aide pour maigrir vite du


AGIR SANTE. RÉVEILLEZ VOTRE MÉDECIN INTÉRIEUR! lundi 22 février 2010. LE CURCUMA: L'ANTI-INFLAMMATOIRE NATUREL LE PLUS PUISSANT CONNU A CE JOUR. LE CURCUMA, qu'est-ce que c'est? Nous parlons du rhizome (tige souterraine) d'une jolie plante vivace, proche cousine du gingembre, cultivée en Asie, en Afrique et aux Antilles. Les anglo-saxons la nomme " Turmeric ". Ce rhizome, de couleur orange, est cuit, desséché puis épluché avant d'être broyé en fine poudre. Il entre dans la composition de différents mélanges d'épices comme curry, massala, colombo et ras-el-hanout. Il colore la moutarde, le beurre, des confitures, des liqueurs, des fromages, des potages, des charcuteries, des pâtes à crêpe, des gaufres et certaines sauces. Vous l'identifierez sur les étiquettes sous le doux nom de E100. En Asie, il est utilisé également pour conserver la fraîcheur, la saveur et la valeur nutritive des aliments. Les moines bouddhistes s'en servent pour teindre leur costume de couleur safran et les hindous pour se marquer le front. C'est aussi un très bon répulsif contre les insectes. En Inde, on le désigne sous le nom de " safran des Indes " et on en consomme 1,5 à 2 grammes par jour dans des plats de riz, de pommes de terre, de lentilles, de légumes. Il entre dans la composition de tous leurs curries et chutneys. Il faut savoir, qu'à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et 10 fois moins de cancers du rein et, cela, malgré une exposition à de multiples cancérigènes présents dans l'environnement, sur une échelle probablement pire qu'en Occident. Dans l'ile d' Okinawa, au Japon, les habitants consomment les feuilles de cette plante et lui prêtent des vertus similaires à celles retrouvées dans le rhizome. SES PROPRIÉTÉS. En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l'Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de Chine, Japon, Thaïlande et d'Indonésie, le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion, notamment parce qu'il augmente la sécrétion biliaire et pour ses propriétés anti-inflammatoires. Pour ceux qui s'intéressent à la médecine traditionnelle chinoise, le nom chinois du curcuma veut dire " gingembre jaune ". Il est classifié en saveur piquante et amère et son énergie est rafraîchissante. Pour cette médecine la racine de curcuma " stimule le sang " et fait " circuler le Qi " (énergie). Il contient des vitamines B6 et C et des minéraux comme le fer, le manganèse, le potassium et des flavonoïdes. Le curcuma est actuellement l'objet de nombreuses recherches à travers le monde. Ces études tendent à démontrer que son activité anti-inflammatoire est comparable à celle de la cortisone et de l'aspirine. Il contient de nombreux composés actifs aux propriétés antioxydantes, au premier rang desquels se trouve un pigment jaune: la curcumine. Cette curcumine protège notre organisme contre l' inflammation et les multiples dommages provoqués par le stress oxydatif. L'inflammation est une réaction naturelle de défense de notre organisme contre une menace ou une agression. Le problème commence quand cette inflammation devient chronique car elle produit des radicaux libres en grande quantité. Ceux-ci vont s'attaquer à nos propres cellules et entraînent un " stress oxydatif ". Il faut savoir que ce stress oxydatif est impliqué dans la plupart des pathologies du vieillissement. Son champs d'application permet de révéler son utilité dans deux directions: thérapeutique et préventive. POUR QUELS TROUBLES PEUT-ON UTILISER LE CURCUMA? - Les douleurs et les réactions inflammatoires: douleur musculaire, tendinite, névralgie, rhumatisme, sciatique, arthrite. Le curcuma serait même plus efficace que l'hydrocortisone. Lorsque le curcuma est associé à des acides gras essentiels (bonnes huiles), leurs actions anti-inflammatoires se potentialisent. - Certains problèmes oculaires: cataracte chimiquement induite, infections, inflammations et dégénérescences ophtalmiques. Le curcuma existe en gouttes pour certains de ces usages. Parlez-en à votre thérapeute. - Les troubles digestifs et la "crise de foie": maux d'estomac, nausées, perte d'appétit, sensations de surcharges, inflammations digestives, dysfonctionnement biliaire dans laquelle il augmente la synthèse de la bile ainsi que sa circulation (cholérétique et cholagogue). Par ce biais il prévient la formation de calculs. Il protège également le foie contre un grand nombre de produits toxiques (médicaments, polluants, aflatoxines, alcool. ). Il agit également sur le " syndrome du côlon irritable " en favorisant également une bonne rééducation du transit intestinal et une atténuation des douleurs. - Les ulcères gastroduodénaux: des études indiquent que le curcuma a des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique et qu'il peut détruire ou inhiber la bactérie Helicobacter Pylori, qui est responsable de la plupart des ulcères gastriques et duodénaux. - Les problèmes cardiovasculaires: le curcuma peut abaisser le taux de. mauvais cholestérol et augmente la fluidité du sang en ralentissant l'agrégation plaquettaire. Il protège donc le système cardiovasculaire diminuant ainsi les risques de phlébite et surtout d 'athérosclérose (encrassement des artères). Il aurait même un rôle protecteur contre l 'insuffisance cardiaque. - Les maladies dégénératives du cerveau: la curcumine est le plus puissant inducteur de certaines protéines qui sont impliquées dans la défense des neurones, elle empêche la diminution de la fonction cognitive et présente à ce titre une voie thérapeutique innovante contre la maladie d'Alzheimer. - Les plaies et les maladies de peau: mycose, irritations cutanées, plaies, ulcères. Dans ce cas, il devra être appliqué sur la peau sous la forme d'huile infusée, d'emplâtre, de teinture. Le curcuma pourrait également se révéler utile dans le traitement des lésions cutanées cancéreuses et des brûlures causées par les rayonnements et la radiothérapie. - Les baisses de l'immunité: Il augmenterait le nombre de globules blancs, d'anticorps et de plaquettes dans le sang. Des travaux de recherche sont actuellement menés sur le virus du VIH (sida). - Les infections bactériennes et parasitaires: vous pouvez saupoudrez un peu de curcuma sur les petites plaies ou égratignures après les avoir bien nettoyées. Il combat également les parasites intestinaux et est utilisé de façon traditionnelle contre la dysenterie. - Les pollutions environnementales: il protégerait nos cellules des divers polluants environnementaux les agressant. Très intéressant dans la prévention du cancer. Il protègerait également des ondes électromagnétiques. - La cancérogénèse: le stress oxydatif est clairement impliqué à tous les stades de cette maladie. Dans ce domaine la recherche est très active car les chercheurs pensent que les effets antioxydants et anti-inflammatoire de la curcumine pourraient être des atouts importants dans la prévention et le traitement du cancer. A SUIVRE: D'autres études en cours (à confirmer) seraient en faveur d'une action efficace du curcuma contre des pathologies telles que le diabète de type 2 puisque le curcuma ferait baisser la glycémie. EN PRATIQUE. Des cures régulières de curcuma dans l'alimentation pour son côté préventif ou en complément alimentaire comme adjuvant des thérapies pour les vrais pathologies, encadré par une vie saine, tant sur le plan de l' activité physique que de l' alimentation équilibrée, ne peuvent être que de sages attitudes pour conserver notre bien le plus précieux: la santé. Sa saveur est poivrée, piquante et plutôt amère et il apporte aux mets une teinte jaune d'or. Le consommer dans le curry ne suffit pas car celui-ci en contient des quantités très variables. Attention comme beaucoup d'épices, la poudre curcuma est de plus en plus irradiée en vue d'augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d'insectes ou de maladies durant l'entreposage. Choisissez-la certifiée biologique, dans des contenants en verre et stocker-le à l' abri de l'air et de la lumière pour lui conserver au maximum ses propriétés. Il est préférable d'acheter le rhizome entier, il sera d'ailleurs bien plus savoureux. Vous le trouverez dans les magasins orientaux ou dans quelques boutiques bio. Dans ce cas conservez-le, emballé, dans un endroit frais et à l'abri de la lumière, 3 semaines maximum. Épluchez-le et râpez-le au dernier moment. Plusieurs façons simples de le consommer: soupes, riz, plats en sauce, poisson, vinaigrette, mayonnaise. Vous pouvez aussi en ajouter dans vos gâteaux, biscuits, pâte à tarte ou même dans une salade de fruits, où il sera ajouté en début de préparation et en toute petite quantité, ou dans les flocons de céréales du petit déjeuner en début de cuisson. L 'huile essentielle de curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire. Elle est préconisée pour le système digestif, les inflammations intestinales, les douleurs, les ballonnements. Elle active la fonction hépatique sans violence car elle aide à l'évacuation de la bile. Attention l'usage de cette huile essentielle doit se faire avec précaution: prenez conseil d'un thérapeute. A titre préventif, dans votre alimentation, cette curcumine doit être associée à de la pipérine (poivre noir) à raison de 1 % et à une huile végétale de qualité pour pouvoir passer la barrière intestinale. Le poivre multiplie par 2000 l'absorption du curcuma par l'organisme. D'autres substances comme la broméline de l'ananas ou le gingembre favorise son assimilation. La sagesse indienne a largement devancé la science dans la découverte des synergies naturelles entre les aliments puisque les indiens mélangent traditionnellement ces ingrédients dans leurs plats. Les doses recommandées en prévention sont de 300 à 600 mg de curcumine par jour, soit 1 à 2 cuillères à soupe de curcuma. Si vous avez des problèmes de santé le curcuma devra être pris sous forme de gélules pour obtenir des concentrations plus fortes en curcumine. Parlez-en à votre thérapeute car il existe certaines contre-indications avec des médicaments. Plusieurs fabricants de compléments alimentaires commercialisent des produits à base de curcuma seul ou associé à d'autres éléments. Il faut absolument vous renseigner sur la traçabilité, le pays d'origine, la certification biologique ou l'origine sauvage et sur le mode d'extraction garantissant l'absence d'utilisation de solvants tels qu' acétone ou autres parfois utilisés dans les extraits de curcuma premier prix. Un exemple de bon produit le dolupérine du laboratoire HOLISTICA: ce sont des petites gélules associant des extraits de curcuma, de poivre (pipérine) et de gingembre (gingérol). Attention la prise de fortes doses de curcuma est déconseillé pendant la grossesse ainsi qu'avec des anticoagulants (risque d'hémorragies), dans les cas d'ulcères gastro-duodénaux, et de calculs biliaires. Dans ces cas particuliers ne pas dépasser 1 cuillère à soupe par jour (300 mg de curcumine). Voici deux recettes tirées du livre "Cuisiner avec les aliments contre le cancer" des docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras. CRÈME DE CHOU-FLEUR AU CURCUMA. Pour 4 personnes: 1 cuillère à soupe d'huile végéta le. 1 oignon haché. 200g de céleri-rave émincé. 1 cuillère soupe de curcuma. 2 cuillères à soupe de farine. 750 ml de bouillon de poulet ou de légumes. 600 g de bouquets de chou-fleurs. Sel, poivre. Dans une casserole, faire revenir doucement les oignons et le céleri dans l'huile. Ajouter le curcuma et cuire 1 mn. Ajouter la farine et remuer. Verser lentement le bouillon, ajouter les choux-fleurs et porter à ébullition. Saler et poivrer. Laisser mijoter 25 minutes. Réduire en crème à l'aide du mixer et servir. RIZ PILAF AUX PETITS POIS ET AUX AMANDES. Pour 4 personnes: 200 g de riz basmati. 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. 1 gros oignon émincé. 15 graines de cardamome (l'intérieur de 2 ou 3 gousses) 1/2 cuillère à café de grains de poivre noir. 3 clous de girofle entiers. 3/4 de cuillère à café de cumin. 2 bâtons de cannelle. 3/4 de cuillère à café de curcuma. 500 ml de bouillon de poulet chaud. 50 g de raisins de Smyrne (raisins secs dorés) 50 g de petits pois surgelés. 2 cuillères à soupe d'amandes effilées, grillées. L avez le riz à l'eau froide jusqu'à ce que l'eau devienne claire et bien égoutter. C hau ffer l'huile d'olive dans une grande casserole. Y cuire les oignons et les épices environ une minute. Ajouter le riz et remuer pour bien enduire les grains de matière grasse. Versez le bouillon et porter à ébullition. Réduire le feu et laisser frémir 15 minutes à couvert. Retirer du feu. Ajouter les raisins secs, les petits pois congelés et les amandes. Laisser reposer 15 minutes, à couvert, avant de servir. - Le Curcuma, vertus et bienfaits. Yves Réquéna et Véronique Lemaire. Trédaniel Pratique. - Les épices. Marie-Françoise Valéry. Éditions du Chêne. - Anticancer. David Servan-Schreiber. Robert Laffont. - Le guide familial des aliments soigneurs. Dr Jean-Paul Curtay, Dr Rose Razafimbelo. Albin Michel. -101 aliments qui peuvent vous sauver la vie! David Grotto. Ada. - n°98 février 2010 du magasine Pratiques de Santé. Article de Marion Kaplan.

remede pour bruler les graisses naturellement belle

Tumeurs du rachis. I - SYMPTOMATOLOGIE CLINIQUE. Les tumeurs du rachis se manifestent essentiellement par des douleurs auxquelles peuvent s’associer des troubles neurologiques et une déformation vertébrale. A. La douleurC’est le maître symptôme puisqu’elle est pratiquement constante au moment du diagnostic: 80% des cas lors des tumeurs primitives, 95% des cas lors d’une métastase rachidienne avec signes neurologiques et 50% lors d’une métastase sans signes neurologiques. C’est le signe initial précédant souvent de plusieurs semaines, parfois de plusieurs mois le diagnostic. Elle peut être d’origine vertébrale par infiltration et destruction osseuse, fracture pathologique, dislocation vertébrale ou d’origine radiculaire par compression tumorale radiculaire, ou d’origine médullaire par compression des fibres longues. La douleur vertébrale est localisée au niveau de la tumeur, d’intensité variable mais ayant tendance à s’accroître avec le temps, classiquement nocturne, aggravée par la position couchée et disparaissant à la marche. Cependant elle peut présenter un caractère mécanique s’accentuant à l’effort, l’éternuement, la défécation et ainsi, mise au début sur le compte d’une affection rhumatismale. Il s’y associe en général une contracture des muscles paravertébraux, la douleur étant exacerbée par la percussion des épineuses. A la douleur vertébrale peut s’associer une douleur radiculaire variable suivant le niveau lésionnel. Au niveau cervical haut, l’irradiation s’effectuera vers l’occiput, au niveau cervical inférieur il existera une névralgie cervico-brachiale. Les lésions thoraciques entraîneront une névralgie intercostale qui pourra simuler une douleur angineuse d’origine cardiaque ou abdominale de cholécystite, d’appendicite. Au niveau lombaire, la douleur sera de type cruralgie ou sciatalgie, simulant une hernie discale lombaire, bien que la douleur soit plutôt aggravée par le repos. Dans les tumeurs lombosacrées et sacrées, l’irradiation radiculaire s’effectuera dans le petit bassin et aux organes génitaux, souvent aggravée par la position assise et couchée. Enfin, la douleur pourra parfois se situer à distance de la zone tumorale, en particulier dans les membres inférieurs: dysesthésies, douleur en éclair, par compression des fibres longues médullaires. B. Les signes neurologiques Ils apparaissent tardivement dans l’évolution des tumeurs rachidiennes, précédés par des douleurs rachidiennes, mais sont très fréquents au moment du diagnostic puisqu’ils existent dans 35% des tumeurs primitives bénignes, 55% des tumeurs primitives malignes (WEINSTEIN, 1987), 75% des tumeurs métastatiques (GILBERT, 1978). La symptomatologie est celle d’une compression médullaire caractérisée par un déficit moteur et sensitif remontant jusqu’au niveau de la compression, associé à des troubles sphinctériens. Il existe une paraplégie spasmodique si les signes s’installent progressivement, une paraplégie flasque si la compression est brutale (choc spinal); cette dernière forme étant fréquente dans les métastases rachidiennes. Au-dessous de L2 il existera un syndrome de la queue de cheval. Les lésions médullaires seront liées d’une part aux phénomènes mécaniques de compression en relation avec la masse tumorale, elle-même souvent associée à un tassement vertébral entraînant une cyphose, et d’autre part aux phénomènes vasculaires locaux provoquant une ischémie médullaire avec oedème. Aussi lorsque des signes médullaires apparaissent, un bilan radiologique doit être pratiqué en urgence afin de réaliser rapidement une décompression médullaire, avant qu’une destruction neurologique définitive ne s’installe. C. Masse tumorale et deformation vertebraleRarement une tumeur du rachis se manifestera par une tuméfaction palpable douloureuse. Cependant, le sarcome d’EWING peut se révéler sous la forme d’une masse tendue, douloureuse, chaude, fébrile simulant un abcès. Les tumeurs vertébrales peuvent par contre entraîner des déformations vertébrales, soit une scoliose (ostéome ostéoïde, ostéoblastome), soit une cyphose (tumeur métastatique). II - EXAMENS RADIOLOGIQUES. Le bilan radiologique est essentiel pour affirmer le diagnostic, préciser le type de tumeur, évaluer l’extension tumorale intra et extra-rachidienne et le degré de compression de la moelle et des racines. Les examen radiologiques classiques qui gardent tout leur intérêt comme examen standard, sont aujourd’hui complétés par l’imagerie moderne: le scanner, l’I.R.M., la scintigraphie isotopique. A. La radiographie simple Elle comportera des clichés radiologiques de face et de profil, centrés sur la région pathologique, éventuellement de 3/4 au niveau cervical ou lombaire et des clichés bouche ouverte en cas d’atteinte cervicale haute. Les images pourront être mieux précisées parfois par des tomographies. L’aspect radiologique d’une tumeur du rachis est variable: les lésions ostéolytiques sont les plus fréquentes, elles atteignent toute ou partie d’une vertèbre. On les observe dans les tumeurs métastatiques: poumon, sein, rein, myélome, ou dans les tumeurs malignes primitives. La disparition d’un pédicule est souvent le premier signe métastatique. les lésions ostéocondensantes plus rares existent dans les métastases du cancer de la prostate, parfois du sein ou de la thyroïde et dans les tumeurs primitives bénignes: ostéome ostéoïde, ostéoblastome. parfois les lésions sont mixtes ostéolytiques et ostéocondensantes (métastase d’un cancer du sein). les lésions ostéolytiques peuvent entraîner des tassements vertébraux avec cyphose. une décalcification diffuse portant sur plusieurs vertèbres simulant l’ostéoporose s’observe dans le myélome ou dans certains cancers solides métastatiques. certaines tumeurs primitives bénignes ou malignes entraîneront une prolifération osseuse régulière avec un centre lytique présentant parfois des calcifications. Enfin, il ne faudra pas oublier de regarder l’ombre des tissus mous de voisinage qui peut être déformée ou envahie par une prolifération tumorale. La localisation de la lésion est importante: l’ostéome ostéoïde, l’ostéoblastome, le kyste anévrismal sont situés plutôt au niveau de l’arc postérieur, les lésions métastatiques au niveau des pédicules et du corps vertébral, l’ostéosarcome, le chondrosarcome, l’hémangiome, les tumeurs à cellules géantes, le lymphome au niveau du corps vertébral avec extension vers les pédicules. Devant une tumeur rachidienne, un bilan radiologique complet de la colonne vertébrale sera nécessaire afin de rechercher des localisations multiples. Parfois, le bilan radiologique standard sera normal, malgré l’envahissement tumoral. B. Le scannerPlus sensible que la radiographie simple, la tumeur du rachis apparaîtra comme une zone ostéolytique avec souvent rupture de la corticale associée à une réaction ostéocondensante de voisinage plus ou moins marquée suivant le type tumoral. Il permettra de préciser les limites supérieures et inférieures de la tumeur, l’extension au canal rachidien et l’envahissement des tissus de voisinage extra-rachidiens. Parfois, il mettra en évidence une tumeur primitive de voisinage avec extension secondaire au rachis. Cependant, le diagnostic du type tumoral sera très difficile à faire au scanner et cet examen devra être associé aux données cliniques et radiologiques. C. La myelographieC’est un examen d’une grande valeur pour démontrer l’existence d’une extension épidurale de la tumeur. Elle peut montrer un ralentissement de passage du produit de contraste, mais il existe souvent un blocage complet irrégulier de type épidural. Dans 10% des cas elle permettra de dépister des lésions secondaires silencieuses à côté de lésions symptomatiques. Elle peut être associée à un scanner afin de mieux préciser les lésions osseuses, la compression des structures nerveuses, et pour mettre en évidence le passage du produit de contraste non visible sur des radiographies simples. Cependant, la myélographie par voie lombaire n’est pas un examen anodin et il existe un risque d’aggravation neurologique. D. La scintigraphie osseuseRéalisée au Technetium 99m polyphosphate, elle est très sensible pour détecter les tumeurs du rachis, et chez les malades porteurs de cancer pour dépister l’apparition de métastases osseuses. Dans certaines tumeurs bénignes osseuses comme l’ostéome ostéoïde ou l’ostéoblastome, il existe une fixation isotopique intense très précoce, avant que les radiographies montrent une image pathologique, de même dans les métastases osseuses, elle peut être positive 3 à 18 mois avant les signes radiologiques. Cependant cette technique n’est pas spécifique des tumeurs et une fixation osseuse anormale peut s’observer dans de multiples processus de remaniements osseux: traumatisme, infection, maladies dégénératives. E. L’I.R.M.Examen atraumatique très performant, les clichés en trois plans (axial, coronal, sagittal), permettent d’étudier les structures osseuses, le contenu du canal rachidien et les tissus paravertébraux. Ainsi il peut être précisé en un seul examen les limites de la tumeur, les structures osseuses atteintes, et le retentissement de cette destruction sur la stabilité vertébrale, l’importante de la compression médullaire et l’extension tumorale aux tissus du voisinage. L’ensemble de la colonne vertébrale est étudié, ce qui permet de détecter des lésions multiples, parfois asymptomatiques. L’utilisation d’agent de contraste tel que le Gadolinium DTPA permet encore d’améliorer la sensibilité de cet examen. Les tumeurs apparaissent en hyposignal en T1 en général et en hypersignal en T2. F. L’angiographie vertebraleElle peut être réalisée en préopératoire lorsque la tumeur a un caractère hypervasculaire: hémangiome, kyste anévrismal, tumeur à cellules géantes, métastase, afin de réaliser une embolisation. III - CLASSIFICATION DES TUMEURS. A. Les tumeurs primitives benignes 1. Ostéome ostéoïde et ostéoblastome En 1953, JAFFE décrivit l’ostéome ostéoïde comme une tumeur osseuse bénigne caractérisée par l’existence d’un nidus osseux entouré par un tissu fibro-vasculaire et une réaction osseuse dense. En 1956, JAFFE et LICHTENSTEIN décrivirent une lésion histologiquement identique à la précédente, l’ostéoblastome. Ces deux lésions ne sont séparées que par la taille et les caractères évolutifs. L’ostéome ostéoïde est une lésion bien limitée qui n’excède pas 1,5cm de diamètre, l’ostéoblastome est une tumeur plus volumineuse, plus évolutive et aggressive localement. L’ostéome ostéoïde est une tumeur osseuse de l’adolescent et de l’adulte jeune avant 30 ans avec une prépondérance masculine. 10% sont localisés au niveau du rachis, essentiellement lombaire ou cervical, atteignant préférentiellement les éléments vertébraux postérieurs: lame, épineuse, massif articulaire, transverse parfois le pédicule. Cliniquement, il se manifeste par une douleur vertébrale à recrudescence nocturne associée à une scoliose (70% des cas) (BRIDWELL, OGILVIE, 1991). Le diagnostic repose sur la scintigraphie osseuse positive qui montre une hyperfixation intense de la tumeur. Les radiographies standards et le scanner montrent une zone centrale radiotransparente contenant des calcifications (nidus) entourée par une réaction osseuse périphérique hyperdense parfaitement limitée. 40% des ostéoblastomes sont localisés au niveau du rachis essentiellement au niveau des éléments postérieurs. Cliniquement aux douleurs vertébrales, à la scoliose, peuvent s’associer des signes de compression médullaire (25% des cas). Radiologiquement, il apparaît comme une lésion ostéolytique expansive avec parfois des calcifications intratumorales et une limite osseuse périphérique. Il y a une hyperfixation intense à la scintigraphie. Le traitement de ces lésions est chirurgical avec une exérèse complète, en particulier pour l’ostéoblastome où le risque de récidive est important dans le cas d’exérèse incomplète. 2. Tumeur à cellules géantes Tumeur de l’adolescent et de l’adulte jeune, 2 à 10% des tumeurs à cellules géantes se localisent au niveau du rachis en particulier au sacrum. Localisée avec prédilection au corps vertébral, elle peut envahir les trois colonnes. Elle se caractérise par son caractère agressif et destructeur localement et son évolutivité capricieuse et imprévisible. Cliniquement, il existe des douleurs vertébrales ou sacrées et au cours de l’évolution il peut apparaître des signes de compression médullaire ou de la queue de cheval en cas de localisation sacrée. Radiologiquement, elle apparaît comme une tumeur ostéolytique destructrice avec parfois une réaction osseuse de voisinage mais celle-ci peut manquer, une rupture corticale pouvant la rendre indistincte d’une tumeur maligne. Le traitement consiste en une résection la plus complète possible, avec le risque de récidive locale. La radiothérapie complémentaire en cas d’exérèse incomplète est utilisée par de nombreux auteurs, mais présente le risque d’une transformation maligne. 3. Kystes osseux anévrysmaux Ce sont des processus bénins caractérisés par une dilatation de l’architecture osseuse par des canaux vasculaires. Les lésions histologiques de cette lésion avec des formations kystiques, des hémorragies, des ostéoclastes semblables aux cellules géantes, font que le diagnostic de kyste osseux anévrismal est un diagnostic d’exclusion, après avoir éliminé la tumeur à cellules géantes, l’ostéosarcome, l’ostéoblastome. Ils sont découverts entre 5 et 30 ans, prédominant dans la région lombaire, le plus souvent au niveau des éléments postérieurs. Cliniquement, ils se manifestent par des douleurs, une tuméfaction vertébrale et radiologiquement, il existe une zone d’ostéolyse, hypervascularisée à l’angiographie. Le traitement consiste en une exérèse chirurgicale la plus complète possible et des faibles doses de radiothérapie ( 3000 rads). Une embolisation préopératoire est souvent souhaitable devant le caractère hémorragique. 4. Hémangiome C’est la plus fréquente des tumeurs bénignes du rachis. La lésion peut être unique, mais dans 1/3 des cas, il existera plusieurs localisations. Il atteint essentiellement le corps vertébral en particulier thoracique chez l’adulte. Ils sont très souvent asymptomatiques, mais peuvent donner des douleurs, des signes de compression médullaire en relation avec un tassement vertébral ou un hématome épidural. L’aspect radiologique est caractéristique avec un corps vertébral présentant des stries verticales donnant un aspect alvéolé. La corticale osseuse est respectée ainsi que l’espace discal, cependant le corps vertébral pourra être le siège de tassement. Traitée autrefois avec de la radiothérapie, la plupart des auteurs préfèrent aujourd’hui une résection chirurgicale précédée d’une embolisation pour limiter l’hémorragie. 5. Ostéochondrome Tumeur cartilagineuse bénigne très rare au niveau du rachis, il apparaît chez l’adolescent au niveau des éléments vertébraux postérieurs. Il peut exister dans le cadre d’une ostéochondromatose héréditaire. 6. Granulome éosinophile C’est la forme la plus bénigne de l’histiocytose. Il apparaît chez l’enfant et l’adolescent au niveau du corps vertébral. Il disparaît spontanément avec une immobilisation. 7. Autres tumeurs bénignes Très rares: fibrome osseux chondroblastome fibrome chondromyxoïde. B. Les tumeurs primitives malignes 1. Plasmocytome Hémopathie maligne apparaissant après 50 ans, 25 à 50% des plasmocytomes osseux se localisent au niveau du rachis en particulier thoracique. La lésion peut être unique (plasmocytome solitaire) ou multiple. Il se manifeste par des douleurs rachidiennes au début suivies par des signes de compression médullaire (25 à 30% des cas). Radiologiquement, il s’agit d’une lésion ostéolytique, la scintigraphie osseuse pouvant être négative. Le traitement comportera uniquement de la radiothérapie sur les lésions sans signe neurologique, le traitement chirurgical étant proposé aux tumeurs avec compression médullaire et destruction vertébrale importante. Il existe un taux élevé de transformation en myélome multiple au cours de l’évolution, la durée d’évolution avant cette dégénérescence étant variable (quelques mois à dix ans) (DELAUCHE, 1988). 2. Myélome multiple De toutes les hémopathies malignes, le myélome est le plus ostéophile et celui chez lequel l’envahissement osseux est une manifestation clinique majeure. Il existe des lésions ostéolytiques multiples au niveau du rachis comme au niveau du reste du squelette, entraînant des douleurs et des tassements vertébraux pouvant amener des signes de compression médullaire. Le bilan biologique sanguin et urinaire permet de faire le diagnostic et précise le type de protéine monoclonale produite par le myélome. Le traitement reposera sur la chimiothérapie, la radiothérapie et éventuellement la chirurgie en cas de compression médullaire (KYLE, 1975). 3. Chordome Il s’agit d’une tumeur maligne provenant de la notochorde et qui est habituellement située au niveau de la ligne médiane du squelette axial. Les localisations les plus fréquentes sont: sacro-coccygienne (50% des cas), sphéno-occipital (35%), rarement les corps vertébraux au-dessus du sacrum (15%). Il peut s’observer à tout âge, mais plus fréquemment après 50 ans et se caractérise par des douleurs lombaires ou sacrées s’aggravant sur plusieurs mois. Plus tardivement apparaissent des signes rectaux (tenesme, constipation), des douleurs périnéales et des signes urinaires (rétention). Sur les radiographies standards, il existe au niveau du sacrum une lésion ostéolytique avec disparition de plusieurs segments sacrés, au niveau vertébral on note une ostéolyse avec une réaction ostéocondensante périphérique. Le scanner et l’I.R.M. montrent une masse tumorale refoulant ou infiltrant les organes de voisinage, beaucoup plus importante que la zone d’ostéolyse. Le traitement consiste en une résection chirurgicale la plus large et complète possible, la radiothérapie semblant peu efficace, sauf à fortes doses (SUNDARESAN, 1990). 4. Osteosarcome La localisation au niveau vertébral est rare (2 à 3% des ostéosarcomes, 5% des tumeurs primitives malignes du rachis). Il peut apparaître spontanément, mais dans près de la moitié des cas il est secondaire à une irradiation, une maladie de PAGET, une dysplasie fibreuse. Il peut être primitif ou métastatique. La symptomatologie est marquée par des douleurs vertébrales avec des déficits neurologiques. Sur la radiographie simple, la tumeur apparaît comme une association de lésions ostéolytiques et ostéocondensantes du corps vertébral pouvant simuler un ostéoblastome ou une tumeur à cellules géantes. Le traitement fait appel à la chimiothérapie, la résection chirurgicale large et la radiothérapie. 5. Chondrosarcome Il s’agit d’une tumeur d’origine cartilagineuse dont la malignité est variable (haut et bas grade), qui se localise rarement au niveau vertébral. Il peut être primitif, mais dans 20 à 40% des cas, il s’agit d’une dégénérescence d’un ostéochondrome. Tumeur de la quatrième et cinquième décade de la vie, il apparaît comme une lésion ostéolytique à limites floues avec souvent des calcifications ponctiformes intra-tumorales au niveau du corps vertébral s’étendant aux tissus de voisinage. Le traitement est chirurgical et consiste en une exérèse la plus complète possible, des récidives locales pouvant apparaître plusieurs années après le traitement initial. 6. Sarcome d’Ewing Tumeur primitive rare au niveau du rachis (8% de tous les sarcomes d’EWING), il est souvent métastatique. Il s’agit d’une tumeur de l’enfant et de l’adolescent, localisée le plus souvent au sacrum. Radiologiquement, la lésion est ostéolytique. Le traitement associe chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. 7. Autres tumeurs malignes Elles sont rares: lymphome osseux, angiosarcome, hémangiopéricytome, fibrosarcome, histiocytome fibreux malin, liposarcome. C. Les tumeurs secondaires: les métastasesIl s’agit de la plus fréquente des tumeurs du rachis (70% des cas). En effet le squelette axial est la troisième plus fréquente localisation métastatique après le poumon et le foie; la fréquence des métastases vertébrales au cours de l’évolution tumorale variant suivant la tumeur primitive de 10 à 70%. La lésion métastatique peut apparaître chez un malade porteur d’un cancer connu, ou révéler un cancer occulte. Les tumeurs primitives le plus fréquemment rencontrées sont: le sein et le poumon d’abord puis la prostate et le rein, plus rarement: la thyroïde, le tube digestif, les hémopathies malignes (CONSTANS, 1983). La localisation la plus fréquente est lombaire ou thoracique. La métastase vertébrale peut s’effectuer par quatre mécanismes: la voie artérielle, les cellules tumorales envahiraient le corps vertébral à travers les artères nourricières. la voie veineuse, qui serait la plus fréquente. L’hyperpression abdominale favoriserait le reflux veineux dans les veines vertébrales et épidurales, provoquant le développement de métastase. l’extension locale, les tumeurs localisées dans le rétropéritoine ou le médiastin pouvant éroder directement les corps vertébraux ou entrer dans le canal rachidien à travers le trou de conjugaison. la voie lymphatique très discutée. L’atteinte initiale est le corps vertébral qui, progressivement détruit par ostéolyse, va être le siège d’un tassement avec rupture des plateaux vertébraux et hernie des disques dans le corps vertébral. A l’extrême, il y a une dislocation vertébrale avec luxation. La compression de la moelle ou de la queue de cheval peut se produire par plusieurs mécanismes: la tumeur elle-même, en particulier lors d’un envahissement épidural, peut écraser les structures nerveuses. un tassement vertébral avec cyphose souvent associé à la tumeur elle-même, peut comprimer la moelle. Cliniquement, il existe une douleur vertébrale précédent de plusieurs semaines les signes de compression médullaire. Ceux-ci peuvent s’installer progressivement (6 à 8 jours), mais souvent rapidement (48 heures), en particulier dans les localisations thoraciques. Les radiographies simples montrent le plus souvent des lésions ostéolytiques, parfois ostéocondensantes, ou mixtes, ou un tassement vertébral. La myélographie précisera l’extension épidurale ainsi que les limites de la compression. L’I.R.M. est actuellement l’examen le plus performant pour dépister une métastase rachidienne, évaluer l’extension tumorale, l’importance de la compression des structures nerveuses et mettre en évidence les lésions multiples. Le traitement peut nécessiter: la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie. Il dépendra pour chaque patient de l’état général, de l’extension du cancer, du type tumoral, du degré d’atteinte neurologique, du blocage à la myélographie. IV - TRAITEMENT. A. Traitement médicalIl est complémentaire des autres traitements et peut agir à plusieurs niveaux. En cas de compression médullaire, un traitement corticoïde à fortes doses peut limiter les complications neurologiques. La plupart des tumeurs osseuses entrainent une ostéolyse par stimulation de la résorption osseuse par les ostéoclastes avec hypercalcémie. Des médicaments limitant ce processus sont utilisés tels: la calcitonine ou les diphosphonates (Etidronate). La chimiothérapie anticancéreuse est utilisée pour les métastases quand la tumeur primitive est chimiosensible (cancer du sein, de la prostate, hémopathie), mais les tumeurs primitives sont rarement chimiosensibles (ostéosarcome, sarcome d’EWING, lymphome). B. La radiotherapieElle peut être utilisée de façon isolée ou associée aux autres traitements. Les tumeurs radiosensibles sont: kyste anévrysmal, angiome, sarcome d’EWING, lymphome, plasmocytome solitaire, certaines métastases. C. L’embolisationL’embolisation peut être une aide importante avant l’exérèse chirurgicale pour réduire l’apport vasculaire, notamment pour les hémangiomes (PICARD, 1989). La vertébroplastie permet également de consolider une vertèbre fragilisée et est remarquablement efficace sur la symptomatologie douloureuse. D. La chirurgieReprésente le traitement le plus important. 1. Les buts - La biopsie tumorale soit par voie percutanée à l’aiguille, soit par une voie chirurgicale large, va permettre le diagnostic histologique de la lésion. La chirurgie doit être la plus carcinologique possible et réaliser l’exérèse la plus complète compte tenu de l’envahissement tumoral et des données anatomiques. La chirurgie va permettre une décompression rapide des structures nerveuses: moelle et racines. Enfin, l’intervention devra assurer une stabilité vertébrale souvent compromise par la tumeur et l’exérèse chirurgicale. 2. Les voies d’abord, les techniques Les voies d’abord peuvent être antérieures, postérieures et postéro-latérales. La voie postérieure est essentiellement utilisée lorsque les lésions prédominent au niveau de l’arc postérieur. Cette voie est simple, ancienne, peu traumatisante et permet de réaliser une laminectomie, une exploration du canal rachidien avec libération médullaire et radiculaire. Une ostéosynthèse métallique peut être pratiquée pour assurer la stabilité vertébrale (MAMOUDY, 1983). La voie antérieure est indiquée pour les lésions du corps vertébral. Elle est plus importante que la précédente sauf en cervical et nécessite une thoracotomie ou une laparatomie. Elle permet une exérèse large de la tumeur au niveau du corps vertébral. La stabilité rachidienne est assurée par des greffons osseux ou du méthylmethacrylate en remplacement des corps vertébraux associés à une ostéosynthèse métallique. La voie postéro-latérale permet un accès à l’arc postérieur, au pédicule et au corps vertébral, elle est proposée en remplacement de la voie antérieure car moins traumatisante. Une ostéosynthèse postérieure peut être réalisée. 3. Les indications Les possibilités chirurgicales dépendront de plusieurs facteurs: la nature et l’extension tumorale, la localisation, l’âge et l’état général du malade, l’existence ou non de signe neurologique, l’extension à l’espace épidural, la sensibilité de la tumeur aux autres thérapeutiques. V - RESULTAT - PRONOSTIC. Le pronostic des tumeurs primitives bénignes est bon. Le seul risque est celui d’une récidive locale, en particulier pour les tumeurs à cellules géantes et les kystes osseux anévrismaux lorsque l’exérèse a été incomplète. Celui des tumeurs primitives malignes est variable. Il est mauvais pour les sarcomes osseux et le myélome multiple. Par contre, la moyenne de survie du chordome sacré, dans la littérature, est de 5 ans, avec 20 à 40% à dix ans. Les résultats du traitement des métastases rachidiennes dépendront de la tumeur primitive. Ils sont mauvais pour le cancer du poumon, bons pour le cancer de la prostate, surtout s’il est hormonosensible, et le cancer thyroïdien, variables pour le cancer du sein. BIBLIOGRAPHIE. 1 - Bridwell KH, Ogilvie JW: Primary tumors of the spine (Benign and malignant) in Bridwell KH and Dewald RL (ed): The textbook of Spinal Surgery Vol 2. Philadelphia: JB Lippincott Company, 1991, pp 1143-1186. 2 - Constans JP, de Divitis E, Donzelli R: Spinal metastases with neurological manifestations. J Neurosurgery 59: 111-118, 1983. 3 - Delauche-Cavallier Mc, Laredo JD, Wybier M: Solitary plasmacytoma of the spine. Long term clinical course. Cancer 61: 1707-1714, 1988. 4 - Gilbert RW, Kim JH, Posner JB: Epidural spinal cord compression from metastatic tumor: Diagnosis and treatment. Ann Neurol 3: 40-51, 1978. 5 - Kyle RA: Multiple myeloma. Review of 869 cases. Mayo clin Proc 50: 29-32, 1975. 6 - Mamoudy P, Léonard Ph: Les techniques chirurgicales des tumeurs du rachis in Roy-Camille (ed): Tumeurs du rachis: Masson, 1983, pp 29-54. 7 - Picard L, Bracard S, Roland J, Moreno A, Per A: Embolisation des hémangiomes vertébraux. Technique, indications résultats. in Djindjian M, Nguyen JP: Les hémangiomes vertébraux. Neurochirurgie 35: 289-293, 1989. 8 - Sundaresan N, Schmidek H, Schiller AL, Rosenthal DI: Tumors of the spine. Diagnosis and clinical management. WB Saunders Compagny, 1990. 9 - Weinstein JN, Mc Lain RF: Primary tumors of the spine. Spine 9: 843-851, 1987.

comment perdre du poids sans régime alimentaire sanglier

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

maigrir avec sa tete maigrir du ventre masculin

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

boissons amincissantes maison

7 plantes drainantes. Le drainage par les plantes: Les plantes drainantes favorisent l’élimination des toxines. Les 3 bienfaits. du drainage spagyrique: 1. Le drainage spagyrique agit aux niveaux physique, émotionnel et énergétique. 2. Le drainage spagyrique draine en douceur, sans appauvrir l’organisme. 3. Le drainage spagyrique favorise l’élimination naturelle. Le Drainage Spagyrique contribue à l' élimination en profondeur des résidus toxiques pour plus de tonus et de légèreté. Le drainage a pour objectif de stimuler le fonctionnement des organes qui se chargent de l'élimination des toxines de notre organisme. Le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons sont les 5 principaux organes qui drainent les déchets hors de l'organisme. Le drainage contribue au confort physique et au maintien d'une bonne santé. Il allège le corps et l'esprit et redonne de l'énergie. Le drainage était recommandé dès le XVIème siècle par Paracelse, médecin à l’origine de la spagyrie moderne. Le drainage du foie: Le foie est l'organe filtrant le plus important du corps. Lorsqu'on est en bonne santé, le foie filtre et élimine les déchets, dont les toxines d'origine chimique: pesticides, conservateurs et médicaments. Le drainage du foie contribue à détoxifier l'organisme. Il est particulièrement conseillé après une consommation inhabituelle de graisses et / ou d'alcool. Le drainage des intestins: Le drainage des intestins permet d'éviter les auto-intoxications. Il est recommandé en cas de constipation. Il est utilisé en cas de stress prolongé, de consommation excessivement carnée, d'hygiène de vie irrigulière. Le drainage des intestins se fait en cure 1 à 3 fois par an. Le drainage des reins: Le drainage des reins est effectué pour éviter l'accumulation des toxines dans l'organisme. Le drainage des reins s'accompagne toujours d'une consommation suffisante d'eau, non glacée. Foie fatigué: fatigue, manque de tonus, somnolence après repas, vertiges, migraines. Foie surchargé: insomnies, problèmes oculaires, flambées de colères, irritabilité. Intestins fatigués: transit ralenti, paresse intestinale, gaz intestinaux, constipation, diarrhée, colon irritable, colite, peau encrassée ou irritée, surcharge pondérale. Reins fatigués: baisse de libido, yeux cernés et gonflés, anxiété. Le drainage du foie favorise: - un meilleur tonus. - un meilleur sommeil. - une régulation de l'humeur. Le drainage des intestins favorise: - le confort intestinal. - la baisse de la tension nerveuse. - une meilleure digestion des émotions négatives. Le drainage des reins favorise: - la baisse de l'anxiété. 7 plantes drainantes à découvrir: Chardon-Marie. drainage du foie. protecteur du foie. Pissenlit. drainage du foie. drainage des reins. Thé vert. élimination. rétention d'eau. Le Chardon-Marie est une plante hépato-protectrice. Propriétés du Chardon-Marie: - hépato-protecteur, régénérateur de la cellule hépatique, cholérétique. Le Pissenlit fait partie des plantes les plus réputées pour ses vertus drainantes et décongestionnantes. En stimulant les reins, le Pissenlit contribue à diminuer la rétention d'eau. Le Pissenlit favorise la détoxification et une meilleure répartition de l'énergie dans l'organisme. Au niveau psychoénergétique, le Pissenlit aide ceux qui souhaitente se débarasser des attitudes de fuite devant la réalité. Propriétés du Pissenlit: - drainant hépato-biliaire, dépuratif, diurétique, laxatif. Propriétés du Thé vert: - Diurétique, freine l'assimilation des sucres et des graisses, favorise l'élimination rénale de l'eau, antioxydant.

bienfaits du citron sur le foie. Les bienfaits du citron sont nombreux, le citron detoxifie notamment. Le citron agit sur le foie notamment en jus pur ou avec de l’eau chaude a jeun. Dans le cadre d’une cure detox, le citron nettoie le foie qui lui même filtre les dechets du corps. Le citron nettoie le foie, notamment lorsqu’il est utilisé à jeun le matin pur ou avec de l’eau chaude. le citron a jeun est parfois difficile à avaler, c’est une question d’habitude. Dans le cadre d’une cure de citron, commencer par boire un citron pur par jour au reveil, puis monter jusque 4 citrons. Citron detoxification: jus de citron pur. Le jus de citron doit être pressé au moment de sa consommation. Ne pas prendre du jus en petite bouteille plastique, rien ne vaut un jus pressé frais. Après des fêtes de fin d’année bien chargées, profitez des bienfaits du citron sur le système biliaire et sur le foie. Une detox de fin d’année presque gratuite grâce au citron. Utilisez le citron comme un dépuratif du foie, faites une cure progressive de jus de citron à jeun le matin ou le soir avec de l’eau tiède. Le citron est très bon marché, il se trouve partout, mangez en! Prenez le bio! en savoir plus sur le citron: Le citron un brûle graisse naturel. Le citron un brûleur de graisse naturel. Le citron est utilisé comme aliment detox, mais il est également utilisé dans le cadre de régime amaigrissant. Il existe même un régime citron! Le citron est utilisé comme brûleur de graisse naturel. le citron est un puissant nettoyeur de l’organisme. Il est dépuratif, il favorise le transit intestinal, le citron dissout les graisses et les sucres, il coupe la faim, et il brûle les graisses. Dans le cadre d’un régime le citron est utilisé plusieurs fois dans la journée: au reveil le jus de citron est consommé avec de l’eau chaude. Le citron arrose ensuite copieusement les plats des repas (viandes, poissons, légumes). La vitamine C contenue dans le citron est un nutriment efficace pour brûler les graisses. elle accélère le métabolisme,stabilise le taux de sucre dans le sang, freine les stockage des sucres sous forme de graisse. Régime à base de citron – brûle graisse naturel. Le citron est donc à recommandé pour ceux qui veulent surveiller leur ligne ou carrément maigrir. Attention aux régimes sans suivi médical ou d’un nutritionniste. Le citron est un fruit, il contient du sucre. Le sucre fait grossir… Attention à ne pas surconsommer du sucre lorsque l’on veut perdre du poids et notamment de la graisse. Le citron est un bon allié santé, pour ceux qui veulent faire un régime. Citron bruleur de graisse – jus de citron brule graisse. les bienfaits du citron sur le foie. les bienfaits du citron sur le foie. Les bienfaits du citron sur le foie ou comment detoxifier son foie naturellement. Nettoyer son foie est particulièrement utile lorsque l’on se sent fatigué, en hiver, après une période de surcharge alimentaire, fêtes… Le fonctionnement du foie peut-être ralenti, il convient de le detoxifier, le nettoyer, naturellement si possible. Plusieurs plantes sont reconnues pour leur bienfaits sur le foie: le radis noir est utilisé dans ce cadre, l’artichaut également favorise la sécrétion biliaire, le citron en jus est connu pour ses vertus. Le citron aide le foie de plusieurs façons: le citron stimule la production de la bile et il facilite la décomposition des graisses et leur évacuation. La digestion est ainsi plus efficace. Par ailleurs, ses propriétés diurétiques stimulent l’activité rénale et aide à l’élimination des toxines. Comment profiter de ces multiples bienfaits? Le jus de citron est bénéfique le matin à jeun pur ou coupé avec un peu d’eau tiède. Ne pas mélanger le jus de citron avec du sucre. Pour s’habituer au l’acidité du citron il est utile de commencer avec le jus d’un citron puis d’augmenter les doses au fil des jours jusque boire trois citron pendant quelques jours. Il est préconisé de couper avec un peu d’eau tiède pour diminuer l’acidité de la boisson qui à jeun peut faire quelques frissons le matin. Citron foie – citron detox foie – citron dépuratif foie – bienfaits citron foie. Cure jus de citron detox. Cure jus de citron detox. Parmi les nombreux bienfaits du citron son action sur le foie est reconnu. Le citron est donc utilisé dans les cures detox. Le citron est bu en jus pur à jeun le matin. Boire un jus de citron à jeun permet de réveiller le foie et de le purifier. Le jus de citron peut être coupé avec un peu d’eau tiède. La cure doit se faire sur plusieurs jours et les quantités augmenter avec le temps. Pressez le jus de 4 citrons et coupez le jus avec l’eau tiède buvez le à jeun sans manger immédiatement derrière. Il est utile d’attendre une petite demi heure avant de déjeuner. Le citron favorise la digestion, il doit être cependant pris en dehors des repas. A jeun il aide le foie à bien fonctionner. La boisson de ce jus de citron pur ou légérement coupé permet d’avoir le teint clair dans la mesure ou il aide le foie à se detoxifier. La vitamine C contenue dans le citron est elle aussi très bénéfique. Le citron est à consommer sans modération! Huile d’olive citron matin à jeun. Une boisson à base de citron pur et d’huile d’olive le matin est une bonne solution detox. Citron detox – jus de citron detoxifiant – detox citron matin – Citron et acné. Bienfaits du citron sur l’acné juvénile. Les bienfaits du citron sur la santé et la beauté sont très nombreux. Le citron est un astringent et un antibactérien naturel, il peut donc être utilisé sur la peau. Pour profiter des bienfaits du citron il faut appliquer le citron directement sur la peau, soit en jus soit en tranche. Passer le citron sur les zones de peau à traiter que ce soit une tranche ou du jus avec du coton. Le citron est utile sur les peaux grasses et sujettes aux points noirs. Le citron pour qu’il agisse doit être appliqué le soir et être rincé le lendemain. Il ne faut pas utiliser le citron sur la peau avant de s’exposer au soleil puisque le citron est photosensibilisant. Le soir est donc la meilleure période pour l’application du citron sur une peau grasse ou sujette aux points noirs. Le citron étant astringent il resserre les pores de la peau. Rémède naturel acné – citron acné – citron peau grasse – citron points noirs – citron acné peau grasse. Le citron a l’avantage de ne presque rien couter par rapport à des produits pharmaceutiques. En savoir plus sur le citron et ses bienfaits sur wikipedia. Régime citron. Régime citron – lemon diet. Le citron est reconnu pour ses multiples bienfaits, notamment sur la santé et dans le cadre de régime amaigrissant. Il serait detox, brule graisse naturel, bon pour le foie, le teint … Le net regorge de sites de régime et le citron fait bonne figure sur les magazines féminins au milieu de ces régimes. Alors le citron est-il recommandé dans un régime? Le citron super aliment dans un régime. Le citron apparait souvent dans des régimes courts, d’une semaine. Le citron est loué pour ses vertus dépuratives. Il s’agit de consommer des aliments naturels riches en fibres et en eau, accompagnés de citron. Salade, carottes, concombre, radis, céleri. Sauce citron à la place du vinaigre. Par contre il ne s’agit pas de régime long, mais plutôt d’une cure detox. Maigrir grâce au citron est possible, il s’agit surtout de se servir du fruit pour accompagner un régime hypocalorique. Maigrir citron – régime citron – lemon diet. Citron eau chaude à jeun. Jus de Citron à jeun le matin – eau chaude citron. Si le citron est connu pour ses nombreux bienfaits, ses utilisations sont variées et chacun utilise le citron de façon différente: jus de citron, huile essentielle de citron, citron pur, citron dans de l’eau chaude avec du miel… Une recette ressort pourtant plus notamment dans le cadre de cure detox: le jus de citron dans de l’eau chaude à jeun le matin, ou jus de citron pur à jeun. Le jus de citron pur est une solution possible évidemment. Mélanger le jus de citron pur à de l’eau tiède le matin a jeun permet de détoxifier le foie et bénéficier pleinement des bienfaits du citron sur le foie. Le citron va dynamiser le foie et permettre une détoxification de celui ci. Le foie est un organe majeur dans la détoxification. Boire un verre de citron à jeun le matin. Le citron à jeun peut aussi se boire pur sans eau. Pour certains il n’est pas possible de boire le jus de citron pur et encore moins à jeun. Le citron est aussi consommé avec de l’eau chaude et du miel pour lutter contre les coups de froid en hiver essentiellement.Une tasse d’eau chaude avec un jus de citron et un miel doux sont remarquables en hiver. Le citron à jeun est bon pour votre corps et il ne coûte pas grand chose, n’hésitez pas à en consommer régulièrement. Si vous y arrivez consommez le jus de citron pur à jeun. Boire du citron le matin. Les bienfaits du citron se retrouvent dans des recettes toutes simples comme ce simple jus de citron à boire à jeun.