boisson naturelle qui fait maigrir des genoux


Citron. CITRON (Citrus Limon): Bienfaits et Vertus du Citron vert (Lime) et du Citron jaune? Propriétés médicinales du Citronnier (l’arbre à citrons) et de ses fruits? Posologie du Citron? Effets secondaires? Où Acheter du Citron BIO? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec d’autres plantes et Informations complémentaires sur le Citron, la Lime et le Citronnier. Le “Citron” (Citrus Limon) est un agrume issu du fruit du Citronnier (le fameux arbre à Citrons). Le Citron n’est pas seulement un fruit riche en vitamine C (comme l’Acérola et le Goji), c’est une plante médicinale puissante dont les très nombreuses vertus sont utilisées depuis plus de 3000 ans. La Lime (nommée citron vert) possède des propriétés médicinales très proches du Citron jaune. Le Citron aide efficacement à combattre la grippe, les angines, les maux de tête, les refroidissements, ainsi qu’un grand nombre de maladies. Ce fruit est également d’une grande aide pour arrêter les hémorragies, réguler la tension artérielle, favoriser la digestion, nettoyer le sang et la peau, drainer la lymphe, favoriser le régime et à la perte de poids… Les très larges propriétés médicinales du Citron en font donc un formidable couteau suisse de la phytothérapie. Citron: Propriétés Médicinales. Antiseptique – Antibiotique – Antiviral. – antibiotique naturel majeur, antibactérien large spectre (association Echinacea, Propolis, Cannelle) – antiseptique majeur (le Citron combat efficacement une vingtaine de germes) – antiviral (association Echinacea, Cannelle, Propolis, Thym) – stimule le système immunitaire (association Echinacea, Propolis) – refroidissement, grippe, rhume (association Gingembre, Propolis, Cannelle) – otite, infections ORL (association Propolis, Ail, Echinacea) (usage traditionnel du Citron) – maux de gorge, toux, angine (association Propolis, Thym) – intoxication alimentaire ou médicamenteuse (association Cannelle, Propolis, Thym) – antioxydants, sénescence, vieillissement prématuré – tonifiant général (le Citron a une action tonique le matin, et calmante le soir) – immunostimulant, favorise la production de globules blancs (lymphocytes, leucocytes) – participe à la prévention des cancers du sein, de l’estomac, du côlon, de l’intestin, de la bouche, de l’ovaire et des poumons (association Curcuma, Cannelle, Goji) (plusieurs études à confirmer sur les possibles vertus préventives du Citron sur chaque cancer) – préventif anti-kystes – anti-allergies, asthme, poumons, sinusite (association Echinacea, Pin sylvestre, Eucalyptus) – infections broncho-pulmonaires (association Echinacea, Thym, Pin sylvestre) – laryngite, pharyngite – mal de tête, migraine (association Ginkgo Biloba, Menthe poivrée) – fièvre, état fébrile, fébrifuge, fait baisser la fièvre (association Echinacea, Propolis, Gingembre) – maladie de Lyme – protège l’organisme de la pollution, et de la fumée de cigarette (association Propolis, Ail, Echinacea, Curcuma) – draine la lymphe (Le Citron favorise le bon fonctionnement du système lymphatique) – morsure de serpent, animaux enragés, piqûre de méduse (usage traditionnel) (association Propolis, Echinacea, Ail) – combattre le scorbut, anti-scorbutique (usage traditionnel) (association Goji, Argousier, Acérola) – prévention des hémorroïdes – régulateur du système nerveux – dépression, stress, anxiété – désinfectant aérien (association Cannelle, Thym) Protection du Foie, Reins, Vessie et Pancréas – Digestion – Régime. – combat efficacement la constipation (association Aloe vera, Spiruline) – fermentation, putréfaction (association Cannelle, Thym) – favorise le régime, la perte de poids, combat l’obésité (association baies d’Açai, Garnicia, Spiruline) – favorise l’élimination des toxines – apéritif, stimule légèrement l’appétit – insuffisance hépatique, insuffisance biliaire, favorise le bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire (le Citron est un remède particulièrement efficace) – protège le foie, hépatoprotecteur (association Curcuma, Desmodium, Chardon marie) – gueule de bois (association Guarana, Menthe poivrée, Curcuma) – suppression des substances toxiques (dont l’alcool) dans le sang plus rapide – jaunisse, blanc des yeux jaunes – dysenterie, diarrhée infectieuse (association Cannelle, Thym) – protège l’ensemble de l’appareil digestif des infections – combat l’acidité gastrique, soulage les brûlures d’estomac – détruit les parasites intestinaux, candidose (le Citron combat les candida albicans) (association Propolis, Ail, Echinacea) – calculs rénaux, calculs urinaires, calculs biliaires (lithiase) – diminue l’acide urique – diurétique, augmente l’envie d’uriner – infections urinaires, cystite, urétrite (association Echinacea, Canneberge, Cannelle) – insuffisance pancréatique, protège le pancréas. Protection du Système Cardio-Vasculaire – Circulation Sanguine – Dépuratif Sanguin. – prévention des maladies cardio-vasculaires (association Omega-3, Ail, Rhodiola) – prévenir la formation de caillots sanguin – fragilité des capillaires (le Citron est très bon) – varices, phlébites, oedèmes, jambes lourdes – diminue l’hypertension artérielle (association Omega-3 Ail) – favorise la circulation sanguine (association Ginkgo Biloba, Curcuma, Spiruline,) – mauvaise circulation sanguine cérébrale (association Ginkgo Biloba, Guarana, Rhodiola) – athérosclérose, cholestérol, dépôt de lipide sur la paroi des artères (le Citron est particulièrement efficace en association avec le Curcuma et le Gingembre) – équilibre les différentes fonctions cardiaques (association Omega-3, Rhodiola) – tonifie coeur – dépuratif sanguin, nettoie le sang (association Curcuma, Cannelle, Ail) – anémie, manque de globules rouges ou d’hémoglobine. Protection Peau – Cheveux – Ongles – Yeux. – arrête rapidement les saignement de nez (usage interne et externe du Citron entier) – arrête rapidement les hémorragies, notamment les hémorragies gastriques et utérines (usage interne et externe du Citron entier) – fortifie les cheveux (usage interne et externe) (association Spiruline, Ortie, Gelée royale) – favorise la cicatrisation de la peau (association Aloe vera, Propolis) (usage externe avec un Citron entier, mais pas directement l’huile essentielle pure sur la peau) – rougeole, varicelle, zona, herpès, gale – élimine les verrues – peau grasse – crevasses, gerçures, engelures – brûlures, coup de soleil (association Aloe vera, Propolis, Miel) – plaies, écorchures, blessures (association Aloe vera, Propolis) – protection des radiations (association Aloe vera) – urticaire, démangeaisons (usage externe) – impétigo, infections de la peau – rides, vergetures – prévenir les maladies oculaires – décongestionner et nettoyer les yeux (deux gouttes de Citron entier) Dents – Bouche – Gorge. – maux de gorge, amygdalite, infection des amygdales (association Propolis, Miel, Echinacea, Thym) – combat les aphtes (bain de bouche) – dents blanches (attention car selon certains dentistes, les agrumes comme le Citron attaquerait l’email des dents) – prévention des caries dentaires – désinfection de la bouche (association Propolis, Ail) – mauvaise haleine (association Propolis, Menthe poivrée, Charbon végétal) – mal des transport (association Gingembre) – conservation des aliments et des jus de fruits, légumes et plantes (usage traditionnel) (le Citron et un excellent conservateur naturel) Douleurs Articulaires et Tendineuses – Inflammations. – anti-inflammatoire (association Harpagophytum, Curcuma, Gingembre) – tendinite, inflammation douloureuse du tendon (association Harpagophytum) – inflammations articulaires (association Harpagophytum, Curcuma) – arthrite, arthrose – goutte, rhumatismes ——————— Voici un Magasin BIO où acheter => Citron BIO (Huile essentielle) d’excellente qualité, très efficace pour renforcer l’organisme des convalescents et des personnes affaiblies, améliore la digestion, combattre les virus, bactéries et champignons. Citron: Origines. Le Citron (Citrus Limon) est un agrume, issu du Citronnier (l’arbre à Citrons), cultivé depuis plus de 3000 ans: d’abord en Inde et en Chine, puis en Grèce Antique (les Grecs en étaient d’ailleurs très friands), suivi par les Romains, les Perses, ainsi que la plupart des peuples du pourtour méditerranéen. Très utilisé par les médecins de l’Antiquité, le Citron était à l’origine conseillé en cas de grippe, de rhume, de fièvre, de morsure de serpent ou encore pour éviter les diverses épidémies. Au Moyen-âge le Citron eu une grande renommée car il permit aux marins de ne pas avoir de carences en vitamines C, et ainsi d’éviter des maladies comme le fameux scorbut qui ravageait littéralement les équipages des navires à cette époque. Le Citron favorisait également la conservation des aliments à bord des bateaux, tout en diminuant les risques de contaminations par les rats qui le déteste. Aujourd’hui le Citron est essentiellement produit dans les régions chaudes: en Inde, au Mexique, en Argentine, en Chine, aux Etats-Unis (particulièrement en Californie), en Turquie, en Italie, en France et en Espagne. Citron: Composition. Le Citron est essentiellement riche en vitamine C, mais contient aussi du potassium, du calcium et du phosphore en assez bonne quantité. Le Citron est également source de petites quantités de fer, du cuivre, du magnésium, de vitamine A, ainsi que plusieurs vitamines du groupe B en petite quantité. Le Citron produit aussi sa propre huile essentielle qui joue également un rôle majeur dans ses propriétés médicinales, et contient également des caroténoïdes et des coumarines. Grâce à tous ces consituants, le Citron possède un complexe d’antioxydants très puissants, ainsi que des propriétés antivirales et antibactériens efficaces sur de très nombreuses souches. Le Citron se situe entre le Kiwi et l’Orange dans sa teneur en vitamine C, ce qui en fait une bonne source de vitamine C. On notera cependant que le Citron n’est pas aussi riche en vitamine C que la baie de Goji, l’Acérola ou encore l’Argousier, mais toutes les vertus médicinales du Citron ne proviennent pas uniquement de sa bonne teneur en vitamine C. Citron: Dosage, Posologie. La consommation quotidienne de Citron ou de Lime est excellent pour la santé, mais son action est différente en dehors et pendant les repas. Pendant le repas, le Citron va favoriser la digestion et va aider le travail des différents organes digestifs: dont le foie, l’estomac, les intestins et le pancréas. En dehors du repas, le Citron a essentiellement une action de nettoyage. Le Citron s’utilise sous forme de jus, mais peut aussi se manger entier. Tout est bon dans le Citron, même les pépins (il est cependant conseiller d’éviter de les manger quand le Citron a été traités avec des produits chimiques). Il existe également des huiles essentielles à base de Citron, qui sont un concentré des propriétés du Citron. Il n’y a pas de posologie à proprement parler pour le Citron, mais plusieurs phytothérapeutes conseillent de faire des cures de citron (en particulier entre les saisons) pour redonner une bonne vitalité et purifier l’organisme. Une cure dure en moyenne de 2 à 3 semaines d’affilée, en prenant de 2 à 3 citrons par jour la première semaine, puis de 3 à 5 citrons par jour la seconde, pour aller jusqu’à 10 citrons par jour pour les personnes qui le tolère (on augmentera progressivement la dose, toujours avec son ressenti, pour éviter les réactions de détoxications massives provoqués grâce/ à cause du Citron). Une cure de jus de Citron est très efficace pour renforcer et purifier l’organisme dans son ensemble. Il est également possible de rajouter du Citron dans les différents plats ou encore dans les tisanes, par exemple contre la grippe et les refroidissements, en mélangeant dans une tisane: quelques gouttes de Citron avec Cannelle Miel et Thym. Le Citron s’utilise également sous forme d’huile essentielle, mais attention à ne pas la mettre sur les muqueuses, car cela risquerait fortement de brûler. Le Citron peut enfin être utilisé pour conserver les aliments ou les jus de légumes (et de plantes) frais. Citron: Effets Ultimes, Bienfaits, Vertus. Le Citron est un antibiotique, antibactérien et antiseptique particulièrement puissant. Son action sur les virus est tout aussi intéressante, mais moins large que son action antibactérien et antiseptique qui est active sur de très nombreux souches et germes. Le Citron est donc un bon remède à la fatigue passagère et à tous les maux d’hivers (refroidissement, maux de gorges, maux de tête et à la grippe). Le Citron est également reconnu pour arrêter rapidement toutes les hémorragies internes et externes, tout en cicatrisant et désinfectant la peau (acné, peau grasse, boutons, herpès, gerçures, engelures…): en phytothérapie, c’est d’ailleurs l’un des meilleurs remèdes aux saignements de nez et autres coupures ou plaies. Le Citron et la Lime sont efficaces pour nettoyer le sang et la lymphe, tout en stimulant très efficacement le pancréas, les reins, il est de plus particulièrement efficace pour drainer le foie et la vésicule biliaire (ce qui en fait d’ailleurs un remède majeur en cas de gueule de bois ou d’intoxication alimentaire ou chimique). Le Citron permet également de diminuer l’hypertension, on notera que la régulation de la tension artérielle est d’autant plus efficace lorsque le Citron est associé avec l’Ail et les Omega-3. Plusieurs études ont également démontré les propriétés antioxydantes du Citron, et ses possibles vertus pour prévenir et ralentir la progression des cancers et tumeurs, cependant ces études doivent être confirmées notamment pour déterminer le rôle du Citron sur chaque cancer. On notera que ces vertus antioxydantes restent cependant moins puissantes que les antioxydants contenus dans les épices comme le Curcuma, la Cannelle, le Clou de Girofle et le Gingembre. Citron: Effets Secondaires, Dangers, Contre-Indications. Le Citron est un fruit sécuritaire, cependant à des doses élevées ou utilisé sur une longue période, le Citron a parfois tendance a évacuer très (trop) fort les toxines. C’est un formidable épurateur de tout le système, mais puisqu’il a tendance à faire sortir rapidement les toxines présentent dans l’organisme, il est préférable de commencer par en prendre de petite quantité (un demi-Citron par jour), mais quotidiennement, afin que le corps puisse utiliser les principes actifs de la plante progressivement, sans détoxination massive. On ne notera donc pas d’effets secondaires notables, excepté des éventuelles diarrhées lorsqu’il est utilisé à haute dose, ainsi que des douleurs liés aux toxines délogées et évacuées. Concernant les cures de Citron, elles peuvent donc facilement atteindre 10 Citrons par jour pour les personnes qui le supporte, mais de manière générale un Citron par jour peut déjà être beaucoup, en particulier dans un contexte de vie où les personnes sont déjà très intoxiqués, dans des environnements pollués ou pour les personnes en surpoids: il faut donc y aller progressivement. Concernant l’huile essentielle de Citron, ne pas en mettre directement sur la peau ou les muqueuses pures car il y a des risques de brûlures, il faut alors la mélanger à une huile végétale vierge. Citron: Avis des Experts. Le Citron est une plante sécuritaire, peu cher, accessible à tous, et très efficace pour nettoyer l’organisme dans son ensemble. Consommer régulièrement du Citron permet de purifier efficacement son sang, sa peau, sa lymphe, ses intestins, son foie, son pancréas et favoriser une bonne digestion, tout en détruisant les mauvais germes, bactéries et autres champignons nuisibles. Il a d’ailleurs été constaté que des personnes consommant du Cannabis ont réussi à inhiber complètement le taux de THC présent dans leur sang, en consommant de grande quantité de Citrons pendant toute une journée; les taux de THC restant normalement présent dans le sang plusieurs semaines. Ce qui prouve que le Citron permet de faciliter la purification de son corps, en participant à diminuer toutes les substances liées aux drogues ou aux produits chimiques. On notera également que, comme beaucoup d’agrumes (Lime, Orange, Pamplemousse…), le Citron est très astringent et donc particulièrement actif sur tout le système lymphatique, mais aussi hépatique (foie, vésicule biliaire), ce qui tendance à décongestionner parfois trop fort les organismes très intoxiqués. Dans ce cas là, il faut diminuer les doses, puis ré-augmenter progressivement, car si les principes actifs du Citron font réagir autant, c’est que l’organisme a un fort besoin de ces composants pour effectuer une action de nettoyage en profondeur. Citron: Infos Complémentaires. Attention à consommer du Citron (ou de la Lime) frais (et à les garder dans un endroit frais et sec) pour conserver toutes ses propriétés et principes actifs du fruit. Un Citron jaune desséché, déshydraté se reconnait facilement à la peau plus molle et plus foncée, ses principes actifs seront alors nettement diminués. Il est recommandé de ne pas manger les pépins des Citrons qui ont poussé dans des zones à risques de contamination par la pollution des sols: les pépins sont en effet le composant du Citron qui absorbe le plus les polluants, ainsi que les pesticides et autres produits chimiques. Si possible choisir un Citron entier bio, ou utiliser une huile essentielle de qualité. Il est également intéressant de noter que le Citron active plus efficacement les principes actifs présents dans les autres plantes médicinales, fruits ou légumes, ce qui les rends bio-disponibles, et il favorise également la conservation de ceux-ci. Citron: Où en Acheter de Très Bonne Qualité. Voici un Magasin BIO où acheter => Citron BIO (Huile essentielle) d’Excellente Qualité, très efficace pour renforcer l’organisme des convalescents et des personnes affaiblies, augmenter l’énergie, améliore la digestion, combattre les angines, grippes, bronchites, pharyngites. Citron: Association avec d’autres Plantes Médicinales. Le Citron s’associe efficacement avec l’Echinacea (stimuler le système immunitaire, prévenir la grippe et maladies hivernales), le Miel et la Propolis (cicatrisation de la peau, maux de gorge, angine, grippe, système immunitaire), l’Aloe vera (problèmes de peau, brûlures, cicatrisation, circulation sanguine), le Ginseng et la Rhodiola (énergie, vitalité, surmenage, concentration, mémoire, circulation cérébrale), le Tribulus et la Maca (tonifier l’organisme, énergie, renforcer les fonctions vitales, aphrodisiaques naturels puissants), le Gingembre et le Curcuma (participer à la prévention des cancers, purifier le sang, renforcer et stimuler l’organisme), la Mélisse, le Guarana et le Ginkgo Biloba (circulation sanguine, maux de tête, concentration), l’Ail et les Omega-3 (prévention des maladies cardio-vasculaires, stimuler le système immunitaire, réguler la tension artérielle), l’Açai, le Garnicia et la Spiruline (favoriser le régime tout en évitant les carences), ainsi que des plantes médicinales, sous forme de tisanes comme la Cannelle, le Thym, l’Origan et le Romarin (toux, fatigue, poumons, maux de gorge).

perdre du poids boisson energisante para

Comprendre la couleur et maîtriser les profils ICC. Ces quelques pages consacrées à la couleur et la colorimétrie ont pour but de vulgariser les notions de base sur les profils ICC tout en conservant une approche accessible à tous. Synthèse des connaissances actuelles sur la couleur et les techniques de calibrage et en vous faisant découvrir les multiples aspects de la couleur, ce guide facilitera vos choix en matière de gestion des couleurs. Vous trouverez aussi des réponses à vos questions sur la couleur, la photo, la colorimétrie et la photométrie sur le site: www.blog-couleur.com. Ce site, consacré à la couleur, vous propose quatre chapitres bien distincts correspondant aux quatres boutons ci-dessus. Lumière et couleur. Espaces colorimétriques. Théorie des profils couleur ICC. Utilisation des profils ICC. Ce site conçu à l'origine pour les professionnels de la PAO, s'est rapidement étoffé et aborde aujourd'hui pratiquement tous les aspects de la gestion des couleurs, des profils ICC et de la colorimétrie. Cette documentation unique est le fruit d'un travail bénévole, mais passionnant que l'auteur est heureux de partager avec vous.

secret pour maigrir vite sur

Lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques. Lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques. Lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques. Le diabète de type 2 est un facteur de risque connu pour la maladie du foie non alcoolique et les conditions vasculaires périphériques. Les scientifiques de l’Université de Qingdao et d’autres établissements de recherche en Chine ont trouvé un lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques. En juillet de 2017, le Internal Medicine Journal a rapporté une étude de 2646 participants qui avaient déjà été diagnostiqués avec le diabète de type 2. Ils avaient tous au moins 40 ans. Ceux qui avaient une maladie du foie gras non alcoolique présentaient un risque élevé de troubles vasculaires périphériques. Au total, 12,8 % des participants ayant une affection hépatique présentaient également des conditions vasculaires, comparativement à 7,8 % des participants sans maladie du foie. Lorsque tous les autres facteurs ont été pris en compte, la différence était légèrement significative. La protéine C-réactive, un indicateur de l’inflammation et les mesures du métabolisme défectueux étaient également plus élevées chez les personnes atteintes d’une maladie artérielle périphérique (PAD). À partir de l’information ci-dessus, les chercheurs ont conclu que la maladie du foie gras non alcoolique était en partie responsable. Les facteurs de risque métaboliques et l’inflammation étaient d’autres facteurs de risque. Ils ont ainsi démontré le lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques Les complications du diabète de type 2 semblent être liées aux autres facteurs de risque. Garder les niveaux de glycémie et le poids corporel sous contrôle est important pour tout système corporel. Les premiers stades du diabète de type 2 ne sont pas douloureux, mais la prévention des complications peut prévenir la douleur de malaise de l’artère périphérique et crises cardiaques. Les conditions vasculaires périphériques ne sont fréquemment pas diagnostiquées. Si elles sont ignorées, ces conditions peuvent entraîner une gangrène et une amputation. La gangrène se développe à partir d’une mauvaise circulation. lorsque les membres ne reçoivent pas suffisamment d’oxygène et de nutriments, les tissus peuvent mourir. Les tissus morts peuvent être infectés. Si les antibiotiques ne résolvent pas l’infection, l’amputation devient la prochaine étape du traitement. Les conditions vasculaires périphériques sont les causes les plus fréquentes de l’amputation. Comme il y a un lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques si des picotements et des engourdissements se produisent dans vos mains ou vos pieds, assurez-vous de les extraire, les diagnostiquer et les traiter. Les conditions vasculaires périphériques peuvent être traitées avec des médicaments et avec une marche régulière (pieds). Puisqu’il y un lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques, vous avez des moyens de prévenir ou de traiter la maladie périphérique en gardant votre glycémie en dessous de 100 mg / dL (5,5 mmol / L), ne pas fumer, prendre un médicament contre la pression sanguine si prescrit par votre médecin, prendre régulièrement des médicaments pour réduire le cholestérol si prescrit par votre médecin, en prenant des médicaments pour améliorer la circulation sanguine – Plavix (clopidogrel) ou l’aspirine quotidienne prescrite pour prévenir les caillots de sang, Trental, Pentoxil (pentoxifylline) prescrit par votre médecin pour améliorer la circulation sanguine, Pletal (cidistoprel) prescrit pour améliorer la circulation. La chirurgie pour remplacer les vaisseaux sanguins endommagés par des tubes fabriqués artificiellement. Dans tous les cas ne prenez jamais un médicament sans avoir au préalable consulter votre médecin. Bien que la gestion du diabète de type 2 n’est pas facile à vivre au quotidien. Vous pouvez apporter des modifications simples à votre routine quotidienne, être conscient du lien entre maladies du foie non alcoolique et vasculaires périphériques, réduire votre poids et vos taux de glycémie. Vous trouverez la version originale de cet article en suivant le lien: http://EzineArticles.com/9755403. Cliquer sur la photo et télécharger gratuitement.

boisson amaigrissante efficace maison scotch sale

Maladie foie. producteur ou co-producteur. Edition Française Cinématographique. Jean Benoit Lévy. Sur le même thème. Quelques interventions sur les animaux domestiques. Maladies d'alcool: le dernier verre. Algérie pastorale. La malaria vaincue. Off carte /moutons Pyrénées. La France au désert. La médecine devant l'épidémie: stratégies contre l'inconnu. Les malades passent à l'acte. restez connecté. Vous pouvez accéder actuellement aux: - journaux radio de 1961 à 1974 (1972: année incomplète), - journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014. Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève. Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience. L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

régime pour perdre rapidement du poids naturella

Tourte de Noël au foie gras. Je me suis « lâchée lousse » pour l’anniversaire de Margaux avec cette tourte de Noël au foie gras! Un maximum d’ingrédients, un peu de travail et de patience pour un résultat plutôt époustouflant gratifiant 😊 Je me dois d’être parfaitement honnête avec vous: j’ai mal dormi la veille du démoulage car j’avais peur que ce soit un désastre sous ce feuilletage quasi parfait (Oui. On a les angoisses qu’on peut et c’était une fête d’anniversaire, quand même!). Bien sûr, il faut s’y prendre un peu à l’avance pour le préparer: on commence par assaisonner le foie gras et le magret l’avant-veille de la dégustation. La veille, on assemble la tourte et on la cuit. Une fois prête, on la laisse reposer au réfrigérateur toute une nuit. Il suffit de la sortir 1 h avant de la déguster, ou la repasser un peu au four. J’ai utilisé de la pâte feuilletée de grande qualité car je manquais de temps pour la faire moi-même. N’envisagez pas cependant d’utiliser de la pâte feuilletée industrielle pour cette recette, vous seriez très déçus du résultat. Faites-la vous-même ou commandez-la à votre boulanger. Un petit conseil: ne remplacez surtout pas le sel gris par du blanc, cela salerait trop la tourte… Une fois le moule garni de pâte, on monte les ingrédients par couche. Ensuite on referme la tourte et on la décore avec les chutes de pâte feuilletée. Ça fait clairement son petit effet en arrivant sur la table… C’est une recette de Gilles Vérot que j’ai conservée après l’avoir découpée dans un magazine. J’ai fini par me lancer en suivant le pas à pas de cet artisan charcutier de talent, au palmarès impressionnant. Bien m’en a pris car nous avons adoré cette recette totalement de saison… Tourte de Noël au foie gras: Nb de personnes: 8 à 10. 40 min Préparation. 1 hr, 30 Cuisson. 700 g de pâte feuilletée 500 g de poitrine de veau hachée à la grosse grille 1 magret de canard sans la peau 1 lobe de foie gras de canard de 500 g déveiné 100 g de champignons de Paris 2 échalotes 100 g de foies de volaille 1 petite botte de persil 2 oeufs 50 g de crème fraiche épaisse 100 g d'abricots secs 100 g d'écorces d'orange confite en petits dés 100 g de raisins secs 50 cl de jus de volaille beurre 4 à 5 cuillerées à soupe d'armagnac 1 + 1 pincée de sucre 55 g sel de Guérande 6 g de poivre du moulin. L'avant-veille: Escalopez le magret de canard (coupez-le en deux puis incisez en profondeur chaque moitié et ouvrez-les à plat). Détaillez le foie gras en tranches épaisses. Assaisonnez le veau, le canard er le foie gras séparément avec le sel de Guérande, le poivre, le sucre et l'armagnac. Assemblez -les dans un plat, filmez et réservez au frais 24 h. La veille: Dans une poêle bien chaude, saisissez les champignons, les foies de volaille et les échalotes avec du beurre. Hachez grossièrement, salez, poivrez et parsemez de persil. Mettez les abricots, les dés d'orange confite et les raisins dans un bol, puis ajoutez quelques gouttes d'armagnac. Dans un saladier, mélangez le veau, les foies, les champignons coupés en quartiers, la crème, un oeuf et le jus de volaille. Dans un bol, battez l'autre oeuf avec une pincée de sucre. Beurrez un cercle de 24 cm de diamètre. Étalez la pâte feuilletée sur une épaisseur de 0,5 cm. Découpez 2 cercles de pâte: un de 24 cm de diamètre, l'autre de 30 cm. Gardez les morceaux de pâte. Tapissez le cercle avec la pâte. Garnissez en couches superposées: veau, magret de canard, orange confite, foie gras, veau, abricots, magret de canard, raisins secs, foie gras, veau. Tassez à chaque couche, rabattez la pâte sur la farce. Badigeonnez d'oeuf le pourtour du deuxième disque. Posez-le sur la tourte et appuyez pour le faire coller. pincez le bord pour souder et dorez à l'oeuf. Réalisez le décor avec les chutes de pâte: tresse, feuillage, petites billes. Placez-les joliment sur la tourte, dorez à l'oeuf puis réservez la tourte 2 h au frais. Préchauffez le four à 200°C puis enfournez 20 minutes. Baissez la température à 150°C et poursuivez la cuisson durant 1 h. Laissez refroidir avant de démouler la tourte. Filmez puis réservez au frais. Le jour même: Sortez la tourte du frigo 1 h avant la dégustation et servez à température ambiante ou tiède. Dans ce cas, réchauffez-la à feu moyen. On peut la conserver 1 semaine au réfrigérateur.

LE MERIDIEN DU FOIE. par Theo · Publié 11/01/2016 · Mis à jour 06/02/2017. Il implique la gestion du débit sanguin et la libre circulation de l’Énergie. Responsable de l’Âme psychique, il est donc en relation avec la force de caractère et avec la capacité de vision et d’affirmation des désirs et des projets. Trajet du méridien du Foie. Le méridien du foie débute derrière l’ongle du gros orteil (F1), remonte entre les 1er et 2e orteils à un demi pouce du bord de la palme (F2). On remonte un pouce et demi au dessus à la réunion des 1er et 2e métatarsiens, dans l’espace interosseux (F3), puis en avant de la malléole interne, dans le creux du jambier antérieur (F4). Puis, 5 pouces au dessus du sommet de la malléole interne, sur le bord postérieur du tibia (F5). 2 pouces au dessus, sur le bord du tibia (F6), là ou on constate une légère dépression au toucher. Toujours en remontant, sur la face postérieure et inférieure de la tubérosité du tibia, à savoir 3 cm au dessous du pli interne du genou ou 1 pouce en arrière du point 9 de la rate/pancréas on arrive au (F7). Ensuite, à l’extrémité du pli du genou, dans le creux en avant des tendons des muscles demi-tendineux et demi-membraneux se trouve le (F8). On localise le (F9) à environ 4 cm au dessus du condyle interne du fémur (légère dépression sur la face interne de la cuisse). Puis toujours en remontant au niveau de l’artère fémorale, le (F10), à 1 cm au dessous du pli de l’aine. 1 cm plus haut le (F11). En remontant toujours un peu vers l’intérieur, à 1 cm au dessous de la symphyse pubienne, le (F12). Puis, juste au dessous de l’extrémité de la 11e côte le (F13). Le méridien se termine en (F14) situé sous le mamelon entre la 6e et 7e côte. Il permet le stockage des éléments nutritifs et régule aussi l’énergie nécessaire à l’activité générale. Il détermine aussi la capacité de résistance à la maladie en débloquant l’énergie nécessaire aux mécanismes de défense en cas d’agression de la maladie. Il joue un rôle important dans l’alimentation, la décomposition et la désintoxication du sang. C’est ici que s’inscrit son rôle par rapport aux sentiments, aux affects. En effet le sang qui dépend du Cœur, transporte les émotions. Si ce sang est « vicié », la qualité des émotions est mauvaise et les sentiments qu’elle nourrit seront à leur tour de mauvaise qualité. Par sa relation étroite avec le sang, il joue un rôle important dans le processus immunitaire. Il draine les toxines, règle la coagulation et régularise le métabolisme. Il détermine la qualité générale de l’énergie. Il gère notre rapport à l’affect comme le méridien de la Vésicule Biliaire mais cette fois-ci au niveau Yin, c’est-à-dire de « l’intérieur », en transformant, par épuration, filtrage, les émotions en sentiments. Le méridien du Foie maintient l’ordre à l’intérieur du corps et de l’âme d’un regard clair et nous permet de faire des projets et de voir nettement où nous voulons aller. Il est associé aux yeux, aux muscles, aux tendons, aux ligaments et aux organes génitaux. Pouvant se traduire par des problèmes de vue, la jaunisse, de tendinites, des crampes musculaires. Associé à la Colère. Peut apparaître un tempérament impatient, prompt à la colère, à la rigidité mentale et physique. En raison de ses caractéristiques, on dit aussi que le Foie exerce une influence sur la capacité que nous avons à organiser notre vie. Le Foie Stocke le sang. Il régularise le volume du Sang en fonction de l’activité physique. Le Foie régularise le volume du Sang en fonction de l’activité physique. Lorsque le corps est au repos, le Sang retourne au Foie, lorsque le corps est en activité, le Sang va aux muscles. Il s’agit d’un processus d’autorégulation, coordonné avec l’activité physique. Wang Ping, de la dynastie des Tang, écrivait: « Le Foie stocke le Sang… Lorsqu’une personne bouge, le Sang va dans les vaisseaux…Lorsqu’une personne est au repos, il va au Foie ». Lorsque l’individu est au repos et que le Sang retourne au Foie, il contribue à reconstituer l’énergie du corps. Lorsqu’il va aux muscles, au cours d’exercices divers, il les nourrit et les humidifie pendant tout le temps où ils sont en action. Le fait que le Foie exerce une fonction de régularisation sur le volume du Sang a une influence importante sur le niveau énergétique de l’individu. Lorsque le Sang se dirige au bon moment aux endroits adéquats du corps, il nourrit les tissus appropriés et nous donne donc de l’énergie. Il contribue à la résistance du corps aux facteurs pathogènes externes. Si les fonctions du Foie sont normales, le Sang nourrit bien la peau et les muscles qui sont alors capables de bien résister aux attaques des facteurs pathogènes externes. Si cette fonction est perturbée, le Sang irrigue mal et nourrit mal la peau et les muscles au moment nécessaire, pendant l’activité physique, et le corps est alors plus facilement envahi par les facteurs pathogènes externes. Le Foie est souvent comparé à un général de l’armée, car c’est à lui que l’on doit l’organisation générale de toutes les fonctions du corps dans la mesure où il assure à l’Énergie une circulation libre et correctement orientée. D’autres facteurs, plus importants, interviennent pour déterminer la résistance aux facteurs pathogènes, et notamment la force du Ki (Énergie) Protecteur et celle du Ki du Poumon. Toutefois, il est important de ne pas négliger l’importance du Foie dans ce domaine. Il règle les menstruations. La fonction de stockage du Sang par le Foie est extrêmement importante dans la physiologie et la pathologie de la femme. Nombre de problèmes gynécologiques sont dus à un dysfonctionnement du Ki ou du Sang du Foie. Si le Ki du Foie est bloqué, cela peut entraîner une stagnation du Sang du Foie avec tension prémenstruelle, règles douloureuses, et caillots noirs dans le sang menstruel. Le stockage du Sang par le Foie a également des répercussions sur le Ren Mai (Vaisseau Concepteur) et le Chong Mai (Vaisseau Gouverneur), car ces deux Vaisseaux Extraordinaires sont très intimement liés à l’utérus. Tout dysfonctionnement du Foie induit un déséquilibre de ces deux Vaisseaux et affecte les menstruations. Le Sang du Foie humidifie aussi les yeux et les tendons. Si le Sang du Foie est insuffisant, la vision est trouble, les muscles souffrent de crampes et les tendons se contractent. Enfin, il existe une relation d’influence réciproque entre le Sang et le Foie: si le Sang n’est pas normal, s’il est insuffisant ou atteint par la Chaleur, il peut affecter les fonctions du Foie. Inversement, si les fonctions du Foie ne sont pas normales, cela peut affecter la qualité du Sang et entraîner certaines maladies de la peau, comme l’eczéma ou le psoriasis. Cette idée a été avancée par le Dr. J. Shen qui prétend que, tout comme entreposer de la nourriture dans un endroit inapproprié peut la gâter (par exemple dans un récipient sale, ce qui va favoriser la prolifération des bactéries), de même, un dérèglement des fonctions du Foie, qui représente l’endroit où est stocké le Sang, peut « gâter le Sang et engendrer des maladies de la peau ». Il assure la libre circulation du Ki (Énergie) De toutes les fonctions du Foie, c’est celle qui est la plus importante et elle est pratiquement toujours au centre des déséquilibres du Foie. Dans la théorie des Cinq Éléments, le mouvement du Ki du Foie peut être associé au caractère Bois et à son mouvement expansif dans toutes les directions. Cette fonction a trois aspects principaux: Elle est en relation avec l’état émotionnel. Elle est en relation avec la digestion. Elle est également en relation avec la sécrétion de bile. – La fonction du Foie d’assurer une libre circulation au Ki a une influence très profonde sur l’état émotionnel. Si cette fonction est normale, le Ki circule normalement et la vie émotionnelle est harmonieuse. Si cette fonction est altérée, la circulation du Ki est obstruée, le Ki est bloqué et on voit apparaître un sentiment de frustration, de la dépression, de la colère refoulée, ainsi que des symptômes physiques comme des douleurs au niveau des hypocondres, une sensation de nœud dans la gorge, ou une distension abdominale. Chez les femmes, on peut trouver des symptômes de tension prémenstruelle avec dépression, irritabilité et distension des seins. Cette relation est réciproque: un Ki du Foie bloqué entraîne des tensions émotionnelles et des frustrations, et inversement une vie émotionnelle caractérisée par la frustration ou la colère refoulée, perturbe la fonction du Foie et altère la libre circulation du Ki. – Lorsque le Foie est en bonne santé, il assure la libre circulation du Ki et aide ainsi l’Estomac et la Rate à assurer leur fonction digestive. Si le Ki du Foie circule librement, l’Estomac peut faire mûrir et pourrir la nourriture, et la Rate peut extraire le ki des Aliments. Si le Foie est perturbé, le Ki du Foie stagne, il peut envahir l’Estomac et empêcher la descente du Ki de l’Estomac avec, pour conséquence, des éructations, des régurgitations acides, des nausées et des vomissements. S’il envahit la Rate, il perturbe la fonction de transformation et de transport de la nourriture, empêche la montée du Ki de la Rate et provoque des diarrhées. C’est ce que l’on nomme « le Bois agresse la Terre » dans la théorie des Cinq Eléments. C’est un des aspects pathologiques de ce qu’est la perturbation d’une fonction physiologique normale du Ki du Foie, et qui consiste à assister l’Estomac et la Rate. Une circulation sans obstacle du Ki du Foie est de première importance pour assurer une circulation du Ki harmonieuse dans tout le Réchauffeur Moyen. Comme le Ki de l’Estomac doit descendre et celui de la Rate monter, le Réchauffeur Moyen se situe à un carrefour du Ki qui circule dans des directions diverses. Le rôle du Foie est alors de s’assurer que le Ki de l’Estomac et celui de la Rate circulent dans le bon sens et sans entrave. – Si le Foie n’assure pas la libre circulation du Ki, ceci a des répercussions sur l’écoulement de la bile. Si le Ki du Foie stagne, l’écoulement de la bile peut se trouver bloqué avec, pour conséquence, un goût amer dans la bouche, des éructations ou une jaunisse. Il gouverne les tendons ligaments et muscles. L’état des tendons a une influence sur notre capacité de mouvement et d’activité physique. C’est la contraction ou le relâchement des tendons qui assure le mouvement des articulations. La faculté de contraction ou de relâchement des tendons dépend de la façon dont ils sont nourris et humidifiés par le Sang du Foie. Si le Sang du Foie est abondant, les Tendons sont bien nourris et bien humidifiés, les articulations bougent correctement et librement, les muscles fonctionnent bien. Si le Sang du Foie est insuffisant, les Tendons ne sont pas suffisamment nourris et humidifiés, et il en résulte des contractions, des spasmes, des problèmes d’extension et de flexion, des engourdissements des membres, des crampes musculaires, des tremblements, de la tétanie ou de la faiblesse des membres. C’est pourquoi: « Lorsque le Ki du Foie décline, les Tendons ne peuvent plus bouger ». L’influence du Foie sur les Tendons a également une autre signification qui correspond à certains états neurologiques dans la perspective de la médecine occidentale. Par exemple, un enfant qui a contracté une maladie infectieuse comme la méningite, avec température élevée et convulsions, souffre, en termes de médecine chinoise, d’une attaque Chaleur qui a provoqué un Vent du Foie. Le Vent Interne du Foie entraîne des contractions et des tremblements musculaires qui engendrent des convulsions. Il se manifeste dans les ongles. Si le Sang du Foie est abondant, les ongles sont sains et bien humidifiés. Si le Sang du Foie est insuffisant, les ongles ne sont pas suffisamment nourris, ils deviennent sombres, cassants, secs et rainurés. On lit: « Le Foie contrôle les Tendons et son état de santé se reflète dans les ongles ». Il s’ouvre aux yeux. L’œil est l’organe des sens qui est associé au Foie. C’est parce que les yeux sont nourris et humidifiés par le Sang du Foie qu’ils peuvent voir. le Sang du Foie est abondant, les yeux sont humidifiés correctement et la vision est bonne. Si le Sang du Foie est insuffisant cela peut entraîner une vision trouble, de la myopie, des mouches volantes, du daltonisme, ou une impression de sable dans les yeux qui sont secs, vision brouillée, yeux rouges, douloureux, irrités, tremblements du globe oculaire. Outre le Foie, d’autres viscères Yin et Yang ont une influence sur les yeux, et plus particulièrement le Cœur, le Rein, le Poumon, la Vésicule Biliaire, la Vessie et l’Intestin Grêle. « L’Essence des cinq viscères Yin et des six viscères Yang monte irriguer les yeux ». En particulier, l’Essence du Rein nourrit les yeux, de sorte que bon nombre de pathologies chroniques des yeux sont dues à l’épuisement de l’Essence du Rein. Le Cœur est également en relation étroite avec les yeux. » L’œil reflète l’état du Cœur, qui abrite l’Esprit ». « Le Cœur concentre l’Essence des 5 viscères Yin, ce qui se voit dans l’œil ». Ainsi, l’œil reflète également l’état de l’Esprit et du Cœur. En conclusion, le Rein et le Cœur sont les deux viscères Yin qui, en plus du Foie, sont le plus étroitement liés aux yeux. Traditionnellement, le Ki du Foie est associé à la capacité des yeux de distinguer les Cinq Couleurs, et le Sang du Foie est associé à une bonne vision. Le Foie est lié a l’esprit de décision. Tout comme en cas de maladie, le Ki du Foie peut facilement stagner, devenir excessif, et le Yang du Foie monter et engendrer de l’irritabilité et de la colère, cette même énergie produite par le Foie peut, en cas de bonne santé, engendrer une grande force créatrice et un esprit de décision affirmé. C’est pour cela que l’on dit, en médecine chinoise, qu’un Foie en bonne santé donne à l’individu fermeté et résolution, ainsi qu’un allant et un dynamisme sans pareil. Le Foie influence la montée et la croissance. Lorsque l’individu est en bonne santé, le Ki du Foie monte et se propage dans toutes les directions pour assurer au Ki une circulation sans obstacle dans la totalité du corps. Le terme de « croissance » est à comprendre ici dans un sens symbolique, car le Foie est associé au Bois, qui est lui-même comparé à la montée de la sève qui permet la croissance de l’arbre. Dans les cas pathologiques, le mouvement de montée du Ki du Foie peut devenir incontrôlable et entraîner une séparation du Yin et du Yang, ainsi qu’une montée excessive du Yang du Foie et du Feu du Foie. Cet état se traduit par de l’irritabilité, des accès de colère, un visage rouge, des étourdissements, des acouphènes et des céphalées. Le Foie contrôle l’organisation. On dit que c’est le Foie qui nous donne la capacité d’organiser notre vie de façon sage et harmonieuse. Dans les cas pathologiques, les déséquilibres du Foie peuvent se traduire par une incapacité à organiser notre vie et à lui trouver un sens. Le Foie déteste le Vent. Les climats venteux affectent souvent le Foie. On voit ainsi que la relation entre le Foie et le « Vent » concerne non seulement le Vent Interne mais aussi le Vent Externe. Il n’est pas rare de voir des patients qui souffrent de déséquilibre du Foie se plaindre de céphalées et de raideurs de la nuque qui apparaissent après une période de temps venteux. Le Foie peut provoquer des convulsions. Les convulsions sont la manifestation d’un Vent Interne qui provient toujours du Foie. Le Foie est associe au coté gauche. Bien que situé du côté droit, le Foie est associé au côté gauche du corps pour plusieurs raisons. On dit que les céphalées localisées du côté gauche de la tête proviennent du Foie, et plus précisément d’un Vide de Sang du Foie, alors que les céphalées localisées du côté droit proviennent de la Vésicule Biliaire. Bien entendu, ceci n’est pas toujours vérifié en pratique. Le côté gauche de la langue reflète plus particulièrement l’état du Foie, alors que le côté droit reflète celui de la Vésicule Biliaire. Pour ce qui est du diagnostic par les pouls, on sent, bien entendu, l’énergie du Foie du côté gauche.