaires sont les suivants: - Clostridium botulinum. - Clostridium perfringens. - Campylobacter. Les symptômes de l'infection sont les suivants: diarrhées, nausées, crampes abdomidales, douleurs musculaires, migraines et fièvres. Certaines complications peuvent avoir lieu comme une méningite, infection de l'appareil urinaire et arthrites. - Escherichia coli 0157:H7. Les symptômes se développent en trois à cinq jours après ingestion des aliments contaminés: fièvre, nausées, vomissements. Les complications ont souvent lieu chez les plus jeunes, les personnes âgées et les individus ayant un système immunitaire affaibli. L'hospitalisation est alors infectieuse est grave puisque mortelle dans 20 à 30 % des cas. En fait, la listériose est une anthropozoonose c'est à dire très répandue chez les animaux et transmissible à l'homme. La bactérie Listeria est retrouvée partout dans l'environnement. Les aliments le plus souvent contaminés sont le lait non pasteurisé, les fromages, volailles, viandes, charcuterie, crudités, poissons ou fruits de mer. Des symptômes gastro-intestinaux peuvent apparaître comme des diarrhées, des vomissements. La bactérie Listeria a une prédilection particulière pour le système nerveux et le placenta (septicémies ou atteintes cérébrales sévères notamment chez les nouveaux-nés, les vieillards, les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés). - Salmonella. Les symptômes de la sont les migraines, diarrhées, douleurs abdomidales, nausées, frissons, fièvre et vomissements. Symptômes: crampes abdomidales, vomissements et sévères diarrhées. Conseils de Prévention. La prévention nécessite des mesures à tous les stades de la chaîne alimentaire, depuis la production jusqu'à la transformation, la fabrication et la préparation des aliments. Diverses précautions sont à prendre pour éviter toute contamination des aliments et donc assurer leur salubrité: Les Toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) Les TIAC sont définies par l'apparition d'au moins deux cas groupés d'une symptomatologie similaire, en général digestive, dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire. La déclaration des TIAC à l'autorité sanitaire en France est obligatoire ainsi que des pathologies comme le botulisme et la brucellose. Les agents infectieux les plus souvent en cause sont les bactéries (Salmonella, Staphylococcus, Clostridium, Camphylobacter) et certains virus commes les rotavirus. Ces déclarations obligatoires permettent aux médecins inspecteurs de Santé Publique et aux vétérinaires inspecteurs des Services Vétérinaires de réaliser une enquête épidémiologique et vétérinaire destinée à identifier les aliments responsables et les facteurs favorisants et prendre ainsi des mesures spécifiques pour prévenir les récidives. Parmis les TIAC déclarées, ce sont les salmonelles qui sont le plus souvent identifiées (80 % des cas). Bibliographie. Dictionnaire de Médecine Flammarion / sous la direction de Serge Kernbaum, préface de Jean-Pierre Grünfeld.- Paris: Flammarion, 1998.-1030p.- (collection Médecine-Sciences).- ISBN 2-257-16399-0. Les causes de Toxi-infections Qu'est-ce qu'une toxi-infection alimentaire?, Quels agents pathogènes sont le plus souvent à l'origine des toxi-infections alimentaires? De la diversité des intoxications alimentaires et des sources de contamination Vol 4 / No 6 d'Eurosurveillance (juin 1999) consacré aux intoxications alimentaires. Voir le document. épidémiologie des infections et toxi-infections collectives d'origine alimentaire Principales TIAC à symptomatologie digestive (pays développés), Principales TIAC à symptomatologie extra-digestive. intoxication alimentaire: un danger bien réel Article paru dans Le Temps du Maroc, du 18 au 24 Juin 1999, N° 190. Par Mustapha MOULAY. Les toxi-infections alimentaires peut-être 350 fois plus fréquentes qu'on ne le croit Communiqué de l'OMS du 13 août 1997 qui s'appuie sur le dernier numéro du Rapport trimestriel de Statistiques sanitaires mondiales. étude de 1998 sur la manipulation sans risque des aliments Rapport pour lAgence canadienne dinspection des aliments. Rapport de la firme Environic Research Group Limited, Juin 1997 Pn 4242. Rapport sur la surveillance canadienne intégrée de Salmonella, Campylobacter et Escherichia coli pathogène pour l'année 1995 Préparé par la Division des infections entériques et des toxi-infections alimentaires, Bureau des maladies infectieuses, Laboratoire de lutte contre la maladie, Direction générale de la protection de la santé. Dossier réalisé par Elisabeth Faure décembre 1999.

quelle plante pour maigrir les

Douleur foie. LA DYSMENORRHEE. On appelle dysménorrhée l'ensemble des douleurs qui surviennent avant et durant la menstruation. Cette douleur se situe le plus souvent dans le bas ventre ou la région sacrée. Ces douleurs sont parfois accompagnées de nausée, vomissement, faiblesse, diarrhée, maux au dos.La céphalée, la somnolence et la nervosité extrême peuvent aussi être présentes. Ces symptômes mènent à l'altération de l'activité physique et de la manière de vivre des femmes, qui par ailleurs sont saines du point de vue de tous les autres aspects médicaux. Quelques chiffres. On estime à plus de 30% les femmes qui souffrent régulièrement de dysménorrhée dont environ 7% de façon invalidantes, les empêchant d'avoir une activité "normale", voire à rester au lit durant ces périodes. Les causes. Selon la médecine chinoise, plusieurs causes possibles peuvent être à l'origine de l'obstruction qui entraîne les douleurs pendant les règles. 1. LES TENSIONS EMOTIONNELLES. Ce sont les émotions comme en particulier la colère, la frustration, le ressentiment, qui selon la médecine chinoise, peuvent induire une stagnation du Qi du Foie. Cette stagnation peut avoir des répercussions sur la libre circulation du sang, qui alors stagne dans l'utérus et provoque la douleur. 2. LE FROID ET L'HUMIDITE. Au cours de la puberté le plus souvent, l'exposition au froid et à l'humidité pendant et après les règles (période de plus grande fragilité) peut entraîner ce que la médecine chinoise appelle une invasion du froid au niveau de l'utérus et provoquer la douleur (qui contracte et provoque la stase de sang). 3. LES EXCES SEXUELS ET LES ACCOUCHEMENTS. Les grossesses trop rapprochées, ou trop nombreuses par rapport à certaines constituitons, peuvent entraîner un vide du Foie et des Reins qui, ne nourrissant plus convenablement le Chong Mo et le Ren Mai, sont insuffisants pour faire circuler l'énergie et le sang, entraînant alors la stase et la douleur. 4. LE SURMENAGE ET LES MALADIES CHRONIQUES. Voici deux causes relativement fréquentes qui épuisent le sang et l'énergie et qui comme précédemment provoque un vide de sang qui ne peut circuler suffisamment, entrainant douleur s. Le point de vue de la médecine chinoise. En médecine traditionnelle chinoise, les règles sont rattachées au Jen Mo (vaisseau conception), au Chong Mo (vaisseau pénétrant) et au Foie. Les douleurs avant ou pendant les règles sont dues à l'obstruction de la libre circulation de l'énergie et du sang. La stagnation de sang (localisée dans l'utérus et qui entraîne une douleur vive) est donc l'état pathologique clé dans ce phénomène. On peut différencier les dysménorrhée en deux grands groupes, celles par plénitude (beaucoup plus souvent rencontrées en cabinet car dans ce cas la douleur est généralement plus vive) et celles par vide. Les dysménorrhées de type « plénitude »: - Stagnation de l’énergie et du sang - Stagnation de froid dans l'utérus - Accumulation de chaleur / Humidité-chaleur. Les dysménorrhées de type « vide »: - vide de Qi et de sang - vide du Foie et des Reins. DIFFERENTS TYPES DE DYSMENORRHEE selon la médecine chinoise. Diagnostic différentiel. 1. Les dysménorrhées de type plénitude. STAGNATION DE L'ENERGIE ET DU SANG. Les signes: douleurs et distension de l'abdomen et des seins. Sensibilités des flancs et des seins, refus de la palpation, parfois sensation de gorge sèche, parfois constipation, La langue peut être complètement normale ou avec les bords légèrement rouges. Le pouls est le plus souvent tendu et irrégulier. Dans le cas de la stagnation de l'énergie du Foie, c’est le stress et/ou les causes émotionelles qui sont le plus souvent en cause. Tous les outils de la médecine chinoise (acupuncture, massage, phytothérapie, hygiène de vie …) peuvent alors être utilisés. Principe de traitement: Faire circuler le Qi et le sang, dissoudre les stases, arrêter la douleur. Prescriptions types en pharmacopée: GE XIA ZHU YU TANG (décoction qui chasse les stases de sang au dessous du diaphragme), TAO HONG SI WU TANG (décoction aux 4 substances avec du carthame et du noyau de pêche) STAGNATION DE FROID DANS L'UTERUS. Les signes: mal au ventre avant ou pendant les règles, douleurs crampoïdes, aversion au contact du froid sur le ventre, amélioration par application de bouillotte chaude et aggravation par la palpation et la pression. Sang de couleur rouge, peu abondant avec de petits caillots foncés. Les selles peuvent être molles et pâteuses, la langue sombre, voire bleuâtre. Enduit mince gris ou blanc, pouls profond et tendu, souvent irrégulier. Principe de traitement: Réchauffer l'utérus, chasser le froid et faire circuler le sang. Prescription type en pharmacopée: WEN JING TANG (décoction qui réchauffe les règles) CHALEUR / HUMIDITE CHALEUR. Les signes: douleurs avant les règles et parfois en milieu de cycle, sensation de brûlure qui s'étend au sacrum, sang menstruel rouge avec petits caillots, urines peu abondantes et sombres, langue rouge, enduit collant jaune,pouls glissant. Principe de traitement: Clarifier la chaleur, éliminer l'humidité, dissoudre les stases. Prescription type en pharmacopée: QIN RE TIAO XUE TANG (déccotion qui élimine la chaleur et régularise le sang) 2. Les dysménorrhées de type vide. VIDE DE QI ET DE SANG. Les signes: douleur sourde dans l'abdomen, sensation de pesanteur dans la partie basse de l'abdomen, douleur améliorée par la pression et par les massages, sang de couleur pâle et peu abondant, fatigue, parfois selles molles et vertiges, langue pâle, pouls faible et fin. Principe de traitement: Renforcer l'énergie, tonifier la Rate, nourrier le sang dissoudre les stases. Prescription type en pharmacopée: SHENG YU TANG (déccotion qui guérit avec sagesse) VIDE DU FOIE ET DES REINS. Les signes: douleur sourde dans la région hypogastrique à la fin ou après les règles, lombalgies, règles peu abondantes, douleur améliorée par la pression et par les massages, grande fatigue, parfois selles molles et vertiges ou acouphènes, langue rouge sans enduit, pouls faible et fin. Principe de traitement: Nourrir le foie et les Reins, dissoudre les stases, arrêter la douleur. Prescription type en pharmacopée: TIAO GAN TANG (déccotion qui régularise le Foie) STRATEGIE ALIMENTAIRE. Privilègier: Les aliments cuits La saveur légèrement piquante qui aide à faire circuler (voir dans "la diététique du tao" les aliments de saveur piquante) Les condiments et aromates (oignons cuits, persil. ) Eviter: Les aliments froids, surtout juste avant les règles. comme par exemple les crudités, l'excès de fuits crus, les glaces, les sodas glacés etc.. Les aliments gras qui empèchent la libre circulation du qi et du sang Les charcuteries grasses, les viandes rouges, le gibier le café, les fromages fermentés Le tabac. QUELQUES ALIMENTS UTILES EN CAS DE DYSMENORRHEE. La diététique n'est certes pas suffisante dans la plupart des cas de dysménorrhées "installées", d'où l'importance d'une pharmacopée adaptée. Néanmoins, adopter une alimentation adéquate qui prévient les stagnations de qi et de sang, surtout dans la période avant les règles, est selon nous, tout aussi indispensable. Nous vous présentons ci-après quelques aliments qui sont, selon la tradition chinoise, particulièrement indiqués dans les phénomènes regroupés sous le terme de " Stase de sang". C'est surtout dans les cas d'invasion de froid, que la diététique aura une action nette, d'autant que la personne avait tendance a manger par le passé cru et/ ou froid. Parmi les aliments particulièrement intéressants, citons: poireau, gingembre, crabe, vinaigre, safran, sucre complet, cannelle… A cette liste, on peut aussi ajouter dans une certaine mesure: le chou, l'aneth, le persil, le fenouil, la menthe.. En chine du Sud, on donne une soupe (en général avec du pied de cochon) dans laquelle on ajoute du sucre roux, du vinaigre de riz et des jeunes racines de gingembre. Cette soupe est efficace pour bon nombre de troubles gynécologiques par stase de sang. Elle est indiquée aussi pour la période du post accouchement, pour régénérer, faire circuler et favoriser la lactation. Remarque: le choix des aliments sera fonction des types de dysménorrhées vus plus haut. La constitution de la personne (plutôt Yin ou plutôt Yang), doit aussi influer sur le mode de préparation des aliments. Attention, parfois la dysménorrhée peut cacher des maladies sérieuses comme l'endométriose, les fibromes ou l'inflammation. C'est pourquoi, en cas de troubles rebelles, et pour ajuster le traitement convenable, il est bon de consulter le gynécologue. Conclusion. L'acupuncture, la phytothérapie chinoise, la diététique et une bonne hygiène de vie donnent d'excellents résultats pour une très grande majorité de cas de dysménorrhées. Certaines formes sont plus faciles à résoudre que d'autres (comme les formes vide par rapport aux formes plénitude ) la plus difficile étant celle par Humidité chaleur. Souvent, chez de nombreuses patientes, les syndromes peuvent se combiner. et certaines se retouveront dans plusieurs tableaux, d'où l'importance de consulter un thérapeute compétent en médecine chinoise. et d'être patiente, persévérante. Enfin, sachez que la moyenne est d'environ trois cycles au minimum pour obtenir des résultats satisfaisant et régulariser le sang. Références: La pratique de la médecine chinoise, G MACCIOCIA Phytothérapie alimentaire chinoise:Liu shaohua et Marc Jouanny, Masson Diététique énergétique et médecien chinoise,Eyssalet, Guillaume, Mach chieu,éd Désiris.

exercice pour éliminer la graisse abdominale

Douleur foie. Article révisé le 18 janvier 2012. Parmi toutes les questions qui me sont adressées, certaines reviennent souvent. Elles concernent les différences entre les multiples pilules commercialisées en France. Pourquoi y a-t-il tant de marques de pilules? Pourquoi ne sont-elles pas toutes remboursées? A quoi correspondent les différents dosages? Pourquoi m’a-t-on prescrit celle-ci plutôt que celle-là? Dois-je en changer ou garder celle que j’ai? Etc. Voici quelques éléments pour vous y retrouver! IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. Quels sont les effets naturels des hormones féminines? L’ovaire produit naturellement deux catégories d’hormones: les estrogènes et la progestérone; ces hormones sont des substances qui, après avoir été secrétées par l’ovaire, passent dans le sang et vont stimuler les organes sexuels (seins, utérus, vagin) et le cerveau, en particulier une glande qui s’appelle l’hypophyse. En première partie de cycle (à partir de la fin des règles), l’ovaire secrète une quantité croissante d’estrogènes qui: épaississent l’endomètre (le tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus, et accueillera une éventuelle grossesse) accentuent la lubrification du vagin et augmentent le désir sexuel - c’est pourquoi, en l’absence de contraception hormonale, beaucoup de femmes voient leur désir sexuel s’accroître en milieu de cycle, à l’approche de l’ovulation; vers le 12e - 14e jour, lorsque la quantité d’estrogènes circulant dans le sang atteint une valeur suffisante, elle stimule l’hypophyse (une glande du cerveau) qui déclenche l’ovulation: un ovocyte (cellule de la reproduction) est projeté hors de l’ovaire et va se nicher dans une des deux trompes, pour y attendre d’éventuels spermatozoîdes; En seconde partie de cycle, à partir de l’ovulation, l’ovaire sécrète surtout de la progestérone: celle-ci fait monter la température de 0,5°C (cette élévation de la température est l’un des repères des femmes qui assurent leur contraception par les méthodes naturelles) la progestérone prépare également l’utérus à accueillir une éventuelle grossesse. En fin de cycle (à partir du 20e-22e jour), chez certaines femmes, la sécrétion d’estrogènes peut entraîner une tension des seins ou une rétention d’eau dans les jambes. Quelques jours avant les règles (et 12 à 14 jours après l’ovulation), si l’ovocyte présent dans une trompe n’a pas été fécondé par un spermatozoïde, la production d’hormones par l’ovaire diminue brutalement. Cette « chute » de la quantité d’hormones dans le sang peut s’accompagner d’une irritabilité (due au « manque d’hormones » ressenti par le cerveau) et, au bout de quelques jours, est suivi par l’apparition des règles. Les règles apparaissent lorsque l’endomètre (tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus) n’est plus stimulé par les hormones ovariennes; il se détache et est éliminé par les contractions de l’utérus. L’endomètre est un tissu très riche en petits vaisseaux, il est gorgé de sang. Les règles ne sont pas du sang pur, mais du sang ET des tissus - d’où leur aspect parfois épais. Lorsque la femme est enceinte, l’embryon fabrique de la progestérone en permanence, et à dose stable. Lorsque cette hormone circule en quantité régulière dans le sang, le cycle menstruel n’existe pas: donc, une femme enceinte n’ovule pas et n’a pas de règles. Le principe de la contraception hormonale féminine consiste donc à utiliser des doses stables, quotidiennes d’hormones, pour reproduire l’état de la grossesse. Une femme qui prend des hormones à titre contraceptif n’ovule pas parce que son corps croit qu’elle est déjà enceinte! A RETENIR: L’augmentation progressive des estrogènes dans le sang augmente le désir sexuel et déclenche l’ovulation. Les régles apparaissent quelques jours après que l’ovaire a diminué brutalement sa sécrétion d’hormones. Une femme enceinte n’a ni ovulation, ni règles, parce que son cycle est mis en sommeil. La contraception hormonale reproduit l’état de la grossesse. IMPORTANT: Si vous ne trouvez pas réponse à votre question dans ce texte, consultez aussi: La pilule: comment la prendre? Que faire quand on l’oublie? Quelles sont les hormones utilisées dans les contraceptifs? A. Les pilules combinées, les plus prescrites en France, contiennent un estrogène synthétique (toujours le même: l’éthynil-estradiol ou « EE ») ET un progestatif synthétique (lévonorgestrel, noréthisthérone, désogestrel, progestimate ou gestodène). Les pilules combinées disponibles en France en 2012. ATTENTION: Diane 35 (et ses génériques - Holgyème, Lumalia, Minerva 35, Evepar, etc.) ne figurent pas dans ces deux listes car, bien qu’elle soit dotée d’un effet contraceptif, Diane 35 (et ses génériques) n’a pas reçu l’autorisation d’être commercialisée en France comme contraception mais comme traitement de l’acné! Pour en savoir plus sur Diane 35 et ses « inconvénients », cliquez ICI. Comme l’EE peut, dans certains cas, avoir des effets secondaires graves, les pilules combinées ne sont pas utilisables par toutes les femmes. Les femmes ayant personnellement souffert de phlébites (caillot dans une veine) ou dont la mère ou les soeurs en ont fait, les femmes qui fument depuis plus de 15 ans ou qui sont âgées de plus de 35 ans ne devraient pas utiliser une pilule combinée, car l’estrogène leur fait courir le risque d’un accident vasculaire grave. IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. B. Les pilules progestatives (également nommées « micro-progestatives » ne contiennent pas d’estrogène. En France, deux pilules progestatives sont encore disponibles: - Microval (lévonorgestrel), - Cérazette (désogestrel). La première n’a qu’un effet local sur la glaire cervicale (les sécrétions du col de l’utérus). Elle ne bloque pas l’ovulation. Elle doit être prises 365 jours par an, chaque jour, avec un retard maximum de 3 heures car elle n’agit que pendant 27 heures d’affilée. Cérazette, en revanche, semble également bloquer l’ovulation chez la plupart de ses utilisatrices, ce qui rend son utilisation plus sûre et plus confortable. Elle doit être prise aussi 365 jours par an, mais le délai de retard à la prise peut aller jusqu’à 12 heures, ce qui la rend également plus confortable à prendre. Ces deux pilules progestatives peuvent être utilisées sans danger par l’immense majorité des femmes, et en particulier par celles qui ont des contre-indications aux estrogènes (antécédents de phlébites ou de maladies vasculaires) et, à partir de 35 ans, par les femmes qui fument. C. D’autres méthodes contraceptives contiennent des progestatifs: le DIU (« stérilet ») Mirena; (pour les DIU au cuivre, sans hormone, voir la même page) l’implant Nexplanon le Dépo-Provéra (injections trimestrielles) D. Des progestatifs utilisés dans le traitement de certaines maladies (endométriose, fibromes) peuvent aussi être utilisés à titre contraceptif à condition d’être pris 3 semaines sur 4 (comme une pilule combinée). Quels sont les effets des hormones lorsqu’on les utilise comme contraceptifs? Rappelons que le principal objectif de la contraception hormonale est de mettre en sommeil le cycle naturel et de faire croire à l’organisme de l’utilisatrice qu’elle est déjà enceinte! Chez les femmes qui utilisent une pilule combinée (estrogène + progestatif), la contraception résulte des effets des deux hormones: - les estrogènes sont donnés en doses identiques chaque jour; il n’y a donc pas d’augmentation progressive des estrogènes jusqu’au au 12e - 14e jour et, de ce fait, il n’y a pas d’ovulation. - les progestatifs épaississent les sécrétions de l’utérus et empêchent l’entrée des spermatozoïdes. Ils amincissent l’endomètre (qui tapisse l’intérieur de l’utérus), ce qui explique que la plupart des femmes ont des règles moins abondantes quand elles prennent la pilule; les progestatifs ont aussi pour effet d’atténuer les douleurs des règles. La mise en sommeil de l’ovaire est obtenue au bout de 7 jours de prise de pilule combinée. Lorsque l’utilisatrice cesse de prendre sa pilule combinée, des saignements apparaissent au bout de 3 jours, mais il faut 8 jours d’arrêt pour qu’une ovulation puisse se produire à nouveau. Chez les femmes qui utilisent uniquement des progestatifs les effets contraceptifs varient selon la méthode utilisée: - lorsque les progestatifs sont pris à doses fortes (Lutéran, Surgestone) ou sous certaines formes (injections trimestrielles, pilule Cérazette, implant progestatif Nexplanon), l’ovulation est bloquée comme avec une pilule combinée. - lorsque les progestatifs sont pris à faible dose (Microval, mais aussi dans le DIU hormonal « Mirena ») le plus souvent, seul l’épaississement des sécrétions du col de l’utérus est contraceptif: les femmes continuent à ovuler et elles ont des règles, moins abondantes, mais au même rythme que lorsqu’elles n’utilisent pas de contraception; cet effet « barrière » sur les sécrétions du col de l’utérus ne dure que 27 heures! D’où la nécessité, quand on prend une pilule « micro-progestative » (Microval, Milligynon) de la prendre très régulièrement, et 365 jours par an. - Avec le DIU hormonal Mirena, le problème de la régularité de prise ne se pose pas, évidemment: tant que le DIU est en place et contient de l’hormone, il est efficace! Si la notice du fabriquant indique que le DIU Mirena doit être changé au bout de 5 ans, les études les plus récentes (en Angleterre, en particulier), montre qu’il est efficace jusqu’à 7 années d’affilée! A RETENIR: - Les contraceptifs contenant estrogène+progestatifs ou des progestatifs à doses fortes (Lutéran, Surgestone, injectables. ) ou moyennes (implant) bloquent l’ovulation; les contraceptifs contenant des progestatifs à très faible dose ou n’ayant qu’un effet local (DIU hormonal Mirena) ne bloquent pas l’ovulation mais épaississent les sécrétions du col de l’utérus et empêchent le passage des spermatozoïdes. Si la pilule combinée reproduit l’état de la grossesse, comment se fait-il que les femmes qui la prennent aient des règles? A l’origine, la pilule était conçue pour être prise en continu, 365 jours par an - c’est comme ça qu’elle est le plus efficace. Mais, lorsqu’une femme utilise une pilule combinée, elle n’a pas de cycle, puisqu’il n’y a ni augmentation d’hormones dans le sang, ni ovulation. Elles n’ont pas de règles non plus. Dans les années 60, les femmes toléraient mal, pour la plupart, de ne pas avoir de règles. Comme l’ovulation met au moins 8 jours à réapparaître après l’arrêt des comprimés, les fabriquants ont instauré la prise intermittente: 3 semaines de comprimés, 1 semaine sans comprimés. Pendant la semaine sans pilule, l’ovulation n’a pas le temps de se produire, des saignements apparaissent. Ces saignements ne sont pas des règles naturelles, mais des saignements produits. par l’arrêt des comprimés. Mais si l’utilisatrice tarde à recommencer la plaquette suivante, l’ovulation peut se reproduire. Les oublis de comprimés les plus « risqués » sont donc ceux du début de plaquette. Aujourd’hui, un nombre croissant d’utilisatrices de pilule ne tiennent pas à avoir de règles (surtout des fausses. ) Et elles prennent leur pilule en continu. A RETENIR: Lorsqu’une femme prend une pilule combinée, elle met son cycle en sommeil, et ses règles sont provoquées uniquement par l’arrêt des comprimés! Les règles de la pilule ne sont pas « naturelles », mais artificielles. On peut parfaitement prendre la pilule en continu. Moins on arrête sa pilule combinée, plus elle est efficace! Qu’est-ce que le « dosage » d’une pilule? Quand on parle du dosage des pilules, on fait en général référence à la dose d’éthynil-estradiol (EE) des pilules combinées (voir ci-dessus). Les pilules commercialisées dans les années 60-70 ( Stédiril, en particulier), contenaient 50 µg (microgrammes) d’EE. Cette dose, même si elle était moins élevée que celle des toutes premières pilules commercialisées), semblait trop élevée pour être administrée pendant longtemps, car l’EE peut augmenter le cholestérol et entraîner, chez les femmes de plus de 35-40 ans, surtout si elles fument, la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins. On craignait donc qu’au bout de 20 ou 25 ans de prise, les effets des pilules à 50 µg ne soient nocifs. Sous la pression des scientifiques, les fabriquants se sont donc appliqués à diminuer la dose d’EE dans les pilules. Progressivement, ils ont commercialisé des pilules contenant seulement entre 30 et 40 µg d’EE, afin d’éviter les risques cardio-vasculaires théoriques des pilules plus fortement dosées. Note: la boîte de votre pilule mentionne obligatoirement le nom des hormones qu’elle contient et la dose contenue dans chaque comprimé. Pilules qui contiennent 15 ou 20 µg d’EE: Cycléane 20, Harmonel, Méliane, Mercilon, Mirlette 20, Minesse, Mélodia. Pilules qui contiennent entre 30 et 40 µg d’EE: toutes les autres! IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. Donc, logiquement, les pilules qui contiennent le moins d’EE sont les moins dangereuses? Théoriquement c’est vrai, mais en réalité, les études ont montré que, chez les femmes en bonne santé, les pilules contenant 30 ou 35 µg d’EE sont parfaitement sûres: pour ces femmes sans antécédent ni risque particulier, les effets cardiovasculaires à long terme sont les mêmes que la pilule contienne 35, 30, 20 ou 15 µg d’EE. Les pilules les moins dosées sont donc conseillées essentiellement aux femmes ayant des facteurs de risque (grandes fumeuses entre 30 et 35 ans, ou femmes ayant un cholestérol spontanément élevé). En revanche, elles ne sont pas conseillées aux femmes n’ayant pas de facteur de risque, car la sécurité contraceptive des pilules contenant 15 ou 20 µg d’EE est moins bonne que celle des pilules à 30-35 µg, et en particulier, chez les très jeunes femmes! (Voir plus loin). IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. En dehors de la pilule, dans quelles situations les estrogènes sont-ils utilisés? Les estrogènes sont le plus souvent utilisés au cours du « traitement substitutif de la ménopause ». Chez les femmes de plus de 50 - 55 ans qui sont ménopausées (dont les ovaires ne fabriquent plus d’estrogènes naturels), ils ont pour effet de ralentir le vieillissement des tissus, de favoriser la lubrification du vagin, de faciliter l’absorption de calcium dans les os. Quels sont les autres risques que font courir les estrogènes? Les estrogènes sont susceptibles de stimuler des tumeurs cancéreuses « hormono-sensibles » - en particulier, les cancers du sein. Ils ne provoquent pas les cancers, mais semblent en accélérer l’évolution quand ils sont donnés à des femmes qui ont une tumeur cancéreuse existante mais non dépistée auparavant. C’est pour cette raison que la prise d’estrogènes est toujours accompagnée de précautions après 50 ans, âge où les cancers du sein sont plus fréquents. Faire baisser le dosage de l’EE dans les pilules était facile, car ce qui est le plus contraceptif, dans la pilule, ce n’est pas l’EE, mais l’autre hormone: le progestatif! Et si les progestatifs bloquent l’ovulation lorsqu’ils sont administrés à fortes doses (comme dans le Lutéran), ils sont contraceptifs à très faibles doses. La meilleure preuve, c’est qu’il existe des pilules progestatives pures - sans EE - (Microval, Milligynon, Cérazette), ainsi que d’autres méthodes contraceptives contenant seulement un progestatif: Implant, DIU (« stérilet ») hormonal, progestatifs injectables ( Dépo-Provéra ). Alors, les progestatifs, eux, ne sont pas dangereux? Contrairement à l’EE, les progestatifs n’ont pas d’effet vasculaire nocif, et toutes les femmes ou presque peuvent les utiliser, quel que soit leur âge. C’est pourquoi à partir de 35 ans, les femmes qui fument et qui prennent une pilule combinée devraient demander à leur médecin de leur prescrire une autre contraception, contenant seulement des progestatifs ou pas d’hormones du tout (DIU au cuivre)! En principe, à partir de 35 ans, les médecins devraient d’ailleurs le proposer spontanément aux femmes qui fument. Si l’EE est une hormone à problèmes, pourquoi l’utilise-t-on dans les pilules combinées, alors? L’EE a un effet intéressant: quand une femme en prend chaque jour, cela « endort » une petite glande du cerveau, l’hypophyse, qui chaque mois déclenche l’ovulation. Elle est donc utile pour la contraception. Les progestatifs pris chaque jour endorment eux aussi l’ovulation, mais ils ont deux effets supplémentaires: ils épaississent les sécrétions du col et le rendent impénétrable aux spermatozoïde (effet « barrière ») et amincissent le tissu intérieur de l’utérus (endomètre), ce qui le rend peu propice au développement d’une grossesse. On peut donc, en pratique, utiliser les progestatifs seuls pour obtenir une contraception efficace. Mais chez certaines femmes les progestatifs ont tendance, en plus de leur effet contraceptif, à entraîner des effets secondaires désagréables: hirsutisme, acné et kystes de l’ovaire (bénins, mais douloureux) chez certaines femmes prédisposées; diminution des règles par amincissement de la paroi intérieure de l’utérus (endomètre) et, parfois, si l’endomètre est vraiment très aminci, de petits saignements paradoxaux qu’on appelle un « spotting ». L’ajout d’un estrogène (l’EE) à une pilule a pour vertu de compléter l’effet contraceptif, et aussi de combattre les effets désagréables du progestatif. Chez les femmes qui souffrent d’acné ou d’hirsutisme, en particulier, l’EE a un effet bénéfique. C’est donc pour le confort des femmes que EE et progestatifs sont administrés ensemble dans les pilules combinées. Quand est-ce que l’EE contenu dans une pilule combinée est dangereux? En fait, l’EE n’est pas dangereux pour toutes les femmes, mais dans deux situations bien précises: chez les femmes qui fument depuis plus de 15 années consécutives ou fument et ont plus de 35 ans; chez les femmes qui sont porteuses d’un trouble de la coagulation du sang. Chez ces femmes prédisposées, l’EE de la pilule augmente le risque de formation d’un caillot dans une veine (« phlébite »). En dehors du fait de fumer depuis plus de 15 ans ou après 35 ans, comment savoir si une femme court un risque de phlébite? Faut-il faire une prise de sang pour le déceler? Il est coûteux (et inutile) de faire des prises de sang à toutes les femmes qui veulent prendre la pilule pour chercher un trouble de la coagulation. Il est beaucoup plus simple de lui poser quelques questions précises: - avez-vous déjà souffert d’une phlébite (spontanément, ou pendant une grossesse)? - votre mère, votre grand-mère maternelle ou une de vos soeurs a-t-elle déjà souffert d’une phlébite pendant une grossesse ou spontanément avant l’âge de 40 ans? - un membre proche de votre famille de l’un ou l’autre sexe (parents, grand-parents, frères et soeurs) a-t-il souffert d’un accident vasculaire (« attaque »), d’une phlébite ou d’une embolie pulmonaire avant l’âge de 40 ans? - un membre proche de votre famille souffre-t-il d’un trouble de la coagulation déjà identifié par une prise de sang? Si elle répond oui à l’une de ces questions, il vaut mieux qu’elle ne prenne pas de pilule combinée. Un bilan de la coagulation lui sera fait. S’il est négatif, elle pourra éventuellement utiliser une pilule combinée. En attendant, elle peut utiliser toutes les autres méthodes (pilule progestative, DIU, implant, etc.) IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. Pourquoi les pilules faiblement dosées en EE (15 ou 20 µg) sont-elles moins fiables que les autres? Le progestatif qu’elles contiennent ne suffit-il pas à assurer la contraception? L’efficacité de la mise en sommeil de l’ovaire dépend de la dose d’hormone contenue dans la pilule, mais aussi de la femme qui l’utilise. Toutes les femmes ne réagissent pas de la même manière aux hormones de la pilule. Pour certaines, l’ovulation est bloquée par une pilule à 15 µg, mais pour d’autres, l’ovulation se produit malgré la prise régulière (sans oubli!) d’une pilule à 30-40 µg! Certes, les pilules combinées à 15 ou 20 µg d’EE contiennent aussi un progestatif, mais il est lui aussi en moins grande quantité que celui des pilules à 30-40 µg!!! En diminuant les doses des deux hormones, on réduit leur efficacité séparément et ensemble. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de recevoir, à l’occasion d’une IVG, le témoignage de plusieurs patientes qui s’étaient retrouvées enceintes sans jamais avoir oublié leur pilule (Minidril, Trinordiol, en particulier). Malgré une première grossesse sans oubli, leur médecin avait DE NOUVEAU prescrit la même pilule!!! Chez ces femmes, il est probable qu’une ovulation avait lieu pendant la semaine d’arrêt de pilule, avant qu’elles ne commencent la plaquette suivante. Si jamais vous avez déjà été enceinte sous pilule et êtes sûre de ne pas l’avoir oubliée, je vous conseille de réduire le délai entre deux plaquettes en le faisant passer à 4 jours (et non 7). Ainsi, vous ne laisserez pas à vos ovaires le temps de se remettre en marche entre deux plaquettes, et vous augmenterez votre sécurité contraceptive! Il est par ailleurs probable que, plus la femme est jeune, plus l’ovulation se déclenche facilement. Mieux vaut donc, en guise de première contraception, utiliser une pilule à 30 ou 40 µg, au moins pendant les premières années. À l’heure actuelle je déconseille aux femmes de moins de 25 ans d’utiliser des pilules à 15 ou 20 µg. Les deux exceptions sont (peut-être) Minesse (15 µg) et Mélodia (15 µg) qui ont pour particularité de se prendre 24 jours d’affilée, suivis par 4 comprimés placebo (blancs), ce qui équivaut à 4 jours sans pilule seulement. Vérifiez le dosage en EE de votre pilule: [1] -Adepal: 30 µg puis 40 µg -Cilest: 35 µg -Cycléane 20: 20 µg -Cycléane 30: 30 µg -Daily Gé (Générique de Trinordiol): 30 puis 40 puis 30 µg -Effiprev: 35 µg -Ethinyl-estradiol drospirénone Schering (générique de Jasmine): 30 µg -Harmonet 20 µg -Jasmine: 30 µg -Ludéal Gé (générique de Minidril): 30 µg -Méliane: 20 µg -Mélodia:15 µg -Mercilon: 20 µg -Minesse: 15 µg -Minidril: 30 µg -Miniphase: 30 µg puis 40 µg -Minulet: 30 µg -Mirlette 20: 20 µg -Mirlette 30: 30 µg -Mirtinu (générique de Varnoline continu): 30 µg -Moneva: 30 µg -Ortho-Novum 1/35: 35 µg -Phaeva: 30 puis 40 puis 30 µg -Planor: 50 µg -Stédiril: 50 µg -Triafémi: 35 µg (mais trois doses différentes de progestatif! ) -Tricilest: 35 µg (mais trois doses différentes de progestatif! ) -Triella: 35 µg (mais trois doses différentes de progestatif! ) -Triminulet: 30 puis 40 puis 30 µg -Trinordiol: 30 puis 40 puis 30 µg -Varnoline continu: 30 µg -Varnoline: 30 µg. ATTENTION! Nombreuses sont les pilules combinées dont la composition hormonale et le dosage sont strictement identiques!!! Minidril et Ludéal Gé Trinordiol et Daily Gé Mélodia et Minesse Cilest et Effiprev Harmonet et Méliane Minulet et Moneva Phaeva et Triminulet Cycléane 20 et Mercilon Cycléane 30 et Varnoline et Varnoline Continu et Mirtinu [2] Monophasiques, biphasiques, triphasiques: quézaco? La dose d’hormones peut, ou non, varier d’un comprimé à l’autre dans une même pilule. Selon que la dose est stable, comporte deux dosages ou trois, on parle de pilule « monophasique », « biphasique » ou « triphasique ». Les pilules "monophasiques" sont sont présentées en plaquettes de comprimés, contenant tous la même quantité d’estrogène et de progestatifs, et tous de la même couleur. Ce sont: Cilest, Cycléane (20 et 30) Effiprev, Harmonet, Jasmine (et ses génériques), Méliane, Mercilon, Minidril (et son générique Ludéal Gé), Minulet, Mirlette (20 et 30) Moneva, Ortho-Novum 1/35, Varnoline. deux marques de pilules monophasiques ( Minesse, Mélodia ) sont présentées en plaquettes de 24 comprimés de couleur identique et 4 comprimés placebo (blancs) (figure 2) deux marques de pilules monophasiques ( Varnoline continu et son générique, Mirtinu ) sont présentées en plaquettes de comprimés de couleur et 7 comprimés placebo (blancs). Les pilules « biphasiques » sont présentées en plaquettes de comprimés dont 7 sont d’une couleur, et les 14 suivants (où la dose d’hormones est plus importante) sont d’une autre couleur. Ce sont: Adépal, Miniphase, Phaeva. Les pilules « triphasiques » sont présentées en plaquettes de comprimés de trois couleurs. Ce sont: Triafémi, Tricilest, Triella, Triminulet, Trinordiol. [3] C’est bien beau tout ça, mais laquelle faut-il prendre? C’est une excellente question, que tout médecin devrait se poser AVANT de prescrire la pilule à une femme qui en fait la demande. Le plus logique est avant tout de choisir une pilule qui convient au « climat hormonal » de la femme (voir plus haut): une pilule estrogénique pour une femme à climat « progestatif », et inversement. D’après John Guillebaud, l’un des principaux spécialistes mondiaux de la contraception, les pilules triphasiques sont un non-sens. Leur objectif théorique, en variant la dose d’hormones tout au long de la plaquette est, d’après les fabriquants, de « reproduire le cycle naturel de la femme ». Or, précisément, la fonction de la pilule est de mettre le cycle en sommeil pour qu’elle ne soit pas enceinte!!! De sorte que beaucoup d’utilisatrices de pilules triphasiques ont des effets secondaires qu’elles n’apprécient pas: sautes d’humeur, saignements pendant la prise des comprimés, gonflement des seins, migraines. En pratique, si vous décidez de prendre la pilule pour la première fois: A. Vous souffrez d’acné et/ou d’hirsutisme? Demandez qu’on vous prescrive une pilule monophasique « à climat estrogénique »: Cilest, Cycléane (20 et 30) Effiprev, Harmonet, Méliane, Mercilon, Minulet, Mirlette (20 et 30) Moneva, Varnoline, Varnoline Continu (ou son générique: Mirtinu) Ne prenez pas ces pilules s’il s’agit de votre première pilule. N’acceptez pas de prendre Diane 35 (ou l’un de ses génériques Holgyème, Lumalia, Minerva 35, Evepar) comme pilule, ce n’en est pas une. N’acceptez pas de prendre Jasmine en dehors d’un tout petit nombre de cas très précis décrits sur la page où il en est question sur ce site. En effet, toutes ces pilules, dites de "3e et 4e génération" s’accompagnent d’un risque de phlébite et d’accident vasculaire plus élevé que les autres pendant les deux premières années de prise. Les médecins ne devraient donc jamais les prescrire en tant que toute première contraception! B. Vous avez des règles plutôt abondantes et douloureuses, voire un syndrome prémenstruel (rétention d’eau).? Demandez qu’on vous prescrive une pilule monophasique ou biphasique à « climat progestatif »: Adépal, Minidril, Miniphase. IMPORTANT: Si vous ne trouvez pas réponse à votre question dans ce texte, lisez aussi: La pilule: comment la prendre? Que faire quand on l’oublie? Comment se fait-il que certaines femmes tolèrent bien la pilule et d’autres pas? En fait il serait plus juste de dire: « Une femme peut bien tolérer certaines pilules et pas d’autres ». En effet, toutes les femmes sont différentes, et justifient donc qu’on cherche avec elles la pilule qui leur convient. Pour cela il faut se rappeler que les estrogènes et les progestatifs peuvent avoir des effets désagréables: l’estrogène (EE) peut provoquer un gonflement douloureux des seins, une élévation de la tension artérielle, une rétention d’eau; certains progestatifs peuvent accentuer une acné ou une séborrhée (peau grasse), accentuer la chute des cheveux ou au contraire un hirsutisme. Les différentes pilules combinées contiennent des doses variables d’estrogènes et de progestatifs. De plus, si l’estrogène est toujours le même, il existe cinq progestatifs différents. Si dans une pilule donnée, l’effet de l’estrogène l’emporte sur le progestatif: on parle de pilule à « climat estrogénique »; si les effets du progestatif l’emporte sur ceux de l’estrogène: on parle de pilule à « climat progestatif ». Comme l’estrogène est le même dans toutes les pilules combinée, c’est la nature du progestatif qui détermine le « climat »: Les pilules à « climat progestatif » sont celles qui contiennent du lévonorgestrel ou de la noréthistérone: Adépal, Minidril (Générique: Ludéal Gé), Miniphase, Ortho-Novum 1/35, Triella, Trinordiol (Générique: Daily Gé) Les pilules à « climat estrogénique » sont celles qui contiennent du gestodène, du désogestrel ou du norgestimate, par exemple: Cilest Cycléane 20 Cycléane 30 Effiprev Harmonet Méliane Mélodia Mercilon Minesse Minulet Mirlette 20 Mirlette 30 Mirtinu (Générique de Varnoline Continu) Moneva Phaeva Triafémi Tricilest Triminulet Varnoline Varnoline continu (Varnoline + 7 comprimés placebo) ATTENTION: Diane 35 (qui n’est pas une pilule) et Jasmine (et leurs génériques) ne contiennent aucun de ces progestatifs. Elles ont cependant un climat estrogénique. [4] J’ai de l’acné et on m’a prescrit Diane 35. Est-ce que cette pilule me convient? Comme traitement de l’acné, peut-être. Comme contraception, ça n’est pas sûr. Dans plusieurs pays (dont la France), Diane n’est pas considérée comme une contraception car les données la concernant n’ont pas été jugées suffisantes. De plus, elle présente des risques non négligeables. Pour en savoir plus. Quelle pilule puis-je prendre pour mon acné? Toute pilule combinée à « climat estrogénique » (voir plus haut) peut avoir des effets bénéfiques sur l’acné. Et leur effet contraceptif sera probablement meilleur (et moins imprévisible) que ceux de Diane 35!!! J’ai de l’acné, mais on m’a prescrit une pilule non remboursée. Quelle pilule remboursée puis-je prendre? Liste des pilules remboursées: Adepal Daily Gé (générique de Trinordiol) Ludéal Gé (générique de Minidril) Minidril Miniphase Ortho-Novum 1/35 Stédiril Trinordiol. A RETENIR: Toutes les pilules « à climat estrogénique » sont efficaces sur l’acné! Les pharmacies ont le droit de prendre une marge plus ou moins grande sur les pilules non remboursées. Il faut donc comparer les prix pratiqués d’une pharmacie à l’autre! Si vous avez plusieurs pharmacies dans votre secteur, faites jouer la concurrence en leur demandant les tarifs qu’ils pratiquent sur votre pilule habituelle, et même sur plusieurs pilules « à climat estrogénique » dont le dosage et la composition sont proches. Pilules combinées « à climat estrogénique » dont les hormones et le dosage sont strictement identiques!!! Mélodia et Minesse Cilest et Effiprev Harmonet et Méliane Minulet et Moneva Phaeva et Triminulet Cycléane 20 et Mercilon Cycléane 30 et Varnoline et Varnoline Continu et Mirtinu [5] Juste après avoir lu cet article, Louise m’a posé les questions suivantes: Pour Cérazette, vous dites que le délai de retard dans la prise peut aller jusqu’à 12 heures sans risques. Mais vous dites aussi que chez de nombreuses femmes, elle bloque l’ovulation. Or, avec une pilule combinée, qui bloque aussi l’ovulation, du moment que la "pause contraceptive" n’excède pas 7 jours, (bon, disons 4), l’ovulation n’a pas le temps de se produire. Est-ce que c’est pas pareil avec Cérazette (uniquement chez les femmes dont l’ovulation est bloquée, bien sûr)? Et si c’est pas pareil, pourquoi c’est pas pareil? Quand l’ovulation est bloquée, c’est pareil qu’avec une pilule combinée. Comment savoir si l’ovulation est bloquée avec Cérazette? Deux indices: 1° l’utilisatrice n’a pas de règles. Du tout. 2° elle n’a pas non plus de symptômes "évoquant les règles" (baisse de la libido, irritabilité juste avant, crampes pendant) qui surviendraient si elle conservait un cycle (donc, une ovulation) sans règles. Dans ces cas là, les femmes sont souvent d’humeur "uniforme" (ça ne les empêche pas d’avoir de la libido, car la libido est aussi. stimulée par les hommes). Si leur ovulation est endormie, un oubli de 1 ou 2 jours n’aura pas d’importance (pas plus qu’avec une pilule combinée). Mais comme le bloquage de l’ovulation est imprévisible (et plus inconstant, d’une femme à une autre, qu’avec une pilule combinée), on recommande quand même aux femmes de prendre Cérazette tous les jours, sans faute. Simplement, elles ne sont plus à douze heures (ni même à une journée) près. Et puis comment elle fait pour bloquer l’ovulation, au fait, Cérazette? Parce que dans les pilules combinées, vous expliquez (si j’ai bien tout compris. oui, j’ai fait 5 ans de bio après le bac, on m’a expliqué ce truc là des dizaines de fois, j’ai retenu le mécanisme en gros - les galipettes, tout ça -, mais pour les détails j’ai pas de mémoire) que c’est le taux constant d’oestrogènes circulants qui évite à l’hypophyse de ressentir un pic et donc de déclencher l’ovulation. En fait, l’ovulation est bloquée aussi si la quantité de progestatifs circulants est suffisamment élevée; quand l’hypophyse est endormie par les progestatifs, les variations d’estrogènes s’endorment aussi (comme pendant la grossesse) Mais si on prend une pilule uniquement progestative, l’ovaire devrait continuer à produire des oestrogènes? Et dans ce cas, pourquoi le pic d’oestrogènes ne déclenche-t-il pas une ovulation? Et si l’ovaire est "endormi" par la progestérone et ne produit (presque) plus d’oestrogènes (et il semble que ça soit le cas, puisque par exemple il n’y a plus d’épaississement de l’endomètre et beaucoup de femmes ont une libido en berne sous progestatif seul. ), est-ce que c’est pas dangereux? Et si c’est pas dangereux, pourquoi pousse-t-on les femmes ménopausées à prendre des oestrogènes. (j’adore les questions à tiroirs. ) C’est une question qui a turlupiné les chercheurs pendant longtemps et ils ont montré qu’en fait, l’ovaire continue à fabriquer des estrogènes, en quantités régulières et pas "par à-coups". Même pendant la grossesse et même pendant un traitement de progestatifs très important (en particulier les traitements pour l’endométriose). C"’est grâce à cette sécrétion d’estrogènes à minima que, chez la femme enceinte, ou celle qui utilise une contraception progestative, il n’y a pas de "manque" d’estrogènes. Pour la libido, n’oubliez pas que la baisse ou la hausse (relative) des estrogènes est ressentie par le cerveau pour des variations très faibles, ce qui explique que la libido soit rapidement en hausse ou en baisse même s’il n’y a pas vraiment excès ou absence d’estrogènes. Le cerveau réagit à de toutes petites variations hormonales, très rapides; le reste de l’organisme à des variations hormonales plus importantes, et plus durables. En revanche,quand la femme est ménopausée, elle ne produit vraiment plus d’estrogènes du tout (ou très peu), et là il y a un manque (qui accélère le vieillissement) qui justifie un apport d’estrogènes - le fameux "traitement substitutif". Ce traitement substitutif comporte des estrogènes accompagnés par des progestatifs, pour que les femmes traitées n’aient pas des symptômes désagréables ou les complications qui seraient provoqués par les estrogènes administrés seuls. Martin Winckler (Dr Marc Zaffran) IMPORTANT: A propos des risques cardio vasculaires des pilules de 3e génération, LIRE CECI. ET comme y’a pas que la pilule dans la vie, lisez également.

comment enlever la graisse sous les bras ouverts

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

methode pour maigrir vite hommel

AGIR SANTE. RÉVEILLEZ VOTRE MÉDECIN INTÉRIEUR! vendredi 22 avril 2011. DRAINAGE DE PRINTEMPS: PRUDENCE. NE FAITES PAS N'IMPORTE QUOI! On entend dire partout que le printemps est la saison pour se " nettoyer de l'intérieur ". Les rayons des magasin diététiques regorgent de "draineurs" en tous genres. Je sais que vous êtes nombreux à être perdus face à ces recommandations Voici donc quelques conseils de bon sens. Tout d'abord revoyez votre hygiène de vie. Il ne sert à rien de se drainer si vous continuez à mal vous nourrir, à manquer de sommeil, à fumer, à ne pas faire d'exercice physique. Adaptez votre démarche à votre état de santé et à votre vitalité: un nettoyage trop puissant pour vous risque de vous épuiser. Consultez un thérapeute qui vous prodiguera des conseils individualisés. Un organisme qui se nettoie peut se manifester par quelques désagréments: boutons, mal de tête, nausées, haleine chargée. Si ces symptômes sont trop violents diminuer les doses ou prenez votre produit un jour sur deux. POURQUOI FAUT-IL NETTOYER NOTRE ORGANISME AU PRINTEMPS? Nous sortons de l'hiver, saison ou notre corps a fait des réserves afin de faire face aux besoins énergétiques nécessaires pour conserver sa température interne. Au printemps, c'est l'inverse: le corps à besoin de s'alléger, le sang d'être fluide et dépollué pour préparer la saison à venir. C'est donc le moment de stimuler nos émonctoires pour les aider à réaliser ce nettoyage. LE FOIE: ORGANE PRIM ORD IAL ET TRAVAIL PHÉNOMÉNAL. Pour la médecine chinoise le printemps est la saison du foie: c'est le moment de l'année où son énergie est la plus haute, l'époque idéale pour lui donner un coup de pouce. Je vous rappelle que le foie effectue à lui seul autour de 600 fonctions essentielles à notre organisme. Avec ses 1,5 kg, c'est le plus gros organe du corps. Il filtre 1,5 litre de sang à chaque minute. Parmi les rôles du foie vous retrouverez, entre autres, le stockage d'énergie, de vitamines, de minéraux, régulation de la glycémie en libérant le glucose dans le sang, production de bonnes graisses, des enzymes, des anticorps, des hormones, drainage des substances toxiques. Vous comprenez donc que cet organe a grandement besoin d'un coup de pouce, surtout à notre époque où il est plus que surmené! VOICI QUELQUES SIGNES QUI PEUVENT ÊTRE RÉVÉLATEURS D'UN MAUVAIS FONCTIONNEMENT HÉPATIQUE: - problèmes de peau divers (acné, eczéma, psoriasis. ). - malaises digestifs: ballonnements, gaz, crampes, constipation, diarrhée, état nauséeux (particulièrement après avoir consommé des aliments gras), mauvaise haleine, langue chargée le matin. - prise de poids au niveau de l'abdomen. Mais aussi: difficulté de concentration, de sommeil, manque d’énergie, anémie, hypercholestérolémie, hypertension artérielle, migraines, hypoglycémie ou glycémie instable. Sachez également que les troubles du foie peuvent aggraver les troubles d'origine allergiques: rhume des foins, urticaire, asthme. Le syndrome prémenstruel peut aussi être favorisé par un foie en dysfonctionnement: parlez-en à votre thérapeute. Les médecins chinois attribuent également le mauvais état des ongles et les raideurs musculaires et tendineuses à la faiblesse du foie. Les émotions et la pensée étant étroitement liées au fonctionnement des organes nous aurons quelquefois, à cette saison, du mal à contrôler certaines émotions en lien avec un déséquilibre du foie. On peut retrouver des états dépressifs, des insomnies, de l'anxiété, de l'irritabilité ou de la colère. QUELQUES CONSEILS GÉNÉRAUX POUR ALLÉGER LE TRAVAIL DU FOIE. - Commencez la journée par un grand verre d'eau tiède afin de provoquer une vidange de la vésicule biliaire et de relancer le travail du foie. Vous pouvez y ajouter 3-4 gouttes de jus de citron frais. - Buvez au minimum 8 verres d'eau par jour, à petites gorgées pour bien hydrater vos cellules. - Écoutez votre corps: ne mangez que si vous avez faim et arrêtez-vous sitôt que vous êtes rassasié. - Mâchez longuement chaque bouchée et prenez le temps pour votre repas. Ne mangez pas si vous êtes contrarié. - Adoptez une alimentation dépurative, riche en fruits et légumes crus (si vous les supportez) et cuits associés à des céréales légères comme le quinoa, le riz complet, le millet ou le sarrasin. - Adoptez des modes de cuisson douce: vapeur, étouffée, papillote. - Commencez votre repas par un aliment cru: les enzymes qu'il contient vont favoriser votre digestion. - Consommez des herbes fraîches et des épices comme le gingembre, la cannelle ou le curcuma. Cette dernière étant, par excellence, l'épice du foie. - Limitez au maximum les laitages et les produits contenant du gluten (pain, pâtes. ) et les aliments industriels. - Évitez les sucreries: l'excès de sucre (entre autres méfaits) se convertit en graisse ce qui favorise l'excès de cholestérol, de tri-glycérides et, à terme, les maladies cardiovasculaires. - Supprimez l' alcool: c'est le premier ennemi du foie. Bien sûr les personnes qui ont l'habitude de consommer un verre de vin rouge à table peuvent continuer si c'est un plaisir. - Diminuez au maximum les graisses saturées ( viande, charcuterie, fromage, beurre) et surtout les graisses trans contenues dans les produits industriels. Le foie est l'organe brûleur de graisses par excellence: si vous le submergez de lipides de mauvaises qualité, il sera incapable d'exécuter convenablement ses fonctions métaboliques. Vous risquez de prendre du poids plus facilement surtout au niveau de l'abdomen. On sait maintenant que la prise de poids à cet endroit favorise l'apparition des maladies cardiovasculaires. - Buvez un minimum de café. - " Décomplexifiez" vos repas le plus possible. Évitez les mélanges. Les repas traditionnels: entrée, plat, fromage, dessert, alcool et café sont très lourds à digérer et font prendre du poids. Plus vous faites d'association plus vous surchargez le foie. Il est judicieux d'alléger certains repas en ne consommant qu'une soupe de légumes ou un seul aliment (mono-diète de pommes, de riz, de jus de légumes. ). Vous retrouverez un bel entrain et votre foie pourra s'occuper d'autre chose que d'une digestion fastidieuse. - Ne buvez pas trop au repas pour ne pas noyer les enzymes digestives. - Mangez des graines germées qui ont des vertus purificatrices grâce à leur richesse en chlorophylle, en vitamine C, en acides aminés et en acides gras. - Augmentez la consommation des aliments qui purifient le foie, en particulier les aliments amers et/ou soufrés: crucifères (brocolis, choux de Bruxelles, choux, choux-fleurs), ail, oignon, céleri, asperge, radis noir, pissenlit, artichaut. - Rappelez-vous également que c'est le foie qui nettoie votre corps de toutes les substances chimiques ingérées (médicaments, pesticides, insecticides, colorants, conservateurs. ) mais aussi inhalées (fumée de cigarette, pollution automobile. Allégez son travail au maximum. - Prenez soin de votre intestin: vous ne pouvez pas avoir un foie en bonne santé si votre intestin ne se porte pas bien. - Évitez les carences en vitamine C et en taurine ( poisson, viande, fruits de mer, oeufs, algues) car ces deux nutriments sont indispensables au bon fonctionnement du foie. - D'une manière générale le calme, la paix, la sérénité, l’ humour, le respect de soi-même et de l’autre et de nos capacités, tout en préservant notre territoire, garderont notre foie en bon état. QUELQUES PLANTES AMIES DU FOIE. Je vous rappelle ici les principales plantes connues pour leur action sur le foie. Ce sont des conseils d'ordre général à adapter bien sûr à votre cas particulier. La betterave: hé oui, notre bonne vieille betterave, à condition de la consommer crue (râpée c'est délicieux), contient de la bétaïne qui stimule et régularise la fonction hépatique. Pour renforcer son action prendre 1 à 2 verres de jus frais ou lacto-fermenté par jour. L'ortie: pensez-y si vous en avez dans votre jardin. Dépurative, sa tisane est une merveilleuse cure de printemps. Elle stimule l'ensemble des fonctions digestives et ses feuilles permettent un excellent drainage du foie et de la vésicule. Le pissenlit: C 'est un excellent dépuratif général qui nettoie le foie et les reins. En salade, c'est une délicieuse cure de printemps riche en vitamine C. Vous pouvez préparer également des tisanes de feuilles, de même que des décoctions de racines. On en trouve aussi dans le commerce sous forme de gélules, d'extrait sec ou aqueux ou d'ampoules buvables. La sauge: sa tisane exerce une action très positive sur les troubles hépatiques, qu'elle améliore rapidement. Le romarin: stimule et décongestionne le foie et la vésicule biliaire. L'artichaut: C'est un tonique amer présentant des propriétés hépato protectrices. Tonique et apéritif, il stimule et régularise le métabolisme et les fonctions du foie. Certains l'utilisent avec bonheur les lendemains de fête trop arrosée. C'est aussi un purifiant du sang. A prendre en décoction ou en gélules. Le curcuma: Remarquable plante du foie, puissamment hépato-protectrice. Elle augmente la sécrétion de bile de 100%, prévient la formation de calculs biliaires. On peut en saupoudrer les aliments ou la prendre sous forme de gélules. Cette épice ayant de nombreuses autres propriétés, je vous renvoie à la note que j'avais faite le 22 février 2010. Le chardon-marie: C'est un grand protecteur du foie (et des reins) qui permet aux cellules de se régénérer, con seillé contre l'hépatite, la cirrhose, les calculs biliaires. C'est une plante extrêmement bien tolérée. On peut la prendre sous diverses formes: gélules de plantes séchées, comprimés. Le radis noir: La plante de détoxification du foie par excellence, elle entraîne une vidange de la vésicule biliaire. Elle facilite le transit, génère une production de bile et a une action positive sur les allergies (le foie étant impliqué dans tous les processus allergiques). Mangez-en régulièrement en salade. Par contre, en ce qui concerne la cure j'aurais quelques réserves: elle est très puissante, soyez prudent si vous êtes de tempérament neuro-arthritique car vous risquez de vous dévitaliser. Le chrysantellum americanum: Beaucoup moins connue cette plante est pourtant un remarquable hépato-protecteur. Elle a de multiples propriétés. En voici quelques-unes parmi d'autres: elle relance les fonctions métaboliques du foie, favorise le drainage de la vésicule biliaire, elle prévient la formation de calculs quelle que soir leur localisation, elle aide à lutter contre les tri-glycérides et l'excès de cholestérol dans le sang. De plus c'est un draineur présentant une action générale. On peut se procurer cette plante sous diverses formes: plante sèche à préparer en décoction, extrait fluide, ou en gélules d'extrait sec. Si vous voulez plus de renseignements sur les produits drainants regardez au 26 février 2010: j'avais résumé une émission Bien-être sur le sujet.

20 robes de mariées qui nous prouvent que le mariage, c’est aussi pour le pire… « Pour le meilleur et pour le pire » … Eux ont décidé de commencer par le pire en choisissant une robe d’un goût plus que douteux pour s’unir… Pourquoi tant de mauvais goût pour se jurer de s’aimer jusqu’à ce que la mort les sépare? À ce rythme là, ce sont des discordes vestimentaires qui pourraient bien les conduire au divorce… Quoique, certains semblent bien en osmose sur ce point là. On ne doute sans doute pas que les invités ont du bien se marrer… s’ils avaient peur de s’ennuyer au mariage, ils vont être ravis d’être venus… Et puis après tout, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas! Libre à eux de s’habiller comme ils le souhaitent.