maigrir au naturel resorts for sale


Douleur foie. l'argile blanche en poudre surfine. le cataplasme sous sachet. Les couleurs de l'argile. Utilisation de l'argile. L'argile par voie interne. L'argile verte par voie externe. Plat d'argile en trempage. Plat d'argile pour cataplasme. Entorse du genou. Poudrage d'argile verte. Nous vous informons que notre association de vend pas d'argile.

perdre du poids recette crepe

Douleur foie. On entend par mal de dos une douleur qui peut s’étendre de la partie dorsale à la région lombaire. Sa localisation est un premier élément, les antécédents, les circonstances de sa survenue, son intensité, qui varient d’un mal de dos à l’autre, complètent l’information. Consulter cet article également sur: www.osteo-annuaire.fr. Les examens iconographiques (radiographie, IRM) qui isolent les lésions anatomiques, sa capacité à être soulagé, sa résistance au médicaments. confirment son degré de gravité. Tous ces éléments sont à prendre en considération pour apprécier le type de mal de dos, mais celui qui est le plus commun est la lombalgie commune. La lombalgie commune. Localisée dans la région lombaire basse, elle est aigüe ou chronique, lorsqu’elle est installée depuis plus d’un mois. Le problème réside dans le fait qu’aucune cause spécifique ne peut être mise en évidence, la douleur est fondée sur une plainte mais pas sur une véritable maladie. La lombalgie commune représente 85 % des maux de dos, sa dénomination est devenu un diagnostic de commodité pour les patients invalidés pour raisons socio-économiques, professionnelles ou psychologiques. D’ou vient la douleur? Le mal de dos est généralement la conséquence de tensions, ligamentaire ou tendineuse, consécutives à des efforts musculaires dont l’intensité et/ou la répétition perturbent l'équilibre articulaire vertébral. Elle peut être d’origine musculaire, ligamentaire ou nerveuse. Lorsqu’un effort soutenu est demandé à la colonne vertébrale lombaire et que les muscles de soutien ne peuvent supporter, la douleur est ressentie sous forme d’une forte contracture. Mais il existe aussi des douleurs musculaires qui surviennent sans aucun effort et si ces douleurs musculaires s’installent, alors les vertèbres subissent des forces de contraintes qui occasionnent alors des douleurs ligamentaires. Les ligaments assurent la stabilité des articulations vertébrales. Si les forces de contrainte musculaires sont plus importantes, le déséquilibre vertébral occasionne une compression du disque inter-vertébral. Ce disque fait saillie contre le nerf qui émerge de la colonne vertébrale et déclenche la douleur. Selon l’étage vertébral, le nerf crural ou le nerf sciatique sont atteints expliquant la douleur le long du trajet du nerf correspondant. La douleur du nerf crural se projette sur l’intérieur de le dessus se la cuisse, celle du nerf sciatique passe derrière la fesse et descend jusqu’au pied par la face externe de la jambe. Mais quand la douleur survient sans effort, en l’absence de traumatisme direct et qu’il résiste aux médicaments, il faut alors chercher l'origine des forces de tension qui déséquilibrent l'articulation. L’arthrose, un faux prétexte. L’arthrose est en effet évoquée lorsque l’origine de la douleur en peut être identifiée or, comme c’est souvent le cas, l’arthrose passé un certain âge est courante. L’arthrose a ainsi bon dos et les médicaments anti-algiques voire des inflammatoires sont prescrits. Sauf qu’il existe des personnes qui présentent des signes d’arthrose et qui n’en souffrent pas. On peut donc considérer que l’arthrose peut être un facteur dans certains cas sans être pour autant la cause de la douleur. Le stress, un autre faux prétexte. Pas d’arthrose, pas de signes cliniques, le stress est alors évoqué comme la cause de la lombalgie. Même si le stress est parfois un facteur déclenchant, comment peut il être seul responsable de la douleur? Il n’existe pas de relation physiologique directe entre le stress et les vertèbres. L’action est donc indirecte, mais alors quel est donc le processus. Les muscles, une véritable explication. Les muscles s’attachent sur la colonne vertébrale comme deux haubans sur un mât de bateau. Le mécanisme d’installation de la douleur pourrait s’expliquer de la façon suivante: ces haubans musculaires relient les deux hanches à la colonne vertébrale, ainsi si un des deux haubans est plus tendu que l’autre, la hanche correspondante bascule, la colonne vertébrale se cintre, et le sacrum qui est maintenu entre les deux hanches s’incline et s’horizontalise. Or le sacrum est justement l’os sur lequel sont empilées les vertèbres, de fait, les vertèbres suivent l’inclinaison du sacrum et basculent. Cette bascule crée un pincement entre les vertèbres à l’origine de la douleur. Mais pourquoi un muscle et pas l’autre? C’est là la vrai question. Quand un muscle devient hypertonique, c’est précisément parce qu’il est trop sollicité et qu’il ne peut assurer l’effort qui lui est demandé, mais dans le cas d’une douleur au réveil, l’explication ne tient pas. Alors, peut-être est-ce du fait qu’il en parvient pas à éliminer l’acide lactique auquel cas il s’agirait d’une mauvaise irrigation. Un réseau de tuyauterie. Vous avez décidé d’arroser vos plantes et il existe un noeud dans le tuyau d’arrosage qui freine l’écoulement de l’eau. Le phénomène pourrait être le même dans le corps. La circulation serait ralentie du fait de l’existence d’une compression sur le trajet du système vasculaire en rapport avec e le muscle en question. Il resterait maintenant à déterminer ce qui peut occasionner cette compression or que trouve t-on entre la pompe cardiaque et le bassin où se logent ces muscles? Tous les organes digestifs. Autrement dit, un trouble digestif qui se manifesterait pas des ballonnements donc une distension de l’intestin serait à l’origine de la compression vasculaire qui a laissé s’installer une hypertonie du hypertonie du muscle qui déstabilise la colonne vertébrale? Le mal de dos est dans l’assiette. Tous les troubles digestifs sont la conséquence d’excès ou d’une mauvaise. alimentation. A terme, ils épuisent le pancréas et le foie. Les excès de toxiques (alcool, café, thé, chocolat, tabac, cola) altèrent le foie. La bile qui est le produit de dégradation des fonctions hépatiques est moins alcaline et ne parvient plus à neutraliser l’acidité gastrique. Ainsi le PH du tube digestif où sont digérés les aliments n’est plus adapté à l’action des enzymes pancréatiques. La digestion des aliments est perturbée et l’intestin grêle est appelé à supporte des aliments mal digérés. Sa muqueuse se fragilise, devient irritable et hyper-perméable ne parvenant plus à filtrer les déchets digestifs. De même, certaines associations alimentaires telles que la présence de yaourt ou de fromage blanc aux repas qui comprennent des céréales ou des féculents, crée des fermentations lactiques à l’origine de ballonnements. Un autre poison encore plus virulent est l’association de tanin que l’on retrouve dans la café ou le thé avec des produits lactés non fermentés - ce qui exclut le formage - est un puissant inhibiteur de digestion. Le café au lait a été de tous temps considéré comme un véritable poison. Oui mais, pourquoi ma lombalgie est elle à droite et non à gauche? Une question d’aiguillage. L’artère qui part du coeur bifurque une première fois pour donner deux branches, une gauche et une droite, puis chacune d’elle se divise à nouveau en deux autre branches, une interne et une externe. Selon l’emplacement anatomique de l’organe ou du viscère en cause, la branche artérielle droit ou gauche est comprimée. Ainsi, le foie est en rapport avec la sciatique droite et le colon avec la sciatique gauche. Des mesures de précaution. Une lombalgie chronique lorsqu’elle est associée à une fragilité du cartilage peut installer une faiblesse lombaire qui peut être accentuée par des déviations de la colonne vertébrale de type scoliose. Même après le soulagement, Il est donc utile selon l’âge et les antécédents, d’apporter deux constituants majeurs du cartilage: la chondroitine et la glucosamine et d’y associer la silice organique à partir de laquelle sont élaborés les fibres de collagène et d’élastine qui assurent l’élasticité des ligaments. L’acidité en cause. La fonction hépatique est souvent en cause et toujours silencieuse et c’est le foie qui métabolise les sucres et les graisses. L’excès de sucres favorise la transformation des sucres en graisse et libère des acides et du gaz carbonique. Pour neutraliser l’acidité, l’organise puise dans les bases tel que le calcium qui constitue notre charpente osseuse et le magnésium qui participent à la détente musculaire. Toutefois, l’existence d’une compétition entre l’absorption de calcium et de magnésium impose le reste d’un rapport de 2,5 mg de magnésium pour 1 mg de calcium. Les gestes de prudence. Dans tous les mouvements, le tronc doit rester droit, faute de quoi il s’exerce un bras de levier dont la force se concentre sur la charnière lombo-sacrée. Prendre appui sur le lavabo en se lavant les dents, ne pas rester en suspension au dessus d’un plan de travail (repassage, bricolage) ni penché en avant (passage de l’aspirateur). Ne jamais mettre simultanément les deux genoux au sol pour soulever une charge, conserver un des deux pied au sol. Ne jamais se relever brutalement d’un lit par un coup de reins, se coucher sur le côté, basculer le tronc puis pousser avec les mains pour se relever. Pour se lever d’un fauteuil rapprocher les fesses au bord, poser vos deux mains sur les genoux et pousser sur vos bras pour vous aider à vous relever. En conclusion. En Asie, toute thérapie commence par le ventre et ceci est d’autant plus vrai pour les douleurs articulaires. Selon les principes d’embryologie, c’est-à-dire le développement de l’embryon dans l’utérus, toutes les forces mécaniques qui se projètent dans le corps sont issues du nombril, point d’encrage de l‘artère nourricière et rayonnent à l’instar d’une toile d’araignée. Il n’est ainsi par rare pour une ostéopathe de soulager un torticolis en travaillant uniquement l’intestin ou le foie. Ainsi, le mal de dos doit être interprété comme un signal d’alarme qui renseigne sur l’existence d’un déséquilibre fonctionnel qui fait le lit de la maladie mais qui, à ce stade, est encore silencieux. Son analyse sert de filtre de santé et ouvre la voie vers un nouveau système de santé qui répond à un décalage entre les besoins de certaines personnes pour lesquelles les médicaments, toujours toxiques, ne sont pas utiles. Si vous respectez ces conseils et les mesures de prudence, votre mal de dos ne sera plus une fatalité et Mère Sécu que nous payons tous se portera mieux.

marche rapide pour maigrir en manges

L'antre de la fée. La cure pour le foie ou comment se débarrasser des calculs en 24h…. Avant toute chose, j’aimerai que vous sachiez à quel point je prends un gros risque en écrivant les lignes qui vont suivre… un très gros risque même! Celui de vous faire fuir à jamais de mon blog… Oui, il est fort probable qu’une fois arrivé au bout de mon article (du moins si vous en avez le courage…), vous me voyez d’un tout autre oeil… « Mais quelle sorcière cette Philosophine! Il faut être maso pour faire un truc pareil!! » Bon ok, j’exagère un peu… Il n’empêche que…. Aller! Soyons sérieux et venez découvrir avec moi ce qu’est la fameuse cure qui permet de nettoyer le foie et se débarrasser de ces vilains calculs! Mon but n’étant pas de vous présenter la méthode proprement dite mais surtout vous relater mon expérience. Je vous donne donc ce lien où vous trouverez toutes les explications sur le pourquoi du comment de cette méthode! Autre lien où l’auteur du blog explique non seulement la méthode mais également son expérience durant plusieurs mois: http://www.agirsante.fr (merci à Denis de m’avoir fait connaître ce blog!) Ca va toujours? Personnellement, en relisant la méthode, j’avoue que j’ai eu quelques haut-le-coeur… non non.. je ne veux pas vous décourager! Surtout pas! Et puis chaque expérience est différente hein! Comment en suis-je arrivée à tester cette méthode. Et bien toujours pour la même raison: mes nombreuses allergies. Depuis ma naissance jusqu’à maintenant, j’ai accumulé divers allergies allant de l’eczéma jusqu’à l’intolérance alimentaire, en passant par des crises de psoriasis sévères ainsi que de nombreuses migraines et crises de foie. Après des années de recherches, je tombe sur cette cure qui propose de se débarrasser des calculs du foie. Sans aucune hésitation, je me jette dans cette nouvelle aventure! Les ingrédients: Avant d’entamer la cure proprement dite, il est soit disant indispensable de s’y préparer en faisant un programme d’élimination des parasites et un nettoyage des reins. Le truc, c’est que dans la méthode, il ne précise pas comment faire! Voici donc un lien pour le programme d’élimination des parasites: http://www.erichamel.com/documents/doc_CureAntiparasites.html. Bon, personnellement je n’ai pas suivie ces deux méthodes à la lettre… tout d’abord parce que j’ai eu du mal à me procurer certains des ingrédients proposés et puis j’avoue que j’étais assez pressée de commencer la cure pour le foie… ce qui fait que je ne suis guère un exemple à suivre… Pour la cure du foie, voici donc les ingrédients nécessaires: Sel d’Epsom Huile d’olive Pamplemousse rose frais Ornithine Teinture de noix noire. Le sel d’Epsom est en fait du sulfate de magnésium, à ne pas confondre avec le chlorure de magnésium ou Nigari. Le sel d’Epsom permet aux canaux de se dilater, ainsi laisser passer les calculs. Ne sachant pas du tout où trouver cela, me voilà partie sur un site ésotérique… (à l’époque, l’ésotérisme ne faisant pas encore totalement parti de mon univers, j’ai eu quelques doutes quand au sérieux de ce site qui proposait pendules, boules de cristals, épées et autres…). Voici donc le lien où j’ai acheté mon fameux sel d’Epsom: L’huile d’olive, bon là aucun souci à s’en procurer! En revanche, il est conseillé de… l’ozonater (chose que je n’ai pas faite d’ailleurs… ). Je ne sais pas comment l’on fait, je vous laisse le soin de chercher si vous souhaitez le faire. Le pamplemousse, aucun problème mise à part qu’il est préférable d’utiliser un pamplemousse bio, histoire de ne pas surcharger le foie avec des pesticides où autres vacheries! L’Ornithine, je ne l’ai trouvé ni en pharmarcie, ni en magasin bio… j’ai donc commandé sur le net, vous en trouverez facilement sur des sites santé. Et enfin la teinture de noix noir, que j’ai remplacé par du brou de noix en poudre car à l’époque je n’en ai pas trouvé. J’ai du le commander tout comme la tisane d’absinthe (élimination des parasites ) sur un site qui proposent des plantes. Déroulement de la cure, mon expérience: Il est conseillé de manger léger les deux trois jours avant la cure si vous ne voulait pas vous sentir mal pendant celle-ci. On y est! La grande aventure commence! Samedi matin, je prends un repas léger, des céréales et des fruits. A midi quelques légumes. 14h: Interdiction de manger et de boire. Je mélange mon sel d’Epsom (qui va donc préparer les canaux au passage des calculs) à de l’eau. Jusqu’ici, ça va! 18h: Je prends la première dose de sel d’Epsom. Bon, c’est pas terrible mais c’est buvable… 20h: Je prends la deuxième prise de sel d’Epsom. La faim ne se fait guère sentir, je pense que c’est du au sel d’Epsom, c’est un peu comme le chlorure de magnésium, ça me remue l’estomac… 21h45: Je prépare mon demi verre d’huile, y rajoute le jus d’un pamplemousse et un peu de poudre de boure de noix à défaut de teinture de noix. L’odeur n’est pour le moment, et je précise bien « pour le moment » pas désagréable… fruitée… Enfin, une fois que le mélange est prêt, posé sur la table de nuit, je me prépare à aller me coucher. 22h: Il est l’heure de boire la potion magique! Debout, à côté de mon lit, je me prépare à boire la mixture avec les 4 cachets d’ornithine (comme ils sont très gros et difficile à avaler, je vous conseille de les couper en deux). La première gorgée n’est pas désagréable… la deuxième (avec les cachets) se révèle un peu plus difficile à avaler… la troisième…beurk au secours…. quatrième, cinquième… ouf! C’est finit! Et maintenant, dodo! Comme je suis facilement sujette aus insomnies, je m’allonge dans mon lit, casque sur les oreilles et c’est parti pour 1h de méditation guidée! Un quart d’heure après…. Mon ventre fait des bruits bizarres… pas de sensation désagréables mais je sens que ça remue à l’intérieur! Puis je finis par m’endormir…. Le lendemain matin: Je me réveille entre 7 et 8h et me lève pour prendre la dernière dose de sel d’Epsom. Je me sens un peu chamboulée… mais ça va, c’est supportable. En revanche en allant à la cuisine, l’odeur de l’huile et du pamplemousse de la veille me donne la nausée. Je retourne me coucher et me rendort. 2h après: Pas besoin de réveil, les toilettes m’appellent en urgence! La vidange commence…. (je vous conseille de faire cela dans une bassine, ou un seau, ainsi vous pourrez observer ce qui ce passe… oui je sais, c’est dégoutant hein! mais je vous jure, ça vaut le coup!) Je prends ma dernière dose de sel d’Epsom et je retourne m’allonger… jusqu’à ce que les toilettes me rappellent! Pas le temps de me rendormir… Bref, je vais passer deux heures à faire des aller retours aux toilettes…. 2h après: Je peux recommencer à manger. Je prends donc un jus de fruit, puis un peu plus tard des céréales. Et voilà! Terminé! Ce que j’ai trouvé dans ma cuvette…. Et bien beaucoup de petit calculs verts, je dirais au moins une centaine de tout petits qui flottait sur l’eau. Quelqu’uns un peu plus gros, de couleurs marrons gris et deux ou trois de presque 2 cm. C’est assez impressionnant de s’imaginer tout ça dans le foie! Et rien que de les voir sortis, on se sent plus léger, c’est « toujours ça en moins ». Après la cure, il est conseillé de recommencer à deux semaines d’intervalle. Ce que j’ai fait deux fois, avec autant de calculs évacués mise à part la dernière où la prise d’huile et de pamplemousse s’est mal passée et qui m’a valu un indigestion. Je pense que plus on fait de cure, plus le dégout de la mixture s’installe… j’ai par la suite rejeté l’huile d’olive pendant plusieurs mois tellement je ne supportais plus l’ordeur. Peut être avais-je trop mangé la veille ou peut être est-ce du au programme d’élimination des parasites qui a mal été suivit…. Je vous recommande donc de suivre au mieux les indications et conseils afin que tout se passer dans les meilleurs conditions possibles. Même si c’est loin d’être une partie de plaisir, je pense recommencer un jour, car il est vrai que c’est très efficace et sans danger si on suit bien le programme et je vous recommande de l’essayer. Et vous? Qu’en dites vous? Qui a déjà essayé? Qui veut essayer. N’hésitez pas à venir témoigner ou poser des questions! Share this: WordPress: Sur le même thème. Navigation des articles. 51 réflexions sur “ Nettoyer son foie ” c’est super, je l’ai déja fait. Vraiment ce n’est rien d’insurmontable. On fait du bien à son corps. j’avais utilisé le sulfate de magnésium 1,80€ le sachet en pharmacie, vérifier le poids sur le sachet si besoin utiliser la teinture mère de valériane ( de chez Boiron), qui est un calmant. Merci Sofia pour votre commentaire! Oui, c’est vrai, ce n’est pas insurmontable mais pour les personnes n’ayant pas recours à ce genre de pratiques naturelles, ça peut être assez surprenant 🙂 Pour le sulfate, c’est étonnant qu’ils n’en avaient pas dans ma pharmacie! Je me souviens d’avoir un jour demander du chlorure de magnésium et tout pareil, ils ne vendaient pas. Alors que j’ai trouvé dans une autre pharmacie dans une plus grande ville comme vous en sachet à 1.80 euros…. Pour la valériane, merci du tuyau! 😉 T timbré! mais sa m’interpelle je vais manger du pamplemousse! mdr sa sera déjà ça! nn pqe je sais pa si c’est le foi! l’estomac? je sui nul en médecine… Moi j’ai des problèmes qd je mange c’est assez rare mais j’ai déjà eu des spasmes c de la merde! j’ai du mal à manger défois… bon et j’ai remarquer aussi qd j’explore les profondeurs de mon « esprit, mon âme » soi moi-même à travers des relaxations profondes, et des auto soin avec mes mains et des tas de trucs sa purififie évacue ou avec l’aide d’un pote magnétiseur et sa me joue sur la déglutition, et je me mets a recraché… de l’estomac c’est pas comme vomir sa fai pa mal. alors je me disai tiens je vai prendre soin de mon foi! mai là Nn merci, je susi tro peureux, C com les jeûns sa me brancherai bien de testé mai j’ai tro la dalle! j ai tro faim! et j’ai besoin de manger! j’ai jamai eu le courage mai là si c’est pr gerber Nn merci sa va me rappelé des cuites! affreux fo vraiment être con pour se bourrer la geulle et gerber je compren vraiment pas certaines personnes je veux bien qu’il y en es qui est pa grd chose ds le ciboulo mai sa fai pa du bien… vivement que je m’éveille et que ej comprenne et les aides il son pa bien ds la caboche! Bref les problèmes du corps sont des alertes des problèmes psychiques… travaillez sur vos peurs le splus profondes en écoutant votre corps votre ressenti et ça libérera… Pr ma part, encore un petit peu de travail et je ressen que mes douleurs physiques, et donc d’estomac vont s’estomper je le sen trè trè bien! mdr. Alors écoutez vos maux avec votre coeur! ils sont des cado déguisé! pour vs faire capiche ceux que vous refoulez! Mille Bisous à tous! Be HAppy. Si tu suis le programme à la lettre, y’ a pas de raison que ça se passe mal 🙂 Enfin, si tu n’as pas de raison de le faire, ne le fait pas! Perso, c’était dans le but de diminuer mes allergies, sachant que les calculs biliaires c’est de famille! Pour le jeûne, c’est super cette pratique! Certes les deux premiers jours, la faim se fait ressentir mais passer cette étape, le corps se met en « auto-restauration » et on a pu cette même sensation de faim mais apparaît plutôt un sentiment de bien être. Très belle expérience à faire au moins une fois dans sa vie! Hello, je l’ai fait aussi… mais pas un souvenir terrible: une immense fatigue…. jamais connu ça… en même temps c’est bien cela permet de ressentir quelque chose d’inconnu et de comprendre le ressenti des personnes après une chimio par exemple…. Un jour j’ai un souci au pied ( éclats de verre) (que j’ai soigné seule avec de l’argile, pas très maline…), bref dés que je posais le pied par terre de façon trop vive, une décharge dans tout le pied, obligée de marcher à petits pas tranquilles… pareil, j’ai eu une immense compassion pour les personnes agées rhumatisantes… Bref la cure Clark, je referai mais la vraie, c’est à dire d’abord déparatisage avec la vraie teinture de noix noire ( Dogna n’en a parlé dans son bouquin que quand elle a été disponible à l’achat sur le net), puis la cure du foie et ensuite celle du reins….il y a un message super sur ces sujets: http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1842. bonsoir concernant les calculs biliaires, comment être sur qu’ils viennent du foie? certains médecins argumentent que les « calculs » retrouvés sont des agglomérats formés dans l’intestin. S’ils proviennent vraiment du foie, (ce que j’aimerais croire!), normalement la deuxième fois tu devrais en trouver beaucoup moins…et pratiquement aucun la troisième fois? amicalement. Je vais essayer de répondre à ton message en fonction de mes recherches et mon expérience. j’ai moi aussi lu cette hypothèse disant que les calculs ne seraient que des agglomérats issus d’une réaction chimique entre l’huile d’olive, le jus de pamplemousse et les sucs digestifs se formant des les intestins. Ceci est certes plausible. Cependant, lors de mon expérience, j’ai rejeté deux types de calculs. Des tout petits, tout verts et tout mous en grosse quantité et quelqu’un beaucoup plus gros, plus dur et de couleurs marron, striées. Pour les premiers, je veux bien croire en l’hypothèse des agglomérats formés dans l’intestin, pourquoi pas! Concernant l’autre type de calculs, pour moi aucun doute, ils viennent d’ailleurs. D’autant qu’une fois couché, après avoir bu la « portion magique », j’ai senti un travail se faire au niveau des organes digestifs (je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai senti les calculs passés, mais ça fait un drôle d’effet, on sent nettement qu’il se passe quelque chose à l’intérieur…). Et je pense d’ailleurs que sans le sel d’epsom, cela pourrait être très douloureux. Certes, dans la logique des choses, on devrait en sortir de moins en moins au fil des cures. Mais il faut savoir que parfois la première cure ne donne aucun résultat ou peu satisfaisant, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de calculs. Tout dépend de chaque personne, si la recette a bien été suivie (les cures d’élimination des parasites augmentent le taux de meilleurs résultats). Même lorsque ça marche lors de la première cure, il est nécessaire de recommencer une seconde fois comme il l’est dit dans la méthode: » d’autres calculs, en amont des canaux, arriveront de nouveau et vous redonneront de nouveau les mêmes symptômes ». Enfin, pour savoir s’ils viennent réellement du foie, il suffit de constater une amélioration de son état général lors des semaines qui suivent. Pour ma part, après avoir suivi cette cure, j’ai constaté que mes migraines et crise de foie se faisaient plus rares et une diminution de mes allergies saisonnières. Bonjour Philo et tous les membres! Aprés 25 mn de souffrance durant lesquelles, je me demandais ce que j’avais, la douleur est partie comme elle était arrivée… c’était le jour de Noël! depuis, j’ai passé une écho qui indique 3 ou 4 cailloux de 13 à 20 mm. Et, comme j’ai plutot envie de garder ma vésicule (le médecin me conseille l’ablation), je voudrais essayer ce nettoyage mais je me pose une question, à savoir, comment suis je certaine que la dilation du canal avec le sel d’epsom, sera suffisant pour laisser passer les plus gros cailloux?? parce que s’ils sont poussés dans le canal et qu’ils restent coincés, je n’imagine même pas la souffrance et l’urgence médicale! Savez vous de combien de diamètre étaient vos calculs? Merci de vos réponses. Pour répondre à votre question, mes 3 plus gros calculs devaient mesurer entre 10 et 15 mm. Par contre, je n’avais pas de douleur, en fait, je n’étais pas au courant que j’avais des calculs! J’ai fait cette cure de manière préventive car je sais qu’un bon nettoyage du foie et de la vésicule est conseillé en cas d’allergies saisonnières dont je suis atteinte. Personnellement, sachant que vous avez eu des douleurs, il serait peut être plus prudent de commencer par une cure pour le foie qui aide à dissoudre les calculs avant d’entreprendre la cure pour les éliminer. Le radis noir convient parfaitement. Voici un lien qui peut vous intéresser sur ce sujet: http://www.plantes-et-sante.fr/article/soignez-calculs-par-les-plantes.html. Pour ce qui est de l’ablation de la vésicule biliaire, si vous pouvez l’éviter, tant mieux! Car si elle fait partie de notre corps, c’est qu’elle a son utilité… je comprends pas pourquoi on pratique autant l’ablation…. Peut être devriez-vous demander conseil auprès d’un naturopathe 🙂 Voilà, en espérant avoir pu vous aider! Je vous dis bon courage pour la suite et n’hésitez pas à donner de vos nouvelles! Voilà… c’est fait! J’ai expulsé entre 400 et 500 calculs, c’est vrai que c’est difficile d’avoir le compte exact car à un moment j’ai arrêté de compter!! bon, pour une 1er fois, c’est pas mal je trouve, en tout cas, je retrouve l’espoir de sauver ma vésicule! Je vais vous raconter mon expérience: j’ai tout d’abord préparé mon organisme à ce nettoyage quelques jours avant, car j’avais fait une crise hépatique et je ne voulais pas revivre la même souffrance étant donné que je savais que j’avais de gros calculs et qu’il fallait procéder à l’ablation (dit par le chirurgien non interventionniste en plus! c’est la raison pour laquelle je l’avais choisi celui-là!) bien… donc, je vous explique comment j’ai procédé aprés avoir recueilli le plus d’infos possibles sur le sujet, je me suis calée sur la nouvelle lune (23.01.2012) pour le jour du nettoyage donc à partir du 7.01 tous les matins à jeun, j’ai pris 1 amp. de radis noir durant 6 jours, puis 1 le matin et 1 le soir durant 7 jours. Le radis noir aide à dissoudre les calculs. 5 jours avant le jour J, je commence le jus de pomme bio, (il aide à ramollir les calculs) à raison d’1L par jour, de façon que le dernier litre soit bu le matin du jour du nettoyage. En fin de matinée, je commence à avoir la « tourista », je pense que le jus de pomme bu aussi rapidement dans la matinée à provoqué cet état! Notez que le jus de pomme doit être pris de manière précise, soit 2H aprés le repas ou 1/2h avant, bu à température ambiante, par petite gorgée et … chose importante, se rincer la bouche à l’eau ou carrément se brosser les quenotes car le jus de pomme est agressif pour la dentition! Vous dire aussi que depuis plus d’une semaine, je ne mangeais plus ni produits animaux, ni produits laitiers! c’est vous dire si j’étais préparé, je ne voulais surtout pas revivre l’hyper souffrance du soir de Noël. Donc, le jour J arrive… je n’ingurgite plus rien à partir de 14h. A 18h, je prends le 1er verre de sulfate de magnésium (beurk) A 20h le second verre (re beurk!!) A part quelques aller et retour aux toilettes et des nausées, je vais bien! A 21h45, mon mari me prépare la mixture huile/pamplemousse + 5 gouttes d’antiparasitaire (Dr Clark) A 22h je bois en 30 sec. le mélange (le pamplemousse cache le goût de l’huile! faut le boire vite, en moins de 5mn) et immédiatement je m’allonge sur le dos en me décontractant le plus possible et en visualisant les calculs qui passent, je ne bouge pas, je suis tranquille… à part quelques acidités et gargouillis, rien pour le moment! au bout de 20 mn aprés avoir bu, je me sens pas bien du tout, de la chaleur m’envahit le dos, les épaules, les bras, j’ai envie de vomir, d’aller aux toilettes (il faut essayer de ne pas se lever durant la 1/2h qui suit la prise de la mixture car c’est là que les cailloux passent) donc, je m’efforce de retenir, je sens mon coeur qui s’accélère; je commence à flipper, je me sens vraiment pas bien! ça dure quelques minutes, puis mon organisme se rétablit et j’attends… je reste ainsi allongé durant 1h30, et la « tourista » me rappelle à l’ordre 🙂 mais bon, c’est tranquille comme on dit chez moi! je vais me coucher mais je ne peux pas dormir, et jusqu’à 5h du mat, j’ai la nausée, envie de vomir, l’huile/pamplemousse, sur l’estomac, l’oesophage qui me brûle, l’estomac patraque, je dégage une odeur d’huile, c’est incroyable, j’ai « mangé » de l’huile tout la nuit… j’attends qu’il se passe quelque chose, mais… rien! j’ai dû m’endormir vers 5h30, fatiguée certainement, et j’ai zappé la prise du 3e verre de sulfate à 6h! peut-être que mon inconscient l’a prévu ainsi, car j’avais déjà la nausée au bord des lèvres de savoir que je devais encore en avaler 2 verres! donc, je l’ai pris à 8h, je suis restée debout et c’est réellement là, aprés 3/4h environ de la prise, et quelques passages aux toilettes que l’expulsion des calculs, a commencée! J’ai pris le 4e et dernier verre à 10h et je n’ai pas arrêté d’expulser des cailloux jusqu’à 15h puis la procédure à cessée tout naturellement. Je n’ai eu aucune souffrance au niveau du foie/vésicule, un nombre incroyable de calculs sont sortis, des gros, des petits, dont certains avaient été comme fractionnés (certainement par le jus de pomme et le radis noir) mais qui n’ont provoqués aucune douleur lors de leur passage dans le canal cholédoque. J’ai suivi le protocole que je m’étais fixé à la lettre (beaucoup font plus simple! mais j’étais un peu angoissée que ça se passe mal) Je suis enchantée et je n’ai qu’une hâte, celle de recommencer à la prochaine nouvelle lune! Voilà… j’ai été un peu longue, mais ça valait le coup de vous raconter tout mon parcours, j’espère que mon témoignage servira! Je vais partager une autre expérience dans un autre post! Merci à vous de m’avoir lu Bisous à tous. Quel beau témoignage Fanny! Je suis ravie que tu aies tenté l’expérience et qu’elle ait si bien fonctionné! Tu as suivie ton protocole à la lettre, tu as eu raison, c’est aussi cela qui permet d’en évacuer un très grand nombre. J’imagine que tu dois sentir la différence sur ton état physique en général! Tu comptes donc recommencer? Wahou quel courage! Super! Tant que l’huile d’olive et le pamplemousse ne te dégoute pas… tant mieux! Moi, lors de ma 3ème tentative, j’ai fait une crise de foie, l’expérience a raté et je n’ai pas pu toucher à une goutte d’huile d’olive pendant plusieurs mois! Voilà pourquoi il est plus que nécessaire de suivre le protocole à la lettre et d’être le plus possible détendue 😉 Encore une fois, je suis ravie pour toi et j’espère que ton témoignage poussera d’autres personnes à tenter l’expérience!! Tu me donnes presque l’envie de recommencer tiens! hi hi. Merci à toi et à bientôt! bonjour… j’avais promis de revenir pour un autre témoignage! Mais avant, je vais rajouter quelques indications sur le mien fait précédemment.. j’ai continué à évacuer quelques calculs les 2 jours suivants le nettoyage, mon entourage à remarqué un changement au niveau de mes yeux; le blanc plus blanc, plus « vivants », plus lumineux, je me sens plus alerte, moins gonflée, au niveau du poids, je dirais de ne pas attendre de perte! Je continue: voici donc le témoignage de mon cher et tendre qui a voulu, disons… « essayer » 🙂 aprés mon expérience. Je tiens à souligner que l’écho abdominale ne montrait pour lui, aucun calcul!! donc, il a décidé de faire la nettoyage, sans préparation préalable! normal je dirais, puisqu’il était sensé n’avoir aucun calcul et de ce fait, psychologiquement, il était « tranquille », aucune appréhension! Donc… il décide (juste le matin ou moi je termine mon nettoyage) de le faire aussi. Repas léger à midi, à compter de 14h, il n’ingurgite plus rien, il prépare le sulfate, le met au frigo et à 18h boit son 1er verre! à 20h le 2e… à 21h45, il prépare la mixture huile/pamplemousse, à 22h, il boit le tout rapidement, il s’allonge sur le dos immédiatement (sur le canapé) et au bout de 20mn, il sent que « quelque chose » bouge au niveau du foie, ressenti supportable qui dure environ 30mn, il décide d’aller se coucher dans son lit et c’est à ce moment là, juste après s’être couché, qu’une douleur se fait sentir, une douleur persistante, comme si ce quelque chose se déplaçait, la douleur qui monte en intensité, mais néanmoins reste supportable, cette douleur ne le lâche pas de toute la nuit, il n’a pas la « tourista », il arrive à dormir un peu! … à 6h il prend son 3e verre, il se recouche… toujours aucune évacuation. A 8h, il absorbe le 4e et dernier verre de sels d’epson et à 11h…. réaction: 1er selles molles sans calculs…. 2e selles, quelques minutes aprés, liquides avec calculs… surprise. et jusqu’en milieu d’aprés midi, il a évacué des centaines de calculs dont certains assez gros, environ une dizaine pour une talle comprise entre 10 et 20mm. (Ses calculs sont différents des miens, ils sont d’apparences plus lisses sur chaque face, comme des cailloux lisses! je peux pas expliquer autrement 🙂 alors que les miens étaient lisses d’un côté et de l’autre, comme éclatés, coupés… comme s’ils avaient, pour les plus gros, étaient franctionnés en plusieurs morceaux! je pense que cela vient du fait que j’ai pris le radis noir et le jus de pomme avant le nettoyage…. je devais en avoir de vraiment gros!) Quelques jours aprés la fin du nettoyage, tout va bien pour mon mari, le visage a un teint plus lumineux, il se sent plus dynamique et l’envie de recommencer dés que possible. Voilà, Bisous à tous Fanny. Merci à toi Fanny et à ton mari pour ce second témoignage! Bravo, à vous deux! Un système hépatique sain est tellement important pour le bon fonctionnement du corps… qu’il faut en prendre soin 🙂 Mes cailloux à moi étaient lisses et verts sauf les plus gros, ils étaient comme striés et marrons. C’est assez impressionnant de voir tout ce qu’on peut sortir! Allé, encore un ou deux nettoyages et votre vésicule sera comme neuve! hi hi 😉 Encore merci et à bientôt! Alors Philo… tu as recommencé 🙂?? Donc… chose promise… me revoilà pour apporter mon témoignage suite au 2ième nettoyage que j’ai effectué le lundi 13 février dernier! Contrairement au précédent, pour celui-ci, je n’ai fait aucune préparation sauf que j’ai continué à prendre l’anti-parasitaire durant 10 jours. Donc… le jour J, j’ai pris un solide petit déjeuner vers 10h et je n’ai rien mangé jusqu’à 18h où j’ai avalé le 1er verre. A 20h le 2ième… alors celui-là, pour moi c’est le plus dur, c’est vraiment ignoble, j’ai vraiment la nausée et tout sur l’estomac et des brûlures du oesophage… c’est le plus difficile à passer… à part ça, il n’y a rien de particulier. A 22h je bois ma mixture (huile-pamplemousse) debout et je me couche aussitôt… 1h1/2 après, j’ai une petite douleur sur le côté droit mais rien de méchant. Pas de tourista, rien!! je dors sans me lever de la nuit et le lendemain à 6h, je me lève pour le 3ième verre… beurk…c’est vraiment dégueu… j’en grimace encore, 10jours après!! bon enfin, je serre les dents vu les résultats du 1er nettoyage, ça vaut le coup 🙂 toujours rien ni aux toilettes, ni en douleur… rien, de rien!! je me demande si ça va marcher cette fois?? je bois le dernier verre à 8h et oh merci c’est fini… jusqu’au prochain!! nettoyage 🙂 Vers 8h30, ça commence, allerS et retourS aux toilettes, et puis faut pas trainer en route, pas le temps de faire un câlin au chien au passage… chaud devant!! pour le moment, aucun calcul dans la cuvette… je me demande si j’en ai encore?? mais si mais si… les voilà qui arrivent, suffisait d’être patiente… J’ai dû en évacuer quelques centaines, des petits, des gros… sans aucune douleur! J’ai passé 2 jours extrêmement fatiguée et j’avais froid. J’ai été plus fatiguée qu’au 1er nettoyage. Je ne peux pas dire pourquoi et si c’est normal, mais si quelqu’un expérimenté dans le nettoyage peut me donner un début d’explication de cette fatigue, je suis preneuse. Aujourd’hui, 10 jours après, de temps en temps, j’ai une petite douleur furtive au côté droit, comme si le travail de nettoyage continuait?? Philo, as-tu une explication?? Ce que j’ai remarqué aussi, c’est un rejet de certains aliments: accro au café au petit déjeuner, j’ai pas autant de plaisir le matin et je suis étonnée parfois, de ne pas en prendre; le vin c’est pareil, c’est pas que j’en buvais beaucoup, mais un fond de verre de bon vin au repas, me réjouissait les papilles, aujourd’hui, bof!! pas plus que ça et souvent je n’en bois pas; en revanche le chocolat, toujours autant de plaisir 🙂 Bon, ben… je vous laisse… Bisous à tous. Fanny. Une fois de plus bravo Fanny!! Ton foie va être tout propre! Ah les fameux allés retours aux toilettes, j’ai rigolé en lisant cela! C’est vrai qu’il faut être rapide!! D’ailleurs, je me souviens de mon dernier nettoyage où j’ai fait une crise de foie… aie aie aie ça sortait autant par en haut que par en bas, je n’en pouvais plus! lol. La fatigue et les frissons que tu as ressenti, je pense que c’est le signe que le foie travaille et se nettoie 🙂 Il réagit, bon signe! Car parfois quand le foie est trop « encrassé », il ne réagit même plus, donc pour moi ces symptômes sont positifs 🙂 Pour la douleur que tu ressens, peut être reste-t-il encore des calculs qui bloquent le passage, les deux premiers nettoyages ont du tout remuer dans le foie et la vésicule, ce qui fait que d’autres calculs plus profonds ont pu remonter à la surface ou alors, lors du passage des gros calculs, ils se peut qu’ils aient un peu forcé sur les parois. Après oui, il se peut très bien que le nettoyage continue et pour cela je te conseille de faire le bain dérivatif! J’en ai d’ailleurs fait un article que tu trouveras ici: https://chezphilo.wordpress.com/2011/03/21/bain-derivatif/ C’est une méthode qui aide à éliminer tout ce qui est toxique dans le corps. c’est super! Une fois que tu commences, tu ne peux plus t’en passer tellement les effets sont bénéfiques! Et pour ce qui est du rejet de certains aliments, c’est signe de nettoyage, c’est super! Moi ça me fait le même effet avec la pratique du bain dérivatif! Le corps ne réclame que des choses saines, c’est génial! En ce qui me concerne, je n’ai pas recommencé l’expérience, j’ai eu des petits soucis avec l’alimentation ces derniers mois (blocage, noeud à la gorge et à l’estomac ) donc je vais d’attendre d’avoir repris suffisamment de poids 🙂 Voilà! Comptes-tu faire un troisième nettoyage? Je te souhaite une bonne continuation 🙂 Bisous et à bientôt! 🙂 Vraiment merci de ton aide, de ta présence et de tes bons conseils! Oui… j’ai l’intention de continuer le nettoyage, mais cette fois, je vais acheter le sulfate de magnésium en gélules, pour mieux passer le cap, car je veux bien souffrir mais là… beurk, je ne souhaite pas que mon corps rejette totalement ce produit avant d’avoir terminé le nettoyage!! Je dois avoir une sensibilité particulière au sulfate parce que j’ai pu lire des témoignages où les personnes n’ont pas de sensations hautement désagréables comme moi 🙂 Je vais aussi, expérimenter le bain dérivatif et je te donnerais mes sensations dans un prochain post. En tout cas, bon rétablissement pour toi et à une prochaine fois, Philo, y a t-il une possibilité de vous joindre, autrement quand écrivant ici? J’ai juste quelque chose à vous demander et je n’ai pas envie que cela s’affiche sur les commentaires! Vous avez mon mail. Merci de me répondre. Cordialement. Mail envoyé, je donne quand même mon adresse au cas ou: philosophine@hotmail.fr. Pour nettoyer son foie des toxines accumulées la plus efficace et économique méthode est celle promue par Clark et Moritz. Pour voir un témoignage complet et détaillée d’un utilisateur de cette méthode qui a effectué plus de 16 nettoyages du foie consultez le site d’information: Je viens de jeter un coup d’oeil au lien que vous m’avez donné. Wahou! La méthode (qui est celle que je propose dans mon article) est super bien détaillé, tout est complet…. impressionnant! Je vais aller potasser tout cela plus profondément et le mettrait en lien directement dans mon article. Il faut avoir du courage pour le faire 16 fois en si peu de temps!! Super témoignage! Un grand merci à vous! Bonjour Philo et tout le monde 🙂 Je connaissais le site dont Denis donne le lien… effectivement les photos sont plus que parlantes! je me pose une question au sujet de la « Mise en garde ». J’ai en tout fait 3 nettoyages espacés d’1 mois environ. Le 3e m’a littéralement écoeuré (j’ai vraiment un problème à partir du 3e verre de sulfate… c’est l’horreur) c’est pour cela que j’ai arrêté depuis plus de 2 mois à ce jour. Je souhaitais faire un 4e nettoyage ce week end (j’ai acheté les gélules de sulfate) mais ce que je lis dans la mise en garde ne me rassure pas « calculs amalgamés créant un bouchon qui aggraverait la situation… »!! Il me semble que j’ai lu que toi Philo, tu as fait une crise de foie au 3e nettoyage, mais… 1) as-tu repris plus tard ou n’as-tu plus jamais recommencé? (si d’autres personnes peuvent partager) Juste savoir si je peux reprendre en ayant sauté 1mois1/2 en gros? et aussi… 2) si quelqu’un a l’expérience de la prise du sulfate en gélules comparé à la poudre? Merci de vos réponses. Pour répondre à tes questions, mes 3 nettoyages, je les ai fait à 2 semaines d’intervalle à chaque fois. Au troisième, j’ai fait une crise de foie, qui n’est pas dû aux calculs mais plutôt à du stress (je fais très facilement des crise de foie et l’huile d’olive en grande quantité n’a rien arrangé ) Je n’ai pas repris après. Perso, ce n’est pas le sulfate qui me pose problème, mais le mélange huile d’olive et pamplemousse m’a écoeuré dès le second nettoyage…. Mais cela ne m’empêchera pas de retenter un jour! 😉 Après pour l’histoire des calculs amalgamés… je ne peux pas te dire… je ne savais pas qu’une fois les nettoyages commencés, il fallait aller jusqu’au bout… Le blog dont Denis donne le lien est vraiment super! Dommage qu’il n’existait pas à l’époque où j’ai tenté l’expérience! hi hi Bon, si cela fait deux mois pour toi, je pense pas que ce soit trop grave, tu peux retenter 🙂 Il va falloir que je songe sérieusement à m’y remettre, quand on voit les bienfaits ….. Seulement, il faut une certaine rigueur… pas facile!! Pour le sulfate en gélules, je ne savais même pas que ça existait! Si le produit se dissout dans l’estomac, j’imagine que cela doit avoir le même effet que celui en poudre…. Ca y’est, c’est décidé, je reprends la grande aventure en septembre certainement à la nouvelle lune (ou fin août…) Et ce coups-ci, je compte aller jusqu’au bout du nettoyage, c’est à dire répéter le processus jusqu’à ce que mon foie soit tout propre! J’ai eu le déclic en potassant le lien qu’a mis Denis…. il est vrai que lorsque j’ai fait mes trois nettoyages il y a quelques années, j’ai ressenti du mieux au niveau de la digestion et de mes allergies. Actuellement, je recommence à avoir des soucis de digestion, ma peau est terne… retour des maux de tête… etc…. Donc voilà!! Il est temps d’y remédier et je me sens prête! Je vous tiendrai au courant! Encore merci à tous pour vos commentaires! 🙂 Coucou Philo… géniale ta programmation 🙂 Bon… j’ai fais ma 4e cure la semaine dernière! Cette fois avec les gélules de sulfate! Gélules ou pas… la 3e prise est toujours un calvaire pour moi. La prise est de 15 gélules avec un verre d’eau (mm quantité d’eau que si tu prends le sulfate en poudre) et cela 4 fois… tout pareil en fait, sauf que tu sens pas le goût! Je dirais qu’avaler les 15 gélules avec si peu d’eau… c’est vraiment pas évident! 1er fournée:)) ok… je me dis « oh super » 2e fournée… je ressens des sensations désagréables dans l’estomac, je tiens bon 3e fournée de 15 gélules… « beurk… difficiles à avaler, elles restent coincées dans la gorge et j’ai des nausées, mais je tiens bon! 4e fournée prise à 8h du mat… beaucoup de difficultés pour avaler les 15 dernières gélules… ça passe plus du tout… c’est pire que le sulfate en poudre… et pour la 1er fois … excusez du détail, mais… à 10h, soit 2h après l’ingestion, je vomis toutes les gélules et comme il n’y a plus la capsule, la poudre me brûle l’oesophage et passe aussi dans le nez 😦 l’horreur. j’ai jamais été aussi mal en point! Je sais pas si cet incident a été enclenché par les gélules ou par le fait que je n’ai pas pris de repas avant 14h? J’avais bien petit déjeuner et j’ai juste pris 1 fruit et 1 barre de céréales à 13h, plus de l’eau! Je sais pas ce qui a pu provoquer cette réaction? Il me reste encore une boite pour ma 5e cure, mais je vais toutes les ouvrir pour les diluer dans l’eau. La bonne nouvelle… c’est que j’ai encore sorti plein de petits et moyens calculs! Au fil des cures, je me sens de mieux en mieux au niveau du système digestif et de l’énergie. Bisous à tous et si vous êtes en vacances, profitez bien! Hello, Je soupçonne la barre de céréales (surtout si elle est commerciale), il y a du sucre ce qui déconseillé. Sinon, on peut le faire sans sulfate… voir ici: http://www.erichamel.com/documents/doc_NettoyageDuFoie.html. Bisous et bonnes vacances Catherine. Bonjour et MERCI beaucoup Catherine pour le lien! j’ai parcouru un peu le site… je ne l’aurai pas lâché!! très très intéressant, merci encore. Je suis vraiment ravie d’apprendre que la cure peut se faire sans le sulfate! L’as-tu essayée? La barre de céréales Gourmie’s que j’ai mangé, est tout à fait naturelle sans sucres ajoutés, sans gluten, sans produits laitiers et bio. Peut-être que mon corps a rejeté le sulfate? c’est bien possible car mon ressenti physique est vraiment au 36e dessous chaque fois que je dois ingurgiter ce produit,! et puis, une chose dont je n’ai pas parlé… c’est la sensation d’être totalement déshydratée! Pour cette 5e cure, j’ai perdu 1.8 kg du jour au lendemain, la tourista c’est déclarée dés 2e prise des 15 gélules et lorsque la cure a été terminée, le lendemain, à 10h, j’ai recommencé à m’alimenter avec des fruits, je n’ai jamais eu autant de plaisir à manger des fruits juteux, comme si j’étais à la limite de mes forces physiques, c’était très bizarre. La prochaine cure se fera sans le sulfate… merci Catherine:)) Bisous et plein de bonheurS dans vos vies. Coucou les filles! Fanny, tant mieux si tu as sorti encore plein de calculs! Au moins, l’expérience n’a pas raté malgré ce petit incident! A mon dernier nettoyage, le matin j’étais très mal et j’ai aussi vomi, mais je soupçonne le stress… La prise du matin n’est jamais trop facile d’autant plus que le foie a absorbé une bonne quantité d’huile la veille, il suffit d’être un peu fragile de côté là pour avoir une indigestion. 15 gélules à chaque prise tu dis? Oulala ça ne doit pas être évident à avaler… et si tu as eu du mal, c’est peut être cela qui a fait que tu as tout rejeté après… Après, peut être est-ce la barre de céréale comme le dit Catherine. Il est vrai que si c’est une barre de grandes surfaces, entre le sucre et les additifs, ce n’est pas top… Vu que tu as déjà fait plusieurs nettoyages, peut être que tu peux tenter la cure sans sulfate. De mon côté, j’appréhende un peu… car je sais qu’une fois commencé, je vais devoir aller jusqu’au bout…. si je pouvais tout nettoyer en 4 ou 5 nettoyages maximum, ce serait cool mais je sens qu’il y a du boulot:p Je commence à la nouvelle lune de septembre… comme ça, j’ai le temps de m’y préparer en douceur 🙂 Bonnes vacances à vous! Bonjour, j’ai pratiqué cinq ou six cures du foie, et je vais recommencer dans quelques jours. Fanny, je ne suis pas intervenu lorsque tu projetais d’employer des gélules de sulfate de magnésium, mais je pensais que ce n’était pas une bonne idée: arrivées dans l’estomac, il faut qu’elles s’ouvrent, que le produit se dissolve dans l’eau. Pas simple. Tout cela pour éviter le goût, c’est te torturer pour peu. Le conseil que j’ai déjà lu, c’est de mettre le liquide au réfrigérateur pour rendre le goût moins présent. Ce qui m’étonne beaucoup, c’est le conseil de faire la cure sans sulfate: Etant donné que le sulfate dilate tous les canaux biliaires, ce qui permet aux calculs de progresser, je pense que son absence permettra dans le meilleur des cas d’éliminer des petits calculs, et dans le pire des cas de coincer un calcul entre la vésicule et la sortie, avec des douleurs inévitables. Car l’absorbtion du mélange huile/pamplemousse provoque une forte sollicitation du foie et de la vésicule. Ce n’est pas comme si tu avalais un carré de chocolat ou si tu mangeais une salade! Moi, c’est ce mélange qui m’écoeure, au fil des cures: rien que d’y penser, ou de le sentir, j’ai envie de vomir. Pourtant, cette répulsion surmontée, j’arrive à le boire et je n’ai jamais vomi après. Je n’ai pas compté tous les petis calculs de moins de 3 mm, très nombreux. Mais pour ceux de 5mm et plus, j’en suis à près de 300. ET je sens qu’il y en a qui attendent à la sortie de la vésicule, d’où l’obligation de continuer. Je vous tiendrai au courant. A bientôt! Merci René de ton témoignage, effectivement, je me demandais aussi comment allait se faire la dilatation sans le sulfate?? Si d’autres personnes ont pratiqué sans sulfate, j’aimerais bien avoir leurs témoignages pour envisager mon prochain nettoyage 🙂 A bientôt. Fanny. Perso, je l’ai faite avec sulfate (en poudre), avant de lire l’information que c’était possible sans…. mais je la referai sans, car j’ai confiance dans le ressenti d’Eric Hamel. Fanny, je ne peux donc t’être aucun conseil, hélas, dans l’immédiat. Je comprends tout à fait Catherine, je tiens aussi à essayer sans, mais pour l’instant, je n’envisage pas de recommencer de suite puisque j’en sors. Si tu programmes un prochain nettoyage sans, pourras-tu partager stp? Merci! Fanny. Perso, lorsqu’il s’agit de ma santé et d’une souffrance possible, je ne me fie pas à un « ressenti ». J’ai visité beaucoup de sites où l’on parlait de la cure du foie, et je n’ai jamais lu ce genre de propos. D’ailleurs, dans la rubrique « témoignages » de son site, il est étrange que personne ne lui livre un retour d’expérience à ce sujet. Ce soir, je fais la cure. J’ai mis en pratique deux de tes conseils, Fanny: approche de la nouvelle lune, et préparation avec du jus de radis noir. On va voir! Merci à toi René pour ton témoignage! Après m’être un peu plus renseignée, je suis également sceptique sur la cure sans sulfate. Il serait bien d’avoir des témoignages. Comme René, c’est le mélange huile/pamplemousse qui m’écoeure, rien que d’en parler, j’ai la nausée! J’appréhende un peu le jour J et en même temps, j’ai tellement hâte d’y être! Merci à vous tous pour vos commentaires si enrichissants! Je vous ferai un compte rendu détaillé de mes futurs nettoyages dans un autre article 🙂 Bon, cette fois la récolte a été faible: une trentaine de petits calculs. Deux erreurs, à mon avis: j’ai bu seulement deux litres et demie de jus de pomme, et j’ai pris la purge infâme à 22H 45. Mais, pour la première fois depuis longtemps, j’ai trouvé deux types de calculs: les verts qui sont systématiquement présents, et d’autres qui ressemblent à des petits graviers et sont en fait du « sable » aggloméré. Je pense que ces derniers venaient de la vésicule, grâce au travail de sape qu’a fait le jus de radis noir: il fluidifie la bile et libère la vésicule de ce « sable ». Et à mon avis, ça a permis la sortie de morceaux un peu plus gros. Je verrai bien, les prochaines fois! Coucou René 🙂 C’est une trentaine en moins… super!! C’est vrai que le jus de radis noir est efficace dans la lithiase biliaire et rénale, il favorise l’élimination des boues qui encombrent ses philtres. Pour le jus de pommes, surtout rince ta bouche après l’avoir bu car son acidité n’est pas très bonne pour l’émail de tes dents! A bientôt 🙂 Fanny. bah …. ces philtres:)) Bonjour, j’ai recommencé, samedi. J’ai récolté une vingtaine de calculs verts, plus gros que la dernière fois. Mais plus de calculs « gravier ». Il se peut que le radis noir, que je continue à prendre, les ait éclatés en petits morceaux qui sont passés inaperçus. Depuis hier, quand je mange qqchose de gras, je sens que la vésicule se vidange très bien. C’est ce que j’attendais pour faire une pause: prochaine cure en septembre, probablement. A bientôt! C’est super si tu vois la différence au niveau de la vésicule! Je vois que tu les as fait plutôt rapprochée tes cures. Une pause de te fera du bien 🙂 Je commence fin aout la cure de sel d’epsom et je me demande si je ne vais pas faire comme toi, une cure de radis noir…. J’ai vraiment hâte de m’y mettre!! Merci René pour ton témoignage 🙂 Voilà! 1er nettoyage d’une longue série….. qui fut plutôt laborieux… et dire qu’il faut recommencer dans un mois…. beurk…(à éviter de lire, si vous êtes en train de manger! lol) Samedi midi: repas léger, un bol de riz avec une pincée de sel. 18h: première prise du sulfate de magnésium Le goût est horrible…. donc j’y rajoute quelques gouttes de citron et boit le tout avec une paille. Premières sensations bizarres dans l’estomac…. beurk, j’ai la nausée… 20h: Seconde prise de sulfate… toujours aussi horrible, je le bois le plus vite possible. Quelques minutes plus tard…. urgence toilette! Évacuation des selles. 22h: Prise de la potion magique! Une horreur. Même avec une paille, cela reste difficile à avaler. Je ne supporte pas l’acidité du pamplemousse… je fais une pause, vais chercher un peu de miel, ça passe mieux et je bois le reste de la mixture.Urgence de dernière minute…. toilette… ce qui retarde le coucher… Une fois couchée, ça travaille à l’intérieur! Quelques bruits bizarres puis des nausées… je me demande comment je vais dormir avec ça Je finis par m’endormir mais toujours avec la nausée. 6h: réveil, nausée, maux de tête… beurk…. 3 ème prise de sel d’epsom… puis je retourne me coucher. 8h: 4ème et dernière prise de sel d’epsom… ouf fini. Je retourne me coucher. 10h: la vidange commence et se terminera en fin d’après midi. Résultat: Totalement différent de la première fois que j’avais fait en 2007 ou 2008 où j’avais évacué au moins 300 calculs de tailles différentes dont 2 ou 3 dépassant les 1.5 cm. Or aujourd’hui j’ai évacué quelques petits calculs, assez petits et beaucoup de « boue » ainsi que des trucs tous clairs et tous mous, un peu filamenteux…. (désolée pour les détails:p ) Pour la prochaine, je pense que je vais diminuer la dose d’huile et de pamplemousse car comme je ne mange pas beaucoup, mon corps n’a pas supporté toute cette huile d’olive d’un coup… donc crise de foie. Plus l’acidité que je ne supporte pas. Ce soir, je me sens mieux, beaucoup moins nauséeuse. Mais j’ai des maux de ventre et ait perdu du poids. Voilà!! A la prochaine! 🙂 Si on as pas d’allergie ni de problèmes de foie apparemment on peut aussi le faire? Et combien de nettoyage somme nous obliger de faire une fois qu’on as commencer? Je voudrais le faire qu’une seul fois est ce prudent? J’ai peur d’avoir mal pourriez vous me conseiller svp? Évidemment même si on a pas d’allergie ou de problème de foie on peut le faire et je dirai même que tout le monde devrait le faire car nous avons tous plus ou moins de calculs dans le foie. Je suis actuellement en train de lire le livre d’Andreas Moritz: « l’étonnant nettoyage du foie et de la vésicule bilaire ». Dans ce livre il est bien expliqué que la plupart des problèmes de santé ont leur origine dans un dysfonctionnement du foie. Très intéressant, je vous le recommande. Pour le nombre de nettoyage, il est fortement recommandé des nettoyages une fois par mois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun calculs dans le foie. Donc au moins 5 ou 6… Un seul nettoyage ne suffit pas en général. Car vous allez évacuer des calculs, vous vous sentirez sans doute mieux pendant quelques semaines, puis des autres calculs plus anciens vont remonter à travers les canaux du foie, entravant le bon fonctionnement de cet organe si précieux. Enfin, pour ce qui est de la douleur, personnellement je n’en ai pas eu du tout. Si vous suivez le processus à la lettre, il n’y aura pas de soucis 🙂 Voilà! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions! De mon côté mon prochain nettoyage est prévu mardi! J’ai hâte même si ce n’est pas une partie de plaisir….:p. Bonne continuation à vous 😉 Témoignage de mon 5ème nettoyage qui a été un sacré réussite!! Alors, pour commencer, aucune préparation. Pas de jus de pomme. Seulement, cela fait plus d’un mois que je prends une ampoule de radis noir tous les matins. J’ai respecté le protocole habituel, pas de graisse le jour J, pas de repas après 14h, prise de sel d’epsom etc… Au moment de prendre la fameuse potion du soir, étant donné que je ne supporte plus le mélange huile + pamplousse, j’ai décidé de les boire séparément. J’ai donc commencé par le pamplemousse, puis l’huile. Ce fut un peu plus dur pour l’huile mais j’ai quand même réussi à tout boire. Je ne savais pas du tout si ça fonctionnerai de cette manière, mais j’ai tenté le tout pour le tout. Résultat: je n’ai jamais autant sorti de calculs. Une 20aines de gros, mesurant plus d’un centimètre de diamètre. Des centaines de la grosseur d’un pois ou plus. Et au moins 1000 tous petits, sans parler des filaments et des paillettes…. J’ai évacué toute la journée, j’ai même du reprendre une prise de sel car je sentais que j’avais encore des calculs dans les intestins et j’en ai également évacué le jour suivant. Je suis super contente! Les 4 premiers nettoyages étaient un peu décevants, j’en étais venue à penser que mon foie était peut être propre… mais mon intuition me disait que non. J’ai bien fait de persister. Je recommence le mois prochain et j’ai vraiment hâte. Voilà!! Et surtout n’hésitez pas à faire connaître cette méthode!! Bonjour Philosophine, je reviens après une autre cure. En fait l’en suis à la récolte qui n’est pas finie: des calculs verts, comme très souvent. Je voulais te poser une question sur ta dernière cure, en février: te souviens-tu si les calclus étaient surotut verts, ou non? Je la pose par rapport à la non-utilisation du jus de pomme. Car on dit qu’il débarrasse les canaux biliaires du foie du cholestérol, ce qui aide la progression des calculs vers la sortie. Alors, je me demandais si tes calculs ne venaient pas en majorité de la vésicule. On les reconnaît, dit-on, à ce qu’ils sont calcifiés, donc plus durs. Les verts, pleins de cholestérol, avec des formes qui rappellent parfois celles des canaux qui les ont contenus, viennent du foie. Voilà, si tes souvenirs sont encore là, cela satisfera ma curiosité et fera peut-être avancer notre connaissance. Bon courage pour la prochaine fois (j’ai en horreur l’odeur même du mélange huile-pamplemousse)! J’ai refait plusieurs nettoyages depuis février (le dernier en juillet) et la plupart de mes calculs étaient mous et verts (même sans jus de pomme) mais il m’est arrivé de sortir quelques calculs marrons durs et calcifiés et ceux là, je pense qu’ils venaient de la vésicule biliaire. De mon côté, c’est terminé (ouf!!). J’ai au total fait 8 nettoyages et je suis contente d’avoir terminé car tout comme toi j’ai beaucoup de mal à boire le mélange huile-pamplemousse. Cela me donne la nausée. Pour mon dernier nettoyage, j’ai remplacé l’huile d’olive par de l’huile de macadamia, moins forte au gout et plus légère et le résultat est le même. Dorénavant, je pense faire des nettoyages d’entretien deux fois par an. Je te souhaite bon courage et n’hésite pas à venir nous parler de tes expériences! Cet article est l’un des plus consultés sur mon blog, beaucoup de personnes sont à la recherche de témoignages. Bonne continuation et à bientôt! Bonjour Philosophine, Alors là. Je note ta recette et je vais l’essayer!! Je fais « souvent » le cure (malheureusement souvent, car j’ai des formations de calculs de façon chroniques m’a dit mon naturopathe). Cette méthode classique marche très bien mais si tu as trouvé une méthode permettant un nettoyage plus en profondeur, il faut l’essayé! Je te tiens au courant… Juste un détail, peux-tu me préciser quelle quantité de sel d’epsom est-ce que tu mets et pour quelle quantité d’eau (habituellement moi je mets deux sachets de 30g dans 800ml d’eau) Alors, je ne sais pas si la méthode que j’ai tentée marche mieux que les autres, mais à moi, elle me convient! Pour le sel d’epsom, je prends entre 15 à 18 g dans un verre de 180 ml d’eau à chaque prise 🙂 Voilà voilà!! Bon nettoyage! Bonjour Véro, perso, j’en suis à 40g pour 800 ml, ce que j’ai lu sur internet, et ça marche, la dilatation est suffisante et je n’ai jamais eu de calcul coîncé dans un canal trop peu dilaté. Salut, les nausées ça peut être normal de même se sentir vraiment malade pdt un nettoyage, en général quant c’est comme ça on sort « le paquet »! Je l’ai lu ds le bouquin d’Andréas Moritz et ça m’est arrivé aussi une fois sur une douzaine de nettoyages que j’ai fait (Et loin d’être raté c’est effectivement un de ceux ou j’ai sorti le plus de calculs!). J’ai une amie ça lui est arrivée de vomir (A son premier nettoyage!) assez rapidement après avoir bu « la potion » et ça n’a pas empêché que le nettoyage fonctionne (Le lendemain, elle en a sorti de la taille de petites balles de ping pong. Autant dire qu’elle a ressuscité! ). C’est vrai que maintenant je boit plus vraiment ça de bon cœur mais comparé aux bénéfices du protocole c’est rien! Bonjour, je me lance dans la cure après avoir tergiversé pendant 6 mois. Avez vous vu une amélioration de votre psoriasis? C’est ma principale motivation, mais pas l’unique. Merci! Je n’ai plus aucune trace de psoriasis ni autre problème de peau! La cure du foie a certainement contribué à la résolution de ce problème mais pas que. En parallèle, j’ai modifié mon alimentation, j’ai arrêté totalement les produits laitiers et j’ai aussi fait un bon nettoyage des intestins. C’est sur ce dernier que j’insiste… si vous souhaitez commencer une cure du foie, je vous conseille fortement de nettoyer vos intestins préalablement avec des plantes (du psyllium par exemple) et si possible des lavements ou mieux une hydrothérapie du colon. Les résultats n’en seront que meilleurs 😉 Bon courage!!

une boisson qui fait maigrir vite sur

Protéger son foie par les médecines douces. La majorité des thérapeutes qui pratiquent les médecines naturelles reconnaissent l’importance majeure du foie dans le fonctionnement de l’organisme. En revanche, la médecine officielle s’y intéresse très peu. Elle nous offre la vaccination contre l’hépatite B (un désastre) et la greffe du foie… lorsqu’il est déjà trop tard. Seule la médecine alternative sait tirer parti des dons de la nature afin de préserver notre foie ou de le guérir lorsqu’il est malade. Le foie est la glande la plus volumineuse de l’organisme ce qui lui permet d’assurer un travail colossal indispensable à la vie. Sans rentrer dans les détails, on peut résumer l’activité du foie à trois fonctions: Métabolique: le foie joue un rôle majeur dans le métabolisme des sucres, des protéines et des graisses. Synthétique: des protéines à partir des acides aminés, du cholestérol et des sels biliaires qui constituent la bile indispensable à l’absorption des graisses. Épurative: Le foie « détoxique » la plupart des « poisons » absorbés par l’alimentation, dont les médicaments, qu’il transforme en composés non toxiques. Il assure avec les reins l’élimination des déchets produits par notre métabolisme. Le foie, constamment agressé. Il est fondamental de garder un foie sain si l’on veut jouir d’une bonne santé. Malheureusement, il souffre beaucoup tout au long de notre vie car les facteurs d’agression du foie sont multiples. Citons en premier lieu l’incroyable consommation de médicaments qui caractérise notre société. Je pense en particulier aux antidépresseurs, aux somnifères, aux antibiotiques mais aussi à la pilule contraceptive, mal nécessaire mais toxique pour le foie. Je pense également à notre alimentation trop riche, trafiquée ou contaminée par des pesticides et des conservateurs. L’abus d’alcool (la France détient à ce niveau un triste record) est également un facteur majeur de souffrance hépatique. C’est pourquoi, je conseille à tous mes patients d’entreprendre plusieurs fois par an une cure de désencrassement et de revitalisation du foie. Pour ce faire, la phytothérapie nous offre de nombreux remèdes comme le pissenlit, l’artichaut, le chardon Marie ou la fumeterre. Mais, c’est avec le Desmodium que j’obtiens les résultats les plus spectaculaires. Le desmodium, LE grand remède du foie. L'action de cette plante très répandue en Afrique (du Sénégal au Congo en passant par la Côte d’Ivoire) a été découverte par le Dr Pierre Tubéry et son épouse le Dr Anne-Marie Tubéry. Leurs recherches leur ont permis de découvrir qu'en Afrique, le Desmodium Adscendens est utilisé par les tradipraticiens pour diverses affections hépatiques. Cette plante herbacée vivace fréquente généralement les lieux humides ou le pied des palmiers à huile. Ce sont ses saponosides qui sont responsables de son action hépatorégulatrice. Une étude clinique réalisée sur des hommes atteints d’hépatite B à l’hôpital de Bamako, au Mali, a ainsi montré que l’administration d’une décoction de Desmodium entraîne une rapide diminution de la bilirubine (l’élévation anormale de la bilirubine dans le sang reflète un mauvais fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire et se traduit par une « jaunisse » ou ictère). Son emploi est on ne peut plus simple. Il suffit de faire bouillir pendant 15 minutes 10 grammes de plante sèche (tiges et feuilles) dans un demi-litre d’eau et de filtrer. On obtient une boisson que l'on consommera dans la journée et continuer le traitement jusqu’à disparition des symptômes. Malheureusement la plante sèche ne se trouve que chez les herboristes. En revanche, on peut en trouver dans presque toutes les boutiques bio tant son succès dans les pathologies hépatiques est reconnu désormais. On prend alors du Desmodium en gélules (voir ici) Dose habituelle. Prendre 2 gélules 3 fois par jour. Prendre 1 gélule 3 fois par jour. Associer au desmodium un grand remède homéopathique des hépatites: Phosphorus. En pharmacie, procurez-vous un tube de granules de Phophorus en 7 CH et en 15 CH. Phosphorus 7 CH: 3 granules une fois par jour. Phosphorus 15 CH: 3 granules le 8ème jour, le 16ème, le 24ème et le 32ème (ne pas prendre la 7 CH ces jours-là.) Les hépatites virales. Ce sont des inflammations aiguës du foie provoquées par un virus. Les 3 virus les plus fréquemment rencontrés sont les virus A, B et C. Mais d’autres maladies virales (comme la mononucléose) peuvent aussi provoquer des hépatites. Cependant, seules les hépatites B et C peuvent évoluer vers la chronicité avec le risque de développer une cirrhose ou un cancer du foie. Le traitement des hépatites virales en médecine naturelle donne des résultats spectaculaires mais il faut bien distinguer la phase aiguë (pendant la maladie) de l’éventuelle phase chronique (séquelles d’une hépatite ancienne). L’hépatite aiguë caractérisée par différents signes comme le teint jaune, la fatigue, des troubles digestifs, des transaminases augmentées au niveau de la biologie sanguine, s’améliore en une semaine, et disparaît en 2 à 4 semaines avec le desmodium. Protéger le foie lors des cures de chimiothérapie. La prévention des effets hépato-digestifs de la chimiothérapie anticancéreuse est aussi une bonne indication du desmodium. Il faut prendre 2 gélules 3 fois par jour, à commencer 2 à 3 jours avant la chimiothérapie et continuer si possible pendant la durée de celle-ci. Arrêter lorsque l’état digestif est normalisé. Le silicium organique constitue une bonne association au desmodium pour minimiser les nombreux effets secondaires de la chimiothérapie anti-cancéreuse. Rôle de la vésicule biliaire dans la colite hépatique, plus connue sous le nom "crise de foie" Le foie fabrique quotidiennement environ 1 litre de bile qui est stockée dans la vésicule biliaire avant d’être expulsée dans l’intestin. La bile est absolument nécessaire pour la digestion des graisses. Certaines personnes (surtout si leur alimentation est grasse) sécrètent une bile trop épaisse, « boueuse ». Ce phénomène peut être à l’origine de certains malaises digestifs que l’on désigne sous le nom de « crise de foie ». Lorsque le phénomène s’accentue, la vésicule peut être le siège de calculs biliaires responsables de la crise de colite hépatique. Le traitement naturel des crises de foie sera le desmodium à raison de 6 capsules par jour (3 le matin à jeun et 3 le soir au coucher). Dissoudre et évacuer les calculs biliaires et rénaux. En cas de calculs vésiculaires, on réalise en plus la préparation suivante: Prendre un radis noir de la grosseur d’un poing, le couper en tranches en gardant les pelures. Y ajouter une cuillère à soupe de graines de lin et une pincée de feuilles de cassis (groseiller noir). Faire bouillir le tout dans un litre d’eau et lorsque le liquide se réduit à la moitié de son volume initial, le passer à travers une étamine. Verser dans une bouteille et y ajouter un demi-litre d’eau de vie (40 à 45°). Laisser reposer le mélange pendant 2 à 3 jours. Prendre un verre à liqueur de cette solution le matin au lever et le soir au coucher. Le traitement doit se poursuivre sur une période de vingt jours. Il faudra l’interrompre pendant vingt jours et le reprendre ensuite si nécessaire. C'est un peu compliqué, je vous l'accorde. Si vous voulez faire plus simple procurez-vous des bâtons d'aubier de tilleul!en boutique bio) dont vous ferez des infusions. Pour en savoir plus sur l'aubier de tilleul lisez cet article. La Vie Naturelle Tél.: 0 800 404 600 Site: www.la-vie-naturelle.com. Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com. Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.

perte graisse ventreche de porc

Douleur foie. Les informations suivantes vous sont données à titre indicatif et ne se substituent aucunement à une consultation médicale. Elles s'appliquent exclusivement aux gestes réalisés dans notre centre. Le 01 juillet 2015. 1/ Que se passe-t-il en général après une biopsie? Vous quittez le cabinet avec une poche de glace dans le soutien-gorge, que vous garderez 1h environ. Prévoir de porter un soutien-gorge assez serré. Vous n’aurez en général que quelques tiraillements peu gênants pendant deux jours et un bleu, sans grosse douleur. Vous pouvez être un peu fatiguée pendant 1 heure ou 2, il est préférable de ne rien prévoir juste après le geste. Il faudra éviter de porter des choses lourdes ou de faire des efforts avec le côté concerné par la biopsie pendant 48h. Après le retrait du pansement au bout d’une semaine, il restera une très fine cicatrice de 3 mm qui disparaitra totalement en quelques semaines. 2/ Pourquoi met-on une poche de glace? Elle sert à éviter ou limiter la formation d'un hématome et à calmer la douleur. La poche de glace mise en place par nos soins sera gardée jusqu'à la fonte des glaçons, environ 1 heure. N'hésitez pas à renouveler l'application d'une poche de glace dans les heures qui suivent, en particulier en cas de douleur. 3/ Que faire en cas de douleur? De simples tiraillements sont fréquents pendant 1 à 3 jours après une biopsie. En cas d'hématome, les douleurs sont plus importantes, il faut prendre des antalgiques adaptés. Si les douleurs apparaissent dans les 12h après le geste, l'application d'une poche de glace est très efficace. Quel antalgique prendre? Tous ceux contenant du paracétamol, du tramadol, de la codéine. Ne prenez pas d'anti-inflammatoires car ils augmentent le risque d'hématome. En cas de doute, nous contacter. 4/ Que faire en cas d'hématome? Un hématome cutané superficiel (un bleu) est normal et ne doit pas vous inquiéter. Un hématome profond survient dans moins de 1% des microbiopsies et moins de 5% des macrobiopsies. Le plus souvent il apparaît dans les 12 heures. Les symptômes: vous ressentez des douleurs. Vous constatez l'apparition d'un gonflement voire d'une boule. Il peut y avoir un peu de sang visible sous le pansement. Ce n'est absolument pas grave. N'enlevez surtout pas le pansement à ce moment-là. Le plus efficace est l'application immédiate d'une poche de glace, en appuyant, pendant 30 à 45 minutes. Prenez des antalgiques. Contactez-nous secondairement, ou une infirmière, pour refaire le pansement s'il est sale. 5/ Quand enlever le pansement? Le pansement du dessus sera gardé 48h sans le mouiller. Dès 48h, enlevez-le doucement. Vous garderez 5 jours de plus les bandelettes (stéristrips) mais vous pouvez les mouiller lors de la douche (pas de bain, ni de piscine). Enlevez vous-mêmes les bandelettes 7 jours au total après le jour de la biopsie. La peau aura cicatrisé. Il persiste un bleu pendant encore quelques jours. 6/ Les résultats. Ils seront envoyés à votre médecin traitant ou à votre gynécologue par courrier ou fax dans les 10 jours. Vous devez prendre contact avec ce médecin pour être informé des résultats. Deux compte-rendus écrits des résultats sont adressés à votre médecin dont un exemplaire vous sera remis par ses soins, à conserver avec les mammographies.

L'antre de la fée. La cure pour le foie ou comment se débarrasser des calculs en 24h…. Avant toute chose, j’aimerai que vous sachiez à quel point je prends un gros risque en écrivant les lignes qui vont suivre… un très gros risque même! Celui de vous faire fuir à jamais de mon blog… Oui, il est fort probable qu’une fois arrivé au bout de mon article (du moins si vous en avez le courage…), vous me voyez d’un tout autre oeil… « Mais quelle sorcière cette Philosophine! Il faut être maso pour faire un truc pareil!! » Bon ok, j’exagère un peu… Il n’empêche que…. Aller! Soyons sérieux et venez découvrir avec moi ce qu’est la fameuse cure qui permet de nettoyer le foie et se débarrasser de ces vilains calculs! Mon but n’étant pas de vous présenter la méthode proprement dite mais surtout vous relater mon expérience. Je vous donne donc ce lien où vous trouverez toutes les explications sur le pourquoi du comment de cette méthode! Autre lien où l’auteur du blog explique non seulement la méthode mais également son expérience durant plusieurs mois: http://www.agirsante.fr (merci à Denis de m’avoir fait connaître ce blog!) Ca va toujours? Personnellement, en relisant la méthode, j’avoue que j’ai eu quelques haut-le-coeur… non non.. je ne veux pas vous décourager! Surtout pas! Et puis chaque expérience est différente hein! Comment en suis-je arrivée à tester cette méthode. Et bien toujours pour la même raison: mes nombreuses allergies. Depuis ma naissance jusqu’à maintenant, j’ai accumulé divers allergies allant de l’eczéma jusqu’à l’intolérance alimentaire, en passant par des crises de psoriasis sévères ainsi que de nombreuses migraines et crises de foie. Après des années de recherches, je tombe sur cette cure qui propose de se débarrasser des calculs du foie. Sans aucune hésitation, je me jette dans cette nouvelle aventure! Les ingrédients: Avant d’entamer la cure proprement dite, il est soit disant indispensable de s’y préparer en faisant un programme d’élimination des parasites et un nettoyage des reins. Le truc, c’est que dans la méthode, il ne précise pas comment faire! Voici donc un lien pour le programme d’élimination des parasites: http://www.erichamel.com/documents/doc_CureAntiparasites.html. Bon, personnellement je n’ai pas suivie ces deux méthodes à la lettre… tout d’abord parce que j’ai eu du mal à me procurer certains des ingrédients proposés et puis j’avoue que j’étais assez pressée de commencer la cure pour le foie… ce qui fait que je ne suis guère un exemple à suivre… Pour la cure du foie, voici donc les ingrédients nécessaires: Sel d’Epsom Huile d’olive Pamplemousse rose frais Ornithine Teinture de noix noire. Le sel d’Epsom est en fait du sulfate de magnésium, à ne pas confondre avec le chlorure de magnésium ou Nigari. Le sel d’Epsom permet aux canaux de se dilater, ainsi laisser passer les calculs. Ne sachant pas du tout où trouver cela, me voilà partie sur un site ésotérique… (à l’époque, l’ésotérisme ne faisant pas encore totalement parti de mon univers, j’ai eu quelques doutes quand au sérieux de ce site qui proposait pendules, boules de cristals, épées et autres…). Voici donc le lien où j’ai acheté mon fameux sel d’Epsom: L’huile d’olive, bon là aucun souci à s’en procurer! En revanche, il est conseillé de… l’ozonater (chose que je n’ai pas faite d’ailleurs… ). Je ne sais pas comment l’on fait, je vous laisse le soin de chercher si vous souhaitez le faire. Le pamplemousse, aucun problème mise à part qu’il est préférable d’utiliser un pamplemousse bio, histoire de ne pas surcharger le foie avec des pesticides où autres vacheries! L’Ornithine, je ne l’ai trouvé ni en pharmarcie, ni en magasin bio… j’ai donc commandé sur le net, vous en trouverez facilement sur des sites santé. Et enfin la teinture de noix noir, que j’ai remplacé par du brou de noix en poudre car à l’époque je n’en ai pas trouvé. J’ai du le commander tout comme la tisane d’absinthe (élimination des parasites ) sur un site qui proposent des plantes. Déroulement de la cure, mon expérience: Il est conseillé de manger léger les deux trois jours avant la cure si vous ne voulait pas vous sentir mal pendant celle-ci. On y est! La grande aventure commence! Samedi matin, je prends un repas léger, des céréales et des fruits. A midi quelques légumes. 14h: Interdiction de manger et de boire. Je mélange mon sel d’Epsom (qui va donc préparer les canaux au passage des calculs) à de l’eau. Jusqu’ici, ça va! 18h: Je prends la première dose de sel d’Epsom. Bon, c’est pas terrible mais c’est buvable… 20h: Je prends la deuxième prise de sel d’Epsom. La faim ne se fait guère sentir, je pense que c’est du au sel d’Epsom, c’est un peu comme le chlorure de magnésium, ça me remue l’estomac… 21h45: Je prépare mon demi verre d’huile, y rajoute le jus d’un pamplemousse et un peu de poudre de boure de noix à défaut de teinture de noix. L’odeur n’est pour le moment, et je précise bien « pour le moment » pas désagréable… fruitée… Enfin, une fois que le mélange est prêt, posé sur la table de nuit, je me prépare à aller me coucher. 22h: Il est l’heure de boire la potion magique! Debout, à côté de mon lit, je me prépare à boire la mixture avec les 4 cachets d’ornithine (comme ils sont très gros et difficile à avaler, je vous conseille de les couper en deux). La première gorgée n’est pas désagréable… la deuxième (avec les cachets) se révèle un peu plus difficile à avaler… la troisième…beurk au secours…. quatrième, cinquième… ouf! C’est finit! Et maintenant, dodo! Comme je suis facilement sujette aus insomnies, je m’allonge dans mon lit, casque sur les oreilles et c’est parti pour 1h de méditation guidée! Un quart d’heure après…. Mon ventre fait des bruits bizarres… pas de sensation désagréables mais je sens que ça remue à l’intérieur! Puis je finis par m’endormir…. Le lendemain matin: Je me réveille entre 7 et 8h et me lève pour prendre la dernière dose de sel d’Epsom. Je me sens un peu chamboulée… mais ça va, c’est supportable. En revanche en allant à la cuisine, l’odeur de l’huile et du pamplemousse de la veille me donne la nausée. Je retourne me coucher et me rendort. 2h après: Pas besoin de réveil, les toilettes m’appellent en urgence! La vidange commence…. (je vous conseille de faire cela dans une bassine, ou un seau, ainsi vous pourrez observer ce qui ce passe… oui je sais, c’est dégoutant hein! mais je vous jure, ça vaut le coup!) Je prends ma dernière dose de sel d’Epsom et je retourne m’allonger… jusqu’à ce que les toilettes me rappellent! Pas le temps de me rendormir… Bref, je vais passer deux heures à faire des aller retours aux toilettes…. 2h après: Je peux recommencer à manger. Je prends donc un jus de fruit, puis un peu plus tard des céréales. Et voilà! Terminé! Ce que j’ai trouvé dans ma cuvette…. Et bien beaucoup de petit calculs verts, je dirais au moins une centaine de tout petits qui flottait sur l’eau. Quelqu’uns un peu plus gros, de couleurs marrons gris et deux ou trois de presque 2 cm. C’est assez impressionnant de s’imaginer tout ça dans le foie! Et rien que de les voir sortis, on se sent plus léger, c’est « toujours ça en moins ». Après la cure, il est conseillé de recommencer à deux semaines d’intervalle. Ce que j’ai fait deux fois, avec autant de calculs évacués mise à part la dernière où la prise d’huile et de pamplemousse s’est mal passée et qui m’a valu un indigestion. Je pense que plus on fait de cure, plus le dégout de la mixture s’installe… j’ai par la suite rejeté l’huile d’olive pendant plusieurs mois tellement je ne supportais plus l’ordeur. Peut être avais-je trop mangé la veille ou peut être est-ce du au programme d’élimination des parasites qui a mal été suivit…. Je vous recommande donc de suivre au mieux les indications et conseils afin que tout se passer dans les meilleurs conditions possibles. Même si c’est loin d’être une partie de plaisir, je pense recommencer un jour, car il est vrai que c’est très efficace et sans danger si on suit bien le programme et je vous recommande de l’essayer. Et vous? Qu’en dites vous? Qui a déjà essayé? Qui veut essayer. N’hésitez pas à venir témoigner ou poser des questions! Share this: WordPress: Sur le même thème. Navigation des articles. 51 réflexions sur “ Nettoyer son foie ” c’est super, je l’ai déja fait. Vraiment ce n’est rien d’insurmontable. On fait du bien à son corps. j’avais utilisé le sulfate de magnésium 1,80€ le sachet en pharmacie, vérifier le poids sur le sachet si besoin utiliser la teinture mère de valériane ( de chez Boiron), qui est un calmant. Merci Sofia pour votre commentaire! Oui, c’est vrai, ce n’est pas insurmontable mais pour les personnes n’ayant pas recours à ce genre de pratiques naturelles, ça peut être assez surprenant 🙂 Pour le sulfate, c’est étonnant qu’ils n’en avaient pas dans ma pharmacie! Je me souviens d’avoir un jour demander du chlorure de magnésium et tout pareil, ils ne vendaient pas. Alors que j’ai trouvé dans une autre pharmacie dans une plus grande ville comme vous en sachet à 1.80 euros…. Pour la valériane, merci du tuyau! 😉 T timbré! mais sa m’interpelle je vais manger du pamplemousse! mdr sa sera déjà ça! nn pqe je sais pa si c’est le foi! l’estomac? je sui nul en médecine… Moi j’ai des problèmes qd je mange c’est assez rare mais j’ai déjà eu des spasmes c de la merde! j’ai du mal à manger défois… bon et j’ai remarquer aussi qd j’explore les profondeurs de mon « esprit, mon âme » soi moi-même à travers des relaxations profondes, et des auto soin avec mes mains et des tas de trucs sa purififie évacue ou avec l’aide d’un pote magnétiseur et sa me joue sur la déglutition, et je me mets a recraché… de l’estomac c’est pas comme vomir sa fai pa mal. alors je me disai tiens je vai prendre soin de mon foi! mai là Nn merci, je susi tro peureux, C com les jeûns sa me brancherai bien de testé mai j’ai tro la dalle! j ai tro faim! et j’ai besoin de manger! j’ai jamai eu le courage mai là si c’est pr gerber Nn merci sa va me rappelé des cuites! affreux fo vraiment être con pour se bourrer la geulle et gerber je compren vraiment pas certaines personnes je veux bien qu’il y en es qui est pa grd chose ds le ciboulo mai sa fai pa du bien… vivement que je m’éveille et que ej comprenne et les aides il son pa bien ds la caboche! Bref les problèmes du corps sont des alertes des problèmes psychiques… travaillez sur vos peurs le splus profondes en écoutant votre corps votre ressenti et ça libérera… Pr ma part, encore un petit peu de travail et je ressen que mes douleurs physiques, et donc d’estomac vont s’estomper je le sen trè trè bien! mdr. Alors écoutez vos maux avec votre coeur! ils sont des cado déguisé! pour vs faire capiche ceux que vous refoulez! Mille Bisous à tous! Be HAppy. Si tu suis le programme à la lettre, y’ a pas de raison que ça se passe mal 🙂 Enfin, si tu n’as pas de raison de le faire, ne le fait pas! Perso, c’était dans le but de diminuer mes allergies, sachant que les calculs biliaires c’est de famille! Pour le jeûne, c’est super cette pratique! Certes les deux premiers jours, la faim se fait ressentir mais passer cette étape, le corps se met en « auto-restauration » et on a pu cette même sensation de faim mais apparaît plutôt un sentiment de bien être. Très belle expérience à faire au moins une fois dans sa vie! Hello, je l’ai fait aussi… mais pas un souvenir terrible: une immense fatigue…. jamais connu ça… en même temps c’est bien cela permet de ressentir quelque chose d’inconnu et de comprendre le ressenti des personnes après une chimio par exemple…. Un jour j’ai un souci au pied ( éclats de verre) (que j’ai soigné seule avec de l’argile, pas très maline…), bref dés que je posais le pied par terre de façon trop vive, une décharge dans tout le pied, obligée de marcher à petits pas tranquilles… pareil, j’ai eu une immense compassion pour les personnes agées rhumatisantes… Bref la cure Clark, je referai mais la vraie, c’est à dire d’abord déparatisage avec la vraie teinture de noix noire ( Dogna n’en a parlé dans son bouquin que quand elle a été disponible à l’achat sur le net), puis la cure du foie et ensuite celle du reins….il y a un message super sur ces sujets: http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1842. bonsoir concernant les calculs biliaires, comment être sur qu’ils viennent du foie? certains médecins argumentent que les « calculs » retrouvés sont des agglomérats formés dans l’intestin. S’ils proviennent vraiment du foie, (ce que j’aimerais croire!), normalement la deuxième fois tu devrais en trouver beaucoup moins…et pratiquement aucun la troisième fois? amicalement. Je vais essayer de répondre à ton message en fonction de mes recherches et mon expérience. j’ai moi aussi lu cette hypothèse disant que les calculs ne seraient que des agglomérats issus d’une réaction chimique entre l’huile d’olive, le jus de pamplemousse et les sucs digestifs se formant des les intestins. Ceci est certes plausible. Cependant, lors de mon expérience, j’ai rejeté deux types de calculs. Des tout petits, tout verts et tout mous en grosse quantité et quelqu’un beaucoup plus gros, plus dur et de couleurs marron, striées. Pour les premiers, je veux bien croire en l’hypothèse des agglomérats formés dans l’intestin, pourquoi pas! Concernant l’autre type de calculs, pour moi aucun doute, ils viennent d’ailleurs. D’autant qu’une fois couché, après avoir bu la « portion magique », j’ai senti un travail se faire au niveau des organes digestifs (je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai senti les calculs passés, mais ça fait un drôle d’effet, on sent nettement qu’il se passe quelque chose à l’intérieur…). Et je pense d’ailleurs que sans le sel d’epsom, cela pourrait être très douloureux. Certes, dans la logique des choses, on devrait en sortir de moins en moins au fil des cures. Mais il faut savoir que parfois la première cure ne donne aucun résultat ou peu satisfaisant, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de calculs. Tout dépend de chaque personne, si la recette a bien été suivie (les cures d’élimination des parasites augmentent le taux de meilleurs résultats). Même lorsque ça marche lors de la première cure, il est nécessaire de recommencer une seconde fois comme il l’est dit dans la méthode: » d’autres calculs, en amont des canaux, arriveront de nouveau et vous redonneront de nouveau les mêmes symptômes ». Enfin, pour savoir s’ils viennent réellement du foie, il suffit de constater une amélioration de son état général lors des semaines qui suivent. Pour ma part, après avoir suivi cette cure, j’ai constaté que mes migraines et crise de foie se faisaient plus rares et une diminution de mes allergies saisonnières. Bonjour Philo et tous les membres! Aprés 25 mn de souffrance durant lesquelles, je me demandais ce que j’avais, la douleur est partie comme elle était arrivée… c’était le jour de Noël! depuis, j’ai passé une écho qui indique 3 ou 4 cailloux de 13 à 20 mm. Et, comme j’ai plutot envie de garder ma vésicule (le médecin me conseille l’ablation), je voudrais essayer ce nettoyage mais je me pose une question, à savoir, comment suis je certaine que la dilation du canal avec le sel d’epsom, sera suffisant pour laisser passer les plus gros cailloux?? parce que s’ils sont poussés dans le canal et qu’ils restent coincés, je n’imagine même pas la souffrance et l’urgence médicale! Savez vous de combien de diamètre étaient vos calculs? Merci de vos réponses. Pour répondre à votre question, mes 3 plus gros calculs devaient mesurer entre 10 et 15 mm. Par contre, je n’avais pas de douleur, en fait, je n’étais pas au courant que j’avais des calculs! J’ai fait cette cure de manière préventive car je sais qu’un bon nettoyage du foie et de la vésicule est conseillé en cas d’allergies saisonnières dont je suis atteinte. Personnellement, sachant que vous avez eu des douleurs, il serait peut être plus prudent de commencer par une cure pour le foie qui aide à dissoudre les calculs avant d’entreprendre la cure pour les éliminer. Le radis noir convient parfaitement. Voici un lien qui peut vous intéresser sur ce sujet: http://www.plantes-et-sante.fr/article/soignez-calculs-par-les-plantes.html. Pour ce qui est de l’ablation de la vésicule biliaire, si vous pouvez l’éviter, tant mieux! Car si elle fait partie de notre corps, c’est qu’elle a son utilité… je comprends pas pourquoi on pratique autant l’ablation…. Peut être devriez-vous demander conseil auprès d’un naturopathe 🙂 Voilà, en espérant avoir pu vous aider! Je vous dis bon courage pour la suite et n’hésitez pas à donner de vos nouvelles! Voilà… c’est fait! J’ai expulsé entre 400 et 500 calculs, c’est vrai que c’est difficile d’avoir le compte exact car à un moment j’ai arrêté de compter!! bon, pour une 1er fois, c’est pas mal je trouve, en tout cas, je retrouve l’espoir de sauver ma vésicule! Je vais vous raconter mon expérience: j’ai tout d’abord préparé mon organisme à ce nettoyage quelques jours avant, car j’avais fait une crise hépatique et je ne voulais pas revivre la même souffrance étant donné que je savais que j’avais de gros calculs et qu’il fallait procéder à l’ablation (dit par le chirurgien non interventionniste en plus! c’est la raison pour laquelle je l’avais choisi celui-là!) bien… donc, je vous explique comment j’ai procédé aprés avoir recueilli le plus d’infos possibles sur le sujet, je me suis calée sur la nouvelle lune (23.01.2012) pour le jour du nettoyage donc à partir du 7.01 tous les matins à jeun, j’ai pris 1 amp. de radis noir durant 6 jours, puis 1 le matin et 1 le soir durant 7 jours. Le radis noir aide à dissoudre les calculs. 5 jours avant le jour J, je commence le jus de pomme bio, (il aide à ramollir les calculs) à raison d’1L par jour, de façon que le dernier litre soit bu le matin du jour du nettoyage. En fin de matinée, je commence à avoir la « tourista », je pense que le jus de pomme bu aussi rapidement dans la matinée à provoqué cet état! Notez que le jus de pomme doit être pris de manière précise, soit 2H aprés le repas ou 1/2h avant, bu à température ambiante, par petite gorgée et … chose importante, se rincer la bouche à l’eau ou carrément se brosser les quenotes car le jus de pomme est agressif pour la dentition! Vous dire aussi que depuis plus d’une semaine, je ne mangeais plus ni produits animaux, ni produits laitiers! c’est vous dire si j’étais préparé, je ne voulais surtout pas revivre l’hyper souffrance du soir de Noël. Donc, le jour J arrive… je n’ingurgite plus rien à partir de 14h. A 18h, je prends le 1er verre de sulfate de magnésium (beurk) A 20h le second verre (re beurk!!) A part quelques aller et retour aux toilettes et des nausées, je vais bien! A 21h45, mon mari me prépare la mixture huile/pamplemousse + 5 gouttes d’antiparasitaire (Dr Clark) A 22h je bois en 30 sec. le mélange (le pamplemousse cache le goût de l’huile! faut le boire vite, en moins de 5mn) et immédiatement je m’allonge sur le dos en me décontractant le plus possible et en visualisant les calculs qui passent, je ne bouge pas, je suis tranquille… à part quelques acidités et gargouillis, rien pour le moment! au bout de 20 mn aprés avoir bu, je me sens pas bien du tout, de la chaleur m’envahit le dos, les épaules, les bras, j’ai envie de vomir, d’aller aux toilettes (il faut essayer de ne pas se lever durant la 1/2h qui suit la prise de la mixture car c’est là que les cailloux passent) donc, je m’efforce de retenir, je sens mon coeur qui s’accélère; je commence à flipper, je me sens vraiment pas bien! ça dure quelques minutes, puis mon organisme se rétablit et j’attends… je reste ainsi allongé durant 1h30, et la « tourista » me rappelle à l’ordre 🙂 mais bon, c’est tranquille comme on dit chez moi! je vais me coucher mais je ne peux pas dormir, et jusqu’à 5h du mat, j’ai la nausée, envie de vomir, l’huile/pamplemousse, sur l’estomac, l’oesophage qui me brûle, l’estomac patraque, je dégage une odeur d’huile, c’est incroyable, j’ai « mangé » de l’huile tout la nuit… j’attends qu’il se passe quelque chose, mais… rien! j’ai dû m’endormir vers 5h30, fatiguée certainement, et j’ai zappé la prise du 3e verre de sulfate à 6h! peut-être que mon inconscient l’a prévu ainsi, car j’avais déjà la nausée au bord des lèvres de savoir que je devais encore en avaler 2 verres! donc, je l’ai pris à 8h, je suis restée debout et c’est réellement là, aprés 3/4h environ de la prise, et quelques passages aux toilettes que l’expulsion des calculs, a commencée! J’ai pris le 4e et dernier verre à 10h et je n’ai pas arrêté d’expulser des cailloux jusqu’à 15h puis la procédure à cessée tout naturellement. Je n’ai eu aucune souffrance au niveau du foie/vésicule, un nombre incroyable de calculs sont sortis, des gros, des petits, dont certains avaient été comme fractionnés (certainement par le jus de pomme et le radis noir) mais qui n’ont provoqués aucune douleur lors de leur passage dans le canal cholédoque. J’ai suivi le protocole que je m’étais fixé à la lettre (beaucoup font plus simple! mais j’étais un peu angoissée que ça se passe mal) Je suis enchantée et je n’ai qu’une hâte, celle de recommencer à la prochaine nouvelle lune! Voilà… j’ai été un peu longue, mais ça valait le coup de vous raconter tout mon parcours, j’espère que mon témoignage servira! Je vais partager une autre expérience dans un autre post! Merci à vous de m’avoir lu Bisous à tous. Quel beau témoignage Fanny! Je suis ravie que tu aies tenté l’expérience et qu’elle ait si bien fonctionné! Tu as suivie ton protocole à la lettre, tu as eu raison, c’est aussi cela qui permet d’en évacuer un très grand nombre. J’imagine que tu dois sentir la différence sur ton état physique en général! Tu comptes donc recommencer? Wahou quel courage! Super! Tant que l’huile d’olive et le pamplemousse ne te dégoute pas… tant mieux! Moi, lors de ma 3ème tentative, j’ai fait une crise de foie, l’expérience a raté et je n’ai pas pu toucher à une goutte d’huile d’olive pendant plusieurs mois! Voilà pourquoi il est plus que nécessaire de suivre le protocole à la lettre et d’être le plus possible détendue 😉 Encore une fois, je suis ravie pour toi et j’espère que ton témoignage poussera d’autres personnes à tenter l’expérience!! Tu me donnes presque l’envie de recommencer tiens! hi hi. Merci à toi et à bientôt! bonjour… j’avais promis de revenir pour un autre témoignage! Mais avant, je vais rajouter quelques indications sur le mien fait précédemment.. j’ai continué à évacuer quelques calculs les 2 jours suivants le nettoyage, mon entourage à remarqué un changement au niveau de mes yeux; le blanc plus blanc, plus « vivants », plus lumineux, je me sens plus alerte, moins gonflée, au niveau du poids, je dirais de ne pas attendre de perte! Je continue: voici donc le témoignage de mon cher et tendre qui a voulu, disons… « essayer » 🙂 aprés mon expérience. Je tiens à souligner que l’écho abdominale ne montrait pour lui, aucun calcul!! donc, il a décidé de faire la nettoyage, sans préparation préalable! normal je dirais, puisqu’il était sensé n’avoir aucun calcul et de ce fait, psychologiquement, il était « tranquille », aucune appréhension! Donc… il décide (juste le matin ou moi je termine mon nettoyage) de le faire aussi. Repas léger à midi, à compter de 14h, il n’ingurgite plus rien, il prépare le sulfate, le met au frigo et à 18h boit son 1er verre! à 20h le 2e… à 21h45, il prépare la mixture huile/pamplemousse, à 22h, il boit le tout rapidement, il s’allonge sur le dos immédiatement (sur le canapé) et au bout de 20mn, il sent que « quelque chose » bouge au niveau du foie, ressenti supportable qui dure environ 30mn, il décide d’aller se coucher dans son lit et c’est à ce moment là, juste après s’être couché, qu’une douleur se fait sentir, une douleur persistante, comme si ce quelque chose se déplaçait, la douleur qui monte en intensité, mais néanmoins reste supportable, cette douleur ne le lâche pas de toute la nuit, il n’a pas la « tourista », il arrive à dormir un peu! … à 6h il prend son 3e verre, il se recouche… toujours aucune évacuation. A 8h, il absorbe le 4e et dernier verre de sels d’epson et à 11h…. réaction: 1er selles molles sans calculs…. 2e selles, quelques minutes aprés, liquides avec calculs… surprise. et jusqu’en milieu d’aprés midi, il a évacué des centaines de calculs dont certains assez gros, environ une dizaine pour une talle comprise entre 10 et 20mm. (Ses calculs sont différents des miens, ils sont d’apparences plus lisses sur chaque face, comme des cailloux lisses! je peux pas expliquer autrement 🙂 alors que les miens étaient lisses d’un côté et de l’autre, comme éclatés, coupés… comme s’ils avaient, pour les plus gros, étaient franctionnés en plusieurs morceaux! je pense que cela vient du fait que j’ai pris le radis noir et le jus de pomme avant le nettoyage…. je devais en avoir de vraiment gros!) Quelques jours aprés la fin du nettoyage, tout va bien pour mon mari, le visage a un teint plus lumineux, il se sent plus dynamique et l’envie de recommencer dés que possible. Voilà, Bisous à tous Fanny. Merci à toi Fanny et à ton mari pour ce second témoignage! Bravo, à vous deux! Un système hépatique sain est tellement important pour le bon fonctionnement du corps… qu’il faut en prendre soin 🙂 Mes cailloux à moi étaient lisses et verts sauf les plus gros, ils étaient comme striés et marrons. C’est assez impressionnant de voir tout ce qu’on peut sortir! Allé, encore un ou deux nettoyages et votre vésicule sera comme neuve! hi hi 😉 Encore merci et à bientôt! Alors Philo… tu as recommencé 🙂?? Donc… chose promise… me revoilà pour apporter mon témoignage suite au 2ième nettoyage que j’ai effectué le lundi 13 février dernier! Contrairement au précédent, pour celui-ci, je n’ai fait aucune préparation sauf que j’ai continué à prendre l’anti-parasitaire durant 10 jours. Donc… le jour J, j’ai pris un solide petit déjeuner vers 10h et je n’ai rien mangé jusqu’à 18h où j’ai avalé le 1er verre. A 20h le 2ième… alors celui-là, pour moi c’est le plus dur, c’est vraiment ignoble, j’ai vraiment la nausée et tout sur l’estomac et des brûlures du oesophage… c’est le plus difficile à passer… à part ça, il n’y a rien de particulier. A 22h je bois ma mixture (huile-pamplemousse) debout et je me couche aussitôt… 1h1/2 après, j’ai une petite douleur sur le côté droit mais rien de méchant. Pas de tourista, rien!! je dors sans me lever de la nuit et le lendemain à 6h, je me lève pour le 3ième verre… beurk…c’est vraiment dégueu… j’en grimace encore, 10jours après!! bon enfin, je serre les dents vu les résultats du 1er nettoyage, ça vaut le coup 🙂 toujours rien ni aux toilettes, ni en douleur… rien, de rien!! je me demande si ça va marcher cette fois?? je bois le dernier verre à 8h et oh merci c’est fini… jusqu’au prochain!! nettoyage 🙂 Vers 8h30, ça commence, allerS et retourS aux toilettes, et puis faut pas trainer en route, pas le temps de faire un câlin au chien au passage… chaud devant!! pour le moment, aucun calcul dans la cuvette… je me demande si j’en ai encore?? mais si mais si… les voilà qui arrivent, suffisait d’être patiente… J’ai dû en évacuer quelques centaines, des petits, des gros… sans aucune douleur! J’ai passé 2 jours extrêmement fatiguée et j’avais froid. J’ai été plus fatiguée qu’au 1er nettoyage. Je ne peux pas dire pourquoi et si c’est normal, mais si quelqu’un expérimenté dans le nettoyage peut me donner un début d’explication de cette fatigue, je suis preneuse. Aujourd’hui, 10 jours après, de temps en temps, j’ai une petite douleur furtive au côté droit, comme si le travail de nettoyage continuait?? Philo, as-tu une explication?? Ce que j’ai remarqué aussi, c’est un rejet de certains aliments: accro au café au petit déjeuner, j’ai pas autant de plaisir le matin et je suis étonnée parfois, de ne pas en prendre; le vin c’est pareil, c’est pas que j’en buvais beaucoup, mais un fond de verre de bon vin au repas, me réjouissait les papilles, aujourd’hui, bof!! pas plus que ça et souvent je n’en bois pas; en revanche le chocolat, toujours autant de plaisir 🙂 Bon, ben… je vous laisse… Bisous à tous. Fanny. Une fois de plus bravo Fanny!! Ton foie va être tout propre! Ah les fameux allés retours aux toilettes, j’ai rigolé en lisant cela! C’est vrai qu’il faut être rapide!! D’ailleurs, je me souviens de mon dernier nettoyage où j’ai fait une crise de foie… aie aie aie ça sortait autant par en haut que par en bas, je n’en pouvais plus! lol. La fatigue et les frissons que tu as ressenti, je pense que c’est le signe que le foie travaille et se nettoie 🙂 Il réagit, bon signe! Car parfois quand le foie est trop « encrassé », il ne réagit même plus, donc pour moi ces symptômes sont positifs 🙂 Pour la douleur que tu ressens, peut être reste-t-il encore des calculs qui bloquent le passage, les deux premiers nettoyages ont du tout remuer dans le foie et la vésicule, ce qui fait que d’autres calculs plus profonds ont pu remonter à la surface ou alors, lors du passage des gros calculs, ils se peut qu’ils aient un peu forcé sur les parois. Après oui, il se peut très bien que le nettoyage continue et pour cela je te conseille de faire le bain dérivatif! J’en ai d’ailleurs fait un article que tu trouveras ici: https://chezphilo.wordpress.com/2011/03/21/bain-derivatif/ C’est une méthode qui aide à éliminer tout ce qui est toxique dans le corps. c’est super! Une fois que tu commences, tu ne peux plus t’en passer tellement les effets sont bénéfiques! Et pour ce qui est du rejet de certains aliments, c’est signe de nettoyage, c’est super! Moi ça me fait le même effet avec la pratique du bain dérivatif! Le corps ne réclame que des choses saines, c’est génial! En ce qui me concerne, je n’ai pas recommencé l’expérience, j’ai eu des petits soucis avec l’alimentation ces derniers mois (blocage, noeud à la gorge et à l’estomac ) donc je vais d’attendre d’avoir repris suffisamment de poids 🙂 Voilà! Comptes-tu faire un troisième nettoyage? Je te souhaite une bonne continuation 🙂 Bisous et à bientôt! 🙂 Vraiment merci de ton aide, de ta présence et de tes bons conseils! Oui… j’ai l’intention de continuer le nettoyage, mais cette fois, je vais acheter le sulfate de magnésium en gélules, pour mieux passer le cap, car je veux bien souffrir mais là… beurk, je ne souhaite pas que mon corps rejette totalement ce produit avant d’avoir terminé le nettoyage!! Je dois avoir une sensibilité particulière au sulfate parce que j’ai pu lire des témoignages où les personnes n’ont pas de sensations hautement désagréables comme moi 🙂 Je vais aussi, expérimenter le bain dérivatif et je te donnerais mes sensations dans un prochain post. En tout cas, bon rétablissement pour toi et à une prochaine fois, Philo, y a t-il une possibilité de vous joindre, autrement quand écrivant ici? J’ai juste quelque chose à vous demander et je n’ai pas envie que cela s’affiche sur les commentaires! Vous avez mon mail. Merci de me répondre. Cordialement. Mail envoyé, je donne quand même mon adresse au cas ou: philosophine@hotmail.fr. Pour nettoyer son foie des toxines accumulées la plus efficace et économique méthode est celle promue par Clark et Moritz. Pour voir un témoignage complet et détaillée d’un utilisateur de cette méthode qui a effectué plus de 16 nettoyages du foie consultez le site d’information: Je viens de jeter un coup d’oeil au lien que vous m’avez donné. Wahou! La méthode (qui est celle que je propose dans mon article) est super bien détaillé, tout est complet…. impressionnant! Je vais aller potasser tout cela plus profondément et le mettrait en lien directement dans mon article. Il faut avoir du courage pour le faire 16 fois en si peu de temps!! Super témoignage! Un grand merci à vous! Bonjour Philo et tout le monde 🙂 Je connaissais le site dont Denis donne le lien… effectivement les photos sont plus que parlantes! je me pose une question au sujet de la « Mise en garde ». J’ai en tout fait 3 nettoyages espacés d’1 mois environ. Le 3e m’a littéralement écoeuré (j’ai vraiment un problème à partir du 3e verre de sulfate… c’est l’horreur) c’est pour cela que j’ai arrêté depuis plus de 2 mois à ce jour. Je souhaitais faire un 4e nettoyage ce week end (j’ai acheté les gélules de sulfate) mais ce que je lis dans la mise en garde ne me rassure pas « calculs amalgamés créant un bouchon qui aggraverait la situation… »!! Il me semble que j’ai lu que toi Philo, tu as fait une crise de foie au 3e nettoyage, mais… 1) as-tu repris plus tard ou n’as-tu plus jamais recommencé? (si d’autres personnes peuvent partager) Juste savoir si je peux reprendre en ayant sauté 1mois1/2 en gros? et aussi… 2) si quelqu’un a l’expérience de la prise du sulfate en gélules comparé à la poudre? Merci de vos réponses. Pour répondre à tes questions, mes 3 nettoyages, je les ai fait à 2 semaines d’intervalle à chaque fois. Au troisième, j’ai fait une crise de foie, qui n’est pas dû aux calculs mais plutôt à du stress (je fais très facilement des crise de foie et l’huile d’olive en grande quantité n’a rien arrangé ) Je n’ai pas repris après. Perso, ce n’est pas le sulfate qui me pose problème, mais le mélange huile d’olive et pamplemousse m’a écoeuré dès le second nettoyage…. Mais cela ne m’empêchera pas de retenter un jour! 😉 Après pour l’histoire des calculs amalgamés… je ne peux pas te dire… je ne savais pas qu’une fois les nettoyages commencés, il fallait aller jusqu’au bout… Le blog dont Denis donne le lien est vraiment super! Dommage qu’il n’existait pas à l’époque où j’ai tenté l’expérience! hi hi Bon, si cela fait deux mois pour toi, je pense pas que ce soit trop grave, tu peux retenter 🙂 Il va falloir que je songe sérieusement à m’y remettre, quand on voit les bienfaits ….. Seulement, il faut une certaine rigueur… pas facile!! Pour le sulfate en gélules, je ne savais même pas que ça existait! Si le produit se dissout dans l’estomac, j’imagine que cela doit avoir le même effet que celui en poudre…. Ca y’est, c’est décidé, je reprends la grande aventure en septembre certainement à la nouvelle lune (ou fin août…) Et ce coups-ci, je compte aller jusqu’au bout du nettoyage, c’est à dire répéter le processus jusqu’à ce que mon foie soit tout propre! J’ai eu le déclic en potassant le lien qu’a mis Denis…. il est vrai que lorsque j’ai fait mes trois nettoyages il y a quelques années, j’ai ressenti du mieux au niveau de la digestion et de mes allergies. Actuellement, je recommence à avoir des soucis de digestion, ma peau est terne… retour des maux de tête… etc…. Donc voilà!! Il est temps d’y remédier et je me sens prête! Je vous tiendrai au courant! Encore merci à tous pour vos commentaires! 🙂 Coucou Philo… géniale ta programmation 🙂 Bon… j’ai fais ma 4e cure la semaine dernière! Cette fois avec les gélules de sulfate! Gélules ou pas… la 3e prise est toujours un calvaire pour moi. La prise est de 15 gélules avec un verre d’eau (mm quantité d’eau que si tu prends le sulfate en poudre) et cela 4 fois… tout pareil en fait, sauf que tu sens pas le goût! Je dirais qu’avaler les 15 gélules avec si peu d’eau… c’est vraiment pas évident! 1er fournée:)) ok… je me dis « oh super » 2e fournée… je ressens des sensations désagréables dans l’estomac, je tiens bon 3e fournée de 15 gélules… « beurk… difficiles à avaler, elles restent coincées dans la gorge et j’ai des nausées, mais je tiens bon! 4e fournée prise à 8h du mat… beaucoup de difficultés pour avaler les 15 dernières gélules… ça passe plus du tout… c’est pire que le sulfate en poudre… et pour la 1er fois … excusez du détail, mais… à 10h, soit 2h après l’ingestion, je vomis toutes les gélules et comme il n’y a plus la capsule, la poudre me brûle l’oesophage et passe aussi dans le nez 😦 l’horreur. j’ai jamais été aussi mal en point! Je sais pas si cet incident a été enclenché par les gélules ou par le fait que je n’ai pas pris de repas avant 14h? J’avais bien petit déjeuner et j’ai juste pris 1 fruit et 1 barre de céréales à 13h, plus de l’eau! Je sais pas ce qui a pu provoquer cette réaction? Il me reste encore une boite pour ma 5e cure, mais je vais toutes les ouvrir pour les diluer dans l’eau. La bonne nouvelle… c’est que j’ai encore sorti plein de petits et moyens calculs! Au fil des cures, je me sens de mieux en mieux au niveau du système digestif et de l’énergie. Bisous à tous et si vous êtes en vacances, profitez bien! Hello, Je soupçonne la barre de céréales (surtout si elle est commerciale), il y a du sucre ce qui déconseillé. Sinon, on peut le faire sans sulfate… voir ici: http://www.erichamel.com/documents/doc_NettoyageDuFoie.html. Bisous et bonnes vacances Catherine. Bonjour et MERCI beaucoup Catherine pour le lien! j’ai parcouru un peu le site… je ne l’aurai pas lâché!! très très intéressant, merci encore. Je suis vraiment ravie d’apprendre que la cure peut se faire sans le sulfate! L’as-tu essayée? La barre de céréales Gourmie’s que j’ai mangé, est tout à fait naturelle sans sucres ajoutés, sans gluten, sans produits laitiers et bio. Peut-être que mon corps a rejeté le sulfate? c’est bien possible car mon ressenti physique est vraiment au 36e dessous chaque fois que je dois ingurgiter ce produit,! et puis, une chose dont je n’ai pas parlé… c’est la sensation d’être totalement déshydratée! Pour cette 5e cure, j’ai perdu 1.8 kg du jour au lendemain, la tourista c’est déclarée dés 2e prise des 15 gélules et lorsque la cure a été terminée, le lendemain, à 10h, j’ai recommencé à m’alimenter avec des fruits, je n’ai jamais eu autant de plaisir à manger des fruits juteux, comme si j’étais à la limite de mes forces physiques, c’était très bizarre. La prochaine cure se fera sans le sulfate… merci Catherine:)) Bisous et plein de bonheurS dans vos vies. Coucou les filles! Fanny, tant mieux si tu as sorti encore plein de calculs! Au moins, l’expérience n’a pas raté malgré ce petit incident! A mon dernier nettoyage, le matin j’étais très mal et j’ai aussi vomi, mais je soupçonne le stress… La prise du matin n’est jamais trop facile d’autant plus que le foie a absorbé une bonne quantité d’huile la veille, il suffit d’être un peu fragile de côté là pour avoir une indigestion. 15 gélules à chaque prise tu dis? Oulala ça ne doit pas être évident à avaler… et si tu as eu du mal, c’est peut être cela qui a fait que tu as tout rejeté après… Après, peut être est-ce la barre de céréale comme le dit Catherine. Il est vrai que si c’est une barre de grandes surfaces, entre le sucre et les additifs, ce n’est pas top… Vu que tu as déjà fait plusieurs nettoyages, peut être que tu peux tenter la cure sans sulfate. De mon côté, j’appréhende un peu… car je sais qu’une fois commencé, je vais devoir aller jusqu’au bout…. si je pouvais tout nettoyer en 4 ou 5 nettoyages maximum, ce serait cool mais je sens qu’il y a du boulot:p Je commence à la nouvelle lune de septembre… comme ça, j’ai le temps de m’y préparer en douceur 🙂 Bonnes vacances à vous! Bonjour, j’ai pratiqué cinq ou six cures du foie, et je vais recommencer dans quelques jours. Fanny, je ne suis pas intervenu lorsque tu projetais d’employer des gélules de sulfate de magnésium, mais je pensais que ce n’était pas une bonne idée: arrivées dans l’estomac, il faut qu’elles s’ouvrent, que le produit se dissolve dans l’eau. Pas simple. Tout cela pour éviter le goût, c’est te torturer pour peu. Le conseil que j’ai déjà lu, c’est de mettre le liquide au réfrigérateur pour rendre le goût moins présent. Ce qui m’étonne beaucoup, c’est le conseil de faire la cure sans sulfate: Etant donné que le sulfate dilate tous les canaux biliaires, ce qui permet aux calculs de progresser, je pense que son absence permettra dans le meilleur des cas d’éliminer des petits calculs, et dans le pire des cas de coincer un calcul entre la vésicule et la sortie, avec des douleurs inévitables. Car l’absorbtion du mélange huile/pamplemousse provoque une forte sollicitation du foie et de la vésicule. Ce n’est pas comme si tu avalais un carré de chocolat ou si tu mangeais une salade! Moi, c’est ce mélange qui m’écoeure, au fil des cures: rien que d’y penser, ou de le sentir, j’ai envie de vomir. Pourtant, cette répulsion surmontée, j’arrive à le boire et je n’ai jamais vomi après. Je n’ai pas compté tous les petis calculs de moins de 3 mm, très nombreux. Mais pour ceux de 5mm et plus, j’en suis à près de 300. ET je sens qu’il y en a qui attendent à la sortie de la vésicule, d’où l’obligation de continuer. Je vous tiendrai au courant. A bientôt! Merci René de ton témoignage, effectivement, je me demandais aussi comment allait se faire la dilatation sans le sulfate?? Si d’autres personnes ont pratiqué sans sulfate, j’aimerais bien avoir leurs témoignages pour envisager mon prochain nettoyage 🙂 A bientôt. Fanny. Perso, je l’ai faite avec sulfate (en poudre), avant de lire l’information que c’était possible sans…. mais je la referai sans, car j’ai confiance dans le ressenti d’Eric Hamel. Fanny, je ne peux donc t’être aucun conseil, hélas, dans l’immédiat. Je comprends tout à fait Catherine, je tiens aussi à essayer sans, mais pour l’instant, je n’envisage pas de recommencer de suite puisque j’en sors. Si tu programmes un prochain nettoyage sans, pourras-tu partager stp? Merci! Fanny. Perso, lorsqu’il s’agit de ma santé et d’une souffrance possible, je ne me fie pas à un « ressenti ». J’ai visité beaucoup de sites où l’on parlait de la cure du foie, et je n’ai jamais lu ce genre de propos. D’ailleurs, dans la rubrique « témoignages » de son site, il est étrange que personne ne lui livre un retour d’expérience à ce sujet. Ce soir, je fais la cure. J’ai mis en pratique deux de tes conseils, Fanny: approche de la nouvelle lune, et préparation avec du jus de radis noir. On va voir! Merci à toi René pour ton témoignage! Après m’être un peu plus renseignée, je suis également sceptique sur la cure sans sulfate. Il serait bien d’avoir des témoignages. Comme René, c’est le mélange huile/pamplemousse qui m’écoeure, rien que d’en parler, j’ai la nausée! J’appréhende un peu le jour J et en même temps, j’ai tellement hâte d’y être! Merci à vous tous pour vos commentaires si enrichissants! Je vous ferai un compte rendu détaillé de mes futurs nettoyages dans un autre article 🙂 Bon, cette fois la récolte a été faible: une trentaine de petits calculs. Deux erreurs, à mon avis: j’ai bu seulement deux litres et demie de jus de pomme, et j’ai pris la purge infâme à 22H 45. Mais, pour la première fois depuis longtemps, j’ai trouvé deux types de calculs: les verts qui sont systématiquement présents, et d’autres qui ressemblent à des petits graviers et sont en fait du « sable » aggloméré. Je pense que ces derniers venaient de la vésicule, grâce au travail de sape qu’a fait le jus de radis noir: il fluidifie la bile et libère la vésicule de ce « sable ». Et à mon avis, ça a permis la sortie de morceaux un peu plus gros. Je verrai bien, les prochaines fois! Coucou René 🙂 C’est une trentaine en moins… super!! C’est vrai que le jus de radis noir est efficace dans la lithiase biliaire et rénale, il favorise l’élimination des boues qui encombrent ses philtres. Pour le jus de pommes, surtout rince ta bouche après l’avoir bu car son acidité n’est pas très bonne pour l’émail de tes dents! A bientôt 🙂 Fanny. bah …. ces philtres:)) Bonjour, j’ai recommencé, samedi. J’ai récolté une vingtaine de calculs verts, plus gros que la dernière fois. Mais plus de calculs « gravier ». Il se peut que le radis noir, que je continue à prendre, les ait éclatés en petits morceaux qui sont passés inaperçus. Depuis hier, quand je mange qqchose de gras, je sens que la vésicule se vidange très bien. C’est ce que j’attendais pour faire une pause: prochaine cure en septembre, probablement. A bientôt! C’est super si tu vois la différence au niveau de la vésicule! Je vois que tu les as fait plutôt rapprochée tes cures. Une pause de te fera du bien 🙂 Je commence fin aout la cure de sel d’epsom et je me demande si je ne vais pas faire comme toi, une cure de radis noir…. J’ai vraiment hâte de m’y mettre!! Merci René pour ton témoignage 🙂 Voilà! 1er nettoyage d’une longue série….. qui fut plutôt laborieux… et dire qu’il faut recommencer dans un mois…. beurk…(à éviter de lire, si vous êtes en train de manger! lol) Samedi midi: repas léger, un bol de riz avec une pincée de sel. 18h: première prise du sulfate de magnésium Le goût est horrible…. donc j’y rajoute quelques gouttes de citron et boit le tout avec une paille. Premières sensations bizarres dans l’estomac…. beurk, j’ai la nausée… 20h: Seconde prise de sulfate… toujours aussi horrible, je le bois le plus vite possible. Quelques minutes plus tard…. urgence toilette! Évacuation des selles. 22h: Prise de la potion magique! Une horreur. Même avec une paille, cela reste difficile à avaler. Je ne supporte pas l’acidité du pamplemousse… je fais une pause, vais chercher un peu de miel, ça passe mieux et je bois le reste de la mixture.Urgence de dernière minute…. toilette… ce qui retarde le coucher… Une fois couchée, ça travaille à l’intérieur! Quelques bruits bizarres puis des nausées… je me demande comment je vais dormir avec ça Je finis par m’endormir mais toujours avec la nausée. 6h: réveil, nausée, maux de tête… beurk…. 3 ème prise de sel d’epsom… puis je retourne me coucher. 8h: 4ème et dernière prise de sel d’epsom… ouf fini. Je retourne me coucher. 10h: la vidange commence et se terminera en fin d’après midi. Résultat: Totalement différent de la première fois que j’avais fait en 2007 ou 2008 où j’avais évacué au moins 300 calculs de tailles différentes dont 2 ou 3 dépassant les 1.5 cm. Or aujourd’hui j’ai évacué quelques petits calculs, assez petits et beaucoup de « boue » ainsi que des trucs tous clairs et tous mous, un peu filamenteux…. (désolée pour les détails:p ) Pour la prochaine, je pense que je vais diminuer la dose d’huile et de pamplemousse car comme je ne mange pas beaucoup, mon corps n’a pas supporté toute cette huile d’olive d’un coup… donc crise de foie. Plus l’acidité que je ne supporte pas. Ce soir, je me sens mieux, beaucoup moins nauséeuse. Mais j’ai des maux de ventre et ait perdu du poids. Voilà!! A la prochaine! 🙂 Si on as pas d’allergie ni de problèmes de foie apparemment on peut aussi le faire? Et combien de nettoyage somme nous obliger de faire une fois qu’on as commencer? Je voudrais le faire qu’une seul fois est ce prudent? J’ai peur d’avoir mal pourriez vous me conseiller svp? Évidemment même si on a pas d’allergie ou de problème de foie on peut le faire et je dirai même que tout le monde devrait le faire car nous avons tous plus ou moins de calculs dans le foie. Je suis actuellement en train de lire le livre d’Andreas Moritz: « l’étonnant nettoyage du foie et de la vésicule bilaire ». Dans ce livre il est bien expliqué que la plupart des problèmes de santé ont leur origine dans un dysfonctionnement du foie. Très intéressant, je vous le recommande. Pour le nombre de nettoyage, il est fortement recommandé des nettoyages une fois par mois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun calculs dans le foie. Donc au moins 5 ou 6… Un seul nettoyage ne suffit pas en général. Car vous allez évacuer des calculs, vous vous sentirez sans doute mieux pendant quelques semaines, puis des autres calculs plus anciens vont remonter à travers les canaux du foie, entravant le bon fonctionnement de cet organe si précieux. Enfin, pour ce qui est de la douleur, personnellement je n’en ai pas eu du tout. Si vous suivez le processus à la lettre, il n’y aura pas de soucis 🙂 Voilà! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions! De mon côté mon prochain nettoyage est prévu mardi! J’ai hâte même si ce n’est pas une partie de plaisir….:p. Bonne continuation à vous 😉 Témoignage de mon 5ème nettoyage qui a été un sacré réussite!! Alors, pour commencer, aucune préparation. Pas de jus de pomme. Seulement, cela fait plus d’un mois que je prends une ampoule de radis noir tous les matins. J’ai respecté le protocole habituel, pas de graisse le jour J, pas de repas après 14h, prise de sel d’epsom etc… Au moment de prendre la fameuse potion du soir, étant donné que je ne supporte plus le mélange huile + pamplousse, j’ai décidé de les boire séparément. J’ai donc commencé par le pamplemousse, puis l’huile. Ce fut un peu plus dur pour l’huile mais j’ai quand même réussi à tout boire. Je ne savais pas du tout si ça fonctionnerai de cette manière, mais j’ai tenté le tout pour le tout. Résultat: je n’ai jamais autant sorti de calculs. Une 20aines de gros, mesurant plus d’un centimètre de diamètre. Des centaines de la grosseur d’un pois ou plus. Et au moins 1000 tous petits, sans parler des filaments et des paillettes…. J’ai évacué toute la journée, j’ai même du reprendre une prise de sel car je sentais que j’avais encore des calculs dans les intestins et j’en ai également évacué le jour suivant. Je suis super contente! Les 4 premiers nettoyages étaient un peu décevants, j’en étais venue à penser que mon foie était peut être propre… mais mon intuition me disait que non. J’ai bien fait de persister. Je recommence le mois prochain et j’ai vraiment hâte. Voilà!! Et surtout n’hésitez pas à faire connaître cette méthode!! Bonjour Philosophine, je reviens après une autre cure. En fait l’en suis à la récolte qui n’est pas finie: des calculs verts, comme très souvent. Je voulais te poser une question sur ta dernière cure, en février: te souviens-tu si les calclus étaient surotut verts, ou non? Je la pose par rapport à la non-utilisation du jus de pomme. Car on dit qu’il débarrasse les canaux biliaires du foie du cholestérol, ce qui aide la progression des calculs vers la sortie. Alors, je me demandais si tes calculs ne venaient pas en majorité de la vésicule. On les reconnaît, dit-on, à ce qu’ils sont calcifiés, donc plus durs. Les verts, pleins de cholestérol, avec des formes qui rappellent parfois celles des canaux qui les ont contenus, viennent du foie. Voilà, si tes souvenirs sont encore là, cela satisfera ma curiosité et fera peut-être avancer notre connaissance. Bon courage pour la prochaine fois (j’ai en horreur l’odeur même du mélange huile-pamplemousse)! J’ai refait plusieurs nettoyages depuis février (le dernier en juillet) et la plupart de mes calculs étaient mous et verts (même sans jus de pomme) mais il m’est arrivé de sortir quelques calculs marrons durs et calcifiés et ceux là, je pense qu’ils venaient de la vésicule biliaire. De mon côté, c’est terminé (ouf!!). J’ai au total fait 8 nettoyages et je suis contente d’avoir terminé car tout comme toi j’ai beaucoup de mal à boire le mélange huile-pamplemousse. Cela me donne la nausée. Pour mon dernier nettoyage, j’ai remplacé l’huile d’olive par de l’huile de macadamia, moins forte au gout et plus légère et le résultat est le même. Dorénavant, je pense faire des nettoyages d’entretien deux fois par an. Je te souhaite bon courage et n’hésite pas à venir nous parler de tes expériences! Cet article est l’un des plus consultés sur mon blog, beaucoup de personnes sont à la recherche de témoignages. Bonne continuation et à bientôt! Bonjour Philosophine, Alors là. Je note ta recette et je vais l’essayer!! Je fais « souvent » le cure (malheureusement souvent, car j’ai des formations de calculs de façon chroniques m’a dit mon naturopathe). Cette méthode classique marche très bien mais si tu as trouvé une méthode permettant un nettoyage plus en profondeur, il faut l’essayé! Je te tiens au courant… Juste un détail, peux-tu me préciser quelle quantité de sel d’epsom est-ce que tu mets et pour quelle quantité d’eau (habituellement moi je mets deux sachets de 30g dans 800ml d’eau) Alors, je ne sais pas si la méthode que j’ai tentée marche mieux que les autres, mais à moi, elle me convient! Pour le sel d’epsom, je prends entre 15 à 18 g dans un verre de 180 ml d’eau à chaque prise 🙂 Voilà voilà!! Bon nettoyage! Bonjour Véro, perso, j’en suis à 40g pour 800 ml, ce que j’ai lu sur internet, et ça marche, la dilatation est suffisante et je n’ai jamais eu de calcul coîncé dans un canal trop peu dilaté. Salut, les nausées ça peut être normal de même se sentir vraiment malade pdt un nettoyage, en général quant c’est comme ça on sort « le paquet »! Je l’ai lu ds le bouquin d’Andréas Moritz et ça m’est arrivé aussi une fois sur une douzaine de nettoyages que j’ai fait (Et loin d’être raté c’est effectivement un de ceux ou j’ai sorti le plus de calculs!). J’ai une amie ça lui est arrivée de vomir (A son premier nettoyage!) assez rapidement après avoir bu « la potion » et ça n’a pas empêché que le nettoyage fonctionne (Le lendemain, elle en a sorti de la taille de petites balles de ping pong. Autant dire qu’elle a ressuscité! ). C’est vrai que maintenant je boit plus vraiment ça de bon cœur mais comparé aux bénéfices du protocole c’est rien! Bonjour, je me lance dans la cure après avoir tergiversé pendant 6 mois. Avez vous vu une amélioration de votre psoriasis? C’est ma principale motivation, mais pas l’unique. Merci! Je n’ai plus aucune trace de psoriasis ni autre problème de peau! La cure du foie a certainement contribué à la résolution de ce problème mais pas que. En parallèle, j’ai modifié mon alimentation, j’ai arrêté totalement les produits laitiers et j’ai aussi fait un bon nettoyage des intestins. C’est sur ce dernier que j’insiste… si vous souhaitez commencer une cure du foie, je vous conseille fortement de nettoyer vos intestins préalablement avec des plantes (du psyllium par exemple) et si possible des lavements ou mieux une hydrothérapie du colon. Les résultats n’en seront que meilleurs 😉 Bon courage!!