meilleur tisane pour maigrir vite et gratuitement


Tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir, préparer (et savourer) le foie gras. Un produit de luxe, une "exception" française, un savoir-faire du Sud-Ouest ou de l'Alsace. Le foie gras peut se déguster cru ou mi-cuit mais la plupart des recettes font état du foie gras cuit. Les budgets plus serrés pourront aussi savourer le foie gras en bloc, moins onéreux. Mais comment s'y retrouver? Comment préparer un foie gras maison? Avec quoi le déguster? Avec ce zoom sur le foie gras, suivez-nous et vous serez incollable. D'où vient le foie gras? Le foie gras provient de canards ou d'oies, le plus souvent élevés dans le Sud-Ouest, mais parfois dans le Nord de la France et aussi en Alsace. Les oies et les canards sont gavés aux grains de maïs, tous les jours à heure fixe durant 15 jours. De cette façon, leur foie prend du volume et devient gras. Cependant, il arrive que les foies soient importés des pays de l'Est. NB: les magrets de canard sont en fait les filets des canards à foie gras. Oie, canard, des différences? Le foie gras de canard est le plus courant, il pèse en moyenne 300 à 500 g. Le foie gras d'oie est plus fin en goût, avec une légère amertume. Il est aussi plus gros (800 g), plus cher, mais perd beaucoup de graisse. Les critères de choix d'un bon foie gras. > Les indications: Foie gras entier d'oie ou de canard. Comme son nom l'indique, c'est le foie entier, déveiné ou non, avec en principe les deux lobes. > Mention sans précision: Foie gras d'oie ou de canard. Ce sont des morceaux agglomérés, pouvant provenir des lobes de différents animaux, crus ou assaisonnés et cuits/mi-cuits. > Quid du bloc de foie gras d'oie ou de canard? Le foie gras est reconstitué, il peut y avoir plus ou moins de morceaux (30 % le plus souvent). Parlez-vous foie gras couramment? Déveiner: Avant toute préparation, il faut retirer les veines du foie, en les longeant. Il est ensuite reformé et préparé selon les goûts. Dégorger: On peut laisser le foie gras dégorger dans du lait plusieurs heures avant de le préparer, afin de l'attendrir et de le "nettoyer". Lobe: Le foie gras est constitué de 2 lobes, un gros, le principal, et un plus petit. Foie gras cuit: Il se conserve plus longtemps et même hors du réfrigérateur, on le trouve en bocaux et conserves. Le mi-cuit: Il se conserve au frais, et doit être consommé entre 2 et 15 jours après sa confection (selon les recettes), ou plus pour les versions industrielles. Le foie gras poêlé: On peut poêler le foie gras frais (sans le déveiner) ou le foie gras mi-cuit (au torchon). Comment le cuisiner? Foie gras poêlé Pour poêler des escalopes de foie gras correctement, veiller à respecter quelques points: - il doit être très frais, donc ne pas le sortir du réfrigérateur avant; - il n'est pas nécessaire de le déveiner auparavant; - la poêle doit être très chaude, sans aucune matière grasse; - dès que le foie est dans la poêle, il faut le retourner immédiatement, puis cuire 1 à 2 minutes maximum; - il est possible de "paner" les escalope dans une chapelure (nature ou speculoos, pain d'épices). Foie gras en conserve Le foie est assaisonné (2 cuillères à café rases de fleur de sel, ½ cuillère à café de poivre moulu, ½ cuillère à café de sucre semoule pour 500 g) et tassé dans des bocaux (stérilisés au préalable). Attention: lavez-vous bien les mains, et systématiquement, car le foie gras est très sensible aux bactéries. Les bocaux sont plongés dans une marmite d'eau froide que l'on porte à ébullition. Ensuite, on place la marmite au four à 90°C pendant 1 h. On laisse refroidir à température ambiante avant de placer les bocaux au frais (2 jours minimum avant dégustation) ou de les garder dans un endroit frais à l'abri de la lumière (plusieurs années). Foie gras en terrine Le foie gras est assaisonné de la même manière, parfois même garni de fruits séchés (abricots, figues. ), d'alcool (pineau, porto, sauternes, maximum 10 cl pour 500 g) ou autres (truffe, cèpes. ). Les foies sont tassés dans une terrine prévue à cet effet (en verre, grès, silicone. ), couverts de film alimentaire et réservés une nuit au frais. Le lendemain, la terrine est placée dans un bain-marie bouillant, puis cuite 40 min au four à 100 C (thermostat 3-4). Il faut la laisser refroidir 2 h dans son bain-marie avant la suite. Récupèrer la graisse, poser un poids sur la terrine et laisser au frais 1 nuit. Le lendemain, la graisse est chauffée et filtrée puis reversée sur la terrine. Il faudra attendre 4 jours avant de la déguster, et on peut la conserver 2 semaines maximum. Foie gras au torchon L'assaisonnement ne change pas, et comme pour le foie gras en terrine, on peut y ajouter des éléments au choix. Les lobes déveinés et assaisonnés sont posés sur un film alimentaire, qui est ensuite roulé et bien serré aux extrêmités, de manière à former un gros cylindre. Il est important que ce soit le plus hermétique possible. Ce "boudin" est ensuite enroulé dans un torchon, bien serré, et dont les extrêmités sont nouées. Le foie est alors plongé dans une grande casserole d'eau ou de bouillon frémissant (70°C) pendant 25 minutes environ. Laisser refroidir dans l'eau, puis placer au frais quelques heures. Egoutter et laisser le foie au moins 2 jours au frais avant de le déguster. Qu'est-ce qui accompagne mon foie gras? Quel pain? Choisissez un bon pain de tradition, croustillant pour trancher avec le fondant du foie gras. On peut aussi opter pour un pain aux figues, aux raisins, aux abricots pour le côté sucré et fruité. Le pain d'épices se marie également très bien avec le foie gras pour qui aime le mélange salé sucré, ainsi que le pain viennois et le pain brioché. Sinon des chips de betteraves feront un support original! La fleur de sel. Les petits cristaux salés relèvent la saveur du foie gras, et coupent avec le côté crémeux et entier de celui-ci. Associée à une pincée de piment d'espelette, du poivre noir concassé ou d'autres épices pilés, la fleur de sel sublime le foie gras tout simplement. Les chutney et confitures. D'oignons, de figues, d'abricots secs. ces préparations sucrés et épicées s'accordent divinement avec le foie gras. Il faut les ajouter avec parcimonie pour ne pas les rendre écoeurantes. Quel vin boire avec un foie gras? Le plus souvent, on sert le foie gras avec des vins doux ou liquoreux type sauternes, loupiac, montbazillac ou jurançon moelleux. Cela dit, le cognac ou l'armagnac (en petite quantité!) s'accordent aussi très bien. En Alsace, un bon gewurztraminer vendanges tardives au nez épicé, un muscat, sec et fruité, ou un (tokay) pinot gris, assez sec et franc, font de merveilleux compagnons du foie gras. Ou encore le côteaux du layon, blanc légèrement sucré ou le pineau blanc s'accordent aussi avec le foie gras. Le foie gras, un super ingrédient gourmand. En farce: glissez quelques dés de foie gras dans la farce des volailles de fête. La saveur sera sublimée. En sauce: une sauce à base de foie gras, crème et assaisonnement. pour accompagner les chapons, poulardes et faisan ou encore la viande rouge (boeuf et gibier). Et si vous y glissez quelques morilles c'est encore mieux! En astuce de dernière minute: quelques "copeaux" sur une assiette de tagliatelles chaudes, sur des pommes de terre rôties ou sur une viande poêlée. Dans les soupes et veloutés: incorporé comme un beurre froid, en fouettant, dans un velouté de céleri, de potiron ou de chou-fleur. Ou en copeaux sur une soupe de lentilles. Mais aussi en crème brûlée, ballotine, en brioche, en mousse, et même en pot-au-feu! Vous avez l'eau à la bouche? Encore plus de recettes au foie gras:

perdre du poids comment telecharger sur

Prendre soin de son estomac avec les huiles essentielles. L’expert: Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue. Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir.Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées: pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr. Si la digestion commence dans le cerveau, avec la sensation d’eau à la bouche et de salivation entamées dès que les bonnes odeurs de cuisine flottent sous les narines, l’estomac est le premier réceptacle du bol alimentaire. Il a en charge un lourd travail digestif et enzymatique. Il a pour fonction de digérer toute matière qui lui arrive en la malaxant, la lysant pour la transformer en ce qui est appelé le « chyme ». Bien au-delà de sa fonction de « bétonnière », il digère et transforme également le côté subtil de la vie. Au travers de l’expression « cela me reste sur l’estomac », l’impact des évènements contrariants est très bien retranscrit et l’on comprend qu’ils se somatisent à cet endroit précis, restant bloqués, prêt à être « rendus ». L’estomac est donc aussi le centre de la digestion émotionnelle, il sert à « digérer » nos idées, nos sentiments et nos émotions. Ces maux sont en rapport avec les contraintes matérielles (argent, temps, procédures…) parfois trop lourdes à « assimiler ». Digérer, une étape nécessaire à la vie. L’estomac – étymologiquement « stoma » qui signifie « la bouche », « l’ouverture » – doit recevoir et accueillir les aliments. Il hache menu ce que la mastication n’a pas eu le temps de faire puis il finit de lyser le repas grâce à trois types d’enzymes: l’acide chlorhydrique, la pepsine (qui casse les protéines) et la lipase qui dissout les graisses. Il faut environ deux heures pour que l’estomac se vide de la totalité de son contenu. Le bol alimentaire inutilisable tel quel par l’organisme et est alors valorisé en une matière qui devient plus assimilable par l’organisme, le « chyme ». Ensuite, les enzymes du foie et du pancréas prennent le relais pour parfaire le travail. Selon les principes de médecine traditionnelle chinoise, l’estomac appartient au principe de la terre. Il a bien pour mission de réceptionner directement l’énergie de la terre par le biais des aliments. Se rappeler les critères philosophiques de la médecine traditionnelle chinoise permet de bien comprendre les fonctionnalités et les subtilités du corps humain. L’énergie de la terre, dans le sens de l’humus, du terreau et du support fécond, est à la fois yin et yang. Elle reçoit, cultive et fait pousser pour récolter. On comprend donc que l’estomac et tous ses maux sont en rapport direct avec notre capacité à intégrer le monde qui nous entoure pour vivre, se construire, grandir et s’épanouir tout au long du chemin de vie. L’équilibre de l’estomac peut donc être perturbé par de multiples facteurs, tant alimentaires, mécaniques qu’émotionnels ou psychiques. Lui donner des petits coups de pouce de temps en temps peut contribuer non seulement à faire pétiller la digestion mais aussi à éviter « de ruminer » ou « tourner en rond ». Ecouter et réagir face aux signaux d’alarme. Les pathologies de l’esto mac résonnent souvent avec le déséquilibre de plusieurs systèmes, nerveux, digestifs, circulatoires. Leur retentissement est parfois sournois et différent d’un individu à un autre. Il peut être utile de connaître les différentes manières dont le déséquilibre gastrique peut s’exprimer: brûlure gastro-œsophagienne, irritation de la gorge, voix cassée, sensation de remontées liquides acides dans la bouche, mauvaise haleine, présence de grain de caséum coincé dans les amygdales, douleurs ou crampes au niveau du diaphragme et du plexus solaire, nausées voire vomissements, parfois troubles intestinaux. D’une manière moins évidente, d’autres symptômes comme les ronflements, les apnées du sommeil, les aphtes, la toux sèche chronique peuvent être aussi des manifestations de l’hyperacidité gastrique. Si l’équilibre semble rompu, un certain nombre de mesures s’imposent. Les premières sont alimentaires. Des aliments sont à supprimer impérativement: piments, poivre, café, crudités, orange (surtout au petit-déjeuner), alcools forts. D’autres sont à diminuer: aliments gras, fritures, vin, charcuterie. Les aliments favorables au rafraîchissement de l’estomac sont: banane, carotte, citrouille, fraise, épinard, miel, melon, pomme, pomme de terre. Le repas doit être frugal et pris assis, chaque bouchée devra être mastiquée au moins une vingtaine de fois. L’eau doit être limitée pendant la prise alimentaire car elle dilue les sucs gastriques, l’ambiance doit être au calme et à l’apaisement. Dans un intérêt énergétique, faire « les cent pas digestifs » stimule le méridien de l’estomac qui se termine sur le deuxième orteil et participe à faire redescendre la tension diaphragmatique liée à la digestion. Sur un registre aromatique, pour soutenir les estomacs fragiles, l’ HE de basilic tropical et celle de menthe poivrée sont particulièrement recommandées. Toutes les deux puissantes antispasmodiques, elles soulagent instantanément les muscles spasmés. En geste simple, prendre à la fin de chaque repas (5 jours sur 7 sur quelques semaines si besoin), 1 goutte de chaque dans une cuillère d’huile végétale de colza ou de lin permet d’ alléger la digestion, de seconder le travail stomachique, de chasser la fatigue post-prandiale et de dégager l’haleine ainsi que toute la sphère digestive haute. Attention la menthe poivrée est déconseillée au quotidien chez les sujets cardiaques ou hypertendus ainsi que les femmes enceintes et allaitantes. Si cela ne suffisait pas, ce geste simple peut être renforcé par la prise d’un peu de miel de Manuka ou d’ argile verte. En suivant les recommandations données plus bas dans le protocole aromatique spécial brûlure d’estomac. Ces deux derniers sont particulièrement cicatrisants et anti-inflammatoires voire même antibiotiques (pour le miel). Pour mieux digérer le subtil. Lorsque les inconforts gastriques sont en rapport direct avec les sphères émotionnelle et psychique, que les brûlures et les remontées acides se font remarquer les jours de stress pendant lesquels la course après le temps crée oppressions et nœuds diaphragmatiques, la solution la plus efficace pour remettre de l’ordre au niveau de l’estomac est la gestion du stress. Des exercices respiratoires privilégiant des inspirations courtes et des expirations plus longues en lâcher prise, procure une dynamisation du système nerveux parasympathique, celui qui met au repos l’organisme. Il s’en suit en quelques secondes une augmentation des sécrétions enzymatiques digestives et une augmentation du péristaltisme, favorable au confort digestif et à la détente musculaire. Les huiles essentielles à choisir spécifiquement sont celles d’ angélique, de camomille noble et de basilic tropical. A mélanger dans un flacon de 10 ml à raison de 30 gouttes chacune, puis compléter jusqu’en haut du flacon avec HV de noyau d’abricot. Cette synergie est à utiliser par 3 voies d’administration différentes: voie olfactive, 2 gouttes à respirer à l’intérieur des poignets, aussi souvent que nécessaire pour faire descendre la tension nerveuse. Voie cutanée, appliquer 10 gouttes sur l’estomac en remontant vers la gorge si besoin, 3 à 6 fois par jour, et enfin voie sublinguale: 3 à 5 gouttes en bouche 4 fois par jour. Cette fragrance aromatique a une touche rafraîchissante et procure instantanément une sensation calmante et relaxante musculaire. Les estomacs tendus ne sauront pas lui résister. Elle peut être associée à la formule proposée dans le miel de Manuka. Indications: brûlure d’estomac, inconfort gastrique, remontées acides, échauffement de l’œsophage et de la gorge.A réaliser dans un flacon de 10 ml, en verre teinté, muni d’un compte-gouttes.

comment perdre du poids vitelity

Evitez l'alcool. Vive les probiotiques. Vive les bonnes graisses.

comment faire pour maigrir facilement synonymes dictionnaire

Maigrir vite: la cure détox pour booster les résultats! Maigrir vite: la cure détox pour booster les résultats! Autrement dit: comment bien détoxifier son corps et son foie afin de maigrir plus vite? La cure détox spécial régime a pour but de bien detoxifier votre corps et votre foie. L’organisme est notre support dans la vie de tous les jours. Si votre corps ne suit pas, vous risquez d’avoir rapidement de nombreux problèmes de santé. Pour éviter de vous retrouver complètement à plat, nous avons décidé de vous aider à détoxifier votre corps pour pouvoir obtenir rapidement des résultats positifs si vous souhaitez faire un régime, par exemple. Cet article à été scindé en deux pour mieux l’appréhender. Nous verrons aujourd’hui que la cure détox est le meilleur moyen de commencer un régime, mais aussi plus généralement la première étape pour retrouver une sensation de bien-être. Vous verrez également pourquoi le foie joue un rôle important pour votre santé et quels effets bénéfiques une cure détox peut lui apporter. Enfin, nous vous dévoilerons les 5 plantes qui permettent aux cures de détox d’être si efficaces. Dans la seconde partie de cet article, nous vous présenterons les produits les plus adaptés pour réussir votre cure détox et nettoyer efficacement votre corps. Sommaire: 1/ Cure détox: première étape indispensable d’un régime. 2/ Le foie, véritable thermostat de votre corps. 3/ Les 5 plantes pour détoxifier votre corps. 4/ Les meilleures cures détox du marché. 1/ Cure détox: première étape indispensable d’un régime. Débuter un régime est souvent synonyme de restriction, car nous mangeons généralement trop, trop riche (gras) et même trop sucré [dans les pays développés tels que les USA ou l’Europe]. Or, même si réduire son alimentation est une bonne idée, le problème principal est plutôt de manger régulièrement des produits adaptés à notre activité physique, et à nos besoins personnels. Cependant, avant même de penser à cela, il est absolument primordial de nettoyer en profondeur votre corps! En effet, si vous avez besoin de perdre du poids, ceci est la plupart du temps une façon de dire que vous devez perdre de la graisse; car je n’ai jamais vu quelqu’un qui se trouvait le besoin de faire un régime pour perdre du muscle. Or, perdre de la graisse sur le long terme ne peut se faire que d’une façon saine: faire fonctionner de nouveau ses adipocytes correctement, car ce sont ces cellules qui assure à votre corps le stockage et le déstockage de la graisse. Lorsqu’elles ne fonctionnent pas correctement, votre corps à une tendance naturelle à sur-stocker (des graisses) puisque vous manger en quantité importante. Notez cependant qu’il faut veiller à ne pas manger trop peu, car votre corps s’adapte a votre alimentation: si vous lui donnez peu, il se mettra automatiquement à stocker de la graisse car il s’attend à avoir des périodes de jeûne, ce qui est très contre-productif car au moindre écart (dans ce cas-là) votre poids va grimper en flèche! C’est d’ailleurs exactement ce qu’il se passe avec la majorité des gens qui suivent des régimes: ils se privent énormément, perdent beaucoup de poids souvent en peu de temps, puis « craquent » et recommence à faire des excès, ce qui entraîne une augmentation massive de leur poids, qui est communément appeler « l’effet yoyo ». Donc, avant de modifier son alimentation, il est recommandé d’entamer une cure détox pour préparer votre corps au régime qui va débuter, et ainsi favoriser votre taux de réussite. Votre corps, une fois nettoyé, réagira bien plus vite à vos nouvelles habitudes alimentaires et sportives, et vous permettra ainsi de constater rapidement de bons progrès, qui eux-mêmes vous donnerons le courage et la motivation pour continuer votre régime. Pour résumé et imagé cela, pensez aux concurrents d’un rallye: avant de commencer la course, ils ont plusieurs étapes a passer: préparer le véhicule, puis reconnaître le parcours, faire valider le véhicule avant la course et enfin prendre le départ, en essayant vraiment de prendre le meilleur départ possible: c’est bien souvent le point déterminant dans une course. Maintenant que vous savez pourquoi la cure détox est si importante pour votre corps, nous allons voir pourquoi vous devez absolument prendre soin de votre foie. 2/ Le foie, véritable couteau suisse de votre corps. Le foie a trois fonctions très importantes pour votre corps. Tout d’abord, il est responsable de la synthèse (métabolisation) des glucides, des lipides et des protéines pour que votre corps puisse les utilisés; et gère le stockage du fer, du cuivre et du glucose. D’autre part, le nettoyage de votre organisme (ou l’épuration) lui est confié car il a les capacités de détruire certains médicaments ainsi que de nombreuses toxines. Enfin, il sécrète (fabrique) de la bile, un liquide qui possède de nombreuses fonctions, mais qui intervient notamment dans la digestion des graisses. Le foie est un organe vital, un des plus importants de votre corps! Vous comprenez donc mieux l’intérêt de suivre une cure détox en premier lieu, car elle permettra une meilleure performance générale de votre foie. 3/ Les 5 plantes pour détoxifier votre corps. Les 5 plantes pour détoxifier ont été répertoriées ci-dessous pour vous permettre de comprendre ce qui fonctionne quand on a besoin d’éliminer les toxines de notre organisme. Vous verrez en lisant la suite de l’article que le radis noir, l’artichaut, le pissenlit, le desmodium et l’asperge sont les champions dans le domaine de la détoxification. La cure de détoxification est généralement la solution proposée, pour vous permettre d’éliminer les toxines, de nettoyer le foie naturellement, faciliter la digestion, drainer votre corps, favoriser la digestion ou encore combattre la cellulite. Chacune de ces plantes à des vertus similaires, mais certaines sont tout de même plus spécifiques et elles ne seront pas préconisés uniformément en fonction de votre besoin propre. Attention, il est recommandé de consulté l’avis d’un professionnel de santé dans certains cas (maladies graves ou lourdes tel que les cancers) afin de s’assurer que les plantes ci-dessous n’entre pas en contre-indication avec votre traitement. 1/ Le Radis Noir pour le foie. Le radis noir, pour le foie. La racine de radis noire est un détoxifiant du foie. Elle permet de neutraliser les toxines ingérées par l’organisme (de toute nature: alcool, tabac, pollution…).Ainsi, il est recommandé de l’utiliser pour nettoyer le foie, ou en cas de constipation, ou encore pour faciliter la digestion. 2/ L’Artichaut, pour le foie et les reins. L’artichaut, pour le foie et les reins. Les feuilles d’artichaut sont des draineurs hépatorénaux ( foie et reins).Cette plante permet également de régénérer plus rapidement les cellules de ses organes pour les rendre plus productives. 3/ Le Pissenlit, pour la digestion. Le pissenlit, pour la digestion. On utilise les feuilles ou les racines de cette plante pour faciliter la digestion car c’est un stimulant des sécrétions gastriques: les graisses sont ainsi plus vite absorbées. Il est également drainant, on peut donc l’utiliser pour éliminer l’eau en cas de cellulite. 4/ Le Desmodium, pour proteger le foie. Le Desmodium pour proteger le foie. Cette plante est classée comme hépato protectrice, c’est-à-dire qu’elle protège le foie des agressions et des toxines extérieures, tel que la pollution, le tabac, l’alcool, les médicaments, les métaux lourds…Il est recommandé de faire une à deux cure par an à base de Desmodium. 5/ L’Asperge, diurétique par excellence. Les racines de l’asperge sont un diurétique, c’est-à-dire qu’elle permet l’évacuation des déchets en augmentant le volume urinaire, ainsi qu’une élimination rénale plus rapide. 6/Le Romarin, le diurétique qui agit aussi sur le foie. Le Romarin, diurétique et détoxifiant du foie. Les jeunes pousses de Romarin sont utilisées car elles sont diurétiques (élimine plus facilement l’eau) et hépato protectrices, ce qui permet une très bonne détoxification de l’organisme. Alors, depuis quand n’avez-vous pas nettoyé votre corps? Notre mode de vie devient épuisant, mais vous devriez trouver le temps de prendre soin de vous, et de votre organisme. Adapter son alimentation est une bonne chose, mais c’est encore plus efficace si vous avez bien éliminé les toxines présentes dans votre corps auparavant; votre estomac vous le dira! Nous avons étudiés, constatés et enfin triés sur le volet les cures présentes sur le marché; et nous sommes aujourd’hui prêts à partager avec vous les résultats de nos recherches. Quoi, pourquoi et où acheté les meilleures cures détox, sans risques! Consultez vite notre séléction de cures détox pour maigrir plus vite. Je veux obtenir le classement des meilleures cures détox. Autres articles au sujet de la cure détox qui pourraient vous plaire: Vidéos liées aux cures détox qui peuvent vous interessé:

astuce pour maigrir facilement

Douleur foie. par MuseOfSin » 08 Fév 2012, 21:01. Re: Douleur haut du ventre à droite! Aye:( par stephimat » 08 Fév 2012, 21:58. Re: Douleur haut du ventre à droite! Aye:( par MuseOfSin » 09 Fév 2012, 17:02. Re: Douleur haut du ventre à droite! Aye:( par vlg1728 » 09 Fév 2012, 23:25. Articles en relation Réponses Vus Dernier message douleur bas ventre à droite par amandineJ » 15 Fév 2010, 19:53 5 Réponses 7023 Vus Dernier message par tigroo91210 17 Fév 2010, 21:54 Douleur sous les côtes à droite par clairekler » 17 Oct 2011, 22:01 4 Réponses 12518 Vus Dernier message par missdidou77 14 Déc 2011, 16:52 douleur haut uterus par elka17 » 02 Fév 2018, 20:48 0 Réponses 134 Vus Dernier message par elka17 02 Fév 2018, 20:48 douleur haut du vagin (col) par ccindy42 » 25 Jan 2011, 10:25 4 Réponses 3153 Vus Dernier message par ccindy42 25 Jan 2011, 13:50 Haut ventre insensible par cindy3300 » 31 Aoû 2012, 21:37 1 Réponses 496 Vus Dernier message par cindy3300 03 Sep 2012, 20:43 enceinte de 36 semaine et tiraillement en haut du ventre par lieaure » 15 Mar 2009, 19:05 1 Réponses 3029 Vus Dernier message par lya 07 Avr 2009, 23:57 douleur en bas du ventre par Lusitana75 » 22 Déc 2012, 01:20 3 Réponses 569 Vus Dernier message par Lusitana75 22 Déc 2012, 14:42 douleur bas ventre par raphamax » 11 Déc 2012, 19:16 1 Réponses 264 Vus Dernier message par julie_57 13 Déc 2012, 14:43. Nos fraises connectées. Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités.

La cirrhose sans alcool, vers une nouvelle épidémie. La stéatohépatite, qui peut dégénérer en cirrhose voire en cancer, ne concerne plus uniquement les patients alcooliques mais aussi de plus en plus d'obèses et de diabétiques. C'est un point de moins dans le camps des amateurs de sucres. À longueur de colonnes on nous parle surpoids, diabète et risques cardio-vasculaire… Mais en négligeant un organe qui souffre à bas bruit de nos mauvaises habitudes: le foie. Trente à cinquante pour cent des adultes américains auraient un foie trop gras. En termes médicaux, cela s'appelle la stéatose métabolique, ou NAFLD (pour «non-alcoholic fatty liver disease»), qui si elle se complique d'inflammation et d'atteintes des cellules hépatiques peut évoluer en stéatohépatite métabolique. Un terme que Vlad Ratziu, professeur d'hépatologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), préfère à l'appellation de stéatohépatite non-alcoolique («NASH»), souvent utilisée parce que les malades présentent «les mêmes lésions du foie que dans l'hépatite alcoolique, alors qu'ils boivent peu ou pas du tout d'alcool», précise le Pr Lawrence Serfaty, hépatologue à l'hôpital Saint-Antoine et co-organisateur, fin juin à l'Institut Pasteur, d'un symposium dédié à cette maladie. Graisses et fructose. La NASH peut entraîner une fibrose, qui peut évoluer en cirrhose voire en cancer, et «nous avons plein d'exemples de patients qui ne boivent pas une goutte d'alcool, n'ont jamais eu d'hépatite virale, et se voient diagnostiquer une cirrhose avec pour seul facteur de risque, le fait qu'ils boivent plusieurs sodas par jours», témoigne Lawrence Serfaty. En France, «au vu du nombre de personnes obèses ou en surpoids, on peut estimer que 20 % environ des adultes ont une stéatose», indique le Pr Ratziu. D'aucuns parlent même d'«épidémie» tant le nombre de cas augmente en parallèle de l'obésité et du diabète. Accusé principal selon Lawrence Serfaty: «Notre alimentation, trop riche en graisses et en fructose, qui est très toxique pour les cellules hépatiques. Une étude publiée début juin par des chercheurs américains dans le Journal of Hepatology, menée sur 2 634 patients, montre que les personnes buvant quotidiennement des boissons sucrées auraient 55 % de risques supplémentaires de développer une stéatose métabolique. Une autre étude américaine invitait des étudiants à manger au fast-food deux fois par jour: «en deux semaines, leurs transaminases avaient augmenté», indique Lawrence Serfaty, qui précise que cette maladie du foie trop gras est présente chez de plus en plus d'adolescents. Une maladie mal connue qui évolue sans symptômes. La difficulté est que cette maladie, mal connue des médecins, évolue en silence, sans aucun symptôme, et est le plus souvent «cachée» par d'autres facteurs de risques: surpoids ou obésité (90 % des obèses seraient concernés), voir simple excès de graisse abdominale, diabète, hypertension, dyslipidémie. «Chez ces patients, on surveille le risque d'artériosclérose, de diabète, de maladies cardio-vasculaires, mais trop de médecins oublient que le foie aussi peut être atteint», regrette Vlad Ratziu. «Mais 15 à 20 % des patients n'ont aucun facteur de risque métabolique», note le Pr Serfaty. «Le diagnostic définitif ne peut être posé qu'avec une biopsie du foie, geste invasif qui ne peut évidemment pas être fait chez tout le monde», explique Lawrence Serfaty. Une hausse importante des transaminases, repérable par simple prise de sang, est toutefois un marqueur indirect de stéatohépatite, qui peut aussi être observée à l'imagerie médicale. «Quand on cherche, on trouve», conclut le Pr Serfaty. Or le diagnostic est essentiel, non seulement pour éviter que la maladie ne dégénère en cirrhose ou en cancer, mais aussi parce que «ces pathologies peuvent agraver la toxicité de certains médicaments», indique Bernard Fromenty, pharmacien et directeur de recherche de l'Inserm spécialisé en toxicologie. «Nous savons que le paracétamol est très toxique pour le foie en cas de surdosage, et le seul de toxicité serait plus bas, et les lésions plus graves chez les personnes souffrant de NASH. Certains antirétroviraux, le méthotrexate très utilisé en dermatologie et contre certains cancers du sang, et le tamoxifène contre le cancer du sein sont aussi suspectés d'être toxiques pour ces patients, même aux doses recommandées.» Problème: on ne connaît pas bien les mécanismes responsables de ces sur-toxicité, ni l'ensemble des médicaments concernés. Nouvelles molécules. Les médicaments étaient, jusqu'à peu, «pas très efficaces et assez toxiques, note l'hépatologue, mais de nouvelles molécules arrivent». L'une d'elle, développée par le laboratoire français Genfit, a montré des résultats prometteurs dans une étude pilotée par le Pr Ratziu. Il a entraîné une réversion de la stéatohépatite sans effets secondaires et «a amélioré le profil de risque cardio-métabolique» des patients, explique le médecin. Lorsque le foie est trop abîmé, la greffe est l'ultime solution, et la NASH est devenue la principale indication pour les greffes hépatiques aux États-Unis. Mais avant tout, le premier des traitements est une bonne hygiène de vie: perte de poids, exercice physique, rééquilibre du diabète éventuel. Et surtout, une meilleure alimentation. «Mieux vaut un verre de vin qu'un litre de soda!», sourit le Pr Serfaty. Conseil d'hépatologue… LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE: