sport pour éliminer la graisse abdominale femmes


NICOLE PASSIONS. Velouté de butternut, éclats de foie gras. Voilà un billet que je remonte avec plaisir car, les fêtes approchant, il faut trouver des idées pour des moments de convivialité réussis. Je vais être privée de mon ordinateur de demain, jusque mardi mais, je vais vous programmer des récapitulatifs de recettes et de tables afin, qu'en mon absence, vous puissiez me lire quand même. J'aime les courges de toutes les sortes mais, celle là aurait peut être ma préférence car sa chair est savoureuse et subtile. Si vous n'avez pas tenté cette aventure gastronomique, faites le pas, vous ne serez pas déçu(e)s. Cette recette fera elle aussi, une belle entrée festive pour les réveillons. Vous pourrez aussi la servir à l'apéritif en petites verrines. Préparation: 15 minutes Cuisson:25 minutes. Ingrédients pour 4 personnes. 1 courge butternut. 2 échalotes. 1 cuillère à soupe d'huile. 1 bouillon de volaille dégraissé. 1/2 litre d'eau ou plus suivant la consistance désirée. sel, poivre, noix de muscade. 1 cuillère à soupe d'huile d'argan ou huile de noisette. 4 petites escalopes de foie gras de canard cru dénervé et congelé. sel spécial foie gras. crème de vinaigre balsamique. Pelez, épépinez et coupez la courge en petits cubes. Dans une faitout, faites dorer vos échalote finement coupées avec l'huile. Ajoutez la courge et faites la revenir 5 minutes en remuant bien. Dans une casserole, faites dissoudre le bouillon de volaille dans la quantité d'eau. Salez légèrement. Faites cuire jusqu'à ce que la butternut soit fondante soit, environ 20 minutes. Assaisonnez avec le sel, poivre et noix de muscade. Ajoutez l'huile d'argan et mixer finement avec un blender ou robot ou autre. Allongez avec de l'eau ou du lait, ou de la crème. Servez bien chaud en décorant avec de la crème de vinaigre balsamique (on trouve ce produit avec les vinaigres en grandes surfaces) Faites revenir le foie gras congelé dans une poêle chaude. Je préfère le travailler congelé pour de si petites quantités. Une minute de chaque côté devrait suffire. Prolongez selon l'épaisseur de votre tranche de foie gras. Servez le velouté dans un joli récipient et ajoutez délicatement le foie gras coupé en éclats. Répartissez sur le velouté avec du sel spécial foie gras ou fleur de sel. Décorez avec des gouttes de vinaigre balsamique. PARTENAIRES POUR CETTE RECETTE. ARGANELLE pour l'huile d'argan.

maigrir vite et bien gratuitement definition of democracy

Les causes possibles d’une prise de poids inexpliquée. Parfois nous grossissons sans même savoir pourquoi. Voici des causes potentielles à un gain de poids dépourvu d’explications en apparence. Si vous avez commencé à consommer plus de calories que d'habitude ou à faire (beaucoup) moins d'activités physiques, ne vous étonnez pas si votre poids corporel augmente. Mais que se passe-t-il si vous faites toutes les choses comme d'habitude (quand votre poids se stabilisait) et si vous prenez malgré tout aussi du poids? Il serait alors temps d'approfondir vos connaissances des raisons possibles d'une prise de poids inexpliquée (en apparence). Vous verrez que parfois, l'explication peut tellement vous surprendre que vous comprendrez aisément pourquoi vous n'y avez pas pensé plus tôt. Pourquoi prenez-vous parfois du poids sans raison? RegimesMaigrir.com vous liste les causes potentielles d'une augmentation du poids corporel inexplicable: 1) Manque de sommeil. Il y a deux problèmes avec le sommeil et la prise de poids: Le premier est intuitif. Si vous vous levez tard, vous avez plus de risques de grignoter tard la nuit, ce qui augmentera votre consommation calorique. Le second implique ce qui se passe biochimiquement quand vous manquez de sommeil. Des changements de niveaux hormonaux intensifient la faim et l'appétit, et peuvent aussi vous faire ressentir insuffisamment la satiété après chaque repas. 2) Stress. Quand les exigences de la vie quotidienne deviennent trop intenses, nos corps entrent en mode survie. Le cortisol, parfois appelé l'hormone du stress, est alors sécrété, ce qui provoque un accroissement de l'appétit. Et puis évidemment, nous pourrions chercher des nourritures réconfortantes riches en calories en période de stress également. Cette combinaison est un terrain propice à la prise de poids inexpliquée. 3) Antidépresseurs. Un effet indésirable malencontreux de certains antidépresseurs (comme Prozac ou Zoloft) est de faire grossir. Ces médicaments peuvent diminuer le taux métabolique ou causer des changements hormonaux, provoquant une faim accrue. Cela peut arriver chez jusqu'à 25% des personnes qui prennent ce type de médicament sur une longue durée. Discutez avec votre médecin de la nécessité éventuelle de basculer vers un autre médicament si vous pensez que votre antidépresseur est en train de provoquer une prise de poids sans raison autre. 4) Corticostéroïdes. Les médicaments stéroïdes anti-inflammatoires comme la prednisone (un corticostéroïde) sont connus pour provoquer une prise de poids inexpliquée. La rétention d'eau et l'appétit accru sont les principales raisons. Bien que l'amplification du poids corporel soit courante, la sévérité de cet effet secondaire dépend de la force du dosage et de la durée de prise du stéroïde. Certains patients pourraient aussi observer une redistribution de la graisse pendant cette médication, vers des endroits comme le visage, le derrière du cou, ou l'abdomen. 5) Médicaments qui pourraient causer l'obésité. Plusieurs autres médicaments en vente sur ordonnance ont été associés au gain de kilos en trop (et qui semble inexplicable à certains d'entre nous). La liste comprend les médicaments antipsychotiques (utilisés pour traiter des troubles de l'humeur comme la schizophrénie et le trouble bipolaire), ainsi que des médicaments pour traiter la migraine, les attaques, l'hypertension et le diabète. Vous et votre médecin devriez pouvoir trouver une médication qui traite vos symptômes sans provoquer des effets secondaires perturbants. 6) Pilules contraceptives (mais pas systématiquement) On pense que certaines femmes prenant les pilules contraceptives de type "combinée" pourraient constater une certaine prise de poids liée à la rétention d'eau, mais cela est généralement de courte durée. En effet, contrairement à la croyance populaire, il manque de preuves scientifiques que les contraceptifs oraux combinés (oestrogène et progestatifs) causent un gain de poids durable. Une étude suédoise vient même récemment de suggérer que la pilule contraceptive ne ferait pas grossir. Si vous êtes toujours préoccupées par ce problème de kilos superflus, parlez à votre médecin. 7) Hypothyroïdie. Si votre thyroïde (une glande en forme de papillon localisée à l'avant de votre cou) ne fabrique pas assez d'hormone thyroïdienne, vous êtes probablement fatigués et faibles, vous avez peut-être froid et prenez parfois du poids. 8) Ménopause. Ne blâmez pas toujours la ménopause et la perte d'oestrogènes pour votre gain de poids survenu à la quarantaine. Ils peuvent tous se produire à la même époque, lors de vos 40 ou 50 ans, mais les niveaux d'hormones fluctuants ne sont probablement pas la cause. 9) Syndrome de Cushing. Le gain de poids est un symptôme fréquent de syndrome de Cushing, une maladie dans laquelle vous êtes exposés à un excès de l'hormone cortisol, qui provoque à son tour une prise de poids sans raison et d'autres anomalies. 10) Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Il s'agit d'un problème hormonal fréquent chez les femmes en âge de procréer. La plupart des femmes qui souffrent du SOPK poussent de nombreux petits kystes sur les ovaires. Cette maladie conduit à des déséquilibres hormonaux qui affectent le cycle menstruel d'une femme, et peut conduire à une croissance excessive de poils du corps et de l'acné. Les femmes atteintes de cette affection sont résistantes à l'insuline, ce qui peut entraîner une prise de poids inexpliquée. Les kilos pris de la sorte ont tendance à graviter autour du ventre, expostant les femmes à un risque accru de cardiopathies (maladies cardiaques). 11) Arrêt du tabagisme. En moyenne, les personnes qui arrêtent de fumer prennent entre 2 à 4,5 kilos. Pourquoi? D'abord, la nicotine réduit votre appétit, alors une fois que vous vous arrêtez, vous pouvez ressentir davantage d'affres de la faim, ce qui conduit à la suralimentation. 12) Partir en congés. Si vous venez à peine de rentrer de vacances et remarquez que vous avez pris quelques kilos, vous n'êtes pas seuls. Diverses études ont montré que les gens délaissent souvent leurs bonnes habitudes alimentaires quand ils sont en congés, alors donnez-vous quelques semaines pour revenir dans le droit chemin, et vous allez très probablement voir les kilos superflus s'en aller. 13) Travailler trop. Être accro du travail peut non seulement vous stresser et provoquer une prise de poids inattendue, mais aussi vous faire passer beaucoup d'heures devant un écran d'ordinateur, sans bouger suffisamment. Cette sédentarité peut vous amener à brûler moins de calories que d'habitude et à prendre quelques kilos avec le temps. 14) Faire trop confiance aux nourritures "allégées en matières grasses" Ne vous fiez pas aveuglément aux emballages qui mettent en avant l'étiquette "light" ou "allégé en matière grasse" des produits alimentaires censés être bons pour la santé. Nombre de ces nourritures contiennent tout autant de calories que les versions "normales", et ne sont pas si "saines" que cela. 15) Ne pas manger assez de fibres. Des études ont montré que les fibres alimentaires créent une sensation de satiété et de satisfaction lors du repas qui vous amène à manger moins. Si vous sentez que vous ne pouvez jamais vous rassasier, essayez de basculer vers une alimentation plus riche en fibre. 16) Avoir des amis qui mangent excessivement. Si vous trouvez que quand vous sortez dîner avec vos amis, ils vous encouragent à manger plus que vous n'en avez l'habitude, alors vous pourriez avoir pris un poids superflu que vous auriez pu éviter en temps normal. Cela ne veut pas dire que vous devez éviter de sortir manger avec ces amis, mais vous devriez faire des choses avec eux qui n'impliquent pas un repas ou alors vous montrer fermes quand il s'agit de vous arrêter de manger (ne plus écouter leurs encouragements à manger davantage). 17) Payer avec la carte bancaire au restaurant. Des études réalisées par des entreprises de cartes bancaires ont montré que les gens sont enclins à commander davantage de nourritures quand ils paient par carte que quand ils paient en espèces. Evitez de surconsommer en payant donc vos repas en argent liquide plutôt que par carte de crédit. 18) Ne pas manger assez. Etrangement, vous affamer ou vous sous-alimenter peut produire l'effet contraire de ce que vous désirez, au moins au début. Quand votre corps est affamé, il ralentira votre métabolisme et stockera le maximum d'énergie possible une fois que vous recommencez à manger normalement (ce que vous finirez par faire puisque vous êtes obligés de manger pour survivre). Cela amènera les calories à être conservées de manière inutile dans vos réserves de graisse. Alors mangez sainement et de manière équilibrée au lieu d'essayer de manger trop peu. 19) Démarrer une relation amoureuse. Le vieux stéréotype pourrait être vrai, être amoureux peut vous amener à prendre plus de poids. Si vous remarquez que vous avez été un peu moins conscients de ce que vous mangez récemment, essayez d'impliquer votre nouveau partenaire aussi et faites un effort en duo pour rester un couple en forme et désirable. 20) Négliger la taille des portions. Ce n'est pas parce que vous avez quelque chose sur la table devant vous que vous êtes obligés de la consommer. Vous pourriez ne pas vous rendre compte que vous mangez excessivement quand d'autres personnes vous servent encore et encore à manger. Faites donc attention à ce que vous êtes en train de manger ainsi qu'à la quantité consommée. 21) Passer trop de temps au bar. Les bières et les cocktails peuvent être une façon sournoise pour les calories superflues de s'insérer dans votre alimentation. Si vous avez bu plus de boissons alcoolisées que d'habitude, elles pourraient bien être les responsables d'une prise de poids surprenante. 22) Vous culpabiliser. De nombreuses personnes se culpabilisent d'avoir grossi et se sentent déprimées, abandonnant parfois tout effort de bien manger ou mangeant leurs émotions pour tenter de s'accrocher à quelque chose. Ne vous culpabilisez pas à cause de quelques kilos en trop, essayez simplement d'être meilleurs dans votre conduite alimentaire à l'avenir. 23) Sauter des repas. Non, cela n'aide pas à maigrir. Sauter un repas ou deux peut ralentir votre métabolisme et vous amener à vous suralimenter lors du repas suivant. Essayez d'espacer vos repas à intervalles régulières dans la journée pour en manger plus souvent mais moins (en quantité) à chacun de ces mini-repas. 24) Manger trop vite. Vous pourriez être affamés, et voulez avaler votre nourriture à toute vitesse. Ou alors vous tentez de manger très vite pour revenir au bureau boucler un dossier urgent avant de filer en réunion. Mais sachez que prendre un repas en un éclair est une très mauvaise habitude alimentaire. Ralentissez et prenez le temps d'apprécier votre repas. 25) Ne pas varier votre entraînement sportif ni faire d'entraînement par intervalles. Vous pourriez faire du sport régulièrement, mais si vous faites toujours le même exercice physique et à la même intensité, votre corps finit par s'habituer à cette activité. Il produira alors l'effort optimal pour dépenser le moins de calories possible tout en faisant ce sport. Donc vous finissez par ne plus brûler autant de calories qu'auparavant (quand vous commenciez à faire cet exercice). Si vous pensez pouvoir manger davantage parce que vous faites du sport, et que vous brûlez moins de calories en en faisant, alors une prise de poids inexpliquée peut survenir. 26) Allergies alimentaires. 27) Vieillissement. La plupart des gens, quand ils prennent de l'âge, sentent leur métabolisme commencer à ralentir. Si vous sentez qu'il n'est plus aussi facile de maigrir qu'autrefois, prenez en compte le fait que vous avez vieilli, et commencez à élaborer un programme nutritionnel qui reflète mieux vos nouveaux besoins. 28) Dépression. Bien qu'être déprimés puisse causer une perte d'appétit chez certains, cela peut aussi provoquer une augmentation de l'appétit chez d'autres. De nombreuses personnes mangent pour combler la tristesse qui leur a envahi. Cet acte de manger leur émotion (la dépression en l'occurrence) est nuisible à la fois pour leur santé mentale et psychique. Si vous pensez souffrir de dépression, nous vous invitons à obtenir un traitement médical pour la traiter et éviter toute prise de poids inutile. 29) Avoir un rhume. De nouvelles études suggèrent qu'être enrhumés peut vous faire prendre du poids. Certains virus semblent accroître le nombre de cellules qui se développent en graisse, provoquant une augmentation notable de poids corporel avec le temps. 30) Inflammation. De nombreux facteurs de mode de vie y compris le stress, le tabagisme et le manque de sommeil peut contribuer à l'inflammation. Certains aliments peuvent produire un effet inflammatoire également. Tout cela peut mener aux prises de poids là où normalement vous n'auriez pas dû en avoir. 31) Génétique. Bien que nous soyions tous responsables de nos propres choix, à un certain niveau, notre capacité de perdre du poids et de le stabiliser est déterminé par nos gènes. Certaines personnes auront besoin de travailler plus dur pour maigrir que d'autres. D'autres devront lutter contre leur propension naturelle à grossir (même si certaines études suggèrent qu'un style de vie sain peut vaincre cette propension). 32) Avoir pris du muscle. Si vous avez fait beaucoup de sport en général et de musculation en particulier (surtout si vous êtes un homme) et trouvez que vous avez pris du poids, ne paniquez pas. Cela peut tout simplement être le fait que vous avez augmenté votre masse musculaire et réduit votre masse graisseuse, tout en étant en meilleure santé qu'auparavant, malgré le gain de poids. 33) Grossesse. Bien que cela peut sembler évident, si une femme ne sait pas encore qu'elle est enceinte, elle pourrait être surprise par sa prise de poids (inexpliquée jusque là). Et à moins d'être complètement certaine qu'une grossesse n'est pas la raison de vos kilos en trop pris tout récemment, n'excluez pas cette hypothèse: de nombreuses grossesses sont des surprises inattendues. 34) Rétention d'eau. Beaucoup de femmes sont familières avec le ballonnement qui peut se produire quand leurs cycles menstruels se profilent à l'horizon. Mais il peut arriver que la prise de poids liée à cette rétention d'eau peut être plus grave puisqu'elle est causée par une insuffisance rénale ou par une défaillance cardiaque. Il est donc important de vérifier avec un médecin pourquoi vous faites de la rétention d'eau de manière inexpliquée. 35) Carence en acides aminés essentiels. Ces derniers, qui se trouvent par exemple dans l'huile de lin, aident notre organisme à fabriquer des hormones et à conserver un métabolisme actif. Des carences en acides aminés essentiels peut provoquer des envies de manger des nourritures malsaines et des problèmes métaboliques, puis avec le temps une prise de poids sans raison apparente. 36) Maladies du rein. L'un des symptômes des maladies rénales peut être le gain de poids associé à la rétention d'eau. Si vous remarquez une quantité anormalement élevée de ballonnement sans raison particulière, discutez avec votre médecin le plus vite possible pour vérifier que vous ne souffrez pas d'une maladie du rein. 37) Problème du coeur. L'un des signes de troubles cardiaques peut être une prise de poids inexpliquée. Elle peut être provoquée par le fait que votre corps retient plus de fluides que d'habitude. Si vous poussez le bout de votre doigt dans la peau et si cela laisse une marque plutôt que de revenir en place, alors vous faites de la rétention d'eau et devriez consulter votre médecin. 38) Déséquilibres du taux de sucre sanguin. Manger des sucres simples peut provoquer des fluctuations rapides de glycémie (qui peut être mesurée en toute autonomie), qui à leur tour peuvent provoquer davantage d'envies de manger sucré puisque votre corps lutte pour maintenir un équilibre. 39) Tumeurs. Chez les femmes, un gain de poids rapide et inexpliqué peut parfois être lié à des tumeurs ovariennes. Nombre de ces tumeurs sont bénignes, mais si les patientes ne font rien pour les traiter, elles peuvent croître jusqu'à des proportions énormes. 40) Dysfonctionnement du foie. Des problèmes avec le foie peuvent souvent être liés à la prise de poids sans raison. Votre corps peut commencer à retenir excessivement de l'eau, et vous remarquerez une contraction autour de votre tour de taille même quand vous avez peu d'appétit. Si vous soupçonnez un dysfonctionnement du foie de vous avoir fait grossir récemment, prenez rendez-vous avec un médecin dès que possible. 41) Fibromyalgie. Cette affection provoque souvent une prise de poids inexpliquée puisqu'elle cause des déséquilibres hormonaux, affectant le taux de cortisol, de thyroïde, de sérotonine et d'insuline, ainsi que la production des hormones de croissance. Cela veut dire que votre métabolisme peut décélérer et que vous pourriez prendre des kilos en plus. 42) Traitements de cancer du sein. Les femmes qui subissent des traitements par chimiothérapie afin de soigner leur cancer du sein peuvent parfois trouver qu'elles ont pris quelques kilos en trop. Ce phénomène n'est pas encore explicable scientifiquement, mais il ne doit pas constituer une raison majeure de s'alarmer si le traitement se passe bien. 43) Dysfonctionnement surrénal. Des dysfonctionnements dans les glandes surrénales peuvent mener à des déséquilibres au niveau des hormones dans votre organisme, bouleversant votre métabolisme et votre équilibre naturel. Parfois, cela peut mener à un gain de poids notable. 44) Apnée du sommeil. Elle peut vous empêcher d'obtenir un vrai sommeil réparateur, et à cause de ce manque de sommeil, vous risquez de vous sentir non reposés, stressés et irritables. Ne pas dormir suffisamment peut mener à un ralentissement de votre métabolisme et parfois à des envies de manger des aliments peu recommandables. 45) Petits changements de style de vie. Parfois votre vie est modifiée par des petits changements que vous pouvez même ne pas être conscients. Ces modifications peuvent être liées à vos habitudes alimentaires et de remise en forme. Réfléchissez à quelque chose qui pourrait avoir changer dans votre vie et qui pourrait causer un gain de poids sans que vous ayiez pu remarquer immédiatement. Choses à faire quand vous prenez du poids sans explication. N'arrêtez pas une prise de médicament (prescrit) sans d'abord consulter votre médecin traitant. Reconnaissez l'importance du médicament que vous êtes en train de prendre. Il peut être essentiel à votre santé (et passe au-dessus d'un gain de poids). Ne vous comparez pas à d'autres personnes qui prennent le même médicament. Tout le monde ne subit pas les mêmes effets en prenant la même médication. Même si un médicament amenait quelqu'un d'autre à perdre du poids, la même chose pourrait ne pas s'appliquer à vous. Parlez à votre médecin si vous avez des questions. Ne paniquez pas si la prise de poids s'explique par une simple rétention d'eau, qui n'est pas un poids permanent ni de la graisse. Une fois que vous avez fini de prendre le médicament ou que vous avez terminé le traitement de la maladie qui provoque cette rétention, la boursouflure liée à la présence excessive d'eau dans votre corps pourrait se retirer. Adoptez une alimentation allégée en sel entre temps. Demandez à votre médecin si vous pouvez prendre d'autres médicaments. Dans la plupart des cas, votre médecin peut vous prescrire une autre médication qui peut ne pas présenter les mêmes effets indésirables (au niveau du poids corporel). Déterminez si le gain de poids provient d'une diminution du métabolisme (à cause d'une maladie ou d'une médication). Si tel est le cas, prenez le temps de débuter des activités visant à augmenter le métabolisme. Bougez votre corps. SOURCES. La reproduction totale ou partielle de l'article est strictement interdite sans accord préalable de l'auteur. 10 choses à éviter pour maigrir sainement. Poids de l’enfant: attention au "rebond précoce" De la lumière pour lutter contre l’obésité. Mots-clés: Hi hi hi Hi hi hi. Bel et bon article: merci! Si. (pas toujours le cas) on vit en couple ou en famille, avec des enfants, il est bon de demander aux autres membres de la famille de nous épauler attentivement, pour nous aider à éviter la main trop lourde quand on se REsert du plat central ou de la bouteille. Merci la famille: c’est important! 9) Syndrome de Cushing. Le syndrome de Cushing peut se produire si vous prenez un corticostéroïde pour une maladie telle que l’asthme, l’arthrite ou le lupus. Il se trouve que ma femme a de l’asthme, de l’arthrite, et souffre du lupus. Et prend les médicaments idoines, à base de cortisone. Il se trouve aussi que, bien que mangeant comme quatre, elle pèse 39kg et parfois 43kg maximum. Non, ce n’est pas une pygmée rapportée de la jungle profonde d’Afrique du Sud, c’est une française moitié basque moitié alsacienne qui mesure 1m62. Je ne doute pas que parmi les 44 autres raisons possibles de votre liste, vous en trouverez bien une qui explique pourquoi elle ne prend pas de poids, charlatanisme oblige. Vous devriez vous atteler à l’étude de l’astrologie, une belle carrière vous y attend. les corticosteroides font grossir comme la testo hormones de la cortico-surrenale. ce qui est dit dans l’article est vrai, même si votre femme n’est pas rambo! il y a des pseudo exceptions car les maladies dont souffre votre femme africaine ou non sont elles responsables d’un tel catabolisme que l’effet anabolisant des cortico ne suffisent pas à inverser la tendance à la cachexie. Un cas n’est pas une généralité,mais vous êtes comme yout le monde, à s’exprimer alors que vous ne connaissez RIEN. alors au travail. 10 ans d’étude minimum et encore, pour ne pas connaitre grand chose! Contrairement aux idées reçues, la ménopause n’entraine pas une prise de poids, mais une répartition de poids. Les graisses qui avaient plutôt tendances à se loger au niveau des cuisses et des fesses sont désormais stockées au niveau du ventre. La prise de poids constaté lors de la ménopause serait plutôt une conséquence d’une mauvaise gestion des troubles engendrés par celle-ci. http://www.comment-poid.com/ Il m’a beaucoup plu le contenu de cet article. Je suis complétement d’accord avec le fait qu’on doit avoir une bonne hygiène alimentaire et qu’on doit dépister et eliminer les causes de la prise de poids. Chez moi c’était l’impossibilité de gérer la faim. Je dois admettre que malgré tous mes efforts j’ai réussi à reduire la quantité de mes repas seulement avec phen375 ( http://allgenericmedsnow.com/ ) un coup faim qui marche vraiment bien. ça fait un mois que je le prends et j’ai 12 kilos de perdus. Oui, vraiment intéressant. J’ai testé une pilule minceur, il s’agit de reductil 15 mg. Avec un regime associé ca fonctionne parfaitement, puisque j’ai perdu plus de 3 kg dans une semaine. Je n’ai pas de la faim, ni envie de grignoter, j’ai énormément réduit les quantités. Bref, je suis super contente pour l’instant et impatiente d’éliminer mon poids superflu pour en revenir a mon aspect d’autrefois. J’ai fait une commande de 60 pilules sur http://www.meridiareductil.com/ et je me permets de vous la recommander. Je m’appelle Romain et je suis dans une drôle de situation. Fin Mai de cette année, j’ai du subir une opération d’urgence à la descente de l’avion à Singapour. Je m’étais évanoui et avant cela j’avais eut un mal de crâne très important et complètement inhabituel. Résultat des courses: kyste colloïde dans le 3e ventricule. Ils m’ont posé un drain dans l’immédiat pour réduire la pression intracrânienne afin que je reste en vie. Plusieurs semaine plus tard, le chirurgien décida de tenter une opération par endoscopie pour aller retirer ce petit salopard. Ce fut un échec car la zone était trop vascularisée et le danger était trop important pour moi. Finalement je serai opéré "classiquement" une semaine avant mon retour en France. L’opération se déroula à merveille, seule petite frayeur au réveil puisque. je ne me réveillais pas de l’anesthésie mais finalement après de nombreuses claques dans la tronche je refis surface!! Je suis depuis de retour chez mes parents et suivi par l’hôpital ici. Je fais du sport en salle plusieurs fois par semaine et mange sainement (très peu de graisse, viandes/poissons et beaucoup de légumes. Peu de pâtes et féculents). Hors depuis mon accident fin Mai, j’ai pris du poids. Beaucoup de poids. Je pesais alors 65 kg étant un moniteur de plongée sous-marine professionnel. Je pèse aujourd’hui 88 kg et cela malgré tous mes efforts (nourriture, sport etc.) Et cela ne semble pas engagé vers une diminution. Plutôt l’inverse puisque je continue de gonfler gentiment. Je me tourne alors vers Internet et ses utilisateurs pour rechercher moi-même des solutions. Que faire? Jusqu’ici j’avais gardé un bon moral gardant comme objectif le moi de Mai 2016 pour pouvoir repartir à mon métier dans les îles, mais si je continue de prendre du poids de la sorte alors je ne vois vraiment pas comment je pourrais retrouver du travail en tant que plongeur. Si quelqu’un qui me lit a une idée, merci de m’en faire part! coucouuuuu! voila moi aussi je prend du poids sans manger beaucoup depuis l’adolescence, aprés avis médical rien n’est deregler! alors! j’ai fait de nombreux régime different (genre XLS) toujours accompagné de sport fitness! et là je fait le régime glucide! je ne mange que des fruits et des légumes surtout crue je mange donc sucré salé, avec une boisson sucré matin et aprés midi, pour ne pas manquer l’apport en sucre. et je boie de l’eau, je ne ressens pas la faim et ça marche la graisse fond la ou il faut et c’est le top du top! pas cher en plus! donc pas de produit laitier, pas d’huile, pas de céréale, essaillez.

comment faire pour perdre du poids rapidement suri

Douleur Hépatique 6. Quel traitement de la crise? Un calcul responsable de colique hépatique, doit être traité. Le traitement de la crise est symptomatique: une diète, pour la mise au repos du tube digestif, et le repos au lit. Le traitement médicamenteux débutera généralement par des antalgiques injectables pour lutter le plus rapidement possible contre la douleur. Une fois la crise passée, il existe d'autres traitements qui visent à diminuer, voire supprimer, le risque de récidive.

boisson anti graisseur de moteur

Quoi prendre pour nettoyer le foie. Alors que peut-on faire pour remédier à cet état de choses. Au chapitre 6, nous avons parlé des éléments d’une diète appropriée. Eh bien, cela s’applique particulièrement au foie. Vous devez éliminer (ou du moins couper) ce qui surmène le foie dans votre régime. Plus vous êtes malade, plus vous devrez avoir un régime sain. Si vous souffrez de sérieux problèmes de foie, une diète de jus de crudités peut être nécessaire pour donner à votre foie la chance de se régénérer. À faire absolument… Plusieurs fois par année, vous devez faire une détoxication aux herbes pour votre foie. Un léger nettoyage de betaine hydrochloride et aux enzymes pancréatiques est aussi une bonne aide. Vous devez inclure régulièrement un support nutritionnel du foie. Recherchez les formules qui contiennent du chardon de lait, du pissenlit, du Picrorhiza kurooa [1] et de l’artichaut ou des feuilles de betterave. Et finalement, un mot sur la vésicule biliaire. La pauvre vésicule biliaire, trouvée coupable parce que sur les lieux du crime, est souvent l’objet de prédilection du couteau chirurgical. L’ablation de la vésicule biliaire est l’une des opérations les plus pratiquées en Amérique. [2] Comprenez bien que la vésicule biliaire n’est pas responsable de la productions des pierres. Le foie est le coupable — ou plutôt ce que nous lui faisons subir. La vésicule biliaire est juste une zone de rétention de la bile qui sera utilisée dans la digestion des gras et/ou des huiles. Mais si nos régimes sont trop riches en mauvaises sortes d’huiles, si nous avons des allergies aux produits laitiers et aux њufs, des niveaux d’acidité gastriques peu élevés, trop peu de fibres dans nos régimes, du stress, un mauvais fonctionnement du foie, etc., eh bien, alors la bile produite par le foie (une mixture de cholestérol, de minéraux, de sels biliaires, de pigments et de lécithine) aura une consistance qui aura tendance à durcir et à se précipiter en « pierres » avant de pouvoir s’écouler par la vésicule biliaire. [3] L’ablation de la vésicule biliaire n’élimine pas le problème cela élimine juste les symptômes. Oui, il est vrai qu’après l’ablation de la vésicule biliaire, vous n’allez probablement plus souffrir d’autres pierres au foie. Mais d’un autre côté, vous avez troqué un problème pour deux nouveaux: Étant donné que vous n’avez jamais corrigé le problème sous-jacent aux déséquilibres du foie, ces problèmes vont juste continuer à empirer, compromettant éventuellement le foie lui-même. En enlevant la vésicule biliaire, vous enlevez également son effet régulateur sur la bile. Cela signifie que la bile s’écoule continuellement dans l’intestin même lorsqu’elle n’est pas sollicitée. Il en résultera des problèmes digestifs chroniques et vous aurez probablement des déficiences nutritives à long terme. Il est beaucoup mieux de faire une purgation saisonnière de la vésicule biliaire combinée à un programme de reconstruction périodique que de l’enlever. PURGATION DU FOIE/VÉSICULE BILIAIRE. Par nettoyer le foie, nous voulons dire inciter le foie à se débarrasser de tous les gras, vieux dépôts de cholestérol, pierres, poisons, résidus de drogues et les déchets toxiques stagnants. Probablement que rien d’autre (y compris même une purgation et une détoxication des intestins) n’aura un effet aussi grand sur votre santé en général. Le nettoyage de 5 jours. C’est la purgation du foie et de la vésicule biliaire recommandée par le Dr Richard Schulze — et celle pour laquelle la plupart des gens devraient opter. La purgation se fait à jeun, le matin, durant 5 jours. La première chose à faire en se levant le matin, est de boire 8 onces d’eau pure pour purger votre système digestif. Une heure plus tard, mélangez dans un malaxeur 8 onces de jus d’agrumes pressés (du jus de pommes frais ou du jus de raisins avec les résidus fera également l’affaire), un citron, une gousse d’ail (ajouter une gousse à chaque jour), 1 cuillère à table d’huile d’olive (ajoutez une cuillère à table par jour), et un morceau de gingembre (environ 1 pouce de long) dans 8 onces d’eau pure. Boire cette potion et buvez un verre de jus frais pour nettoyez votre bouche. Quinze minutes plus tard, prenez deux tasses de thé à détox pour le foie. Il est aussi important de prendre 2 pipettes de teinture pour la détoxication du foie, 3 à 6 fois par jour, durant 5 jours, jusqu’à la fin de la bouteille. La diète de Détox. Il est extrêmement bénéfique de se nourrir deux jours en ne prenant que des aliments crus et 3 jours en ne prenant que des jus dans cette période de 5 jours de nettoyage. Le matin (après votre breuvage de nettoyage et une heure avant le dîner), prenez autant de jus de fruits ou de légumes frais que vous voulez. Le jus de betteraves est particuliè­rement bon. Ne mélangez pas les jus de fruits avec les jus de légumes, et vous pouvez diluez vos jus si vous le désirez. Pour dîner, vous pouvez prendre plus de jus dilué, ou des légumes crus ou de la salade germée. Ne prenez au grand jamais d’assaisonnement à salade préparée. Faites votre propre sauce à salade à partir d’huile d’olives, du jus de citron ou du vinaigre de cidre et des herbes à épice de votre choix. Si vous avez faim au cours de la journée, n’hésitez pas à manger des légumes ou prenez des jus. Pour souper, mangez des fruits frais ou buvez des jus de fruits. Après avoir été aux toilettes, buvez des jus dilués et du thé aux herbes tout le long de la journée — autant que vous pouvez. Essayez d’en consommer environ 128 onces quotidiennement. Il est également recommandé de consommer plusieurs tasses de bouillon de potassium au cours de la journée. Le bouillon de potassium peut être fait avec des pelures de patates (une des plantes les plus riches en potassium). Prenez la pelure de plusieurs patates (pas le centre), puis ajoutez-y des légumes éméchés, y compris des carottes avec la pelure, du céleri, des betteraves entières (y compris les feuilles), du persil frais, et beaucoup d’oignon et d’ail (jusqu’à 50 gousses). Faites bouillir à feu doux durant 40 à 60 minutes dans une casserole couverte dans de l’eau purifiée. Filtrer le tout, réfrigérer et boire le bouillon. Mettez au réfrigérateur le reste du bouillon dans des contenants de verre pour les deux prochains jours. Même chose que pour le Jour 1. 30 jours de nettoyage. Manger une tasse de betteraves fraîches émincées, ajouter de l’huile d’olive et du citron durant 30 jours ferme. Prendre quotidiennement du thé détox pour le foie ainsi que des teintures pour le foie. À quoi peut-on s’attendre? Si vous avez tendance à le faire (et cela devrait être le cas), vous devriez examiner vos dépôts dans le bol de toilette. Voyez s’il y a des « pierres ». La bile du foie produit certaines pierres vert pâle. Mais regardez aussi si vous ne verriez pas des pierres noires, des rouges et des brunes. Observez aussi s’il y a des pierres contenant du sang. Au cours d’un nettoyage, il n’est pas rare de voir passer jusqu’à 2000 de ce genre de pierres. Soyez content plus il en passera, plus en santé vous deviendrez. Vous pouvez également voir d’innombrables « cristaux » blancs de cholestérol à travers vos déjections. Le thé et les teintures pour le foie. Il est essentiel de prendre un thé aux herbes et une teinture en faisant cette purgation. Le thé aide au processus de purgation en soi, mais aussi à minimiser tout inconfort de même qu’à atténuer la nausée. Les herbes clefs pour le thé sont le pissenlit, l’une des herbes lipotropes les plus fortes connue à ce jour. C'est-à-dire qu’elle évacue les dépôts de gras du foie. Parmi les autres herbes qu’on retrouve dans un bon thé de détox, il y a le gingembre, le trèfle, la cannelle, la racine de bardane et la prêle. En passant, quelques autres herbes utilisées dans un thé de détox bonnes pour le foie (comme du Uva ursi, des racines de persil et des baies de genévrier) sont aussi extrêmement bénéfiques pour les reins. On devrait consommer deux tasses de ce thé quinze minutes après avoir bu le dépuratif de jus d’agrumes et d’huile d’olive. Mais vous pouvez et devriez en consommer toute la journée. En fait, consommer régulièrement du thé de détox pour le foie est une façon agréable d’optimiser continuellement sa santé. (N’hésitez pas à sucrer le thé avec du miel ou du vrai sirop d’érable si vous le désirez. La teinture est cruciale en ce qu’elle contient des herbes qui aident le foie à se reconstruire et à se régénérer. Un bénéfice secondaire est que cela va réduire significativement la quantité de cholestérol de type LDL rejeté par le foie. Les herbes clefs comprennent le chardon de lait, le pissenlit, le Picrorhiza kurooa (appelé parfois kutkin ou « chardon de lait indien ») et l’artichaut ou la feuille de betterave. Il est approprié d’incluse dans la teinture de détox pour le foie des herbes antiparasitaires telles que de l'absinthe et du noyer noir. Avec l’ail que vous prenez avec le dépuratif pour le foie, ceci va pratiquement expulser tous les parasites de votre corps. Prenez-en deux pipettes, 3 à 6 fois par jour (selon votre niveau de maladie et votre niveau d’inconfort) jusqu’à la fin de la bouteille. Notre sang est rempli d’impuretés de toutes sortes, que ce soit d’une surabondance de gras et de cholestérol jusqu’aux métaux lourds. P our avoir une santé optimum, c es impuretés doivent être éliminées du sang. L’idée de nettoyer le sang remonte au Moyen-Âge et, lorsqu’on y pense, le concept de « nettoyer » le sang nous rappelle probablement ce que la médecine appelle aujourd’hui la saignée et la pierre philosophale. Néanmoins, cela fonctionne — et plus encore, cela a du sens. Le concept que nous dépassons éventuellement les limites des aptitudes de notre corps pour éliminer toutes les toxines de notre sang n’est pas très difficile à imaginer, particulièrement si nous pensons en fait à ce que nous mangeons et buvons. Est-ce que quiconque croit réellement que le corps est capable d’éliminer les déchets venant d’une nourriture hautement saturée en gras de burgers de chaînes de restauration rapide, de frites cuites dans la graisse de boeuf, d’innombrables boissons gazeuses grand format contenant 32 cuillères à thé de sucre, et de beignes fourrés à la crème et bouillis dans du lard puis enrobées d’huile hydrogénée et de sucre à glacer. Puis, pour ajouter à tout cela, à la fin de la journée, prendre une demi-livre de bњuf haché avec un sac de couennes de lard grillées, accompagné d’une demi-douzaine de bières juste pour donner une leçon au foie. Peut-être bien que vous ne faites pas cela. Mais souvenez-vous que ce que vous faites, vous le faites jour après jour, année après année. Et éventuellement: Votre sang ne peut plus éliminer tout ce que vous lui faites traiter. Il devient « toxique » et épais — murmurant comme de la boue dans vos artères. La qualité de votre sang (cellules et plasma) est compromise par la qualité de la nourriture que vous mangez. Votre sang se régénère tous les 120 jours. Comment pouvez-vous vous attendre à construire une qualité de sang de haute qualité avec un régime à base de pizzas pleines de pepperoni, de la bière et des sucreries? Éventuellement, vous aurez besoin de corriger ce problème à plusieurs niveaux ou de faire face à des maladies dégénératives à long terme: Vous devez faire un nettoyage général du sang. Vous devez éliminer tous les métaux lourds et l’excès de cholestérol. Vous devez voir au pH de votre sang. Vous devez prendre les bonnes sortes d’aliments et de suppléments de façon à ce que votre corps puisse commencer à produire, à nouveau, du sang sain. Nettoyer le sang. Il n’y a pas de secret à savoir quelles herbes nettoient le sang. En dépit de ce que les docteurs en médecine peuvent penser, l’efficacité de ces herbes a été éprouvée depuis plusieurs centaines d’années. Juste parce que la science médicale ne sait pas encore pourquoi ces herbes agissent comme purificateur du sang, cela ne signifie pas qu’elles ne le font pas. Elles le purifient. Toute bonne formule de purification du sang contient quelques-unes ou toutes les herbes suivantes: des fleurs de trèfle rouge, de la racine de bardane, du chaparral, de la pervenche et de l’oseille à mouton. [4] Il se faitaujourd’hui plus de 300 000 pontages par année dans les hôpitaux des États-Unis, au coût d’au moins 40 000 $ chacun. Cela génère environ 15 milliards de dollars par année seulement en pontages coronariens. Au moins 5% des patients meurent de cette opération davantage encore meurent de complications suite à des crises cardiaques. Mais peu importe, c’est un petit risque et un prix peu élevé à payer puisqu’il n’y a pas d’alternative. Vrai? Eh bien, pas exactement. D’après les faits, il y a une alternative qui est tellement efficace que dans des pays comme en Nouvelle-Zélande, il est interdit par la loi de faire un pontage à moins d’avoir tout d’abord essayé cette alternative. Cette thérapie s’appelle le traitement de chélation, et cela pourrait sauver des centaines de milliers de vies par année. Malheureusement, cela coûte juste une fraction du coût d’un pontage ou d’une angioplastie. En d’autres mots, étant donné que la thérapie de chélation ferait perdre à l’establishment médical des milliards de dollars par année, il n’est pas surprenant qu’ils ne l’utilisent pas. La thérapie de chélation a deux effets sur le corps. Les agents chélateurs agrippent les métaux lourds comme l’aluminium, le plomb et le mercure (particulièrement les métaux lourds localisés dans le système cardio-vasculaire) et les expulsent du corps. En éliminant les métaux lourds du corps, la thérapie de chélation réduit significativement la production des radicaux libres dans le système sanguin et les cicatrices ayant endommagés les parois artérielles. Le résultat final pour la plupart des gens est une amélioration dramatique de leur santé et de la condition de leur système cardio-vasculaire. Si vous êtes dans un état avancé de maladie coronarienne, vous devriez sérieusement considérer chercher un docteur spécialisé dans la thérapie de chélation EDTA. Note: la thérapie de chélation n’est pas pour tout le monde. Cela implique qu’il faut aller chez le docteur environ une trentaine de fois pour une série de « perfusions intraveineuses » de quatre heures chacune. En plus, bien que cela coûte une fraction du coût d’un pontage, cela n’est pas gratuit — habituellement un peu plus de 2000 $ pour une série de 30 séances. D’un autre côté, si vous n’êtes pas dans un « état avancé », il y a une alternative encore plus facile. La chélation orale. La chélation orale n’est pas aussi rapide que la thérapie de chélation (goutte-à-goutte intraveineuse). Néanmoins, avec le temps, cela fait un bon nettoyage sanguin très efficace. Les formules de chélation orale sont habituellement basées sur un des deux ingrédients clefs suivants: La plupart des formules sont basées sur l’EDTA. L’EDTA fonctionne à merveille lorsqu’il est administré directement par intraveineuse selon la thérapie de chélation standard, mais son inutilité lorsque prise par voie orale est ouverte au questionnement. Des études indiquent qu’il peut y avoir aussi peu que moins de 5% d’absorption d’EDTA lorsque pris oralement. Il n’y a réellement qu’un seul chélateur oral qui a fait ses « preuves ». Il est relativement cher et difficile à manier, c’est pourquoi il est difficile à trouver (avec des doses adéquates) dans des formules de chélation. C’est la cystéine. Les formules de chélation basées sur la cystéine ont besoin de fournir un bon 750 mg de cystéine [5] dans un dosage quotidien. Les tablettes ont également besoin d’être protégées de l’air puisque la cystéine s’oxyde facilement et noircit et commence à sentir lorsqu’elle est exposée à l’air lire. Gardez à l’esprit, cependant, que les formules de chélation orale avec de la cystéine poseront une couple de problèmes qui devront être réglés. Des doses élevées de cystéine peuvent causer la formation de pierres aux reins ainsi, la formule de chélation doit inclure des quantités adéquates de vitamine C (environ 4000 à 5000 mg par jour) pour prévenir la formation de pierres aux reins. Aussi, il y a le risque que lorsque des niveaux élevés de cystéine sont utilisés, le corps la convertira en homocystéine — ce qui est mauvais pour le cњur. Cependant, des niveaux élevés de vitamine B (particulièrement l’acide folique) vont prévenir la conversion de cystéine en homocystéine. Deux alternatives de chélation à bas prix. Une alternative intéressante peu coûteuse a peut-être fait émergence récemment. De nouvelles études indiquent que de la coriandre fraîche peut être extrêmement efficace pour aider à débarrasser les métaux lourds du corps. Prendre 400 mg de coriandre par jour peut assez bien nettoyer les métaux lourds du corps en juste 2 à 3 semaines. [6] Le Dr David William donne une bonne recette de pesto de coriandre dans un article périodique de juin 98 intitulé Alternatives. Mélangez une tasse de coriandre fraîche avec six cuillères à table d’huile d’olive dans un malaxeur jusqu’à ce que la coriandre soit broyée. Ajoutez une gousse d’ail une demi-tasse d’amandes, des cachous ou d’autres noix et deux cuillères à table de jus de citron. Broyez jusqu’à ce que cela devienne une pâte épaisse. (Ajoutez un peu d’eau chaude si nécessaire.) Mangez une couple de cuillères à table par jour durant trois semaines pour éliminer les métaux lourds. Répétez 2 à 3 fois par année. Attention, cela a un goût incroyable et peut créer de l’accoutumance. (Note: on peut congeler le pesto sans problème, de sorte que vous pouvez en faire de grosses quantité à la fois.) L’autre chélateur est l’acide malique. On trouve l’acide malique dans les pommes fraîches et dans le vinaigre de cidre de pommes. L’acide malique est particulièrement utile pour éliminer l’aluminium du corps. ÉQUILIBRER SON pH. Notre corps a une très petite marge de manoeuvre en ce qui a trait au pH (l’équilibre acidité/alcalinité). Notre sang est particulièrement très sensible aux changements de pH. Idéalement, le pH du sang devrait être légèrement alcalin, environ 7.45. Si cela varie aussi peu que quelques dixièmes de point, cela peut occasionner plusieurs maladies et même la mort. Malheureusement, la plupart des aliments que nous mangeons sont hautement acides (viande, produits laitiers, alcool, grains cuits). En fin de compte, à la longue le corps ne peut plus manier autant d’acidité. Si on ne corrige pas ce problème en « alcalinisant » le corps, il en résultera des maladies plus ou moins graves et inévitablement la mort. Qu’est-ce que le pH? C’est simplement un indice de mesure de l’équilibre acidité/alcalinité de quoi que ce soit. Sur l’échelle du pH, l’eau est neutre et équivaut à 7.0 sur l’échelle. Les acides (tels que l’acide chlorhydrique et l’acide citrique) correspondent à des nombres inférieurs à 7.0. Plus on s’éloigne du nombre 7.0, plus c’est acide. Le lait de vache correspond à 6.5 et est légèrement acide les boissons gazeuses correspondent à 3.0 et sont très acides et l’acide de l’estomac est à 1.5 ce qui est hautement acide. Les substances alcalines comprennent tout ce qui correspond 7.0 et plus sur l’échelle du pH. De même que ce qui concerne l’acidité, plus on s’éloigne du nombre 7.0, plus la substance est alcaline. Le sang à 7.45 est légèrement alcalin le jus pancréatique dans nos intestins est fortement alcalin à 8.8 et le soda à pâte à 12.0 est très alcalin. Le corps doit maintenir tout un ensemble de choses à des pH différents. La salive est légèrement alcaline. L’estomac est fortement acide. Les intestins sont fortement alcalins. L’urine est acide. Mais de tous les pH du corps, le plus crucial est celui du sang. Si le pH de votre sang dévie ne serait-ce que de 5/10 de point de la normale de 7.45, la mort est imminente. Considérant l’importance du pH pour le corps, il est important de discuter un peu plus de la façon que cela l'affectes, et comment nous pouvons aider à maintenir les niveaux de pH adéquats dans nos propres corps. L’importance du pH revient vraiment à deux choses: Enzymes. Nous avons déjà discuté de l’importance des enzymes. Elles contrôlent chacune des fonctions métaboliques du corps et font intégralement partie de notre système immunitaire. Comme il est dit dans Anatomy and Physiology (Anatomie et Physiologie, N.d.T.) d’Anthony et Thibodeau: « « Les enzymes fonctionnent de façon optimum à un pH spécifique et deviennent inactives au-delà d’un très petit écart. Oxygène. Chaque cellule dans le corps a besoin d’oxygène pour vivre — et pour maintenir une santé optimum. En mots simples, cela signifie que plus le sang est acide, moins il y a d’oxygène disponible pour les cellules. Sans entrer dans une discussion sur tout ce que cela implique chimiquement, comprenez seulement que c’est le même mécanisme qui est impliqué lorsqu’un lac « meurt » à cause des pluies acides. Les poissons suffoquent littéralement à mort parce que l’acide du lac « accapare » tout l’oxygène disponible. Ce n’est pas que l’oxygène est allé ailleurs, c’est qu’elle n’est tout simplement plus disponible. Inversement, si vous augmentez le pH du lac, l’oxygène devient alors disponible et le lac revient à la vie. Incidemment, il est important de noter que le cancer est relié à un environnement acide (manque d’oxygène). Plus le pH est haut (plus il y a d’oxygène présent dans les cellules du corps), plus il est difficile au cancer de se développer. Ce qu’il faut retenir dans tout cela, c’est qu’il est vital d’équilibrer son pH. Un trop long déséquilibre de quelque pH que ce soit menace le bien-être — menace, en fait, nos propres vies. S’occuper d’équilibrer les pH de tous les liquides du corps est si important que le corps a développé des systèmes pour s’occuper d’équilibrer les niveaux d’acidité/alcalinité de chaque cellule et de chaque biosystème. Qu’est-ce qui affecte le pH dans le corps? Comme je viens juste de le mentionner, le corps a développé un système pour maintenir l’équilibre du pH dans tous les fluides du corps. Pour mieux comprendre ce système, nous devons jeter un regard sur ce qui change le pH (nous rendant habituellement plus acide) et comment le corps répond à ce changement. Lorsqu’ils sont métabolisés, les hydrates de carbone, les protéines et les gras produisent divers acides dans le corps. Les protéines produisent de l’acide sulfurique et de l’acide phosphorique. Les hydrates de carbone et les gras produisent de l’acide acétique et de l’acide lactique. Étant donné que ces acides sont poisons pour le corps, ils doivent être éliminés. Malheureusement, on ne peut les éliminer via les reins ou le gros intestin parce que cela endommagerait ces organes. Les aliments suscitant la formation d’acide. Toutes les viandes, le poisson, le poulet, les њufs, les produits laitiers, les grains cuits et les sucres raffinés. (Note: probablement que les boissons gazeuses se retrouvent en haut de la liste des régimes alimentaires de l’humain. Non seulement cela comprend une grande quantité de sucres raffinés, ce qui est un formateur d’acide en soi, mais la plupart des boissons gazeuses contiennent de grandes quantités d’acide phosphorique — sans parler des dioxydes de carbone (un produit net du processus de la neutralisation de l’acide.) Les aliments suscitant la formation d’alcalinité. Seulement les fruits et légumes frais suscitent la formation d’alcalinité et aident le corps à maintenir un pH équilibré. (Note: même si les agrumes sont très acides, le corps les traite comme alcalins de sorte que ce sont des sources d’alcalinisation très efficaces.) Puisque le corps ne peut éliminer les acides par les reins, la façon qu’il les manie est en les neutralisant avec les minéraux comme le sodium, le calcium, le potassium et le magnésium. Parmi ceux-ci, le calcium est le plus important. Maintenant, voici la clef de tout cela. Votre corps utilisera un système prioritaire s’il n’a pas une assez grande disponibilité de minéraux pour neutraliser tous les acides présents. Le sang a priorité sur tout. Le corps va voler des minéraux de partout et à tout avant de laisser le sang devenir trop acide. Souvenez-vous que même un léger écart du pH sanguin résultera en la mort. La salive est ce qui est moins important. La salive est la première cible pour s’accaparer des minéraux afin d’équilibrer le sang. C’est pourquoi le test de pH de la salive fournit un système de dépistage de premier plan pour savoir si vous devenez trop acide. Dans le cas d’une santé optimum, le test de la salive sera à 7.45. De 6.5 à 7.0, vous verrez que vous succombez fréquemment aux rhumes et à la maladie. À 5.5 et moins, vous pouvez vous fier assez sur le fait qu’une maladie majeure s’est installée. Pratiquement tous les patients atteints de cancer ont des tests de pH dont le taux d’acidité de la salive est trop élevé. Malheureusement, la salive ne contient juste pas autant de réserve de minéraux de sorte que vous en manquez assez rapidement. Cela place vos os en deuxième lieu sur la liste des priorités. Surprise, vos os sont votre première réserve de minéraux. C’est exact, si votre régime est trop acidifiant (trop de viande, de produits laitiers, d’hydrates de carbone et de sucres), votre corps commencera à soutirer du calcium de vos os pour équilibrer son pH et éviter la mort. En effet, votre corps préfère l’ostéoporose à la mort. Comment peut-on s’aider? Changer son régime. Suivre le guide du chapitre 6. De plus, il existe plusieurs agents alcalinisant disponibles. Vous trouverez dans vos magasins d’alimentation de santé naturelle, des thés alcalinisants ou des gouttes alcalinisantes. Il y a une machine venant du Japon qui « micronise » l’eau. Ce qu’elle fait à vraie dire, c’est qu’elle sépare votre eau potable en deux. Un jet devient acide et peut être utilisé pour laver et nettoyer. L’autre jet est alcalin et utilisé pour se désaltérer. Cette machine fonctionne réellement bien. Malheureusement, elle coûte vraiment cher — environ 1200 $ US. Une des meilleures alternatives est de tout simplement magnétiser votre eau. En appliquant un champ magnétique à une sortie d’eau durant une courte période va la rendre plus alcaline. Cela offre également l’avantage de diminuer la tension de surface, ce qui rend l’eau plus liquide et plus utilisable par les cellules de votre corps. Purger le foie / la vésicule biliaire. Il est impératif de faire une purgation du foie / de la vésicule biliaire 2 à 4 fois par année (même plus souvent si vous êtes malade) pour éliminer toute accumulation de gras, de toxines et de pierres en formation. Tonique de régénération pour le foie. En plus de purger le foie, vous devez régulièrement prendre un tonique pour le reconstruire. Un tel tonique fait trois choses: les herbes comme le chardon de lait stimule la régénération du foie le Picrorhize kurooa sert à protéger le foie et les herbes comme le pissenlit, l’épine-vinette, l’artichaut et les feuilles de betterave sont des lipotropes qui aident à expulser le gras du foie. Une consommation régulière de jus de pommes et/ou de betteraves est très bénéfique pour le foie. Note: ne jamais faire un nettoyage du foie sans d’abord faire un nettoyage du côlon afin de dégager la voie de sortie pour les toxines qui seront éliminées du foie. Nettoyage. 2 à 4 fois par année (même plus souvent si vous êtes malade), vous aurez besoin d’un bon nettoyage aux herbes pour le sang. Note: ne jamais faire un nettoyage du sang sans d’abord faire un nettoyage du côlon afin de dégager la voie de sortie des toxines qui seront éliminées du sang. Chélation orale. 3 à 4 fois par année durant une période de 2 à 3 semaines à la fois, avec soit: Du pesto de coriandre tel que décrit précédemment dans ce chapitre. Des tablettes d’acide malique. Si vous voulez, vous pouvez aussi utiliser l’un des chélateurs de bas niveaux offerts sur le marché. S’alcaliniser ou mourir. Réduisez vos aliments producteurs d’acide comme la viande, les produits laitiers, le sucre, les boissons gazeuses, les grains raffinés, etc. Ajoutez des aliments alcalinisant à votre régime. Buvez de l’eau qui a été magnétisé. La magnétisation peut augmenter le pH de plus d’un point, selon l’eau. Une dernière chose sur le pH. Il est très sensé de tester le pH de votre salive sur une base régulière pour avoir un indice de votre santé en général. Vous pouvez vous procurer des papiers conçus pour tester le pH de la salive dans la plupart des magasins de produits d’aliments naturels. Assurez-vous de faire le test le matin avant de vous brosser les dents ou avant de manger étant donné que cela peut temporairement altérer le pH dans votre bouche. Commencez par cracher une couple de fois dans le lavabo, puis sur le papier à pH. Idéalement, votre pH devrait être autour de 7.45. Si vous avez un test sous 7.0, vous devriez prendre des mesures très énergiques pour alcaliniser votre corps. Le jeûne. Il existe un grand nombre de livres sur le jeune pour vous guider. Les principes du jeune sont simples. D’abord, lorsque vous privez votre corps de nourriture, votre corps commence à se consommer lui-même pour survivre. étant équipé pour survivre par lui-même, votre corps choisit d’abord de consommer les cellules endommagées et celles qui sont intoxiquées, gardant les plus saines pour plus tard. Transformer la nourriture demande une énorme quantité d’énergie et met beaucoup de stress sur les organes du corps. (Observez les battements de votre cњur après avoir mangé un gros repas et à quel point vous vous sentez fatigué.) Lorsque vous jeûnez, votre corps redirige cette énergie pour réparer et reconstruire. 1. Le jeûne à l’eau pure. C’est le plus puissant, mais aussi celui qui produit le plus d’effets secondaires toxiques. Je ne le recommande pas à moins que vous ayez une grande expérience du jeûne ou que vous travailliez directement avec un guérisseur qualifié. 2. Le jeûne au jus seulement. Jeûner en ne prenant que des jus frais aide à vaincre plusieurs aspects négatifs du jeûne. 3. Le jeûne à la spiruline ou à la chlorelle. Encore plus facile, en jeûnant, vous pouvez ajouter à vos jus de la spiruline ou de la chlorelle, au cours de la journée. Une dernière note sur le jeûne. Au chapitre 3, nous avons discuté de la formule d’herbes du côlon activateur qui sert et à nettoyer et à guérir le système gastro-intestinal au complet. Il est grandement recommandé que vous preniez une telle formule lors d’un jeûne afin d’accélérer l’élimination des toxines du côlon. Sinon, vous devrez vous faire un lavement ou de l’irrigation quotidiennement. [1] Le Picrorhiza a démontré son efficacité à protéger les cellules du foie de plusieurs décrépitudes dégénératives qui seraient normalement causées par une variété de toxines dans le foie. Il est particulièrement utile dans le traitement des dommages causés par l’alcoolisme et/ou les hépatites virales chroniques. [2] Plus d’un demi million de vésicules biliaires sont enlevées chaque année, aux États-Unis. [3] En passant, les femmes ont tendance à avoir quatre fois plus de pierres au foie que les hommes. [4] La racine de Poke est l’un des meilleurs nettoyeurs pour le sang, mais la FDA a fait qu’il est difficile d’en trouver dans quelque formule que ce soit. [5] Pour comparer, un jaune d’њuf contient environ 250 milligrammes de cystéine. Mais dans un њuf, la cystéine est contrebalancée par tous les autres acides aminés essentiels de l’њuf. [6] On peut vérifier cela en examinant l’augmentation et la diminution des niveaux de métaux lourds dans l’urine lorsqu’on prend de la coriandre fraîche sur une période de trois semaines. Copyright © 1999, JON BARRON. Tous droits réservés. Traduction française par Jocelyn M. Garneau.

tisane efficace pour maigrir avec

Trop de sucre nuit gravement à la santé. Dans "Nature", trois chercheurs américains recommandent de taxer les aliments sucrés comme le tabac et l'alcool. Le Monde | 02.02.2012 à 16h39 • Mis à jour le 01.11.2012 à 13h08 | Par Paul Benkimoun et Gilles van Kote. C'est ce qui s'appelle ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Dans un article publié, jeudi 2 février, par la revue Nature, trois scientifiques de l'université de Californie, à San Francisco, affirment que la menace sur la santé publique constituée par la consommation excessive de sucre, en particulier de fructose, est telle qu'elle justifie la mise en place de mesures comparables à celles prises afin de limiter la consommation de tabac et d'alcool. Le lien établi entre consommation de sucre et augmentation des maladies non transmissibles - diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, etc. - ainsi que la similitude entre certains effets du fructose sur l'organisme et ceux de l'alcool plaident, selon Robert Lustig, Laura Schmidt et Claire Brindis, en faveur d'un encadrement strict de la vente des produits sucrés et de leur taxation. Les troubles métaboliques liés à la sédentarité et à une alimentation trop riche en graisses et en sucres ont un énorme impact sanitaire et favorisent les maladies non transmissibles, qui provoquent plus de 35 millions de morts par an dans le monde, soit davantage que les maladies infectieuses. Ces pathologies sont loin d'être l'apanage des riches: elles pèsent pour 80 % sur les pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans les pays occidentaux, elles frappent surtout les couches les plus défavorisées. "Il y a 366 millions de diabétiques identifiés dans le monde, et leur nombre devrait atteindre les 500 millions en 2030", indique le professeur Serge Halimi, le chef du service de diabétologie, endocrinologie et nutrition du CHU de Grenoble. La planète compte à présent 30 % de plus de personnes obèses que d'individus sous-alimentés. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'ONU ont pris conscience du problème, qui ont adopté, en septembre 2011, une résolution appelant à promouvoir l'activité physique et une alimentation ne présentant pas d'excès en graisses, en sel et en sucre. Une prise de position que les auteurs de l'article de Nature jugent insuffisante, estimant que le sucre, "l'un des principaux coupables de cette crise sanitaire mondiale, demeure non surveillé". Le sucre serait-il aussi dangereux pour la santé que le tabac ou l'alcool? Ce n'est pas ainsi qu'il est perçu en tout cas et, contrairement aux deux autres substances, il est indispensable à notre alimentation. En 2003, Jim Mann (université d'Otago, Nouvelle-Zélande) affirmait, dans le Bulletin de l'OMS, qu'il "existe énormément de preuves que le saccharose et les sucres ajoutés aux aliments contribuent à l'épidémie mondiale d'obésité". Sur le plan qualitatif, la nature du sucre a son importance. Le fructose, qui entre - avec le glucose - dans la composition du sucre courant, fait figure de principal accusé. Pas tant celui que contiennent naturellement les fruits que le fructose utilisé comme additif pour renforcer la saveur sucrée. Les Américains l'utilisent abondamment sous forme de "sirop de maïs à haute teneur en fructose" dans les entremets et les gâteaux. "Les fruits ne nous fournissent pas plus de 20 à 30 grammes de fructose par jour. Mais les sirops utilisés dans l'industrie peuvent en apporter jusqu'à 150 grammes au quotidien, explique M. Halimi. Cet apport massif provoque le syndrome métabolique qui associe stockage de graisse dans le foie, hypertension artérielle, diabète et risque cardio-vasculaire, surtout chez des individus prédisposés." Ce n'est pas tout: Robert Lustig et ses collègues affirment que "le fructose exerce sur le foie des effets toxiques similaires à ceux de l'alcool", ce qui "n'est pas surprenant puisque l'alcool est dérivé de la fermentation du sucre". Surtout, ils insistent sur le fait que de "nombreuses études se sont intéressées aux propriétés du sucre induisant une dépendance chez l'homme". Au rang des effets, ils mentionnent notamment l'atténuation du signal de la faim, l'interférence sur le sentiment de satiété et la diminution du plaisir procuré par les aliments, qui pousserait l'individu à consommer davantage. Pour les trois universitaires californiens, les actions de prévention sont inefficaces face à la gravité de la situation. Ils recommandent plutôt de taxer fortement tous les aliments et boissons contenant des sucres ajoutés, précisant qu'il serait nécessaire de faire doubler le prix des sodas pour "en diminuer significativement la consommation". En France, la taxe sur les boissons sucrées, entrée en vigueur le 1 er janvier, est de 7,16 euros par hectolitre. Ils suggèrent de limiter le nombre des points de vente de sucreries et d'en réduire les heures d'ouverture, voire de fixer un âge minimal pour pouvoir acheter des boissons sucrées. Et de réduire également le nombre de distributeurs automatiques dans les écoles et les lieux de travail. En France, ces distributeurs sont interdits dans les écoles depuis 2005. Pourtant, il semble difficilement imaginable d'appliquer dans l'Hexagone la politique préconisée par les experts américains. "Il faudrait une évolution considérable des mentalités", estime le député (UMP) Yves Bur. Promoteur de l'interdiction de fumer dans les lieux publics et sur les lieux de travail, il souligne le poids des groupes de pression, rappelant qu'une manifestation comme la Semaine du goût est financée par la filière du sucre. En juin 2011, le PS avait déposé une proposition de loi afin d'obliger les industriels à revoir leur politique de vente de produits alimentaires plus sucrés outre-mer, qui favorise l'obésité. Sans suite, pour le moment. Selon l'Association nationale des industries alimentaires (ANIA), la vision des auteurs de l'article de Nature est déformée par leur prisme américain. "Les comportements alimentaires sont différents aux Etats-Unis et en Europe, affirme Cécile Rauzy, la directrice qualité-nutrition de l'ANIA. En France, la démarche adoptée est, plutôt que d'interdire, de proposer des alternatives et d'améliorer les produits existants." Dans l'Union européenne, un règlement publié en novembre 2011 rend obligatoire, pour tous les produits alimentaires, d'ici à 2016, un étiquetage mentionnant la valeur énergétique, ainsi que la quantité de graisses, d'acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel.

Maladie foie. 6. Mathieu D. Bruneton J.N. Drouillard J. Caron-Pointreau C. Vasile N. Hepatic adenomas and focal nodular hyperplasia: dynamic CT study. Radiology 1986; 160: 53-58. 7. Mathieu D., Kobeiter H., Cherqui D., Rahmouni A., Dhumeaux D. Oral contraceptive intake in women with focal nodular hyperplasia of the liver. Lancet 1998; 352:1679-1680. 8. Mathieu D. Zafrani E.S. Anglade M.C. Dhumeaux. D. Association of focal nodular hyperplasia and hepatic hemangioma. Gastroenterology 1989; 97: 754-757. 11. Zafrani E S. Pinaudeau Y. Dhumeaux D. Drug-induced vascular lesions of the liver. Arch. Intem. Med. 1983; 143: 495-502.