comment perdre la graisse au ventre medical associates


TACHYCARDIE. La tachycardie est une accélération du rythme cardiaque. Un cœur adulte en bonne santé bat entre 60 et 100 fois par minute quand la personne est au repos. Pour une personne souffrant de tachycardie, le rythme dans les cavités supérieures ou inférieures, voire dans les deux, augmente de manière significative. La fréquence cardiaque est contrôlée par des signaux électriques envoyés à travers les tissus cardiaques. La tachycardie survient quand une anomalie du cœur produit des signaux électriques plus rapides que la normale. Dans certains cas, une tachycardie peut ne causer aucun symptôme ou complication. Toutefois, une tachycardie peut aussi gravement perturber la fonction cardiaque normale, augmentant ainsi le risque d' accident vasculaire cérébral ou provoquant un arrêt cardiaque soudain et même la mort. Des traitements peuvent aider à contrôler une tachycardie ainsi que ses causes. Symptômes de la tachycardie. Lorsque le rythme cardiaque est trop rapide, le cœur ne peut pas pomper efficacement le sang vers le reste du corps, ce qui prive certains organes et certains tissus de l’oxygène dont ils ont besoin. Cela peut alors entraîner des symptômes de tachycardie, qui sont: Des vertiges Un essoufflement Des étourdissements Un pouls rapide Des palpitations cardiaques, c'est à dire un rythme cardiaque rapide, désagréable et irrégulier ou une sensation de « flop » dans la poitrine Des douleurs à la poitrine Des évanouissements (syncopes) Certaines personnes atteintes de tachycardie ne présentent aucun symptôme visible. L’affection peut n’être découverte que lors d'un examen physique ou un test de surveillance cardiaque appelé électrocardiogramme. Consultation médicale pour une tachycardie. Un certain nombre de maladies peuvent provoquer un rythme cardiaque rapide et des symptômes de tachycardie. Il est important d’obtenir un diagnostic précis ainsi que des soins appropriés. Consultez votre médecin si vous ou votre enfant éprouvez des symptômes de tachycardie. Si vous faiblissez ou avez des difficultés à respirer ou encore des douleurs thoraciques qui durent plus de quelques minutes, appelez vite les services d’urgence médicale de votre région ou de votre ville. Appelez également les services d’urgence médicale si vous constatez ces symptômes chez vos proches. Quelles sont les causes de la tachycardie? La tachycardie est causée par une perturbation des impulsions électriques normales qui contrôlent le rythme de l’action de pompage du cœur. Plusieurs facteurs peuvent causer ou contribuer à cette perturbation du système électrique du cœur. Les facteurs de tachycardie peuvent être: Des dommages aux tissus cardiaques causés par certaines maladies Des anomalies des voies "électriques" du cœur présentes dès la naissance Des maladies ou des anomalies congénitales du cœur L’ hypertension Le tabagisme La fièvre La consommation excessive d’alcool La consommation excessive de boissons contenant de la caféine Des effets secondaires de médicaments La consommation excessive de drogues récréatives comme la cocaïne Un déséquilibre des électrolytes ou des substances minérales qui sont nécessaires à la conduite des impulsions électriques Une hyperactivité de la thyroïde (hyperthyroïdie) Définition de la tachycardie. Le cœur est constitué de quatre cavités – deux cavités supérieures appelées oreillettes et deux cavités inférieures appelées ventricules. Le rythme cardiaque est normalement contrôlé par un stimulateur cardiaque naturel appelé « le nœud sinusal », situé dans l’oreillette droite. Le nœud sinusal produit des impulsions électriques qui sont à l’origine de chaque battement de cœur. À partir du nœud sinusal, les impulsions électriques voyagent à travers les oreillettes, ce qui provoque la contraction des muscles de celles-ci, entraînant ainsi le pompage du sang vers les ventricules. Puis, les impulsions électriques arrivent dans un amas de cellules appelé nœud auriculo-ventriculaire (AV) qui est normalement la seule voie de passage des impulsions depuis les oreillettes vers les ventricules. Le nœud AV ralentit les signaux électriques avant de les envoyer vers les ventricules. Ce léger décalage permet aux ventricules de se remplir de sang. Lorsque des impulsions électriques atteignent les muscles des ventricules, ceux-ci se contractent, ce qui permet le pompage du sang vers les poumons et le reste du corps. Différents types de tachycardie. La tachycardie survient lorsqu’un dysfonctionnement dans les signaux électriques provoque un battement de cœur plus rapide que la normale. Les types de tachycardie les plus courants sont: Fibrillation auriculaire. La fibrillation auriculaire est une accélération du rythme cardiaque causée par des impulsions électriques chaotiques qui surviennent dans les oreillettes. Ces signaux entraînent des contractions faibles, rapides et désordonnées dans les oreillettes. La fibrillation auriculaire peut être temporaire, mais certains symptômes ne s’arrêteront pas s'ils ne sont pas traités. La plupart des personnes atteintes de fibrillation auriculaire ont généralement des anomalies structurelles du cœur liées à des affections telles qu’une maladie cardiaque ou une hypertension artérielle. Il existe d'autres facteurs qui peuvent entraîner une fibrillation auriculaire telle qu’un trouble des valvules cardiaques, une hyperthyroïdie ou une consommation excessive d'alcool. Flutter auriculaire. Le flutter auriculaire est un battement très rapide mais régulier des oreillettes, causé par des signaux électriques irréguliers dans ces oreillettes. Le rythme rapide provoque alors une contraction faible des oreillettes. Les signaux rapides qui traversent le nœud AV provoquent un rythme ventriculaire rapide et parfois irrégulier. Les symptômes de flutter atrial peuvent s’améliorer d’eux-mêmes, mais peuvent persister s’ils ne sont pas traités. Les personnes qui éprouvent des flutters auriculaires éprouvent souvent des fibrillations auriculaires à d’autres moments. Tachycardie supraventriculaire (TSV) La TSV, qui survient quelque part au-dessus des ventricules, est causée par une impulsion électrique anormale, anomalie généralement présente dès la naissance et qui crée une boucle de signaux qui se chevauchent. Dans une TSV, une anomalie dans le nœud auriculo-ventriculaire provoque une "division" du signal électrique en deux, envoyant un signal vers les ventricules et l’autre vers les oreillettes. Une autre anomalie courante est la présence d'une voie électrique supplémentaire venant des oreillettes vers les ventricules qui contourne le nœud auriculo-ventriculaire. Il résulte alors un signal descendant d’une voie et d’un autre signal montant dans une autre voie. Ce trouble des signaux électriques est appelé le syndrome de Wolff-Parkinson-White. Tachycardie ventriculaire. La tachycardie ventriculaire est un battement rapide qui provient d’une anomalie des signaux électriques dans les ventricules. Ce battement rapide des ventricules ne leur permet pas de se remplir et de se contracter efficacement pour pomper le sang vers le corps. La tachycardie ventriculaire est généralement une urgence médicale vitale. La fibrillation ventriculaire. La fibrillation ventriculaire se produit lorsque des impulsions électriques rapides et chaotiques provoquent des tremblements inefficaces chez les ventricules qui ne leur permettent pas de pomper le sang nécessaire à l’organisme. Ce grave problème est mortel si le rythme du cœur ne revient pas à la normale en quelques minutes. La plupart des personnes qui souffrent de fibrillation ventriculaire souffrent généralement d’une maladie cardiaque sous-jacente ou ont subi un traumatisme grave, comme le fait d’avoir été frappé par la foudre. Quels sont les facteurs de risques de la tachycardie? Toute affection qui provoque une pression sur le cœur ou des tissus cardiaques endommagés peut augmenter le risque de tachycardie. Les changements de style de vie ou les traitements médicaux peuvent réduire les risques associés aux facteurs suivants: Maladie cardiovasculaire Hypertension Tabagisme Forte consommation d’alcool Lourde consommation de caféine Utilisation de drogues récréatives Stress psychologique ou anxiété. Les autres facteurs qui peuvent augmenter le risque de tachycardie sont: L’âge avancé: Le vieillissement des tissus du cœur augmente le risque de développer une tachycardie. L'hérédité: S’il y a des antécédents de tachycardie ou d’autres troubles du rythme cardiaque dans votre famille, vous êtes plus susceptibles de développer une tachycardie. Quelles sont les complications de la tachycardie? L’intensité des complications de la tachycardie varie en fonction de facteurs tels que le type de tachycardie, la rapidité du rythme cardiaque et sa durée ainsi que l’existence d’autres maladies cardiaques. Les complications possibles sont: Les caillots sanguins qui peuvent provoquer un AVC ou une crise cardiaque L'incapacité du cœur à pomper suffisamment le sang: insuffisance cardiaque Les évanouissements fréquents La mort subite, habituellement associée à une tachycardie ventriculaire ou à une fibrillation ventriculaire. Tachycardie: Examens et diagnostic. Votre médecin peut exprimer un diagnostic d'une tachycardie spécifique en fonction de vos réponses sur les symptômes, de vos examens physiques et de vos tests cardiaques. Les tests habituels sont les suivants: Électrocardiogramme (ECG) Un électrocardiogramme - aussi appelé un ECG - est un outil essentiel pour le diagnostic de la tachycardie. Un ECG utilise de petits capteurs (électrodes) attachés à la poitrine et les bras et qui enregistrent les signaux électriques qui transitent à travers votre cœur. Votre médecin peut rechercher des indices parmi ces signaux afin de déterminer de quel type de tachycardie vous souffrez et quelles anomalies cardiaques peuvent causer une accélération de votre rythme cardiaque. Essai électrophysiologie. Votre médecin peut vous recommander un test électrophysiologie pour confirmer le diagnostic ou pour détecter l’origine des problèmes dans les signaux électriques de votre cœur. Durant cet essai, des tubes minces et flexibles (cathéters) avec des électrodes au bout sont enfilés dans vos vaisseaux sanguins à différents endroits dans votre cœur. Une fois en place, les électrodes peuvent cartographier précisément la propagation des impulsions électriques à chaque battement et d'identifier des anomalies dans votre circuit. Le test de la table inclinée. Ce test permet à votre médecin de mieux comprendre comment votre tachycardie entraîne des évanouissements. Sous une surveillance attentive, vous recevrez un médicament qui provoque un épisode de tachycardie. Vous reposez à plat sur une table spéciale, puis la table est inclinée comme si vous étiez debout. Votre médecin observe la façon dont votre cœur et votre système nerveux répondent à ces changements de position. Tachycardie: Traitements et médicaments. L’objectif du traitement de la tachycardie est de ralentir le battement rapide du cœur quand il se produit, de prévenir les éventuelles répliques et minimiser les complications. Un rythme cardiaque rapide peut se corriger, et vous pourrez même ralentir votre rythme cardiaque à l'aide de simples mouvements physiques. Cependant, vous pouvez avoir besoin de médicaments ou d'autres traitements médicaux pour ralentir votre rythme cardiaque. Les moyens de ralentir votre rythme cardiaque peuvent être: Une manœuvre vagale. Lors d'un épisode d’ accélération du rythme cardiaque, votre médecin peut vous demander d'effectuer une action appelée une manœuvre vagale. La manœuvre vagale affecte le nerf pneumogastrique, qui aide à réguler votre rythme cardiaque. La manœuvre consiste à tousser, à se courber comme si on a des coliques et à se mettre un sac sur le visage. Un médicament antiarythmique. Si la manœuvre vagale ne peut pas arrêter l’accélération du rythme cardiaque, vous pouvez avoir besoin d'une injection d'un médicament antiarythmique afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Une injection de ce médicament est administrée dans un hôpital. Votre médecin peut aussi vous prescrire un médicament antiarythmique en forme de pilules, telles que la Flécaïnide (Tambocor) ou la Propafénone (Rythmol), à prendre si vous avez un épisode d'accélération du rythme cardiaque qui ne répond pas aux manœuvres vagales. La cardioversion. Dans la procédure de cardioversion, un choc est délivré à votre cœur par des palettes ou des patchs posés sur votre poitrine. Le courant affecte les impulsions électriques dans votre cœur et redonne un rythme normal. Il est généralement utilisé lors des soins d'urgence et lorsque la manœuvre vagale et les médicaments ne sont pas efficaces. Tachycardie: Prévention. Avec les traitements suivants, il peut être possible de prévenir ou de traiter les épisodes de tachycardie. L'ablation par cathéter. Cette procédure est utilisée le plus souvent quand une voie électrique supplémentaire est responsable d'une augmentation du rythme cardiaque. Dans cette procédure, les cathéters sont introduits à travers les vaisseaux sanguins de votre cœur. Les électrodes aux extrémités du cathéter peuvent utiliser la chaleur, le froid extrême ou l'énergie de radiofréquence pour neutraliser ou ablater la voie électrique supplémentaire et l'empêcher d'envoyer des signaux électriques. Cette procédure est très efficace, en particulier pour la tachycardie supraventriculaire. L'ablation par cathéter peut également être utilisée pour traiter la fibrillation auriculaire et le flutter auriculaire. Les médicaments antiarythmiques. Les médicaments antiarythmiques peuvent prévenir l’accélération du rythme cardiaque lorsqu'ils sont pris régulièrement. Les inhibiteurs calciques ou les médicaments bêtabloquants sont des médicaments qui peuvent être prescrits soit comme une alternative ou en combinaison avec des médicaments antiarythmiques. Stimulateur cardiaque. Un stimulateur cardiaque est un petit appareil qui est implanté chirurgicalement sous la peau. Lorsque le dispositif détecte un rythme cardiaque anormal, il émet une impulsion électrique qui aide le cœur reprendre un rythme normal. Défibrillateur implantable. Si vous êtes à risque d'avoir une tachycardie, votre médecin peut vous recommander un défibrillateur implantable. L'appareil, de la taille d'un téléphone cellulaire, est implanté chirurgicalement dans votre poitrine. Le défibrillateur implantable surveille en permanence votre rythme cardiaque, détecte une augmentation du rythme cardiaque et délivre des chocs électriques calibrés avec précision afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Chirurgie à coeur ouvert. Une chirurgie à cœur ouvert peut être nécessaire dans certains cas de destruction d'une voie électrique supplémentaire. Dans un autre type de chirurgie appelée « procédure labyrinthe », un chirurgien fait de petites incisions dans le tissu cardiaque pour créer un labyrinthe de tissu cicatriciel. Parce que le tissu cicatriciel ne conduit pas l'électricité, il interfère alors avec les impulsions électriques parasites qui causent certains types de tachycardie. La chirurgie n’est généralement effectuée que lorsque les autres options thérapeutiques ne fonctionnent pas ou que lorsque la chirurgie est nécessaire pour traiter une autre maladie cardiaque. Prévention des caillots sanguins. Certaines personnes atteintes de tachycardie ont un risque accru de développer des caillots sanguins qui peuvent provoquer un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Votre médecin peut vous prescrire un médicament anticoagulant, tel que le Dabigatran (Pradaxa) ou la Warfarine (Coumadin) pour aider à réduire vos risques. Tachycardie: Prévention. Le moyen le plus efficace de prévenir la tachycardie est de réduire les risques de développer une maladie cardiaque. Si vous avez déjà une maladie cardiaque, il est préférable de bien la surveiller et de suivre votre traitement à la lettre afin de réduire tout risque de tachycardie. Tachycardie: Prévention des maladies cardiaques. Afin de pouvoir traiter et d’éliminer les facteurs de risque qui peuvent entraîner une maladie cardiaque, il est essentiel de prendre les mesures suivantes: Faites des exercices physiques et adoptez une alimentation saine. Pour votre cœur, faites des exercices réguliers et adoptez une alimentation faible en matière grasse et riche en fruits et légumes. Maintenez un poids moyen. Etre en surpoids augmente le risque de développer une maladie cardiaque. Contrôlez votre tension artérielle et votre cholestérol. Adoptez un style de vie saine et ne prenez que des médicaments prescrits par votre médecin pour l’hypertension artérielle et le niveau de cholestérol élevé. Buvez de l’alcool avec modération. Si vous buvez de l'alcool, consommez-en avec modération. Pour certaines affections, il est recommandé d’éviter complètement l'alcool. Demandez à votre médecin afin d’obtenir des conseils spécifiques concernant votre état de santé. Si vous ne pouvez pas contrôler votre consommation d'alcool, demandez conseil à votre médecin à propos d'un programme de désintoxication alcoolique. Ne consommez pas de drogues récréatives. Ne consommez pas de stimulants, tels que la cocaïne. Demandez conseil votre médecin à propos d'un programme approprié pour vous aider à arrêter. Utilisez les médicaments en vente libre avec prudence. Certains médicaments contre le rhume ou la toux contiennent des stimulants qui peuvent déclencher une accélération du rythme cardiaque. Demandez à votre médecin quels médicaments vous devez éviter. Limitez la caféine. Si vous consommez des boissons contenant de la caféine, faites-le avec modération. Contrôlez votre stress. Évitez le stress inutile et apprenez des techniques pour gérer votre stress d'une manière saine. Effectuez régulièrement des bilans de santé. Faites régulièrement des examens physiques et signalez tout symptôme à votre médecin. Maladie cardiaque: Tachycardie et arythmie. Si vous avez déjà une maladie cardiaque, il existe des mesures que vous devez prendre afin de réduire les risques de développer une tachycardie ou une arythmie: Suivez bien votre traitement. Assurez-vous d’avoir bien compris votre programme de traitement, et prenez tous les médicaments prescrits par votre médecin. Déclarez immédiatement tout changement. Si vos symptômes changent, s'aggravent ou si vous développez de nouveaux symptômes, parlez-en immédiatement à votre médecin. Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la tachycardie. Tachycardie: Forum et témoignages. Votre expérience sur la tachycardie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y! Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

regime de grand mere baiseuse de yopougon

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

point d'acupuncture pour maigrir piment

Drainer son foie. Draineur hépatique, drainer le foie et le bon fonctionnement du foie. Le foie est un organe filtre comme les intestins, les poumons, la peau et les reins. Le foie et le sommeil, le stress, la migraine, la digestion, les ballonnements, la nausée, l'acné, la fatigue, le cholestérol. et drainer son foie naturellement avec des plantes. Nettoyer et drainer son foie en douceur avec des plantes; les plantes (radis noir, desmodium, artichaut. ) contribuent à favoriser le fonctionnement normal du foie et contribuent au maintien de la fonction hépatique. Le foie est l’émonctoire le plus important: Le foie est un émonctoire, un organe filtre, il est le centre de détoxification. C'est l'émonctoire le plus important de l'organisme qui est le plus sollicité. Il reçoit pour filtrer l'ensemble des produits de la digestion, au travers du sang. Le foie filtre et élimine les déchets (comme les autres émonctoires). Les déchets filtrés par le foie sont éliminés dans la bile. Rôle du foie: Il permet de transformer des molécules issues de la digestion en molécules plus complexes nécessaires au fonctionnement des cellules et à l'équilibre de l'organisme. Il élimine les déchets par la bile; celle-ci se déverse dans le tube digestif et facilite la digestion des graisses en les émulsifiants. Ainsi il est essentiel de drainer et de régénérer son foie au moins deux fois par an pour le soulager et lui permettre d'accomplir correctement sa tâche. Le foie recycle les déchets: Le foie est aussi chargé du recyclage des déchets issus du travail des cellules de l’organisme ainsi que des produits, des microbes, il fait le tri, transforme et élimine les déchets. Indications: Obésité Nausées Migraine Constipation Ballonnement Sommeil perturbé Mauvaise digestion Peaux à problèmes Insuffisance hépatique Somnolence après les repas. Ces plantes favorisent le bon fonctionnement du foie: Par exemple avec le radis noir, l'artichaut, le desmodium, le curcuma, le chardon marie, le pissenlit ou bien encore comme le citron et le pamplemousse. Digestion, draineur hépatique et le bon fonctionnement du foie: Cette plante est utilisée comme draineur hépatique. Le desmodium contribue à favoriser le fonctionnement normal du foie, il contribue au maintien de la fonction hépatique et contribue à régénérer le foie.

comment perdre la graisse au ventre medical associates

Le plaisir de cuisiner - FORUM FERME. Le forum peut être consulté mais plus d'inscription ni de participation. Index du forum ‹ La cuisine dans tous ses états ‹ La cuisine Modifier la taille de la police Imprimer le sujet FAQ Membres Connexion. Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] Modérateur: Modérateurs. Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de Barberus » Ven 23 Déc 2011 11:59. Re: Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de caerdonn » Ven 23 Déc 2011 12:05. Re: Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de Barberus » Ven 23 Déc 2011 12:09. Re: Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de Tartopoir » Ven 23 Déc 2011 16:00. Re: Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de caerdonn » Sam 24 Déc 2011 10:02. Re: Cuisson du foie gras [Pas assez cuit, que faire ] de mustango » Lun 26 Déc 2011 18:06.

boissons amincissantes maison kitsune hong

Comment Nettoyer votre foie naturellement. On sait tous qu’il joue un rôle important dans notre organisme mais à quoi serte réellement le foie? D’abord, c’est le plus gros organe solide du corps humain. Situé dans l’abdomen, il joue un rôle de filtre. En recevant 1,5 litres de sang par minute, il élimine entre autres les toxines pour purifier le flux sanguin de toute substance nocive. C’est pourquoi, il faut prendre bien soin de son foie et l’épurer régulièrement à son tour pour rester en bonne santé. • Les excès d’alcool et de caféine ne sont pas recommandés pour le foie. Préférez l’eau qui hydrate les organes et les détoxifie! • Consommez du citron tous les jours car cela stimule la production de la bile et permet au foie de se regénérer. • Misez sur le thé vert qui regorge de catéchise, une substance antioxydants, reconnue pour ses bienfaits anti-cancer. • Mangez de l’ail mais aussi de l’avocat et du curcuma qui sont riches en allicine et du sélénium qui débarrassent le foie de tout excédent de toxines. • Croquez dans des fruits et faites le plein de jus car ils renferment des acides bons pour la santé et protègent le foie de l’hépatite et de la cirrhose.

La cirrhose sans alcool, vers une nouvelle épidémie. La stéatohépatite, qui peut dégénérer en cirrhose voire en cancer, ne concerne plus uniquement les patients alcooliques mais aussi de plus en plus d'obèses et de diabétiques. C'est un point de moins dans le camps des amateurs de sucres. À longueur de colonnes on nous parle surpoids, diabète et risques cardio-vasculaire… Mais en négligeant un organe qui souffre à bas bruit de nos mauvaises habitudes: le foie. Trente à cinquante pour cent des adultes américains auraient un foie trop gras. En termes médicaux, cela s'appelle la stéatose métabolique, ou NAFLD (pour «non-alcoholic fatty liver disease»), qui si elle se complique d'inflammation et d'atteintes des cellules hépatiques peut évoluer en stéatohépatite métabolique. Un terme que Vlad Ratziu, professeur d'hépatologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), préfère à l'appellation de stéatohépatite non-alcoolique («NASH»), souvent utilisée parce que les malades présentent «les mêmes lésions du foie que dans l'hépatite alcoolique, alors qu'ils boivent peu ou pas du tout d'alcool», précise le Pr Lawrence Serfaty, hépatologue à l'hôpital Saint-Antoine et co-organisateur, fin juin à l'Institut Pasteur, d'un symposium dédié à cette maladie. Graisses et fructose. La NASH peut entraîner une fibrose, qui peut évoluer en cirrhose voire en cancer, et «nous avons plein d'exemples de patients qui ne boivent pas une goutte d'alcool, n'ont jamais eu d'hépatite virale, et se voient diagnostiquer une cirrhose avec pour seul facteur de risque, le fait qu'ils boivent plusieurs sodas par jours», témoigne Lawrence Serfaty. En France, «au vu du nombre de personnes obèses ou en surpoids, on peut estimer que 20 % environ des adultes ont une stéatose», indique le Pr Ratziu. D'aucuns parlent même d'«épidémie» tant le nombre de cas augmente en parallèle de l'obésité et du diabète. Accusé principal selon Lawrence Serfaty: «Notre alimentation, trop riche en graisses et en fructose, qui est très toxique pour les cellules hépatiques. Une étude publiée début juin par des chercheurs américains dans le Journal of Hepatology, menée sur 2 634 patients, montre que les personnes buvant quotidiennement des boissons sucrées auraient 55 % de risques supplémentaires de développer une stéatose métabolique. Une autre étude américaine invitait des étudiants à manger au fast-food deux fois par jour: «en deux semaines, leurs transaminases avaient augmenté», indique Lawrence Serfaty, qui précise que cette maladie du foie trop gras est présente chez de plus en plus d'adolescents. Une maladie mal connue qui évolue sans symptômes. La difficulté est que cette maladie, mal connue des médecins, évolue en silence, sans aucun symptôme, et est le plus souvent «cachée» par d'autres facteurs de risques: surpoids ou obésité (90 % des obèses seraient concernés), voir simple excès de graisse abdominale, diabète, hypertension, dyslipidémie. «Chez ces patients, on surveille le risque d'artériosclérose, de diabète, de maladies cardio-vasculaires, mais trop de médecins oublient que le foie aussi peut être atteint», regrette Vlad Ratziu. «Mais 15 à 20 % des patients n'ont aucun facteur de risque métabolique», note le Pr Serfaty. «Le diagnostic définitif ne peut être posé qu'avec une biopsie du foie, geste invasif qui ne peut évidemment pas être fait chez tout le monde», explique Lawrence Serfaty. Une hausse importante des transaminases, repérable par simple prise de sang, est toutefois un marqueur indirect de stéatohépatite, qui peut aussi être observée à l'imagerie médicale. «Quand on cherche, on trouve», conclut le Pr Serfaty. Or le diagnostic est essentiel, non seulement pour éviter que la maladie ne dégénère en cirrhose ou en cancer, mais aussi parce que «ces pathologies peuvent agraver la toxicité de certains médicaments», indique Bernard Fromenty, pharmacien et directeur de recherche de l'Inserm spécialisé en toxicologie. «Nous savons que le paracétamol est très toxique pour le foie en cas de surdosage, et le seul de toxicité serait plus bas, et les lésions plus graves chez les personnes souffrant de NASH. Certains antirétroviraux, le méthotrexate très utilisé en dermatologie et contre certains cancers du sang, et le tamoxifène contre le cancer du sein sont aussi suspectés d'être toxiques pour ces patients, même aux doses recommandées.» Problème: on ne connaît pas bien les mécanismes responsables de ces sur-toxicité, ni l'ensemble des médicaments concernés. Nouvelles molécules. Les médicaments étaient, jusqu'à peu, «pas très efficaces et assez toxiques, note l'hépatologue, mais de nouvelles molécules arrivent». L'une d'elle, développée par le laboratoire français Genfit, a montré des résultats prometteurs dans une étude pilotée par le Pr Ratziu. Il a entraîné une réversion de la stéatohépatite sans effets secondaires et «a amélioré le profil de risque cardio-métabolique» des patients, explique le médecin. Lorsque le foie est trop abîmé, la greffe est l'ultime solution, et la NASH est devenue la principale indication pour les greffes hépatiques aux États-Unis. Mais avant tout, le premier des traitements est une bonne hygiène de vie: perte de poids, exercice physique, rééquilibre du diabète éventuel. Et surtout, une meilleure alimentation. «Mieux vaut un verre de vin qu'un litre de soda!», sourit le Pr Serfaty. Conseil d'hépatologue… LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE: