perdre du point rapidement synonyme dictionnaire


La leptospirose du chien. Cette maladie bactérienne qui atteint principalement les chiens, peut se transmettre à l'homme et parfois à d'autres animaux. Elle peut être très grave et il est donc indispensable de prendre des précautions pour la santé de votre chien, mais aussi pour la votre! Elle est due à une bactérie (Leptospira) qui se rencontre dans les eaux stagnantes et dans le sol. Les rongeurs, les rats notamment, constituent un réservoir pour la maladie, car ils sont porteurs la bactérie sans être malades et la libèrent dans leurs urines. Ils contaminent ainsi l'environnement en urinant sur le sol et dans l'eau. La bactérie passe alors chez le chien par voie orale lorsque celui-ci boit dans des flaques d'eau et par voie percutanée lorsqu'il se baigne dans une mare par exemple. Les chiens de chasse ou les chiens vivant en milieu rural sont donc les plus exposés. Attention: cette maladie est une « zoonose », c'est-à-dire qu'elle peut être transmise du chien à l'Homme par un contact cutané entre les deux. Il faut donc prendre des précautions d'hygiène en présence d'un chien atteint de leptospirose. Les symptômes de la maladie. La maladie peut se présenter sous plusieurs formes: une gastro-entérite hémorragique: on observe des vomissements avec du sang ainsi que des selles noires (car elles contiennent du sang digéré). une insuffisance rénale aiguë (avec crise d'urée) peut aussi survenir: l'animal urine très peu ou plus du tout. La mort survient en 48 heures après une phase d'hypothermie (c'est-à-dire un température très basse) et de coma. une forme ictéro-hémorragiqu e: l'animal présente un ictère (muqueuses jaunes), avec des troubles de la coagulation et une insuffisance rénale aiguë. La mort peut survenir en 3 à 6 jours. une néphrite: c'est une insuffisance rénale aiguë qui survient plus ou moins rapidement. On observe d'abord une phase de compensation pendant laquelle l'animal boit beaucoup, puis une phase de décompensation caractérisée par le fait que l'animal urine très peu. La mort survient dans les 15 jours. L'atteinte peut survenir de manière aiguë: l'animal présente alors une fièvre importante (39,5-40° C), un fort abattement, de l'anorexie et des vomissements. Il est de plus très déshydraté. Le diagnostic de la leptospirose. Il peut être réalisé à l'aide d'examens sanguins complémentaires. Une numération formule révèlera un manque de plaquettes sanguines expliquant les problèmes de coagulation, ainsi qu'une augmentation du taux de globules blancs (révélatrice d'une infection). On observe également une atteinte du foie et une augmentation du taux d'urée et de créatinine. Des recherches sérologiques peuvent être effectuées: les anticorps que l'organisme a fabriqué pour lutter contre les leptospires sont mis en évidence grâce à un test (mais seulement lorsque la maladie évolue depuis plus de dix jours). On peut aussi effectuer des recherches bactériologiques, en essayant de mettre en évidence la présence de bactéries dans le sang en début d'évolution puis dans les urines. Le traitement. Pour tenter d'éliminer les leptospires, différents traitements antibiotiques peuvent être mis en place. L'insuffisance rénale nécessite une réanimation par une perfusion qui peut être longue. Un fort taux de mortalité est généralement observé malgré des traitements intensifs. La prévention. Cette maladie est très grave. Le taux de mortalité important ainsi que les risques de séquelles irréversibles, notamment au niveau rénal, rendent la prévention d'autant plus nécessaire. La meilleure prévention est la vaccination. Le vaccin permet à l'animal d'être protégé contre les deux variétés de bactéries les plus fréquentes qui atteignent le chien. La primo-vaccination se fait en deux injections à 3-4 semaines d'intervalle chez les chiots de plus de trois mois. Le rappel est annuel, voire semestriel chez les animaux à risque (chiens de chasse, chiens vivant dans des zones humides).

maigrir rapidement femme africaine en

Mal au foie: les symptômes. Depuis quelque temps vous ne vous sentez pas bien, vous avez mal au cœur, et ressentez comme une douleur en haut du ventre? Et s’il s’agissait d’un problème au foie? Découvrez les symptômes d’un problème de foie.. Partager cette astuce. ont trouvé cette astuce utile, et vous? ça a marché pour moi. Depuis quelque temps vous ne vous sentez pas bien, vous avez mal au cœur, et ressentez comme une douleur en haut du ventre? Et s’il s’agissait d’un problème au foie? Découvrez les symptôme s d’un problème de foie. Symptômes d’un problème au foie. 1 - Mal au cœur. Après avoir mangé on a mal au cœur, et on ressent comme une sensation de lourdeur niveau du ventre, et parfois des vertiges. Dans les cas les plus graves ces sensations entrainent des vomissements. 2 - Douleur haut du ventre. Quand le foie est engorgé on ressent une douleur en haut du ventre, juste en-dessous des côtes, s’accompagnant parfois d’un mal de dos et d’une sensation de brûlure. Prenez votre température afin de vérifier si vous n’avez pas de fièvre. La fièvre indiquerait une inflammation ou une infection. 3 - La peau jaune. C’est sans doute la manifestation la plus connue, et la plus visible, d’un problème de foie. La couleur jaune de la peau (la jaunisse ou l’ictère) est liée à l’excès excès de bilirubine (bile) dans le sang et dans l’organisme. 4 - Des selles de couleur claire. Normalement le foie libère des sels biliaires dans les selles, ce qui entraîne des selles de couleur brunes. Du fait de la réduction de la production de bile, la couleur des selles claires peut indiquer un problème au foie, La peau jaune (ictère ou jaunisse) se produit souvent lorsque les selles sont décolorées en raison de l’augmentation de la bile chimique dans le corps. 5 - Des démangeaisons sur tout le corps. Les démangeaisons de la peau légères ou intenses, dues à l’accumulation de bile et des toxines, sont une indication d’un problème au foie. 6 - Une enflure des jambes et des pieds. Lorsque le foie ne fonctionne plus normalement parfois survient une accumulation d’eau au niveau du ventre (ascite) et/ou des chevilles (œdèmes) 7 - Des saignements et des bleus. Si vos gencives et vos narines saignent souvent, si des hématomes apparaissent sur votre corps aux moindres traumatismes, il peut s’agir d’un problème de foie. Ces symptômes vous sont connus, vous en souffrez? Consultez votre médecin! En attendant cette visite. Remèdes contre le mal au foie. Buvez beaucoup toute la journée, mais plus une goutte d’alcool, ni de soda, ni de boissons gazeuses. - Buvez de l’eau. Buvez de l’eau de source toute la journée! L’eau nettoie tous les organes, et élimine les toxines. - Buvez de l’eau citronnée. Buvez chaque matin au réveil un verre d’eau + le jus d’un demi-citron. - Buvez du jus de pomme. - du jus de carotte. - du thé vert. - Buvez une infusion d’artichaut. Dans une tasse versez de l’eau bouillante sur 2 g de feuilles d’artichaut séchées. Laissez infuser 10 minutes. Filtrez. Buvez 3 fois par jour, de préférence avant les repas. - Buvez une infusion de chardon-mari. Dans une tasse versez de l’eau bouillante sur 5 gr de fruits broyés de Chardon-Marie. Laissez infuser 10 minutes. Filtrez. - Buvez une infusion de boldo. Dans une tasse versez de l’eau bouillante sur 2 g de feuilles séchées de boldo. Laissez infuser 10 minutes. Filtrez. - Buvez une décoction de betterave rouge. Dans une casserole faites bouillir, dans un litre d’eau, pendant 5 minutes, une betterave crue de taille moyenne, et coupée en morceau. Filtrez. Buvez pendant 15 jours, un verre 20 minutes avant les 3 repas. - Mangez des fruits et des légumes. Noisettes, amandes,, pistaches, noix de cajou.

infusion pour maigrir toto

Douleur foie.

maigrir rapidement femme africaine en

Nettoyage du foie et de la vésicule biliaire. Je tiens cette recette de mon kinésithérapeute. J’ai eu l’occasion de la tester à plusieurs reprises et c’est vraiment efficace. Elle permet de se débarrasser des calculs biliaire. Il est à noter que je ne suis pas médecin et que cet article n’est pas une prescription médicale mais un partage de mon expérience personnelle. Avant de faire cette cure, je vous conseille vivement de consulter votre médecin et de lui en parler ou d’aller voir un naturopathe. Voici quelques définitions afin que vous ayez une meilleure compréhension du sujet en question. DÉFINITIONS: FOIE: Organe volumineux de l’abdomen qui sécrète la bile. Le foie joue le rôle d’usine chimique: il produit de l’énergie à partir de tout ce que nous consommons en traitant les substances nutritives. Ainsi, il sécrète la bile, un enzyme qui digère les graisses. La vésicule est l’endroit ou cette bile est stockée. C’est lui qui va capturer, transformer et rendre inoffensifs les toxiques auxquels nous pouvons être exposés en mangeant, buvant ou en respirant. VÉSICULE BILIAIRE: c’ est un organe se présentant sous la forme d’un petit sac contenant de la bile. Ce petit sac est situé sous le foie et relié au canal cholédoque. Les cristaux de matières organiques se réunissent et s’agrègent, constituant ainsi les calculs. CHOLÉDOQUE: Se dit du canal qui amène la bile au duodénum. DUODÉNUM: Le duodénum est le premier segment de l’intestin grêle (les deux suivants sont le jéjunum et l’iléon). Situé après l’estomac dans le système digestif, le duodénum a pour fonction de neutraliser la forte acidité du chyme (nourriture digérée par l’estomac). Ingrédients nécessaires: 4 cuillère à soupe de sel d’epsom ou sulfafe de magnésium (en pharmacie ou boutique diététique) 125 ml d’huile d’olive bio 180 ml de jus de pamplemousse pressé (il est très important que cela soit un jus de fruit frais et non en bouteille pasteurisé) 20 gouttes de teinture de brou de noix (permet de tuer les parasites venant du foie) un bocal en verre qui se ferme et qui servira de shaker. Déroulement du nettoyage: 14h00: Ne pas manger après 14h (je conseille d’ailleurs de manger vraiment léger le midi afin de ne pas encombrer les intestins). Si vous manger trop ou après 14h, cela pourrait causer des douleurs intestinal très désagréable lors du nettoyage. 18H00: Mélanger une cuillère à soupe de sel d’epsom dans un verre d’eau et le boire. Pour les plus courageux, le mieux est de le boire tiède mais pour ceux qui comme moi ne le sont pas, le mieux est de prendre de l’eau très froide. Cela aura pour effet d’inhiber un tant soit peu le goût que je qualifierais de vraiment mais vraiment dégoûtant. Boire ensuite un un d’eau clair pour retirer le goût qui reste en bouche. 20H00: Quel bonheur! Il faut boire à nouveau un verre de la solution de sel d’epsom. Même si vous n’avez pas mangé depuis 14h, vous n’aurez pas faim. Il est possible que vous commenciez à vous vider les intestins. 21H45: Mettez l’huile d’olive dans le shaker avec le jus du pamplemousse frais pressé (en ayant au préalable retiré la pulpe). Rajouter les 20 gouttes de teinture de brou de noix. Bien fermer le bocal. 22H00: Remuer fortement le mélange jusqu’à ce qu’il soit aqueux (cela ne se produit que si les pamplemousses sont frais). Boire ce breuvage rapidement en position debout. Pas d’inquiétude à avoir, ce n’est franchement pas mauvais, d’autant plus qu’après le sel d’epsom, tout vous paraîtra bon Allongez vous immédiatement après avoir bu ce mélange. Il est important de rester totalement à plat dans votre lit, la tête sur un oreiller pendant une demi heure sans bouger afin de permettre aux calculs de passer. Le mieux est de dormir ce qui permettra à un plus grand nombres de calcul d’être évacué. Lendemain matin: Ne rêvez pas, pas de magnifique petit déjeuner au lit. Non, un verre de sel d’epsom pour fêter cela. Si vous avez la nausée ou un sentiment d’indigestion, attendez un peu avant de boire. Ne prenez pas la solution avant 6h (au cas ou quelqu’un voudrait se lever plus tôt pour le boire. 2H plus tard: Boire le DERNIER verre de la solution d’epsom. Attendre deux heures après le dernier verre pour boire un jus de fruit puis remanger doucement une heure plus tard. Vous allez vous vider les intestins et de ce fait vous pourrez observez une quantité de boules verdâtres semblable à des petits pois. Ils sont vert à cause de la bile. Les boules flottent à cause du cholestérol. Vous aurez besoin d’en faire passer à peu près 2000 pour être sûr que votre foie est propre. Le premier nettoyage vous débarrassera des calculs en première ligne puis les calculs se trouvant plus loin descendront dans la vésicule biliaire et il faudra un deuxième nettoyage pour les faire partir (15 jours plus tard). Ne faîtes jamais un nettoyage quand vous êtes faible ou malade. En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel de la santé. Parfois, le canal cholédoque est plein de cristaux de cholestérol qui ne sont pas agglomérés pour former des calculs. ils flottent à la surface de l’eau et ont une apparence de fibres. De couleur fauve, ils peuvent se compter par milliers. Il est aussi important de ce débarrasser de ces fibres de cholestérol que des calculs verts. Note: Les calculs proviennent du foie, pas de la vésicule biliaire. Quand ils sont calcifié (durcis) ils restent coincé dans la vésicule et peuvent occasionner une douleur importante. Après avoir fait ce nettoyage en profondeur, vous pourrez vous sentir un peu affaibli un jour ou deux mais après vous vous sentirez mieux que jamais avec un foie qui assure vraiment ses fonctions. Afin que cette cure soit vraiment efficace, il est préconisé de la faire minimum trois fois à 15 jours d’intervalle. Parlez en a votre médecin afin de vous assurer que vous puissiez la faire. J’insiste sur le fait que je ne suis pas médecin et que cet article n’est pas une prescription médicale mais un partage de mon expérience personnelle. Commentaires. Je suis réellement pressée de le faire avec toi…je tâcherai d’être patiente et d’attendre 6h avant de le boire o_O Je te donne une date pour les réjouissances _ avec plaisir ma petite soeur chérie. Article super intéressant.. bon maintenant il faut que je le fasse! Bonjour, Si vous voulez illustrer votre recette sur le nettoyage du foie d’un témoignage concret et détaillé d’un utilisateur de cette méthode, je vous recommande le site http://www.agirsante.fr J’y explique en détail mes 15 nettoyages du foie, photos et vidéos à l’appui. Cordialement, Denis. J’ai été voir votre site. Impressionnant. Je l’avais fais avec du brou de noix mais je n’en trouvais plus. Je vais en acheter sur l’adresse de votre site et refaire cette cure. Merci. Rien que le concept de boire du sel d’epsom, j’en ai les papilles qui dansent. Nettoyage prévu ce week end « entre copines »;-).. Pour moi ce sera mon troisième, mais la fois où nous l’avons fait avec une intervenante, le protocole n’était pas tout à fait le même. Nous buvions du jus de pomme pendant 10 jours (je peux vous laisser imaginer que je n’ai plus envie de jus de pomme ensuite!!). Le jour J, nous buvons des tisanes (pour le foie), nous faisons aussi 2 lavements avec une poche à lavement (1 lavement l’après midi et 1 autre le matin) et nous continuons un repos intestinale les 3 jours suivants la cure (pas de viandes, uniquement des compotes, du riz, des légumes cuits et de la salades) le tout à manger avec du kouzou (racine japonaise qui sert de pansement intestinal) mais je ne trouve aucun témoignage de « notre » cure, c’est dommage, j’aurais aimé avoir d’autres avis… Ce nettoyage me semble plus complet que le miens. Je fais généralement un jeun de deux à trois jour avant de le faire et j’ai obtenu de très bon résultats. Vous allez le refaire entre copines! J’en rigole toute seule derrière mon ordinateur. La Cure du Foie a été remise à l’honneur au XXème siècle par la Doctoresse américaine Hulda Clark, mais les anciens Egyptiens la pratiquaient déjà… Un bon dossier sur le sujet (une dizaine d’articles à la file).: http://artdevivresain.over-blog.com/pages/La_Cure_du_Foie_Comment_sy_prendre-1398988.html. Le nettoyage du foie selon Hulda Clark (avec images): je vous remercie pour ce partage,je suis d’abord tombé sur la page de denis,qui je dois l’avoué ma mis en colere face a la medecine traditionnelle, je souffre depuis fort longtemps de troubles digestifs:lourdeur apres un repas voir même epuisement total a être obligé de s’allonger,et surtout une douleur sur l’iléon qui pourrait faire penser a une ileite qui soit disant apres irm est inexistante,quelques petites accumulations graisseuses dans l’intestin…sauf que je ne peus plus rien manger sans douleur instantanée… aloes j’ai eu droit a tous,maladie de crohn (ne serais ce pas une resultante de ce genre de galere),ileite et pour finir pas de solution dans l’immédiat…! je viens de faire une prise de sang pas plus tard qu’hier avec 180 de gamma gt! Ne buvant que tres peu,a l’occasion d’un apéro, j’ai tous naturellement contacté mon gastro qui me suit… « mon pauvre monsieur vous etes trop gros…! » rien de plus…aucune explication notable ormis le fait de me proposer une gastroplastie,pour information je fais 103 kg pour 1m74 et agent de maintenance génèrale,j’ai donc besoin de carburant pour etre clair… je vais donc tester sous peu vos recettes persuadées bien evidemment que mon foie n’en peus plus et que l’intestin saturé reagit simplement… un grand merci a vous pour ce partage,et je pense que si résultat il y a,je vais faire du bruit moi aussi,souffrant depuis pas moins de 10ans,m’handicapant sur tous,loisir,fatigue,motivation etc… cependant une petite question sur le brou de noix,je pense etre enormement porteur de bacterie car par dessus le marché je fais des apnées du sommeil,traité depuis peu, le traitement a mon avis ayant déclenché ces crises par rétablissement physique,y a til un risque quelcquonque sur son utilisation? grand merci a vous. Bonjour Patrice, Je ne suis pas médecin, néanmoins, je suis actuellement en étude afin de devenir naturopathe. Il est important de nettoyer les intestins avant de s’occuper du foie. Le brou de noix tue les bactéries donc si vous savez déjà que vous en avez beaucoup, il est préférable d’en mettre afin qu’elles ne circulent pas. Je vous conseillerais d’aller voir un naturopathe afin de recevoir de l’aide. J’espère avoir de vos nouvelles. Je souhaite faire la cure pour nettoyer le foie. J’ai utilisé du sirop du massif de la chartreuse au préalable pour nettoyer mes intestins (c’est un vermifuge). Comme j’aimerai faire la cure mardi et que les délais de livraison sont trop longs sur le site, j’aimerai acheté de la teinture mère de noix verte (la juglans regia et non nigra). Pensez-vous, en tant que future naturopathe, que cela suffit? (sirop au préalable+juglans regia). Je ne pense pas avoir de parasites mais on sait jamais… Bonjour Laura, je viens d’appeler une amie naturopathe et elle me dit que cela n’est pas exactement la même variété de plante et n’aura donc pas les même effets. Il est donc préférable d’attendre un peu. Cela sera avec plaisir que je lirais votre expérience. Bonjour j’ai besoin d’un conseil j’ai fait la cure la semaine dernière et le 7 eme jour était jeudi et depuis. Je souffre de maux de ventre et une fievre qui oscille entre 38º2. Et 38º7 un calcul coincé peUt il s’infecter? Je ne sais pas quoi faire merci. Comme je l’ai dis à plusieurs reprises, je ne suis pas médecin. je ne saurais vous conseiller correctement et je vous encourage vivement d’aller consulter un naturopathe ou un médecin qui connaisse cette procédure. Tenez nous au courant surtout. J’ai tenté ma première expérience hier soir (le 01/03/13) en respectant avant les conseils (nettoyage des reins, éliminations des parasites), avant d’entamer le grand nettoyage du foie. J’ai eu malgré tout des nausées à partir de deux heures du matin, et j’ai également « gerbé » un peu…. et bien entendu, je n’ai pas dormi de la nuit…. Mais le lendemain, le résultat a été plus que satisfaisant, j’ai vu défilé bon nombres de calculs biliaires voire beaucoup et encore dans l’après midi…. C’est incroyable de prendre conscience que cet organe ait pu supporter cela, et après on s’étonne du reste….. Le sulfate de magnésium (sel d’EMPSON) n’a pas trop mauvais goût (je m’attendais à pire!) et a joué un formidable rôle dans ce nettoyage. La potion magique (huile d’olive + pamplemousse) a été facile à boire pour ma part. Voilà, pour vous dire que je suis pleinement satisfaite de cette incroyable expérience que je tente de renouveler dans une quinzaine de jours et tous les 45 jours pendant 1 an afin d’éliminer les calculs et de savoir si le mal mystérieux dont je souffre depuis 5 ans viendrait du foie. ça vaut vraiment le coup! Bien à vous. Bonjour Christine, je suis ravie de voir que la cure vous ai aidé. Le mélange huile d’olive, pamplemousse n’est pas désagréable mais le sulfate de magnésium….. beurk! Donnez nous de vos nouvelles. j’espère que le mal dont vous souffrez disparaitra. Je viens de prendre connaissance de votre message à l’instant…. Ca y’est, la nuit du vendredi 15, j’ai procédé à mon deuxième lavage du foie….et il est vrai que le sulfate de magnésium n’est pas super agréable à boire surtout le matin à 06h00 et à 08h00… ça été dur ce matin à cause des nausées! plus difficile que la première fois. Mais le résultat reste positif en ce qui me concerne même si j’ai constaté une diminution au niveau des calculs (calculs plus petits, plus clairs….) Cordialement. Bonjour toutes et tous J’ai fais la cure hier soir et ce matin. Tout s’est bien passé pas de douleur mais un peu déçue ce matin pas de « petits pois verts » …. Que des « choses » beiges mais en grande quantité. Je n’ai pas fouillé pour voir les détails. Je recommence dans 15 jours. Par contre j’ai vu 2 techniques pour le coucher de 22h. L’un a plat sur le dos, l’autre la tête plus haute que l’abdomen! Qui peut me dire ce qu’il faut faire? Merci. Bonjour Sylviane, concernant ces « choses beiges » il est possible que cela soit des cristaux de cholestérol qui ne sont pas agglomérés pour former des calculs. ils flottent à la surface de l’eau et ont une apparence de fibres. De couleur fauve, ils peuvent se compter par milliers. Il est aussi important de ce débarrasser de ces fibres de cholestérol que des calculs verts. Pour répondre à votre question, le docteur Clarck préconise de se coucher bien à plat sur le dos la tête reposant sur un oreiller. J’espère avoir de vos nouvelles concernant la suite de votre programme de nettoyage de foie. Merci beaucoup pour votre réponse. Donc il vaut mieux etre a plat avec un oreiller que la tete plus haute que l’abdomen. Ou aussi se coucher sur le coté droit. Beaucoup de conseils sont donnés et on ne sait plus lequel appliquer. Je pense aussi pour les choses beiges que c’est du cholestérol car mon taux est trop haut. Je vais faire attention a ce que je mange, refaire une cure dans 15 jours et me referais une prise de sang pour un petit controle. En tout cas merci d’etre la ca aide. J’ai oublié … Pour un nettoyage des reins la « tisane » de persil est elle efficace? Pour les articulations le laurier est très bien (expérience personnelle) mais pour l’intestin que me conseillez vous. La teinture mère de noix. et combien de jours??merci. Bonjour Sylviane, Le docteur Clark explique également le nettoyage des reins et des intestins. Je vous proposerais plutôt d’aller voir son site, qui vous parlera mieux que moi. La tisane de persil est réputée pour aider contre les calculs urinaire mais je n’en ai pas consommé moi-même et je connais assez peu cette plante pour vous en parler de façon exhaustive. A bientôt, Marie. alors la c complétement fou, je ne savais pas que un nettoyage du foie existait et maintenant que j’en apprend la nouvelle, sa me mets un peu en panique d’essayer ce genre d’experience. ce n’est pas dangeureux? en resulte t-il un bon fonctionement des organes nettoyés? n’y a t-il pas de contre-indication? Merci. Bonjour, Moi non plus, je ne le savais pas….mais croyez moi ça vaut vraiment le coup de faire disparaitre tous ces calculs qui peuvent être l’origine de nos maux. Bonjour, si vous êtes en bonne santé, je ne connais pas de contre indication mais vous pouvez toujours demander l’avis d’un naturopathe. je vous conseillerais d’aller regarder le site du docteur Clark, qui explique ce nettoyage. Donnez nous de vos nouvelles si vous tentez l’expérience. Coucou et voila aujourd’hui la 2eme cure (2 eme nettoyage) je vais rajouter de la teinture mère de noix contre les parasites. Vivement demain que je vois. Pour info j’étais en pleine forme depuis 2 semaines. Il m’a semblé qu’une certaine fatigue s’en allait …… A demain …et courage a tout le monde. Je suis ravie de lire cette bonne nouvelle Bonne continuation. Bonsoir, Ca y’est je viens d’achever mon 3ieme lavage…resultat plus satisfaisant que le deuxieme car j’ai bien recolté une bonne petite poignée de calculs vertes cette fois ci…quant au sulfate de magnesium je l’ai bu en chauffant l’eau avec un jet de citron pour attenuer ce goût désageable….c’est un petit peu mieux! Bonne soirée. Génial Je suis ravie de cela. Cela me fait penser que je vais devoir m’y mettre! Une douce envie de rire me monte aux lèvres de me souvenir du gout du sulfate. eh bien bon courage si vous comptez le faire prochainement….une chose est sûre, on se sent vraiment bien quelques jours après…..à en « péter » la forme presque! Je suis en crise de foie, est-ce que je peux le faire quand meme? pour faire degager ces maudit calcule? Bonjour Nohemie, n’oublions pas que je ne suis pas médecin mais personnellement j’attendrais que la crise de foie passe et je ferais mon nettoyage après. Tenez moi au courant de votre cure une fois faites et bon courage. Bonjour, je viens de terminer ma première cure détox ce matin. Tout s’est très bien passé, pour le sel d’Epsom j’avais des gélules donc absolument pas de goût en bouche, et le jus pamplemousse huile d’olive était même bon. J’ai faim et soif. (c’est une bonne chose). J’ai eu deux petites diarrhées vers 10H ce matin et là j’ai effectivement vu flotter des petits pois verts de toutes grosseurs, d’autres beiges et des trucs filandreux. Les petits pois sont tout mous et on peut facilement les écraser. Comme c’est la première fois j’étais un peu anxieuse ne connaissant pas, mais franchement c’est facile et pas trop désagréable à faire. La seule chose bizarre c’est que je pensais qu’un calcul était dur et là que du mou. Est-ce normal? Peut-être qu’ils doivent encore venir? ou à la deuxième cure, que je referai d’ici 2 semaines. Merci pour tous les conseils on en a besoin quand on ne connait pas. Merci. Bonjour Nicole, bravo pour avoir fait cette cure pour le foie. je suis très intéressée de savoir ou vous avez achetez vos gélules de sel d’epsom car franchement le gout est très désagréable. En ce qui concerne la consistance des calculs, je dois avouez ne jamais avoir regardé. Je vais me renseigner et vous en parlerais. Bonne continuation et donnez nous de vos nouvelles. Un bonjour du Sénégal où je réside depuis 17 ans.. Je me suis fait ramener mes gélules de Belgique et je crois que c’est le pharmacien qui les a faites 1g de sulfate magnésium, j’en ai eu 60 puisque je compte refaire une deuxième cure. Alors là franchement on ne goute rien, ça vaut la peine. J’ai oublié le prix, plus cher je crois qu’en « vrac », mais? j’avais vu que le Dr. Clark parlait de gélules.. Plus rien à signaler aujourd’hui qu’un petit pois un peu plus gros que j’ai posé à l’extérieur et il se durcit.. mais j’imaginais vraiment voir des petites pierres (j’avais même dit en blaguant que je les porterais en collier après! ». On en fait toute une histoire avant quand on ne connait pas. Franchement il ne faut pas. Tout se passe bien. j’avais pris un grooos pamplemousse rose et les 120ml d’huile, en secouant longtemps c’est quasi un plaisir de le boire d’ailleurs je continuerai les matins à jeun 1cs huile olive, 1/2 pamplemousse ou 1 citron.. c’est que du bon pour la santé. Bien sûr on a une ou deux diarrhées, mais pas catastrophique non plus et je n’avais pas fait de « nettoyage » de l’intestin, que du jus de pomme pendant 5 jours. Un peu fatiguée hier, mais on ne peut même pas en parler, c’est peu et aujourd’hui ça va très bien, quant à dire que mes douleurs de fibromyalgie, arthrose et coup de couteau ds côté droit, ont disparu, attendons. je vous dirai plus tard. Je recommencerai cette petite expérience vers mi mai. A bientôt. Bonjour Nicole, quel plaisir de vous lire Seriez vous d’accord de me donner l’adresse du pharmacien afin que je m’en achète. Je dois refaire une cure et autant pamplemousse-huile ça passe très bien, autant le sel d’epsom….. trop pas bon. Ce site en vend également mais un peu cher. Nicole, cchristine06antibes, Vous êtes officiellement mes meilleures amies Je vais de ce pas m’en commander et refaire ma cure. je vous tiens au courant de cette expérience PS: un peu cher mais si cela me permet d’éviter de boire quatre verres! Bonjour, Très envie de faire ces cures car mal au foie depuis des mois, seulement je n’ai plus de vésicule depuis des années. Ma question est: Est ce que le protocole est le même? Merci de votre réponse. Je vous donnerai des nouvelles quand j’aurais fait ma première cure. Moi je viens d’achever ma 4ième cure ce week end et il en sort toujours autant. Bravo Christine pour votre persévérance concernant le nettoyage de votre foie, qui est tant négligé et pourtant si important pour notre bien être. oh que oui! et je recommence fin de semaine prochaine… Toutes les 3 semaines pour ma part, c’est bien…. Peut être que cela me débarrassera de mon excès de mucus qui me sort du museau et de la bouche en permanence…. Bien à vous. Bonjour Martine, je rappelle que je ne suis pas médecin et qu’il serait préférable de prendre conseil auprès d’un professionnel de la santé. Vous pouvez également poser la question sur le site du docteur Clarck. Pour ma part, étant donné que les calculs se trouve dans le foie et non dans la vésicule, je pense que la cure est la même. Tenez nous au courant de votre expérience, si vous tentez de la faire, pour aider ceux qui ont le même problème. A bientôt. Je commence la cure aujourd’hui et je tiens à dire que le sulfate de magnésium n’a vraiment pas mauvais goût. J’ai déjà bu du chlorure de magnésium qui est au moins 5x moins bon ( beaucoup plus amer )! bon courage….mais vous verrez après que ça vaut le coup de recommencer quand vous verrez ces petites boules vertes sortir de votre organisme. Bonjour Julia, Tenez nous au courant de votre expérience et bon courage. Bonjour, Je voulez commencer aujourd’hui mais avant tout je voulais savoir si cetait possible de décaler les heures de prises du sel epsom et jus de pamplemousse. Sel epsom 22h-24h00 Jus pamplemousse huile 2h00. Bonjour Mous, à priori, je ne pense pas que cela soit un problème mais cela n’engage que moi. Je ne crois pas que les calculs refuseront de sortir en prétextant que vous êtes en retard mais pensez à décaler d’autant les autres prises. Par contre attention à manger vraiment très très léger et d’arrêter de manger suffisamment tôt. Tenez nous au courant. Bonjour Marie, Merci pour cet article. Vous croyez que ce nettoyage peu aider à débloquer le canal cholédoque et aider les canaux pancréatiques? Bonjour Alexandre, Le sel d’epsom a pour effet de provoquer l’ouverture des sphincters des canaux biliaires. Si pour une raison inconnue, l’ouverture ne se faisait pas, la personne aurait une descente de nombreux calculs, qui ne pourraient être évacuer et il me semble que les conséquences seraient désastreuses. Je ne serais que trop vous conseiller de prendre contact avec un professionnel de la santé et de ne pas faire cette cure si vous aviez des doutes. Vous pouvez également aller sur le site du docteur Clarck et de leur demander leur avis. Pourquoi il faut attendre 15 jours avant de refaire un nettoyage..? Bonjour Alexandre, très bonne question Afin de permettre aux calculs de descendre de la partie de l’arrière du foie et arriver à l’avant. …. un des articles conseille même de faire le nettoyage tous le 15 jours et non au delà car les calculs peuvent se reformer assez vite parait il? J’ai lu cela quelque part….. Moi, je le fais toutes les 3 semaines car il s’agit d’un lavage assez éprouvant surtout lorsque on déguste le sulfate de magnesium….. Je m’y remets ce soir…… Bien à vous. Bonjour, Aujourd’hui, je refais un nettoyage du foie. Choisir un week end où l’on est tranquille chez soi est recommandé! Habituellement, je commence le vendredi pour que le lundi, je sois au top pour reprendre le travail. Ce sera le 4ème. Je le fais à peu près tous les 6 mois. Mon médecin, qui n’est pas contre ces « techniques », m’a conseillé de ne pas les faire trop rapprochés car cela pourrait être irritant pour les intestins. C’est pourquoi j’ai choisi cette période de 6 mois. Lorsque j’ai connu ce nettoyage par le site de http://www.chikungminceur.com/ j’avais très régulièrement d’énormes douleurs sous les cotes du côté droit. C’était lancinant et me bloquait tout le dos et la cage thoracique. Je partais en sueurs froides de la tête au pieds, à la dernière crise, j’ai cru mourir. En plus, cela arrivait très souvent en pleine nuit! J’avais vu 5 médecins urgentistes durant ces crises, qui étaient souvent terminées lorsqu’ils arrivaient. AUCUN N’A SU ME DIRE CE QUE J’AVAIS. Il a fallu que je fasse des recherches sur internet pour enfin connaître la source des douleurs. La cure a été une vraie source de soulagement. Je n’ai plus jamais eu les douleurs symptomatiques que je connaissais. J’encourage les personnes à faire ce nettoyage. Bien sûr, il faut consulter si les douleurs persistes. Je suis une couche-tard (23h-23h30) et j’ai décaler toutes les prises d’une heure pour suivre mon rythme. En tout cas, merci pour tous les témoignages. C’est très encourageant. Bonjour Marie-Pascal, Il y a du y avoir un bug car je viens de recevoir votre témoignage alors que vous l’avez posté le 18 Mai Je suis heureuse d’apprendre que votre expérience vous ai soulagé de vos douleurs. Bonne continuation. Bonjour Je vien de terminé mon premier nettoyage ce matin. Le matin j’ai eu des nausées(j’ai avalé trop rapidement l’huile d’olive avec pamplemousse et j’ai trop mi du noyer noir 50 gouttes) lol,mais celà c’est rétabli très rapidement. J’était un peu sceptique sur ce nettoyage au début, mais maintenant après l’avoir testé, je trouve que les résultats sont très satisfaisants! Je prévois refaire un nettoyage dans 15 jours. Merci encore pour cet article! Bonjour Alexandre, Le but de la teinture de brou de noix est de tuer les parasites venant du foie. Permettez moi de vous dire, que cela n’est pas un jus de fruit Effectivement, il est possible d’avoir un peu la nausée. Dans ce cas, attendre un peu avant de boire votre verre de sel d’epsom. Je suis ravie, que cela se soit bien passé. Donnez nous de vos nouvelles. Bonjour Marie,bonjour à tous, J’ai commencé hier soir. De fortes nausées vers 2heures et un besoin d’uriner m’ont obligé à me relever vers 2heures du matin. Catastrophe! Perte de connaissance totale pendant 10 minutes, bloqué derrière la porte des toilettes dans un bain de selle liquide. Difficile pour mon compagnon de m’aider, porte bloqué par la masse de mon corps. Un grand stress pour tout le monde. Ne vous engagez pas dans cette cure sans être accompagnée. Ne pas oublier que nos corps réagissent différemment devant une expérience similaire. Aucunes nouvelles de mes calculs pour l’instant Bien cordialement! Bonjour Marie, je vous remercie de votre témoignage. Je ne suis pas médecin mais le fait que vous n’ayez vu aucun calcul m’inquiète un peu et je vous conseil vivement de prendre contact avec votre médecin ou d’aller sur le site du docteur Clarck pour leur poser des questions sur votre incident. Tenez nous au courant. en effet…, ce qui est le plus inquiétant c’est cette perte de connaissance que vous avez eu pendant 10 minutes….demandez avis tout de même sachant que cela reste un nettoyage assez agressif par rapport à d’autres méthodes mais très efficace….. C’est une expérience éprouvante déjà le fait de boire ce sel d’empson, mais vous irez de mieux en mieux une fois que vous aurez expulsé toutes ces particules (calculs..cristaux de cholestérol…etc…) Je pense que votre prochaine cure sera différente si vous décidez de re tenter l’expérience. Moi personnellement, je me sens mieux plus dynamique….absences de douleurs en période de cycle, moins de nausées aussi….depuis que j’ai commencé ces lavages en février 2013. Bonjour Marie, Lorsque j’ai posté ce message ce matin c’était avant la nouvelle prise d’Epsom matinale. C’est à dire avant la troisième prise. Malgré mes dernières péripéties nocturnes, J’ai expulsé de très nombreux amas ocre minuscules. Une bonne centaine. Je suis épuisée. Visiblement, mon corps n’était pas près à vivre cette expérience. Les résultats sont probants. La prochaine cure devrait se passer mieux. Bien à vous. Cela me rassure. Personnellement le sel d’epsom me donnait des nausées. Je viens d’en acheter en capsule. Je vous dirais ce que cela donne mais de savoir que je ne vais pas en boire me donne instantanément le sourire. Tenez moi au courant de la suite. Bonjour il y a env 4 ans j ai fait plusieurs crises dues a des calculs dans la vesicule. J ai meme fini aux urgences. Mon medecin m a remise entre les mains d un chirurgien pour son ablation. c est alors qu une voisine ostheopathe m a parler de ce nettoysge.. j ai donc annuler l intervention. J ai fait le nettoyage et j’ai sorti bcp de calculs du jour au lendemain plus de crises. Mais il y a 10jours lors d un check up il s est avérer que mes résultats hépatiques sont perturbés. On m a donc fait une echo du foie et j ai à nouveau des calculs je n ai pas de crises mais du mal a digerer (je me sens lourde et gonfle) et a perdre du poids meme avec une alimentation équilibrée... du coup apres 6 jours de jus de pomme ce soir je refais le nettoyage et j irai refaire d ici 2 mois une prise de sang pour voir si mes tests sanguins hépatiques sont revenus a la normale. Je veux tout faire pour eviter l operation. Merci pour votre témoignage. Bon nettoyage et tenez nous au courant de la suite. Je suis de tout cœur avec vous et j’espère sincèrement que cela va se résoudre sans avoir besoin de vous faire opérer. Saviez vous qu’il faut faire le nettoyage plusieurs fois afin de sortir tous les calculs du foie? je vous conseil d’aller voir le site du docteur Clarck afin d’en savoir davantage. Bien à vous. Je vais faire mon 7ième lavage avec le mélange jus d’orange et citron cette fois ci…..Depuis le dernier nettoyage, j’ai décidé d’en faire une par mois maintenant car en les faisant en espace de 15 jours à deux reprises, je me suis aperçue qu’il ne sortait pas grand chose……même si on dit que c’est le nettoyage qui compte plus que les calculs du foie. les chères marie: je penserais bien à vous quand je dégusterais les 4 grands verres de sulfates….. j’ai reçu le sel d’epsom en capsule. je fais ma cure et je vous dis ce que cela donne mais si cela est efficace en retirant ce gout….. je dis alléluia. d’accord, vous me direz.. dites moi, combien de gélules à chaque prise? Bien à vous. Je viens de faire 2 fois deux heures de bateau et pas de nausées, rien de rien alors que j’ai tendance à avoir des nausées rapidement habituellement…..ces cures m’apportent vraiment quelque chose. Le 7ieme lavage a été plus que fructueux, pas de nausées, rien de rien…une nuit plus que paisible à tel point je me demandais si ça allait porter un bon resultat, ça me faisait peur au départ… Eh bien non! Les calculs du foie étaient plus gros cette fois ci et j’en ai perdu beaucoup. C »est bien vrai que ça se déplacent dans le foie vers la sortie entre deux lavages et j’ai vraiment l’impression que le resultat est plus important en le faisant 1 fois par mois que tous les 15 jours….et le mélange jus d’orange/citron avec l’huile d’olive camoufle un peu le goût de l’huile …..bref, simplement vous dire que je suis plus que satisfaite. Bonne soirée. Bonjour, J’ai fait mon premier nettoyage du foie l’année dernière, après avoir acheté le livre d’A. Moritz. J’ai obtenu de bons résultats cette première fois. J’ai refait un nettoyage trois semaines plus tard, mais je n’ai plus constaté la présence de calculs. J’ai arrêté pendant un an, et ai refait un nettoyage le mois dernier, avec à nouveau de bons résultats. J’ai refait un nettoyage trois semaines plus tard, et encore une fois, plus aucun calcul. Je lis qu’il faut quand même une quinzaine de nettoyages pour arriver à un foie propre. Comment expliquer qu’au deuxième nettoyage, il n’y ait aucun (mais vraiment aucun) calcul? Merci d’avance pour votre réponse. C’est bizarre en effet, moi ça me le fait si je viendrais à le faire à 15 jours d’intervalle. J’ai obtenu un resultat quasiment nul a deux reprises….Retentez dans 1 mois et demi par exemple car ce qu’il faut savoir c’est qu’on ne se debarasse pas des calculs en 1 seul nettoyage. Moi j’attaque mon 8ieme fin semaine prochaine. Cordialement. Merci! Je vais espacer davantage alors. Bonne continuation. Bonjour Florence, Je ne suis pas médecin, j’insiste souvent sur ce point mais c’est le cas. Néanmoins, de part mon expérience personnelle, il est possible que trois semaines pour vous ne soit pas suffisent pour que les calculs en amont aient le temps de descendre en première ligne. Un seul nettoyage me parait insuffisant pour nettoyer le foie mais vous avez peut être une alimentation très saine et un foie qui ne n’est pas surchargé. Tenez nous au courant Marie. Merci pour toutes vos réponses. Je vous tiendrai au courant pour le prochain nettoyage. J’ai en effet une alimentation assez saine et je pratique de temps en temps des jeûnes très courts (un ou deux jours) pour un effet detox. Le jus de pommes peut effectivement aussi bien aider. Merci! Buvez entre temps du jus de pomme en dehors des repas, histoire de rendre les calculs plus mous afin qu’ils se décrochent. Très bonne remarque Cchristine. Le cycle naturel se fait tous les 21 jours et le corps renouvelle ses cellules tous les 21 jours. Personnellement j’ai prévu de faire ma première cure en lune descendante (apres la pleine lune donc) et de la refaire 3 fois tous les 21 jours. C’est ce qui me parait le plus naturel. Bonjour à toutes. Moi aussi je pratique cette cure et j’ai commencé en septembre 2012 après un énième épisode de digestion douloureuse et difficile. J’ai en tout réalisé 10 cures à intervalle de 3 semaines à un mois sachant que la 5e et la 6e non absolument rien donné!! Mais effectivement quel soulagement après!! Je suis également intéressée par la prise de gélules pour les sels d’Epsom. J’ai demandé à mon pharmacien qui m’a confirmé que sur ordonnance prescrite par son médecin il est possible de faire réaliser des gélules par le labo de la pharmacie. Je souhaiterai savoir où vous vous êtes procurées ces gélules et combien en avez vous prises pour une cure? Etes-vous satisfaites du résultat? Merci par avance pour votre aide. Elise. Bonjour à toutes, Je viens de refaire la cure du foie hier soir. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas faites et j’ai été effarée ce matin de voir autant de calculs ressortir ainsi. Beaucoup d’entre eux étaient plus gros qu’un gros pois chiche. J’ai utilisé le sel d’epsom sous forme de capsules. Le résultat est le même, le goût en moins. De ce faites, j’ai plus ressenti la faim le soir venu. Elise, tu peux te procurer ces gélules sur le site du Docteur Clarck. Il y a plusieurs liens plus haut dans les commentaires. Je recommence dans trois semaines Bonne continuation à toutes. Merci pour ta réponse Marie. Moi aussi je l’ai réalisé lundi soir (11e) et je n’avais jamais eu de « récolte » pareille. J’ai pesé il y avait entre 25 et 30 g de calculs alors que cela faisait un tout petit peu plus d’un mois que je ne l’avais pas faite. J’ai le sentiment que ce sont maintenant d’assez anciens car en les expertisant et en les coupant en deux au scalpel, on voit en coupe que ce sont des calculs plus petits qui ont ensuite été englobés avec d’autres dans une gangue de cholestérol. C’est étonnant. C’est vrai que les sels d’Epsom coupent complètement l’appétit le soir même. Puis-je te demander quel ressenti as-tu avant de la faire? Et quelles sont les bénéfices que tu as pu noter après les différentes cures que tu as réalisées? Merci par avance. Elise. Ce que je ressens après la cure, c’est plus de vitalité, une peau plus claire et plus fraiche et comme une envie de manger sainement Besoin de moins dormir et moins de rétention d’eau mais celle que je viens de faire, whaou!! je l’ai fini à 11h et à 18h ma peau est déjà différente! bonjour marie, j’ai appris que vous venez de faire un nettoyage dernièrement….dites moi combien de gélules prenez vous pour le sulfate de magnésium lors de chaque prise? hello Cchristine, j’en ai pris 15 à chaque prise comme indiqué sur la boite et franchement, cette cure, le gout du sulfate de magnésium en moins a été un vrai bonheur. Ca y’est c’est commandé (3 boites)….j’ai aussi envie de connaitre ce bonheur…. bon week end. J’ai depuis quelques temps des douleurs a l’estomac, à l’épaule et là depuis avant hier (apres une bonne marche, ce dont je n’ai pas l’habitude) des douleurs dans le mollet. Avec la marche j’ai pensé a des courbatures, mais ma belle-mère, portée dans le magnétisme et les medecines douces, me certifie que les douleurs aux mollets suivent le méridien d’accuponcture de la vésicule. Ajoutez a ca des douleurs sous le sein gauche, et on a presque 6 points d’accponcture qui sont touchés. Bref, tout ça pour dire, pensez vous que la cure puisse me soulager un tant soit peu? J’ai aussi une autre question, il y’a longtemps que j’avais vu ces liens et comment faire la cure, mais j’étais aussi tombée apres recherches sur des sites du Dr Clark qui disait qu’il fallait ABSOLUMENT déparasiter l’organisme avec la teinture et 2 autres plantes avant de faire une cure. Y’a t’il un risque si je ne fait que la cure? Ils conseillent déjà de faire un nettoyage des reins avant….(verre de jus de persil à boire le matin à jeun durant 3 jours avant le commencement de la cure du foie. Au sujet des parasites, vous le faites en même temps que la cure du foie en mettant dans le récipient (40 gouttes) de teinture de noix que vous pouvez acheter chez santé detox. (20 € environ)… ne négligez pas cela car en lisant un fascicule de santé detox, il parait que les symptômes sont liés aux parasites (synergie entre douves et solvants)…..ça aussi un lien avec nos soucis actuels…., les parasites se trouvent aussi dans les calculs…..il faut les tuer car cela peut causer un problème au niveau de l’intestin. Une cure de foie, ça ne suffit pas, il faut au moins en faire une quinzaine voire plus (1 fois par mois) pour vous débarrasser des calculs biliaires et les calculs qui se trouvent dans la vésicule biliaire, sachant que la 2ième cure doit être faite 15 jours après……après 1 fois par mois jusqu’à élimination complète des calculs. Demandez conseil à votre médecin afin de savoir si cette cure peut vous faire du bien ou pas…. car elle n’est pas conseillée par exemple aux personnes souffrant du diabète…etc…. Je n’ai plus rien à dire Cchristine est parfaite. je commence ce soir ma 9ième cure, avec les gélules c’est vraiment le bonheur, y’a pas photo! Comme je te comprend ma chère cchristine. Je lis les commentaires du site et une chose m’échappe toujours. Ici on semble parler des calculs du foie. Moi j’avais entendu parler des calculs de la vésicules (ce dont je suis concerné). J’en parle d’autant plus que je vois certains commentaires cités le foie, puis d’autres la vésicule. Alors je m’y perds un peu. J’imagine qu’il s’agit de deux choses différentes? Non? Pouvez vous m’éclairer s’il vous plait. Merci. Bonsoir Didier, Veuillez m’excuser d’avoir tardé à vous répondre mais je voulais contrôler l’exactitude de mes propos. Les calculs se créer dans le foie et il peut arriver qu’ils se baladent ensuite vers la vésicule biliaire. Ils s’agit donc des mêmes calculs et la procédure est la même pour s’en débarrasser. Il est à noter que je ne suis pas un professionnel de la santé et que mes propos n’engagent que moi. Tenez nous au courant si vous effectué cette cure et donnez nous de vos nouvelles. bonjour Didier, je me pose également les mêmes questions. J’ai l’impression que les personnes parlent de calculs qui se trouvent dans le foie. Moi, j’ai des calculs bloqués dans la vésicule biliaire, 3 en tout qui font environ 2cm de diamètres. Lorsque les calculs sont chassés par le foie ne se rendent-ils pas d’abord dans la vésicule? Avez-vous fait la cure? j’attends d’avoir une réponse avant de me lancer dans la cure. j’avais porté beaucoup d’espoir sur cette cure, juste en préventif. J’avais même préparé le terrain avec du jus de pomme, du sel d’epsom avec 1 cuillère à café par jour 3 jours avant. J’ai avalé les mélanges sans que cela ne me dérange (le 2eme du matin est néanmoins pas génial), j’ai dormi comme un bébé, pas de nausées, bref comme une lettre à la poste (non pas à la poste..) Mais surtout le lendemain aucun résultat (!) à part une bonne diarrhée de boue …. (voire même plusieurs) mais vraiment rien de rien! Je vais être persévérant, je vais tenter une deuxième fois, une chose m’échappe! Bonjour Yann, je suis perplexe! Moi aussi, j’ai eu plusieurs diarrhées de boue mais ensuite c’est uniquement de l’eau chargée de calculs qui est sortie. Avez vous bien pris les 4 doses de sels? Il est possible, à mon humble avis, que vos intestins étaient vraiment très sales et que vous l’avez bien nettoyé mais ce n’est que pure spéculation. J’ai hâte de vous lire, concernant votre prochaine cure. …..La prochaine fois ça ce seront vos calculs qui sortiront yann….il m’est arrivé aussi de faire des nettoyages quasiment nuls….. Je ne vous cache pas c’est un peu décourageant de ne rien voir sortir après avoir bu du sulfate de magnésium et de l’huile d’olive et de subir en même temps des nausées… armez vous de patience et de courage, la prochaine fois ils sortiront… En procédant à la cure du foie, vous vous débarrassez autant des calculs qui se situent dans la vésicule biliaire que ceux qui sont dans le foie…. J’ai une question, je suis opérée d’une sleeve, c’est à dire d’une ablation des 3/4 de mon estomac. J’ai cherché sur le net mais je n’ai rien trouvé disant que c’est autorisé ou déconseillé. Et en parler avec mon chirurgien, c’est un pro médicament et pas du tout pour les medecines « farfelues » Bonsoir Nerina, je vais contacter mon medecin qui est favorable aux soins naturel et je vous en dirais plus. Des nouvelles Marie? De mon coté personne ne connait cette cure, ni si c’est compatible. hello Nerina, je n’étais pas disponible comme chacun à pu l’observer. Je n’ai pas encore trouver une réponse satisfaisante et je ne vous en donnerais pas tant que je n’aurais pas de certitude. N’oublions pas que je ne suis pas médecin et je ne veux en aucun cas donner un avis qui s’avérerait néfaste. Bonjour, je vais faire le nettoyage du foie ce soir pour la première fois, seulement au repas de midi j’ai mangé des pâtes au beurre, y;a t’ il un danger quelconque. Si oui je le ferai un autre jour. Merci en attendant de vous lire. Bonjour BIBI, je ne vous le conseille pas. Le fait que vos intestins soient encombrés pourraient vous occasionner de vives douleurs. Il est préférable de prendre une tisane dépurative la veille et de manger TRÈS léger afin que la cure se déroule au mieux.Donnez nous de vos nouvelles. Merci Marie pour votre réponse, je préfère le faire un autre jour alors. A bientôt. Voila 2 fois que je vais aux urgences pour des douleurs abdominales. Verdict la semaine dernière: coliques hépatiques (calculs et boue dans la vésicule biliaire). Les médecins me conseillent de procéder à l’ablation de celle-ci. N’étant pas décidé à subir cette opération, j’ai cherché pour savoir si je pouvais éviter cette opération. Je suis tombé sur votre site et votre remède m’intéresse; mais avant de le faire, j’aimerai savoir si cela ne présente pas de soucis suite aux coliques et de plus, comme j’ai subi un triple pontage en juillet 2012, je me demande si cela est possible. Qu’en pensez vous? Bonsoir Patrick, je suis au regret de ne pouvoir répondre à votre question. En effet, je ne suis pas médecin et je ne voudrais en aucun cas vous donner un conseil qui pourrait vous nuire. je vous conseille vivement de voir cela avec un professionnel de la santé qui serait favorable à ce genre de cure. Donnez nous de vos nouvelles. Je vais faire la cure ce week-end, si j’ai bien compris il est préférable de nettoyer prealablement les reins et intestins. Quelle technique utiliser s’il vous plait et pendant combien de jours? Concernant les gélules de sels pour éviter le goût désagréable, ou s’en procurer s’il vous plait et combien de gélules a la place de la cuillère a soupe de sel? Bonsoir, vous aurez toutes les réponses à vos questions sur le site du docteur Clarck. Vous pouvez vous procurer les gélules sur le même site et il est préconisé d’en prendre 15 par prises donc attention lors de votre achat qu’il y en ai assez. Donnez nous de vos nouvelles. Le sel d’Epsom n,est pas dangeureux pour la santé, car c’est pour le bain.? Bonjour Alexandre, non, cela n’est pas dangereux pour la santé. Le sel d’epsom ou sulfate de magnésium est en effet utilisé dans le bain car il détend les muscles et a un effet relaxant mais dans le cadre de cette cure, il élargit les conduits biliaires et est utilisé de ce fait lors du processus de nettoyage du foie. Bonsoir, J’ai commencé aujourd’hui le nettoyage, depuis la deuxième prise de sulfate à 20h, j’ai des diarrhées, est-ce normal? je ne lit personne en parler nul part (je viens de faire des recherches sur internet) et dois-je continuer? Ce n’est pas douloureux, c’est juste que je me fait du soucis pour ma nuit et pour savoir si cette réaction peut être considérée comme normale.. Merci, Bonjour Véronique, Cela est tout à fait normal. N’ayez aucune inquiétude. Vous allez vous vider les intestins, les nettoyant en profondeur et ensuite il n’y aura que de l’eau chargé de calculs qui se présenteront sous forme de petit pois verts. Vous pouvez aussi avoir des fibres de couleur bronze. Donnez nous de vos nouvelles. Merci!! Par contre c’est par votre site que je découvre qu’il aurait fallut le brou de noix, dans le pdf que j’ai eu ce n’était pas mentionné, ni qu’il fallait faire une cure anti-parisitaire avant, bref j’ai tout à recommencer!! La cure anti-parasite est plutôt chère, http://www.sante-detox.com/5-dr-clark-elimination-parasites (au passage merci pour ce site et les gélules de sulfate de mag) n’y a t il pas plus simple ou moins chère?? Merci encore, Bonjour Véronique, le plus simple et le moins chère est le sulfate de magnésium vendu en sachant de 20g en pharmacie mais pour moi il faut être une guerrière pour le boire et le reboire et refaire sa cure en sachant qu’on va de nouveau en boire Le brou de noix est important car il tue les bactéries qu’il y a dans le foie et évite qu’elles ne circulent lors de la cure. Pour le nettoyage des intestins, le sulfate de magnésium fait déjà un nettoyage en profondeur donc pour ma part cela fait double emploi, mais je ne suis pas médecin donc cela reste uniquement mon humble avis. Je n’ai pas fait la cure des reins car je trouve que cela est vraiment très chère et je compte faire des recherches dans ce sens. Bonne journée PS: N’oubliez pas que pour nettoyer le foie, une seule cure ne suffit pas. Merci Marie, En fait j’aurais tout simplement dû regarder votre site AVANT de faire cette cure:), bon ce n’est pas bien grave, c’est ce qu’il y a de positif avec la médecine naturelle… En fait rien ou presque n’a été « éliminé », 2 au 3 minuscule truc verdâtres, mais je mange bio au maximum depuis bien des années, je ne fume pas ni ne bois (je suis allergique, donc pas de mérite et je mange sans gluten et sans lait depuis plus de 2 ans, et quazi végétarienne… bref, ça doit correspondre à ce que vous expliquiez plus haut sur le fait que certaines personnes n’éliminent pas grand chose…. Je voulais faire cette cure car je suis persuadée que mon foie à souffert de ce que pendant des années, je travaillais de nuit et pour tenir le coup, au bout de toutes ces années, j’ai pris beaucoup de sortes de somnifères et autres saletés (que je ramenait de divers pays),car il fallait dormir le jour, ou sur demande, et travailler durant mon cycle de sommeil. Certains de ces médocs sont aujourd’hui interdits, et je les ai pris pendant bien plus d’années que « recommandé ».. Mais en lisant votre blog cela m’a conduit à d’autres recherches, et je pense que peu être le jeûne serait plus approprié… Une piste à explorer Merci encore, Véronique. Bonjour Véronique, j’ai déjà fait dans le passé des jeûnes plus ou moins long et cela m’a fait du bien mais j’en parlerais lorsque j’aurais bien étudié le sujet. Bonne continuation Marie. Buvez du jus de pommes avant la cure vous aller sortir 3 à 4 fois plus de pierres(J’ai testé) -6L de jus de pommes ( >>bio Marie dit: Très bonne remarque. J’ai pu l’observer aussi. Bonjour, J’ai quelques interrogations concernant ma capacité à sauter des repas pour respecter le programme de nettoyage; je m’explique: en temps « normal » j’ai déja eu des problèmes d’hypoglycémie pendant la nuit lorsque je ne mange pas assez (de glucides notamment) au cours du diner avec besoin de manger du pain, des biscuits ou une banane pendant la nuit. Si j’ai bien compris le programme, il ne faut rien manger entre 14h et environ 10h30 le lendemain matin… Cela me parait très compliqué compte tenu des problèmes évoqués ci-dessus. Quel risque pourrait-il y avoir si j’avais un réel besoin de manger pendant cette période? Je suis tellement mal pendant une hypoglycémie (vertiges, sueurs, etc…) que j’hésite beaucoup à entamer ce nettoyage qui pourtant je pense serait très bénéfique pour moi. Merci d’avance pour votre réponse. Bonjour Alice, je vais vous répondre mais je porte à votre attention le fait que je ne suis pas médecin. Le fait de ne pas manger permet de ne pas encombrer les intestins et ne pas solliciter le foie pendant le nettoyage mais je pense que si vous sentez que vous avez besoin de sucre, il faudrait alors boire un jus de fruit sucré. Je vous conseillerais néanmoins de prendre l’avis d’un naturopathe. Tenez moi au courant Marie. bonsoir, Si vous êtes diabétique, il est déconseillé de faire ce nettoyage du foie. Tu peux nous en dire plus Christine? Bonjour marie, au fait je vous souhaite une bonne année… oui, je disais que j’avais lu un passage que ce nettoyage du foie était déconseillé pour les gens diabétiques…. Je parle plutôt du diabétique insulino dépendant, celui qui se pique plusieurs fois par jour…. Ce qui semblerait logique après tout….tout ce que je sais, c’est qu’un diabétique insulino dépendant doit faire ces injections à heure fixe et s’alimenter tout de suite après afin d’éviter une hypoglycémie l’entrainant dans un coma. Si on demande à cette personne de ne pas se nourrir le soir et donc de ne pas faire sa piqure en conséquence, de lui demander de boire du sulfate de magnésium et qu’il se retrouve 2 heures après en hypoglycémie, il sera obligé de se nourrir immédiatement donc du coup, ça fout en l’air le grand nettoyage du foie…… Si on lui demande de ne pas se nourrir avant 10 h00 du matin, ce serait prendre un gros risque par rapport à l’équilibre de son diabète. Pour ces cas là, il doit bien exister une méthode plus douce afin que le diabète ne se retrouve pas déséquilibré. Oui, tout cela me parait très logique. Merci pour ces précisions. Magnifique année 2014 à toi aussi. Qu’elle soit à la hauteur de tes espérances. Bonjour Marie, Je me prépare à un nettoyage du foie pour ce w-e. Depuis lundi, je bois un litre de jus de pommes par jour (30min après les repas, et 2h avant les repas), et je prévois donc mon nettoyage dans la nuit de samedi à dimanche, en utilisant des gélules de sulfate. Ma question concerne le nettoyage préalable des intestins, pour savoir combien de gélules par jour il faut prendre, et combien de jours avant le nettoyage, svp? Merci d’avance, Romain. Bonsoir Romain, Personnellement, je ne nettoie pas les intestins avant la cure. Le sulfate s’en occupe très bien pendant la cure mais je sais que certains le font et vous aurez toutes les réponses à vos questions sur le site du docteur clarck. Donnez nous de vos nouvelles. J’aimerais essayer de faire un nettoyage du foie. Je n’ai pas trouvé de teinture mère de noix de brou au magasin bio, j’en ai fait deux. Est il possible de le faire en remplaçant cela par de l’huile essentielle de cannelle. Merci à toutes et tous. Bonjour Karima, Il est vrai de la cannelle de chine est anti-infectueuse mais je ne m’y risquerais pas. Le but du brou de noix et de tuer les parasites dans le foie et je vous conseillerais de bien suivre la recette ainsi que ces ingrédients afin d’obtenir le résultat escompté. Donnez nous de vos nouvelles. Bonjour Marie, je voulais vous demander si cette cure était non recommandée lorsque l’on est enceinte de 4 mois.En effet je souffre depuis un mois au niveau de la vesicule et du dos, je suis allée faire une échographie, il apparait un calcul de 1.1 cm dans la vésicule et il n’est pas conseillé d’opérer.Alors je dois tenir encore 5 mois avec ces douleurs…avant qu’on ne m ôte la vesicule.Pensez vous que je puisse faire ce traitement?et que les résultats puissent me permettre de conserver ma vésicule? Merci pour votre réponse. Bonjour Laetitia, Je suis sincèrement désolée mais je ne pense pas que vous puissiez faire la cure en étant enceinte. La bonne nouvelle est que vous pourrez faire votre cure et vous débarrasser de vos calculs mais après l’accouchement. Vous devriez confirmer cela auprès d’un naturopathe mais de mon point de vue cela ne serait pas bon pour le bébé. Tenez nous au courant et bon courage pour la suite Marie. Bonjour Marie, On m’a diagnostiqué les calculs dans la vésicule (multiples calculs de 5 mm et un de 14 mm) j’ai des crises quasi régulière! je suis dans la liste d’attente pour l’opération, mais je souhaiterais éviter le bistouri grâce à cette méthode. Depuis une vingtaine de jours maintenant, je suis un régime sans graisse et autres aliments intolérés par la vésicule: je me comporte mieux!! je viens de commencer le traitement; j’en suis à mon quatrième jour de la prise du jus de pomme. Je souhaiterais savoir svp si un calcul de 14 mm ne poserait de problème? y-a-t il des gens qui ont pu se débarrasser de gros calculs? la dernière question! par quoi et comment vous lavez les intestins après la cure? Bonjour Hassan, Je ne suis pas médecin mais lors de ma dernière cure j’ai vu sortir un calcul aussi gros qu’un pois chiche. la taille m’avait vraiment choquée, raison pour laquelle je m’en rappelle. En ce qui concerne le nettoyage des intestins, ne vous en préoccupez pas, le sel d’epsom s’en occupera très bien. Donnez moi de vos nouvelles Marie. Bonjour, Je suis en préparation de la cure et je prends tout les matins une cuillère à café de chlorure de magnésium pour nettoyer mes intestins. J’ai pris du chlorure car mon pharmacien m’a dit que c’etait l’ équivalent du sulfate de magnésium. Qu’en pensez-vous? Bonjour Charlotte, oui, je suis assez d’accord avec votre pharmacien. Néanmoins lors de la cure vos intestins vont être vraiment nettoyés donc n’en abusez pas car cela risque de vous irriter les intestins. Vous pouvez également commander des gélules de sel d’epsom sur le site du docteur Clarc dans la rubrique nettoyage de foie. Tenez moi au courant de l’aventure Marie. Bonjour, Je voudrais partager ma mauvaise expérience au sujet de mon nettoyage d’hier. Je viens d’effectuer mon premier nettoyage du foie. J’ai passé une nuit terriblement mouvementée et désagréable. Jeudi: je mange une soupe à midi Vendredi: je ne mange rien et je fais une hydrotherapie du colon Samedi: je ne mange rien Dimanche: je ne mange rien et j’effectue le protocole selon moritz. Je me sens en pleine forme, mieux que jamais. J’ai bu jus de pomme pendant presque 7-8 jours et mangé très très léger pendant une semaine.. Aucun problème à prendre les sels d’epsom et le mélange d’huile et jus de pamplemousse. Je me couche et je sens que dans mon ventre ça s’active. Vers 1h du matin, j’ai des nausées, mal de tête terrible, je me sens très mal, je vomis la moitié du mélange d’huile. Je n’arrive pas à dormir. Je vais souvent aux toilettes. Les premiers calculs très petits sortent et se désagrègent facilement. Mais je ne trouve pas le sommeil. J’ai de fortes douleurs dans la zone de la vésicule. J’ai très peur qu’un gros calcul soit resté bloqué. Le matin je reprends avec difficulté le sel d’epsom et la douleur ventrale s’atténue et semble passer. Des calculs de 1mm à 1.5 cm sont récoltés. J’ai de douleurs aux jambes, maux de têtes. Je pense que mon corps est intoxiqué à cause des calculs qui se sont dissous et à cause toxines libérées. Et c’était vraiment pas agréable. J’ai donc relu le livre de moritz et voilà ce qui est dit: « Si vous avez suivi toutes les instructions, et vous sentez mal pendant le nettoyage du foie, ne vous inquiétez pas, Bien que cela soit rare, il arrive parfois qu’une personne doive vomir ou se sente très mal pendant la nuit. Ceci arrive lorsque la vésicule biliaire éjecte de la bile et des calcules biliaires avec une telle force que la bile fait remonter le mélange d’huile dans l’estomac. Si l’huile combinée avec une certaine quantité de bile remonte dans l’estomac, vous allez probablement vous sentir mal. Dans un tel cas, il se peut même que vous sentiez l’expulsion des calculs. Il ne s’agira pas d’une douleur tranchante, mais plutot d’une contraction douce. Pendant l’un de mes 12 nettoyages du foie, j’ai passé une nuit exécrable. Cependant, bien que j’aie vomi la plus part du mélange d’huile, le nettoyage était tout aussi réussi que les précédents. Lorsque j’ai vomi, l’huile avait déjà fait son effet, elle avait déclenché l’expulsion des calculs biliaires. Si ceci vous arrive, rapelez-vous qu’il ne s’agit que d’une seule nuit de malaises. Se rétablir d’une opérations chirurgicale conventionnelle de la vésicule biliaire peut prendre plusieurs semaines ou même des mois, et causer des douleurs et des souffrances pendant que les cicatrices guérissent. » J’avais pour ambition de faire un jeûne également suite au nettoyage mais les douleurs de tête et nausées étaient tels que j’ai préféré recommencer à manger quelque chose pour vérifier si tout était ok. Pour le moment je me sens mieux. J’ai mangé des fruits et du riz et un avocat. J’ai aussi ajouté un peu d’huile. Mais j’ai des grandes douleurs aux jambes, comme des courbatures. Je pense que j’ai fait l’erreur de vouloir combiner nettoyage du foie et jeûne. En décidant de de jeûner 3 jours avant le nettoyage, (et je voulais continuer 7jours après) mon corps a surement déclenché une acidose (bien connue au bout de 3 jours de jeun) qui peut avoir des symptômes tels que maux de tête, nausées, vomissements, douleurs musculaires, etc. Ajouté à cela, le choc d’une réalimentation après 3 jours sans rien avec de l’huile d’olive (120ml tout de même). Et en plus les toxines libérées par la vésicule (boues et calculs). Mon corps a subi beaucoup de stress, toxines, etc. et je suis épuisé. D’autant plus que j’ai fait une nuit blanche. Je sais pas si j’arriverai à ravaler ces mixtures qui m’ont donné des vomissements. Je vais laisser mon corps se rétablir, boire beaucoup de tisanes pour les reins et le foie. Après on verra si je suis capable de retenter l’expérience. Mais je pense que je vais continuer car selon Mortiz c’est pire de ne faire qu’un seul nettoyage plutôt qu’aucun. Je conseille donc de bien se renseigner avant d’entreprendre un nettoyage du foie, voire être suivi par un spécialiste. Avez vous eu des expériences semblables? Bonjour Albert, Merci pour votre partage. Personnellement, je prend le sel d’epsom sous forme de capsule car je n’en pouvais plus de ce gout. Avez vous bien prit le broux de noix? Il tue les bactéries et évite qu’elles ne se dispersent dans l’organisme. Vous avez totalement raison de souligner le fait qu’il est préférable de consulter un spécialiste de la santé pour faire cette cure. Je recommande vivement de voir un médecin ou un naturopathe. Donnez nous de vos nouvelles. Bonjour Heureusement que tous les nettoyages du foie ne se passent pas à chaque fois de cette manière là...j’imagine l’horreur! mais pourquoi avoir jeûné...je suis sûre que ça n’a pas fait bon ménage avec le sulfate de magnésium qui est un produit puissant et éprouvant pour l’organisme. Moi egalement, je prends ce produit sous forme de gélules et franchement ça passe beaucoup mieux…ce goût me sort des yeux. bon rétablissement. Bonjour aux lecteurs. Je vais bientôt me lancer dans l’aventure du grand nettoyage de ma vesicule. Mon problème: je ne connais pas la grosseur des calculs. Je fais procéder par IRM afin de connaître leur dimensions. En effet à l’échographie certains mesureraient 3 centimètres. Ne sont ils pas trop gros? Bien qu’en absorbant du jus de pommes pendant 6 jours: seront ils suffisamment ramollis? J’ai besoin d’être rassurée. Grand merci pour votre éclairage. Bien à vous. Francoise. je partage mon expérience avec des questions…Au total, j’ai fait 5/6 nettoyage du foie et de la vésicule biliaire…et je n’élimine que peu (20taine max) voire pas du tout de calculs…par contre, des selles vertes et noires, grises après…(je n’ai pas regardé si ils contiennent des calculs) au cours du nettoyage, je vomis souvent la potion huile/Jus le matin au moment de prendre le 3e verre de sulfate de mg (avant/après) Aussi, j’ai remplacé l’huile d’olive qui était trop forte pour moi par l’huile de tournesol ou colza et le pamplemousse par les oranges. La potion passe mieux! Là, j’ai arrêté parce que j’ai eu des sensations de brûlures internes (une acidose) qui sont apparus 1 semaine après mon dernier nettoyage!) S’agirait-il d’une toxémie interne du corps des calculs non évacués, et peut-être parasites et autres?! Je ne fais pas les nettoyages anti-parasitaires et des reins et du colon préconisés. Est ce une grosse erreur. Est- ce qu’il faudrait que je m’y reprenne mais cette fois de façon plus rigoureuse et par étapes de nettoyage. Celles et ceux qui font ces nettoyages précédent celui du foie et de la vésicule, ont-ils des solutions à bon prix!! Mon budget est serré!! J’ai pensé à l’hydrothérapie mais à 100 euros la séance, en en faisant plusieurs, ça dépasse mon budget!! Et l’influence lunaire?! Et quels types de repas faites vous avant /après ce nettoyage. En tout cas, les points positifs: -sur le plan émotionnel et de régulation des conflits internes, ça m’a fait travaillé. -à changer progressivement mon alimentation: éliminer ce qui est toxique et là, avec l’acidose j’apprends des choses sur l’importance de l’équilibre acido-basique et des aliments!!

recette regime bruleur de graisse efficace

Soulager le foie. Remèdes pour nettoyer le foie en douceur. Pour nettoyer le foie en douceur, il convient de faire appel aux remèdes de grands-mères naturels, il en existe beaucoup et de très efficaces: Nettoyer le foie avec l’argile grise. Votre foie vous crée des problèmes. Appliquez-y un cataplasme d’argile grise et laissez agir toute la nuit en maintenant le cataplasme bien en place avec un bandage. Répétez ce traitement qui élimine efficacement les toxines pendant une dizaine de nuits consécutives et vous constaterez une réelle amélioration. Pour rendre ce remède encore plus efficace, au lieu de mélanger votre argile à un peu d’eau, essayez plutôt de le mélanger avec une infusion de thym, le summum de la complémentarité pour votre foie. Si toutefois le problème persiste, n’hésitez surtout pas à demander l’avis de votre médecin d’urgence. Le citron, l’allié de votre foie. Une petite cure de citron après une crise de foie s’impose! Buvez 3 jours par semaine, un verre de jus d’un citron éventuellement mélangé avec de l’eau de source peu sucrée fera merveille pour vous remettre d’aplomb! Cure pour le foie à base de betterave rouge. Couper en 4.250g de betterave rouge crue dans 1 litre d’eau bouillante Laisser bouillir 3 minutes. Boire un verre de cette potion 15-20 minutes avant de manger, matin et soir et un verre avant de vous coucher. Suivre cette cure pendant 3 semaines. Voir aussi les remèdes contre les insuffisances du foie. Ne ratez plus un seul remède! Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti!

Ce qu’il faut savoir. La maladie peut se développer sans manifestations apparentes, et avoir au bout de plusieurs années des conséquences très sérieuses. La gravité de l’hépatite C est extrêmement variable selon les individus. On distingue deux phases de la maladie: quand l’inflammation est récente, il s’agit d’une hépatite aiguë. Si l’inflammation dure depuis plus de six mois, on parle d’hépatite chronique. La phase aiguë survient quatre à douze semaines après la contamination. Le plus souvent, l’hépatite C aiguë est asymptomatique: la personne ne ressent rien de particulier. Parfois, une fatigue, de la fièvre, une jaunisse ou des difficultés à digérer peuvent apparaître. Pour huit personnes sur dix, la phase chronique s’installe, souvent sans aucun signe visible dans un premier temps. Pour environ une personne sur cinq, elle évolue en cirrhose après une moyenne de vingt à trente ans d’infection. D’autre part, l’hépatite C peut générer ce que l’on appelle des manifestations extra-hépatiques, c’est-à-dire des problèmes de santé qui ne concernent pas le foie. [/toggle] [toggle title= »Est-ce forcément grave? » open= »no »] Non, pas de panique! Plus de la moitié des personnes atteintes par le VHC n’aura pas de complications médicales, et la plupart des malades ne feront jamais de formes sévères. Soulignons cependant que la majorité des personnes ayant une hépatite C chronique se sentent diminuées dans leur vie quotidienne. En effet, le foie joue un rôle clé dans le fonctionnement du corps: c’est notamment un transformateur d’énergie. Si le foie est « handicapé », il remplit moins bien cette mission. La fatigue a ainsi tendance à s’installer durablement chez beaucoup d’hépatants. L’hépatite C entraîne aussi des troubles de l’humeur. Ne nous voilons pas la face: l’hépatite C est une maladie chronique préoccupante. Mais on peut vivre avec et, grâce aux traitements, certains en guérissent. Même si ce n’est pas toujours facile, il faut essayer de dédramatiser et se fixer des objectifs. L’une de nos priorités est d’avoir un suivi médical régulier pour prévenir les complications. Nous avons parfois tendance à éviter la confrontation avec le médecin: c’est une manière de nier la maladie, mais cela peut avoir des conséquences désastreuses. [/toggle] [toggle title= »Quels facteurs influencent l’évolution de l’hépatite C? » open= »no »] Il existe plusieurs génotypes du VHC (ce sont différentes souches du même virus C, que l’on a nommé génotype 1, 2, 3, 4, 5…). Le risque d’évolution de la maladie n’est pas lié au génotype. En revanche, l’efficacité du traitement varie selon les génotypes. Il n’y a pas de relation entre la charge virale, c’est-à-dire la quantité de virus dans le sang, et le degré d’atteinte du foie. La co-infection par le virus de l’hépatite B ou le virus du sida est par contre un élément aggravant. Plus il y a d’attaquants, moins l’organisme parvient à se défendre. D’autres maladies, comme le diabète, ont aussi une influence. L’ancienneté de la contamination est une donnée importante: chez certaines personnes infectées par le virus depuis longtemps, la maladie peut évoluer plus rapidement. Le développement de la maladie est très différent pour chacun d’entre nous. Si nous n’avons pas vraiment de pouvoir sur certains facteurs susceptibles de compliquer l’évolution de notre hépatite C, nous pouvons jouer sur d’autres éléments en modifiant nos comportements. La consommation d’alcool a un effet néfaste sur l’immunité: elle favorise la multiplication du virus et l’apparition de lésions du foie. Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous devons boire le moins possible d’alcool, et dans certains cas, plus du tout. De façon générale, veiller à son hygiène de vie est un atout pour lutter contre le ou les virus: avoir une alimentation équilibrée, éviter l’excès de poids, essayer d’arrêter de fumer, pratiquer régulièrement une activité physique, ne pas prendre de médicaments sans en parler à son médecin (même des traitements homéopathiques, à base de plantes, ou des compléments alimentaires). [/toggle] [toggle title= »Quels sont les traitements? » open= »no »] La combinaison la plus efficace aujourd’hui est une bithérapie (deux médicaments) associant l’interféron pégylé et la ribavirine. L’interféron pégylé s’administre par injection sous-cutanée une fois par semaine, la ribavirine est un antiviral pris sous forme de gélules tous les jours. Le traitement dure généralement de six mois à un an et peut entraîner de nombreux effets secondaires. Actuellement, seul un malade sur quatre est concerné: la prise de médicaments est envisagée lorsque le foie a déjà subi des dommages et qu’une fibrose est confirmée par des examens spécifiques (en particulier par une biopsie du foie). Nous considérons que tous les hépatants doivent pouvoir bénéficier d’un traitement s’ils le souhaitent, même s’ils ne répondent pas à ces conditions. Cet accès élargi aux traitements est l’une de nos revendications. Parlez-en à votre médecin. La possibilité et l’intérêt d’être traité méritent toujours d’être discutés en fonction de vos projets. Le traitement est plus ou moins efficace selon les génotypes. Le taux de guérison (c’est-à-dire le fait que le virus devienne indétectable) est de 80 % pour ceux qui sont infectés par les génotypes 2 ou 3, de 50 % s’il s’agit des génotypes 1, 4 et 5. Des trithérapies (trois molécules associées) sont à l’étude afin de tenter d’améliorer ces résultats. D’autres recherches sont en cours pour développer de nouveaux médicaments. [/toggle] [toggle title= »A qui en parler et comment? Famille – Employeur » open= »no »] L’hépatite C est encore un sujet difficile à aborder. Être bien informé avant d’en parler à nos proches permet de présenter la situation de façon claire, de ne pas trop inquiéter les autres sur notre état de santé et d’anticiper d’éventuelles réactions négatives. Nous avons appris, avec le temps, à adopter des attitudes différentes selon nos interlocuteurs (pour en savoir plus, reportez-vous à la brochure « Mon hépatite C, moi et les autres »). Vous n’êtes pas obligé de le dire si vous n’en avez pas envie. Pour votre équilibre personnel, il est cependant souhaitable de vous confier au moins à une personne. Cherchez un soutien autour de vous: ce n’est pas nécessairement un intime. Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour annoncer votre séropositivité au VHC, contactez SOS Hépatites pour parler avec quelqu’un qui a déjà vécu ces moments et qui pourra vous aider. Si vous le souhaitez, vous pouvez venir avec un proche dans l’une de nos permanences: votre entourage a aussi besoin de comprendre. [/toggle] [toggle title= »Est-ce que je risque de contaminer mon entourage? » open= »no »] Le virus de l’hépatite C se transmet par le sang. Il n’y a donc aucun risque dans la vie quotidienne. On peut s’embrasser, se toucher, utiliser en commun toilettes et lave-linge. Il est inutile de laver sa vaisselle de façon particulière. Le virus de l’hépatite C ne peut pas se transmettre par la salive, la toux, la sueur. En revanche, il faut éviter de partager les objets qui peuvent être en contact avec le sang, en particulier les objets de toilette: rasoir, coupe-ongles, pince à épiler, brosse à dents, matériel dentaire. Pour l’hygiène intime féminine, faites comme toutes les autres femmes: placez vos serviettes usagées dans des sachets bien fermés et jetez-les à la poubelle. Les usagers de drogue ne doivent jamais partager leur matériel d’injection ou de « sniff » (seringues, cotons, cuillères, pailles, etc.) [/toggle] [toggle title= »Est-ce que je peux être enceinte? » open= »no »] La grossesse n’est pas contre-indiquée pour les femmes atteintes par le virus de l’hépatite C, sauf en cours de traitement (voir la brochure: “Se préparer au traitement” ). Le risque de transmission du VHC de la mère au bébé, de moins de 5 %, se situerait au moment de l’accouchement. Vous pouvez envisager un traitement contre le VHC avant la conception pour tenter d’éliminer le virus ou de réduire le risque de transmission. Dans le cas où le bébé serait malgré tout contaminé, il faut savoir que l’évolution de l’hépatite C chez un nouveau-né est bénigne. L’enfant né d’une mère atteinte par le VHC doit faire l’objet d’un suivi médical spécifique pendant sa première année. [/toggle] [toggle title= »Dois-je modifier mes habitudes (alimentation – alcool)? » open= »no »] L’alimentation: La plupart des médecins nous disent de ne rien changer à nos habitudes alimentaires. En théorie, aucune donnée médicale ne justifie en effet un régime spécifique, sauf si nous avons un surpoids. Mais si vous aviez un comportement alimentaire un peu anarchique, profitez-en pour le modifier. Les règles de diététique bénéfiques pour tous sont encore meilleures pour nous. Il faut veiller à notre équilibre alimentaire, éviter les excès de gras et de sucre, privilégier légumes, fruits, féculents, poissons, viandes blanches, produits laitiers. Ecoutez-vous, suivez vos envies. Selon le stade de notre maladie, il arrive que nous n’ayons plus envie de telle ou telle catégorie d’aliments. Notre mot d’ordre: ne pas se priver, mais ne pas se forcer non plus. L’alcool: C’est un sujet important. Les spécialistes sont plutôt catégoriques: nous devons supprimer toute consommation d’alcool. En pratique, le problème est complexe. Nous devons d’abord nous interroger sur notre relation avec l’alcool: est-ce indispensable pour moi? me semble-t-il possible de m’en passer ou de diminuer ma consommation? Il faut savoir que l’évolution de l’hépatite C est quatre fois plus rapide chez les buveurs excessifs, c’est-à-dire les personnes qui consomment plus de 20 grammes d’alcool par jour. Cela équivaut à trois verres de vin pour un homme, deux pour une femme. Si vous êtes plus ou moins dépendant de l’alcool, ou si vous vous sentez seulement fragile par rapport à cette consommation, parlez-en à votre médecin. Et sachez qu’il existe des consultations d’alcoologie qui peuvent être un véritable soutien (pour connaître leurs coordonnées, vous pouvez appeler le numéro vert 113: Drogues, alcool, tabac info service). Si vous êtes un buveur occasionnel et modéré, la mise en place d’un nouveau comportement dépend bien sûr de votre état de santé. En cas d’hépatite sévère, l’alcool doit être prohibé. Dans les autres cas, nous devons éviter les excès. Mais, sauf contre-indication médicale absolue, nous pouvons boire un verre de vin par jour au cours d’un repas. Un apéritif à jeun est plus difficile à supporter pour nous, de même que les alcools forts, qu’il vaut mieux éviter. Ne pas boire ne signifie pas pour autant se couper de toute convivialité. Ne refusez pas les invitations sous prétexte que vous ne consommez plus d’alcool. Il est très important de continuer à sortir, d’entretenir une vie sociale. [/toggle] [toggle title= »Que répondre aux questions sur l’origine de ma contamination? » open= »no »] ans environ un quart des cas, ni le patient ni le corps médical n’arrivent à déterminer précisément les circonstances de la contamination par le virus de l’hépatite C. Les principaux modes de transmission sont les transfusions et les opérations chirurgicales lourdes avant 1992, les examens médicaux dits « invasifs » avant 1997 (exploration d’un organe l’aide de matériel qui était autrefois réutilisable) et l’usage de drogues par voie intraveineuse ou nasale. Nous nous sommes tous interrogés sur la raison de la présence de ce virus dans notre organisme. Peut-être avez-vous la réponse, peut-être pas. Vous n’avez pas obligatoirement envie de le dire. Or, ce sera l’une des premières interrogations de votre entourage. Vous avez le droit de ne pas répondre. Mais pour certains de vos interlocuteurs, votre silence signifiera une « faute » passée, une toxicomanie ancienne que vous voulez cacher. Cette interprétation induit un jugement de valeur, dû à la stigmatisation encore fréquente de l’usage de drogues. Il faut être paré pour assumer ces suspicions, rarement formulées ouvertement. Vous pouvez aussi faire partie de ces personnes dont on n’a pu déterminer l’origine exacte de la contamination. Profitez-en pour rappeler à vos proches les différents modes de transmission, sans oublier le tatouage, le piercing et l’acupuncture, si les instruments ne sont pas à usage unique, ou mal stérilisés. [/toggle] [toggle title= »Comment gérer ma vie de couple? » open= »no »] L’origine de la contamination peut être source de conflit avec votre conjoint. Même si vous précisez que le virus de l’hépatite C ne se transmet habituellement pas par les relations sexuelles, même si cette information est relayée par d’autres personnes ou par les médias, votre partenaire peut lier cette maladie à une infidélité supposée. Que ces doutes soient formulés ou non, le seul remède est le dialogue. Pour désamorcer ce scénario, il vous faudra sûrement faire preuve de patience et parler longuement avec votre conjoint. Si nécessaire, proposez-lui de vous accompagner chez le médecin pour mettre un terme à ses fantasmes. D’autres différends peuvent survenir au sein du couple. L’hépatite C peut provoquer, de façon cyclique, des troubles de l’humeur, une baisse de la libido et une fatigue importante. À certains moments, spécialement pendant le traitement, nous pouvons être totalement épuisés, dans l’incapacité d’accomplir la moindre tâche domestique. Si votre conjoint vous soutient, il ou elle prendra le relais. Mais ce n’est pas toujours le cas. Même si votre partenaire est particulièrement attentionné, il a aussi ses soucis, sa lassitude, son angoisse par rapport à l’avenir de votre couple. Par moments, il peut être dépassé par les événements, ne pas supporter vos réactions ou votre comportement, être impatient ou simplement inquiet, bref, ne plus assumer votre hépatite C. Ne laissez pas s’installer une incompréhension mutuelle. N’occultez pas le problème, n’agissez pas comme si tout allait bien: discutez-en ensemble et faites-vous aider. Matériellement, selon votre état de santé et vos revenus, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide ménagère, prise en charge par la sécurité sociale. Renseignez-vous auprès de votre médecin, d’un travailleur social ou d’une association. Un soutien psychologique peut aussi être bienvenu, pour vous et pour votre couple. Ne négligez pas l’importance et le bénéfice de cette démarche. [/toggle] [toggle title= »Je suis célibataire: que dire à mes partenaires? » open= »no »] Le problème est délicat pour les personnes seules qui tentent d’établir un rapport intime avec un nouveau partenaire. Difficile en effet d’annoncer au cours d’un tête-à-tête amoureux qu’un intrus pourrait s’immiscer dans la relation en train de se construire. Au départ, vous pouvez vous accorder le droit de ne rien dire, tout en prenant vos précautions. En dehors d’une relation de couple stable, le préservatif est toujours recommandé pour vous protéger d’une contamination par d’autres infections (hépatite B si vous n’êtes pas vacciné, sida, maladies sexuellement transmissibles). Par la suite, si l’aventure se prolonge, essayez de choisir le meilleur moment pour aborder le sujet. Ce ne sera peut-être pas simple, mais nous pouvons aussi vivre de belles histoires d’amour. [/toggle] [toggle title= »Comment me comporter avec mes enfants ou mes petits enfants? » open= »no »] Les enfants sont capables de comprendre beaucoup de choses. Pour ne pas les inquiéter, pour les préserver, nous préférons parfois ne pas évoquer notre hépatite C. Nous avons constaté que cette attitude leur est néfaste, car ils ressentent une angoisse diffuse sur laquelle ils ne peuvent mettre de mots. Ils s’inventent alors parfois des histoires bien plus dramatiques que la réalité. Dites à vos enfants ce qui vous arrive, en employant un langage simple et adapté. Selon leur âge, vous évoquerez ou non les détails de l’évolution de la maladie et ses conséquences sur la vie quotidienne. La fatigue et les troubles de l’humeur liés à l’hépatite C nous rendent souvent moins disponibles pour nos enfants ou nos petits-enfants. Nous pouvons être irritables et impatients avec eux. Il est important de leur expliquer que ces comportements sont dus à la maladie et que nous les aimons toujours autant. Essayez de répondre à toutes leurs questions et précisez que vous avez des chances de guérir. Vos enfants vous seront reconnaissants de la confiance que vous leur accordez: ils deviendront un soutien pour vous au lieu d’être un sujet d’angoisse supplémentaire. Soyez cependant attentifs aux signaux d’alarme bien connus. Si votre jeune enfant recommence à faire pipi au lit, si votre adolescent se replie sur lui-même, s’il a des difficultés scolaires, cela dénote un problème qu’il n’arrive pas à gérer. Ce n’est pas forcément lié à votre hépatite C (nos enfants n’échappent pas à la crise d’adolescence!), mais il peut être utile de consulter un psychologue ou un pédopsychiatre. [/toggle] [toggle title= »Choisir de ne pas le dire. Pourquoi? » open= »no »] En dehors des proches auxquels vous avez envie d’en parler, il est absolument légitime de ne pas dire que vous êtes atteint du virus de l’hépatite C. Cela concerne votre santé: au niveau juridique, cela relève de la vie privée et du secret médical. Ainsi, votre patron et vos collègues n’ont pas à savoir de quelle maladie vous souffrez, même si votre médecin vous prescrit des arrêts de travail répétés. Ne cédez pas aux pressions éventuelles, ne répondez pas aux questions pernicieuses: le droit du travail vous protège, quelle que soit votre profession. Des enseignants ou des infirmières se sont crus obligés de révéler leur hépatite C et ont ensuite subi une discrimination dans leur vie professionnelle. Pour un enfant atteint par le VHC, il n’y a aucune obligation de prévenir les enseignants ou l’établissement. Si vous souhaitez cependant que quelqu’un soit informé, vous pouvez parler au médecin ou à l’infirmière scolaire: ils sont soumis au secret médical. Il est conseillé de mettre au courant les professionnels de santé amenés à vous soigner. En principe, pour se prémunir des risques de contamination par le VHC, ils doivent adopter les mêmes précautions avec tous les patients, sans exception. Mais les informer permet aussi de vous protéger. Le professionnel de santé pourra ainsi vérifier que ses prescriptions sont compatibles avec votre état (certains médicaments sont contre-indiqués avec l’hépatite C). [/toggle] [toggle title= »Comment savoir si mon organisme a éliminé le virus? » open= »no »] À la suite d’une hépatite C aiguë, qui passe souvent inaperçue, une personne sur cinq élimine naturellement le virus. Pourtant, le test de dépistage reste positif chez les personnes qui ont guéri spontanément, car des anticorps demeurent dans l’organisme. Après un test positif, il faut donc vérifier si le virus est toujours présent dans le sang: on recherche soit le génome (ARN) du virus, en utilisant une technique dite “d’amplification génomique” (PCR), soit l’antigène du virus (Ag VHC), grâce à une autre technique. Si la recherche du virus est négative deux fois à plus de trois mois d’intervalle, cela signifie que votre organisme s’est débarrassé du virus: vous êtes guéri. Si cette recherche est positive, le virus est toujours présent. Un bilan complet et un suivi médical adapté sont indispensables. “ Attention aux faux négatifs ” Chez une personne immunodéprimée, le résultat du test Elisa peut être négatif alors que le VHC est présent. De même, si une personne séropositive au VIH avait une faible immunité (peu de T4) au moment de sa contamination par le virus de l’hépatite C, il est possible que l’organisme n’ait pas produit suffisamment d’anticorps contre le VHC pour qu’ils soient détectés par le test de dépistage. En cas de séropositivité au VIH, même si le test de dépistage de l’hépatite C est négatif, il faut faire une PCR. [/toggle] [toggle title= »Quels sont les examens nécessaires pour mon suivi, et à quoi servent-ils? » open= »no »] Le dosage des transaminases: Des enzymes, appelées transaminases, sont présentes dans les cellules du foie et des muscles. On distingue les transaminases ALAT (ou SGPT) et ASAT (ou SGOT). Lorsque des cellules du foie sont détruites, des transaminases sont libérées dans le sang. Tout le monde a des transaminases dans le sang. Mais au-delà d’une certaine norme, cela révèle une atteinte du foie. L’augmentation des transaminases ALAT est significative d’une hépatite C virale. En revanche, l’élévation des transaminases ASAT indique souvent une intoxication du foie par l’alcool ou les médicaments. Au cours d’une hépatite aiguë, c’est-à-dire dans les quatre à six semaines qui suivent la contamination, l’augmentation des transaminases est très importante: entre 10 à 50 fois la norme. Lorsque l’hépatite devient chronique, l’élévation des transaminases dans le sang peut varier de 1 à 5 fois la norme. Chez les personnes atteintes d’une hépatite C dite minime (la moitié d’entre nous), le taux de transaminases s’élève le plus souvent à environ deux fois la norme. Ce dosage est normal pour une personne atteinte d’hépatite chronique sur quatre. Or, parmi ces personnes, une sur cinq a déjà des lésions importantes du foie. Même si votre taux de transaminases est normal, mieux vaut toujours consulter un spécialiste et envisager des examens complémentaires (biopsie ou marqueurs de fibrose). Notre taux de transaminases peut augmenter entre deux prises de sang. Cela ne signifie pas forcément une aggravation de notre hépatite C. Un bon repas, une activité physique intense ou la prise d’un médicament peuvent aussi faire monter les transaminases. En l’absence de traitement, le dosage des transaminases, effectué à partir d’une prise de sang, reste un élément essentiel de la surveillance des hépatants: nous recommandons de le réaliser tous les trois à six mois. La détermination du génotype du virus: Il existe plusieurs génotypes du VHC: ce sont différentes souches du même virus. Cet examen, effectué une seule fois, permet de déterminer la durée du traitement éventuel. La mesure de la charge virale: Elle indique la quantité de virus présente dans le sang. Cet examen n’est pas nécessaire si un traitement n’est pas envisagé: en effet, dans l’hépatite C, la charge virale n’a pas d’incidence sur la gravité de la maladie et l’évolution des lésions du foie. L’échographie du foie: L’échographie permet de mesurer le volume de l’organe (un foie malade peut être plus petit ou plus gros que la normale), de vérifier l’état des voies biliaires et de détecter des anomalies: cirrhose, tumeurs bénignes (kystes) ou malignes (cancers). L’échographie du foie est très souvent normale en cas d’hépatite C. Une échographie est systématiquement effectuée avant une biopsie. En cas de cirrhose, cet examen doit être renouvelé tous les 3 à 6 mois pour déceler les premiers signes d’un éventuel cancer. La biopsie: La biopsie est actuellement le seul examen qui permette de connaître précisément les lésions du foie (fibroses) et d’évaluer la gravité de l’hépatite. Elle donne au médecin des indications précieuses pour discuter avec vous de la mise en route d’un traitement. La biopsie, appelée aussi “ponction biopsie hépatique (PBH)”, consiste à aspirer avec une aiguille un tout petit fragment de foie: du diamètre d’un demi-vermicelle, celui-ci se reconstitue en quelques heures. Pour une biopsie intercostale (la plus fréquente), vous êtes allongé sur le dos; l’aiguille, très fine, est glissée entre deux côtes, sur le flanc droit. La piqûre ne dure quelques secondes. Après la biopsie, une douleur peut être ressentie au niveau du foie ou de l’épaule: les médicaments anti-douleur permettent de la supprimer. La biopsie transjugulaire, plus rare, est réalisée chez les personnes dialysées ou ayant des problèmes de coagulation: le fragment de foie est alors prélevé en faisant passer un tube fin dans une veine. La biopsie est le plus souvent pratiquée sous anesthésie locale. Si vous êtes très angoissé, votre médecin peut vous prescrire des médicaments contre l’anxiété (anxiolytiques) à prendre avant l’examen. Si vous le souhaitez vraiment, vous pouvez demander à être endormi totalement. Si c’est le cas, pensez à le signaler à l’avance. Nous appréhendons tous la biopsie, surtout la première fois, et c’est bien normal. Certains négligent même leur suivi médical parce qu’ils ont peur de subir cet examen. Pourtant, la biopsie est généralement peu douloureuse et n’entraîne aucune complication si l’on suit les recommandations d’usage: • Ne pas prendre de médicaments anticoagulants ou d’aspirine dix jours avant et une semaine après la biopsie; • Arriver à jeun (vous pouvez cependant prendre vos médicaments habituels, sauf s’il s’agit d’aspirine et ses dérivés) • Rester allongé pendant six heures après la biopsie; • Ne pas pratiquer d’activité physique intense pendant les trois jours suivant l’examen; • Prévenir son médecin en cas de douleur ou de grande fatigue dans les jours qui suivent. La biopsie intercostale nécessite une hospitalisation en ambulatoire, c’est-à-dire pour la journée. Il est impératif d’être accompagné pour rentrer chez vous le soir et de ne pas rester seul (e) la nuit suivante. Souvent, pour assurer une bonne surveillance, les médecins recommandent de dormir à l’hôpital après l’examen, surtout si vous habitez à plus de trente minutes d’un centre hospitalier. Une alternative à la biopsie: Aujourd’hui, de nouveaux tests biologiques (les marqueurs de fibrose) permettent d’estimer l’activité de l’hépatite et le degré de fibrose à partir d’un échantillon de sang. Une personne sur deux peut ainsi éviter la biopsie. Ces tests ne sont pas totalement remboursés par la Sécurité sociale. SOS Hépatites demande la prise en charge complète de ces examens. Que signifient les résultats d’une biopsie? Les résultats de la biopsie du foie sont disponibles entre trois semaines et deux mois après le prélèvement; ils sont donnés sous la forme d’un score appelé Métavir. [/toggle] [toggle title= »Quels sont les symptômes extra-hépatiques? » open= »no »] Les problèmes les plus courants sont: [checklist] La fatigue. La dépression. Les douleurs articulaires. Le purpura. La sécheresse de la peau. Les démangeaison (prurit). Le lichen plan. La sécheresse de la bouche et des yeux (syndrome sec). Les affections thyroïdiennes. [/checklist] [/toggle] [toggle title= »Qu’est-ce qu’une cirrhose et quelles en sont les conséquences? » open= »no »] Il s’agit d’une maladie grave du foie, qui s’accompagne de lésions irréversibles si elle n’est pas traitée. Une cirrhose correspond au stade F4 du score Métavir (voir brochure n°5, “Je surveille mon hépatite C”). La cirrhose se caractérise par un dépôt de protéines, qui sont des fibres de collagène synthétisées par le foie. Dans le cas de la cirrhose, il y a surproduction de ces fibres et/ou diminution de leur dégradation naturelle. L’excès de fibres s’accumule autour des cellules du foie, les empêchant d’être en contact avec le sang et de fonctionner correctement. Ces groupes de cellules, isolées du reste du foie par la fibrose, forment des amas, appelés nodules de régénération, qui sont parfois visibles à l’échographie. Le phénomène de constitution de la cirrhose provoque un durcissement du foie, qui devient rigide et difficilement perméable à la circulation sanguine. En bref, la cirrhose désorganise la structure du foie et modifie l’organisation de ses fonctions. La perturbation de la circulation du sang: Normalement, le sang venant des intestins et de la rate parvient au foie par la veine porte. En cas de cirrhose, la circulation sanguine dans le foie se trouve bloquée, ce qui peut provoquer le gonflement du foie et parfois de la rate. Le sang venant des intestins est alors forcé de trouver un autre chemin autour du foie, et il emprunte des veines qui ne sont pas adaptées à cette circulation. Ces vaisseaux sanguins saturés se transforment en varices gastro-œsophagiennes, qui peuvent éclater et entraîner des hémorragies dans l’estomac ou l’œsophage. Le sang peut aussi s’accumuler dans les veines du tube digestif: c’est l’hypertension portale. Les personnes atteintes de cirrhose peuvent également saigner et avoir facilement des bleus, à cause de la diminution de fabrication des éléments intervenant dans la coagulation du sang. La perturbation des fonctions du foie: La cirrhose entraîne une perturbation de plus en plus importante des fonctions du foie (insuffisance hépatique). Comme le foie ne joue plus correctement son rôle, les protéines, entre autres l’albumine, sont produites en quantité insuffisante, ce qui induit une accumulation de liquide dans les jambes (œdème) ou dans l’abdomen (ascite): les jambes et le ventre peuvent gonfler. On peut également ressentir d’intenses démangeaisons, parfois associées à une coloration jaune du visage et des yeux (jaunisse). Le mauvais fonctionnement du foie peut aussi avoir des répercussions sur d’autres organes (rein) et engendrer d’autres maladies (diabète, cholestérol). [/toggle] [toggle title= »Le tatouage et le piercing sont-ils des pratiques à risque? » open= »no »] [checklist] Le réseau Ville-Hôpital Hépatite C de Franche-Comté (avec la participation de la DRASS, SOS Hépatites Franche-Comté…) édite un flyer sur les pratiques du piercing et du tatouage INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) édite un dépliant sur les mesures élémentaires de prévention. Implications techniques et médicales en body-piercing et modifications corporelles. En savoir plus Guide des règles d’hygiène du piercing à l’usage des professionnels (par l’Assistance des Hôpitaux de Paris) Consulter le guide Le tatouage vous a tenté mais vous souhaitez aujourd’hui vous en débarrasser. Il est possible de le faire disparaître grâce à des techniques médicales de plus en plus performantes En savoir plus [/checklist] [/toggle] [/accordian] SOS hépatites Fédération déménage le 20 octobre au 14 rue de la Beaune, bâtiment C, 5ème étage, à MONTREUIL.