maigrir tres vite en une semaine deux


AGIR SANTE. RÉVEILLEZ VOTRE MÉDECIN INTÉRIEUR! lundi 22 février 2010. LE CURCUMA: L'ANTI-INFLAMMATOIRE NATUREL LE PLUS PUISSANT CONNU A CE JOUR. LE CURCUMA, qu'est-ce que c'est? Nous parlons du rhizome (tige souterraine) d'une jolie plante vivace, proche cousine du gingembre, cultivée en Asie, en Afrique et aux Antilles. Les anglo-saxons la nomme " Turmeric ". Ce rhizome, de couleur orange, est cuit, desséché puis épluché avant d'être broyé en fine poudre. Il entre dans la composition de différents mélanges d'épices comme curry, massala, colombo et ras-el-hanout. Il colore la moutarde, le beurre, des confitures, des liqueurs, des fromages, des potages, des charcuteries, des pâtes à crêpe, des gaufres et certaines sauces. Vous l'identifierez sur les étiquettes sous le doux nom de E100. En Asie, il est utilisé également pour conserver la fraîcheur, la saveur et la valeur nutritive des aliments. Les moines bouddhistes s'en servent pour teindre leur costume de couleur safran et les hindous pour se marquer le front. C'est aussi un très bon répulsif contre les insectes. En Inde, on le désigne sous le nom de " safran des Indes " et on en consomme 1,5 à 2 grammes par jour dans des plats de riz, de pommes de terre, de lentilles, de légumes. Il entre dans la composition de tous leurs curries et chutneys. Il faut savoir, qu'à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et 10 fois moins de cancers du rein et, cela, malgré une exposition à de multiples cancérigènes présents dans l'environnement, sur une échelle probablement pire qu'en Occident. Dans l'ile d' Okinawa, au Japon, les habitants consomment les feuilles de cette plante et lui prêtent des vertus similaires à celles retrouvées dans le rhizome. SES PROPRIÉTÉS. En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l'Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de Chine, Japon, Thaïlande et d'Indonésie, le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion, notamment parce qu'il augmente la sécrétion biliaire et pour ses propriétés anti-inflammatoires. Pour ceux qui s'intéressent à la médecine traditionnelle chinoise, le nom chinois du curcuma veut dire " gingembre jaune ". Il est classifié en saveur piquante et amère et son énergie est rafraîchissante. Pour cette médecine la racine de curcuma " stimule le sang " et fait " circuler le Qi " (énergie). Il contient des vitamines B6 et C et des minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium et des flavonoïdes. Le curcuma est actuellement l'objet de nombreuses recherches à travers le monde. Ces études tendent à démontrer que son activité anti-inflammatoire est comparable à celle de la cortisone et de l'aspirine. Il contient de nombreux composés actifs aux propriétés antioxydantes, au premier rang desquels se trouve un pigment jaune: la curcumine. Cette curcumine protège notre organisme contre l' inflammation et les multiples dommages provoqués par le stress oxydatif. L'inflammation est une réaction naturelle de défense de notre organisme contre une menace ou une agression. Le problème commence quand cette inflammation devient chronique car elle produit des radicaux libres en grande quantité. Ceux-ci vont s'attaquer à nos propres cellules et entraînent un " stress oxydatif ". Il faut savoir que ce stress oxydatif est impliqué dans la plupart des pathologies du vieillissement. Son champs d'application permet de révéler son utilité dans deux directions: thérapeutique et préventive. POUR QUELS TROUBLES PEUT-ON UTILISER LE CURCUMA? - Les douleurs et les réactions inflammatoires: douleur musculaire, tendinite, névralgie, rhumatisme, sciatique, arthrite. Le curcuma serait même plus efficace que l'hydrocortisone. Lorsque le curcuma est associé à des acides gras essentiels (bonnes huiles), leurs actions anti-inflammatoires se potentialisent. - Certains problèmes oculaires: cataracte chimiquement induite, infections, inflammations et dégénérescences ophtalmiques. Le curcuma existe en gouttes pour certains de ces usages. Parlez-en à votre thérapeute. - Les troubles digestifs et la "crise de foie": maux d'estomac, nausées, perte d'appétit, sensations de surcharges, inflammations digestives, dysfonctionnement biliaire dans laquelle il augmente la synthèse de la bile ainsi que sa circulation (cholérétique et cholagogue). Par ce biais il prévient la formation de calculs. Il protège également le foie contre un grand nombre de produits toxiques (médicaments, polluants, aflatoxines, alcool. ). Il agit également sur le " syndrome du côlon irritable " en favorisant également une bonne rééducation du transit intestinal et une atténuation des douleurs. - Les ulcères gastroduodénaux: des études indiquent que le curcuma a des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique et qu'il peut détruire ou inhiber la bactérie Helicobacter Pylori, qui est responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux. - Les problèmes cardiovasculaires: le curcuma peut abaisser le taux de. mauvais cholestérol et augmente la fluidité du sang en ralentissant l'agrégation plaquettaire. Il protège donc le système cardiovasculaire diminuant ainsi les risques de phlébite et surtout d 'athérosclérose (encrassement des artères). Il aurait même un rôle protecteur contre l 'insuffisance cardiaque. - Les maladies dégénératives du cerveau: la curcumine est le plus puissant inducteur de certaines protéines qui sont impliquées dans la défense des neurones, elle empêche la diminution de la fonction cognitive et présente à ce titre une voie thérapeutique innovante contre la maladie d'Alzheimer. - Les plaies et les maladies de peau: mycose, irritations cutanées, plaies, ulcères. Dans ce cas, il devra être appliqué sur la peau sous la forme d'huile infusée, d'emplâtre, de teinture. Le curcuma pourrait également se révéler utile dans le traitement des lésions cutanées cancéreuses et des brûlures causées par les rayonnements et la radiothérapie. - Les baisses de l'immunité: Il augmenterait le nombre de globules blancs, d'anticorps et de plaquettes dans le sang. Des travaux de recherche sont actuellement menés sur le virus du VIH (sida). - Les infections bactériennes et parasitaires: vous pouvez saupoudrez un peu de curcuma sur les petites plaies ou égratignures après les avoir bien nettoyées. Il combat également les parasites intestinaux et est utilisé de façon traditionnelle contre la dysenterie. - Les pollutions environnementales: il protégerait nos cellules des divers polluants environnementaux les agressant. Très intéressant dans la prévention du cancer. Il protègerait également des ondes électromagnétiques. - La cancérogénèse: le stress oxydatif est clairement impliqué à tous les stades de cette maladie. Dans ce domaine la recherche est très active car les chercheurs pensent que les effets antioxydants et anti-inflammatoire de la curcumine pourraient être des atouts importants dans la prévention et le traitement du cancer. A SUIVRE: D'autres études en cours (à confirmer) seraient en faveur d'une action efficace du curcuma contre des pathologies telles que le diabète de type 2 puisque le curcuma ferait baisser la glycémie. EN PRATIQUE. Des cures régulières de curcuma dans l'alimentation pour son côté préventif ou en complément alimentaire comme adjuvant des thérapies pour les vrais pathologies, encadré par une vie saine, tant sur le plan de l' activité physique que de l' alimentation équilibrée, ne peuvent être que de sages attitudes pour conserver notre bien le plus précieux: la santé. Sa saveur est poivrée, piquante et plutôt amère et il apporte aux mets une teinte jaune d'or. Le consommer dans le curry ne suffit pas car celui-ci en contient des quantités très variables. Attention comme beaucoup d'épices, la poudre curcuma est de plus en plus irradiée en vue d'augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d'insectes ou de maladies durant l'entreposage. Choisissez-la certifiée biologique, dans des contenants en verre et stocker-le à l' abri de l'air et de la lumière pour lui conserver au maximum ses propriétés. Il est préférable d'acheter le rhizome entier, il sera d'ailleurs bien plus savoureux. Vous le trouverez dans les magasins orientaux ou dans quelques boutiques bio. Dans ce cas conservez-le, emballé, dans un endroit frais et à l'abri de la lumière, 3 semaines maximum. Épluchez-le et râpez-le au dernier moment. Plusieurs façons simples de le consommer: soupes, riz, plats en sauce, poisson, vinaigrette, mayonnaise. Vous pouvez aussi en ajouter dans vos gâteaux, biscuits, pâte à tarte ou même dans une salade de fruits, où il sera ajouté en début de préparation et en toute petite quantité, ou dans les flocons de céréales du petit déjeuner en début de cuisson. L 'huile essentielle de curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire. Elle est préconisée pour le système digestif, les inflammations intestinales, les douleurs, les ballonnements. Elle active la fonction hépatique sans violence car elle aide à l'évacuation de la bile. Attention l'usage de cette huile essentielle doit se faire avec précaution: prenez conseil d'un thérapeute. A titre préventif, dans votre alimentation, cette curcumine doit être associée à de la pipérine (poivre noir) à raison de 1 % et à une huile végétale de qualité pour pouvoir passer la barrière intestinale. Le poivre multiplie par 2000 l'absorption du curcuma par l'organisme. D'autres substances comme la broméline de l'ananas ou le gingembre favorise son assimilation. La sagesse indienne a largement devancé la science dans la découverte des synergies naturelles entre les aliments puisque les indiens mélangent traditionnellement ces ingrédients dans leurs plats. Les doses recommandées en prévention sont de 300 à 600 mg de curcumine par jour, soit 1 à 2 cuillères à soupe de curcuma. Si vous avez des problèmes de santé le curcuma devra être pris sous forme de gélules pour obtenir des concentrations plus fortes en curcumine. Parlez-en à votre thérapeute car il existe certaines contre-indications avec des médicaments. Plusieurs fabricants de compléments alimentaires commercialisent des produits à base de curcuma seul ou associé à d'autres éléments. Il faut absolument vous renseigner sur la traçabilité, le pays d'origine, la certification biologique ou l'origine sauvage et sur le mode d'extraction garantissant l'absence d'utilisation de solvants tels qu' acétone ou autres parfois utilisés dans les extraits de curcuma premier prix. Un exemple de bon produit le dolupérine du laboratoire HOLISTICA: ce sont des petites gélules associant des extraits de curcuma, de poivre (pipérine) et de gingembre (gingérol). Attention la prise de fortes doses de curcuma est déconseillé pendant la grossesse ainsi qu'avec des anticoagulants (risque d'hémorragies), dans les cas d'ulcères gastro-duodénaux, et de calculs biliaires. Dans ces cas particuliers ne pas dépasser 1 cuillère à soupe par jour (300 mg de curcumine). Voici deux recettes tirées du livre "Cuisiner avec les aliments contre le cancer" des docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras. CRÈME DE CHOU-FLEUR AU CURCUMA. Pour 4 personnes: 1 cuillère à soupe d'huile végéta le. 1 oignon haché. 200g de céleri-rave émincé. 1 cuillère soupe de curcuma. 2 cuillères à soupe de farine. 750 ml de bouillon de poulet ou de légumes. 600 g de bouquets de chou-fleurs. Sel, poivre. Dans une casserole, faire revenir doucement les oignons et le céleri dans l'huile. Ajouter le curcuma et cuire 1 mn. Ajouter la farine et remuer. Verser lentement le bouillon, ajouter les choux-fleurs et porter à ébullition. Saler et poivrer. Laisser mijoter 25 minutes. Réduire en crème à l'aide du mixer et servir. RIZ PILAF AUX PETITS POIS ET AUX AMANDES. Pour 4 personnes: 200 g de riz basmati. 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. 1 gros oignon émincé. 15 graines de cardamome (l'intérieur de 2 ou 3 gousses) 1/2 cuillère à café de grains de poivre noir. 3 clous de girofle entiers. 3/4 de cuillère à café de cumin. 2 bâtons de cannelle. 3/4 de cuillère à café de curcuma. 500 ml de bouillon de poulet chaud. 50 g de raisins de Smyrne (raisins secs dorés) 50 g de petits pois surgelés. 2 cuillères à soupe d'amandes effilées, grillées. L avez le riz à l'eau froide jusqu'à ce que l'eau devienne claire et bien égoutter. C hau ffer l'huile d'olive dans une grande casserole. Y cuire les oignons et les épices environ une minute. Ajouter le riz et remuer pour bien enduire les grains de matière grasse. Versez le bouillon et porter à ébullition. Réduire le feu et laisser frémir 15 minutes à couvert. Retirer du feu. Ajouter les raisins secs, les petits pois congelés et les amandes. Laisser reposer 15 minutes, à couvert, avant de servir. - Le Curcuma, vertus et bienfaits. Yves Réquéna et Véronique Lemaire. Trédaniel Pratique. - Les épices. Marie-Françoise Valéry. Éditions du Chêne. - Anticancer. David Servan-Schreiber. Robert Laffont. - Le guide familial des aliments soigneurs. Dr Jean-Paul Curtay, Dr Rose Razafimbelo. Albin Michel. -101 aliments qui peuvent vous sauver la vie! David Grotto. Ada. - n°98 février 2010 du magasine Pratiques de Santé. Article de Marion Kaplan.

maigrir par le sport st barth

Douleur foie. Ligue suisse contre le cancer. Qu'est-ce que le cancer? Ligue suisse contre le cancer Effingerstrasse 40, case postale 8219 3001 Berne. Le cancer du foie. Confirmation du diagnostic. La recherche aujourd'hui. THE ASSOCIATION OF EUROPEAN CANCER LEAGUES MEMBERS OF THE UICC.

maigrir tres vite en une semaine deux

Maladie foie. Les Symboles Formations sur les langages du corps. Par Olivier Soulier. Secrétariat: contact.lessymboles@nordnet.fr. 1 chemin des trois tilleuls 59118 Wambrechies 03 20 40 72 46 06 25 83 12 87 France. avec l'aimable autorisation de l'auteur.

technique pour maigrir vite et gratuitement a qui

Douleur au foie: comprendre et supprimer. Souvent très difficile à localiser la cause du problème, la douleur au foie est généralement ressentie dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Vous avez des douleurs à ce niveau? Des gonflements? Une inflammation? Nul doute il s’agit d’ une douleur au foie. Comment ainsi soulager la douleur au foie? Quelques conseils pour soulager la douleur au foie. Le foie est essentiel à notre digestion ainsi il est fortement sollicité à chaque fin de repas. Le foie filtre ainsi des toxines qui sont ensuite éliminées par l’urine, il est donc logique de boire régulièrement de l’eau. Il est conseillé de boire de l’eau plutôt que des boissons gazeuses riches en sels et en sucres, d’ailleurs 1 litre d’eau par jour serait l’idéal. La douleur au foie sera ainsi atténuée car les toxines seront éliminées plus rapidement. Toujours en rapport avec les toxines et les repas, il est évident de ne pas trop manger et donc d’écouter votre faim. En mangeant jusqu’à plus faim et même au-delà vous augmenterez l’arrivée massive de toxine à filtrer par votre foie. Mangez donc équilibré vous fera non seulement une meilleure santé mais en plus limitera le travail et donc limitera la douleur au foie. Le cholestérol est une graisse venant à partir du foie, autrement dit il est préférable de limiter la nourriture grasse comme le beurre, les charcuteries, les préparations industriels etc … Plus vous soulagerez votre foie plus les douleurs se dissiperont. Avez vous des douleurs au foie? Il est évident de ne pas jamais forcer sur la bouteille également, l’excès de l’alcool est très nocif sur votre foie. A titre d’information, il est conseillé de limiter sa consommation exemple de boire 2 à 3 verres par jours de vin. Ajoutez à chacun de vos repas si possible toute sorte d’épice ou encore d’herbes aromatiques comme les épices ainsi que le basilic. En effet en plus de la douleur de foie des troubles supplémentaires peuvent apparaitre comme une mauvaise digestion, privilégier ainsi les épices et herbes aromatiques facilitant la digestion.

perdre du poids alimentation equilibre pdf

Douleur foie. Modérateur: modération. Prise de masse: malaise vagal et mal au foie. Message par GTeko » 22 sept. 2012, 19:59.

Un vieil adage populaire dit: " Quand le foie va, tout va! " Il est impossible de concevoir la santé sans un foie en bon état de marche. Selon le docteur Auguste Colin, auteur français réputé, le foie est la glande la plus importante et la plus volumineuse de l'organisme. Il est situé dans la partie supérieure droite de l'abdomen. Sans lui, rien ne se fait. Son action s'exerce en tout temps. Il est impliqué dans toutes les actions et toutes les réactions qui se succèdent dans les cellules et les tissus. Le bon fonctionnement de tous les organes dépend largement de la santé du foie. En outre le foie: - Emmagasine de nombreuses substances essentielles à la vie, dont des glucides, des protides et des lipides; - Assure la régulation du taux de sucre sanguin; - Met en réserve plusieurs vitamines: A, B, D, E et K; (Il les libère dans le sang quand le besoin se fait sentir.) - Assure la production de la bile et des acides biliaires; (La bile permet d'émulsionner les matières grasses dans l'intestin et les acides biliaires sont indispensables à l'absorption de ces matières grasses. Les hépatocytes produisent aussi de nombreuses protéines, dont l'albumine du sang et les protéines immunitaires de défense contre l'infection.) - Agit à la façon d'un filtre qui assure la dégradation de nombreuses substances toxiques, y compris les médicaments; (Le foie agit ensuite comme un éboueur.) - Régularise la concentration des lipides dans le sang et assure la synthèse et la dégradation du cholestérol; - Stocke les facteurs antianémiques, notamment le fer et la vitamine B12 - Transforme les déchets azotés en urée pour qu'ils soient plus facilement éliminés par les reins; - Transforme les acides gras en corps cétoniques; (Ces derniers passent alors dans la circulation sanguine et sont préférablement utilisés à la place du glucose comme source d'énergie par les reins et par le coeur.) - Joue un rôle dans le métabolisme des hormones sexuelles. - Le foie peut être perturbé dans son fonctionnement par des mets indigestes et plus ou moins toxiques. Il convient donc de diminuer: - Les aliments frits - Les gras hydrogénés et trans (margarine) - Les gras saturés (beurre, les graisses animales (lard, saindoux) - Les abats et charcuteries (rognons, boudin, pâté de foie) - L'excès de chocolat, les confiseries - L'alcool et le tabac - L'excès de sel. D'autre part, le foie contribue fortement à la bonne digestion des corps gras grâce à la sécrétion biliaire. La bile permet en effet d'émulsionner les matières grasses provenant des aliments. Ces matières grasses sont donc réduites en fines gouttelettes. Elles peuvent alors être digérées dans l'intestin. Sans une production suffisante de bile, la digestion des gras est compromise. A LIRE ÉGALEMENT: Symptômes de mauvais fonctionnement du foie. - Digestion lente et difficile - Sensation de lourdeur après les repas - Besoin de sommeil après les repas - Manque d'appétit au petit déjeuner - Langue blanche et chargée - Bouche amère et pâteuse - Haleine fétide - Renvois acides - Teint brouillé et jaunâtre - Blanc de l'oeil jaunâtre - Yeux cernés - Regard sans éclat - Nausées et vertiges - Sommeil agité - Frilosité excessive - Mauvaise coagulation du sang - Mauvaise digestion des corps gras - Intoxication de l'organisme - Arthrite, rhumatisme, goutte. Le mauvais fonctionnement du foie peut se répercuter sur plusieurs fonctions de l'organisme: - Au tube digestif par des dyspepsies et des troubles biliaires. - À l'appareil respiratoire par des crises d'asthme. - À l'appareil circulatoire par des varices ou des hémorroïdes. - Au niveau de l'appareil urinaire par des modifications dans le débit et la composition de l'urine. - À la peau par un teint bilieux, des démangeaisons, de l'urticaire ou de l'eczéma. - Au système nerveux par des maux de tête et des névralgies. - Au système ostéo-musculaire par des troubles arthritiques et rhumatismaux. Principal organe de la désintoxication. Plusieurs des fonctions du foie sont reliées au phénomène de la désintoxication. En fait, le foie est un organe de neutralisation et un émonctoire. Sur le plan de la neutralisation des substances toxiques, le foie joue un rôle déterminant pour les raisons suivantes: D'abord parce qu'il reçoit beaucoup de sang. Tout le sang veineux provenant des organes de la cavité abdominale passe par le foie avant d'atteindre le coeur. Le foie agit sur ce sang à la façon d'un filtre en captant les substances toxiques. Il transforme ces substances en éléments moins toxiques et plus facilement éliminables par les autres émonctoires. Le foie est aussi un organe d'élimination. Une certaine quantité de substances toxiques neutralisées par le foie sera éliminée dans la bile. De cette façon, le foie réalise un double travail. D'une part, il produit la bile pour ses mérites digestifs et purificateurs de l'intestin. D'autre part, il se sert de la bile pour y évacuer certains déchets. Il contribue ainsi à nettoyer le sang des impuretés qui s'y trouvent et favorise la désintoxication de l'organisme. Un organe qui peut être irrité. Le foie peut être irrité par les nombreuses substances toxiques qu'il a pour rôle de neutraliser. Ces substances, lorsqu'elles parviennent au foie, exercent sur les cellules de cet organe une forte irritation. Avant que le foie ne parvienne à les neutraliser et ainsi les rendre moins irritantes, il peut subir de sérieux dommages par la présence même de ces substances toxiques. L'exemple de l'alcool que le foie neutralise, illustre bien ce phénomène. Les gens qui consomment régulièrement des boissons alcoolisées, même avec modération, risquent de développer une cirrhose du foie. Cette dernière est le résultat de l'action irritante que l'alcool impose aux cellules du foie. On comprendra alors l'importance d'éviter au foie un trop grand travail de neutralisation des substances toxiques par l'adoption d'habitudes de vie saine. Les meilleurs remèdes du foie. Recommandations: Le meilleur traitement pour améliorer la fonction hépatique, sera une diète riche en fruits et légumes. Les légumes à saveur amère, comme par exemple l'endive, la salade de pissenlit, l'artichaut sont excellents pour le foie. Les plantes les plus favorables seront: le Chardon Marie, le pissenlit. S'il n'y a pas de problème de vésicule biliaire (tel que des pierres ou lithiase) le radis noir, le boldo, l'artichaut. Autre plante utile, l'aubier de tilleul. La lécithine aidera également le foie à émulsionner certains gras. Les suppléments de sélénium, acide alpha lipoïque complèteront bien le traitement aux plantes, surtout au Chardon Marie, qui reste la plante numéro un pour traiter le foie. Voir notre chronique Ce traitement peut sauver votre foie, en cliquant ici. Boire beaucoup d'eau, au moins 2 litres par jour. Lors d'engorgement particulièrement douloureux ou désagréable du foie, favoriser pour quelques jours l'eau de source Vichy Célestin. Ne pas négliger la relaxation et le repos. Le foie est très sensible au stress et à la fatigue. A lire également sur le foie: