plante miracle pour maigrir vite du


US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

comment perdre tres vite du poids des cheveux

Comment traiter naturellement un foie trop gras? La maladie du foie trop gras est très commune: un adulte sur cinq en souffre, et la plupart d’entre eux ne soupçonnent même pas en être atteints! Voilà pourquoi cette maladie peut être très dangereuse et mettre la vie d’une personne en danger. Le foie gras non alcoolique, aussi appelé stéatose hépatique, est une maladie du foie provoquée par la présence excessive de graisse au niveau du foie. Le foie a des difficultés à décomposer les graisses, et celles-ci s’accumulent ainsi dans le tissu hépatique. À long terme, l’accumulation de graisse peut agrandir le foie, et les cellules de cet organe peuvent être remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel. Ainsi, le foie ne pourra pas fonctionner normalement, et cela pourrait même provoquer une insuffisance hépathique ou un cancer du foie. C’est pourquoi il est essentiel de savoir si nous souffrons de cette maladie pour commencer le meilleur traitement dès que possible. De la même manière, le plus important est de détecter la maladie au plus tôt, puisqu’en suivant les recommandations du spécialiste et en réalisant des changements dans notre régime alimentaire et notre style de vie, parmi d’autres choses, il sera facile de stopper son évolution et même de la faire disparaître dans la plupart des cas. D’après certaines études, il est démontré que les personnes souffrant de diabète, celles avec de hauts niveaux de cholestérol ou les personnes obèses peuvent être atteintes d’un foie trop gras. Cette maladie est plus commune chez les hommes. En outre, les personnes ayant une résistance à l’insuline peuvent souffrir de cette maladie, non pas parce qu’elles sont diabétiques, mais parce que les cellules du corps ne répondent pas à l’hormone qui contrôle le sucre dans le sang, et le pancréas doit produire plus d’insuline pour que le corps réponde correctement. Quels sont les symptômes de la maladie? L’accumulation d’un excès de graisse dans le foie handicape et limite sa capacité à éliminer les toxines et le cholestérol du sang. Il ne peut plus réaliser d’autres fonctions normalement, ce qui affecte aussi la santé de tout l’organisme. Au début, il n’y a pas de symptômes importants, mais plus tard, la situation s’aggrave. Voici quelques symptômes: Fatigue Faiblesse Nausées Beaucoup de difficulté à se concentrer Douleur sur la partie supérieure droite de l’abdomen Décoloration de quelques parties du corps, comme le cou ou les aisselles Anxiété en fin d’après-midi Fibromyalgie Acide urique Haut niveau de triglycérides et cholestérol Graisse abdominale Perte de cheveux et acné Ronflements et dans quelques cas, verrues sur le cou et les aisselles. Si la maladie n’est pas traitée à temps et que la graisse continue à augmenter, il peut y avoir des complications, notamment une inflammation et une cirrhose qui provoqueront: Quels aliments éviter en cas de foie trop gras? D’après certaines recherches, il est très important d’éliminer les aliments qui contiennent du sucre, surtout ceux à haute teneur en fructose, comme le sirop de maïs, ainsi que les carbohydrates raffinés et les pâtisseries élaborées avec de la farine blanche. Toutes les personnes atteintes par cette maladie présentent beaucoup de déficiences nutritionnelles, bien qu’elles mangent en abondance et consomment beaucoup de calories. Quels aliments consommer lorsque nous souffrons de cette maladie? Les patients doivent consommer une quantité supérieure d’antioxydants et de nutriments anti-inflammatoires présents dans les végétaux, pour arrêter ainsi la destruction des cellules du foie. De même, il est important de consommer beaucoup de fruits et de légumes, car il s’agit d’aliments très riches en antioxydants et en phyto-nutriments (qui aident à combattre ces problèmes, notamment l’inflammation). L’extrait de chardon-marie. Les recherches ont démontré que l’extrait de chardon-marie est un complément très efficace pour traiter le foie trop gras, car il contient une substance active appelée silymarine, qui permet la guérison du foie en le protégeant des radicaux libres, puisqu’elle augmente la concentration des antioxydants les plus puissants du corps, tels que le glutathion et la superoxyde dismutase. En plus, cette plante stimule la synthèse des protéines, ce qui entraîne la régénération des cellules du foie et la formation d’un nouveau tissu hépatique. Il est très important de consommer un extrait de chardon-marie contenant 80% de silymarine et d’en prendre 175 mg deux fois par jour. La vitamine E. La vitamine E est un complément naturel très important et efficace contre cette maladie. D’après un essai clinique publié dans le New England Journal of Medicine, les patients atteints d’un foie trop gras qui avaient pris un complément à base de vitamine E ont montré une grande amélioration de tous les symptômes de cette maladie, comme l’inflammation, l’agrandissement du foie et l’accumulation de graisse. Et en plus, la plupart des patients ont résolu leurs problèmes de santé. Le limonène. Le limonène est un composé présent dans les huiles essentielles, qui est extrait des écorces des agrumes. Il est idéal pour éviter l’accumulation de graisse et prévenir la résistance à l’insuline. Changez votre style de vie. L’exercice améliore la résistance à l’insuline, et c’est pour cela qu’il est important de réaliser au moins une demie heure d’exercice aérobique cinq fois par semaine. Dans le cas d’une obésité extrême, il est recommandé de se soumettre à une chirurgie bariatrique pour améliorer ainsi le diabète, l’hypertriglycéridémie et l’hypertension artérielle. Rappelez-vous qu’il est très important de contrôler sa perte de poids! Comment prévenir cette maladie? Évitez la consommation d’alcool. Évitez au maximum la consommation d’analgésiques et d’anti-inflammatoires. Perdez du poids progressivement. Vaccinez-vous contre l’hépatite A et B. Augmentez votre apport en antioxydants. Si vous présentez certains symptômes listés ci-dessus, il faut consulter votre médecin de confiance pour que la maladie soit diagnostiquée rapidement. N’attendez pas trop, car votre foie sera rapidement touché et les traitements seront inutiles après! Rappelez-vous que tout changement de comportement de votre organisme est une signal d’alarme vous indiquant que quelque chose ne va pas. Essayez donc de surveiller votre corps pour identifier ce qui ne va pas et pouvoir suivre le traitement approprié. Comme mesure préventive, lorsque nous n’avons aucun symptôme, il est conseillé de diminuer la consommation de sucre et de manger plus de fruits et de légumes. Vous pouvez également prendre un complément parmi ceux conseillés ci-dessus, comme le chardon-marie ou les vitamines E et D. Ainsi, vous aurez plus d’énergie et vous serez plus protégé contre le risque de développer un foie trop gras!

boisson citron maigrir avec du

Mal au foie. Vous avez souvent mal au foie? Vous ne buvez pas d'alcool ou peu. Les analyses que l’on vous a prescrites ne montrent rien. Et pourtant une douleur au foie vous réveille la nuit, et dans la journée, vous ressentez comme une gêne, s’accompagnant de ballonnements, digestion difficile et de nausées.. Partager cette astuce. ont trouvé cette astuce utile, et vous? ça a marché pour moi. Vous avez souvent mal au foie? Vous ne buvez pas d'alcool ou peu. Les analyses que l’on vous a prescrites ne montrent rien. Et pourtant une douleur au foie vous réveille la nuit, et dans la journée, vous ressentez comme une gêne, s’accompagnant de ballonnements, digestion difficile et de nausées. Engorgé, votre foie ne parvient plus à remplir sa fonction: éliminer les déchets. Quels sont les aliments bons pour le foie et ceux qui sont néfastes au foie? Grâce à nos conseils découvrez comment ne plus avoir mal au foie. Comment ne plus avoir mal au foie. Le foie. Le foie filtre et stocke les principales toxines du corps par exemple le sucre et les graisses, mais aussi tout ce qui n’est pas assimilable par le corps comme la nicotine et l’alcool, etc … Tout ce que l’on respire, et qui est absorbé par la peau est purifié et raffiné par le foie. Tout ce que l’on boit ou l’on mange exerce un effet sur le foie. Il faut donc faire attention à ce que l’on ingère: aliments, boissons mais aussi médicaments car le bon fonctionnement de notre organisme reins dépend d’une bonne activité du foie. Ne surchargez donc pas votre foie. Mal au foie et crise de foie. Même si le foie n’est pas en crise, on nous répète assez que la crise de foie n’existe pas, le foie peut être engorgé. On ressent alors une sensation de lourdeur dans la région du foie et parfois peuvent apparaître de la fatigue, des problèmes de sommeil, des démangeaisons, une plus grande sensibilité au froid. Parfois aussi surgissent des maux de ventre, des vomissements, gaz, aérophagie ou diarrhées, mais le plus souvent ils sont dus non pas à des problèmes de foie mais à des problèmes intestinaux. Pour ne plus avoir mal au foie. Pour ne plus souffrir du foie. 1 - Mangez moins. Evitez les grignotages et mangez seulement quand vous avez faim. 2 – Mangez suffisamment. Evitez les régimes qui vous affament et qui vous feront vous précipiter sur n’importe quoi de trop gras ou de trop sucré. 3 - Limitez le sucre et les aliments sucrés. Le foie gavé de sucre le convertit en graisse: triglycérides et cholestérol. Si vous avez envie de sucre, mangez des raisins secs et autres fruits secs, et sucrez vos yaourt et vos tisanes avec du miel. 4 - Evitez les mauvaises graisses. Elles se trouvent dans: - les plats en sauce. - les viandes grasses. Mais aussi ne mangez pas trop de beurre, de fromage, de crèmes glacées, des chips, des cacahuètes salées ou grillées ou des repas fast-food. Privilégiez les « bonnes » graisses comme l’huile d’olive. 5 - Buvez beaucoup d’eau et des tisanes. Votre corps a besoin d’eau, buvez au moins un litre d’eau par jour. 6 - A table prenez votre temps. L’énervement lors des repas est nocif pour votre foie. Vous êtes énervé? Arrêtez de manger. Respirez à fond. Et quand votre respiration redeviendra normal recommencez à manger. Toujours lentement par petites bouchées. 7- Evitez à tout prix la constipation. En allant à la selle 2 fois par jour vous éviterez d’empoisonner votre foie. Suivez nos conseils pour remédier à ce problème: 8 - Renoncez à l’alcool. L’alcool cause l’inflammation des tissus du foie. 9 - Attention aux drogues et médicaments. Toutes les drogues médicales, récréatives, chimiothérapie, peuvent créer une inflammation du foie. 10 - Pratiquez une activité sportive. Le manque d’exercice force le foie à faire un travail d’élimination qui devrait normalement être fait par les poumons et la peau. Les aliments bons pour le foie. Mangez-en le plus possible. 11 - Ail. L’ail contient des nutriments puissants qui permettent au foie d’évacuer les toxines. N’ajoutez l’ail que quelques minutes avant la fin de la cuisson de façon à préserver ses composés. 12 - Artichaut. L'artichaut favorise la sécrétion de la bile et nettoie le foie. 13 - Betterave. Facilite l'élimination des déchets et la dissolution des acides gras. 14 - Citron. Le citron désengorge le foie tout en aidant la bile dans son travail. 15 - Choux, choux de Bruxelles, brocolis, kale.. Les crucifères débarrassent l'organisme des toxines et des matières grasses. 16 - Radis noir, navet. Ils aident à mieux digérer. 17 - Curcuma. Le curcuma possède des propriétés antiseptiques qui aident le foie dans ses processus de détoxification et l’aide à se maintenir en bonne santé. On prétend même qu’il régénère les cellules endommagées du foie. 18 - Les fruits frais et les légumes crus. Les aliments crus devraient représenter 40% de notre alimentation quotidienne. Ils purifient le foie. 19 - Les graines germées. Mangez des graines germées! Graines et légumineuses germées ont un effet détoxifiant pour le foie. 20 - Les légumes à feuille. La roquette, les épinards, les pissenlits, le cresson, la chicorée et les feuilles de moutarde brune contiennent des composés organiques très utiles à la détoxification du foie. 21 - Légumineuses et les graines. Ce sont les aliments idéals pour la détoxification du foie. Noix, graines, pois chiches, sésame, blé complet, lentilles devraient être régulièrement inclues dans votre alimentation. 22 - Pamplemousse. Le pamplemousse contient des composés qui améliorent la production d’enzymes détoxifiantes et donc stimule les sécrétions digestives. 23 - Soja. Le soja en général, et les haricots de soja, en particulier, sont d’excellents aliments de détoxication du foie. Ils l’aident à chasser les toxines indésirables. Mangez des haricots de soja, du tofu, des graines de soja germées, et buvez du lait de soja. Pour améliorer le bon état du foie. Buvez des tisanes. Mais pas n’importes lesquelles! Certaines plantes médicinales sont toxiques pour le foie d’autres interagissent avec des traitements médicamenteux donc demandez conseils à votre médecin. Toutes ne sont pas conseillées pour les femmes et les jeunes moins de 18 ans. Les tisanes qui s’utilisent couramment pour traiter les problèmes de foie: 24 -Tisane d'artichaut. Dans une tasse sur 2 cuillerées à café de feuilles d’artichaut versez de l’eau bouillante. Laissez infuser une dizaine de minutes. Buvez une tasse 3 fois par jour, de préférence avant les repas. 25 - Tisane de camomille. Dans une tasse sur 2 cuillerées à café de fleurs de camomille versez de l’eau bouillante. Laissez infuser une dizaine de minutes. Buvez une tisane de fleurs de camomille plusieurs fois par jour. 26 -Tisane de chardon-Marie. Dans une tasse sur une cuillerée à thé de feuilles de chardon-marie ou 5 g de fruits broyés versez de l’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Buvez 3 tasses par jour. 27 -Tisane de menthe poivrée. Dans une tasse sur 2 cuillerées à café de feuilles séchées de menthe poivrée, ou sur 5 feuilles fraiches, versez de l’eau bouillante. Buvez une tasse avant les repas trois fois par jour. 28 -Tisane de romarin. Dans une tasse sur 2 cuillerées à café de feuilles séchées de romarin versez de l’eau bouillante. Filtrez et buvez une tasse avant les repas trois fois par jour. 29 - Buvez du thé vert. Le thé vert est bourré de catéchine qui est un antioxydant qui à éliminer l’accumulation de graisses dans le foie. 30 - Buvez du vinaigre de cidre. En vieillissant, la production d’acide chlorhydrique diminue et il devient plus difficile de digérer les protéines. Pour améliorer votre digestion buvez une cuillerée à café de vinaigre de cidre brut dans un verre d’eau pendant chaque repas. Nettoyer son foie. Si vous souffrez de sérieux problèmes de foie, pour activer le bon fonctionnement du foie, pour donner à votre foie la chance de se régénérer, il est possible d’adopter une diète pour alléger le foie. 31 - Diète au citron. Portez à ébullition pendant 3 minutes de l’eau froide et 3 citrons bio entiers. Laisser refroidir puis sortez les citrons et pressez-en les jus. Ajouter au jus l’eau de cuisson. Buvez à jeun le matin et entre les repas qui devront être allégés en matières grasses. Cette « diète » est sans danger. Toutes les autres diètes dites « nettoyage du foie » et surtout celles à base de sulfate de magnésium, devraient être accompagnées d’un suivi médical. Abonnez-vous à ma sélection d'astuces et conseils hebdomadaires et recevez immédiatement mon guide du Tout Propre par e-mail!

comment perdre les graisses du ventrex featherlite

Syndrome du côlon irritable. On parle en médecine de syndrome du côlon irritable pour désigner un trouble intestinal caractérisé par des douleurs abdominales et un trouble chronique du transit intestinal. Ce trouble, très fréquent, peut être aussi désigné sous les termes de colopathie fonctionnelle ou de syndrome de l'intestin irritable. Articles recommandés. Causes. Le mécanisme exact de l'apparition de la maladie demeure mal connu. Cependant, plusieurs causes possibles ont été mises en évidence. Le syndrome du côlon irritable pourrait ainsi avoir, selon les individus, une origine psychologique ou infectieuse: Lire la suite, voir: causes de du syndrome du colon irritable. Symptômes. Les douleurs abdominales ou intestinales ainsi que les troubles du transit sont les manifestations les plus caractéristiques du syndrome du côlon irritable. C'est essentiellement la vitesse de transit intestinale qui se trouve affectée par la maladie. La paroi de l'intestin ne subit pas de changement ou d'anomalie. L'une des fonctions normales du côlon étant la réabsorption partielle de l'eau contenue dans les selles, un transit trop rapide réduit anormalement la réabsorption et provoque l’apparition de diarrhées. A l'inverse, un transit trop lent entraîne une réabsorption excessive et provoque une constipation. Chez certains patients, le syndrome de l'intestin irritable se manifestera donc par des épisodes de diarrhée, chez d'autres par des épisodes de constipation. Pour une partie des patients, les épisodes de diarrhée et de constipation surviennent en alternance. Les douleurs abdominales sont soulagées temporairement à l'évacuation des selles. Les patients sont touchés par des flatulences et des ballonnements. Les symptômes caractéristiques de la pathologie sont définis et standardisés afin de permettre le diagnostic clinique de la maladie. ( critères Rome II, critère Rome III). L'intensité des symptômes varie d'un individu à l'autre. Épidémiologie. La prévalence du syndrome du côlon irritable est plus forte parmi les pays en voie de développement ( de 30 à 40% de la population) que parmi les pays développés ( de 6 à 20% selon les pays). Ceci s’expliquant par une exposition plus forte à certains pathogènes présents dans la l'alimentation. 5 Parmi les pays développés les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes. Contrairement à une idée répandue, l'âge n'est pas un facteur décisif et la maladie ne frappe pas particulièrement les sujets âgés. Le trouble apparaît généralement dès la fin de l'adolescence. Diagnostic. Contrairement à d'autres pathologies plus graves de l'intestin comme la maladie de crohn, le syndrome du côlon irritable ne se traduit pas par une modification biologique visible ( comme une modification de la paroi intestinale par exemple). Il n'existe pas d'examen qui permette de diagnostiquer de façon systématique et non ambiguë le syndrome du colon irritable. Les analyses et examens éventuels ( comme une coloscopie ou une analyse des selles par exemple) auront pour objectif d'évacuer la possibilité d'une autre pathologie. Le diagnostic va donc reposer essentiellement sur un questionnaire médical. Le médecin va interroger le patient sur ses symptômes ressentis ( diarrhée et/ou constipation, douleurs abdominales) selon une grille d'interprétation standard. ( voir critère Rome III) Lire la suite: côlon irritable: traitement.

maigrir a la maison rapidement perfectible definicion

Maladie foie. cause inconnue (idiopathique) histoire de cas. pulsologie chinoise (acupuncteurs) traitement de la cause. La foire des traitements. L'influence du corps sur l'esprit. Pour une juste reconnaissance.

Et si c'était à cause des Sulfites? Les Sulfites sont des additifs chimiques toxiques que l'on retrouve dans le vin bien sûr, mais aussi dans beaucoup d'autres aliments, boissons, cosmétiques, et même dans des médicaments. Ils sont de plus en plus montrés du doigt. Des maux de tête après deux verres de vin, un nez qui coule quelques minutes après une bière, une diarrhée soudaine vingt minutes après avoir mangé des fruits de mer, ou encore une respiration difficile après avoir grignoté des fruits secs… Voilà des situations où nous avons eut la preuve que les sulfites peuvent nous rendre malade. Mais, tous les jours, nous consommons sans le savoir des sulfites à petites doses. Si les symptômes ne sont pas autant visibles, ces sulfites là nous intoxiquent aussi et sont responsables de nos problèmes de santé chroniques… Migraines. Même sans en abuser, le vin blanc a la réputation de donner mal à la tête. La raison est que les vins blancs sont ceux qui contiennent le plus de sulfites. La dose peut être dix fois plus importante que dans les vins rouges. Le mal de tête peut se déclencher en quelques minutes, ou bien après plusieurs heures, cela dépend de ce que nous mangeons avec. Les professionnels du vin n’aiment pas du tout parler des sulfites et nous brouillent les pistes en parlant des tanins, du soufre, ou de la consommation excessive d’alcool. Mais soyons clair: la corrélation entre les doses de sulfites dans le vin et la migraine est évidente. Maintenant, il ne suffit pas d’éliminer le vin pour se soigner de la migraine. Les sulfites sont en effets cachés dans beaucoup d’autres boissons et aliments, et même dans les cosmétiques et les médicaments. Asthme. Les effets des sulfites sur la respiration vont d’une petite sensation d’oppression ou de lourdeur sur la poitrine, à notre respiration qui devient bruyante, à nos bronches qui se mettent à siffler, ou même au déclenchement d’une crise d’asthme. Les sulfites sont directement mises en cause par une étude publiée en 2000 dans la revue The Journal of Allergy and Clinical Immunology. Près de 350 adultes vivant en Australie y ont participé en répondant à un questionnaire sur les symptômes de l’asthme et sur leur consommation d’alcool. Les résultats indiquent que dans 33 % des cas, l’alcool a déclenché une crise d’asthme en moins d’une heure. Les sulfites sont présent dans bien d’autres aliments et boisons que l’alcool. A petites doses, ils irritent quotidiennement nos muqueuses respiratoires et sont une cause d’installation de l’asthme. A des doses plus importantes, ils peuvent même déclencher des crises d’asthme. Sinusites, Rhinites et Polyposes. Après notre petit verre de vin blanc, nous sommes aussi nombreux à avoir le nez qui coule, notre muqueuse nasale qui gonfle, voir notre nez qui se bouche complètement. Nous avons aussi des éternuements et des écoulements dans la gorge. Certains ont également des larmoiements aux yeux. Au delà de ces signes visibles, les sulfites que nous consommons quotidiennement à petite dose irritent notre muqueuse nasale. Nous sommes plus fragiles à tous les rhumes et autres infections du nez. Après quelques années, notre muqueuse s’est abîmée et devient inflammatoire. Nos problèmes ORL deviennent chroniques, et la rhinite ou la sinusite s’installe. Dans les cas les plus sérieux, la muqueuse développe une polypose nasale qui nous pose alors de sérieux problèmes, et qui nécessite une opération chirurgicale. Troubles digestifs. Je suis breton, et j’adore les fruits de mer. Je mangeais donc très régulièrement des huitres, du crabe, des palourdes, des bigorneaux, des bulots ou encore des langoustines. À certains moments, je pouvais manger de grosses quantités sans aucun problème, alors qu’à d’autres, cela ne passait pas du tout et j’avais des diarrhées dans les quinze minutes après avoir mangé. C’est une expérience que j’ai renouvelé des dizaines de fois avant d’apprendre que les fruits de mer contiennent des sulfites, et à des doses souvent supérieures aux limites autorisées. Le délai entre le repas et les symptômes ne permet pas au bol alimentaire, le contenu de l’estomac, de se vider dans l’intestin. C’est comme si la muqueuse intestinale réagissait immédiatement aux sulfites dans l’estomac en provoquant une vidange de l’intestin. Les sulfites à petite dose irritent quotidiennement notre muqueuse digestive, et sont probablement à l’origine de ballonnements et de digestions difficiles. Plus préoccupant, notre muqueuse intestinale irritée n’est plus capable de se protéger et devient poreuse. Cette porosité, ou perméabilité intestinale, est la cause de nombreux problèmes de santé de type inflammatoire et perturbe aussi le fonctionnement de notre système immunitaire. Fatigue. Après certains repas, même sans abuser sur la nourriture ou sur les boissons, nous sentons que notre digestion n’est pas terrible, nous pouvons être pris de sueurs froides ou de bouffées de chaleurs, et nous manquons complètement d’énergie. Dans les heures qui suivent, nous sommes pris d’une espèce de torpeur générale, et nous nous sentons vraiment fatigués. C’est comme si notre corps consacrait toutes ses forces à combattre les effets des sulfites et à les éliminer. Le lendemain, nous sommes pris de courbatures alors que nous n’avons pas fait plus d’exercice qu’à l’habitude.