sport pour perdre du poids rapidement surfline


US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

que prendre pour maigrir vite en une

Maladie foie. a) La maladie alcoolique du foie, c’est-à-dire l’abus chronique d’alcool. Le mécanisme de la surcharge est multiple: 1) le vin rouge et plusieurs autres boissons alcoolisées prises en excès contiennent du fer; 2) les globules rouges du malade alcoolique sont « malades » car l’alcool est toxique sur la moelle osseuse, lieu où ils se forment, c’est-à-dire qu’ils sont fragiles, petits, mal formés et ne vivent pas 120 jours comme ils devraient normalement. Leur destruction libère du fer qui se dépose dans tous les organes; 3) l’alcool atteint surtout le foie et gêne la fabrication de la transferrine (qui transporte le fer) car cette protéine est fabriquée par le foie. Attention, ceci explique qu’il y ait une fausse élévation de la saturation de la transferrine (différente de celle de l’HH due à l’augmentation du fer); en effet le pourcentage de saturation est dû au rapport fer sur transferrine, dans ce cas, il est augmenté par baisse de la transferrine; 4) le fer apporté par les transfusions nécessaires chez l’alcoolique qui a des hémorragies gastriques. Il en résulte une hyperferritinémie (qui peut atteindre 1000 à 2000 ng/ml), avec l’action toxique de l’alcool s’ajoute l’action toxique du fer. Le résultat est le dépôt de fer surtout dans le foie qui est le premier organe sur « la route du fer » et ce foie devient atrophique, dépôt dans la peau responsable de la mélanodermie, dans le pancréas de diabète auquel s’ajoute l’action toxique de l’alcool; de plus, troubles sexuels par atteinte des glandes endocrines. Bref, un alcoolique se distingue difficilement d’une HH (ceci arrive parfois). Mais il n’y a pas de cas familiaux, la ferritine est moins élevée, surtout ascite, foie atrophique et notion d’abus d’alcool. Enfin et surtout, la recherche des anomalies génétiques est toujours négative (évidemment, une HH peut devenir alcoolique mais cela est rare et c’est une autre histoire à écrire peut-être un jour). Le pronostic de cette maladie alcoolique dite « métallisée » est grave. Le seul traitement à proposer est le sevrage alcoolique « à vie ». Les saignées sont contre-indiquées car ces sujets manquent de globules rouges et de plaquettes. Le danger est l’apparition de la cirrhose plus fréquente car le foie est « attaqué » par deux substances toxiques, le fer et l’alcool. C’est la raison pour laquelle les médecins recommandent la suppression de l’alcool dans l’atteinte du foie au cours de l’HH. b) L’hépatite chronique en particulier due au virus C. L’hépatite chronique C atteint environ 600 000 personnes en France. Dès le début, il a été constaté que la surcharge en fer était importante chez 40 % des malades lorsque l’on faisait des biopsies hépatiques. Elle atteint rarement les cellules du foie, plutôt les cellules de Kupffer qui sont des cellules de défense. Certains médecins ont fait des saignées pour désaturer les malades pensant que le fer en excès expliquait l’inefficacité des traitements anti-viraux C. En fait, ceci n’est pas démontré mais certains font malgré cela des saignées pour désaturer et réduire l’élévation des transaminases. L’hyperferritinémie est au environ de 800, 1 000 ng/ml, la saturation de la transferrine est normale. c) Les cirrhoses du foie. Toutes les causes de cirrhose du foie peuvent être cause de surcharge en fer en particulier dans les nodules de régénération qui forment le cirrhose. La saturation peut être faussement élevée car comme dans la maladie alcoolique, il y a un déficit en transferrine fabriquée par le foie. La ferritine peut être très élevée. Ces malades ont été considérés comme des HH avant la découverte du gène HFE1 et certains ont été même transplantés comme s’ils étaient hémochromatosiques HFE1. Les raisons de la surcharge en fer des cirrhoses qu’elles soient d’origine virales B, C, toxiques, cardiaques… sont les mêmes que celles du foie alcoolique: fragilité des globules rouges, nécessité de transfusion sanguine pour corriger l’anémie due aux hémorragies, déficit en transferrine ne permettant pas le transport de tout le fer d’où présence de fer libre très toxique, anastomose porto cave permettant au fer de passer directement à travers le foie sans être capté et utilisé, probablement déficit en hepcidine hépatique facilitant l’hyperabsorption du fer (comme dans l’HH). Dans toutes ces maladies chroniques du foie, ce qui est grave est l’atteinte du foie, le fer n’est que la conséquence. Ce qu’il faut traiter donc est la cause de la maladie du foie, c’est-à-dire arrêt de l’alcool par exemple, traitement contre le virus C par exemple. Il est rare que la déplétion en fer améliore la maladie. II) Les maladies du sang. Il s’agit de maladies qui atteignent soit les globules rouges, soit l’hémoglobine qu’ils contiennent, soit la moelle osseuse, c’est-à-dire leurs lieux de formation. En effet, les globules rouges sont composés d’une protéine (la globine) et de plusieurs atomes de fer (l’hème). L’ensemble forme l’hémoglobine qui transporte l’oxygène du poumon dans les cellules. Les maladies du globule rouge ou de l’hémoglobine ou de la moelle osseuse peuvent provoquer des anémies, c’est-à-dire un manque de globules rouges. Dans ce cas, pour que le sujet puisse vivre, il faudra lui apporter des globules rouges et donc faire des transfusions. Or, chaque fois que vous transfusez un malade, vous apportez du fer (250 mg par flacon de 500 ml de sang). Dans les saignées vous faites l’inverse, vous perdez 250 mg de fer pour 500 ml. Si vous devez faire de nombreuses transfusions, vous allez provoquer une surcharge en fer importante, diffusée à tous les organes et provoquer obligatoirement une hémochromatose dite acquise ou secondaire, qui n’a rien à voir avec la génétique! Voyons quelques exemples. a) Les maladies du globule rouge: les thalassémies (ou maladies de l’hémoglobine). Chez l’adulte, à la naissance, l’hémoglobine F ou fœtale disparaît pour être remplacée par l’hémoglobine A ou adulte. La persistance de l’hémoglobine F chez l’adulte rend le globule rouge fragile. Il se détruit. Une anémie apparaît, des transfusions sont nécessaires toute la vie. Leur fréquence dépend de la gravité de la maladie, en particulier dans la thalassémie majeure, maladie du pourtour de la Méditerranée. Les transfusions apportent donc du fer. Il se crée une hémochromatose dite secondaire qui est la même cliniquement qu’une HH. Il y a un gros foie, une mélanodermie, un diabète, une insuffisance cardiaque et surtout un retard de croissance avec infantilisme. Le traitement, difficile, consiste à faire fuir le fer apporté par des perfusions de Desferrioxamine (Desferral®) donné en infusions continues sous-cutanées par pompe portable (2 à 4g/j). Ce traitement augmente la survie des malades, diminue le stock de fer, améliore les fonctions pancréatiques, cardiaques, sexuelles et surtout cardiaques. Malheureusement il peut y avoir des effets secondaires (cataractes, insuffisance rénale et surdité). Il en est de même pour les autres anomalies de l’hémoglobine, en particulier l’hémoglobine S ou drépanocytose (qui peut être traité en enlevant la rate). b) Autres causes de surcharge en fer tenant à la moelle osseuse: soit elle ne fabrique plus de globules rouges: c’est une aplasie et là il faut faire des transfusions, soit le fer apporté ne peut pas pénétrer dans les globules rouges en formation. Certaines cellules se chargent en fer: ce sont des sidéroblastes. Il y a là encore anémie et nécessité de transfusion et les conséquences que vous connaissez. c) Autres causes d’anémie dite hémolytiques tenant à l’aspect du globule rouge qui devient fragile et éclate car trop gros, trop rond (sphérocytose), en forme de faucille ou manquant de certains produits (enzymes) pour fonctionner correctement. Les globules rouges se détruisent en passant dans les vaisseaux. L’ablation de la rate dans certains cas peut améliorer le malade et diminuer la surcharge en fer. Dans tous les cas de maladies du sang, il y a une surcharge en fer par les transfusions surtout et par hyperabsorption digestive, réflexe pour compenser le manque de globules rouges. Le Desferral® reste le principal traitement. Il y a aussi des tentatives de donner des chélateurs oraux, de faire des transplantations de moelle dans les atteintes de la moelle osseuse surtout aplasie et enfin la thérapie génique qui est en pleine expansion. Un cas particulier dans les maladies du sang: la porphyrie cutanée tardive peut se mettre dans les maladies du sang. Il s’agit d’une sensibilité extrême de la peau avec bulles sur les mains, le visage, le dos, c’est-à-dire les parties exposées à la lumière. Il s’agit d’un déficit d’une enzyme de l’hémoglobine. Il y a une surcharge en fer importante. Les saignées améliorent les malades et font disparaître les lésions de la peau. III) Le syndrome polymétabolique. Il regroupe de nombreuses perturbations métaboliques chez l’adulte et qui s’accompagne d’une hyperferritinémie avec surcharge en fer du foie modérée. Il est très fréquent. C’est la principale cause d’erreur quand on pense avoir une hémochromatose. En effet, l’hyperferritinémie peut atteindre 800 ng/ml à 1500 ng/ml mais habituellement la saturation de la transferrine est normale. Les signes cliniques sont surtout surpoids et/ou diabète sucré et/ou HTA et/ou douleurs articulaires, fatigue… Les signes biologiques sont l’hyper GGT, l’élévation des ALAT, hypercholestérolémie. L’échographie hépatique confirme la stéatose, rarement une fibrose ou une cirrhose. Le traitement consiste à corriger les troubles métaboliques: cholestérolémie, intolérance aux hydrates de carbone, diabète, surtout la perte de poids améliore ces perturbations et en particulier l’hyperferritinémie. Sinon 3 à 4 saignées de faible volume 250 à 300 ml espacées de 15 jours réduisent l’hyperferritinémie. Ce syndrome doit être distingué de l’HH car il est souvent confondu et surtout plus simple à traiter et à guérir. Quand il y a doute diagnostique dans ces surcharges en fer acquises, c’est-à-dire ferritine élevée et saturation élevée, faire la recherche de mutations génétiques mais ceci doit rester exceptionnel. De même pour apprécier les surcharges en fer du foie, il faut faire une IRM et pas de biopsie hépatique.

perdre graisse abdominale rapidement possible hiv

essai un ostheo. Salut, je crois que j'ai les memes symptomes que toi, j'ai commencer a courir il y a 4 mois, et depuis quelques semaines, j'ai un point constant du cote droit qui persiste quelques jours. Je me suis aussi fait dire d'aller voir un ostheo. As-tu consulte l'ostheo finalement? BONJOUR?J AI 29 ANS ET DEPUIS 3 ANS J AI UNE DOULEUR A L EFFORT AU NIVEAU SOUS COSTALE DROITE.APRES TOUS? LES EXAMS POSSIBLE5MEDECIN DU SPORT?RADIO?ECHO?IRM?SCANNER?RHUMATOLOGUE?COLOSCOPIE?OSTEO?KIN2 ETC°RIEN N A 2T2 DECEL2.POURTANT CETTE DOULEUR JE LE RESSENT A LEFFORT ET DEVIENT COMME UN CRAMPE.EST CE QUE TU AS TROUV2 UNE SOLUTION.MERCI DE ME REPONDRE. "" Je vais faire une petite cure pour nettoyer mon foie "" hypogastre + douleur musc ==> cherche le psoas alors, c'est la mode. tu pars trop vite. Es ce que vous pensez que cela peut avoir un rapport avec le stress? Je suis quelqu'un qui est assez anxieu.

recette boisson amincissante maisons a vendre

La pilule. Les pilules contiennent des hormones qui ressemblent à celles que fabriquent naturellement le corps. Il existe deux types de pilules: - les pilules dites «combinées» (PC) ou oestroprogestatives. C'est pour elles que l'on parle de "générations". - les pilules microprogestatives (PP) qui contiennent seulement un progestatif. Si elle utilisée parfaitement, l'efficacité de la pilule (qu’elle soit combinée ou microprogestative) est très grande car supérieure à 99,7% 1. Mais cette efficacité peut être compromise par plusieurs choses: les oublis (plus ou moins graves selon le type de pilule), les effets indésirables (nausées, diarrhées) qui conduisent à l'arrêter et les interactions avec certains médicaments. Pour toutes ces raisons, en utilisation courante, l’efficacité de la pilule est de 91% 2. 1 C'est-à-dire que moins d’1 % des femmes utilisant la pilule de façon parfaite connaissent une grossesse au cours de leur première année d’utilisation. 2 C'est-à-dire que si l’on prend en compte les problèmes divers d’utilisation qui peuvent diminuer l’efficacité du moyen de contraception, 9% des femmes qui utilisent la pilule connaissent une grossesse au cours de la première année d’utilisation. • Si c’est une pilule combinée: elle sera efficace immédiatement à condition de bien prendre le premier comprimé de la plaquette le 1er jour des règles. En revanche, si le premier comprimé est pris plus tard, il faudra utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés. • Si c’est une pilule progestative, elle sera efficace au bout de 48 heures à condition de prendre le premier comprimé de la plaquette le premier jour des règles. En revanche, si le premier comprimé est pris après, il faudra utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours de prise des comprimés. La pilule peut être prescrite par un médecin (généraliste ou gynecologue) ou une sage-femme. Elle est ensuite délivrée sur ordonnance en pharmacie. Selon le type de pilule, le coût varie de 1,88 à 14 €* par mois. Certaines pilules sont remboursées à 65%. Il en existe aussi des génériques. Les pilules remboursées peuvent également s’obtenir gratuitement avec une ordonnance, en pharmacie. Pour les mineures d’au moins 15 ans assurées sociales ou ayants droit, leur délivrance est protégée par le secret. Elles peuvent aussi être obtenues dans les CPEF sans condition d’âge pour les mineures souhaitant garder le secret et les non-assurées sociales. *Prix public indicatif. Pour les pilules progestatives, certaines suppriment l’ovulation et d’autres non. - Avec les pilules progestatives qui ne suppriment pas l’ovulation, les règles surviennent régulièrement, environ toutes les 4 semaines. - Avec les pilules progestatives qui suppriment l’ovulation, certaines femmes peuvent ne plus avoir de règles. Toutes les pilules combinées, en revanche, suppriment l'ovulation. De sorte que si elle la prenait en continu, l'utilisatrice n'aurait pas de règles. L'arrêt de la pilule combinée pendant 7 jours entre deux plaquettes (ou la prise de comprimés dits "placebo" ou inactifs pendant 7 jours) provoque des saignements uniquement dus à cet arrêt. Pour vous aider dans le choix de votre contraception, nous mettons à votre disposition un nouvel outil, venez le découvrir ici.

tisane pour maigrir vite et gratuitement voir

Complications. Complications courantes. Complications rares.

Douleur foie. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Qu’est-ce que le cancer? Ligue suisse contre le cancer. Monbijoustrasse 61, case postale 8219, (Source: Association suisse des registres des cancers, 1983-1987) Confirmation du diagnostic. LSC 6.95 / F 10 000 / 2077. THE ASSOCIATION OF EUROPEAN CANCER LEAGUES MEMBERS OF THE UICC.