perdre du poids rapidement femme naturellement chanvre mellois


VIDEO - Des conseils malins pour nettoyer son foie naturellement. Au changement de saison, un nettoyage du foie permet d’éliminer les toxines accumulées. Anne-Sandrine Arensberg, naturopathe, nous donne les conseils à suivre pour un nettoyage en douceur. Le foie est l’organe le plus important de notre corps. Lorsqu’il sécrète la bile, la vésicule biliaire devient la réserve. Réceptacle du foie, ces deux organes sont liés et permettent ensemble d’émulsifier les graisses, de lubrifier le bol fécal et de canaliser l’alimentation afin de produire de la vitamine K qui intervient dans la coagulation, la minéralisation osseuse et la croissance cellulaire. Pour optimiser le bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire, il faut de temps en temps les nettoyer. On ne parle pas ici de faire le grand nettoyage à chaque changement de saison, mais de faire des petites détox afin de les stimuler, éliminer les toxines et les déchets qui y sont présents. « L’intérêt est de les assainir pour les rendre plus efficaces, les désengorger afin de soutenir leurs fonctions, explique Anne-Sandrine Arensberg. Il faut aussi garder à l’esprit que le foie filtre le sang et permet aux globules rouges de se régénérer. Si le foie fonctionne mal, ce sont les poumons qui prennent le relais. » Quand faire la détox? Les gens qui ont une hygiène de vie saine n’auront pas forcément besoin de faire une grosse détox. On peut se contenter de faire des petits nettoyages en enlevant par exemple les viandes rouges, le café et en drainant et régénérant le foie avec des tisanes aux plantes. La grosse détox elle, se fait généralement au printemps pour garder des défenses immunitaires en hiver. « Après les fêtes, reprendre une alimentation équilibrée et une pratique sportive régulière peuvent suffire à décrasser l’organisme », indique la naturopathe. L’intérêt d’une détox à ce moment là serait sur un temps court de drainer et soutenir le foie et la vésicule biliaire, et non les nettoyer en profondeur. Les deux actions: drainer et soutenir Une petite détox se fera d’une semaine à dix jours maximum, alors qu’une plus longue pourra être faite sur une dizaine voir trois semaines avec des jeûnes et des monodiètes. Mais un nettoyage du foie ne peut pas se faire au-delà de trois semaines. Cependant, les jeûnes sont à éviter en plein hiver et on privilégie les monodiètes avec par exemple du riz accompagné d’aromates. Au fil des jours on réintroduit peu à peu des aliments pour progresser vers une alimentation complète et équilibrée. Dans les deux cas, à savoir la grosse détox et le petit nettoyage, on peut commencer sa journée par un demi citron chaud pour réveiller et alcaliniser l’organisme. Ensuite on supprime de son alimentation les graisses saturées, la charcuterie, la viande rouge et on privilégie les crudités et les crucifères (chou, brocolis, asperges, navets, artichauts…). « À consommer plutôt crus pour conserver les fibres et les vitamines, on peu y ajouter des épices comme le curcuma qui est bon pour le foie et la digestion », conseille Anne-Sophie Arensberg. Les plantes en complément On accompagne bien entendu ces repas avec des plantes qui vont faciliter la digestion, sous forme de tisanes par exemple, comme au romarin, au pissenlit, au chardon marie ou au radis noir. Pour régénérer le foie, on peut associer plusieurs plantes en gélules ou en infusions, comme le desmodium, le chrysanthellum americanum. Le drainage se fait avec des infusions de chélidoine, de fumeterre ou d’artichaut ou une cuillère d’huile d’olive à jeun. Le foie est un organe qui a besoin de chaleur. Si vous avez une sensation de ballonnement après un gros repas, placez une bouillotte sur votre bas ventre. « On peut aussi masser son ventre et son foie avec des huiles essentielles de menthe, de romarin et de citron », conseille Anne-Sandrine Arensberg. Procédez à un automassage en faisant des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre sur le ventre tout en faisant attention à sa respiration. Un exemple de programme à suivre sur 10 jours - 1 er jour: on enlève le pain et les protéines de l’alimentation pour composer ses repas uniquement de fruits et légumes. - 2 e jour: on fait une monodiète de jus de légumes pendant 2-3 jours. - 6 e jour: on reprend progressivement une alimentation complète avec des petits déjeuners à base de fruits, des salades de crudités avec quelques graines pendant 3-4 jours. Un petit mélange d ’huiles essentielles en complément * - 3 gouttes d’huile essentielle de Thym à thujalol - 2 gouttes d’huile essentielle de Lédon du Groenland - 1 goutte d’huile essentielle de Gaulthérie couchée On mélange sur un morceau de pain ou un morceau de sucre deux fois par jour pendant quelques semaines. *Extrait du livre L ’aromathérapie – Se soigner par les huiles essentielles de Dominique Baudoux.

la graisse de canard

Douleur foie. Allo Réflexo Bobo. Le livre de la réflexologie pour tous. Le guide des petits maux du quotidien ou du bon usage de la réflexologie. Avec plus de quatorze ans de pratique quotidienne et d'enseignement de la réflexologie plantaire et faciale, Dominique Bruneau-Gimbert décide d'écrire, en collaboration avec Florian Gimbert, un livre accessible à tous sur les techniques de réflexologie permettant de pratiquer sur soi-même ou ses proches des gestes simples, en vue d'améliorer son état de santé, son équilibre de vie. Une boîte à outils pratique contenant une synthèse de plusieurs techniques de réflexologie - plantaire, palmaire, faciale, auriculothérapie, acupuncture -. Les symptômes expliqués avec clarté et précision sur des fiches facilitant la compréhension des maux, des photos détaillant les mouvements de détente, des illustrations claires. Une nouvelle façon de prendre en charge son bien-être grâce à des pratiques millénaires entrant dans le cadre des médecines complémentaires non-alternatives. Une séance de réflexologie ne remplace pas un acte médical et ne peut en aucune façon se substituer à lui. En cas de doute sur l'opportunité d'un soin en réflexologie, consulter préalablement votre médecin traitant.

regime pour maigrir vite femme africaine candidate

19174 résultats dans Toutes les catégories. Brocoli au gratin 2. 1 brocoli 1 boîte (10 oz) de crème de champignon 1/4 tasse de mayonnaise 1 tasse de fromage râpé (doux ou fort) 1 1/2 c. à thé (7 ml) de jus de citron Biscuits Ritz écrasés (ou autre) ou biscuits au soda. Gratin de pommes de terre simplifié. 1 paquet (250 g) de fromage à la crème Philadelphia en brique, ramolli 1/2 tasse de crème sure 1 tasse de bouillon de poulet avec 25 % moins de sodium 3 livres de pommes de terre rouges, tranchées mince (env. 12 tasses) 3/4 tasse de jambon. SALADE D'ÉPINARDS AVEC VINAIGRETTE AUX FRAMBOISES ET À L'ÉRABLE. 9 tasses de jeunes feuilles d'épinards 3 tasses de champignons frais, tranchés 1 petit oignon rouge, tranché finement 1/4 tasse de pignons grillés 1/2 tasse de vinaigrette Framboise à l'huile d'olive extra vierge KRAFT 3 c. à soupe de sirop d'ér. Pâtes aux crevettes à la mode cajun pour deux. 1 1/2 tasse de pâtes campanelle, non cuites 1/2 lb (225 g) de crevettes moyennes décortiquées et nettoyées, non cuites 1/2 c. à thé d' assaisonnement cajun, divisée 60 g (environ 1/4 d'un paquet de 250 g) de fromage à la crème Philadelphia en briq. Soupe à l'oignon tomatée gratinée. 250 g d'oignons émincés finement 2 c. soupe de crisco graisse végétale 1/2 gousse d'ail 1/2 piment vert haché 2 c. soupe de pâte de tomate 1/2 c. thé d'origan sec 1/2 c. soupe de basilic frais haché 75 ml de vin blanc sec 350 ml de bou. Salade bocconcini, fraises et balsamique. 2 grosses courgettes 1 casseau de tomates raisins 1 bocal de bocconcini cocktail 6 fraises Un peu d'oignon rouge haché fin (au goût) Vinaigrette balsamique Litehouse Sel et poivre. PORC BARBECUE ET POMMES DE TERRE AU FROMAGE. 1 lb (ou 450 g) de longe de porc 1 c. à soupe d' huile 1 oignon, coupé en deux, finement tranché 1/2 tasse de Sauce BBQ Kraft Originale 1/2 tasse de ketchup 1 gousse d' ail, hachée 2 tasses de purée de pommes de terre chaude 1 tasse de doub. Courge spaghetti aux boulettes de viande. 1 grande courge spaghetti 32 boulettes de viande maigre, environ la moitié d’un emballage de 907 g 50 ml (1/4 tasse) de fromage parmesan, râpé 10 ml (2 c. à thé) d'huile d'olive 2 gousses d'ail, émincées 1 L (4 tasses) de champignons de Paris ou. Croquettes de saumon et mayonnaise à l'estragon. 125 ml (1/2 tasse) de mayonnaise 15 ml (1 c. à soupe) de jus de citron 5 ml (1 c. à thé) d’estragon frais ciselé 1 jaune d’oeuf. Croque-Demoiselle. 10 oz (300 g) de fromage Brie Triple-Crème canadien 2 oeufs 2/3 tasse (160 ml) de lait 24 tranches minces de pain baguette, coupées diagonalement 4 filets d'anchois, hachés 1 c. à soupe (15 ml) de paprika 1 tasse (250 ml) de chapelure 3 c. à s.

maigrir en 2 semaines be chiot american

Douleur foie. # Qu’est-ce que le gluten?

manger des pommes fait maigrir vite

Prise en charge des GIST métastatiques et/ou inopérables. I/ TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DES GIST METASTATIQUES ET/OU INOPERABLES. Dans un contexte de maladie métastatique (atteinte abdominale, métastases hépatiques ou les deux) et/ou d'inopérabilité (tumeur trop volumineuse et/ou mauvaise localisation), le traitement de référence devient alors médicamenteux. GIST et prescription d'imatinib. Dans la plupart des cas, l’oncologue ou le gastro-entérologue prescrira de l’imatinib pour tenter: D'arrêter la croissance des métastases et de stopper la progression de la maladie. ou. De diminuer le volume de la tumeur, lorsque celle-ci est localisée, afin de rendre le patient opérable. Plus connu sous le nom commercial de « Glivec®», l'imatinib est un traitement anti-cancéreux appartenant à la famille des thérapies dites « ciblées » dont l'action consiste à bloquer l'activité des cellules responsables du développement tumoral, tout en épargnant les cellules saines de l'organisme, ce qui explique leur faible niveau de toxicité. La prescription de ce médicament ne nécessite pas d'hospitalisation. Administré par voie orale, l'imatinib se présente sous la forme d'un comprimé orange, à prendre au cours d'un repas, avec un grand verre d'eau. Le dosage préconisé est de 400mg/jour (sauf pour les patients présentant une mutation de l'exon 9 qui doivent d'emblée recevoir un dosage quotidien de 800mg). Pour limiter les risques d'évolution de la maladie, ce traitement doit être pris 7 jours sur 7, sans plage d' interruption (sauf avis contraire du médecin en charge de la prescription) ce, pour une durée indéterminée. N'entreprenez aucune modification de dosage ou association avec un autre médicament sans avoir obtenu l'accord préalable du médecin en charge de la prescription car certains médicaments peuvent diminuer l'efficacité de l'imatinib. Les effets secondaires occasionnés par cette molécule sont généralement moindres que ceux observés dans les chimiothérapies classiques. Toutefois, en cas de gène importante et/ou persistante, discutez-en avec le médecin prescripteur afin qu'il vous prescrive des traitements compatibles avec votre thérapie. La prescription de ce traitement doit impérativement être combinée à un suivi médical rigoureux incluant: des bilans sanguins pour mesurer la tolérance de l'organisme au médicament (Toxicité) des examens d'imagerie pour évaluer l'efficacité du traitement, autrement appelée « réponse tumorale ». En situation métastatique, la question de la chirurgie, quand elle peut être posée, ne doit pas être soulevée avant 6 à 9 mois après le démarrage du traitement par imatinib ce, même lorsque le patient ne présente qu'une seule lésion métastatique, même lorsque celle-ci est de très petite taille. Ce temps d'attente est indispensable car il permet de s'assurer que d'autre métastases encore microscopiques ne sont pas présentes dans l'organisme, mais aussi de mesurer l'impact réel de la thérapie sur les tumeurs, cette période de 6 à 9 mois correspondant au pic d'efficacité de l'imatinib. II/ TRAITEMENT CHIRURGICAL DES GIST METASTATIQUES. Les métastases sont principalement intra-abdominales, péritonéales, hépatiques. Les thérapies ciblées constituent le traitement standard, en première comme en seconde ligne: Chez les patients métastatiques qui ne répondent pas à une première ligne de traitement, la chirurgie donne de mauvais résultats et n'est donc pas recommandée. Le recours à un autre médicament doit être privilégié. Chez les patients répondeurs, la place de la chirurgie reste débattue car le traitement médical devra malgré tout être poursuivi après l'intervention et il n'est pas certain que la chirurgie apporte un réel bénéfice car si elle permet de retirer les lésions visibles, les lésions non visibles (microscopiques) restent en place. En outre, elle peut générer des complications. Il est néanmoins probable que certains patients longs répondeurs puissent bénéficier de cette chirurgie secondaire. La chirurgie des lésions métastatiques n'est donc pas indiquée pour tous les patients et doit systématiquement être discutée au cas par cas dans le cadre d'une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). III/TRAITEMENT CHIRURGICAL DES METASTASES HEPATIQUES. La place de la chirurgie des métastases hépatiques autour des traitements systémiques n’est toujours pas clairement établie. Comme pour les autres sites métastatiques, aucune étude n'a encore permis de démontrer que la chirurgie des lésions visibles, même complète, se révélait être plus bénéfique qu’un traitement médicamenteux sur le long terme. La chirurgie des métastases hépatiques garde donc ses indications préférentielles lorsque: les lésions sont peu nombreuses, accessibles sur le plan chirurgical, et plus ou moins bien contrôlées par les traitements généraux. Elle doit impérativement être discutée au cas par cas avec une équipe pluridisciplinaire. La particularité du foie réside dans sa faculté de régénération. De ce fait, le chirurgien a la possibilité de retirer entre 50 et 60% de l’organe, lequel se reconstituera naturellement en quelques semaines ou quelques mois. Toutefois, certains cas de figure ne permettent pas aux malades de pouvoir bénéficier de cette intervention déjà lourde et rendent, de fait, l’intervention impraticable: Présence de métastases sur les différentes parties du foie, impliquant une ablation de l’organe supérieure à 60 ou 70%. Apparition de nouvelles lésions hépatiques à la suite d’une première intervention. Métastases localisées sur certaines parties vitales du foie. Patient atteint d’une autre affection grave. Patient présentant des problèmes cardiaques. Mauvais état général du patient. Pour certains patients cependant, la destruction focalisée d'une partie ou de toutes les lésions hépatiques par voie radiologique per-cutanée (Radio-Fréquence) peut se révéler être une alternative à la chirurgie. IV/ TRAITEMENT LOCALISE DES METASTASES HEPATIQUES. L’ablation par radiofréquence (ARF) L’ablation percutanée par radiofréquence est une technique de destruction par la chaleur. C'est une option thérapeutique possible pour: les patients inopérables, réfractaires aux traitements médicamenteux, récidivant à la suite d’une intervention chirurgicale. L'Ablation par Radio-Fréquence est une technique efficace avec un faible taux de complications qui permet au médecin d’exercer un contrôle local de la tumeur sans avoir à opérer. Le plus souvent réalisée sous anesthésie générale, c’est une intervention peu douloureuse pour le patient, qui ne nécessite qu’une brève hospitalisation de 24 ou 48 heures. Cette méthode se montre particulièrement efficace sur les tumeurs de petites tailles. C’est pourquoi elle est validée pour traiter: Une métastase hépatique dont le diamètre ne doit pas dépasser 3 cm. jusqu'à 3 métastases ne mesurant pas plus de 3 cm chacune. Il est possible de traiter plusieurs tumeurs en une seule séance. 10 à 30 minutes sont souvent nécessaires pour le traitement d’une lésion. La durée totale de la séance d’ARF dépend donc du nombre de nodules à traiter. Une technique selon le même principe de destruction par la chaleur: "le micro-onde", utilisant des puissances plus élevée et permettant de détruire en un temps plus court des zones plus importantes, est actuellement en cours d'étude. La démarche consiste à placer une aiguille électrode produisant un courant électrique alternatif à haute fréquence au sein de la tumeur. Des techniques d’imagerie telles que l’échographie ou la tomodensitométrie sont généralement employées pour guider l’aiguille. Une fois l’électrode placée au centre de la tumeur, le courant alternatif délivré par le générateur au bout de l’aiguille produit une agitation ionique. Cette dernier entraine une chaleur qui va se diffuser, provoquant un échauffement des tissus de voisinage et détruisant ainsi la lésion tumorale. Les tissus sains situés aux abords proches de la tumeur sont également détruits par précaution, mais la majeure partie du tissu hépatique normal est préservé. Les risques de complications sont faibles et sont nettement inférieurs à ceux encourus dans le cadre d’une chirurgie hépatique traditionnelle. Ils sont essentiellement d'ordre hémorragiques et infectieux. Le risque de récidive dépend de la taille des tumeurs. Néanmoins, si malgré tout des lésions devaient réapparaître, de nouvelles séances de traitement par radiofréquence pourront éventuellement être envisagées en fonction de la faisabilité du geste liée à la taille des tumeurs, à leur localisation, et à leur bonne visibilité sous échographie ou scanner sans injection de produit de contraste. V/ SUIVI POST-OPERATOIRE. Le potentiel élevé de récidive est l’une des principales caractéristiques des tumeurs stromales gastro-intestinales, surtout pour les GIST à haut risque de rechute (Tumeurs supérieures à 10 cm et/ou plus de 5 à 10 mitoses par 50 grands champs). Les patients sous traitement avant la chirurgie doivent absolument poursuivre leur thérapie médicamenteuse car la non réintroduction des traitements expose le malade à un risque de rechute ou de reprise évolutive plus élevé. Un suivi post-opératoire rigoureux et régulier doit être mis en place. Lorsque la résection ou la destruction par ARF de la ou des tumeur(s) a pu être complète, ce suivi s’opère généralement par scanners réalisés à intervalles réguliers: Tous les 3 mois les deux premières années Tous les 6 mois, les trois années suivantes Puis tous les ans durant toute la vie du patient. Remerciements: Dr. S. BONVALOT, Dr P. MEEUS, Dr. M. CUINET, Dr Th. De BAERE, Dr O. COLLARD. Dernière mise à jour: le 15 janvier 2013.

L’aromathérapie du foie. La santé du foie: la clé! En effet, l’équilibre hépatique est un concept peu connu et peu utilisé comme outil d’atteinte du bien-être, si ce n’est en médecine traditionnelle chinoise. On y vient de plus en plus, surtout lorsque la médecine conventionnelle a peu à offrir a ses patients. Et pourtant, ménager son foie est une des clés du bien-être car cela revient à s’assurer du bon fonctionnement des autres organes. I l n’est pas possible d’avoir un joli teint, une belle peau, une ménopause harmonieuse, une jolie ligne sans un foie en bonne santé et il est indispensable de le ménager pour se prémunir des maladies cardiovasculaires, du cholestérol, des déficiences rénales, des problèmes de digestion et j’en passe. En gros, si on veut conserver un bon équilibre interne, une bonne énergie et un bon moral, il faut savoir reconnaitre ce qui peut affecter d’abord l’équilibre hépatique. Pour tout vous expliquer, rien ne vaut l’excellent livre du Dr Sandra Cabot “the liver cleansing diet”, que je recommande à ceux qui lisent l’anglais. Pour les autres, je vous en mets ici ses grandes lignes: C’est une forme de régime amaigrissant basé sur l’assainissement du foie. Soigner son foie, c’est perdre du poids. Au départ, ce régime concerne les personnes qui souhaitent perdre du poids, car une détoxification est nécessaire pour rééquilibrer le métabolisme, mais tout le monde peut l’adopter et en faire sa technique de nettoyage interne quotidien, surtout si vous avez un passé surchargé en médicaments. Les médicaments sont sans doute, avec la mal-bouffe, une des meilleures façons de se faire mal au foie: les anti-inflammatoires, analgésiques, antibiotiques, stéroides, chimiothérapies en tout genre sont des produits toxiques que le foie doit rendre utilisables et éliminables par l’organisme: si ces produits sont trop nombreux il ne peut plus s’en débarrasser et fini par en être intoxiqué (ex.hépatite médicamenteuse). Voici une douzaine de règles qu’il est sage de suivre quotidiennement pour ménager votre foie, et votre ligne. Les bons reflexes à avoir. Ne mangez que si vous avez faim: buvez un verre d’eau, mangez un fruit, une petite salade, mais ne vous forcez pas à manger si vous ne le sentez pas. Inversement, ne vous laissez pas mourir de faim, ne laissez pas votre estomac crier famine. N’essayez pas de terminer votre assiette à tout prix, d’ailleurs, si vous mangiez les yeux fermés vous ne mangeriez pas autant. 2. Buvez au moins 8 grands verres d’eau par jour, car l’eau est nécessaire au nettoyage de votre foie, des reins, et aide à la perte de poids. Vos cellules ont besoin d’eau comme des plantes. Boire suffisamment d’eau réduit vos chances d’attraper une maladie dégénérative. 3. Ne consommez pas de grandes quantités de sucre, en particulier raffiné, car le foie va le convertir en graisse, telle que triglycérides et cholestérol. Si vous devez avoir quelque chose de sucré choisissez les fruits secs (ce sont des oligo-éléments), le miel, ou les fruits frais. Si vous ne pouvez pas vous passer de chocola t, choisissez du chocolat noir à 70% de cacao, si vous ne pouvez pas vous passer de bonbons, essayez le Halvah, cette confection nord africaine à base de sésame, miel, vanille, pistaches etc…(mais vérifiez qu’il n’est pas fabriqué à base de sirop de glucose). Mais dans tous les cas, cela doit rester exceptionnel, car votre foie devra, quoiqu’il arrive, transformer tout ce sucre en gras. 4. Identifiez et éliminer les aliments auxquels vous êtes allergique: 5. Si votre foie est fragile, il y a des chances pour que vous manquiez d’enzymes digestives. Si vous souffrez de ballonnements ou de lourdeur après les repas, prenez un comprimé d’enzymes digestives en début de repas. En vieillissant, la production d’acide chlorhydrique diminue et il devient plus difficile de digérer les protéines. Une cuillerée à café de vinaigre de cidre brut et une goutte d’huile essentielle de citron (citrus limon) dans un verre d’eau pendant chaque repas stimulera votre digestion. 6. Ne mangez pas si vous êtes stressé ou anxieux, car à ce moment là vous ne pouvez pas digérer. Respirez à fond, respirez une huile essentielle qui régule de système nerveux comme la mandarine (citrus reticulata),, attendez quelques minutes que votre rythme cardiaque revienne à la normale, puis mangez lentement, de petites bouchées. 7. Préférez les fruits et légumes bio, les viandes et volailles bio: ils contiendront moins de pesticides, hormones, antibiotiques, graisses saturées, conservateurs, colorants et sucres artificiels que les produits industriels. Votre foie n’en a pas besoin, votre estomac non plus. 8. Obtenez vos protéines de sources diverses, végétales et animales. En combinant des céréales complètes avec une légumineuse et des oléagineux au cours du même repas vous obtenez une chaine de protéine parfaite. Ex: du houmous, de la pita complète, et une salade de légumes variés au citron. En détaillant cela vous donne: pois chiches, sésame, blé complet, citron (sa vitamine C augmente l’absorption des protéines). 9. Faites germer des graines. Faire germer les graines et légumineuses accroît considérablement leurs propriétés nutritionnelles et leur effet détoxifiant pour le foie. La germination fait apparaître des nutriments qui n’existent pas dans le produit non germé et leur donne une activité enzymatique.Ces pousses sont d’excellentes sources d’acides gras essentiels, protéines et d’hormones végétales. 10. Choisissez soigneusement votre pain ainsi que ce que vous y étalez. Pendant une détox du foie, il est particulièrement important d’ épurer vos aliments. Si vous pouvez faire vous même votre pain et ainsi savoir exactement ce qui s’y trouve, vous pouvez vous offrir le luxe de la fraicheur, alliée à la nutrition, à la variété, et à la qualité. Il est important de varier les farines pour limiter les risques d’allergies ou d’intolérances: Aujourd’hui on trouve des tortillas, pitas, wraps, naans, et crackers, qui vous permettent d’avoir accès à d’autes façons de transporter une salade ou d’accompagner un repas, mais on peut aussi les faire sois même. Si vous achetez votre pain, privilégiez les pains au levain et complet bio fabriqués avec des farines non reconstituées. Un pain complet non bio va vous faire avaler tous les pesticides fixés sur l’enveloppe du grain, et sa valeur nutritionnelle sera bien en dessous de celle du grain bio. Pourquoi le levain? parceque c’est une substance lactofermentée très minéralisante, qui rend le pain plus digeste et frais plus longtemps. Quoi que vous choisissiez, choisissez la meilleure qualité, (c’est pour votre foie) et un pain le plus intégral possible, de préférence fait avec des graines germées pour être assimilable et digeste indépendamment de votre sensibilité aux allergènes. Il faut aussi que vous choisissiez correctement ce que vous allez mettre dessus… Il y a de très bonnes alternatives au beurre et au pâté…En effet, pendant la détox, il est essentiel d’éviter la margarine et le beurre. Après quelques semaines, vous les aurez oubliés. Préférez le houmous maison, le tahin, la purée d’avocat, le beurre d’amandes ou d’arachides naturels, sans graisses ou sucre ajoutés. 11. Évitez à tout prix la constipation. Mettons les choses au clair: vous êtes constipé si vous n’allez pas à la selle deux fois par jour (et non pas une fois tous les 3 jours…). Éliminez plusieurs fois par jour et vous éviterez la prolifération d’organismes nuisibles dans votre colon ainsi qu’ un empoisonnement permanent que je décris dans le chapitre sur la nutrition. Beaucoup de patients constipés souffrent aussi de dyspepsie, reflux et indigestion. Ces termes sont utilisés souvent pour décrire les mêmes symptômes, et si c’est votre cas, méfiez vous des antiacides contenant de l’aluminium. Utilisez plutôt des antacides contenant du carbonate de calcium, du carbonate de magnésium, du jus d’Aloe Véra ou de Morinda Citrifolia (jus Tahitian noni). En aromathérapie, vous bénéficierez d’un massage du ventre avec le mélange suivant: 3 gouttes d’HE de mandarine, 2 gouttes d’HE de fenouil doux, 1 goutte d’HE d’immortelle. diluées dans 5ml d’huile de base (voir les dilutions dans Huile essentielle mode d’emploi) à masser sur votre estomac 2 à 3 fois par jour. Au niveau énergétique, il faut refroidir votre organisme et le réhydrater avec beaucoup de jus de légumes, des fruits secs réhydratés, et beaucoup d’eau. Cela vous parait compliqué? Pas de panique: Vous retrouverez toutes ces étapes en détail dans les 300 pages de l’Equilibre de l’Immunité. 12. Utilisez les bonnes graisses. Il y a une chose qu’il faut éviter à tout prix quand on veut prendre soin de son foie: absorber le poison des mauvaises graisses, et ne pas profiter assez des bienfaits des bonnes. Nous avons tous besoin d’acides gras essentiels, et leur carence se voit à ces symptômes: Peau sèche et écailleuse, eczéma, perte de cheveux, douleurs articulaires, baisse de fertilité, taux accru de fausse-couche, dépression, manque de mémoire, faiblesse métabolique suivie de prise de poids, diminution des fonctions immunitaires, déséquilibres hormonaux, dégénération du foie, fatigue, problèmes circulatoires, maladies dégénératives, accélération du vieillissement et augmentation des triglycérides. Pour résumer, pour protéger son foie et donc pour obtenir et conserver un bon équilibre naturel, un des plus courts chemins est l’absorption d’acides gras essentiels. Ils sont vitaux pour le métabolisme du corps humain et votre priorité est de ne pas en manquer. Les graisses que vous mangez tous les jours sont d’une importance cruciale pour votre bien-être et votre longévité. D’elles dépend la santé de votre foie. Il est donc essentiel de les connaitre et de les faire entrer dans l’alimentation de tous les jours. Détoxifier votre foie. Il y a divers moyens naturels de détoxifier et soutenir notre foie. L’intérêt d’utiliser des plantes, c’est qu’il aura plus de chances de les reconnaître, d’en profiter, bref, de ne pas les subir comme la plupart de médicaments qu’on lui impose. Certaines plantes sont connues pour être les plantes du foie, d’autres sont moins connues des français, mais gagnent à l’être. La Silybum marianum: Elle pousse surtout à Hawaï, on dirait un peu un chardon. Elle est utilisée comme tonique hépatique depuis plus de 100 ans, et on ne compte plus les centaines de rapports scientifiques démontrant ses propriétés guérissantes: protection hépatique, régénératrice du foie, anti-inflammatoire et antioxidante. On profitera de ses bénéfices si on est atteint de: Hépatite chronique cirrhose du foie cholestase (stagnation de la bile) Engraissement du foie par alcool ou médicaments. Pour simplifier, la Silybum marianum réduit les dégénérations toxiques du foie trop gras. On en prendra de 200 à 400 mg, trois fois par jour sous forme de gélules contenant l’herbe sèche. le pissenlit ou Taraxacum officinale est lui aussi utilisé pour aider les problèmes hépatiques depuis des siècles. Les allemands l’ont utilisé depuis le 16ème siècle pour purifier le sang et décongestionner le foie, les Chinois, les Indiens et les Népalais l’ont toujours utilisé comme médicament pour le foie. Mais il agit en fait aussi comme tonic général, comme laxatif, diurétique, anti-inflammatoire, tonic de la vésicule biliaire. Les feuilles de pissenlit peuvent être consommées fraîches, en salade, avec citron et ail, mais existent aussi en poudre sous forme de gélules. Les doses sont de 500 à 2000 mg par jour. C’est l’un des acides aminés les moins connus. On l’absorbe grâce aux protéines animales, et elle joue un rôle important dans le bon fonctionnement du foie en participant à la formation d’acides biliaires. De plus, de récentes études ont montré l’importance de la Taurine dans la détoxification du corps de substances dangereuses, comme drogues et médicaments. On en a plus besoin lorsqu’on est végétarien, épileptique, alcoolique, lorsqu’on prend une contraception orale, qu’on est sous cortisone, ou lorsqu’on subit une phase de stress intense. Les doses recommandées sont de 200 à 500 mg par jour. Pour l’hépatite B en particulier, le Phyllanthus est une herbe de la pharmacopée Ayurvéda très utilisée et les chinois eux choisiront le Schizandra. Quoi que vous choisissiez, ne prenez pas d’herbes plus de 7 jours d’affilée. Pour soutenir et détoxifier votre foie de façon continue et sans risque de surdosage, il est très facile de choisir les bons aliments. Les aliments les plus conseillés pour le foie sont la carotte et la betterave sous forme râpée, crue, arrosées de jus de citron, l’artichaut, le radis noir, le thé vert, le citron et l’huile d’olive extra vierge. Vous pouvez aussi choisir de vivre une petite semaine dépurative du foie: Semaine de détox du foie. Au lever:buvez une tasse d’eau chaude additionnée d’un trait de jus de citron 1/4 d’heure plus tard, buvez un verre de jus de légume: un morceau de concombre, 3 carottes, une betterave, une branche de céleri, une poignée de persil, un petit morceau de gingembre frais et une moitié de citron. Une heure plus tard, petit déjeuner selon les principes du régime du foie en ajoutant une belle salade de fruits (sauf melon). Prenez une gelule d’un mélange d’herbes détoxifiantes pour le foie. Une heure plus tard, avalez deux cuil à soupe de betterave râpée assaisonnée au citron et huile d’olive (préparez cette salade pour la journée). Une heure trente plus tard, faites vous une tisane de menthe poivrée. Une demi heure plus tard, mangez à nouveau deux cuil à soupe de salade de betterave crue. Pour le déjeuner: privilégiez les salades composées et les protéines non grasses. Prenez vos suppléments pour le foie. Une heure trente plus tard, prenez deux cuil à soupe de salade de betterave. Deux heures plus tard, faites vous un verre de jus de légume avec si possible, de la spiruline en poudre que vous y aurez ajouté. Une demi heure plus tard, avalez vos deux cuillères de salade de betterave Une heure plus tard, prenez une tasse de tisane à la menthe poivrée. Une heure plus tard, prenez vos deux cuillères de salade de betterave. Au diner: une salade de carotte râpées assaisonnées au citron et à l’huile d’olive, un bouillon de légumes réalisé avec des haricots vers, des courgettes, du céleri, du persil, de l’ail et beaucoup d’eau pure. Vous pouvez y ajoutez du sel et des herbes de votre choix laisser mijoter une demi heure. Préparez vous un plat principal de votre choix, en suivant les directives du régime du foie. Prenez votre supplément pour le foie. Une heure plus tard, avalez deux cuil à soupe de salade de betterave. Une heure plus tard, faites vous une tisane de chamomille ou de menthe poivrée. Faites en sorte de ne plus rien manger après 7h30 pour donner à votre foie une chance de ne pas être surchargé pour faire son travail pendant votre sommeil. Suivez ce programme pendant sept jours. L’aromathérapie est elle aussi un excellent moyen de réguler, détoxifier, stimuler notre foie. L’aromathérapie du foie. Pour vous donner des notions d’aromathérapie holistique et d’utilisation des huiles essentielles, profitez de la version Mini de mon école d’aromathérapie en ligne, AromaPro. Cliquez ici pour la découvrir. Le romarin officinal. Une des huiles essentielles les plus connues pour la digestion en général et le foie en particulier est le Romarin officinal. La liste de ses usages physiques est sans fin, mais dans le sujet qui nous occupe, sachez qu’il est anti-infectieux, cholérétique, décongestionnant et cholagogue (il régule la production de bile). C’est pour cela qu’on le prescrit en cas de migraines, nausées matinales, et simples maux de tête d’origine digestive, mais comme il stimule le métabolisme du foie et l’action de la vésicule biliaire, il serait dommage de s’en priver, au moins à titre préventif. Pour l’utiliser, voici ce que je vous suggère: 1 goutte de romarin officinal, 1 goutte de basilic doux et 3 gouttes de citron. dans 5 ml d’huile de base. A masser sur les pieds, sur le coup de pied, tout autour de la cheville (doucement si vous êtes enceinte). Il y a un point important du méridien du foie, utilisé en acupressure (foie 4), sur le haut du pied, et il y a de fortes chances que vous le stimuliez au passage…alors, allez-y, et sur les deux pieds. L’autre huile essentielle du foie que j’utilise le plus est l’ immortelle (Helichrysum angustifolium). Elle est un peu plus chère que la moyenne, mais elle sert tellement à tout, qu’on fait un bon investissement. Pour le foie, elle est anti-congestion et stimulante. De plus, elle régule les sécrétions du pancréas et de la vésicule biliaire et aide à se débarrasser de produits toxiques tels que drogue et nicotine, elle est donc à conseiller pour une femme enceinte qui fume… Elle aussi a une liste d’applications qui n’en fini pas, mais il y en a une qui sort du lot et qui est à retenir: elle est anti-hématomes. Au moindre bobo, on peut l’appliquer directement, ou diluée dans un peu de gel d’Aloe. On peut l’utiliser sans risque sur les enfants. Pour les plus grands qui souffrent du foie, voici une recette: 2 gouttes d’HE d’Immortelle 3 gouttes d’HE de mandarine (citrus reticulata). dans 5 ml d’huile de base. Vous pouvez vous masser le ventre avec ce mélange, en grands mouvements circulaires, tous les jours si vous voulez… La menthe poivrée. Pour ceux qui sont malades, l’huile de l’hépatite et de la cirrhose est la menthe poivrée: elle restore les cellules du foie et aide le foie à supporter les traitements allopathiques. Les gens qui subissent des traitements lourds, ont souvent des gingivites, des aphtes, des problèmes digestifs divers. Pour eux, la menthe est toute indiquée, que ce soit en rinçage de bouche (1 goutte dans un verre d’eau), ou en massage abdominal avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive extra vierge et 5 gouttes de menthe poivrée. Vous souhaitez aller plus loin dans votre bien être physique et émotionnel? Découvrez l’Essentiel de l’Equilibre, le Manuel d’Aromathérapie Holistique qui vous apprend tout!