perdre du poids sans se priver synonyme woxikon


Cirrhose. AUTEURS. ADAPTATION / VALIDATION. Sommaire. La cirrhose et une maladie chronique du foie. Les cellules normales sont progressivement remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel, ce qui conduit à une diminution du fonctionnement de cet organe. Brève description. La cirrhose et une maladie chronique du foie. Les cellules normales sont progressivement remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel, ce qui conduit alors à une altération et une diminution du fonctionnement de cet organe. Le foie assure de nombreuses fonctions vitales pour l’organisme: nutrition (métabolisme des sucres et des graisses) épuration (destruction des toxines et transformation des médicaments, conversion de l’ammonium en urée) synthèse (métabolisme des protéines, production des facteurs de coagulation) sanguine (destructions des vieux globules rouges, transformation de la bilirubine libre (toxique) provenant de la destruction normale de globules rouges, en bilirubine conjuguée (non toxique)) stockage (glycogène, vitamines, fer, cuivre, etc.) La cirrhose modifie l’architecture du foie et affecte ses fonctions, ce qui provoque diverses complications, notamment des modifications de la circulation veineuse du foie avec des répercussions au niveau de l’abdomen, des varices œsophagiennes ou gastriques, ou des troubles de la coagulation sanguine. La cirrhose augmente également le risque de développer un cancer du foie (aussi appelé hépatocarcinome ou carcinome hépatocellulaire). La cirrhose est une maladie qui met plusieurs années pour se développer. C’est une maladie sérieuse et potentiellement mortelle. Il est cependant possible de prévenir et de traiter les deux causes les plus fréquentes de la cirrhose: la consommation problématique d’alcool et les hépatites virales. Symptômes. Les symptômes dépendent du degré de la cirrhose et de la capacité du foie à (encore) fonctionner normalement. C’est pourquoi, aussi longtemps que les fonctions normales sont remplies et qu’il n’y a pas de complications, la cirrhose peut passer inaperçue. Elle ne provoque pas de symptômes ou simplement une légère fatigue. Lorsque le foie ne fonctionne plus normalement, les symptômes sont liés au manque de certains composants produits par le foie ou à l’accumulation de diverses substances que le foie est habituellement chargé de transformer ou d’éliminer (bilirubine, ammonium par exemple): une jaunisse (ictère), issue de l’accumulation de bilirubine et caractérisée par l’apparition d’une coloration jaune au niveau des yeux, des muqueuses (membrane tapissant l’intérieur de la bouche, conjonctive (blanc de l’œil) et de la peau. Parfois, l’ictère peut aussi s’accompagner de démangeaisons (prurit). une accumulation d’eau au niveau du ventre (ascite) et/ou des chevilles (œdèmes) une encéphalopathie hépatique, qui se manifeste par des troubles de la concentration, du comportement et du sommeil (inversion du rythme avec insomnie nocturne et endormissement durant la journée), d’une agitation ou au contraire d’une léthargie des saignements plus fréquents (par exemple: hématomes, saignements des gencives) Causes. Les causes de cirrhose sont multiples. Parfois, une même personne peut présenter plusieurs causes différentes. En Suisse, les causes les plus fréquentes sont: une consommation problématique d’alcool des infections chroniques par des virus qui prennent le foie pour cible (hépatites virales chroniques B, C et D) des troubles métaboliques: obésité, diabète, hypertension artérielle, troubles du cholestérol et des autres lipides, absence d’exercice physique régulier, déséquilibre alimentaire des maladies génétiques qui favorisent une accumulation excessive de fer (hémochromatose) ou de cuivre (maladie de Wilson) dans le foie des anomalies du fonctionnement du système immunitaire, qui endommage le foie de manière inappropriée (hépatite auto-immune, cirrhose biliaire primitive, cholangite primaire sclérosante) la prise de certains médicaments (par exemple amiodarone, nitrofurantoïne, méthotrexate, énalapril, acide valproïque) ou de toxiques (par exemple alcaloïdes, kava-kava, alcaloïdes de la pervenche) Facteurs de risque. Les facteurs de risques de la cirrhose sont: une consommation problématique d’alcool des comportements qui augmentent le risque de contamination par les virus des hépatites. L’infection par le virus de l’hépatite B peut se produire au cours de rapports sexuels non protégés avec un(e) partenaire infecté(e), particulièrement en l’absence d’une vaccination efficace. Le virus de l’hépatite C peut se transmettre lors de la consommation de drogues par voie intraveineuse ou intra-nasale. une hygiène de vie déséquilibrée avec des excès alimentaires et un manque d’exercice physique régulier. Traitements. Le traitement de la cirrhose, qu’il concerne les causes ou les complications, demande en général un suivi régulier par le médecin traitant ou le spécialiste. Traitement des causes de cirrhose. Pour traiter une cirrhose, il s’agit avant tout de traiter sa cause et ce idéalement avant que les cicatrices n’atteignent le stade de cirrhose. De plus, tout facteur connu pour avoir un effet toxique sur le foie doit être éliminé aussi. Ainsi, indépendamment de la cause de la cirrhose, la consommation d’alcool doit être fortement limitée, voire complètement arrêtée pour la plupart des personnes atteintes de cirrhose. Les hépatites virales chroniques peuvent souvent être traitées, soit en vue d’éliminer le virus (hépatite C chronique) soit, plus souvent, pour maintenir le virus sous contrôle (hépatite B chronique, éventuellement hépatite D chronique). Deux classes de médicaments sont principalement utilisées. Ils agissent soit sur le système immunitaire (interféron), soit sur le virus lui même (médicaments antiviraux). Les traitements comprennent souvent une association de ces deux classes de médicaments pour une durée de plusieurs mois. Des exemples de traitements sont: hépatite C: interféron alfa pégylé (Pegasys, PegIntron) en injection sous-cutanée, combiné à la ribavirine (Copegus, Rebetol) par voie orale et, dans certains cas, le bocéprevir (Victrelis) ou le télaprévir (Incivo). De nouveaux médicaments sont en cours de développement et seront disponibles dans les années à venir. hépatite B: interféron alfa pégylé ou comprimés à prendre de manière très régulière et à long terme (lamivudine (Zeffix et autres), telbivudine (Sebivo), adéfovir (Hepsera), ténofovir (Viread), entécavir (Baraclude), emtricitabine (Emtriva) hépatite D: toujours présente en cas d’hépatite B chronique, elle se traite par interféron alfa pégylé (Pegasys, PegIntron) Les cirrhoses liées à un trouble métabolique font en premier lieu l’objet de modifications de l’hygiène de vie: perte de poids lente en cas de surpoids, équilibre dans les apports alimentaires, activité physique régulière, c’est-à-dire au moins trois fois 30 minutes en continu par semaine. Un traitement médicamenteux du diabète, de l’hypertension et, chez certains patients, des troubles du cholestérol, peut aussi être nécessaire. En cas d’hémochromatose (accumulation anormale de fer), des prélèvements de sang régulier (saignées ou phlébotomies) et un régime pauvre en fer sont recommandés. Pour la maladie de Wilson (accumulation anormale de cuivre), en plus d’un régime pauvre en cuivre, des médicaments qui permettent de diminuer l’absorption du cuivre par les intestins sont également prescrits (D-pénicillamine, trientine, zinc). Lors d’ hépatite auto-immune (provoquée par des anomalies du fonctionnement du système immunitaire), le traitement consiste à diminuer l’activité du système immunitaire par des médicaments tels que la cortisone ou d’autres immunosuppresseurs. En cas de cirrhose biliaire primitive ou de cholangite primaire sclérosante, le traitement consiste à rendre la bile plus fluide. Les complications de la cirrhose sont traitées par divers médicaments ou interventions chirurgicales (voir: Evolution et complications). Pour le traitement des complications de la cirrhose, voir: Evolution et complications. Evolution et complications possibles. L’évolution d’une cirrhose peut se faire de deux manières: 1) La cause de la cirrhose est contrôlée et l’hygiène de vie est équilibrée. La cirrhose peut alors rester compensée, c’est-à-dire ne pas provoquer de complications. 2) La cause de la cirrhose reste présente ou ne peut pas être contrôlée. Des complications peuvent apparaître; les plus fréquentes sont: un ictère (jaunisse) une accumulation d’eau dans le ventre (ascite) et/ou les chevilles (œdèmes) une hémorragie digestive liée à une rupture de varice (veine dilatée au niveau de l’œsophage, de l’estomac ou de l’intestin) dans le tube digestif. Le saignement se manifeste soit par des vomissements contenant du sang rouge ou brun-noirâtre, soit par du sang rouge en grande quantité (plus de 1 dl) ou noir dans les selles. L’hémorragie est souvent accompagnée d’une diminution de l’état général, de vertiges, voire d’une perte de connaissance une perte musculaire en raison d’un mauvais état de nutrition des infections, qui se manifestent par de la fièvre, ainsi qu’une baisse importante et rapide de l’état général des troubles de la concentration et du comportement un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome). Il peut notamment se manifester par une perte de poids non volontaire et une fatigue marquée. Une ou plusieurs des complications mentionnées ici peuvent être associées. Traitement des complications de la cirrhose. jaunisse: il n’existe pas de traitement spécifique, mais si elle entraîne des démangeaisons, certains médicaments tels que la colestyramine (Quantalan et autres), les antihistaminiques, la rifampicine (Rimactan et autre) ou la naloxone peuvent être utiles accumulation d’eau dans le ventre (ascite) et/ou les chevilles (œdème): un régime pauvre en sel et des médicaments diurétiques (qui stimulent l’élimination de l’urine) peuvent être prescrits. en présence de varices digestives: lorsque qu’elles n’ont pas (encore) saigné, des médicaments abaissant la pression (par exemple: propranolol (Indéral)) peuvent être prescrits. Si les varices digestives se sont rompues et ont entraîné un saignement, elles doivent être traitées par endoscopie (ligature, injection de « colle »). perte musculaire importante: une prise en charge par une diététicienne spécialisée est nécessaire infections: troubles de la concentration ou du comportement liés à l’accumulation d’ammonium (habituellement éliminé par le foie, lorsqu’il fonctionne normalement): des laxatifs de type lactulose (Duphalac et autres) sont utilisés. cancer du foie: détecté à temps, il peut être traité par différentes méthodes (chirurgie, chimiothérapie, transplantation du foie). Prévention. La prévention primaire, qui vise à éviter la survenue de la cirrhose, est liée au traitement de la cause et des facteurs de risque. Plus précisément, il s’agit de: traiter la consommation problématique d’alcool prévenir l’apparition des hépatites par la vaccination (contre le virus de l’hépatite B) et des comportements appropriés (usage de préservatifs lors des rapports sexuels avec des partenaires occasionnels; consommation de drogues avec du matériel stérile (aiguilles, seringues, pailles)) maintenir un mode de vie équilibré, tant du point de vue de l’alimentation que de l’exercice régulier. La prévention secondaire cherche à éviter les complications de la cirrhose. Elle comprend également l’arrêt de la consommation d’alcool et le maintien d’une bonne hygiène de vie, ainsi qu’une prise très régulière des médicaments prescrits pour la maladie du foie et un suivi régulier chez le médecin traitant pour dépister d’éventuelles complications (examen physique, prise de sang, ultrason de l’abdomen). Quand contacter le médecin? Appelez le 144: en cas de saignements digestifs (voir aussi: J’ai vomi du sang) ou si les selles contiennent une grande quantité de sang rouge (plus de 1 dl) en cas d’apparition rapide d’une confusion, d’une irritabilité ou d’une léthargie, ou de troubles du sommeil (inversion du rythme avec insomnie nocturne et sommeil le jour) En cas de diminution brusque et importante de l’état général. Contactez la centrale des médecins de garde en cas de: si les selles contiennent du sang noir. Contactez votre médecin traitant en cas de: gonflement du ventre (voir aussi: J’ai le ventre gonflé/ballonné) ou des chevilles (voir aussi: J’ai les deux chevilles enflées) diminution progressive de l’état général de fièvre, de fatigue marquée ou de perte de poids inexpliquée jaunisse (coloration jaune au niveau des yeux ou de la peau) hématomes (bleus) qui semblent apparaître facilement sur la peau saignements répétés des gencives prise de risque lors de rapports sexuels non protégés ou de consommations de substances inquiétudes concernant sa propre consommation d’alcool. Informations utiles au médecin. En cas de cirrhose ou de suspicion de cirrhose, le médecin s’intéressera en particulier: à l’existence d’une maladie ayant nécessité une hospitalisation dans le passé, d’une maladie métabolique (diabète, hypertension artérielle, trouble du cholestérol, excès pondéral), d’une maladie de la thyroïde, de troubles psychiatriques (dépression par exemple), de maladies articulaires (polyarthrite rhumatoïde ou une arthrose déformante par exemple) ou de maladies sexuellement transmissibles à l’existence de maladies du foie, de cancers du foie ou d’autres organes abdominaux, ainsi que de maladies métaboliques (obésité, diabète, hypertension artérielle, troubles du cholestérol et des autres lipides) dans la famille à l’existence d’un ou plusieurs des symptômes suivants: fatigue inhabituelle, changement de poids, douleurs abdominales, troubles du transit, présence de sang dans les selles, nausée, perte d’appétit, jaunisse, démangeaisons, troubles cutanés spontanés (plaies douloureuses aux extrémités, hématomes, décoloration par plaques), douleurs articulaires, œdèmes des chevilles, augmentation du périmètre abdominal, sécheresse de la bouche et/ou des yeux, saignements des gencives lors du brossage des dents ou épisodes spontanés de saignement du nez. aux médicaments pris régulièrement ou occasionnellement, qu’ils aient été prescrits par un médecin ou achetés sans ordonnance en pharmacie, y compris les médicaments à base de plantes. aux habitudes personnelles concernant la prise de compléments alimentaires, de vitamines et de tisanes. Examens. Lors de l’examen physique, le médecin recherchera la présence d’œdèmes des membres inférieurs, d’une augmentation du périmètre abdominal, d’un agrandissement de la taille du foie ou de la rate, d’une diminution de la masse musculaire des jambes, des bras ou du visage, de lésions cutanées et d’hématomes, d’une jaunisse, d’un érythème palmaire (rougeur de la paume des mains), d’angiomes stellaires sur le thorax (petits vaisseaux dessinant une forme d’étoile), d’un signe de la « tête de méduse » (dilatation des vaisseaux sous-cutanés tout autour de l’ombilic), d’un astérixis (mouvements spastiques des mains lors de l’extension des bras), d’un ralentissement de la pensée, d’une confusion mentale. Selon le diagnostic présupposé, le médecin pourra demander une prise de sang comprenant par exemple: formule sanguine, TP (test de coagulation dépendant du foie), mesure des sels minéraux (sodium et potassium), de la fonction des reins (créatinine), de l’albumine (protéines produites par le foie), des tests hépatiques (ASAT ou GOT, ALAT ou GPT, phosphatase alcaline, gamma GT, bilirubine totale), de l’alfa-fœtoprotéine (un marqueur du cancer du foie). D’autres tests sanguins permettent d’identifier la cause de la cirrhose (infection virale, maladie auto-immune, génétique ou métabolique). Des examens tels que l’ultrason de l’abdomen, l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), un scanner, ou une combinaison de plusieurs de ces techniques d’imagerie seront peut-être nécessaire. Chez certains patients, pour confirmer l’existence d’une cirrhose ou préciser la cause de la cirrhose, une biopsie du foie peut être indiquée. Il n’existe pas de kit de dépistage de la cirrhose ou des maladies du foie en pharmacie ou en grande surface.

tisane de romarin pour maigrir plus

Maladies-Orphelines.fr. Le site d'informations dédié aux maladies rares. La maladie de Wegener. La maladie de Wegener appelée également la granulomatose de Wegener est une maladie auto-immune. Les premiers symptômes furent décrits par Friedrich Wegener scientifique allemand en 1939. Qu’est ce que la maladie de Wegener. La maladie de Wegener est une vascularite c’est-à-dire une inflammation des vaisseaux sanguins. Dans la maladie de Wegener ceux sont les petits et moyens vaisseaux qui sont atteints et parallèlement il y a une granulomatose c’est-à-dire un amas de cellules sous la peau qui forme comme des petites bosses. C’est une maladie qui peut toucher tout le monde mais qui est très rare, son incidence est de l’ordre de 2 personnes sur 100 000, touchant plus particulièrement les hommes entre 40 à 50 ans dans les pays du nord. Plus rare chez les enfants elle peut néanmoins atteindre les personnes de tous âges. Elle peut toucher toutes les parties du corps mais ceux sont les reins et les voies respiratoires qui sont les plus touchés. C’est une maladie dont on ne connait pas la cause, elle est auto-immune c’est un disfonctionnement du système immunitaire qui attaque ses propres cellules. Diagnostics et symptômes de la maladie de Wegener. C’est une maladie dite systémique, c’est-à-dire qui peut atteindre de nombreux organes, d’où une grande variété de symptômes, qui pourront différer d’un patient à l’autre. Pour les symptômes plus généraux: – Douleurs musculaires – Douleurs articulaires – Fièvre légère – Fatigue générale – Perte d’appétit – Perte de poids. Selon les organes qui sont atteints on aura des symptômes différents Symptômes ORL. – Saignement du nez – Surdité – Rhinite – Ecoulement nasal incessant – Sinusite – Etc… Symptômes rénaux. – Urine de couleur anormale – Inflammation des pieds – Urine mousseuse – Insuffisance rénale – Hypertension artérielle. Symptômes pulmonaires. – Inflammation des poumons – Douleurs dans la poitrine – Toux – Essoufflement – Crachats de sang – Etc.. Symptômes neurologiques. – Fourmillements dans les membres – Baisse de sensation au toucher – Baisse de force musculaire – Etc… Il est évident que devant le nombre de symptômes possibles, le diagnostic n’est pas toujours simple à établir on aura souvent recours à un scanner, une biopsie, une radiographie des poumons et bien évidemment des analyses biologiques notamment pour rechercher un certain type d’anticorps les ANCA. Evolution et complications éventuelles de la maladie de Wegener. Compte tenu du fait qu’elle touche des organes vitaux tels que reins, cœur, poumons, si la maladie n’est pas soignée elle peut avoir de très graves conséquences et le décès est probable. Mais les nouveaux traitements s’avèrent efficaces dans plus de quatre vingt pourcents des cas. Traitement de la maladie de Wegener ou de la granulomatose de Wegener. C’est essentiellement une corticothérapie associée à un traitement à base d’immunosuppresseur qui permet d’obtenir la rémission de la maladie dans la plupart des cas. Il y aura d’abord un traitement d’attaque à plus forte dose, suivi ensuite d’un traitement d’entretien. La plupart du temps les patients réagissent bien au traitement et ont donc un bon pronostic. En parler c'est aussi aider les malades. Faîtes découvrir cette maladie à votre entourage en partageant cette page:

que boire pour maigrir vite et gratuitement definition

LE MERIDIEN DU FOIE. par Theo · Publié 11/01/2016 · Mis à jour 06/02/2017. Il implique la gestion du débit sanguin et la libre circulation de l’Énergie. Responsable de l’Âme psychique, il est donc en relation avec la force de caractère et avec la capacité de vision et d’affirmation des désirs et des projets. Trajet du méridien du Foie. Le méridien du foie débute derrière l’ongle du gros orteil (F1), remonte entre les 1er et 2e orteils à un demi pouce du bord de la palme (F2). On remonte un pouce et demi au dessus à la réunion des 1er et 2e métatarsiens, dans l’espace interosseux (F3), puis en avant de la malléole interne, dans le creux du jambier antérieur (F4). Puis, 5 pouces au dessus du sommet de la malléole interne, sur le bord postérieur du tibia (F5). 2 pouces au dessus, sur le bord du tibia (F6), là ou on constate une légère dépression au toucher. Toujours en remontant, sur la face postérieure et inférieure de la tubérosité du tibia, à savoir 3 cm au dessous du pli interne du genou ou 1 pouce en arrière du point 9 de la rate/pancréas on arrive au (F7). Ensuite, à l’extrémité du pli du genou, dans le creux en avant des tendons des muscles demi-tendineux et demi-membraneux se trouve le (F8). On localise le (F9) à environ 4 cm au dessus du condyle interne du fémur (légère dépression sur la face interne de la cuisse). Puis toujours en remontant au niveau de l’artère fémorale, le (F10), à 1 cm au dessous du pli de l’aine. 1 cm plus haut le (F11). En remontant toujours un peu vers l’intérieur, à 1 cm au dessous de la symphyse pubienne, le (F12). Puis, juste au dessous de l’extrémité de la 11e côte le (F13). Le méridien se termine en (F14) situé sous le mamelon entre la 6e et 7e côte. Il permet le stockage des éléments nutritifs et régule aussi l’énergie nécessaire à l’activité générale. Il détermine aussi la capacité de résistance à la maladie en débloquant l’énergie nécessaire aux mécanismes de défense en cas d’agression de la maladie. Il joue un rôle important dans l’alimentation, la décomposition et la désintoxication du sang. C’est ici que s’inscrit son rôle par rapport aux sentiments, aux affects. En effet le sang qui dépend du Cœur, transporte les émotions. Si ce sang est « vicié », la qualité des émotions est mauvaise et les sentiments qu’elle nourrit seront à leur tour de mauvaise qualité. Par sa relation étroite avec le sang, il joue un rôle important dans le processus immunitaire. Il draine les toxines, règle la coagulation et régularise le métabolisme. Il détermine la qualité générale de l’énergie. Il gère notre rapport à l’affect comme le méridien de la Vésicule Biliaire mais cette fois-ci au niveau Yin, c’est-à-dire de « l’intérieur », en transformant, par épuration, filtrage, les émotions en sentiments. Le méridien du Foie maintient l’ordre à l’intérieur du corps et de l’âme d’un regard clair et nous permet de faire des projets et de voir nettement où nous voulons aller. Il est associé aux yeux, aux muscles, aux tendons, aux ligaments et aux organes génitaux. Pouvant se traduire par des problèmes de vue, la jaunisse, de tendinites, des crampes musculaires. Associé à la Colère. Peut apparaître un tempérament impatient, prompt à la colère, à la rigidité mentale et physique. En raison de ses caractéristiques, on dit aussi que le Foie exerce une influence sur la capacité que nous avons à organiser notre vie. Le Foie Stocke le sang. Il régularise le volume du Sang en fonction de l’activité physique. Le Foie régularise le volume du Sang en fonction de l’activité physique. Lorsque le corps est au repos, le Sang retourne au Foie, lorsque le corps est en activité, le Sang va aux muscles. Il s’agit d’un processus d’autorégulation, coordonné avec l’activité physique. Wang Ping, de la dynastie des Tang, écrivait: « Le Foie stocke le Sang… Lorsqu’une personne bouge, le Sang va dans les vaisseaux…Lorsqu’une personne est au repos, il va au Foie ». Lorsque l’individu est au repos et que le Sang retourne au Foie, il contribue à reconstituer l’énergie du corps. Lorsqu’il va aux muscles, au cours d’exercices divers, il les nourrit et les humidifie pendant tout le temps où ils sont en action. Le fait que le Foie exerce une fonction de régularisation sur le volume du Sang a une influence importante sur le niveau énergétique de l’individu. Lorsque le Sang se dirige au bon moment aux endroits adéquats du corps, il nourrit les tissus appropriés et nous donne donc de l’énergie. Il contribue à la résistance du corps aux facteurs pathogènes externes. Si les fonctions du Foie sont normales, le Sang nourrit bien la peau et les muscles qui sont alors capables de bien résister aux attaques des facteurs pathogènes externes. Si cette fonction est perturbée, le Sang irrigue mal et nourrit mal la peau et les muscles au moment nécessaire, pendant l’activité physique, et le corps est alors plus facilement envahi par les facteurs pathogènes externes. Le Foie est souvent comparé à un général de l’armée, car c’est à lui que l’on doit l’organisation générale de toutes les fonctions du corps dans la mesure où il assure à l’Énergie une circulation libre et correctement orientée. D’autres facteurs, plus importants, interviennent pour déterminer la résistance aux facteurs pathogènes, et notamment la force du Ki (Énergie) Protecteur et celle du Ki du Poumon. Toutefois, il est important de ne pas négliger l’importance du Foie dans ce domaine. Il règle les menstruations. La fonction de stockage du Sang par le Foie est extrêmement importante dans la physiologie et la pathologie de la femme. Nombre de problèmes gynécologiques sont dus à un dysfonctionnement du Ki ou du Sang du Foie. Si le Ki du Foie est bloqué, cela peut entraîner une stagnation du Sang du Foie avec tension prémenstruelle, règles douloureuses, et caillots noirs dans le sang menstruel. Le stockage du Sang par le Foie a également des répercussions sur le Ren Mai (Vaisseau Concepteur) et le Chong Mai (Vaisseau Gouverneur), car ces deux Vaisseaux Extraordinaires sont très intimement liés à l’utérus. Tout dysfonctionnement du Foie induit un déséquilibre de ces deux Vaisseaux et affecte les menstruations. Le Sang du Foie humidifie aussi les yeux et les tendons. Si le Sang du Foie est insuffisant, la vision est trouble, les muscles souffrent de crampes et les tendons se contractent. Enfin, il existe une relation d’influence réciproque entre le Sang et le Foie: si le Sang n’est pas normal, s’il est insuffisant ou atteint par la Chaleur, il peut affecter les fonctions du Foie. Inversement, si les fonctions du Foie ne sont pas normales, cela peut affecter la qualité du Sang et entraîner certaines maladies de la peau, comme l’eczéma ou le psoriasis. Cette idée a été avancée par le Dr. J. Shen qui prétend que, tout comme entreposer de la nourriture dans un endroit inapproprié peut la gâter (par exemple dans un récipient sale, ce qui va favoriser la prolifération des bactéries), de même, un dérèglement des fonctions du Foie, qui représente l’endroit où est stocké le Sang, peut « gâter le Sang et engendrer des maladies de la peau ». Il assure la libre circulation du Ki (Énergie) De toutes les fonctions du Foie, c’est celle qui est la plus importante et elle est pratiquement toujours au centre des déséquilibres du Foie. Dans la théorie des Cinq Éléments, le mouvement du Ki du Foie peut être associé au caractère Bois et à son mouvement expansif dans toutes les directions. Cette fonction a trois aspects principaux: Elle est en relation avec l’état émotionnel. Elle est en relation avec la digestion. Elle est également en relation avec la sécrétion de bile. – La fonction du Foie d’assurer une libre circulation au Ki a une influence très profonde sur l’état émotionnel. Si cette fonction est normale, le Ki circule normalement et la vie émotionnelle est harmonieuse. Si cette fonction est altérée, la circulation du Ki est obstruée, le Ki est bloqué et on voit apparaître un sentiment de frustration, de la dépression, de la colère refoulée, ainsi que des symptômes physiques comme des douleurs au niveau des hypocondres, une sensation de nœud dans la gorge, ou une distension abdominale. Chez les femmes, on peut trouver des symptômes de tension prémenstruelle avec dépression, irritabilité et distension des seins. Cette relation est réciproque: un Ki du Foie bloqué entraîne des tensions émotionnelles et des frustrations, et inversement une vie émotionnelle caractérisée par la frustration ou la colère refoulée, perturbe la fonction du Foie et altère la libre circulation du Ki. – Lorsque le Foie est en bonne santé, il assure la libre circulation du Ki et aide ainsi l’Estomac et la Rate à assurer leur fonction digestive. Si le Ki du Foie circule librement, l’Estomac peut faire mûrir et pourrir la nourriture, et la Rate peut extraire le ki des Aliments. Si le Foie est perturbé, le Ki du Foie stagne, il peut envahir l’Estomac et empêcher la descente du Ki de l’Estomac avec, pour conséquence, des éructations, des régurgitations acides, des nausées et des vomissements. S’il envahit la Rate, il perturbe la fonction de transformation et de transport de la nourriture, empêche la montée du Ki de la Rate et provoque des diarrhées. C’est ce que l’on nomme « le Bois agresse la Terre » dans la théorie des Cinq Eléments. C’est un des aspects pathologiques de ce qu’est la perturbation d’une fonction physiologique normale du Ki du Foie, et qui consiste à assister l’Estomac et la Rate. Une circulation sans obstacle du Ki du Foie est de première importance pour assurer une circulation du Ki harmonieuse dans tout le Réchauffeur Moyen. Comme le Ki de l’Estomac doit descendre et celui de la Rate monter, le Réchauffeur Moyen se situe à un carrefour du Ki qui circule dans des directions diverses. Le rôle du Foie est alors de s’assurer que le Ki de l’Estomac et celui de la Rate circulent dans le bon sens et sans entrave. – Si le Foie n’assure pas la libre circulation du Ki, ceci a des répercussions sur l’écoulement de la bile. Si le Ki du Foie stagne, l’écoulement de la bile peut se trouver bloqué avec, pour conséquence, un goût amer dans la bouche, des éructations ou une jaunisse. Il gouverne les tendons ligaments et muscles. L’état des tendons a une influence sur notre capacité de mouvement et d’activité physique. C’est la contraction ou le relâchement des tendons qui assure le mouvement des articulations. La faculté de contraction ou de relâchement des tendons dépend de la façon dont ils sont nourris et humidifiés par le Sang du Foie. Si le Sang du Foie est abondant, les Tendons sont bien nourris et bien humidifiés, les articulations bougent correctement et librement, les muscles fonctionnent bien. Si le Sang du Foie est insuffisant, les Tendons ne sont pas suffisamment nourris et humidifiés, et il en résulte des contractions, des spasmes, des problèmes d’extension et de flexion, des engourdissements des membres, des crampes musculaires, des tremblements, de la tétanie ou de la faiblesse des membres. C’est pourquoi: « Lorsque le Ki du Foie décline, les Tendons ne peuvent plus bouger ». L’influence du Foie sur les Tendons a également une autre signification qui correspond à certains états neurologiques dans la perspective de la médecine occidentale. Par exemple, un enfant qui a contracté une maladie infectieuse comme la méningite, avec température élevée et convulsions, souffre, en termes de médecine chinoise, d’une attaque Chaleur qui a provoqué un Vent du Foie. Le Vent Interne du Foie entraîne des contractions et des tremblements musculaires qui engendrent des convulsions. Il se manifeste dans les ongles. Si le Sang du Foie est abondant, les ongles sont sains et bien humidifiés. Si le Sang du Foie est insuffisant, les ongles ne sont pas suffisamment nourris, ils deviennent sombres, cassants, secs et rainurés. On lit: « Le Foie contrôle les Tendons et son état de santé se reflète dans les ongles ». Il s’ouvre aux yeux. L’œil est l’organe des sens qui est associé au Foie. C’est parce que les yeux sont nourris et humidifiés par le Sang du Foie qu’ils peuvent voir. le Sang du Foie est abondant, les yeux sont humidifiés correctement et la vision est bonne. Si le Sang du Foie est insuffisant cela peut entraîner une vision trouble, de la myopie, des mouches volantes, du daltonisme, ou une impression de sable dans les yeux qui sont secs, vision brouillée, yeux rouges, douloureux, irrités, tremblements du globe oculaire. Outre le Foie, d’autres viscères Yin et Yang ont une influence sur les yeux, et plus particulièrement le Cœur, le Rein, le Poumon, la Vésicule Biliaire, la Vessie et l’Intestin Grêle. « L’Essence des cinq viscères Yin et des six viscères Yang monte irriguer les yeux ». En particulier, l’Essence du Rein nourrit les yeux, de sorte que bon nombre de pathologies chroniques des yeux sont dues à l’épuisement de l’Essence du Rein. Le Cœur est également en relation étroite avec les yeux. » L’œil reflète l’état du Cœur, qui abrite l’Esprit ». « Le Cœur concentre l’Essence des 5 viscères Yin, ce qui se voit dans l’œil ». Ainsi, l’œil reflète également l’état de l’Esprit et du Cœur. En conclusion, le Rein et le Cœur sont les deux viscères Yin qui, en plus du Foie, sont le plus étroitement liés aux yeux. Traditionnellement, le Ki du Foie est associé à la capacité des yeux de distinguer les Cinq Couleurs, et le Sang du Foie est associé à une bonne vision. Le Foie est lié a l’esprit de décision. Tout comme en cas de maladie, le Ki du Foie peut facilement stagner, devenir excessif, et le Yang du Foie monter et engendrer de l’irritabilité et de la colère, cette même énergie produite par le Foie peut, en cas de bonne santé, engendrer une grande force créatrice et un esprit de décision affirmé. C’est pour cela que l’on dit, en médecine chinoise, qu’un Foie en bonne santé donne à l’individu fermeté et résolution, ainsi qu’un allant et un dynamisme sans pareil. Le Foie influence la montée et la croissance. Lorsque l’individu est en bonne santé, le Ki du Foie monte et se propage dans toutes les directions pour assurer au Ki une circulation sans obstacle dans la totalité du corps. Le terme de « croissance » est à comprendre ici dans un sens symbolique, car le Foie est associé au Bois, qui est lui-même comparé à la montée de la sève qui permet la croissance de l’arbre. Dans les cas pathologiques, le mouvement de montée du Ki du Foie peut devenir incontrôlable et entraîner une séparation du Yin et du Yang, ainsi qu’une montée excessive du Yang du Foie et du Feu du Foie. Cet état se traduit par de l’irritabilité, des accès de colère, un visage rouge, des étourdissements, des acouphènes et des céphalées. Le Foie contrôle l’organisation. On dit que c’est le Foie qui nous donne la capacité d’organiser notre vie de façon sage et harmonieuse. Dans les cas pathologiques, les déséquilibres du Foie peuvent se traduire par une incapacité à organiser notre vie et à lui trouver un sens. Le Foie déteste le Vent. Les climats venteux affectent souvent le Foie. On voit ainsi que la relation entre le Foie et le « Vent » concerne non seulement le Vent Interne mais aussi le Vent Externe. Il n’est pas rare de voir des patients qui souffrent de déséquilibre du Foie se plaindre de céphalées et de raideurs de la nuque qui apparaissent après une période de temps venteux. Le Foie peut provoquer des convulsions. Les convulsions sont la manifestation d’un Vent Interne qui provient toujours du Foie. Le Foie est associe au coté gauche. Bien que situé du côté droit, le Foie est associé au côté gauche du corps pour plusieurs raisons. On dit que les céphalées localisées du côté gauche de la tête proviennent du Foie, et plus précisément d’un Vide de Sang du Foie, alors que les céphalées localisées du côté droit proviennent de la Vésicule Biliaire. Bien entendu, ceci n’est pas toujours vérifié en pratique. Le côté gauche de la langue reflète plus particulièrement l’état du Foie, alors que le côté droit reflète celui de la Vésicule Biliaire. Pour ce qui est du diagnostic par les pouls, on sent, bien entendu, l’énergie du Foie du côté gauche.

le fruit miracle qui fait maigrir facilement inflammable

Glucosamine, Chondroitine, Boswellia, Phosphatidylcholine, Lecithine. Le foie est tout au long de la vie soumis à des agressions de diverses origines qui vont perturber son bon fonctionnement et les membranes de ses cellules, filtres de notre corps. Maladies du foie: Plusieurs origines, une cause identique. Afin de protéger votre foie contre toutes ces agressions, le laboratoire E-sciences a développé: “Nutrivitis: fonction hépatique” accéder au dossier scientifique ici. Nutrivitis Hépatique est une solution naturelle et scientifiquement reconnue. Nutrivitis Hépatique est une réponse efficace, mis au point sur base de nombreuses études scientifiques qui ont prouvé ses vertus thérapeutiques naturelles. Une protection efficace pour le foie quel que soit l'agresseur. Nutrivitis Hépatique est une solution à base de phosphatidylcholine. La phosphatidylcholine joue un rôle important au niveau du foie où elle est un constituant essentiel des membranes des cellules. Un apport de phosphatidylcholine permet un bon entretien du foie, elle restaure ses membranes cellulaires endommagées et permet une action protectrice qui limite le stress oxydant intra-hépatique. Traitement des maladies du foie: Quelle que soit l’origine, la phosphatidylcholine est la réponse adaptée. L’action régulatrice de la phosphatidylcholine, contenue dans Nutrivitis, sur les paramètres hépatiques (transaminases ASAT et ALAT ainsi que Gamma GT etc…) est cliniquement démontrée. Son utilisation est dénuée d’effets secondaires et s’appuie sur une large expérience internationale. L’apport de phosphatidylcholine contribue ainsi, de manière saine et naturelle, au bon fonctionnement du foie.

régime pour perdre du poids rapidement femme africaine dessin

Recette de nettoyage de foie/vésicule et rééquilibrage hormonal en ménopause. Je suis allée hier voir un charmant et doux «rabouteux» dans le fin fond d'un rang près de Baie-St-Paul, dans les montagnes qui ressemblent au Jura suisse, qui m'a pressé sur des points douloureux autour de ma colonne vertébrale et mon cou. Je ne sens cependant pas, articulairement et musculairement parlant, que ça m'a aidée. Par contre, mon amie Paule, qui m'a emmenée le voir, était aux anges suite au traitement. Je lui ai aussi demandé s'il travaillait avec les organes. - Je travaille avec tout, m'a-t-il répondu. - Pouvez-vous voir ce qui en est avec mon foie et mes intestins? lui ai-je alors demandé. Il a posé doucement sa main gauche sur mon foie et m'a dit que j'avais beaucoup de bile, que ma vésicule était engorgée. - Pour nettoyer la bile, je te conseille de prendre une once (env. 30 mL) de jus de citron pur tous les matins à jeûn pendant trois semaines. Première recette pour commencer la journée. J'ai ensuite continué avec mon petit dérèglement hormonal de pré-ménopause qui a pour effet des sautes d'humeur et un peu d'impatience quelque peu dérangeantes. - Prends une cuillère à soupe de mélasse* tous les matins à jeûn, m'a-t-il dit. Le sucre naturel va faire travailler le pancréas et l'amertume de la mélasse va aider, avec le pancréas, à rééquilibrer les hormones (enfin, c'est ce que j'ai compris. N'étant pas médecin, je ne peux pas l'expliquer mieux). - Mélangée au jus de citron? - Oui, c'est parfait. - Trois semaines aussi? - Oui, trois semaines ou comme vous le sentez. En sortant, j'en ai parlé avec mon amie Paule. - On s'arrête à l'épicerie, je veux de la mélasse! m'a-t-elle lancé! On s'est arrêtées chez Métro. J'ai acheté de la mélasse verte bio, la seule bio disponible. Personnellement, je ne me suis pas cassée la tête à savoir si c'était de la verte ou noire: il n'y avait que de la verte sur l'étagère bio et, instinctivement, c'est celle qui m'a attirée. Je préfère de toute façon toujours du biologique au chimique éventuellement sucré avec du sucre raffiné plutôt que 100% canne à sucre. Logiquement, m'ayant parlé de l'amertume de la mélasse, je pencherais pour dire que Mr. Rabouteux parlait de la verte. mais c'est mon feeling. Dans la soirée, j'en ai parlé à mon amie Pauline, psy spécialisée en SPM et ménopause, qui ne connaissait pas la mélasse pour les dérèglements d'hormones féminines. - Je vais l'essayer certain! m'a-t-elle dit, enthousiasmée. Ce matin, j'en parle à Catherine. - Attends, je prends un papier et un crayon. Je veux la recette! Ah ben. Trois sur trois. Chacune avec ses symptômes (différents) de ménopause. Alors je vous la passe aussi. Des fois que vous aimeriez désengorger votre foie et/ou rééquilibrer vos hormones pour aténuer, voire faire disparaître, les symptômes de ménopause. J'a pris ma première «potion magique» ce matin après ma première selle, à jeûn. C'est pas mauvais du tout. J'ai ajouté un peu d'eau pour que ça fasse un espèce de petit jus. Ça s'avale bien. Aucun rapport ou réaction d'acidité gastrique (je suis fragile à l'acidité pourtant). Une heure plus tard, je suis allée à selle à nouveau, ce qui ne m'arrive jamais. Wow, ça travaille bien. Dans la journée, je n'ai pas eu envie de manger pour compenser. Ce soir, c'est tout juste si j'ai eu envie de manger et je me sentais vraiment très bien, pas gonflée, pas de ballonnements. wow. Synchronicité entre la réalisation de croyances associatives nourriture-amour et nettoyage du foie? Ce qui est certain c'est que, depuis que j'ai fait mon cheminement relativement au petit pain au chocolat, avant-hier, quelque chose a décroché en moi, dès l'heure qui a suivi la publication de mon article. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps, presque mince, légère, en tout cas plus du tout «grosse» comme avant. Je n'ai pourtant pas perdu de poids, physiquement, mais émotionnellement, j'ai lâché un gros poids! C'est assez incroyable, cette nouvelle sensation. J'en parlerai plus longuement quand j'aurai mis tous les mots dessus. les mots de guérison. Alors, bonne cure de mélasse et jus de citron, les filles, et venez nous dire qu'est-ce que ça a eu comme résultats en postant un petit commentaire ci-dessous! *PS: il semble que peu de gens savent ce qu'est de la mélasse en Europe et ne savent pas où en trouver. J'ai eu cependant confirmation qu'on en trouve dans les magasins d'aliments naturels. Au Québec, la mélasse est employée depuis des décennies, surtout dans les familles plus pauvres car elle est considérée comme un sucre de bas de gamme et n'est pas chère. On peut d'ailleurs acheter des «biscuits à m'lasse» dans presque toutes les épiceries, qui est un dessert courant chez les «vrais» québécois, surtout dans les campagnes. En voici des recettes. La mélasse est un sirop très épais et très visqueux constituant un résidu du raffinage du sucre extrait de la canne à sucre à ne pas confondre avec la bagasse. Les utilisations de la mélasse sont multiples. Elle était autrefois vendue comme sucre de bas de gamme. Elle entre dans la composition de desserts. Elle est surtout utilisée pour la production de rhum industriel et, de plus en plus dans certains pays comme le Brésil, pour la production d'agroéthanol ou biocarburant. Moins calorique que le saccharose: 280 kcal pour 100 g (contre 375), la mélasse contient de la vitamine B et des minéraux (calcium, potassium, fer, cuivre. ), ce qui n'est pas le cas du sucre blanc cristallisé. La mélasse (comme les légumes, les fruits et les céréales) est par conséquent bénéfique pour lutter contre l'anémie notamment. Source. Pris sur un des blogs de mon amie Dominique Jeanneret.

Douleur au foie: comprendre et supprimer. Souvent très difficile à localiser la cause du problème, la douleur au foie est généralement ressentie dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Vous avez des douleurs à ce niveau? Des gonflements? Une inflammation? Nul doute il s’agit d’ une douleur au foie. Comment ainsi soulager la douleur au foie? Quelques conseils pour soulager la douleur au foie. Le foie est essentiel à notre digestion ainsi il est fortement sollicité à chaque fin de repas. Le foie filtre ainsi des toxines qui sont ensuite éliminées par l’urine, il est donc logique de boire régulièrement de l’eau. Il est conseillé de boire de l’eau plutôt que des boissons gazeuses riches en sels et en sucres, d’ailleurs 1 litre d’eau par jour serait l’idéal. La douleur au foie sera ainsi atténuée car les toxines seront éliminées plus rapidement. Toujours en rapport avec les toxines et les repas, il est évident de ne pas trop manger et donc d’écouter votre faim. En mangeant jusqu’à plus faim et même au-delà vous augmenterez l’arrivée massive de toxine à filtrer par votre foie. Mangez donc équilibré vous fera non seulement une meilleure santé mais en plus limitera le travail et donc limitera la douleur au foie. Le cholestérol est une graisse venant à partir du foie, autrement dit il est préférable de limiter la nourriture grasse comme le beurre, les charcuteries, les préparations industriels etc … Plus vous soulagerez votre foie plus les douleurs se dissiperont. Avez vous des douleurs au foie? Il est évident de ne pas jamais forcer sur la bouteille également, l’excès de l’alcool est très nocif sur votre foie. A titre d’information, il est conseillé de limiter sa consommation exemple de boire 2 à 3 verres par jours de vin. Ajoutez à chacun de vos repas si possible toute sorte d’épice ou encore d’herbes aromatiques comme les épices ainsi que le basilic. En effet en plus de la douleur de foie des troubles supplémentaires peuvent apparaitre comme une mauvaise digestion, privilégier ainsi les épices et herbes aromatiques facilitant la digestion.