recette pour perdre du poids citron persil celeri


Maladie foie. LES DEREGLEMENTS HEPATIQUES sont-ils le SIEGE DES MALADIES? Deux livres méritent toute notre attention sur la genèse des maladies, tout au moins le point de départ de presque tous les maux qui affligent les hommes depuis la nuit des temps. Il s'agit de « Votre foie et les plantes » d’Eugène G. Vaga, et « Conquête et protection de la santé avec la méthode Harmoniste » de Dextreit. Importance fondamentale du foie et de la vésicule biliaire. Nous naissons avec en principe, un capital santé incroyable. Le foie gestionnaire de ce capital, organe vital à cause de la multiplicité et de l’importance de ses fonctions, doit être protégé par tous les moyens. Il est préalablement nécessaire de bien comprendre que la plupart de tous les produits nés de la chimie (additifs et compléments alimentaires, antibiotiques, corticoïdes, vaccins etc.) doivent être le plus possible mis de côté afin de garantir l’association synergique équilibrée de plusieurs nutriments, une bonne capacité d’assimilation sans effets secondaires et une qualité énergétique propre au vivant; inutile de parler de consommation exagérée d'alcool, de café et de tabac. La plus légère atteinte de cet organe par: une alimentation inapropriée, industrielle ou non biologique (entre autres), peut compromettre le fonctionnement d’autres organes essentiels. Lorsque ce dérèglement se traduit par l'un des nombreux effets, que nous allons énumérer, le réflexe de tout professionnel de santé, consistera à rééquilibrer cet organe, en le drainant dans un premier temps (tout en cherchant la ou les causes) puis en mettant sur pied, une alimentation appropriée et noble. Tout autre procédé n'obtiendra pas l'effet recherché, tel est notre profonde conviction. Rien de sûr et d'équilibré ne peut-être construit au niveau cellulaire, tant que l'ordre naturel au niveau biologique n'a pas été respecté. La chimie a de trop démontré et ses limites et ses dangers! Il est souhaitable de bien garder en mémoire que la terre nourricière est un organisme vivant, sur laquelle l'équilibre minéral doit être strictement respecté avec un rapport idéal 200/500; potasse / magnésie, sans oublier l'apport d'une fumure équilibrée ( C/N ). Ainsi évite-on l'altération des tissus de la plante, l'antagonisme du potassium face au magnésium protecteur et l'aggravation de la sensibilité aux parasites avec comme corollaire l'emploi des pesticides de synthèse, qui perturbent par la suite les métabolismes humains. L'atrazine, exemple parmi des milliers d'autres, est frappant. Ce puissant herbicide, dont on peut facilement se passer est fortement cancérigène. C'est en outre un imposteur hormonal (impliqué à ce titre dans la progression des cancers du sein, de l'utérus, de la prostate et des testicules) " Une véritable agriculture biologique " livre de Jean Boucher, 3 rue de Mourzouck 44300 Nantes, et " Remarques sur l'agriculture génétiquement modifiée et la dégradation des espèces " Edts de l'encyclopédie des nuisances, 74 rue de Ménilmontant Paris - 20ème. Le foie distribue à l’organisme tous les sels minéraux et oligo-éléments, en donnant à chacun la forme biologique qui le rend utilisable. Il réalise des synthèses fort complexes, telle la transformation des glucoses et des substances azotées en lipides et vice-versa; il intervient dans tous les mécanismes de la nutrition et, en outre, produit la bile contenant les déchets de toute les réactions de synthèse; sans être un véritable ferment, la bile permet l'absorption des substances alimentaires en favorisant l'émulsion des graisses auxquelles pourra s'attaquer le suc pancréatique; la bile facilite les mouvements péristaltiques, règle la prolifération des microbes intestinaux et modifie la tension superficielle de la paroi intestinale. La vésicule biliaire prend une part active à la distribution de la bile; en se contractant deux ou trois heures après les repas, elle se libère petit à petit de son contenu et se vide à la phase terminale de la digestion. On comprend donc que chez des personnes souffrant du foie, certains troubles (douleurs plus ou moins fortes, urticaires, migraines) se manifestent au cours de la dernière phase de la digestion à la suite d'un dysfonctionnement de la vésicule biliaire. Une des principales fonctions de la sécrétion biliaire est constituée par une très intense activité antiputride et désinfectante permettant d'éliminer de nombreuses substances toxiques dont l'éventuelle pénétration dans la circulation peut provoquer l'intoxication de tout l'organisme (donc la maladie). On peut considérer à juste titre, que le foie constitue un parfait laboratoire chimique de synthèse où se déroulent des réactions complexes donnant lieu à la formation du sang, des hormones, des enzymes, des vitamines et du glycogène. De même, le foie constitue un très grand dépôt de sang, d'eau et de fer (nécessaire à la production des globules rouges qui se chargent en hémoglobine), de glycogène dérivant de la transformation de l'amidon et des sucres ingérés (nécessaire à la contraction des muscles). Si le fonctionnement est insuffisant ou déréglé, tout l'organisme s'en ressentira au point que certaines fonctions essentielles seront profondément perturbées et même arrêtées. La guérison définitive de chaque maladie hépatique nécessite une alimentation adéquate car aucune fonction permettant la digestion ne saurait se dérouler sans la participation du foie. Il importe donc de suivre le régime diététique prescrit étant donné que les maladies dites de la nutrition ont pour cause l'existence des troubles hépatiques. CONSEQUENCES DIRECTES D'UN DEREGLEMENT HEPATIQUE. Mauvaise digestion. — Le bol alimentaire, après un bref séjour dans la bouche, reste environ 3 heures dans l'estomac, séjourne de 6h à 7h dans la portion de l'intestin grêle appelé duodénum et 10h à 20h dans le gros intestin. Il est donc de 16h à 27h sous l'influence de la bile, sur les 19h à 30 heures que dure la digestion. L'absence de bile rend impossibles ces phases de digestion; son insuffisance entrave le processus normal. Mauvaises évacuations. — Selon que la bile s'écoule normalement ou non, qu'elle contienne tous les éléments nécessaires ou que sa composition soit imparfaite, selon qu'elle soit en suffisance ou non, les évacuations en subiront les conséquences. Le déséquilibre dans les fonctions peut se traduire par de la constipation, les sels biliaires qui stimulent le péristaltisme intestinal, étant en déficit. Le litre de bile sécrété chaque 24 heures, assure, grâce à sa viscosité, la lubrification de l'intestin. Souvent, des alternatives de diarrhée et de constipation aideront à poser le diagnostic. Les selles peuvent être décolorées ou, à l'opposé, hypercolorées; il en est de même pour les urines. Au lieu d'avoir une consistance normale, les selles sont parfois mal moulées ou pas moulées du tout; elles peuvent être en "ficelle", avoir une consistance de mastic, etc. Spasmes intestinaux. — L'insuffisance de sels biliaires dans les intestins ou un défaut de la composition de la bile peut-être à l'origine d'un échauffement des parois intestinales. Cette irritation se répercute sur les terminaisons nerveuses de ces parois et détermine parfois des contractions spasmodiques des viscères. Colibacillose. — La prolifération anormale du colibacille entraîne de sérieux troubles intestinaux ou urinaires, selon que ces bacilles en excèdent se fixent dans l'intestin ou émigrent vers les voies urinaires. Une flore très nombreuse et variée séjourne normalement dans l'intestin (cæcum, plus généralement) et exerce une activité tout à fait favorable sur le processus terminal de la digestion si l'équilibre est maintenu entre ses constituants, parmi lesquels ont été identifiés: colibacilles, streptocoques, staphylocoques, protéus, bacilles pyocyaniques, bacilles botuliques, d'Ærtryck, de Gartner, des aérobies et des anaérobies, etc. Chacun ne devenant dangereux que si l'équilibre dans les proportions est rompu. C'est la bile normale qui régularise ce milieu. Sa composition conditionne l'état d'équilibre. Que certains éléments viennent à manquer dans la bile et c'est le désordre dans cette flore. Des espèces peuvent disparaître, d'autres prendre une prépondérance inquiétante. Le rétablissement de la situation ne découle pas d'une destruction des perturbateurs mais du rétablissement d'un milieu normal. Vers. — Ce qui est valable pour la flore l'est, en partie, pour tous les parasites (vers, etc.). Il ne s'agit pas de régulariser la répartition des espèces, mais d'entretenir un milieu ne leur permettant pas de subsister. Lorsqu'il y a suffisamment de bile dans l'intestin et que cette bile contient tous ses éléments normaux, les vers ne peuvent ni prospérer, ni même séjourner. Si des larves sont introduites avec les aliments, elles sont vite acheminées vers les intestins où la présence suffisante de bile est un obstacle à leur survie. Quand tout fonctionne normalement, vers et larves sont neutralisés et évacués. Il est souvent nécessaire d'envisager des mesures directes contre les vers et parasites du corps mais ce ne sont que mesures secondaires, les primordiales consistant à remettre en marche le foie et ses annexes. Inflammation, infection, fermentations. — Certains éléments de l'alimentation, imparfaitement transformés au cours du processus digestif, peuvent être à l'origine d'irritations exercées sur les muqueuses intestinales et créer ainsi une inflammation pouvant dégénérer en infection. Inflammation et infection sont entretenues par un milieu tout à fait défavorable lorsque ces éléments, insuffisamment imprégnés de sels biliaires, agents émulsifiants de l'intestin, ne tardent pas à fermenter dangereusement. Ce sont autant les éléments eux-mêmes que les produits de leur fermentation putride qui entretiennent un dangereux état d'irritation, bien connu des colitiques. Démangeaisons anales. — Les déchets en cours de fermentation créent un échauffement au passage dans le rectum et l'anus. D'autre part, le bol alimentaire, mal digéré, libère des toxines tout au long du trajet intestinal; ces toxines passent dans le sang, causant ainsi une dangereuse intoxication. L'organisme se libère en partie de ces toxines par des éruptions, dont certaines, au niveau de l'anus, sont cause de désagréables démangeaisons. Lorsque l'intoxication atteint cette région c'est l'indication qu'elle est arrivée à un stade assez avancé et qu'il faudra de la persévérance dans la poursuite du traitement pour en venir à bout. La situation se rétablira progressivement, avec le retour à des fonctions hépatiques normales. Des vers (oxyures) séjournant dans le rectum peuvent être à l'origine de ces démangeaisons. Frilosité.— On remarquera qu'en cas de frilosité excessive, le moment le plus désagréable se situe après le repas, c'est à dire pendant les premières heures de la digestion. Un foie surmené fournit un gros effort — dès que l'aliment arrive dans l'estomac — pour déverser de la bile dans l'ampoule de Vater, où la rejoindra le suc pancréatique, le tout devant arriver dans le duodénum en même temps que le bol alimentaire (le chyme) libéré par l'estomac. Cet effort accru peut mettre l'organe dans l'impossibilité partielle d'accomplir certaines autres fonctions. La circulation sanguine se ralentit, de même que certains échanges ou phénomènes vitaux tels que: oxydations, dissolutions, coagulation, réduction, hydratation et déshydratation, sur lesquels agit le foie par l'intermédiaire de ferments, diastases et enzymes. De ce ralentissement, il s'ensuit donc une frilosité excessive. Pyrosis. — Ce terme désigne un ensemble de symptômes: sensation de brûlure partant de l'estomac et remontant par l'oesophage jusqu'à la gorge; éructations et renvois de liquide acide et brûlant. Ces phénomènes se placent souvent au début d'ulcère à l'estomac, mais peuvent aussi être interprétés comme signe d'hypoglycémie. Lorsque le métabolisme des glucides (sucres) est défectueux, la composition du sang est déséquilibrée et des accidents peuvent survenir. Que le pyrosis indique ceci ou cela, le remède est dans le soulagement du travail hépatique par l'élimination des aliments contraires et la stimulation du foie par les moyens naturels. Déminéralisation. — Une sécrétion insuffisante des substances devant être normalement émises par le foie (sels biliaires, enzymes, etc.) ne permet pas la transformation parfaite des divers éléments de l'alimentation, leur utilisation et l'élimination des déchets. Il en résulte un état de dénutrition se traduisant par des carences, anomalies dans la constitution du corps, déficiences, etc. Il ne suffit pas d'introduire des surplus alimentaires pour régulariser la situation mais de permettre à l'organisme d'utiliser au mieux les aliments normaux. C'est encore l'affaire de redressement des errements à l'origine des troubles hépatiques. Quand les aliments sont conformes à la nature et que le foie accomplit son office, les carences se comblent sans autre intervention. La suralimentation ne parvenant qu'à aggraver un peu plus la situation de par le surmenage du foie. Anémie. — Le foie est chargé de détruire les globules rouges usés et d'élaborer avec ce qu'il en reste, une substance présidant à l'élaboration des globules neufs. Une déficience dans l'accomplissement de cette fonction peut aboutir à l'anémie, de même que si le foie fixe mal les matières protéiques, s'il transforme imparfaitement les aliments porteurs de fer et n'assure pas les réserves de ce corps minéral. Un dérèglement du foie peut aboutir à la destruction des globules rouges (hémolyse), aussi bien vieux que nouveaux. Encore une fois, il importe d'agir sur le foie pour rétablir ces dysfonctionnements. Diabète. — Le foie fabrique du glycogène, aux dépens des protéines et des hydrates de carbone; un peu aussi avec les graisses. Ce glycogène est soumis à l'action des sucs pancréatiques puis transformé en glycose ou glucose (sucre) par une nouvelle intervention du foie dont les cellules sécrètent une diastase spécialement réservée à cet effet. Ce sucre définitif est déversé dans le sang ou stocké dans le foie. Que le foie fabrique trop de sucre ou qu'il soit dans l'impossibilité d'agir sur celui qui vient de l'intestin, le sang en reçoit un excédent qui est filtré au niveau des reins et est expulsé avec les urines. Il y a donc, à la fois, hyperglycémie (excès de sucre) et glycosurie (présence de sucre dans les urines). Fatigue des viscères. Une perturbation dans les fonctions hépatiques a sa répercussion sur les reins, le cœur, la rate qui peut augmenter de volume (splénomégalie). Si le foie transforme mal les déchets azotés en urée (fonction uropoïétique), les reins peuvent se bloquer. Une neutralisation imparfaite des substances toxiques présentes dans le sang conduit inévitablement au surmenage du cœur qui s'épuise au pompage d'un sang impur. Ces impuretés, non éliminées au niveau des viscères de l'abdomen, doivent l'être par les poumons qui supportent les conséquences de ce regrettable état de fait. Obésité ou maigreur. — Le foie produit, retient ou détruit les graisses, selon les besoins. Un dérèglement dans l'accomplissement de ces fonctions a pour conséquence, ou bien de retenir trop de graisses et de n'en pas détruire l'excédent, ou bien de ne pas produire celles dont le corps à normalement besoin. La neutralisation et l'élimination des excédents alimentaires peuvent laisser à désirer; des substances résiduaires s'accumuleront alors dans les organes ou leurs tissus. Ces surcharges peuvent accentuer le déséquilibre des fonctions métaboliques (assimilation et désassimilation); il peut en résulter alors aussi bien de l'obésité qu'un maigreur excessive. Une élaboration déficitaire de substances protectrices prélude à l'envahissement de l'organisme par les toxines, de même qu'une sécrétion insuffisante en éléments transformateurs (enzymes, etc.) est à l'origine d'un état de malnutrition, pouvant également conduire à l'amaigrissement par carences ou à l'embonpoint par accumulation de résidus des aliments non métabolisés. La même cause peut produire des effets apparemment opposés, selon les prédispositions. Appendicite. — La sensibilité d'une région du foie peut faire souvent soupçonner une inflammation de l'appendice vermiculaire. Bien des prétendues "appendicites" ne sont en réalité que des points de congestion hépatique. Toutefois, dans l'appendicite vraie, le rôle du foie n'est pas négligeable, en raison des propriétés antiseptiques de la bile. C'est seulement si elle n'est pas émise régulièrement ou en quantité suffisante que la région appendiculaire s'enflamme et s'infecte. Toxicoses. — Dans les cas d'urémie (urée dans le sang) hyperuricémie (acide urique dans l'organisme), azotémie (accumulation d'azote total) c'est encore le foie qui ne parvient pas à transformer l'azote excédentaire en urée par manque d'hormone ou de sels biliaires. L'acidose et l'acétonémie disparaissent avec le redressement des erreurs alimentaires et la remise en état du foie. Cet organe est un artisan actif de la formation du glucose dont il assure le stockage et la répartition dans le sang. L'hyperglycémie, l'hyperchlorurémie (chlorures excédentaires), nécessitent un drainage du foie et le redressement des déviations alimentaires. Alcalose. — Dans ce cas, la défaillance des fonctions hépatiques est également en cause. L'organisme peut-être surchargé par un surcroît de substances alcalines. Comme l'acidose, l'alcalose morbide peut être considérée comme le premier stade de la déchéance, la porte ouverte aux maladies dites de civilisation. CONSEQUENCES INDIRECTES D'UN DEREGLEMENT HEPATIQUE. Il serait trop long d'expliciter ( à moins que vous n'en fassiez la demande ) l'énumération des troubles et maladies reportés ci-dessous, mais il n'en demeure pas moins vrai, que dans bien des cas, suivant l'expérience des praticiens en santé cités en début d'article, la malnutrition, découle d'une défaillance hépatique. Cette défaillance concerne les sels biliaires, les ferments, les hormones ou autres facteurs indispensables aux diverses opérations de transformation, fixation et neutralisation. Ce document n'aura qu'un seul but vous avertir de l'importance capitale du foie dans le maintien de la bonne santé. Quelques orientations seront données à la fin ( si vous le souhaitez ) mais à titre indicatif seulement. Seul un médecin averti, pourra vous diriger dans la remise en état de votre foie. Notre expérience dont on peut s'inspirer, et qui confirme les travaux de Dextreit peut, ne pas s'appliquer à tous. Troubles de la vue. Troubles de l'ouïe. Hypertension artérielle. Pigmentation de la peau. Enflure des jambes. Jambes rouges. Artériosclérose. Maladies de la peau. Asthme et rhume des foins. Rhumatismes. Rein flottant. Déséquilibre glandulaire. Malaises au moment des règles. Faiblesses musculaires ou tendineusesPieds plats. Psychasténie. Cellulite. Varices. Hémorroïdes. Hypertension portale. Végétations et amygdalite. Sinusite et corysa. Bronchite chronique. Tendance aux hémorragies. Hémophilie. Stérilité et impuissance. Réceptivité aux piqûres d'insectes.

perdre du poids rapidement et naturellement 2002

10 conseils pour nettoyer et détoxifier l’organisme et le foie avec l’Aloe vera. Faites une cure detox d’Aloe vera pour le printemps! Boire de l’Aloe vera est une excellente cure de nettoyage pour le foie, les reins et l’organisme. Une cure d’Aloe vera pour le changement de saison vous aidera à retrouver le tonus pour terminer l’hiver en beauté, pour avoir un organisme sain et léger, une bonne mine et de beaux cheveux. En effet, l’Aloe vera possède de nombreuses propriétés, mais saviez-vous que l’Aloe vera active l’irrigation sanguine, la circulation lymphatique, les fonctions rénales, hépatiques et biliaires? En effet, l’Aloe vera est un aliment « detox », c’est-à-dire détoxifiant pour l’organisme, et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui… C’est bientôt le printemps! Notre thématique aujourd’hui est consacrée à la detox de notre organisme pour vous aider à nettoyer votre corps -toujours- de façon naturelle, sans avoir recours à des molécules chimiques. Pourquoi détoxifier votre organisme des toxines et faire une cure de nettoyage pour le foie? Sans aucun doute, si l’on veut maintenir une bonne santé globale ainsi qu’une bonne digestion, les toxines sont nuisibles à la santé. Il faut donc éliminer les toxines de notre organisme en faisant une cure de detox! Il y a actuellement une prise de conscience des risques liés à notre environnement et à notre alimentation. Dans le livre « Staying Healthy with Nutrition » de Elson Haas, une toxine est définit comme étant une substance qui crée des effets irritants et/ou nocifs dans le corps, et par conséquent mine notre santé ou crée un stress au niveau des fonctions biochimiques de notre corps. Un excès de toxines peut produire certains symptômes comme: la constipation, les gonflements gastriques, la mauvaise digestion, la flatulence, la fatigue, la prise de poids, l’excès de mucus, le manque de concentration, les maux de tête, les problèmes de peau, des troubles de mémoire, la dépression, les odeurs corporelles, la mauvaise haleine… Comment nettoyer son corps des toxines? La pulpe d'Aloe vera pour nettoyer votre organisme. Le foie et les reins sont des organes très sophistiqués de notre corps. Ils sont confrontés de nos jours à une surabondance de toxines auxquelles ils sont souvent incapables de faire face. La solution pour notre organisme est de profiter du printemps pour suivre une cure detox: on appelle cela une « cure de détoxication ». Il s’agit de nettoyer le sang et se débarrasser de toutes les substances toxiques accumulées. Les autres voies d’élimination sont les intestins, la peau, les poumons et le système lymphatique. Lorsque le corps fonctionne bien et n’est pas surchargé de toxines, le sang arrive à les transporter vers le foie qui les dégrade à l’aide d’enzymes, les rendant ainsi inoffensives ou hydrosolubles (soluble dans l’eau) afin de les éliminer via l’urine ou les selles. Néanmoins, ce système a une capacité limitée car il a été conçu pour les toxines « naturelles », et notre corps ne sait pas comment éliminer les toxines modernes. Elles peuvent s’accumuler dans l’organisme jusqu’à des niveaux nocifs ou se transformer en substances inconnues qui peuvent gêner le métabolisme normal. Cure detox: offrez à votre organisme un bon nettoyage de printemps! Une alimentation trop riche, un mode de vie sédentaire et la pollution sont autant de facteurs qui produisent des toxines, et s’accumulent dans votre corps et le fragilise. Si vous vous sentez fatigué, si vous manquez d’entrain et de concentration, si vous avez parfois du mal à dormir, si vous avez des petits boutons ou des poches sous les yeux, c’est que vous devriez détoxifier votre organisme. Le foie est surement l’organe qui travaille le plus durement, car l’une de ses tâches consiste à détoxifier et éliminer toutes ces toxines, alors donnez lui l’attention qui mérite! Pulpe d'Aloès (réf.15) 1- Stimuler le foie. Le foie constitue un organe prioritaire dans le processus de détoxication. Car si ses fonctions sont multiples, il est surtout chargé d’éliminer les déchets et de neutraliser les toxines en circulation dans l’organisme. L’Aloe vera, un aliment detox, vous aidera à éliminer les toxines du corps. 2- Soulager les reins. Les reins filtrent le sang à raison de sept litres par heure, éliminant ainsi les substances inutiles ou nuisibles par les urines. L’Aloe vera, un aliment detox, vous aidera à drainer les déchets dans les reins. 3- Expulser les toxines. S’il est nécessaire de nettoyer le foie et les reins, il est aussi important de leur accorder un peu de repos en évitant l’absorption de nouvelles toxines. Évitez pendant quelques jours de consommer de la viande, du fromage (excepté celui de chèvre ou de brebis qui est plus digeste), du café, du chocolat, de l’alcool, du pain, du lait… Ces aliments demandent au corps davantage d’effort pour être digérés. Mangez des fruits et des légumes, crus ou cuits, associés à du poisson, des céréales, des noix… De même que l’Aloe vera, un aliment detox, vous aidera par sa richesse nutritive (vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés… Aroma Spa (ref 285) 4- Transpirer. Faites des bains chauds pour activer le processus de détoxication du corps et éliminer les toxines! Forever a associé les sels de la Mer Morte et la lavande pour créer l’un des élixirs de bain les plus relaxants disponible sur le marché actuellement. Profitez des bienfaits des produits à base d’Aloe vera et les sels de bain dans le Coffret Aroma Spa Collection. 5- Illuminer la peau. Aloe Srub (réf.60) Lorsque le foie et les reins sont trop sollicités, les déchets s’accumulent dans le sang et c’est la peau qui trinque! Ces toxines produisent des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement de la peau, et empêchent une bonne circulation sanguine, garante d’une peau douce, ferme et lumineuse. L’Aloe vera vous aidera à éliminer les cellules mortes et les toxines de votre peau. Procédez à un gommage tous les trois jours avec une crème adaptée. 6- Se protéger de la pollution. Exposée à la pollution, notre peau s’échauffe, tiraille, rougit, et les traits sont tirés… Il faut offrir à votre peau les moyens de se défendre grâce à l’apport de s ubstances antioxydantes qui l’aideront à lutter contre les radicaux libres. Sérum Nourrissant Sonya (réf.281) Privilégiez aussi les actifs capables de capter et neutraliser les molécules polluantes sur la peau, comme l’Aloe vera et le thé blanc contenus dans le Sérum Nourrissant Sonya [ref 281]! 7- Une bonne circulation lymphatique pour éliminer. Comme je l’ai annoncé au début de l’article, l’Aloe vera active la l’irrigation sanguine et la circulation lymphatique. Les Grecs appelaient la lymphe le « sang blanc ». La lymphe contient en effet les globules blancs qui sont chargés d’absorber cellules mortes et les toxines pour les éliminer. Aliment detox, l’Aloe vera peut donner un coup de fouet à votre système lymphatique paresseux en le stimulant. 8- Stimuler les intestins pour se régénérer. Il faut éliminer tous les déchets accumulés dans les intestins et le côlon, sans pour autant le nettoyer comme avec un puissant détergeant! Comme je l’ai déjà précisé dans un ancien article, les intestins sont un organe dont l’équilibre est fragile… Ne vous amusez pas à prendre des produits qui « lavent » vos intestins, ceci fragiliserait votre organisme. La Pulpe d’Aloe vera est une bonne source de prébiotiques, fibres douces qui alimentent les bonnes bactéries de l’intestin pour renforcer votre organisme. Elle stimulera vos défenses naturelles sans « agresser » vos intestins. Infusion Fleur d'Aloès (réf.200) 9- Des tisanes pour épurer. Buvez de l’eau en priorité (un litre et demi par jour) mais également des infusions (une tasse par jour). L’Aloe vera, un aliment detox, vous aidera à éliminer et drainer votre organisme des toxines. 10- Du mouvement pour activer la circulation. L’activité physique, et donc le mouvement, constitue le meilleur moyen d’activer la circulation sanguine. Il contribue à l’élimination des toxines via les poumons (respiration) et la transpiration, et cet exercice profite au système lymphatique.Bougez trente minutes par jour! L’Aloe vera: un aliment detox! L’Aloe vera est bien un aliment detox pour le foie. Si on connaît bien les actions hydratante et cicatrisante de l’Aloe vera contre les brûlures, on connaît moins son pouvoir « nettoyeur » de l’organisme. Mais grâce à cet article, vous voilà désormais informés! 😀 L’Aloe vera aide à nettoyer, drainer et détoxifier le foie: Le foie est l’acteur principal du métabolisme. Son mauvais fonctionnement se manifeste toujours de manière indirecte: troubles digestifs, fatigue chronique, manque d’énergie. En prévention, il est bon de faire une cure de 3 mois d’Aloe vera au printemps et à l’automne pour une detox durable. Ensuite, la peau prend le relais d’un foie paresseux. Essayez l’Aloe vera EN INTERNE (boisson) et EN EXTERNE (crèmes) pour faciliter l’élimination des toxines. Votre peau sera plus pure et plus lumineuse. A essayer en cas d’acné, souvent lié à une paresse intestinale. Aloe vera aliment detox. L’Aloe vera est un jus naturel aux vertus détoxifiantes: La Pulpe d’Aloe vera stabilisée de Forever est reconnue pour ses propriétés stimulantes, détoxifiantes et purifiantes, et pourra ainsi dynamiser les foies encombrés. Elle participe ainsi à une sensation de bien-être général et aide la peau à retrouver son éclat. L’aloe vera de Forever provient du Mexique où elle est issue de culture biologique, sans herbicides ni insecticides chimiques. Ses feuilles sont ramassées, lavées, triées et pelées manuellement pour en extraire la pulpe transparente et fraîche. La « pulpe » obtenue par première pression à froid vous garantit une préservation optimale de ses principes actifs. Pour commander les pulpes d’Aloès de Forever ou tout autre produit, contactez-moi. Profitez des bienfaits de l’aloe vera Ayez le réflexe Aloe! Vous avez aimé cet article? Merci de partager cet article sur les réseaux sociaux, et réagissez en laissant un commentaire!

comment perdre le poids sans regimented

Docteur Nature. Le foie est un organe fragile qui remplit des fonctions vitales pour l’organisme. Ses mécanismes d’épuration peuvent s’engorger en cas d’excès de toxines, d’une alimentation trop riche en alcool, sucres, graisses… Nettoyer son foie permet de l’aider dans ses fonctions d’élimination, de se libérer des calculs biliaires et de prévenir un grand nombre de maladies. Un organe aux fonctions vitales. Le foie, glande la plus volumineuse de l’organisme, assure plusieurs fonctions vitales: il stocke les nutriments apportés par la digestion et les transforme en molécules plus complexes. Il peut transformer les glucides en glycogène et le stocker. Les acides gras sont transformés en molécules lipidiques complexes (triglycérides). Le foie synthétise ou dégrade le cholestérol; le foie synthétise la bile. Celle-ci est transportée vers la vésicule biliaire, qui la déverse dans le duodénum, où sa fonction sera d’aider à la digestion. Le foie synthétise aussi les protéines plasmatiques; enfin, le foie est l’usine de recyclage de l’organisme: il est en charge de détoxifier le corps, en métabolisant l’alcool, les résidus de drogues et médicaments, les toxines internes et alimentaires… Quelles plantes pour le foie? Parmi les végétaux qui soutiennent la vitalité du foie, citons: le radis noir (en jus, à raison d’1 cuillère à soupe 4 fois par jour), l’artichaut qui favorise la sécrétion biliaire (2 g de feuilles séchées, en infusion, 3 fois par jour), le pissenlit qui aide à l’évacuation des toxines (3 à 5 g de feuilles séchées en infusion jusqu’à 3 fois par jour), la tisane dépurative Nature & Partage, mélange de 6 plantes contribuant au bon fonctionnement du foie, peut être prise en cure de 10 jours, à chaque changement de saison. Quand le foie va mal… Le foie, acteur majeur de détoxification, et la vésicule biliaire assurent donc un certain nombre de fonctions essentielles. Du fait de l’ importance de ces organes, les maladies qui les affectent – insuffisance hépatique, cirrhose, calculs biliaires – sont préoccupantes et affectent notre santé en général. On ne commence à percevoir une gêne au niveau du foie qu’à partir du moment où 60% de cet organe est obstrué par des calculs. A ce stade, les examens hépatiques de labo se révèlent encore « normaux »! Mais la sécrétion de bile nécessaire à un fonctionnement normal du foie (1,6 litre/jour) est déjà réduite à une tasse. Ceci entraîne une insuffisance de la fonction digestive et une intoxination croissante avec apparition de symptômes divers. 7 conseils pour une cure « détox » express. boire au minimum 1 litre de liquide par jour (eau filtrée ou de source faiblement minéralisée, tisanes) supprimer les viandes, charcuteries, céréales raffinées, l’alcool, le café, les desserts sucrés et le sucre favoriser les légumes verts, salades, ail, oignon et les céréales complètes (riz complet, millet, sarrasin, quinoa) pour l’assaisonnement, utiliser l’huile d’olive et l’huile de noix dont la particularité est de purger l’organisme consommer des fruits cuits ou crus, de saison, en dehors des repas (en collation) faire une cure de psyllium qui régule le transit favoriser l’exercice physique en plein air. Pourquoi nettoyer son foie? Le nettoyage du foie vise à éliminer, à l’aide de produits naturels, les calculs qui s’entassent naturellement dans le foie et dans la vésicule biliaire. A titre préventif, c’est aussi un puissant moyen de soutenir votre foie dans sa régénération, et d’aider votre organisme à se détoxifier. Et vous agissez favorablement sur de nombreux symptômes inattendus! Il existe de nombreux programmes pour nettoyer le foie, plus ou moins accessibles. Parmi eux, la méthode d’Andreas Moritz a fait de nombreux adeptes. L’auteur du best-seller L’incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire est un praticien de l’iridologie, du shiatsu, de la médecine vibratoire et de l’Ayurveda. Son livre révèle la cause de la présence des calculs dans le foie et la vésicule, et en quoi ils sont responsables de nombreuses maladies communément répandues dans le monde aujourd’hui. L’ouvrage d’Andreas Moritz propose une méthode simple et efficace pour éliminer ces calculs; il livre également des informations pratiques pour éviter la formation de nouveaux calculs. La cure d’Andreas Moritz. Avant de commencer la cure du foie * selon Andreas Moritz, il est vivement conseillé de consulter votre médecin pour un examen qui déterminera si cette cure n’est pas contre indiquée. Les effets secondaires sont très rares, mais existent. Le principal risque est qu’un gros calcul reste bloqué dans le cholédoque lors de son évacuation. Le mieux est encore de réaliser une échographie du foie afin de vérifier l’absence de calculs de plus de 3 cm. De même, des inconforts peuvent être ressentis, notamment pendant la cure lorsque les toxines sont libérées. Il est bien entendu recommandé de respecter scrupuleusement les dosages: un excès de sel d’Epsom pourrait s’avérer néfaste pour l’organisme. Le protocole d’Andreas Moritz, d’une grande simplicité et d’un coût abordable, nécessite six jours de préparation suivis de 16h à 20 heures pour le nettoyage en soi. Les ingrédients nécessaires sont les suivants: 6 litres de jus de pomme (ou un sachet d’acide malique si vous n’aimez pas le jus de pomme) destinés à ramollir les les calculs; 2 sachets de 30 g de sulfate de magnésium (ou sel d’Epsom) 1/2 verre d’huile d’olive extra vierge pressée à froid du jus de pamplemousse bio. La lecture de son ouvrage est fortement conseillée pour ceux qui aimeraient découvrir le protocole en détail, approfondir son approche et obtenir les conseils de santé d’un auteur qui fait autorité dans le domaine de la santé naturelle. * un résumé du protocole d’Andreas Moritz est disponible sur simple demande auprès de Nature & Partage. Nos conseils pour un nettoyage du foie réussi. nettoyer votre côlon (hydrothérapie ou lavement) avant la méthode de nettoyage du foie prépare et facilite le protocole; choisir un début de week-end pour le nettoyage, afin de pouvoir se reposer le jour suivant et filer aux toilettes dès que c’est nécessaire; pendant le jour du nettoyage proprement dit, évitez de prendre médicaments, vitamines ou suppléments. Il est important de ne pas donner au foie du travail supplémentaire; la méthode d’Andreas Moritz peut être répétée, avec 3 semaines d’écart entre deux nettoyages. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter ces pages:

produit pour maigrir vite homme d'affaire

Quelques 50 pour cent des personnes souffrant d'un problème hépatique sous-jacent ne montrent pas de signes de la maladie. Les symptômes sont en fait très ordinaires, comme par exemple la fatigue excessive et l'épuisement, le manque d'entrain, et des démangeaisons épisodiques. Les symptômes plus graves de dysfonctionnement du foie sont la jaunisse ou un jaunissement de la peau et des yeux, ou une urine foncée, des selles très pâles, de la confusion mentale, des saignements du tractus gastro-intestinal et de la rétention de fluides dans l'abdomen. Symptômes. Les premiers symptômes d'une affection chronique du foie sont donc tout à fait semblables à ceux qui accompagnent certaines autres maladies. Souvent, les symptômes n'apparaissent que lorsque le foie du patient est déjà très affecté. Les personnes souffrant d'une maladie du foie peuvent aussi avoir des troubles alimentaires, associés à une perte de poids rapide, une consommation excessive d'eau, et des mictions fréquentes. Une consommation réduite de nourriture pourrait conduire à l'anémie ou un état de faiblesse sévère: en effet dans un premier temps on constate une perte d'appétit, des nausées, des diarrhées, une grande faiblesse,de la léthargie, et de la fatigue. Quand la maladie s' aggrave, les symptômes deviennent de plus en plus prononcés,le foie a soit perdu la capacité de fonctionner totalement soit est devenu cancéreux. Dans le cas où l'organe est à ce point affecté, la transplantation devient souvent indispensable pour la survie. Un gonflement de l'estomac va s'ajouter aux autre symptômes et dans les cas graves peuvent se manifester des hallucinations et l'état de santé général peut se détériorer rapidement. Comme la majorité de ces symptômes ne se manifestent pas dans les premières phases de l'insuffisance hépatique, il faut être très attentif aux signes avant-coureurs. D'autres symptômes existent et peuvent alerter. 1 -Excréments de couleur pâle.Cela se produit parce que le foie est incapable de produire de la bile. 2- Jaunisse: il s'agit d'une maladie du foie et c'est le principal signe d'insuffisance hépatique. La présence d'un ictère montre qu'il y a sans nul doute un problème au foie. La coloration de la peau vire au jaune pâle. La partie blanche de l'œil peut aussi virer au jaune. 3-Des démangeaisons sévères: elles résultent résultat du dépôt de bile dans la peau. 4- Douleur abdominale: ici, le foie du patient s'est dilaté entrainant un processus inflammatoire. 5-Augmentation des ecchymoses et des saignements: ces saignements des patients et ces ecchymoses fréquentes sont dues à l'incapacité du foie à fabriquer les protéines coagulantes nécessaires au maintien de la vie. 6-Irrégularités du taux de sucre dans le sang: le foie est incapable d'aider le pancréas dans le métabolisme des hydrates de carbone. 7-Tremblements musculaires, des tendances dépressives, et même des convulsions peuvent venir s'ajouter à ces symptômes.

recette de regime pour maigrir vite gratuitous arp

Maladie foie. Les gallinacés forment un ordre comprenant de nombreuses familles, dont chacune comprend de nombreuses races. Les poules, faisans, paons, perdrix, pintades, cailles, tétras, lophophores, dindes, etc., sont des gallinacés. Néanmoins, s'il y a des maladies communes et propres à chaque race, on ne peut pas soigner tout le monde avec n'importe quoi! Veuillez garder à l'esprit que nous recençons chaque année des centaines de gallinacés aux pathologies diverses, il est évident que par le nombre, nous cernons très rapidement une pathologie sur un animal selon les constatations de son propriétaire. Pour les personnes qui se trouvent dans divers départements et divers pays du monde, pour faire un diagnostique le plus précis possible, nous avons impérativement besoin de vos observations, même ce qui peut vous sembler insignifiant. Avant de nous appeler, il est indispensable de peser votre animal. (Comme le fait un vétérinaire pour un chien ou un chat) Et si possible avoir votre animal près de vous, afin que l'on puisse vous poser toutes questions utiles. les pages qui composent cette rubrique vont vous permettre de cibler une maladie, nous avons classé et décrit les principales pathologies. Bien évidemment, des symptômes peuvent être sensiblement différents d'un animal à l'autre et selon la race. Si vous nous contactez et que l'on vous indique un traitement, il ne faudra pas vous imaginer être devenu le meilleur vétérinaire avicole de votre département et l'indiquer à vos proches ou sur un forum, une erreur de diagnostique et vous deviendriez le responsable de la destruction d'un élevage, "la frime" peut être fatale, c'est malheureusement déjà arrivé, un médicament est un produit actif, pas de l'eau sucrée! Par exemple, le vaccin contre la maladie de Newcastle pour poules, peut être fatal pour les faisans. Il faut également bien faire la différence entre une maladie bactérienne et une maladie virale: L'éventail actuel des antibiotiques permet de venir à bout de nombreuses maladies bactériennes et blessures infectées. Il n'y a pas de traitement contre les maladies virales, seule la vaccination protège. Un virus est 1000 fois plus petit qu'une bactérie, il n'y a que la défense immunitaire, (anticorps), qui peut venir à bout de certaines maladies virales, un groupe de vitamines aide à la défense car c'est la nourriture des Lymphocytes. Pour les maladies à base de bacilles, comme la tuberculose aviaire, il n'existe pas de traitement, ni de vaccin, seule une prophylaxie sanitaire rigoureuse de l'habitat, de la nourriture, de l'eau et du matériel, peuvent préserver les animaux, à condition qu'un oiseau ou un animal sauvage infecté, un insecte porteur, ne transmette pas la maladie. Avant de nous appeler, essayez de retrouver le symptôme de votre animal dans les principales rubriques ci-dessous, (il ne s'agit pas d'un dictionnaire mais des grandes lignes). Plus bas, ce que vous devez observer avant de nous téléphoner. Important: Ces pages étant consultées autant par des vétérinaires en titre ou étudiants, éleveurs ou particuliers, pour éviter les erreurs de traitement et par déontologie, nous n'indiquons jamais de médicament sur ce site publique par sécurité. Si vous trouvez le symptôme correspondant, à celui que présente votre animal, vous aurez ainsi plus de facilité pour nous décrire le problème en nous contactant ou en vous adressant à votre vétérinaire. Rubriques: Abcès ___________ Les carences ________ La Pépie Autres pathologies: Coup de chaud, Déshydratation, Diabète, Absence de mue, Cécité, Torticolis, Entorse, Encéphalomalacie, Botulisme, Ponte interne, Oeuf mou, Stress. Ulcères et Abcès. Très souvent, des personnes un peu angoissées nous demandent: "Ma poule est morte, pouvez-vous me dire pourquoi?" Sans faire une autopsie, nous ne pouvons répondre. Ou: "Ma poule n'est pas bien, avez-vous une solution?" Nous ne faisons pas un diagnostique avec un pendule et une boule de cristal, il faut nous donner des indications précises, même ce qui peut vous sembler anodin. Voici quelques points que vous devez observer avant de nous appeler: D'abord, si nous devons vous indiquer un traitement, vous devez impérativement peser la poule ou le coq avant de nous appeler. La biologie est universelle, un vétérinaire prend toujours en considération le poids du chien ou du chat avant d'administrer un antibiotique ou un vermifuge. Il en est de même pour les gallinacés. Décrivez l'état général: Eternuements, toux, râles, couleur de la crête, l'aspect des yeux, orifices nasals, les pattes, le dessous des pattes, l'anus, fientes normales ou liquides et la couleur. Observez le sous-plumage: Derrière la tête, derrière le cou, sous les ailes, l'abdomen, palpez le jabot. L'attitude: Prostration, ébouriffé, date de la dernière ponte, vermifugé ou non, l'âge, la race. Auscultation: Plaquez l'oreille sur le dos à la base du cou, entre les deux ailes, c'est à cet endroit que se trouvent les poumons, vous devez entendre le coeur qui bat très vite, si vous ne l'entendez pas, déplacez votre oreille jusqu'à l'entendre distinctement On peut faire une comparaison avec un autre sujet en forme, vous ne devez entendre aucun autre bruit. Regardez dans le bec: La langue, le fond de la gorge, le larynx, (trou situé derrière la langue), au palais: Le sillon palatin doit-être propre et dégagé. Si vous ne décelez rien d'anormal à part des boitillements, que poule ou coq reste trop souvent au sol et présente une grande fatigue, vous pouvez être en présence d'une infestation parasitaire, dans ce cas veuillez consulter la rubrique: Acariens et parasites, afin de vérifier. Ces observations de base peuvent vous sembler longues mais plus vous nous donnerez d'indications et plus nous pourrons vous venir en aide avec précision et rapidité. Si possible, lorsque vous nous appelez, essayez d'avoir votre sujet à côté de vous. Téléphone: 01 64 57 60 34, de 14h00 à 19h00, du lundi au vendredi, sauf jours fériés, pour les personnes non membres, 7 jours sur 7 pour les personnes membres. Si vous souhaitez devenir membre, pour aider la recherche et permettre à l'association de continuer à sauver les gallinacés sauvages, domestiques et pouvoir continuer de vous renseigner, il suffit de cliquer: Quelles sont les modalités. SOS gallinacés est une association inscrite au journal officiel de la République et régulièrement déposée en sous-préfecture, n° 0911004732. Notion de bactériologie. La reproduction des bactéries se fait par scission, c'est à dire que la bactérie se sépare en deux pour donner naissance à deux bactéries filles. C'est un enzyme qui découpe en circonférence la coque dure de la bactérie, puis, la coque des deux bactéries filles va se reconstituer pour les refermer. C'est à ce moment que l'antibiotique va intervenir. Par exemple, un antibiotique de la famille des bétalactamines empêchera la cicatrisation des deux cellules filles qui resteront ouvertes et provoquera leur mort. On comprend aisément l'importance de peser l'animal: Pas assez d'antibiotique = Tous les tissus ne seront pas correctement irrigués, les bactéries vont apprendre à se défendre et faire une mutation. Trop d'antibiotique = C'est la nécrose des reins et du foie, (les gallinacés ne possèdent pas de vessie de rétention des toxines). De même, un antibiotique non adapté, puisé au petit bonheur la chance sur un forum, peut provoquer une antibio-résistance par le passage d'un gène entre les bactéries mères et les bactéries filles. Pour cette même raison d'antibio-résistance, il ne faut jamais traiter d'animaux sains en préventif. La reproduction bactérienne se fait par scission, soit par doublement à chaque cycle: 1 bactérie = 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512, 1024. Soit, en partant d'une seule bactérie, au 20ème cycle, Il y aura: 1 048 576 bactéries. Le temps de dédoublement ou nouvelle génération, peut être de vingt minutes pour les bactéries purulentes et de vingt-sept heures pour les maladies classiques. Ces données sont indicatives car tout dépend si le milieu infecté est favorable ou résistant. Un milligramme de poids sec, contient plusieurs milliards de bactéries. Un antibiotique inhibe la reproduction des bactéries mais les bactéries qui n'en sont pas à ce stade, continuent de faire des dégâts. Donc pas de temps à perdre en présence d'un animal malade. Sans traitement ou avec un antibiotique mal ciblé, les bactéries prolifèrent, à un certain moment, il n'y a pas de retour arrière possible. Un antibiotique ne fait pas tout, il réduit la population bactérienne, ce qui permet aux Lymphocytes de la défense immunitaire, (globules blancs), d'identifier le code ADN de la bactérie responsable et de détruire la colonie, pour cela, il faut que les Lymphocytes soient dopés à l'aide de vitamines sérieuses. Le combat entre les bactéries et les Lymphocites aidés de l'antibiotique provoque de la mortalité dans les deux camps, ce qui forme des exudats, (le pus), qui doit-être évacué par les voies naturelles.

Les yeux en médecine chinoise. L'observation attentive des yeux permet de déceler de nombreux troubles. La médecine chinoise y voit des vides et des pleins d'énergie dans différents organes et saura traiter de manière globale. Car chaque partie est le reflet de Tout. P our retrouver les sources de la médecine traditionnelle chinoise, il nous faut revenir 3 000 ans avant J.-C.. C'est à l'époque des premiers empereurs chinois qu'une médecine fut élaborée dans la philosophie chinoise fondée sur l'observation et la prise en compte de l'être d'ordre psychologique ou le résultat de dysfonctionnements physiologiques, d'excès émotionnels, physiques, sexuels ou mentaux ou même d'une mauvaise alimentation. Toutes ces causes provoquent des perturbations de la circulation du QI, qui parcourt le corps humain sous la forme de plusieurs énergies le long de douze méridiens. En médecine chinoise, les organes ont des fonctions très importantes. Ainsi, toute cause de maladie provoque des perturbations de la circulation de l'Energie, entraînant un dysfonctionnement des organes. Elles peuvent également atteindre le psychique qui, en médecine traditionnelle chinoise est indissociable du corps et se manifeste par sept sentiments: la Colère, la Joie, la Tristesse, l'Obsession, la Crainte, la Peur et l'Affliction. Pour toutes ces raisons, le praticien fait appel à quatre technique pour poser son diagnostic: - l'observation: morphologie du patient, son visage, couleur de sa peau, sa langue, ses yeux et sa vue; - l'audition: toux, voix, respiration et son émis par le corps; - l'olfaction: odeurs corporelles; - l'interrogation et la palpation. Le rôle des Organes (Yin) FOIE. C'est le Printemps: il est en relation avec le Bois, les yeux, les muscles et les tendons, le sang. COEUR. L'été est la saison du Coeur, de la Chaleur. Le Coeur, qui gère la circulation à travers les vaisseaux, représente "l'Empereur". MAÎTRE-COEUR. Il se situe en Été: c'est par lui que le Coeur commande. Mais, il a aussi pour fonction de le protéger des émotions. RATE. La Rate, c'est la Terre, l'Inter-saison: elle a pour fonction la transformation et la distribution de l'Energie et du Sang, elle gère la chair. POUMONS. Les Poumons correspondent à l'Automne, au Métal: ils gèrent la respiration, l'air, la peau, les poils. REINS. Ils sont en relation avec l'Hiver et l'Eau et gèrent la moelle, les os, les cheveux, le cerveau et ont la fonction de reproduction. Ces grandes lignes étant énoncées, il importe de noter qu'en médecine chinoise certaines zones du corps représentent le corps de l'Homme dans sa globalité. C'est le cas des pieds et des mains (étudiés en réflexologie plantaire et palmaire), des oreilles (auriculothérapie), du visage (fasciathérapie), ou des yeux. Si la plupart vous sont connus, l'oeil est sans doute l'organe que l'on connaît le moins. Parlons-en. L'oeil est la fenêtre du Foie. " L'Essence et le QI des organes internes s'ouvrent et se divergent vers les yeux ". L'observation des yeux peut donc indiquer des changements pathologiques de ceux-ci. L'observation de ces zones permettra d'élaborer un diagnostic, sur le plan énergétique, de l'évolution de la pathologie. Il faudra porter toute notre attention au reflet qui se manifestera à travers le regard de la personne ainsi qu'à son acuité visuelle et à leur mobilité. L'expression des yeux et du regard est la plus importante des observations. Des yeux brillants indiquent qu'il s'agit d'un cas facile à guérir. A l'opposé, une perte de vitalité s'exprimera par des yeux sans vie, mornes et flous. L'observation de la couleur des yeux permet également d'élaborer un diagnostic: - Un excès de Feu dans le Foie génère des maladies de l'oeil accompagnées d'un gonflement rouge et douloureux. - Une déficience de sang dans le Foie entraîne des maladies chroniques comprenant des vertiges et une vision trouble, un "oeil sec" chronique, ou un glaucome. - Des excès de Colère peuvent provoquer un trouble de la vision et une contraction des tendons. - Le Feu du Coeur et du Poumon se manifestera par une rougeur prépondérante. - Une prépondérance de Chaleur-Humidité et du Feu du Foie se manifestera par une couleur jaune. - Des paupières supérieures gonflées et ulcéreuses suggèrent un excès de Feu de Rate. - Des paupières gonflées ou un début soudain de paupières rouges indiquent la Chaleur excessive dans la Rate. Si le début du gonflement est lent et les paupières ne sont pas rouges, mais apparaissent lâches, c'est un signe de Vide de Rate. - Des paupières supérieures qui sautent, tremblent, signalent un problème lié à l'Energie de la Rate, une personne avec trop de soucis. - Des paupières inférieures inférieures gonflées indiquent un Vide de l'Energie du Rein, grande fatigue, accumulation d'eau. - Une attaque du méridien du Foie par de la Chaleur et du Vent provoque des yeux rouges, gonflés. - Des yeux troubles impliquent le Froid intérieur. - Une insuffisance de sang est marqué par un canthus(1) gris. - Des orbites gonflées sont synonymes d'oedème. - La perte de la vision est un signe critique d'épuisement du Yin et du Yang. - Des yeux à demi fermés sont dus à une hypofonction de la Rate et de l'Estomac et à un QI insuffisant du sang. - Le glaucome est dû à un Feu de Vent enflammant le Foie et la Vésicule biliaire. - Le strabisme avec des globes oculaires fixes et le tremblement des yeux et de la bouche impliquent une attaque de Vent du Foie. - Le bord de l'oeil (épicanthus) rouge signale un problème de sommeil, une fatigue du coeur ou une grande fatigue. - Les méridiens Yang Qiao et Yin Qiao se croisent au niveau du canthus. Si le Yang QI est fort, les yeux restent ouverts; si le Yin QI est fort, les yeux sont fermés. - Des yeux larmoyants peuvent indiquer une attaque de Froid et des symptômes comme céphalées ou migraines. (1). Le "canthus" est l'échancrure située à chaque coin de l'oeil, à l'endroit où les deux paupières se rejoignent. Le canthus interne, ou grand canthus, se trouve du coté du nez et le canthus externe, ou petit canthus, est situé du coté des tempes. Les techniques. Chaque cas étant particuliers, il s'agira d'adapter les différentes techniques thérapeutiques de la médecine chinoise telles que l'acupuncture, le tuina, les ventouses, le moxa, le laser ou l'acupression. Néanmoins, en dehors du traitement des pathologies, certaines pratiques peuvent être réalisées régulièrement pour renforcer la vue: - Fixez un objet se trouvant assez proche de vous puis laissez repartir votre regard vers l'horizon. Cette alternance vision de près/vision de loin permet de stimuler le changement de focale et détend les yeux lorsque vous regardez au loin. - Sachez que la couleur verte est la plus agréable pour vos yeux. - Pour tous les maux concernant les yeux, massez les points d'acupuncture situés sur leur pourtour: Frottez les points situés au niveau des sourcils avec les pouces vers l'extérieur. Massez les paupières en utilisant le dos des pouces doucement. Exercez des pressions douces puis plus appuyées sur les points situés sur l'orbite de l'oeil avec le pouce (cf. schéma de l'oeil ci-dessus: points 5, 1, 4 et 6). Faites bouger le globe oculaire dans un sens puis dans l'autre en faisant des "huit" les plus larges possible afin de mettre les muscles oculaires à contribution. En cas de glaucome par exemple, effectuez des mouvements de l'oeil doucement car il y a souvent des problèmes de vaisseaux sanguins derrière l'oeil et la personne atteinte peut avoir des nausées. Enfin, réchauffez les yeux en posant les mains en coque afin d'atténuer les effets précédents, soulager la fatigue et régénérer. - Coté alimentation, les myrtilles sont recommandées pour renforcer la vue. De la même façon, betteraves, carottes, cynorhodon sont riches en carotène qui se transforme en vitamine A utile, entre autres, au développement des cellules visuelles. Pensez donc aussi aux beurre, yaourt, fromage et jaune d'oeuf. bio, bien entendu, pour leur richesse en oméga-3. IMPORTANT: pour constituer la vitamine A, l'organisme a besoin de protéines animales. Chercher la cause. Il ne s'agit là, bien sûr, que d'un aperçu succinct de l'interprétation de pathologies oculaires en médecine traditionnelle chinoise. Aussi faudra-t-il se garder de faire une analyse en fonction des seuls éléments cités car cela serait galvauder cette médecine. Il est indispensable de traiter et de tenir compte de l'Homme dans sa globalité en cherchant à chaque fois quel élément a pu créer un désordre énergétique. Chercher la cause est donc primordial afin d'adapter le traitement aux besoins. Pour exemple, quelle vie mène cette personne, fait-elle de l'exercice physique, quelle hygiène alimentaire a-t-elle (repas équilibrés, pris à heures régulières?), habite-t-elle dans une région humide, venteuse, quelle est la profession exercée et dans quelles conditions, etc. Ne pas tenir compte de tous ces éléments serait faire de la médecine symptômatique, mais en aucune manière une analyse sérieuse permettant de comprendre la personne dans son fonctionnement interne et dans ses interdépendances avec son environnement. Nous retrouverons naturellement ce principe de traitement en auriculothérapie, en réflexologie plantaire ou palmaire ou encore en Mian Xiang (technique ancestrale chinoise de massage du visage).