bruler graisse abdominale homme et femme au


5 remèdes naturels pour nettoyer votre foie. Comment nettoyer votre foie avec 5 conseils naturels. Votre foie est comme la femme de ménage qui s’occupe de votre corps, son rôle consiste à nettoyer tous les toxines que vous mettez dedans, et donc conserver le bon fonctionnement de tous le systèmes internes. L’alimentation moderne, les polluants environnementaux, et notre dépendance croissante aux produits toxiques ont obligé nos foies à faire des efforts supplémentaires. Pour cette raison, il est important de savoir comment soutenir votre foie pour faire un nettoyage approfondie et efficace – oh, et ​​naturelle. Votre foie fonctionne pour purifier le sang et éliminer les substances toxiques que nous avons mangé, inhalé ou déposés sur nos corps. Quand il est surchargé, comme il est chez de nombreux adultes ou lorsque vous êtes confronté à un important stress physique ou mentale, votre foie n’arrive pas à gérer une telle situation. « Les milliers de systèmes enzymatiques qui sont responsables de presque toutes les activités du corps sont construits dans le foie », explique le Dr Karl Maret, MD. « Le bon fonctionnement des yeux, du cœur, du cerveau, des gonades, des articulations et des reins sont tous dépendants de la bonne activité du foie. Si le foie n’arrive pas à produire même un des milliers de systèmes enzymatiques dont le corps a besoin, il y a une diminution de la fonction globale du corps et le résultat va être plus de stress métabolique ». Comment nettoyer votre foie naturellement. Alors, vous pouvez essayer un supplément de désintoxication du foie de qualité, vous pouvez aussi utiliser des remèdes trouvés dans votre magasin d’aliments de santé local, votre épicerie, ou même certains qui sont déjà dans votre cuisine. Voici comment nettoyer votre foie avec 5 produits alimentaires courants. 1-Le citron. Le citron avec de l’eau chaude est un excellent moyen de désintoxication de votre foie chaque matin. Ce n’est pas de la limonade, il ne faut pas ajouter du sucre ou quoi que ce soit d’autre. Juste de l’eau et une bonne dose de jus de citron frais. Certains experts, comme l’auteur AF Beddoe qui a écrit le livre « ionisation biologique appliquée à la nutrition humaine », croient aussi que le foie produit plusieurs enzymes en réponse à l’eau avec du citron plus que tout autre aliment. 2-L’ail. Ajouter un peu d’ail à votre plat ou émincer un clou de girofle dans votre prochaine salade. L’ail contient des composés soufrés qui peuvent aider à activer les enzymes dans le foie. Il contient de l’allicine et le sélénium, qui sont bon pour la protection du foie. 3-L’avocat. Comme si vous avez besoin d’une autre raison pour ajouter les avocats à votre régime alimentaire, une étude japonaise a constaté que les avocats contiennent des composés qui peuvent protéger le foie contre les dommages. En comparaison avec 21 autres fruits, les avocats sont les plus prometteurs dans la protection du foie de la galactosamine, une toxine « puissante » qui a été lié à l’endommagement du foie comme l’hépatite virale. 4-Le coriandre. Cette plante polyvalente peut être ajouté à peu près à tous les plats, y compris des salades ou des smoothies. Cette plante peut aider à éliminer les métaux lourds de l’organisme, quelque chose que votre foie pourrait avoir du mal à éliminer. 5-Le curcuma. Une autre épice puissante avec une longue liste d’avantages, le curcuma est censée protéger non seulement le foie contre les dommages, mais aussi favoriser la régénération des cellules du foie. En outre, elle augmente la sécrétion de la bile et élimine les toxine.

perdre du poids en 15 jours de regles pour

La chimio pour guérir du cancer? Trois médecins sur quatre refuseraient la chimio pour eux-mêmes! C’est ce que révèle une enquête récente: 75% des médecins refuseraient toute chimio en cas de cancer en raison de son inefficacité sur la maladie et de ses effets dévastateurs sur la totalité de l’organisme humain. Ce chiffre est assez consternant! Il me fait penser dans un autre registre à Bayrou qui incite à acheter Français mais roule en Audi! Dressons un état des lieux sur la chimio et sa faculté de guérir du cancer. Déclarations chocs sur la chimio. Michel Dogna publie dans la newsletter d’Alternative Santé, relayée par Jacques que je remercie pour ce partage, quelques unes des déclarations (parues dans des ouvrages ou revues scientifiques) les plus frappantes, sur la chimio et sa capacité à guérir du cancer. Ils meurent à cause de la chimio pas du cancer: On se porte mieux sans chimio: Le Dr Hardin Jones, conférencier à l’université de Californie, après avoir analysé pendant plusieurs décennies les statistiques de survie au cancer, est parvenu à cette conclusion qui n’a jamais été réfutée: La chimio est souvent en échec pour guérir du cancer: La chimio ne prolonge pas la vie: La chimio est généralement inefficace: Le docteur Ulrich Abel, un épidémiologiste allemand, a étudié et analysé de manière exhaustive les principales études et expérimentations cliniques effectuées sur la chimiothérapie. Il maintient qu’au moins 80% des chimiothérapies administrées dans le monde sont sans valeur. Une nouvelle ère pour la chimio? M.Dogna: « L’institution médicale n’ignore pas les critiques que l’on peut faire à la chimiothérapie, alors, un plan B a été mis en œuvre depuis 2010: » La cancérologie personnalisée «. Un nouveau grand espoir! De quoi s’agit-il? On va étudier les cancers selon des caractéristiques biomoléculaires, et l’on va procéder à des classifications – comme pour les groupes sanguins – et puis l’on va concocter des groupes de médicaments dits « personnalisés », en génie génétique, qui seront ensuite utilisés en fonction de chaque type de cancer. » Les nouvelles chimios: un leurre? Selon le professeur Jacques Lacaze, éminent cancérologue, nous sommes repartis pour 100 ans dans ce nouveau mirage avec à la clé une nouvelle manne financière pour l’industrie pharmaceutique, aux dépens des malades (et des contribuables).Le professeur Jacques Lacaze préconise plutôt la priorité absolue de la prévention… Le professeur Lacaze déclare en particulier: La chimio, des enjeux financiers énormes: La chimio, mon avis totalement impartial: Vous qui me lisez peut-être régulièrement, vous savez ce que j’en pense. La chimio soigne mais seul le patient guérit. Quand on poursuit la pensée unique, on arrive à ce genre de résultats. Je pense aussi que la chimio diminue considérablement la force du sytème immunitaire. Or, c’est lui qui peut vous sauver. Donc, si on en prend, il ne faut pas en abuser et rebooster parallèlement son immunité. Je ne suis pas persuadé que tous les traitements sont aussi inefficaces que ces médecins veulent bien le dire. N’est inefficace qu’un traitement pris sans avoir cherché à comprendre pourquoi on est tombé malade. Dans cet article, j’explique pourquoi j’ai accepté un protocole de chimiothérapie, et vous verrez même que je l’espérais tellement je souffrais! On parle d’enjeux financiers. je ne les nie pas. Mais quand on est médecin reconnu, affirmer à coups de grandes déclarations que la chimio ne sert à rien, ça fait vendre du papier aussi! De la mesure, de l’ouverture, de la prudence en toute chose, voilà mon opinion. Qu’en pensez-vous? Si vous aviez le cancer (imaginez pas trop longtemps, vous connaissez la loi de l’attraction!) est-ce que vous accepteriez de la chimio? Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books! Mots-clés recherchés: Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer. Au plaisir de lire vos commentaires, Daniel. 58 commentaires pour La chimio pour guérir du cancer? comme tu dis, j’aime pas trop imaginer ce genre de choses … Je penche plutôt pour ton avis sur les médecins, souvent un avis polémique leur permet de vendre du papier, de se faire connaître, etc… j’avais entendu parler des nanotechnologies qui permettraient de véhiculer le combiné chimio en très petite quantité directement sur les cellules atteintes.? Tu sais où ça en est? Le plus efficace, j’en suis intimement convaincu, est la volonté de la personne de guérir, en recherchant l’origine et en acceptant, puis en supprimant le problème à la source profonde du mal. Bien sûr, plus facile à dire qu’à faire. C’est génial de témoigner comme tu le fais car je suis certain que cela redonne espoir à beaucoup de gens. Brille de Lumière mon frère Phil Philippe a écrit récemment…Gagnez du temps quand vous en perdez! Salut mon frère Phil, tu me donnes une idée d’article! On en est encore au stade de l’expérimentation sur ces pauvres souris! Pour l’instant, seule une vingtaine de patients atteints de cancer généralisé ont bénéficié des nanotechnologies et une majorité d’entre eux ont vu leur cancer se stabiliser ou régresser. Bonsoir Daniel qui brille! Eh bien cette question, si j’avais le cancer (et même c’est possible que j’en aie un? sans le savoir encore?), je me dirigerais avec passion et espoir vers toutes sortes de thérapies alternatives, mais la chimio…hors de question! C’est comme si tout mon être refusait ça! Mais c’est vraiment une question de dialogue avec l’âme ça je trouve. Je ferais sans doute confiance à sa réponse, son avis…l’efficacité de la chimio, je n’y ai jamais cru, pas plus que je ne crois aux vaccins aujourd’hui… mais la peur peut faire tenter l’aventure sans doute, et le fait de croiser des médecins qui y croient, ça peut sans doute influencer la décision… J’ai connu trop de témoignages de guérison sans chimio, pour oser même essayer un jour! Comme je n’ai aucune foi dans ces traitements, et que la foi compte… Cathy de Poulettesurlenet a écrit récemment…Poulette plante un arbre…l’Arbre de vie. Chère Cathy, on est tous potentiellement porteur du cancer, le but étant qu’il ne se déclare pas! Moi aussi j’étais comme toi, mais j’avais de telles douleurs au début, que quand on m’a dit, qu’après juste un traitement, je ne sentirai plus rien, j’ai fini par accepter. Donc la peur, et la douleur, peuvent clairement influencer son avis sur la question. J’aurais aimé, à l’époque avoir plus foi en moi et en mon médecin intérieur. Cela ne m’interdit pas pour autant de conseiller aux autres de l’avoir. Bonsoir Daniel, Et bien moi, je ne voudrais pas de chimio, je ne sais pas au juste ce qu’elle fait, ce que je vois c’est qu’elle met complètement à plat les personnes qui la subissent. Je pense que de voir sa vie autrement, chercher la cause de son cancer me semble être plus bénéfique sur le long terme. Valérie Valérie a écrit récemment…Atteindre ses objectifs sans mettre sa vie en jeu: Est-ce possible? Bonjour Valérie, tu as entièrement raison, il faut viser le long terme sinon, même si la chimio a marché une fois, on n’est pas à l’abri d’une rechute. Bonjour Daniel Encore une fois je constate ton implication et ton sérieux dans ce blog, car après avoir reçu ces longues et terrifiantes informations de ma part, tu as pris le temps de les digérer avant de les proposer. Je pense que tu as pris le temps d’aller vérifier tout cela? choses que je n’avais pas fait. Pour ma part je ne crois pas en la médecine allopathique et ne l’ai pratiquement jamais subie. Je suis prêt à expérimenter la plupart des thérapies qui s’offre sur mon chemin (si mon intuition me le dicte) et qui se rejoignent toutes à mon sens…Retrouver les causes et les libérer….Cela peu prendre un certain temps. Il y a 4 jours exactement, soit 7 ans après que l’urologue m’ait condamné à mort, condamnation qui à été plus difficile à évacuer que la « mal a dit » elle même, j’ai entendu au réveil la cause de cette condamnation qui appartenait au passé elle aussi. Cela clôt définitivement cette histoire et je peu comprendre pourquoi je n’ai jamais pu en vouloir à cet urologue malgré les grandes colères éprouvée à son encontre. La vie est un enseignement continuel, à chacun d’en trouver le sens. Amitié Jacques. Salut Jacques, oui sept ans c’est un cap! Je rappelle, pour ceux qui n’étaient pas là, que tu as guéri d’un cancer de la vessie sans chimiothérapie, et que ton exemple conforte les propos des médecins cités dans cet article. A ta santé Daniel. Bonjour, Tout va très vite depuis cette prise de conscience. Pendant ces 7 années, je n’avais plus initié personne au Reiki (je suis maitre Reiki),je ne pratiquais que l’auto-traitement sur moi-même. Donc 2 jours après avoir compris que cette condamnation faisait partie du passé et me libérait de cette entrave, le matin au réveil je reçus l’information que je devais reprendre le Reiki. L’après midi une dame m’a téléphoné pour me demander de l’initier à la maîtrise. La vie suit son cours, il suffit d’entendre. Ni bourreaux, ni victimes, tout peu avoir un sens, même dans le plus mauvais des traitements. J’ai retrouvé cette phrase qui n’est pas de moi mais à laquelle j’adhère totalement » On ne soigne pas les gens, on les aide à prendre conscience de leur propre vitalité » Amitié Jacques. Moi aussi cela m’arrive souvent d’entendre le message pendant la nuit, ou à mon réveil. Entièrement d’accord avec cette phrase, aucune personne ne peut nous soigner, mais des personnes peuvent enclencher notre processus d’auto-guérison. Mais ça, peu de médecins peuvent l’entendre. Amitiés. Que c’est sympa ces fleurs que tu mets sur tes messages, je ne sais pas non plus mettre le dernier article d’un blog à la fin d’un message, il va falloir que j’apprenne tout cela. Que penses-tu de mon interprétation de la vie en jeu, mon dernier article. C’est ton titre et la mission que j’ai actuellement qui l’ont inspiré, c’est un mixte des deux, mais pour moi, mettre sa vie en jeu, ce n’est pas jouer avec la vie, car elle devient l’enjeu et pas la copine de jeu. Amitiés Valérie Valérie a écrit récemment…Atteindre ses objectifs sans mettre sa vie en jeu: Est-ce possible? Bonjour Valérie, pour mettre le dernier article d’un blog à la fin d’un message, il faut installer le plug-in « similar posts ». Je n’ai pas eu le temps d’aller lire ton article, car je suis en pleines dernières retouches de mon livre! J’en profite pour vous demander à tous de m’excuser si je ne vous lis pas trop ces derniers jours, je n’ai plus le temps. Je ne sais pas… je ne sais vraiment pas ce que je ferai car, comme tu l’as si bien dit entre la douleur et la peur, il est peut-être difficile de « renoncer » à la chimio… d’autant plus lorsqu’une majorité du corps médical vous laisse entendre que c’est peut-être votre seule et unique planche de salut? Mon père entre en convalescence demain et la chimio doit démarrer en avril. Cela ne m’inspire rien de bon… je n’ai pas envie de voir mon papa perdre ses cheveux (il est un accroc du peigne!), je n’ai pas envie de le voir très affaibli, de le voir vomir… bref, j’ai tous les « clichés » des dommages de la chimio en tête et j’appréhende mais je ne pourrai pas prendre la responsabilité de dire à mon père de ne pas le faire… si j’étais certaine qu’il avait la même sensibilité que moi, la même approche de la vie, de ses miracles mais de ses épreuves aussi… je crois que j’aborderai ce sujet avec lui mais là, cela me paraît trop compliqué de miser sur d’autres approches auxquelles il n’a pas la foi… En tout cas, ton article m’a faite frissonner… Bonjour Méline, résister à la pression de certains médecins, et de son entourage, qui n’a pas toujours les mêmes opinions que soit, est le plus difficile! Pour ton père, les chimios se sont quand même bien améliorées ces dernières années, on les supporte mieux. Si tu arrives à convaincre ton père de prendre parallèlement des produits en phytothérapie pour mieux les tolérer, voir ici, je ne peux que t’encourager à le faire. Je ne comprends que trop bien ton sentiment d’impuissance par rapport à ton père, le mien était pareil, et je n’ai pas réussi à lui inculquer mes idées, à mon grand désespoir. Ne te laisse pas impressionner par les déclarations des médecins dans l’article, je pense sincèrement que si on n’a pas un degré d’ouverture suffisant pour traiter psychologiquement sa maladie ou avec d’autres thérapies naturelles, la chimiothérapie est nécessaire. Garde la foi, et insuffle la à ton père, ça c’est le meilleur des médicaments. Daniel. Merci pour ton retour qui me rassure et qui va me permettre de me rendre dans une bonne pharmacie ou mieux herboristerie. J’ai la foi et je tente effectivement de l’insuffler du mieux possible, ma belle mère aussi, et ça c’est vraiment chouette pour mon Pa! Bonne journée Daniel et encore bravo pour ton blog qui, à mon avis, fait du bien à beaucoup et en instruit tout autant. Merci Méline pour tes encouragements qui me touchent. De quel cancer souffre ton père? Ça pourra me permettre de te conseiller mieux sur les plantes à prendre. Bonsoir Daniel, C’est un cancer du colon. Mon père est monté au bloc ce matin pour placer son cathéter… ils ne nous ont toujours pas dits quand ils comptaient démarrer la chimio. Merci pour ton retour Daniel et tes précisions, je compte aller à la pharmacie ce week-end. Bonne soirée;-) Bonjour Méline, j’ai écrit un article sur le cancer du colon rien que pour toi! A l’usage de nombreuses personnes sûrement aussi. Bientôt, j’en ferai un sur les plantes conseillées de prendre pour soigner les cancers du sytème digestif. Daniel. Et cette vidéo d’Anita Moorjani interviewée par Lilou Macé, qui après 4 ans de traitements se retrouve à l’article de la mort, entre dans le coma, et opère une guérison par l’Esprit, revient à la conscience, réintègre son corps…et guérit quasi instantanément d’un cancer généralisé…en comprenant la cause de son cancer… Les médecins n’en reviennent pas, elle en fait un livre, des conférences et transmet un message d’amour inconditionnel si touchant… Au-delà de la maladie, il y a ce message de vie si fort, je suis happée, inspirée chaque fois par ces messages…c’est un changement de paradigme comme dirait Lysiane sur son blog. On ne parle plus de traitements chimio, et du travail des médecins, on ne parle plus que de l’âme, d’amour, de changement de sa vision de la vie, de vibrations… Anita dit: « le guru c’est vous, il est en vous… »…dialogue avec son médecin intérieur… Bizzzz Cathy de Poulettesurlenet a écrit récemment…Poulette plante un arbre…l’Arbre de vie. Waow, j’ai le droit à des coeurs maintenant? Tu veux que j’ai des problèmes Ho la la, le paradigme de Lysiane, ton arbre de vie, les articles de Philippe, la vidéo de Lilou Macé… Je suis trop à la bourre! L’Ame, l’Amour, l’Amitié, c’est le tiercé gagnant, que dis-je la trinité gagnante, non la Sainte Trinité gagnante! Daniel. et bravo.. comme toujours tu es épatant avec tes articles tu fais de beaux d’efforts. ce qu’il ne faut pas ignorer c’est que les cellules sont des êtres vivants doués d’intelligence et de sens, qui comprennent,qui entendent et qui se parlent et communiquent entre elles, et avec les autres organes du corps via les tissus sanguins et le système nerveux, sont parfaitement aptes à entendre, à comprendre et à déchifrer les sons, les vibrations et les langages et sont douées de mémoire, exactement comme l’eau et ses cristaux. De ce fait leur réanimation ou leur programmation est un processus qui passe plus nettement par la communication que par la médication. Car la médication agit de façon non conforme sur l’organisme, ses organes et ses systèmes en créant des déséquilibres et en les affectant en entîer et sans distinction entre les parties saines et les parties à traiter. De meme que la chimiotherapie qui affecte tout le corps du patient et qui en prétendant detruire les cellules malades finit par déteriorer tout le corps en entier. une autre vérité c’est que Les cellules reçoivent les signaux des flux nerveux et en sont inprégnées, comme elles reçoivent les chocs emotionnels, les montées d’adrenaline, les traumatismes et les états psychiques que nous vivons. Les cellules sont autant sensibles et fragiles dans leur constitution que rapides dans leur developpement et leur prolifération. voilà quelques unes de mes observations contenues dans la recherche que je suis en train de finir. bien à toi Daniel et salut à tous. Bonjour Abdelali, merci pour ton message chaleureux et passionnant. Il rejoint complètement le livre que je suis en train de lire « la guérison quantique » de Deepak Chopra, qui dit que la chimio anéantit l’intelligence de l’organisme, et ne saurait remplacer les signaux nerveux du cerveau ainsi que le marquage des cellules par les neurotransmetteurs (ça fait encore un article à écrire là!) C’est très intéressant comme article Daniel et le chiffre de 75 % des médecins qui ne feraient pas de chimio en cas de cancer est éloquent sur leur foi en leur médecine. Je pense que moi même je ne crois pas que je ferais ce type de traitement. Je me tournerais vers les médecines dites alternatives. J’accompagne souvent des personnes atteintes de cancer et je constate à quel point le psychisme est beaucoup plus important dans la guérison que le traitement chimique. Cependant, parfois le traitement chimio ou rayons peut aussi apporter quelque chose. Je pense qu’on ne peut tout rejeter en vrac sans discernement, en fonction des cas. Bonjour Frédéric, sois le bienvenu ici! Moi aussi, je pensais que je me tournerais uniquement vers les médecines alternatives, mais je n’ai pas réussi à aller jusqu’au bout de mon idée. En tout cas pour cela. Finalement on se rejoint, il faut être ouvert à tout. D’ailleurs « le cancer correspond à un état de fermeture », dixit Guy Corneau. Bonsoir Daniel, Ces chiffres sont édifiants et je ne pensais pas qu autant de médecins refuseraient la chimiothérapie. Si je devais choisir, mon cœur me dirait de faire sans et de me tourner uniquement vers les médecines alternatives mais ma peur pourrait me faire croire que la chimio est une chance supplémentaire de guérison. La peur prendrait elle le dessus sur le reste? Difficile de répondre …. Pascale a écrit récemment…Le secret de la gestion du temps. Bonjour Pascale, désolé de te répondre si tardivement. Oui, c’est au pied du mur qu’on voit le maçon dit-on… Difficile de savoir ce qu’on ferait si on se retrouvait au pied du mur. Je me posais la question, j’ai su! Daniel. Salut Daniel, Bon alors, si j’avais le cancer? Tu n’imagines même pas comme cette pensée m’habite. Mon grand-père paternel est décédé d’un cancer de la gorge, son fils, mon oncle également. Il y a 10 ans j’ai perdu un proche, Regis du même cancer et il y a 2 ans c’est un de mes employés qui est partie du même mal. Quand Régis nous a quittés, je n’ai pas pu aller le voir à l’hôpital, j’y suis allé pour lui dire au revoir. Suite à ça j’ai senti un mal dans ma gorge, cela a duré des longs mois avant que je décide de consulter. Après une série d’examen le verdict tombe, c’est une hernie hiatale (l’estomac reste ouvert à l’entrée, d’où remonté gastrique acide), voila ce qui me brûlait la gorge, ouf! Alors oui j’y ai pensé, je n’accepterai pas la chimio, je voudrai vivre ce moment en profitant du temps qui me reste et j’essaierai par la prière de comprendre. Et si c’est l’heure, je rencontrerai l’autre coté apaisé et reconnaissant. Les médecins et les curés sont des charlatans sauf quelques exceptions, c’est fait ce que je dis mais ne dis pas ce que je fais. Aller un peu d’humour je suis du signe du cancer @ + Daniel Enzo Ventura a écrit récemment…La loi d’attraction, le secret du secret, les 3 moi 2/10. Salut Enzo, désolé de te répondre si tardivement. Tiens c’est marrant que tu dises ça, dans mon livre, je compare aussi les curés et les médecins en disant que l’habit ne fait pas le moine! Arrête de te poser la question stp! Ce sur quoi on se concentre augmente, tu sais ça. Tu es un être éveillé, spirituel, qui se remet en question, donc le cancer ne te « tombera jamais dessus », tu peux en être certain. Cancer, on a tout pour s’entendre, je suis scorpion! Daniel. Bonsoir Daniel, Je voulais t’encourager encore une fois à continuer ainsi à inspirer et aider les personnes qui malheureusement « connaissent » le cancer. Mes beaux parents ont eu un cancer tous les deux à quelques mois d’intervalle. Ils ont été traités par chimio uniquement. Ils vont mieux. Et tant mieux! Pour l’instant, ils sont encore sur surveillance étroite. Même en leur parlant de médecine alternative, de la force de la pensée etc… Ils restent très hermétiques à cette philosophie de la vie. Ils se sont accrochés à la croyance de la chimio comme seul remède. Carine a écrit récemment…Comment atteindre un objectif? (deuxième partie) Bonjour Carine, désolé aussi de te répondre si tard. T’inquiète, je continue, plus que jamais, c’est ma mission! Oui,je sais ce que c’est de ne pas arriver à convaincre des gens qui ont des croyances indéboulonnables… Qu’importe, l’important c’est de tendre des perches, de faire germer des graines de doute. Daniel. Cet article est passionnant: j’avais lu ces statistiques concernant le % de médecins qui refuseraient une chimio et ne me souvenait plus de la source. L’aurais-tu garder en mémoire? Personnellement, je refuserais la chimio mais je demande si pour les patients qui sont convaincus de son utilité et s’impliquent dans la démarche, l’effet placebo (le fait d’être persuadé que cela va marcher) pourrait compenser les effets délétères de cette thérapie… jusqu’à la guérison même peut-être? Aussi face à ce type de personne, il peut être « contre-productif » d’essayer de les en dissuader, non? Elisabeth a écrit récemment……Et si la MALADIE n’était pas un HASARD… Bonjour Elisabeth, Tous les liens sont dans l’article (suis ceux de Michel Dogna et Pr Lacaze). Entièrement d’accord avec toi, je l’écris ici et dans le livre, avoir la foi en quoi que ce soit peut être très salvateur, que ce soit en du jus d’épinards, un guru ou une chimio. Perso, je ne dissuaderai jamais personne ici de faire quoi que ce soit en lequel il croit dur comme fer (surtout pour les épinards dans ce cas ), mais je peux le mettre en garde de ne pas négliger le reste: pas de pensée unique reste mon leitmotiv! Je regardais avant-hier un reportage sur Bob Marley qui avait une foi en « Jah » inébranlable, mais ça ne l’a pas empêché de décéder d’un cancer à 36 ans (avec une hygiène de vie déplorable certainement, entre autres). A méditer… Daniel. Mon petit neveu a une tumeur au cerveau, hospitalisé depuis 15 jours à Nancy. Une tumeur très agressive, peu de chance de survie d’après les médecins. Mais la dernière chance ( après une opération), c’est la chimio. Alors quand c’est un bébé de 8 mois qui doit subir tout ça, c’est pas facile mais on accepte la chimio pour lui. Et donc je crois au miracle que fait la médecine de nos jours. Et je dis pourquoi pas la chimio? ON l’aime et on lui donne toutes les forces dont il a besoin. Bonjour Nadège, Sois la bienvenue ici! C’est assez difficile de comprendre ce qui se passe quand on est confronté à une épreuve aussi terrible. Tout ce que je raconte ici ou dans mon livre n’a plus de sens quand il s’agit d’un bébé de 8 mois. Il faut essayer de le comprendre d’une autre manière. J’ai ma perception de la chose, à lire ici mais est-ce juste? Je n’en sais rien. Il faudrait demander à Dieu pour avoir la vraie réponse. Lis aussi le commentaire de Marie-Th qui apporte des réponses. En tout cas, je pense que dans ce cas, il n’y a pas d’autres solutions que la chimio, de faire confiance à la médecine, même si c’est dur à avaler qu’un petit bout de chou doive recevoir des produits aussi toxiques. Mais peut-être son âme a besoin de passer par là pour évoluer? Franchement je suis dans le flou total sur ces questions, et je préfère jouer franc-jeu plutôt que de te raconter des salades. Tous mes vœux vous accompagnent, le petit, leurs parents et toi. Daniel. Bonjour, Je viens de lire cet article pour la première fois, la chimio, la radiothérapie etc… rien que ces mots font peur. Mais, parfois, il faut bien le reconnaitre, nous n’avons pas d’autres possibilités que de passer par là. Alors, si vous devez faire une chimio, une radiothérapie, n’ayez pas peur, les personnes qui pense fortement se soigner avec ces méthodes arrivent à de bons résultats. Je connais deux personnes, l’une vient de décéder, l’autre un cancer du sein, refus de chimio, pas de traitement, résultats, à 63 ans soit deux années après, cancer du poumon et des os… Les traitements lourds sont une chance pour nous, celle de revivre notre vie de nous donner le temps de rectifier nos erreurs alimentaires, spirituelles, psychologiques… N’ayez pas peur choisissez ce qui est bon pour vous, mais revoyez tout votre façon de vivre. 100% d’accord (pour une fois ) Tiens tu parles de psychologie? c’est nouveau ça! Bonjour, Les travaux encourageants de Valter Longo tendraient à prouver qu’un jeûne juste avant une chimio (2 à 3 jours) et un jour après,présente un double intérêt appréciable: - protection des cellules saines par le mécanisme naturel du jeûne; - destruction plus importante des cellules cancéreuses qui ont perdu cette capacité de protection induite par le jeûne. Avez-vous des infos sur cette pratique? Il serait intéressant d’avoir des témoignages de ces expériences qui commencent à se multiplier en France. Merci de votre réponse Pascale. Bonjour Pascale, sois la bienvenue ici! Oui je commence à m’intéresser de près à la question mais je n’ai pas de retour de personnes ayant pratiqué le jeûne. Je vais certainement faire un article sur ce sujet, comme ça elles pourront se manifester! Daniel. moi je pense que tu est un escroc qui vieux vendre des livre, d’ailleurs je vais y voir de suite a cause de toi ma femme veux arrêter sa chimio, je te le dit, si jamais ça s’aggrave tu aura de mes nouvelles, je sais que tu ne va pas mettre mon commentaire, mais si il arrive quoi que se soit a ma femme, je te considère comme fautif et je reporterai plainte pour mensonge-rie fait moi confiance, je suis équipé en avocat. Bonjour, c’est dommage de cacher jusqu’à ton prénom. Quelle souffrance doit parcourir ton cœur. Je te comprends entièrement et ton message me semble plus un cri de désespoir de ne pas trouver la thérapie qui convient à ton épouse. J’ai subit 2 autogreffes, et par la suite plusieurs chimios. Cela m’a « SAUVE » la vie. Coté alternatif, je pense avoir tout fait pour en venir à bout. Total, récidive et proposition d’une allogreffe, et avant d’une chimio durée 3 mois. Moi, j’ai commencé un traitement alternatif pour 6 mois cela doit supprimer mon cancer et aider ma chimio, car OUI, je signe pour une autre chimio. Ce traitement alternatif me coûte 8000€ oui, dans l’alternatif ils ne font rien de gratuit et en profitent. Demain, j’ai un myélogramme, (pas douloureux ) Aussi bien dans l’officiel que l’alternatif, pas beaucoup de solutions bonnes. Mon ami, ce n’est pas facile de voir un proche souffrir, et peut être prendre des risques. Diseuses et diseurs de conseils ne sont pas passé par ces maladies, elles ne peuvent savoir j’ai trop vu de personnes revenir quelques années après le diagnostic avec de multiples cancers.. Moi, je vois tellement mes proches souffrir pour moi, à pleurer, à ne plus dormir. Car la maladie ne touche pas que le malade…Et en plus, moi, je suis malade des les voir dans cet état. Vas voir un médecin avec ton épouse et fais toi bien expliquer la chimio, je pense qu’avec un bon conseil médical, vous serez rassurés tous les deux. Je t’adresse à toi et ton épouse beaucoup. Merci Yves de me rappeler de ne pas réagir avec mon cerveau et mon égo mais avec mon coeur, tu as écrit la réponse que j’aurais dû faire. J’ai encore du chemin à effectuer… Les médecins me donnent très peu de temps à vivre sans allogreffe et un peu plus avec, 6 ans… Si vous êtes passé par l’allogreffe, racontez nous comment cela se passe, pas la technique, mais ce qui se passe en vous nausées, immunologie, médocs….et depuis combien de temps a eu lieu cette allogreffe. Merci. Salut Yves, Tu dis que les médecins à la Timone sont super, permets-moi d’en douter! Ils donnent dans la divination maintenant? Ils ont vu ça dans les cartes ou dans le marc de café? Quelle prétention! Tout ce qu’ils ont entre les mains ce sont des statistiques de survie, qui ne sont que des moyennes. Il y a des gens qui meurent au bout de six mois après un myélome d’autres qui vivent avec toute leur vie. 30 % des gens qui subissent une allogreffe en décèdent par rejet, d’autres seront définitivement sauvés. Donc te dire que tu n’as que six mois, six ans, ou six jours à vivre, c’est complètement débile, et on sait les effets nocébos de ce genre de prédictions à l’emporte-pièce. Sinon, merci de me demander l’autorisation avant de lancer un sondage ou un appel à témoignages sur mon blog. Je te la donne, mais je préfère que tu m’informes avant de parler en « nous » Je comprends que tu sois perturbé après des propos assassins pareils, et tu as tout mon soutien. Je ne sais pas si tu me liras car au moment ou j’écris je crois que tu es hospitalisé pour 4 jours. Je suis choquée par ce que tu dis: 8000€ pour un traitement alternatif! Je crois que c’est le Dr David Servan Schreiber qui disait que si on nous propose une méthode de guérison chère, c’est sûrement une arnaque! Qu’en penses-tu toi Daniel! Et les autres membres du blog! La chimio, elle aussi est chère et ne nous assure pas la guérison, alors le reste surement régi par aucune législation, doit aussi être la porte ouverte à tous les abus! En tous cas, que ce soit traitement alternatif, chimio ou allo-greffe, j’espère que quelque chose va fonctionner pour toi! Courage, tiens bon! Dominique. Monsieur, Exceptionnellement, je n’adopterai pas le tutoiement pour vous répondre, car je n’ai aucunement l’envie de sympathiser avec vous, et votre « tu » est plus menaçant qu’autre chose. Contrairement à ce que vous pensez, je vais mettre votre commentaire dont je ne sais si le ton agressif, l’orthographe, ou le caractère diffamatoire m’ont le plus choqué. J’y réponds en tout cas pour que cela serve à d’autres lecteurs qui tireraient des conclusions hâtives de mes propos ici. Car pour se faire une opinion sur ce que je raconte, il faut d’abord savoir lire…et je ne parle pas de savoir lire entre les lignes mais bien de savoir lire ce qui est écrit noir sur blanc dans les lignes! Où ai-je écrit que je déconseillais la chimio? Nulle part! Même dans cet article, ou je fais état de certains propos tenus par des médecins (je n’invente rien), je conclus en donnant mon propre avis et j’écris même ceci « Je ne suis pas persuadé que tous les traitements sont aussi inefficaces que ces médecins veulent bien le dire » et aussi « De la mesure, de l’ouverture, de la prudence en toute chose, voilà mon opinion » Je renvoie également à cet article http://www.lavienje.com/chimio-guerir-myelome-cancer/ Que j’annonce dès l’intro comme un « plaidoyer pour la chimiothérapie ». J’y écris que « la chimio m’a fait beaucoup de bien » ou « merci, la chimio » ou « Je les comprends (les médecins), parce qu’il doit y en avoir des hurluberlus qui se croient plus forts et plus malins que tout le monde, qui pensent qu’ils vont s’en sortir tous seuls comme des grands ». Je reçois tous les jours des demandes de conseils de personnes qui sont contre la chimio (par mail et par tél même!) et à chaque fois je réponds à peu près ce que j’écris ici: http://www.lavienje.com/soigner-le-cancer-du-sein-sans-chimio/ J’invite votre femme à lire ces deux derniers articles avant de prendre sa décision. Faire croire qu’on peut s’en sortir sans chimio n’est pas du tout mon « fond de commerce »comme vous le prétendez, je veux juste partager mon expérience pour inciter les gens à avoir une approche holistique de la maladie et ne pas se défaire de leur propre pouvoir qui est illimité. Sachez pour finir que j’écris dans les mentions légales: http://www.lavienje.com/mentions-legales/ « Les exemples de thérapies ou moyens de guérison étudiés ne sont donnés qu’à titre indicatif. Chaque situation, ainsi que les réponses que l’on peut y apporter sont spécifiques à une personne donnée et à son environnement. En aucun cas, l’administrateur ne suggère que ces propositions devraient se substituer aux traitements que pourraient proposer des médecins à la personne. » Tous mes vœux accompagnent votre épouse. Bonjour, suite à de nombreux commentaires et temoignages que j’ai pu entendre sur le cancer en lui même je vous félicite d’affirmer des propos qui contredisent la majorité du tout médecin qui affirme effectivement a tord et à travers que la chimio fonctionne …. J’ai eu un carcinome embryonnaire à 26 ans et j’ai eu une chimio BEP Intensive en hopital dans le but de le soigner ce qui m’a le plus effrayé c’est la considération qu’a le corps médical pour les malades comme « Ah ba c’est bien avec votre pronostic vous allez faire remonter le taux de survie de notre service » et j’en passe…. Bref dans cet soupe à la langue de bois qui régie le cancer, j’ai constater surtout la dégradation physique qu’a engendré la chimio sur mon corps depuis maintenant 2 ans (Douleurs chroniques genérales intenses, convulsions,….) bref les effets secondaires ont brisé ma vie et j’ai du mal a avoir un rythme de vie normale depuis. Je suis toujours arretté et je pense ne plus pouvoir avoir une vie aussi active qu’avant du fait de ses douleurs sans explications…. essayer d’en parler à vos toubib habituels et bien sur ils nient tout en bloc … Leur parole très approximative me fait douter sérieusement comme vous de la réelle fiabilité de ses traitements (ou placebo?) et de la balance réelle entre guérison du cancer et destruction des organes des suites de la chimio…. Maintenant je suis en rémission et pour longtemps je l’espère…. mais si demain on me renvoyais en traitement, je refuserai ce traitement meurtrier car je me dit qu’il vaut mieux une vie pas trop longue et agréable qu’une vie très longue et maintenu artificiellement….. Perso je préfère pratiquer la pensée positive car je pense qu’elle est le seul véritable traitement efficace dans notre monde actuel contre se maudit cancer… Bonne Soirée Jean………… Bonjour Jean, sois le bienvenu ici! Je ne serai pas aussi radical que toi. Peut-être que cette chimio t’as gardé en vie? S’il y avait le choix que tu proposes, ça serait bien, mais hélas le choix c’est souvent la mort ou la vie avec des inconvénients. Pour ma part, j’ai déjà dit aux médecins que gagner 3 ans de vie en étant un légume, j’étais pas partant. Mais une chimio light, ça passe. D’où l’intérêt de négocier serré… Salute. Hmph … J’aurais tendance à être d’accord avec ces chercheurs. Tous les gens que j’ai connu, atteint d’un cancer et qui ont fait de la chimio y sont passés à moyen ou long terme. Il y a parfois une « rémission » mais très souvent une rechute qui est fatale. Opérer pour enlever la tumeur, puis faire le traitement ensuite, pour moi, ça n’est pas soigner par la chimio. Le cancer a été ôté par l’opération, la chimio qui suit n’est pour rien dans la guérison selon moi. Lorsqu’il y a des métastases, je ne connais AUCUNE personne (et j’en ai perdu des proches …) que la chimio ai sauvé. Mais ils sont devenus l’ombre d’eux-mêmes, petit à petit et se sont vu partir. Ils ont été malades comme des chiens avec la chimio etc… La chimio orale qui semble mieux supportée, d’accord. Mais par perf, je ne suis pas sûre de l’accepter. Si je suis opérable, je tenterai l’opération. Si je suis métastasée, je crois que je préfèrerais profiter un max du temps qu’il me reste et non pas me voir amoindrie par un traitement qui me fait perdre du temps, de l’énergie alors que l’issue sera la même de toute façon. Bonjour Sidonie, sois la bienvenue ici! Détrompe-toi, des gens s’en sortent avec de la chimio aussi. Il ne faut pas généraliser, chaque cas est particulier. Je te renvoie à cet article, et celui-ci qui précisent ma position. Au plaisir. Toujours le même thème qui revient entre les partisans et les opposants. Chimio, pas de chimio, moi je fais tout ce qui semble bon en prenant tous les traitements venant du monde entier (vitamines, produits divers….). en ce qui concerne le MM, si vous avez un traitement efficace et sur, je suis preneur. Perso, je dois de rester en vie grâce aux traitements officiels…. Salut Yves, content de voir que tu es toujours dans les parages. Apparemment pas trop de propositions concernant le myélome multiple (MM)… Bonsoir Yves, Daniel, moi même et tous les MM sont contents de te voir revenir sur le blog. Le pb avec le MM c’est que avec la crise économique mondiale, (ont-ils dit à une réunion de grands Pontes) il va y avoir moins d’argent pour la recherche et que les nouvelles thérapies prometteuses qu’ils ont découvertes, risquent de ne pas être remboursées par la sécu. En attendant, portes toi bien! Bonjour Daniel, Dans Principes de santé de Déc 2013, Michel Dogna, dans sa rubrique d’Aigle Moqueur intitulée ‘Massacre à la chimio’ nous informe que des chercheurs de l’Etat de Washington ont découvert par hasard que ‘la chimio active plutôt la croissance et l’étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à éliminer après une chimio.’ Découverte publiée dans Nature Medecine… ‘La chimio oblige les cellules saines à libérer une protéine (WNT16B) qui alimente les cellules cancéreuses, les faisant prospérer. Peter Nelson du Centre de Recherche FRED Hutchinson sur le cancer à Seattle. Bonne recherche. Jacqueline. Bonjour Jacqueline, merci pour cette info. Je lis souvent Michel Dogna quand la chimio m’exaspère, et on y trouve ce que l’on souhaite! Mais si on est incliné vers la médecine classique, mieux vaut ne pas le lire, on perdrait la foi en son traitement. Merci Dominique et Daniel pour vos messages. Michel Dogna est contre la chimio, c’est son droit, mais il ne doit pas faire peur aux malades, car lui, il ne propose rien et en plus se fait soigner à l’osto comme tout le monde…. Restez prudent … BON NOEL A TOUTES ET A TOUS… Je suis arrivée à la conclusion qu’il est devenu plus dangereux d’aller chez un médecin que de ne pas y aller! D’ailleurs je me porte mieux depuis que je ne me soigne que par médecines douces et par les plantes. Les opérations chirurgicales deviennent elles aussi plus dangereuses, bref, j’ai envie de dire aux médecins, comme autrefois: laissez-moi, je mourrai bien sans vous. Mon corps m’appartient, et comme disait un sage de l’antiquité: que votre nourriture soit votre médecine… Il faudra y revenir, aux anciens! bonjour, ma femme a une méningite carcinomateuse depuis presque 11 mois, ce qui est plutôt long pour ce type de métastase, au début la chimio faisait vraiment des prouesses au niveau de contenir la maladie, aujourd’hui, elle est sourde, ne marche plus et a des problèmes de mémoire, depuis 3 chimio elle réagit aux ponction lombaires par de grosses crises d’épilepsie, dernièrement elle a passé 1 semaine en réa à cause d’une forte crise. je suis persuadé que aujourd’hui le fait de stopper la chimio lui ferait le plus grand bien, cela redonnerait du boost à son organisme, arrêterait de détruire son cerveau. je pense en fait que l’oncologue veut simplement repousser la mort au maximum quelqu’en soit le prix à payer pour ma femme, je suis persuader que la seule chance pour ma femme aujourd’hui c’est ma femme et sa volonté et qu’il faut savoir accepter la vérité et le risquer de sortir du confort moral que représente la chimio. si c’est pour gagner 1 moi de vie et vivre comme un légume, et bien en avant, si le soldat ne sort pas un jour de sa tronchée pour affronté le soldat cancer, et bien il finira tué dans le confort de sa propre tronché, voila comment je vois les choses aujourd’hui. Bonjour Daniel, Je connaissais déjà un peu les affirmations de cet article…je suis d’accord de toute façon…La chimio se révèle être une imposture de jour en jour… Une chose: je trouve que votre site est bien structuré Daniel et respecte sa thématique. Cordialement,

comment faire pour maigrir rapidement et facilement

MALADIE DE CROHN. Descriptions, Alimentation et Précautions. Informations et Symptômes. La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation et une irritation d'une partie de l' appareil digestif, aussi appelé appareil gastro-intestinal (GI). L’ inflammation peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais la partie la plus couramment affectée est celle se situant à la partie extrême de l' intestin grêle, à sa jonction avec le côlon, que l’on appelle l' iléon. Le tube digestif est une série d'organes creux réunis en un long tube reliant la bouche à l’anus. Le mouvement des muscles dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que la libération d'hormones et d'enzymes, permet la digestion des aliments. Le tractus gastro-intestinal ou appareil digestif. Dans la maladie de Crohn, l'inflammation s'étend profondément dans la muqueuse de la partie affectée du tractus gastro-intestinal. Le gonflement provoqué par l’inflammation peut être source de douleur et peut engendrer le phénomène que l’on appelle "intestin vide" ou "colon vide", responsable de la diarrhée. Chronique ou de longue durée, l'inflammation peut produire un tissu cicatriciel qui se forme à l'intérieur de l'intestin, et alors créer une sténose - Une sténose est un passage rétréci qui peut ralentir l’évolution des aliments dans l'intestin, causant ainsi des douleurs ou des crampes. Qui est touché par la maladie de Crohn? La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale et semble avoir des origines héréditaires. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent avoir un lien biologique, le plus souvent un frère ou une sœur. La maladie de Crohn survient chez les personnes de tout âge, mais elle s ‘établit le plus souvent chez les personnes âgés de 13 à 30 ans. Les hommes et les femmes qui fument sont plus susceptibles que les non-fumeurs de développer la maladie de Crohn. Fumer est donc un facteur aggravant. Les personnes d'origine juive ont un risque accru de développer la maladie de Crohn et les Afro-Américains, un risque diminué. (Selon une étude réalisée aux Etats-Unis en 2009 par un spécialiste des maladies inflammatoires de l’intestin). Quelles sont les causes? La cause de la maladie de Crohn reste inconnue. Cependant, les chercheurs penchent vers le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire de l'organisme. Normalement, le système immunitaire protège contre les infections en identifiant puis en détruisant les bactéries, virus et autres organismes étrangers potentiellement nocifs. Les chercheurs envisagent que la maladie de Crohn serait le résultat d’une défaillance du système immunitaire, qui attaquerait les bactéries, les aliments et d'autres substances qui sont en fait inoffensifs ou bénéfiques. Quels sont les symptômes? Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales (souvent localisées dans le coin inférieur droit) et la diarrhée. Des saignements rectaux, une perte de poids et de la fièvre peuvent également survenir. Diagnostic. Un médecin effectuera un examen physique complet et programmera une série de tests permettant de diagnostiquer la maladie de Crohn. Des tests sanguins peuvent être réalisés pour rechercher une anémie causée par des saignements. Des tests sanguins peuvent également découvrir un grand nombre de globules blancs, ce qui est un signe d' inflammation ou une infection. Des tests de selles sont généralement réalisés pour exclure d'autres causes de maladies gastro-intestinales, telles qu'une infection. L’ analyse des selles peut aussi montrer des saignements dans les intestins. Le médecin va donner au patient un récipient pour recueillir et stocker les selles. L' échantillon sera retourné chez le médecin ou directement envoyé à un laboratoire pour analyse. Les tests ci-dessous sont généralement effectuées dans un hôpital ou dans un centre de soins ambulatoires par un gastro-entérologue, un médecin spécialisé dans les maladies digestives ou un radiologue (spécialiste dans l'imagerie médicale). Complications. La complication la plus courante de la maladie de Crohn est une occlusion intestinale causée par un épaississement de la paroi intestinale à cause du gonflement provoqué et des tissus cicatriciels. La maladie de Crohn peut aussi causer des ulcères qui affectent les tissus environnants la zone touchée. Ces ulcères peuvent engendrer des fistules, qui sont une complication courante de la maladie de Crohn, notamment lorsque les zones infectées se situent autour de l’ anus et du rectum. La plupart des fistules peuvent être traitées avec des médicaments, mais certains peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. En plus de fistules, de petites larmes appelées fissures peuvent se développer dans la paroi de la muqueuse de l'anus. Le praticien peut dans ce cas prescrire une crème topique et suggérer des bains à l’eau tiède, de la zone touchée. Certaines complications de la maladie de Crohn se produisent parce que la zone malade de l'intestin n'absorbe pas les nutriments de manière efficace, ce qui entraîne des carences en protéines, en calories et en vitamines. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn souffrent fréquemment d’anémie, qui peut être causée par la maladie elle-même ou par une carence en fer. L'anémie peut conduire à une fatigue plus ou moins intense du patient. Traitement. Le traitement de la maladie de Crohn peut inclure la prise de médicaments, la chirurgie, la supplémentation nutritionnelle ou une combinaison de ces 3 options. Les objectifs du traitement consistent à maîtriser l'inflammation, corriger les carences nutritionnelles et soulager les symptômes tels que des douleurs abdominales, la diarrhée et/ou des saignements rectaux. Le traitement de la maladie de Crohn dépend de sa localisation, de la gravité et des complications de cette dernière. Médicaments pour traiter la maladie de Crohn. Anti-inflammatoires. La plupart des patients sont d'abord traités avec des médicaments contenant de la mézalamine afin de contrôler l' inflammation. Des anti-inflammatoires utilisés, la sulfasalazine est le plus courant. Cependant, pour les personnes ayant une intolérance ou pour lesquelles la sulfasalazine n'est pas prescrite, d’autres médicaments contenant de la mézalamine pourront être prescrits, tels que l’Asacol, le Dipentum ou le Pentasa. Les effets secondaires possibles des médicaments contenant de la mésalamine comprennent des nausées, des vomissements, des brûlures d'estomac, la diarrhée, des maux de tête. Cortisone ou des stéroïdes. Ces médicaments, appelés aussi corticoïdes, sont efficaces pour réduire l'inflammation. La prednisone et le budésonide sont des noms génériques de deux corticostéroïdes. Au cours des premiers stades de la maladie de Crohn, lorsque les symptômes sont à leur paroxysme, les corticostéroïdes sont habituellement prescrits en quantité importante. La dose est ensuite progressivement réduite lorsque les symptômes sont contrôlés. Les corticostéroïdes peuvent provoquer des effets secondaires graves, y compris une plus grande susceptibilité à l'infection et à l'ostéoporose (affaiblissement des os). Maladie de Crohn - Chirurgie. Environ deux tiers des personnes atteintes de la maladie de Crohn devront avoir recours à une intervention chirurgicale à un moment donné dans leur vie. Une intervention chirurgicale devient nécessaire pour soulager les symptômes qui ne répondent pas à un traitement médical ou pour corriger des complications telles que l' obstruction intestinale, perforation, hémorragie, abcès douloureux ou poches de pue causées par l’infection. La chirurgie pour enlever une partie de l' intestin peut aider mais elle n'élimine pas la maladie. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont souvent besoin plus d'une opération parce que l' inflammation a tendance à revenir à la zone jouxtant celle où l'intestin malade a été supprimé. La supplémentation nutritionnelle. Le praticien peut recommander des suppléments nutritionnels, en particulier pour les enfants dont la croissance a été ralentie. Des formules spéciales, riches en calories sont parfois utilisées. Il est possible dans certains cas de recevoir une nutrition par voie intraveineuse pendant une courte période par un petit tube inséré dans une veine du bras. Cette procédure peut aider les gens qui ont besoin de nutrition supplémentaire temporaire, tels que ceux dont les intestins ont besoin de se reposer ou ceux dont les intestins ne peuvent pas absorber suffisamment de nutriments issus de la nourriture. Le médecin peut prescrire du calcium, de vitamine D et d'autres médicaments pour prévenir ou traiter l'ostéoporose chez les patients qui prennent des corticostéroïdes. Il est nécessaire de consulter son médecin avant d’envisager de prendre des compléments vitaminiques. Alimentation et nutrition. Aucun régime spécial n’a prouvé son efficacité dans la prévention de la maladie de Crohn, mais il est important que les personnes qui ont la maladie de Crohn suivent un régime alimentaire nutritif et évitent les aliments qui semblent aggraver les symptômes. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn connaissent souvent une diminution de l'appétit, ce qui peut affecter leur capacité à recevoir l'apport nutritionnel quotidien nécessaire à la guérison. En outre, la maladie de Crohn est associée à la diarrhée et la malabsorption des nutriments nécessaires. Il n’y a pas d’aliments reconnus comme causes de la maladie de Crohn, mais les aliments comme les céréales, les épices, l'alcool et les produits laitiers peuvent augmenter la diarrhée et les crampes. Le médecin pourra renvoyer le patient souffrant de la maladie de Crohn vers un nutritionniste afin de lui fournir des conseils sur l’alimentation recommandée, ainsi que sur la planification des repas. Fumer peut-il aggraver la maladie de Crohn? Des études ont montré que des personnes présentant la maladie de Crohn et qui fument, peuvent connaître des symptômes plus graves et des complications accrues de la maladie, avec un besoin plus élevé en doses de stéroïdes et d'autres médicaments. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn qui fument sont plus susceptibles d'avoir besoin de chirurgie. Cesser de fumer peut améliorer considérablement le cours de la maladie de Crohn et aider à réduire le risque de complications et de poussées. Il peut donc être intéressant de se tourner vers un spécialiste du sevrage tabagique qui pourra être recommandé par votre praticien. Le stress peut-il aggraver la maladie de Crohn? Rien n'indique que le stress provoque la maladie de Crohn. Toutefois, les personnes atteintes de la maladie de Crohn se sentent parfois plus stressées dans leur vie quotidienne, du fait de la chronicité de la maladie de Crohn. Certaines personnes atteintes de la maladie de Croh n peuvent connaître des poussées lors de situations ou d’événements stressogènes. Si vous voyez un lien entre le stress et les poussées et l’aggravation des symptômes, il peut être intéressant de recourir à des techniques de relaxation telle que la respiration lente, de consulter un spécialiste du stress, de bien dormir, manger,. en somme d’envisager comment réduire au mieux ce stress pour vivre mieux la maladie. Vous pouvez rejoindre un groupe de soutien, une association de patients,. qui vous permettront de trouver quelles sont les solutions les mieux adaptées à vos besoins. La grossesse est-elle un danger pour les femmes atteintes de la maladie de Crohn? Les femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent tomber enceinte et avoir un bébé. Malgré cela, les femmes atteintes de la maladie de Crohn devraient discuter avec leur médecin de leur grossesse à venir. La plupart des enfants nés de femmes atteintes de la maladie de Crohn ne sont pas affectés par la maladie. Points à retenir sur la maladie de Crohn. La maladie de Crohn est une maladie qui provoque une inflammation ou un gonflement et l' irritation d'une partie de l'appareil digestif, aussi appelé gastro-intestinal (GI) La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de manière égale La cause de la maladie de Crohn est inconnue mais les chercheurs tendent à penser qu'elle est le résultat d'une réaction anormale du système immunitaire Les symptômes les plus communs de la maladie de Crohn sont les douleurs abdominales et la diarrhée. Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Crohn. Maladie de Crohn: Forum et témoignages. Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.

comment perdre du poids viterra sport

Foie Pancréas. Foie Pancréas. Lycopodium. Depuis toute petite, mon foie me jouait des tours. Aussi jeune que je puisse me souvenir, j’étais sujette aux migraines après des repas trop lourds comme nos mamies avaient le secret. Je ne pouvais manger le délicieux moka de maman, mélange de beurre et de jaune d’œuf cru sans avoir mal à la tête, vomir, être pliée en deux, avoir une sacré « crise de foie » Le monde médical dit qu’une crise de foie, cela n’existe pas. Alors comment appelle t’on la réaction du foie et ce qui s’en suit? Toujours est il que mon foie m’a bien fait souffrir et m’a ennuyé toute ma vie. J’envie ceux pour qui: Moi, le foie je ne connais pas! Enfant, je ne pouvais courir dans la cour de récréation sans avoir un point au foie et me plier en deux J’attendais que cela passe et je repartais de plus belle pour jouer avec mes copines. Adolescente, je faisais énormément de sports mais il m’était impossible de pratiquer la course à pied, toujours ce fameux point au foie, cela faisait très mal. J’ai eu mon premier gros atout au foie à l’âge de 15 ans, j’étais jaune canari. Or dans mon internat et dans ma classe, il y avait des cas d’hépatite virale. Je n’ai jamais su exactement ce que j’ai fait, les analyses de sang ne se faisaient pas si facilement à l’époque. J’ai manqué l’école pas mal de temps. Quand j’ai repris, j’ai été sous régime hépatique pendant 3 mois, je mangeais à l’infirmerie. Le régime sévère que je devais suivre était le régime Oshawa, je ne suis pas près de l’oublier celui là. Depuis l’âge de 20 ans, sur les conseils d’un magnétiseur, j’avais trouvé comment soulager mon foie, je me faisais des tisanes de romarin régulièrement et si je n’avais pas de plante sous la main, je le prenais en teinture mère. Cela m’a aidé durant pas mal d’années. En 1989, l’année de mes 35 ans, ce fut la catastrophe, le romarin ne suffisait plus. Au lieu de partir en vacances, j’ai été conduite d’urgence à l‘hôpital avec une pancréatite. C’est très douloureux. J’ai été endormie pour une opération sous célioscopie de la vésicule biliaire avec calculs. Au réveil, la surprise fût de taille. Durant l’opération le cholédoque a explosé et il a fallu d’urgence m’ouvrir complètement pour nettoyer et réparer les dégâts.J’avais fait une pancréatite aigue suite aux calculs biliaires qui avaient bouchés les canaux hépatiques et mon cholédoque n’avait pas résisté. Le chirurgien en chef m’a dit que je revenais de très loin et que j’avais eu la chance qu’il soit de service en Août. Les années qui ont suivies, non pas étaient terribles. J’avais le foie et le pancréas très fragiles. De pancréatite aigue je suis passée à pancréatite chronique. En 1995, en une semaine de temps j’ai subi 2 interventions chirurgicales, sous anesthésie générale, pour vider mon pancréas et mon foie. La première n’a pas réussi et d’urgence quelques jours après, la deuxième a été effectuée à Paris avec un appareil de démonstration très spécial qui venait d’Allemagne pour dilater les canaux du pancréas et du foie par gonflement de ballonnets. Le problème du gros foie que j’avais n’a jamais été exploré à fond par les spécialistes pour connaître la cause réelle. Je vivais avec ma pancréatite chronique qui se réveillait régulièrement pour plusieurs mois. Les médecins ont tenté à plusieurs reprises de l’allopathie pour me soulager mais en vain, c’était pire que mieux. En 2006, le foie et le pancréas se sont encore aggravés, mon échographie du foie n’était pas jolie, jolie. J’avais très mal et sur la région du foie j’avais une plaque rouge avec plein de boutons qui démangeaient très fort. Un dimanche pour changer, étant très mal, j’ai cherché ce qui pouvait me soulager. J’avais tellement mal au pancréas et au foie, que je me demandais si je ne me ferai pas amener aux urgences. J’ai découvert le chélidoine pour le foie et le chrysanthelum pour le pancréas. J’avais ces deux teintures mères chez moi. J’ai donc commencé ces deux produits à raison de 50 gouttes de chaque par jour et le lendemain, je suis allée voir un magnétiseur. Cet ensemble m’a bien soulagé, le foie s’est vidé complètement en 2 jours de temps. Pas marrant mais au moins la souffrance diminuait. Les années qui ont suivies, je faisais régulièrement des cures de plusieurs jours de chélidoine et de chrysanthelum. Ce n’était pas encore miraculeux mais je ne souffrais plus, juste mon foie toujours douloureux au toucher et très fragile au moindre écart d’alimentation. Lors de mes recherches j’ai découvert le lycopodium, il répondait à énormément de symptômes que je présentais. Avec les années, je n’hésitais plus autant de mois pour tenter un essai, je commençais à connaître mon corps sur le bout des doigts. Après des lectures approfondies, j’ai donc commencé à prendre le matin 50 gouttes de lycopodium. Pas bon à boire et une drôle de réaction au contact de l’eau, cela blanchit. Au bout d‘un mois, je pouvais appuyer sur mon foie, plus aucune douleur. Un vrai bonheur, mon foie ne me faisait plus souffrir. L’homéopathe a constaté ce phénomène et lui aussi était heureux que j’avais enfin trouvé un produit qui me soulageait le foie. Après 1 an de ce traitement par cure de quelques jours par mois. La dernière échographie du foie de janvier 2008 a montré un foie sans problème. Je m’étais abstenue d’expliquer mes antécédents afin de connaître les véritables résultats du lycopodium sur mon foie. Je n’ai jamais plus eu de « crise de foie » et de migraines d’origine hépatique, je peux même me permettre des petits écarts dans mon alimentation pour me faire plaisir. Je soupçonne la fibromyalgie d’avoir des conséquences énormes sur notre foie pas mal d’années avant que nous soyons très mal. Le foie est un grand mystère pour la médecine. et une usine à lui tout seul.

perte de graisse hommelhof

Douleur foie. Le pancréas est un organe important, qui peut dans certaines occasions, présenter une inflammation réalisant alors une pancréatite aiguë. Il s'agit d'un processus inflammatoire caractérisé dans les formes bénignes par l'apparition d'un oedème de la glande pancréatique qui peut évoluer vers une nécrose pancréatique ou péripancréatique témoignant alors d’une pancréatite sévère. Nous allons répondre aux questions suivantes. - Où se situe le pancréas dans l'organisme?: Le pancréas est une glande de forme allongée mesurant environ 15 cm de long par 4 cm de large et 2 cm d'épaisseur. Il est situé derrière l'estomac et va du duodénum à la rate, traversant ainsi horizontalement la cavité abdominale. Anatomie du pancréas. - Quels sont les traitements d'une pancréatite aiguë?: La douleur doit être prise en compte très rapidement car c'est elle qui amène le patient à consulter. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués en raison des complications rénales potentielles chez ces patients le plus souvent déshydratés... Traitements d'une pancréatite.

Quoi prendre pour nettoyer le foie. La tradition veut qu’au sortir de l’hiver, chacun devrait procéder à une grande détoxination du corps pour ôter les excès de graisses, d’hydrates de carbone liés aux céréales mais aussi les agents pathogènes (bactéries, virus…). Ce grand nettoyage traditionnel de printemps correspond, bien entendu, à l'apparition de nouvelles plantes, mais il est aussi réclamé par le corps dont la dominante est une activité redoublée du foie et de la vésicule biliaire (le centre anti-poison de l'organisme). La cure ancestrale est facile à mettre en oeuvre, à l'aide de l'alimentation, de plantes choisies et de compléments alimentaires pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir les plantes utiles sous la main. Mes petits poisons personnels. La Charte de Qualité de La Vie Naturelle. La Vie Naturelle et les thérapeutes et naturopathes s'engagent pour n'offrir à ses membres et clients que le meilleur de la santé naturelle, dans le respect de l'environnement et de l'individu. Les Thérapeutes: Mais qui sont-ils? Les thérapeutes de La Vie Naturelle vous aident chaque jour, vous conseillent et vous guident dans le domaine de la santé naturelle et vous aiguillent dans le choix de vos produits. Ils donnent le meilleur d'eux-mêmes pour répondre à chacune de vos interrogation. Pourtant, on nous demande régulièrement "mais qui sont vos thérapeutes?". Pour répondre à cette question, les thérapeutes prennent la plume. Labels, logos: les clés pour s'y retrouver. Vous vous interrogez sur les petits logos apposés aux cotés de nos produits? Que veulent-ils dire? Pourquoi ne les avez vous jamais vu ailleurs? Pourquoi les logos ne sont pas toujours présents sur les emballages? Eh bien nous allons tout vous expliquer car effectivement, s’ils sont présents sur les fiches produits, c’est qu’il y a bien une raison! Pour tout comprendre, suivez le guide! La Vie naturelle à Nice. Un échange autour de vos sujets de prédilection: comment et pourquoi avoir choisi de prendre soin de votre santé avec des produits et procédés naturels, votre appréciation des services que nous vous proposons, les améliorations que vous êtes en droit d'attendre. La Vie Naturelle à Grenoble. La Vie Naturelle vient vous rencontrer à Grenoble. Echange de la communauté des membres de La Vie Naturelle sur la santé naturelle et sur les compléments alimentaires naturels. La Vie Naturelle à Strasbourg. Compte rendu de la réunion de membre à Strasbourg, bonus vidéo. Qualité des produits testés par notre communauté. La Vie Naturelle, c’est l’histoire d’un groupe de passionnés de santé naturelle avant tout. Ensemble, nous sélectionnons pour vous les meilleurs produits de santé naturels et des cosmétiques d’origine végétale qui vous permettent de traiter un large spectre de pathologies de manière naturelle. Depuis 2011, nous mettons tout en œuvre pour que les services et les produits proposés soient en adéquation avec l’éthique et les valeurs de notre équipe. Nous comptons ainsi aujourd’hui dans notre communauté plus de 18 000 membres et plus de 6 thérapeutes naturopathes pratiquants qui nous font entièrement confiance. Livraison dès 72H. Livraison Mondial Relay, 9 jours maxi, offerte dès 69 € d'achat. Livraison Colissimo, 3 jours maxi, offerte dès 69€ d'achat. France Métropolitaine uniquement. Emballages en carton. Tous nos emballages sont en carton recyclé, ainsi que le callage des produits. Nos catalogues sont imprimés à l'encre végétale sur du papier PEFC provenant de fôrets européennes durablement gérées. Grâce à notre service de paiement sécurisé, vos transactions sont parfaitement sûres et vos données personnelles conservées. En savoir plus. La boutique La Vie Naturelle a été créée pour vous aider à acheter vos produits naturels de santé en toute transparence par rapport au prix et à la composition des produits naturels. La boutique La Vie Naturelle a sélectionné pour vous des produits naturels et bio selon leur qualité, la traçabilité de leurs composants et l’engagement éthique de leurs fournisseurs. Nos produits de santé naturels et bio sont choisis par des groupes utilisateurs qui vous garantissent leur qualité. Notre boutique de produits naturels et bio regroupe des compléments alimentaires naturels, des produits naturels d’hygiène, des produits d’entretien écologiques, des produits cosmétiques naturels, des appareils de soins… Et encore d’autres produits de santé naturelle. Tous les bienfaits de la nature sont en vente en ligne dans la boutique La Vie Naturelle!