perdre du poids rapidement sportsman show


Recette de Foie gras maison au pineau pas à pas. Ajouter aussi dans mes sélections: Créer une nouvelle selection. Découvrez cette recette de foie gras maison. Rapide et facile, cette recette de foie gras régalera vos convives pendant les fêtes. Lancez-vous: faites votre foie gras maison! Recette proposée par La Rédaction. Ingrédients. Réalisation. Difficulté Préparation Cuisson Repos Temps Total. Facile 40 mn 15 mn 16 h 16 h 55 mn. Préparation. Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette. Ajouter aussi dans mes sélections: Créer une nouvelle selection. Recettes similaires. Idées recettes: Foie gras. Vos avis. Recette XXL. je l’ai suivie à la virgule près, ce matin j’ai changé le papier film et, évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de goûter, c’est juste parfait. Pas mal, mais il y a plus simple. Déjà, au jour d'aujourd'hui, les foies gras sont proposés déveinés. La cuisson la plus simple est au micro-onde: pas de tissu, pas de plastique et on peut vérifier l'avancée de la cuisson toutes les 30 secondes. Le temps de cuisson est très différent suivant les foies. On arrête la cuisson à vue. J'aime bien une marinade au pineau, c'est ma préférée. Mais on peut utiliser toutes sortes d'autres vins ou vins doux. Je mets carrément le foie à tremper dans le pineau (dans un sac congèle) au moins douze heures et ensuite je fais égoutter. Tout le monde n'aime pas. Pour le poivre, vous êtes pingre. J'en mets huit grammes par kilo, le double (une erreur de ma part) est tout à fait supportable. Recette simple, facile et rapide à préparer. Un régal! Recette parfaite! C'est la première fois que je cuits mon foie gras comme ça et je suis vraiment satisfaite! Il était moelleux, bien parfumé et il a régalé tous mes invités.

comment éliminer la graisse abdominale homme muscle photo

Nettoyer son foie. Voici pourquoi et comment nettoyer son foie. Hydratez votre corps. 3 Prenez des extraits de plantes. Le radis noir. Le chardon-marie. Romarin. Feuilles et racines de pissenlit. Boldo. 5 Faites une cure de vitamines antioxydantes.

maigrir efficacement et rapidement perfectible meaning

L’aromathérapie du foie. La santé du foie: la clé! En effet, l’équilibre hépatique est un concept peu connu et peu utilisé comme outil d’atteinte du bien-être, si ce n’est en médecine traditionnelle chinoise. On y vient de plus en plus, surtout lorsque la médecine conventionnelle a peu à offrir a ses patients. Et pourtant, ménager son foie est une des clés du bien-être car cela revient à s’assurer du bon fonctionnement des autres organes. I l n’est pas possible d’avoir un joli teint, une belle peau, une ménopause harmonieuse, une jolie ligne sans un foie en bonne santé et il est indispensable de le ménager pour se prémunir des maladies cardiovasculaires, du cholestérol, des déficiences rénales, des problèmes de digestion et j’en passe. En gros, si on veut conserver un bon équilibre interne, une bonne énergie et un bon moral, il faut savoir reconnaitre ce qui peut affecter d’abord l’équilibre hépatique. Pour tout vous expliquer, rien ne vaut l’excellent livre du Dr Sandra Cabot “the liver cleansing diet”, que je recommande à ceux qui lisent l’anglais. Pour les autres, je vous en mets ici ses grandes lignes: C’est une forme de régime amaigrissant basé sur l’assainissement du foie. Soigner son foie, c’est perdre du poids. Au départ, ce régime concerne les personnes qui souhaitent perdre du poids, car une détoxification est nécessaire pour rééquilibrer le métabolisme, mais tout le monde peut l’adopter et en faire sa technique de nettoyage interne quotidien, surtout si vous avez un passé surchargé en médicaments. Les médicaments sont sans doute, avec la mal-bouffe, une des meilleures façons de se faire mal au foie: les anti-inflammatoires, analgésiques, antibiotiques, stéroides, chimiothérapies en tout genre sont des produits toxiques que le foie doit rendre utilisables et éliminables par l’organisme: si ces produits sont trop nombreux il ne peut plus s’en débarrasser et fini par en être intoxiqué (ex.hépatite médicamenteuse). Voici une douzaine de règles qu’il est sage de suivre quotidiennement pour ménager votre foie, et votre ligne. Les bons reflexes à avoir. Ne mangez que si vous avez faim: buvez un verre d’eau, mangez un fruit, une petite salade, mais ne vous forcez pas à manger si vous ne le sentez pas. Inversement, ne vous laissez pas mourir de faim, ne laissez pas votre estomac crier famine. N’essayez pas de terminer votre assiette à tout prix, d’ailleurs, si vous mangiez les yeux fermés vous ne mangeriez pas autant. 2. Buvez au moins 8 grands verres d’eau par jour, car l’eau est nécessaire au nettoyage de votre foie, des reins, et aide à la perte de poids. Vos cellules ont besoin d’eau comme des plantes. Boire suffisamment d’eau réduit vos chances d’attraper une maladie dégénérative. 3. Ne consommez pas de grandes quantités de sucre, en particulier raffiné, car le foie va le convertir en graisse, telle que triglycérides et cholestérol. Si vous devez avoir quelque chose de sucré choisissez les fruits secs (ce sont des oligo-éléments), le miel, ou les fruits frais. Si vous ne pouvez pas vous passer de chocola t, choisissez du chocolat noir à 70% de cacao, si vous ne pouvez pas vous passer de bonbons, essayez le Halvah, cette confection nord africaine à base de sésame, miel, vanille, pistaches etc…(mais vérifiez qu’il n’est pas fabriqué à base de sirop de glucose). Mais dans tous les cas, cela doit rester exceptionnel, car votre foie devra, quoiqu’il arrive, transformer tout ce sucre en gras. 4. Identifiez et éliminer les aliments auxquels vous êtes allergique: 5. Si votre foie est fragile, il y a des chances pour que vous manquiez d’enzymes digestives. Si vous souffrez de ballonnements ou de lourdeur après les repas, prenez un comprimé d’enzymes digestives en début de repas. En vieillissant, la production d’acide chlorhydrique diminue et il devient plus difficile de digérer les protéines. Une cuillerée à café de vinaigre de cidre brut et une goutte d’huile essentielle de citron (citrus limon) dans un verre d’eau pendant chaque repas stimulera votre digestion. 6. Ne mangez pas si vous êtes stressé ou anxieux, car à ce moment là vous ne pouvez pas digérer. Respirez à fond, respirez une huile essentielle qui régule de système nerveux comme la mandarine (citrus reticulata),, attendez quelques minutes que votre rythme cardiaque revienne à la normale, puis mangez lentement, de petites bouchées. 7. Préférez les fruits et légumes bio, les viandes et volailles bio: ils contiendront moins de pesticides, hormones, antibiotiques, graisses saturées, conservateurs, colorants et sucres artificiels que les produits industriels. Votre foie n’en a pas besoin, votre estomac non plus. 8. Obtenez vos protéines de sources diverses, végétales et animales. En combinant des céréales complètes avec une légumineuse et des oléagineux au cours du même repas vous obtenez une chaine de protéine parfaite. Ex: du houmous, de la pita complète, et une salade de légumes variés au citron. En détaillant cela vous donne: pois chiches, sésame, blé complet, citron (sa vitamine C augmente l’absorption des protéines). 9. Faites germer des graines. Faire germer les graines et légumineuses accroît considérablement leurs propriétés nutritionnelles et leur effet détoxifiant pour le foie. La germination fait apparaître des nutriments qui n’existent pas dans le produit non germé et leur donne une activité enzymatique.Ces pousses sont d’excellentes sources d’acides gras essentiels, protéines et d’hormones végétales. 10. Choisissez soigneusement votre pain ainsi que ce que vous y étalez. Pendant une détox du foie, il est particulièrement important d’ épurer vos aliments. Si vous pouvez faire vous même votre pain et ainsi savoir exactement ce qui s’y trouve, vous pouvez vous offrir le luxe de la fraicheur, alliée à la nutrition, à la variété, et à la qualité. Il est important de varier les farines pour limiter les risques d’allergies ou d’intolérances: Aujourd’hui on trouve des tortillas, pitas, wraps, naans, et crackers, qui vous permettent d’avoir accès à d’autes façons de transporter une salade ou d’accompagner un repas, mais on peut aussi les faire sois même. Si vous achetez votre pain, privilégiez les pains au levain et complet bio fabriqués avec des farines non reconstituées. Un pain complet non bio va vous faire avaler tous les pesticides fixés sur l’enveloppe du grain, et sa valeur nutritionnelle sera bien en dessous de celle du grain bio. Pourquoi le levain? parceque c’est une substance lactofermentée très minéralisante, qui rend le pain plus digeste et frais plus longtemps. Quoi que vous choisissiez, choisissez la meilleure qualité, (c’est pour votre foie) et un pain le plus intégral possible, de préférence fait avec des graines germées pour être assimilable et digeste indépendamment de votre sensibilité aux allergènes. Il faut aussi que vous choisissiez correctement ce que vous allez mettre dessus… Il y a de très bonnes alternatives au beurre et au pâté…En effet, pendant la détox, il est essentiel d’éviter la margarine et le beurre. Après quelques semaines, vous les aurez oubliés. Préférez le houmous maison, le tahin, la purée d’avocat, le beurre d’amandes ou d’arachides naturels, sans graisses ou sucre ajoutés. 11. Évitez à tout prix la constipation. Mettons les choses au clair: vous êtes constipé si vous n’allez pas à la selle deux fois par jour (et non pas une fois tous les 3 jours…). Éliminez plusieurs fois par jour et vous éviterez la prolifération d’organismes nuisibles dans votre colon ainsi qu’ un empoisonnement permanent que je décris dans le chapitre sur la nutrition. Beaucoup de patients constipés souffrent aussi de dyspepsie, reflux et indigestion. Ces termes sont utilisés souvent pour décrire les mêmes symptômes, et si c’est votre cas, méfiez vous des antiacides contenant de l’aluminium. Utilisez plutôt des antacides contenant du carbonate de calcium, du carbonate de magnésium, du jus d’Aloe Véra ou de Morinda Citrifolia (jus Tahitian noni). En aromathérapie, vous bénéficierez d’un massage du ventre avec le mélange suivant: 3 gouttes d’HE de mandarine, 2 gouttes d’HE de fenouil doux, 1 goutte d’HE d’immortelle. diluées dans 5ml d’huile de base (voir les dilutions dans Huile essentielle mode d’emploi) à masser sur votre estomac 2 à 3 fois par jour. Au niveau énergétique, il faut refroidir votre organisme et le réhydrater avec beaucoup de jus de légumes, des fruits secs réhydratés, et beaucoup d’eau. Cela vous parait compliqué? Pas de panique: Vous retrouverez toutes ces étapes en détail dans les 300 pages de l’Equilibre de l’Immunité. 12. Utilisez les bonnes graisses. Il y a une chose qu’il faut éviter à tout prix quand on veut prendre soin de son foie: absorber le poison des mauvaises graisses, et ne pas profiter assez des bienfaits des bonnes. Nous avons tous besoin d’acides gras essentiels, et leur carence se voit à ces symptômes: Peau sèche et écailleuse, eczéma, perte de cheveux, douleurs articulaires, baisse de fertilité, taux accru de fausse-couche, dépression, manque de mémoire, faiblesse métabolique suivie de prise de poids, diminution des fonctions immunitaires, déséquilibres hormonaux, dégénération du foie, fatigue, problèmes circulatoires, maladies dégénératives, accélération du vieillissement et augmentation des triglycérides. Pour résumer, pour protéger son foie et donc pour obtenir et conserver un bon équilibre naturel, un des plus courts chemins est l’absorption d’acides gras essentiels. Ils sont vitaux pour le métabolisme du corps humain et votre priorité est de ne pas en manquer. Les graisses que vous mangez tous les jours sont d’une importance cruciale pour votre bien-être et votre longévité. D’elles dépend la santé de votre foie. Il est donc essentiel de les connaitre et de les faire entrer dans l’alimentation de tous les jours. Détoxifier votre foie. Il y a divers moyens naturels de détoxifier et soutenir notre foie. L’intérêt d’utiliser des plantes, c’est qu’il aura plus de chances de les reconnaître, d’en profiter, bref, de ne pas les subir comme la plupart de médicaments qu’on lui impose. Certaines plantes sont connues pour être les plantes du foie, d’autres sont moins connues des français, mais gagnent à l’être. La Silybum marianum: Elle pousse surtout à Hawaï, on dirait un peu un chardon. Elle est utilisée comme tonique hépatique depuis plus de 100 ans, et on ne compte plus les centaines de rapports scientifiques démontrant ses propriétés guérissantes: protection hépatique, régénératrice du foie, anti-inflammatoire et antioxidante. On profitera de ses bénéfices si on est atteint de: Hépatite chronique cirrhose du foie cholestase (stagnation de la bile) Engraissement du foie par alcool ou médicaments. Pour simplifier, la Silybum marianum réduit les dégénérations toxiques du foie trop gras. On en prendra de 200 à 400 mg, trois fois par jour sous forme de gélules contenant l’herbe sèche. le pissenlit ou Taraxacum officinale est lui aussi utilisé pour aider les problèmes hépatiques depuis des siècles. Les allemands l’ont utilisé depuis le 16ème siècle pour purifier le sang et décongestionner le foie, les Chinois, les Indiens et les Népalais l’ont toujours utilisé comme médicament pour le foie. Mais il agit en fait aussi comme tonic général, comme laxatif, diurétique, anti-inflammatoire, tonic de la vésicule biliaire. Les feuilles de pissenlit peuvent être consommées fraîches, en salade, avec citron et ail, mais existent aussi en poudre sous forme de gélules. Les doses sont de 500 à 2000 mg par jour. C’est l’un des acides aminés les moins connus. On l’absorbe grâce aux protéines animales, et elle joue un rôle important dans le bon fonctionnement du foie en participant à la formation d’acides biliaires. De plus, de récentes études ont montré l’importance de la Taurine dans la détoxification du corps de substances dangereuses, comme drogues et médicaments. On en a plus besoin lorsqu’on est végétarien, épileptique, alcoolique, lorsqu’on prend une contraception orale, qu’on est sous cortisone, ou lorsqu’on subit une phase de stress intense. Les doses recommandées sont de 200 à 500 mg par jour. Pour l’hépatite B en particulier, le Phyllanthus est une herbe de la pharmacopée Ayurvéda très utilisée et les chinois eux choisiront le Schizandra. Quoi que vous choisissiez, ne prenez pas d’herbes plus de 7 jours d’affilée. Pour soutenir et détoxifier votre foie de façon continue et sans risque de surdosage, il est très facile de choisir les bons aliments. Les aliments les plus conseillés pour le foie sont la carotte et la betterave sous forme râpée, crue, arrosées de jus de citron, l’artichaut, le radis noir, le thé vert, le citron et l’huile d’olive extra vierge. Vous pouvez aussi choisir de vivre une petite semaine dépurative du foie: Semaine de détox du foie. Au lever:buvez une tasse d’eau chaude additionnée d’un trait de jus de citron 1/4 d’heure plus tard, buvez un verre de jus de légume: un morceau de concombre, 3 carottes, une betterave, une branche de céleri, une poignée de persil, un petit morceau de gingembre frais et une moitié de citron. Une heure plus tard, petit déjeuner selon les principes du régime du foie en ajoutant une belle salade de fruits (sauf melon). Prenez une gelule d’un mélange d’herbes détoxifiantes pour le foie. Une heure plus tard, avalez deux cuil à soupe de betterave râpée assaisonnée au citron et huile d’olive (préparez cette salade pour la journée). Une heure trente plus tard, faites vous une tisane de menthe poivrée. Une demi heure plus tard, mangez à nouveau deux cuil à soupe de salade de betterave crue. Pour le déjeuner: privilégiez les salades composées et les protéines non grasses. Prenez vos suppléments pour le foie. Une heure trente plus tard, prenez deux cuil à soupe de salade de betterave. Deux heures plus tard, faites vous un verre de jus de légume avec si possible, de la spiruline en poudre que vous y aurez ajouté. Une demi heure plus tard, avalez vos deux cuillères de salade de betterave Une heure plus tard, prenez une tasse de tisane à la menthe poivrée. Une heure plus tard, prenez vos deux cuillères de salade de betterave. Au diner: une salade de carotte râpées assaisonnées au citron et à l’huile d’olive, un bouillon de légumes réalisé avec des haricots vers, des courgettes, du céleri, du persil, de l’ail et beaucoup d’eau pure. Vous pouvez y ajoutez du sel et des herbes de votre choix laisser mijoter une demi heure. Préparez vous un plat principal de votre choix, en suivant les directives du régime du foie. Prenez votre supplément pour le foie. Une heure plus tard, avalez deux cuil à soupe de salade de betterave. Une heure plus tard, faites vous une tisane de chamomille ou de menthe poivrée. Faites en sorte de ne plus rien manger après 7h30 pour donner à votre foie une chance de ne pas être surchargé pour faire son travail pendant votre sommeil. Suivez ce programme pendant sept jours. L’aromathérapie est elle aussi un excellent moyen de réguler, détoxifier, stimuler notre foie. L’aromathérapie du foie. Pour vous donner des notions d’aromathérapie holistique et d’utilisation des huiles essentielles, profitez de la version Mini de mon école d’aromathérapie en ligne, AromaPro. Cliquez ici pour la découvrir. Le romarin officinal. Une des huiles essentielles les plus connues pour la digestion en général et le foie en particulier est le Romarin officinal. La liste de ses usages physiques est sans fin, mais dans le sujet qui nous occupe, sachez qu’il est anti-infectieux, cholérétique, décongestionnant et cholagogue (il régule la production de bile). C’est pour cela qu’on le prescrit en cas de migraines, nausées matinales, et simples maux de tête d’origine digestive, mais comme il stimule le métabolisme du foie et l’action de la vésicule biliaire, il serait dommage de s’en priver, au moins à titre préventif. Pour l’utiliser, voici ce que je vous suggère: 1 goutte de romarin officinal, 1 goutte de basilic doux et 3 gouttes de citron. dans 5 ml d’huile de base. A masser sur les pieds, sur le coup de pied, tout autour de la cheville (doucement si vous êtes enceinte). Il y a un point important du méridien du foie, utilisé en acupressure (foie 4), sur le haut du pied, et il y a de fortes chances que vous le stimuliez au passage…alors, allez-y, et sur les deux pieds. L’autre huile essentielle du foie que j’utilise le plus est l’ immortelle (Helichrysum angustifolium). Elle est un peu plus chère que la moyenne, mais elle sert tellement à tout, qu’on fait un bon investissement. Pour le foie, elle est anti-congestion et stimulante. De plus, elle régule les sécrétions du pancréas et de la vésicule biliaire et aide à se débarrasser de produits toxiques tels que drogue et nicotine, elle est donc à conseiller pour une femme enceinte qui fume… Elle aussi a une liste d’applications qui n’en fini pas, mais il y en a une qui sort du lot et qui est à retenir: elle est anti-hématomes. Au moindre bobo, on peut l’appliquer directement, ou diluée dans un peu de gel d’Aloe. On peut l’utiliser sans risque sur les enfants. Pour les plus grands qui souffrent du foie, voici une recette: 2 gouttes d’HE d’Immortelle 3 gouttes d’HE de mandarine (citrus reticulata). dans 5 ml d’huile de base. Vous pouvez vous masser le ventre avec ce mélange, en grands mouvements circulaires, tous les jours si vous voulez… La menthe poivrée. Pour ceux qui sont malades, l’huile de l’hépatite et de la cirrhose est la menthe poivrée: elle restore les cellules du foie et aide le foie à supporter les traitements allopathiques. Les gens qui subissent des traitements lourds, ont souvent des gingivites, des aphtes, des problèmes digestifs divers. Pour eux, la menthe est toute indiquée, que ce soit en rinçage de bouche (1 goutte dans un verre d’eau), ou en massage abdominal avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive extra vierge et 5 gouttes de menthe poivrée. Vous souhaitez aller plus loin dans votre bien être physique et émotionnel? Découvrez l’Essentiel de l’Equilibre, le Manuel d’Aromathérapie Holistique qui vous apprend tout!

poudre proteine regime pour

Les symptômes d'un foie engorgé. Prochaine vidéo. Vous vous sentez le foie engorgé? Cigarettes, café, aliments gras, surabondance de nourriture ou d'alcool, voilà les éléments clés dont on abuse parfois et qui seraient responsables de ce qu'on appelle communément « une crise de foie ». Maladies plus graves. Il faut savoir qu'en réalité, le s crises de foie n'existent pas. Quand ce dernier est touché, c'est que nous sommes atteints de maladies plus graves comme l'hépatite et non d'une simple crise passagère. Néanmoins, c'est lui qui est responsable de nombreuses fonctions de notre organisme et s'il se dérègle, plusieurs symptômes connexes pourront apparaître comme de la fatigue, des problèmes de sommeil, des démangeaisons de la peau, une plus grande sensibilité au froid, de l'asthme. La vésicule biliaire. Les crises proprement dites sont plutôt dues à un dysfonctionnement de la vésicule biliaire (qui cause souvent des douleurs à l'épaule droite, des maux de ventre, des vomissements), à des ulcères à l'estomac ou reflux gastriques (souvent calmés par la prise de médicaments) ou à de problèmes intestinaux (qui se manifestent par des gaz, des douleurs abdominales, de l'aérophagie, des éructations, de la diarrhée ou de la constipation). Foie engorgé: les symptômes. Toutefois, sans être en crise, le foie peut être engorgé. On ressentira alors des problèmes de digestion, une sensation de lourdeur dans la région du foie. Il faudrait dans ce cas éviter de manger certains aliments comme les plats en sauce, les fritures, les viandes grasses, le sucre blanc, les aliments contenants des additifs, l'alcool, à tout le moins pour quelques jours, voire quelques semaines, le temps que les fonctions digestives reprennent correctement leur devoir. Quand vous buvez de l'alcool, buvez beaucoup d'eau pour éviter une déshydratation et tous les effets désagréables qui l'accompagnent. Foie engorgé: les traitements. Pour prendre soin de son foie lorsqu'il est atteint, on suggère bien sûr de surveiller son alimentation, mais aussi de prendre des capsules ou tisanes d'artichaut, de chardon-mari ou de boldo, et de mettre une bouillotte chaude sur son ventre pour activer le bon fonctionnement du foie, cet organe à la fois fort et douillet, qui aime se tenir au chaud. Un foie en santé. Un foie en santé est un merveilleux combattant contre tous les éléments néfastes de notre environnement: la pollution, les produits chimiques, les additifs, les aliments plus ou moins recommandés, les microbes, les virus. Il leur enlève leur pouvoir afin d'éviter qu'ils n'atteignent notre organisme, tout comme il permet aux vitamines, protéines et minéraux de mener à bien leur travail dans tous les organes de notre corps. Il est donc primordial de le garder le plus en santé possible, quitte à éliminer de notre alimentation ce que nous savons néfaste. En première place: la malbouffe. Signaux. Le corps est bien fait. Si on l'écoutait davantage, on réaliserait tous les signaux qu'il nous envoie après un repas qui ne nous va pas, comme la fatigue, les gonflements, les étourdissements, le sentiment de lassitude, les nausées. Ça prend seulement un peu de volonté pour changer nos habitudes!

boisson a base de gingembre pour maigrir piment bruleur

Douleur musculaire au bras. Les douleurs d'origine circulatoire.

URTICAIRE. Traitement, Causes Symptômes, Médicaments. L’urticaire est une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, apparaissant sur la peau. L' éruption cutanée peut être limitée à une partie du corps ou être disséminée sur une surface conséquente (on parle alors d’urticaire géante ou généralisée). La zone affectée de la peau change dans les premières 24 heures et l’éruption met le plus souvent quelques jours pour apparaître. Si elle disparaît complètement dans les six semaines, il s’agit de l’ urticaire aiguë. Moins fréquemment, l'éruption peut persister ou se prolonger au-delà de six semaines, auquel cas, il s’agit médicalement d’une urticaire chronique. Les symptômes de l'urticaire. Le principal symptôme de l'urticaire est une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, avec rougeur de la zone concernée. Les éruptions sont généralement très prurigineuses (irritantes), s’étalant sur une surface allant de quelques millimètres à la taille d'une main. L’ urticaire s’estompe généralement après quelques heures, mais peut être remplacée par de nouvelles éruptions sur d’autres parties du corps. En effet, l’urticaire peut n’apparaître que sur une petite partie du corps, mais parfois sur une grande partie. La peau revient à la normale dès la disparition de l’urticaire. Evolution des symptômes. La plupart des cas d'urticaire sont temporaires (urticaire aiguë). L'éruption apparaît rapidement, devient plus sévère après 8-12 heures, puis normalement se dissipe dans les 24 heures (même si elle peut parfois persister pendant 48 heures). L’urticaire chronique. L’ évolution des symptômes pour l’urticaire chronique peut être imprévisible. Une enquête a révélé que près de la moitié des personnes présentant des poussées d’urticaire chronique présentent des symptômes pouvant durer entre 6 à 12 semaines, suivies de période de rémission ou de disparition complète. Certains éléments déclencheurs comme le stress ou l'alcool peuvent aggraver les symptômes. La même enquête a révélé qu’une personne sur 10 présentant des symptômes persistants pouvait les subir l’année durant. Les symptômes de l'urticaire chronique sont souvent plus gênants en soirée, ce qui peut rendre l'endormissement difficile. Quand consulter un médecin? Vous devriez consulter votre médecin si vos symptômes ne disparaissent pas dans les 48 heures. Discuter également avec votre médecin si vous présentez des symptômes graves qui vous affectent dans vos activités quotidiennes et/ou sur votre santé morale. Vous devrez peut-être avoir recours à la prise de comprimés oraux à base de corticostéroïdes. La vascularite urticairienne. Une forme moins commune de l'urticaire est appelée vascularite urticairienne. La vasculite provoque l’inflammation des vaisseaux sanguins. Dans cette forme de la maladie, les « zébrures » dues à l’inflammation durent plus longtemps que 24 heures, sont plus douloureuses et peuvent laisser une ecchymose. La vascularite urticairienne peut exiger le renvoi à un spécialiste de la peau (dermatologue). Les causes de l'urticaire. L'urticaire est provoquée par la libération de produits chimiques ( histamine et autres) sous la surface de la peau, causant une inflammation des tissus. Causes de l'urticaire aiguë. Ce qui déclenche l' urticaire aiguë reste inconnue dans environ la moitié des cas. Cependant, certains déclencheurs sont reconnus: Une réaction allergique à la nourriture, comme les arachides, les mollusques les crustacés, les œufs ou le fromage Une réaction allergique à des facteurs environnementaux tels que le pollen, les acariens de la poussière ou des produits chimiques Une réaction allergique au latex, qui peut être un problème commun chez les professionnels de la santé (par l’utilisation de gants en latex par exemple) Des Infections, qui peuvent aller de la plus triviale, comme une rhinite, à beaucoup plus grave, telle que le VIH. Des Piqures et morsures d’insectes Des Conséquences émotionnelles du stress Certains médicaments peuvent provoquer une urticaire. Certains antibiotiques, des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, l'aspirine et certains antihistaminiques… peuvent engendrer ce genre d’effet secondaire. Des Déclencheurs physiques, tels que la pression sur la peau, un changement de température, la lumière du soleil, l'exercice ou l'eau (piscine, eau de mer) L’urticaire chronique. L'urticaire chronique peut commencer lorsque le système immunitaire de votre corps attaque ses propres tissus. Ceci est une réaction auto-immune connue. Les anticorps (protéines qui normalement luttent contre les bactéries et les virus) sont parfois à la source de la libération d' histamine (provoquant l’urticaire). On pense qu'environ un tiers des cas d' urticaire chronique est une réaction auto-immune. On ne sait pas pourquoi l'urticaire auto-immune se développe, même si elle peut se développer en combinaison avec d'autres maladies auto-immunes telles que: La polyarthrite rhumatoïde: Le système immunitaire attaque les articulations Le lupus: Le système immunitaire attaque les articulations et la peau, ce qui entraîne généralement une fatigue persistante et intense. Dans les cas plus rares, l'urticaire chronique peut aussi être causée par d'autres maladies chroniques ou des infections, de la glande thyroïde notamment (glande thyroïde hyperactive), par une hépatite virale (infection du foie) ou par des parasites intestinaux. L'urticaire chronique peut souvent disparaître sans raison apparente. Cependant, chez certaines personnes, certaines causes semblent la faire réapparaître, parfois dans une forme aggravée. Ces déclencheurs incluent: Le stress L’alcool La caféine Les températures trop chaudes, ou trop froides Une pression prolongée sur la peau (par exemple par des vêtements serrés) Certains médicaments comme les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), la codéine antalgique et les inhibiteurs de l'ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine utilisé pour traiter l'hypertension artérielle) Certains additifs alimentaires tels que les salicylates, qui se trouvent dans les tomates, jus d'orange et le thé. Les morsures et piqûres d'insectes Le stress. Diagnostic de l’urticaire. L'urticaire aiguë. L'urticaire aiguë est généralement diagnostiquée par l'examen de l'éruption sur la peau. Votre médecin voudra également savoir ce qui a déclenché vos symptômes, afin de les éviter à l’avenir. Il vous sera demandé: Quand et où l’urticaire a-t-il commencé? Ce que vous aviez mangé juste avant son apparition et quelles sont vos habitudes alimentaires de manière plus générale? Si vous aviez commencé la prise d’un nouveau médicament, juste avant l’apparition des symptômes? Si vous habitez ou travaillez dans un environnement où vous êtes en contact avec des déclencheurs possibles, tels que les animaux de compagnie, les produits chimiques ou des gants en latex, etc. Si vous aviez été mordu ou piqué par un insecte avant l’apparition des symptômes? Au sujet de votre état de santé actuel, si vous avez eu des infections récentes? Si vous avez récemment voyagé dans un pays étranger et, si oui, où? S’il y a des antécédents familiaux Etc. Dans la moitié des cas, la cause de l’urticaire ne sera pas identifiée. Si votre médecin soupçonne qu'il s'agit d'une réaction allergique, vous pouvez être dirigé vers un spécialiste des allergies ( allergologue ). Les tests peuvent être effectués soit sur votre peau ou à partir d’un échantillon sanguin, afin de déterminer votre réaction allergique à certains déclencheurs potentiels en particulier certains aliments ou le latex. L'urticaire chronique. Si votre urticaire dure depuis plus de six semaines, il est extrêmement peu probable que cela soit dû à une allergie. Des tests d'allergie ne sont dans ce cas généralement pas recommandés. Cependant, votre médecin doit enquêter sur tout ce qui peut aggraver votre urticaire, comme la prise de médicaments, votre consommation d'alcool, de caféine, votre état de stress, etc. Vous pouvez aussi avoir à recourir aux tests suivants pour voir s’il existe une possible cause sous-jacente à votre urticaire chronique: Un test sanguin afin d'identifier une éventuelle anémie Un échantillon de selles pour identifier la présence de parasites intestinaux Une évaluation de vos globules rouges, pour identifier des problèmes de système immunitaire Des tests de la fonction thyroïdienne, ce qui peut vérifier une glande thyroïde hyperactive ou déficiente Des tests de la fonction hépatique: pour détecter d’éventuels problèmes de foie. Traitement de l'urticaire. La plupart des cas d'urticaire n'auraient pas besoin d'être traités tant que les symptômes demeurent bénins, l'amélioration se faisant le plus généralement d’elle-même en quelques jours. Traitement de l'urticaire aigüe. Si les symptômes de l'urticaire aiguë s’aggravent ou persistent, vous pouvez avoir recours à des antihistaminiques. Parlez-en à votre pharmacien ou consultez votre médecin selon vos symptômes. Votre médecin peut vous prescrire des comprimés de corticostéroïdes et vous devrez retourner le consulter si les symptômes s'aggravent ou si le traitement n'a pas fonctionné après deux semaines. Les antihistaminiques. Les antihistaminiques bloquent les effets de l'histamine, de sorte qu'ils devraient arrêter les symptômes de démangeaisons et réduire l'éruption. Quelques antihistaminiques plébiscités pour traiter l’urticaire: Les antihistaminiques modernes ne provoque pas de somnolence chez la plupart des patients, mais il existe quelques exceptions. Il est nécessaire de voir comment vous réagissez à l'antihistaminique avant de conduire ou de faire toute action dont la somnolence pourrait vous faire encourir un risque. Les antihistaminiques modernes peuvent cependant causer de la somnolence s'ils sont pris conjointement à de l'alcool. Toujours lire la notice de votre médicament. Si vous rencontrez des problèmes de sommeil la nuit à cause de l'urticaire et notamment en raison des démangeaisons, votre médecin peut vous donner des antihistaminiques supplémentaires qui sont connus pour causer de la somnolence, comme la chlorphénamine ou l'hydroxyzine. Les antihistaminiques ne sont normalement pas prescrits pendant la grossesse. Cependant, votre médecin peut recommander la chlorphénamine s’il pense que les avantages sont supérieurs au risque. Il existe plusieurs milliers de cas connus de femmes enceintes prenant de la chlorphénamine et il n'y a aucune preuve à ce jour que cela soir nocif pour l’enfant. Les corticostéroïdes. On peut vous prescrire un traitement de courte durée à forte dose de corticoïdestéroïdes, tels que la prednisolone (si vos symptômes sont sévères). Les corticostéroïdes agissent sur le système immunitaire et, par conséquent, peuvent supprimer les symptômes de l'urticaire. Habituellement, un traitement de trois à cinq jours de prednisolone, est recommandé. La prise de corticostéroïes sur le long terme n’est généralement pas recommandée, car cela peut conduire à de nombreux effets secondaires non désirés, avec des complications telles que l'hypertension artérielle, le glaucome, la cataracte et le diabète. Traitement de l’urticaire chronique. Le traitement de l' urticaire chronique nécessite de vous aider à maîtriser les symptômes et de vous aider à éviter les facteurs déclencheurs qui pourraient les aggraver. Si vous avez l' urticaire chronique et un œdème de Quincke (gonflement de la couche plus profonde de la peau), vous pourrez être orienté vers un dermatologue (spécialiste en maladies de la peau). C'est parce qu’un angio-œdème est potentiellement plus grave et peut provoquer des difficultés respiratoires. Les antihistaminiques. Les symptômes de l'urticaire chronique sont traités avec des antihistaminiques. Vous pourriez avoir à les prendre régulièrement et aussi longtemps que les symptômes persistent. Comme pour l'urticaire aiguë, on peut vous donner une combinaison d'antihistaminiques n’ayant pas d’effet de somnolence pour votre quotidien, et somnolent pour vous aider à dormir. Si vos symptômes ne répondent pas au traitement, il peut être recommandé d'augmenter la dose. L’augmentation de la dose peut souvent aider à maîtriser les symptômes qui, auparavant, n'ont pas répondu au traitement. Cependant, vous ne devriez augmenter la dose qu’après avis médical. Un nouveau type d'antihistaminique appelé rupatadine s'est révélé efficace dans le traitement des cas plus graves de l'urticaire chronique et qui ne répond pas à d'autres antihistaminiques. Le médecin en charge de vos soins devraient être en mesure de vous dire si vous pouvez bénéficier de la prise de rupatadine. Crème à base de Menthol. Une crème à base de Menthol peut être utilisé en alternative ou en complément des antihistaminiques, afin de soulager les démangeaisons. Votre médecin pourra vous en faire la prescription. Les corticostéroïdes. Des épisodes plus graves de l'urticaire peuvent être traités avec un dosage faible de corticoïdes, tels que la prednisolone. Les effets secondaires possibles des corticostéroïdes comprennent une augmentation de l'appétit accompagnée d’un gain de poids, un possible changement d'humeur, des difficultés de sommeil (l'insomnie). L’utilisation prolongée de corticostéroïdes pour traiter un urticaire chronique n'est pas recommandée pour les raisons mentionnées ci-dessus. Les antihistaminiques H2. Ce type d'antihistaminiques que vous pourrez obtenir auprès de votre pharmacien, sont tout autant connus que les antihistaminiques H1. Ces antihistaminiques peuvent parfois être utiles dans le traitement de l' urticaire chronique, car ils peuvent réduire le volume des vaisseaux sanguins, réduisant ainsi les rougeurs de la peau. Les antihistaminiques H2 peuvent être utilisés en combinaison avec des antihistaminiques H1 ou comme une alternative. Les effets secondaires des antihistaminiques H2 sont rares, mais incluent: Si vous vous sentez étourdi après avoir pris un antihistaminique H2 ou pratiquer toute activité pouvant vous faire encourir un risque. La photothérapie aux ultraviolets B. La photothérapie aux ultraviolets B (NUVB) est un type de traitement qui consiste à exposer les zones de votre peau aux rayons ultraviolets. La lumière peut aider à la disparition ou l’atténuation des zones éruptives. La NUVB consiste à se tenir debout dans une cabine, un peu comme dans une douche, qui est tapissée d’un certain nombre d'ampoules fluorescentes. Votre peau est ensuite exposée à la lumière pendant une courte période, généralement pas plus de quelques minutes. Normalement vous devrez faire entre deux et cinq séances par semaine. La plupart des gens ont besoin de 20 séances avant que leurs symptômes ne commencent à s’améliorer de façon significative. La lumière peut causer une brûlure de la peau, semblable à un léger coup de soleil. Vous pourrez avoir recours à une crème pur apaiser la sensation de brûlure. L'exposition à la lumière ultraviolette comporte un risque théorique de cancer de la peau. Nous ne savons pas encore l’importance de ce risque, ce traitement n’étant pas assez vieux, mais la plupart des experts le pensent minime. Les Antagonistes des récepteurs des leucotriènes. Les Antagonistes des récepteurs des leucotriènes sont une catégorie de médicament qui peut souvent réduire la rougeur et l'enflure de la peau. Ils sont souvent une alternative aux corticostéroïdes sur le long terme car leur risque d’effet secondaire est de moindre envergure. Les effets secondaires sont rares et relativement mineurs, comme des maux de tête et des nausées. La Cyclosporine. Un médicament très puissant appelé la cyclosporine s'est révélée efficace dans le traitement de l'urticaire dans environ les deux tiers des cas. Son action est similaire à celle des corticostéroïdes. Il supprime les effets nocifs du système immunitaire et est disponible sous forme de capsules ou sous forme liquide à boire. Les effets secondaires courants de la cyclosporine comprennent: L’hypertension Un accroissement du taux de cholestérol Des maux de tête Des secousses involontaires (tremblements) Une vulnérabilité accrue aux infections, en particulier les infections pulmonaires, les infections des voies urinaires (infection de n'importe quelle partie du corps utilisée pour enlever l'urine du corps) et un type d'infection virale appelée cytomégalovirus. Plus une personne prend la cyclosporine, plus son inefficacité accroit. Une étude a révélé que seulement une personne connaissait toujours les symptômes de l’urticaire chronique après 5 mois de traitement. Des effets secondaires tels que l' hypertension artérielle et l'hypercholestérolémie sont également une cause de préoccupation, car ceux-ci peuvent augmenter votre risque de maladie cardiaque et d’AVC (accident vasculaire cérébral). Même si vous répondez encore de manière favorable au traitement, il peut être recommandé de stopper la prise de cyclosporine après quelques mois. Régime alimentaire. Il y a controverse sur le rôle de l'alimentation chez les personnes atteintes d’urticaire chronique. Il y a deux groupes de substances chimiques dans les aliments qui peuvent déclencher l'urticaire chez certaines personnes: les amines vaso-actives et les salicylates. Eviter ou réduire la consommation de ces produits chimiques peuvent améliorer les symptômes. Vous pouvez tenir un journal alimentaire, afin de voir si en évitant certains aliments, vos symptômes s’améliorent. Si vous limitez votre alimentation, consultez éventuellement un diététicien ou un nutritionniste, qui pourront vous aider à sélectionner les aliments inutiles dans votre alimentation, sans encourir de risque de carence alimentaire. Amines vasoactives. Les aliments qui contiennent des amines vaso-actives, et pouvant causer la libération d'histamine, comprennent: Les fruits de mer Les fraises Les tomates Le poisson Le chocolat L’ananas. Les salicylates. Les salicylates sont d'origine naturelle et se trouvent dans une grande variété d'aliments d'origine végétale. Vous pouvez essayer d’atténuer leur consommation, mais vous ne pourrez pas les éviter totalement. Les aliments qui contiennent des salicylates comprennent: Les tomates Les épices Le jus d'orange Les framboises Le thé. Prévenir l’urticaire. Si vous savez ce qui déclenche votre urticaire ou l’aggrave, évitez les déclencheurs pour garder un contrôle sur ses apparitions. Les déclencheurs comme l'alcool et la caféine peuvent être facilement évités. Et si vous pensez qu'un médicament en particulier peut être le déclenchement de vos symptômes, contactez le médecin qui vous en a fait la prescription, afin de voir avec lui s’il existe des alternatives. Éviter le stress peut être plus difficile, en particulier si vos symptômes nuisent à votre qualité de vie et influent sur celui-ci. Si vous souffrez d'urticaire chronique, vous pourrez constater que des techniques de relaxation comme la méditation ou l'hypnose, peuvent atténuer la gravité de vos symptômes. Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant l' urticaire. Forum Urticaire et Témoignages. Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.