produit pour perdre du ventre en


Maladies digestives. Le rapport de l’Inserm* sur l’hypnose a offert ses lettres de noblesse à cette pratique encore confidentielle pour le syndrome l’intestin irritable. Quels sont les arguments en faveur de l’hypnose pour soulager ces troubles digestifs? La flore intestinale, également dénommée microbiote, se compose de millions de microorganismes, dont des bactéries, qui, quand tout va bien, vivent en parfaite harmonie. Quant à la maladie de Crohn, elle implique une inflammation de la muqueuse intestinale. Peut-on faire le lien entre. Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est aussi appelé syndrome du côlon irritable ou encore colopathie fonctionnelle: trois noms différents pour une seule maladie finalement mal connue, mal expliquée encore à l’heure actuelle, et qui touche pourtant 10 à 15% de. Certaines autres maladies partagent les symptômes typiques du syndrome de l’intestin irritable. En effet, les manifestations abdominales telles que les douleurs et les ballonnements peuvent aussi évoquer une maladie inflammatoire, une maladie cœliaque, voire un cancer colique. Alors, comment.

maigrir graisse abdominale enfant dessin

Faut-il nettoyer notre système? Selon certaines publicités, les cures et autres produits dépuratifs nous promettent de nous sentir en meilleure forme, plus mince, d’avoir plus de vitalité et même de nous sentir plus jeune! Après le joyeux temps des fêtes, où chacun a fait bombance, est-il nécessaire ou même utile de faire une cure dépurative? Y a-t-il des risques? Existe-t-il des règles de base pour s’y retrouver et ne pas y laisser sa santé? Un peu d’histoire… Le principe des cures et des dépurations est aussi vieux que le monde. Déjà, Hippocrate (grand-père de la médecine) en parlait. À son époque, selon le système des humeurs (liquides élaborées par l’organisme), il fallait drainer et éliminer les mauvaises humeurs pour favoriser la santé. Toutes les médecines traditionnelles comportent différents types de cures pour nous permettre de retrouver et de maintenir la santé. Pensons aux cures thermales, à la thalassothérapie, aux grandes stations qui se sont développées en Europe de tout temps (depuis Baden Baden en Allemagne à Vichy ou Évian en France, en passant par Bath en Angleterre, puis Banff en Alberta et, plus près d’ici, le SPA Eastman dans les cantons de l’Est). Une petite parenthèse aqueuse. En passant, le mot SPA vient de Salus per aquam ou la santé par l’eau. L’eau est le premier dépuratif à utiliser! En diluant les toxines, elle favorise leur élimination par les reins et peut même encourager la perte de poids. Pensez à boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour.(1) Dépuratif, ça sonne vieux… La science moderne est un peu frileuse à propos du principe même de l’effet dépuratif. Le mot est vieillot et ne veut presque plus rien dire pour le monde médical. Il rappelle plutôt les charlatans. Pourtant… La notion de capacité de dépuration ne se retrouve plus que dans des ouvrages qui traitent de la dialyse (méthode qui sert à remplacer la fonction du rein devenu déficient)(2), ou pour qualifier la capacité de filtration des mollusques en écologie.(3) C’est quoi, la dépuration? La dépuration, c’est l’élimination des toxines par les différents organes nommés émonctoires. Ces organes sont: · le système respiratoire. Effets de l’accumulation des toxines. Certaines toxines sont plus difficiles à éliminer que d’autres: · Acide urique et urée (impliqués dans la goutte) · Acide lactique (impliqué dans les douleurs musculaires) · Lipofuschine (les fameuses taches de vieillissement) · Lipides oxydés (impliqués dans les maladies cardiaques, mais aussi dans les dégénérescences neurologiques) · Résidus de pesticides et autres substances modernes comme les agents plastifiants et ignifuges (voir Perturbateurs hormonaux… présents!) · Mauvais cholestérol (maladie cardiaque) · Métaux lourds (mercure, plomb, cadmium, aluminium – voir Métaux, neurotoxicité et allergies) Outre les problèmes de santé mentionnés ci-haut, l’accumulation de différentes toxines peut entraîner des symptômes bénins comme de la fatigue et des lourdeurs. D’ailleurs, la gueule de bois est due principalement à une toxine du métabolisme de l’alcool: l’acétaldéhyde. L’alcool et ses métabolites causent aussi une déshydratation (qui nuit entre autres à l’élimination des toxines), une baisse de la glycémie et une atteinte de l’intégrité des cellules hépatiques (via une augmentation des radicaux libres, autrement dit une réduction des défenses antioxydantes). Un petit truc pour prévenir la gueule de bois: alternez chaque gorgée de breuvage alcoolisé avec une gorgée d’eau. Vous préviendrez ainsi la déshydratation, faciliterez l’élimination des toxines, et réduirez fort probablement la quantité totale d’alcool ingérée. Et les produits? Plusieurs plantes (4) sont intéressantes pour leurs propriétés connues de soutien au bon fonctionnement des organes d’élimination. Plantes et ingrédients qui ont un effet sur le système digestif. Uva ursi (raisin d’ours) Fibres et mucilages. Une règle importante. Attention au contenu en laxatifs stimulants: ils peuvent causer des crampes et des douleurs abdominales. Ils entrainent aussi des pertes de minéraux (électrolytes) et peuvent causer, à long terme, le syndrome de l’intestin paresseux (constipation rebond). · Racine de Rhubarbe. Les laxatifs de masse comme les fibres (légumes, fruits, céréales entières, son de blé, etc.) et les mucilages (psyllium), ou les laxatifs émollients (docusate sodique, connu sous le nom de Colace®) n’entrent pas dans cette catégorie. Ils sont doux, sans danger, et tout à fait recommandables. Les produits autres que les laxatifs stimulants sont généralement sécuritaires aux dosages recommandés. Par contre, si vous prenez des médicaments d’ordonnance, la prudence est de rigueur! Vérifiez auprès d’un professionnel compétent si ces produits peuvent entrer en interaction avec votre médication. Autres nutriments retrouvés dans les produits détox. N-acétyle cystéine (NAC) Acide alpha lipoïque. Minéraux (magnésium, manganèse, zinc, sélénium) Enzymes digestifs (broméline, papaïne, lipase, lactase, amylase, cellulase, etc.) Les différents produits et protocoles ont pour but de favoriser l’élimination d’un ou de plusieurs types de toxines par un ou plusieurs émonctoires (organes d’élimination). Par exemple: · Le sauna provoque l’élimination par la peau. · Les cures de fruits (quelques fois un seul fruit comme le raisin) et/ou légumes crus entrainent une élimination par les reins et les intestins. · Les plantes diurétiques forcent une élimination par les reins. · Les plantes cholagogues et hépatoprotectrices font travailler le foie. · Les plantes apéritives augmentent les sécrétions digestives et favorisent la dégradation des toxines et leur élimination par l’intestin. · Les laxatifs accélèrent la vidange intestinale et, par conséquent, réduisent la réabsorption des toxines. Les fibres solubles comme la graine de lin ont l’avantage additionnel de se lier aux toxines et de réduire leur absorption. · La méthionine et le NAC augmentent l’excrétion des métaux lourds. · Les enzymes digestives aident à dégrader certaines toxines comme les lectines (voir Alimentation selon les groupes sanguins). · L’indol-3 carbinol est un inducteur enzymatique qui désactive les toxines. · Les minéraux nommés dans le tableau sont des cofacteurs pour de nombreuses enzymes. · La glutamine, la glycine et le NAC sont des précurseurs du glutathion, un antioxydant majeur, et aident au métabolisme des toxines. · La vitamine C, le thé vert, l’acide alpha lipoïque et les autres antioxydants réduisent les dommages des radicaux libres qui peuvent être associés aux toxines ainsi qu’à la libération des toxines (comme lors d’une cure ou d’un jeûne). · Les probiotiques aident à réduire la charge toxique de l’intestin et à produire des métabolites bénéfiques. · Le calcium D-glutarate est un inhibiteur sélectif d’une enzyme intestinale (la glucuronidase) qui joue un rôle dans la réabsorption des toxines par l’intestin. Conclusion. Plusieurs plantes et protocoles sont utiles pour aider le corps à éliminer les toxines. Par contre, il faut s’assurer de le faire dans le respect de notre corps et non de façon brutale. Il est possible d’éliminer les toxines sans les désagréments des diarrhées. Mieux vaut procéder en douceur, en commençant par l’alimentation (fibres) et une hydratation abondante, que de causer des effets secondaires désagréables et potentiellement dangereux. Primum non nocere … d’abord, ne pas nuire. Références. 2. Gong D, Cruz D, Ronco C. Depurative capacity of molecular adsorbent recycling system (MARS): A focus on bilirubin removal. Int J Artif Organs. 2008Oct;31(10):875-81. Review. PubMed PMID: 19009505. 3. Maffei M, Vernocchi P, Lanciotti R, Guerzoni ME, Belletti N, Gardini F. Depuration of triped venus clam (Chamelea gallina L.): effects on microorganisms, sand content, and mortality. J Food Sci. 2009 Jan-Feb;74(1):M1-7. PubMed PMID: 19200100.

recette de régime pour perdre du poids rapidement surveymonkey

Causes. Complications.

perdre du poids rapidement gratuitement definition of love

Les Maladies du Foie et des Voies Biliaires. Le foie est l'organe le plus volumineux de l'organisme humain. Il assure des fonctions nombreuses, vitales à l'organisme. Ses atteintes sont multiples et perturbent parfois gravement la santé du corps humain. Le pancréas est un organe voisin du foie: leurs maladies sont parfois liées, et il est parfois nécessaire d'opérer les deux organes si le pancréas est malade. Cette rubrique présente: - les notions de base sur l'anatomie du foie et celle du pancréas, et les principales fonctions de ces organes, - les troubles (ou "symptômes") les plus courants en cas de dysfonctionnement du foie (jaunisse, prurit, ascite, encéphalopathie. ) - de nombreuses pathologies du foie et des voies biliaires prises en charge au Centre Hépato-Biliaire.

comme perdre du poids en 1

Glucosamine, Chondroitine, Boswellia, Phosphatidylcholine, Lecithine. Le foie est tout au long de la vie soumis à des agressions de diverses origines qui vont perturber son bon fonctionnement et les membranes de ses cellules, filtres de notre corps. Maladies du foie: Plusieurs origines, une cause identique. Afin de protéger votre foie contre toutes ces agressions, le laboratoire E-sciences a développé: “Nutrivitis: fonction hépatique” accéder au dossier scientifique ici. Nutrivitis Hépatique est une solution naturelle et scientifiquement reconnue. Nutrivitis Hépatique est une réponse efficace, mis au point sur base de nombreuses études scientifiques qui ont prouvé ses vertus thérapeutiques naturelles. Une protection efficace pour le foie quel que soit l'agresseur. Nutrivitis Hépatique est une solution à base de phosphatidylcholine. La phosphatidylcholine joue un rôle important au niveau du foie où elle est un constituant essentiel des membranes des cellules. Un apport de phosphatidylcholine permet un bon entretien du foie, elle restaure ses membranes cellulaires endommagées et permet une action protectrice qui limite le stress oxydant intra-hépatique. Traitement des maladies du foie: Quelle que soit l’origine, la phosphatidylcholine est la réponse adaptée. L’action régulatrice de la phosphatidylcholine, contenue dans Nutrivitis, sur les paramètres hépatiques (transaminases ASAT et ALAT ainsi que Gamma GT etc…) est cliniquement démontrée. Son utilisation est dénuée d’effets secondaires et s’appuie sur une large expérience internationale. L’apport de phosphatidylcholine contribue ainsi, de manière saine et naturelle, au bon fonctionnement du foie.

Cirrhose, une maladie du foie! La cirrhose est une complication de l’hépatite chronique, virale, ou alcoolique. Les cellules du foie se détruisent et cette insuffisante cellulaire évolue vers la cirrhose. Les cellules du foie sont alors remplacées par des tissus fibreux et cicatriciels, mal fonctionnels. Ce qui entraîne le plus souvent une destruction progressive du foie. L'abus d'alcool est le principal responsable de la cirrhose, ce qui explique pourquoi elle a mauvaise réputation. Mais d'autres causes peuvent expliquer sa survenue, comme une contamination par le virus de l'hépatite C. Les manifestations de la cirrhose: Le danger est que cette perturbation ne se voit pas tout de suite. La maladie reste longtemps silencieuse, les signes cliniques apparaissant lorsque 80 % du foie est détruit. A ce moment-là, la personne ressentira une grosse fatigue, une perte de poids, une perte d'appétit. Elle a un ictère, c'est-à-dire que le blanc de l'œil est jaune. Il existe aussi une forme de cirrhose très rare qui touche des personnes qui ne boivent pas et qui n’ont pas été contaminé par l’hépatite C. Cette maladie bien particulière est la cirrhose biliaire primitive. Il s'agit d'une affection dite auto-immune dans laquelle le système immunitaire s'attaque, par erreur, à certaines cellules de l'organisme. Dans la CBP (Cirrhose biliaire primitive), les canaux biliaires, chargés de transporter la bile jusqu'au foie, sont d'abord touchés. Le foie n'est atteint que dans les formes avancées. Très difficile à dépister, il nécessite plusieurs examens. Le CBP se manifeste souvent par des symptômes pouvant s'avérer invalidants: fatigue, démangeaison parfois intense, douleurs dans les articulations, ainsi qu'une sécheresse des muqueuses pour les femmes. A un stade avancé, elle peut entraîner des complications plus ou moins sévères. On en dénombre schématiquement trois: l'ascite (un épanchement liquidien dans la cavité péritonéale), l'hémorragie digestive et au bout de plusieurs années, le cancer du foie. Traitement de la cirrhose: Le traitement de la maladie varie en fonction de l’état du foie, des causes de l’apparition de la cirrhose (virale, alcool…): Sevrage, Diurétique, greffe du foie etc. Il n'existe aucun traitement curatif de la cirrhose. Il est donc important est de prendre le patient le plus tôt possible pour éviter les complications. Côté diététique: Que faire au stade initial Au début, la cirrhose nécessite une attitude simple, mais stricte: une alimentation aussi équilibré que possible. Supprimez totalement et définitivement, toute prise d’alcool, quelle que soit sa forme. En cas de cirrhose, il n’y a que de mauvais alcool. La carence en protéines et en vitamines du groupe B augment l’hépatotoxique de l’alcool; aussi on veillera à en restaurer un apport correct. Maintenez un apport en protéines, de l’ordre de 1g à 1,5 g par kilos de poids, et par jour? Le poisson, la viande, les œufs possèdent des protéines de bonnes valeurs biologiques. Consommez des glucides complexes à chaque repas, pour éviter les hypoglycémies. Privilégiez les aliments à haute teneur en vitamines, oligo-éléments et minéraux, réduisez par contre les apports lipidiques aux normes préconisées. A un stade avancé, les complications nécessitent des orientations spécifiques, qui seront déterminées en milieux médicalisés spécialisés.