comment maigrir avec du vinaigre de cidre pour la


Bonjour et bienvenue sur le site « L'homéopathie de A à Z » «L'homéopathie de A à Z» est un site dédié à l’automédication par l’homéopathie. Vous allez y découvrir des techniques très simples pour soigner naturellement et à moindre frais toutes les petites maladies qui peuvent empoisonner le quotidien. Des petits maux et des grandes souffrances que l’homéopathie peut soigner facilement en accompagnement ou non des traitements habituels dits « allopathiques ». Car avec l'homéopathie, vous allez non seulement apprendre à soigner les désagréments de santé de toute votre famille sans avoir besoin d’aller systématiquement chez le médecin et sans vous ruiner mais vous allez aussi comprendre peu à peu comment fonctionne votre organisme en apprenant à connaître et à reconnaître le « terrain homéopathique » ou le « profil homéopathique » auquel vous appartenez. Démarche valable aussi par exemple pour les régimes amaigrissants souvent épuisants et inutiles que vous allez pouvoir supprimer en comprenant qu’un surpoids chronique est le plus souvent la résultante d’un déséquilibre interne qu’il suffit de ramener à l’équilibre pour maigrir durablement. Mieux, vous ne pouvez pas espérer maigrir de façon stable et définitive sans avoir au préalable régler les déséquilibres endocriniens, digestifs ou métaboliques qui induisent votre surpoids. En d’autres termes, en visitant les pages de notre site et en comparant les différentes substances présentées en fonction de vos symptômes, vous allez apprendre à cerner votre sensibilité à certaines maladies et la manière de les combattre en renforçant naturellement votre métabolisme et votre système immunitaire. Exemple: si vous ou vos proches êtes sensibles aux sinusites, aux allergies, aux otites à répétition, à la crise d’asthme ou aux migraines, au mal de ventre ou aux brûlures d’estomac, aux rhumatismes ou aux crampes, à l’obésité ou à la chute des cheveux, aux rides prononcées ou à la cellulite, grâce à l'homéopathie vous allez comprendre qu’il ne s’agit ni d’une fatalité ni d’une faiblesse de naissance mais bien d’une fragilité de « terrain » facile à rééquilibrer afin de pouvoir vous passer progressivement des traitements allopathiques souvent lourds qui vont avec et qui le plus souvent ne règlent que le symptôme. Ce qui signifie qu’avec l’homéopathie vous n’allez pas seulement pouvoir soigner très facilement les symptômes courants comme un mal de tête ou une nausée mais vous allez aussi apprendre peu à peu à votre système immunitaire à détecter ces symptômes avant même de les ressentir. En d’autre terme, grâce à l'homéopathie, vous allez apprendre progressivement à votre corps à se défendre tout seul en élaborant des réponses immunitaires et métaboliques ciblées contre les maux qui vous empoisonnent. Mieux, grâce à l’homéopathie et à la connaissance du terrain auquel vous appartenez, vous allez comprendre que la maladie n’est rien d’autre que la résultante d’un déséquilibre interne plus ou moins important qu’il suffit de « redresser » pour renforcer l’organisme. Car c’est surtout ça l’homéopathie: apprendre à l’organisme à élaborer des réponses immunitaires pour lutter beaucoup plus efficacement contre les petites maladies quotidiennes. Ce n’est donc pas du tout une médication « symptomatique » comme l’aspirine que l’on prend en cas de migraine ou l’antibiotique qu’on avale souvent n’importe comment pour se débarrasser d’un rhume. En effet s’ils sont souvent utiles mais rarement bien employés, les médicaments « allopathiques » ne traitent que le symptôme en se substituant à l’action immunitaire du corps: ils suppriment le mal mais pas la cause du mal. Ils travaillent ainsi à la place du corps et le corps n’apprend pas à se défendre seul. Donc le mal revient. Car le symptôme comme une migraine ou une nausée n’est avant tout qu’un signal d’alarme, une sorte de voyant qui s’allume pour vous signaler que quelque chose ne va pas dans votre organisme. Il ne sert donc logiquement à rien d’éteindre ce voyant sans éliminer d’abord la cause organique qui a conduit à l’allumage de ce voyant. A titre d’exemple et pour bien comprendre cette approche, la faim peut elle aussi être considérée comme un symptôme: c’est le signal que votre corps manque de nutriments et de vitamines et qu’il faut lui en redonner pour revenir à l’équilibre. La réponse naturelle à ce symptôme est évidement de se nourrir pas de prendre un médicament pour couper ce symptôme. Or on aura tout de même réussi à inventer des coupe-faim pour annuler le symptôme dans le but de faire maigrir! On comprend alors aisément dans cet exemple ce que la seule annulation du symptôme peut entraîner de déséquilibre à l’intérieur de l’organisme: le coupe-faim annulant le symptôme de faim, l’organisme se rabat en théorie sur ses réserves et le patient maigrit. En théorie seulement car dans le même temps où il maigrit, il perd beaucoup de nutriments et de vitamines et déclenche de nouveaux symptômes comme la fatigue, les crampes, l’irritabilité. Même chose encore une fois pour les régimes qui génère des milliards de profit pour les industriels. Or on sait maintenant qu’un problème de surpoids est d’abord un problème de terrain (une cause métabolique profonde) aggravé par l’angoisse, les difficultés sociales ou le vécu. C’est donc tout cet « arrière plan », ce terrain qu’il faut traiter et non le symptôme seul qui n’est qu’un signal d’alarme. Outre les ordonnances souvent interminables que certains médecins prescrivent à leurs patients en multipliant les antibiotiques et les médicaments agressifs pour l’organisme, un autre bon exemple des dérives allopathiques sont les otites ou les sinusites à répétitions qui reprennent chaque hiver et récidivent souvent plusieurs fois par saison. Quel parent n’a pas eu un de ses bouts de choux malades, toussant à en fendre l’âme et le nez dégoulinant sans parvenir à le soulager? Quel parent n’a pas eu un enfant atteint d’une de ces otites douloureuses que les médecins tentent désespérément de combattre par les antibiotiques et qui récidivent à chaque coup de froid mettant peu à peu en péril le tympan et le conduit auditif? Autre exemple particulièrement parlant et qui va sans doute apporter une lueur d’espoir à ceux qui souffrent continuellement d’irritabilité, de crise d’angoisse et de bouffées de panique. La réponse allopathique à ces symptômes souvent terriblement invalidant est de prescrire des antidépresseurs et des anxiolytiques à doses de plus en plus fortes. Or de nombreuses études ont mis en évidence que la plupart des gens qui souffrent de ces symptômes d’angoisse, de mal être et de crises de panique souffrent en fait sans le savoir de pathologies silencieuses situées au niveau des intestins ou de l’estomac. La raison en est simple: le système nerveux entérique qui gère la sphère gastro-intestinale ne sait pas adresser au cerveau des messages de douleur précise comme par exemple les douleurs de migraines ou les douleurs osseuses. Le plus souvent donc, lorsque le patient souffre de problèmes gastro-intestinaux silencieux, ces symptômes diffus sont compris et traduit par le cerveau en crises d’angoisse et/ou de panique. Il suffit donc de régler le problème à la base pour que ces faux symptômes d’angoisse disparaissent. Confrontés à ce type de cas la plupart des médecins allopathes vont pourtant opter pour un traitement symptomatique sans se soucier de la cause profonde de ces symptômes. Et les symptômes qui vont dans un premier temps céder du terrain vont ensuite récidiver à mesure que l’organisme s’habituera aux molécules chimiques. Au contraire de cette approche, l’homéopathie va se pencher sur la cause profonde, le terrain, et isoler le déséquilibre gastro-intestinal qu’elle va traiter jusqu’à disparition des symptômes d’angoisse et de panique. Des exemples comme ceux-là vous allez en découvrir des centaines sur le site homeopathie-az.com. Des réponses que certains cherchent depuis des années en essayant désespérément de se débarrasser de ces symptômes empoisonnants qui reviennent sans cesse et semblent résister à tout. Or s’ils résistent à tout c’est d’abord et avant tout parce que le corps refuse de les éteindre dans la mesure où les réponses apportées ne sont que des traitements symptomatiques visant à les effacer et non à régler le problème qui les déclenchent. On sait de cette manière que la plupart des gens qui souffrent de migraines à répétitions souffrent en fait d’un déséquilibre au niveau du foie qui les rangent directement dans un certain type de terrain homéopathique. De la même façon, on sait aussi que la plupart des gens qui souffrent de psoriasis ou d’eczéma résistants que la plupart des allopathes tentent de traiter à coups de cortisone ou de médicaments génétiques souffrent en fait d’un profond déséquilibre gastro-intestinal et/ou hépatique qui « empoisonne » leur sang et affaiblissent leurs capacités d’évacuation naturelle des déchets organiques. Or vous ne pouvez pas envisager de traiter un psoriasis sans traiter d’abord les causes organiques (digestion difficile, ballonnements, côlon irritable…) et psychologiques qu’elles impliquent (angoisse, agitation, stress, irritabilité…) et qui provoquent ensemble la réponse de détresse de l’organisme qu’est le psoriasis. En résumé et avant de continuer plus loin votre exploration de l’homéopathie, retenez donc pour le moment prioritairement ceci: contrairement à ce que prétend notre culture médicale occidentale du « tout guérir le plus vite possible », le symptôme est votre ami. Il est le signal d’alarme qu’envoie votre corps pour avertir que quelque chose ne va pas. A ce titre, chercher à effacer à tout prix le symptôme n’a absolument aucun sens dans la mesure où cette démarche ne soigne pas la raison du mal mais son expression. Exactement comme s’il y avait le feu chez vous et qu’au lieu de chercher à l’éteindre vous vous contentiez de couper l’alarme incendie qui s’est déclenchée pour vous avertir qu’il y a le feu chez vous. C’est donc cette lecture approfondie des messages de votre corps que l'homéopathie va vous apprendre à pratiquer en premier lieu. Car grâce à ce site, vous allez apprendre à penser différemment, à aborder la maladie non plus comme une fatalité mais comme le résultat d’un déséquilibre passager de votre organisme qu’il suffit de combler pour éteindre le symptôme en soignant ses causes silencieuses. L’homéopathie va donc aider le corps à se souvenir de la façon dont il doit se défendre pour annuler le symptôme en ramenant l’organisme à l’équilibre. C’est ce qu’on appelle la « mémoire immunitaire ». AVERTISSEMENT TRES IMPORTANT! ATTENTION. Ce site bien que très complet n’est qu’un support et ne saurait remplacer une véritable consultation homéopathique et/ou allopathique. Il vous appartient donc de consulter votre médecin habituel et de n’interrompre en aucun cas votre traitement en cours. A ce titre, ce site ne prétendra jamais se substituer à un traitement en cours de quelque nature que ce soit. Si votre médecin vous a prescrit un tel traitement, il vous appartient de le poursuivre jusqu’à son terme. De même l’homéopathie ne saurait en aucun cas se substituer à un quelconque traitement lourd visant à guérir des pathologies graves. Ne croyez pas les vendeurs d’espoirs et les charlatans. En l’état actuel de nos connaissances, l’homéopathie n’a aucun effet reconnu et validé sur les pathologies lourdes type cancer ou Sida. De même si vous ressentez un symptôme évolutif type douleurs thoraciques importantes, insensibilité du bras gauche couplé à des douleurs maxillaires, si vous ressentez des douleurs abdominales illogiques et résistantes ou une forte migraine ou un essoufflement ou par exemple si vous toussez à fendre l’âme en crachant ou non du sang, bref d’une manière générale si vous vous trouvez confronté à des symptômes qui résistent et s’installent, n’hésitez jamais à consulter un médecin pour subir les examens qui s’imposent car aucune maladie n’est en soi tragique quand on la prend à temps et seuls les maladies graves qu’on a laissé s’installer dans le temps en prétendant les soigner avec des bouillons peuvent se révéler dangereuses. En résumé ne vous servez surtout pas de l’automédication pour fuir votre responsabilité de vous soigner et si vous sentez que votre symptôme vous échappe, allez consulter! A PRESENT, C’EST A VOUS DE JOUER! Ce site entièrement gratuit est le vôtre. A vous de vous en servir comme d’un guide pour explorer vos symptômes, pour comprendre et décoder les signaux que votre corps vous envoie en vous souvenant que le symptôme est votre ami. Pour cela, vous allez devoir faire un effort de recherche mais vous allez voir qu’apprendre à se connaître soi-même est une aventure passionnante. Pour y parvenir, n’hésitez à prendre votre temps et à vous promener à travers les différentes pages de ce site. Tout y est clair, simple et détaillé, très loin en fait des livres souvent fastidieux et difficilement compréhensibles pour ceux qui ne sont pas médecins. Pour vous aider dans vos recherches, nous avons mis à votre disposition une barre de recherche. Il vous suffit d’y entrer vos symptômes pour être directement redirigé vers les substances correspondantes. Barre de recherche des symptômes: Pour rechercher la liste des substances concernées par votre symptôme, utilisez la barre de recherches des symptômes. Autres pages à découvrir pour approfondir pas à pas votre connaissance de l’homéopathie:

comment maigrir avec du vinaigre de cidre pour la

Syndrome du côlon irritable. On parle en médecine de syndrome du côlon irritable pour désigner un trouble intestinal caractérisé par des douleurs abdominales et un trouble chronique du transit intestinal. Ce trouble, très fréquent, peut être aussi désigné sous les termes de colopathie fonctionnelle ou de syndrome de l'intestin irritable. Articles recommandés. Causes. Le mécanisme exact de l'apparition de la maladie demeure mal connu. Cependant, plusieurs causes possibles ont été mises en évidence. Le syndrome du côlon irritable pourrait ainsi avoir, selon les individus, une origine psychologique ou infectieuse: Lire la suite, voir: causes de du syndrome du colon irritable. Symptômes. Les douleurs abdominales ou intestinales ainsi que les troubles du transit sont les manifestations les plus caractéristiques du syndrome du côlon irritable. C'est essentiellement la vitesse de transit intestinale qui se trouve affectée par la maladie. La paroi de l'intestin ne subit pas de changement ou d'anomalie. L'une des fonctions normales du côlon étant la réabsorption partielle de l'eau contenue dans les selles, un transit trop rapide réduit anormalement la réabsorption et provoque l’apparition de diarrhées. A l'inverse, un transit trop lent entraîne une réabsorption excessive et provoque une constipation. Chez certains patients, le syndrome de l'intestin irritable se manifestera donc par des épisodes de diarrhée, chez d'autres par des épisodes de constipation. Pour une partie des patients, les épisodes de diarrhée et de constipation surviennent en alternance. Les douleurs abdominales sont soulagées temporairement à l'évacuation des selles. Les patients sont touchés par des flatulences et des ballonnements. Les symptômes caractéristiques de la pathologie sont définis et standardisés afin de permettre le diagnostic clinique de la maladie. ( critères Rome II, critère Rome III). L'intensité des symptômes varie d'un individu à l'autre. Épidémiologie. La prévalence du syndrome du côlon irritable est plus forte parmi les pays en voie de développement ( de 30 à 40% de la population) que parmi les pays développés ( de 6 à 20% selon les pays). Ceci s’expliquant par une exposition plus forte à certains pathogènes présents dans la l'alimentation. 5 Parmi les pays développés les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes. Contrairement à une idée répandue, l'âge n'est pas un facteur décisif et la maladie ne frappe pas particulièrement les sujets âgés. Le trouble apparaît généralement dès la fin de l'adolescence. Diagnostic. Contrairement à d'autres pathologies plus graves de l'intestin comme la maladie de crohn, le syndrome du côlon irritable ne se traduit pas par une modification biologique visible ( comme une modification de la paroi intestinale par exemple). Il n'existe pas d'examen qui permette de diagnostiquer de façon systématique et non ambiguë le syndrome du colon irritable. Les analyses et examens éventuels ( comme une coloscopie ou une analyse des selles par exemple) auront pour objectif d'évacuer la possibilité d'une autre pathologie. Le diagnostic va donc reposer essentiellement sur un questionnaire médical. Le médecin va interroger le patient sur ses symptômes ressentis ( diarrhée et/ou constipation, douleurs abdominales) selon une grille d'interprétation standard. ( voir critère Rome III) Lire la suite: côlon irritable: traitement.

comment maigrir le plus vite possible dreams clothtique

Détox: 11 manières d’aider ton foie. Bienvenue sur Sante'z Vous Bien! Si vous êtes nouveau ici, je vous propose de découvrir les secrets de 5 "Super Aliments" qui boostent la santé Clique ici pour télécharger gratuitement le guide. J’entends très souvent parler de détox du foie et particulièrement en période de fêtes, lorsque nous mangeons plus que de raison! D’ailleurs, si toi aussi tu as déjà fait une détox, dis-nous en commentaire pourquoi tu as fait cette détox du foie et penses-tu qu’elle t’a vraiment fait du bien? Merci beaucoup. Le sujet du foie me tient particulièrement à cœur, car ma petite nièce, a une maladie grave des voies biliaires, qui affecte et intoxique son foie un peu plus tous les jours. Très prochainement, elle sera greffée et recevra un foie en bonne santé. Alors, si toi tu as un foie qui fonctionne, aies de la gratitude pour lui et surtout protège le. Comment? C’est ce que je te propose de découvrir dans cet article. Le foie, un organe à tout faire! Le foie est l’organe interne le plus gros. Il est super important car il assure plus de 500 fonctions. Parmi ses fonctions, pour n’en citer que quelques-unes, il stocke le sucre sous forme de glycogène, il stocke également des vitamines, il permet à notre corps de s e débarrasser de ses déchets ou des toxines, il produit grâce à la vésicule biliaire, la bile importante à la digestion. Sa fonction de détoxification permet en quelque sorte de nettoyer le sang et de le débarrasser des déchets que produits notre corps, mais aussi apporté de l’extérieur, par l’alimentation, la pollution, les cosmétiques, inhalation… Certains déchets ou même des toxines sont également produits par les microorganismes présents dans notre corps. Dans cet article, je vais surtout te parler du rôle de détoxification du foie et te donner des clés pour l’aider à assurer correctement son job de nettoyeur du sang! Comment protéger notre foie pour qu’il assure au mieux sa fonction de détox. 1- Attention au sucre, surtout le fructose des produits industriels! Avant de parler plus en détail de détox, je veux te parler des e ffets néfastes d’une consommation excessive de sucre sur notre foie. Le foie a pour fonction de stocker le sucre, le glucose pour être précise, sous forme de glycogène. C’est-à-dire, que lorsque tu manges du sucre ou des aliments à index glycémique élevé, ton taux de glucose ou glycémie, dans le sang va augmenter. Afin de diminuer et de ramener à la normale ta glycémie, le pancréas va libérer une hormone, l’insuline. Je suis sûre que tu as déjà entendu parler de l’insuline, car c’est l’hormone que les diabétiques doivent s’injecter pour réguler leur taux de glucose dans le sang. Elle a pour fonction de faire entrer le sucre dans tes cellules et surtout dans ton foie pour faire tes réserves d’énergie. Si tu consommes trop de sucre, ton foie va se saturer, et il va alors transformer le sucre en gras. Un sucre qui est très mauvais pour ton foie, c’est le fructose contenu dans beaucoup de produits industriels ultra-transformés. Si tu regardes la liste d’ingrédients de certains produits, tu le verras appelé, sirop de fructose ou encore sirop de maïs, car le maïs est très riche en fructose. Consommé en trop grosse quantité, le sucre, dont le fructose va alors se transformer et être stocké sous forme de gras dans le foie. A la longue, le foie de vient gras. Et chez des personnes diabétiques ou souffrant d’obésité et sédentaires, on voit apparaître de véritables foies gras. Ce foie gras porte un nom, il s’agit d’une stéatose hépatique non alcoolique. C’est exactement ce qui se passe lorsque les oies ou les canards sont gavés avec du maïs pour faire…. …du foie gras. Il est malheureusement aujourd’hui de plus en plus observé, ces cas de stéatose hépatique, même chez des enfants jeunes. Mon premier conseil pour préserver ton foie, c’est de réduire les produits ultra-transformés trop riche en sucre, dont le fructose. 2- Manger des aliments bruts et le moins transformés possibles. Les fruits et légumes frais sont riches en molécules anti-inflammatoires, et certaines sont même hépatoprotectrices, c’est-à-dire qu’elles vont protéger les hépatocytes, qui sont les cellules du foie. Les nombreux aliments conseillés pour la détox du foie, comme le radis noir, le curcuma, le thé vert, l’ail, le brocoli (les légumes crucifères de la famille des choux)… possèdent tous des propriétés anti-inflammatoires. Des molécules contenues naturellement dans nos aliments frais, protègent le foie de la formation de fibrose, qui peut se compliquer en cirrhose. La fibrose, c’est quand le foie est très inflammatoire. Il produit alors beaucoup de fibre qui le rende très rigide. Avec le temps, il ne peut plus assurer toutes ses fonctions. Citons: l’asthaxantine, qui fait partie des caroténoïdes, comme le beta-carotène contenu dans la carotte, mais en plus puissant. On en trouve dans le saumon, les crevettes et c’est lui qui donne sa couleur rose au flamant rose! Attention, je ne suis pas en train de te dire qu’il faut manger du flamant rose! Evite le saumon d’élevage et préfère le saumon sauvage. Il y a aussi la myrtille. Le resvératrol, que l’on trouve dans le raisin noir mais aussi le chocolat noir. Certains vont te proposer des compléments alimentaires ou des thés spéciaux détox du foie. Personnellement, je préfère manger des produits frais avec des vrais fruits et légumes délicieusement cuisinés par mes soins que d’avaler des gélules sans gout et qui en plus, coûtent souvent très chères. Pense à consomme des salades, c’est-à-dire des aliments crus, en entrée par exemple. L’avantage du cru, c’est qu’il préserve les nutriments qui risquent d’être abîmés et perdre de leurs bénéfices avec la cuisson. 3- Privilégier le bio. Les pesticides contenus dans les fruits et légumes non bio sont de plus en plus incriminés dans diverses maladies. Les agriculteurs utilisant ces molécules chimiques en grosse quantité sont plus souvent frappés par certains types de cancer. Les pesticides sont reconnus comme des toxiques par notre corps et vont aussi transiter par le foie qui va se charger de les détoxifier afin de rendre leur élimination possible. Le mieux est donc de consommer des aliments peu ou pas transformés et bio. Attention, les produits bio, mais industriels sont aussi à éviter. Ils présentent de manière générale, les mêmes inconvénients que les produits conventionnels ultra-transformés. 4- Attention aux tisanes ou autres produits « détox du foie » A la pharmacie, vous trouverez plein de produits miracles qui soi-disant vont vous aider à détoxifier ou à booster le nettoyage du foie. Sont-ils vraiment efficaces? Afin de répondre à cette question, j’ai regardé la littérature scientifique. En faisant ces recherches sur les dernières avancées concernant les aliments protecteurs de notre foie, je suis tombée sur une publication scientifique où il était question d ’une femme, qui s’est intoxiquée le foie avec un thé détox du foie. C’est ballot! Cette pauvre femme a consommé le thé pendant deux semaines, trois fois par jour, avant de déclencher une insuffisance hépatique aiguë. Parmi les plantes utilisées dans ce thé, les chercheurs à l’origine de cet article, précisaient que plusieurs d’entres elles étaient hépatotoxiques, c’est-à-dire, toxiques pour les cellules du foie. Même si les chercheurs ne peuvent pas affirmer à 100% que c’est ce thé détox du foie qui a été responsable de l’insuffisance hépatique de cette dame, cette étude nous fait réfléchir, sur ce que nous pouvons gober au sens propre et figuré. Vous connaissez aussi peut-être l’histoire du monastère où plusieurs sœurs ont déclenché des cirrhoses de foie à force d’avoir consommé tous les jours des tisanes de thym. Il faut donc consommer avec modération toutes ces plantes aromatiques et médicinales. Elles sont riches en molécules actives qui à haute dose, peuvent avoir des effets négatifs. 5- Ne pas abuser pas de l’automédication. L’automédication, c’est quand tu prends des médicaments sans l’avis de ton médecin. Certains médicaments sont plus faciles à prendre que d’autre, car on peut les obtenir sans ordonnance, comme le paracétamol, qui est utilisé pour lutter contre la douleur ou la fièvre. Prendre un médicament, même ceux que tu peux obtenir sans ordonnance, n’est pas anodin. Les molécules qu’ils contiennent sont très actives. Et c’est souvent le foie qui va être responsable de détoxifier les médicaments, et une consommation trop importante, comme le non-respect des doses maximales, peut sérieusement l’endommager. 6- Consommer du café, mais en quantité raisonnable. Si en période de fêtes, tu as abusé de mauvais gras, de sucre, d’alcool, de viandes et qu’en plus tu consommes des médicaments et aussi beaucoup trop de café … ton foie va être surchargé de travail. Il va alors avoir du mal à assurer correctement son travail de détoxification et de nettoyage de notre sang. Le café en quantité raisonnable, c’est-à-dire 3 tasses environ / jour, est un excellent anti-inflammatoire pour notre organisme, dont notre foie et a même démontré des propriétés hépatoprotectrices. D’après une étude, 1 tasse de café consommée quotidiennement a entraîné une réduction de 15% du risque de décès par maladie hépatique chronique; 4 tasses par jour ont été associées à une réduction de 71%. 7- Attention à la cigarette électonique. Ton foie assure la détox de la caféine mais aussi de la nicotine pour les fumeurs. Donc pour ton foie réduit ta consommation de café si tu en bois plus de trois tasses par jour. Et pour ta santé, arrête de fumer! La vaporette même si elle peut être utilise pour aider à l’arrêt de la cigarette n’est pas du tout une alternative saine. D’autant plus qu’elle contient du propylène glycol, qui est toxique pour ton foie! 8- Réduire la viande rouge et les protéines animales. La viande est riche en protéines. Pour notre santé, nous avons besoin de consommer des protéines mais en quantité raisonnable. En France, nous consommons deux fois trop de viande rouge, or ce type de viande est associée à un risque accru de développer un cancer colorectal. Si tu veux aider ton foie à retrouver ses esprits, limite, voir arrête complètement, les protéines animales, particulièrement la viande rouge, pendant quelques jours. C’est en effet le foie qui va permettre l’élimination des déchets protéiques. 9- Boire beaucoup d’eau, attention à l’alcool. Le foie détoxifie aussi l’alcool afin de permettre son élimination de notre corps. Bon, l’alcool est bien sûr à consommer avec modération. Tu dois savoir que la consommation excessive et chronique d’alcool peut conduire à une cirrhose du foie. La seule solution est alors la greffe! Les cirrhoses peuvent aussi être dues à des virus qui touchent le foie, comme les hépatites. Le mieux est de boire de l’eau et en quantité suffisante, soit environ 1,5 L par jour! 10- Attention aux cosmétiques. Les cosmétiques que nous appliquons sur notre peau ne sont pas censés traverser la barrière cutanée et donc rester à la surface, au niveau de la couche cornée. Si tu prends le temps de regarder la composition des produits cosmétiques, tu verras la longue liste des molécules qui les composent dont des conservateurs, des colorants, des parfums… et qui pénètrent la peau parfois. Parmi ces molécules, le phénoxyéthanol est utilisé comme conservateur et pourrait être toxique pour le foie à haute dose. Eviter les cosmétiques qui contiennent ce conservateur, surtout les produits qui ne se rincent pas. On en trouve même dans les lingettes bébé. Quand je travaillais dans le monde des ingrédients cosmétiques, un client allemand ne voulait absolument pas de phénoxyéthanol dans les produits qu’ils nous achetaient, car ce conservateur à très mauvaise image en Allemagne. A la naissance de mon fils, j’ai reçu des tas de cadeaux pour lui, dont des cosmétiques de cette marque allemande, dont des laits hydratants… Et dedans, il y avait du phénoxyéthanol! C’est passé direct à la poubelle!! Pourquoi mettre cette molécule chimique dans les cosmétiques destinés aux bébés français. Parce que quand il s’agit de faire du profit auprès de personnes non informées, c’est plus facile de leur vendre des produits même néfastes à la santé!! 11- Maintenir un poids de forme. Ou bien, il faut que tu perdes du poids, si tu as un important surpoids, voir même si tu souffres d’obésité. Pour maintenir son poids ou en perdre, ce sont les mêmes stratégies à mettre en place. Si tu as du poids à perdre, il te faudra être patient(e) et bienveillant(e) envers toi-même. Ça se joue, dans ton assiette, dans tes baskets et même ton ta tête. Pour les aliments à privilégier, je t’en ai parlé au-dessus: mange de produits frais, bruts, évite les produits raffinés, dont le sucre, cuisine toi-même. Mange de préférence les fruits entres les repas et non pas en dessert. Bouge régulièrement, marche de manière rapide au moins 30 minutes par jour qui d’après les scientifiques, va réduire ton risque de développer de nombreuses maladies de 40%. Apprends à gérer ton stress, surtout s’il est chronique. Lorsqu’on est trop souvent stressé, les niveaux de l’hormone du stress, le cortisol, sont trop élevés, ce qui a de nombreuses conséquences sur notre santé, dont la prise de poids, surtout au niveau du ventre. Te voilà armé pour protéger ton foie et le préserver en bonne santé le plus longtemps possible, car il faut que tu saches que lui aussi il vieillit, et c’est à toi de faire en sorte qu’il vieillisse bien! Partage ton expérience en commentaire, si tu as fait des détox par exemple. Merci beaucoup. Références. Heath RD, Brahmbhatt M, Tahan AC, Ibdah JA, Tahan V. Coffee: The magical bean for liver diseases. World J Hepatol. 2017 May 28;9(15):689-696. Zhong HH, Hu SJ, Yu B, Jiang SS, Zhang J, Luo D, Yang MW, Su WY, Shao YL, Deng HL, Hong FF, Yang SL. Apoptosis in the aging liver. Oncotarget. 2017 Sep 21;8(60):102640-102652.

pour maigrir le ventre

Foie paresseux. Ainsi que l'annonça le prophète Isaïe: Le peuple des nations, qui vivait dans les ténèbres, a vu se lever une grande lumière, et sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre, une lumière a resplendi. Le même prophète a dit à ce sujet: Les nations qui ne te connaissaient pas t'invoqueront; et les peuples qui t'ignoraient accourront vers toi. Nous savons bien que tout cela s'est réalisé quand une étoile guida les trois mages, appelés de leur lointain pays, pour leur faire connaître et adorer le Roi du ciel et de la terre. Cette étoile nous invite toujours à suivre cet exemple d'obéissance et à nous soumettre, autant que nous le pouvons, à cette grâce qui attire tous les hommes vers le Christ. (Léon Ier le Grand +461, Sermon pour l’Epiphanie )

menu pour maigrir vite homme triste

Saccharum officinale. Homéopathie. Saccharum officinale (Sucre, y compris le sucre blanc raffiné ou S. Album) Pathogenesies faite par von Boenninghausen et SEBute avec 30AC. SYMPTOMES OU MENTALE pathogenèse de Saccharum officinale 1 - () enfants gourmands, capricieux, qui ne veulent que manger des sucreries. qui se plaignent toujours grognon,, pleurnichards, si elles sont plus âgées, sont insolents et paresseux. 2 - () tempérament violent, irritable, querelleuse, argumentatif. 3 Melanie avec frissons. Déprimé, hypocondriaque. Il ne parlera pas, n'a aucun intérêt, stupeur indifférent. Nostalgie. Symptômes généraux de la pathogenèse ou officinale Saccharum 4 - () s'amincit même avec délectation. L'anémie. Évanouissement. Rachitisme chez les enfants. «Chez les enfants en surpoids, gonflé, les membres du grand" (Farrington). 5 Worst: Tôt le matin, pour la colère. Mieux: dressée (dyspnée). 6 douleurs osseuses dans l'organisme. Besoins et de AVERSIRONES Saccharum officinale 7 - () grand désir de sucre. SPÉCIFIQUES Saccharum officinale 8 - () Vertiges par l'indigestion. Maux de tête chaque semaine le même jour avec des frissons graves. Le poil pousse vite. Froid dans la tête. 9 - () Les yeux fermés paupières enflées et enflammées. Ophtalmie. Falls. L'opacité de la cornée. Vision trouble. 10 - Otorrhée purulente. 11 Sneezing coryza sec. 12 Visage pâle, cadavérique; abogatada ou oedémateux. Secousses musculaires sur sa joue droite. 13 - () enduit blanc est épais. Fissures sur la langue. Grenouillette. Muguet chez les enfants. 14 des ulcères dans la gorge. 15 - () La faim de fièvre. Tôt le matin, des nausées. Vomir. Vomissements de mucus blanc, l'acide épais et adhérant sang avec frissons; journaux. Ventre gonflé, gonflé; modifiée. Digestion lente acidité, avec. Sensation de brûlure dans l'estomac, chaud ou froid. Pression dans l'estomac, le matin à jeun. Douloureuse de constriction dans l'estomac; gastralgies en hypocondriaques. Sensibilité douloureuse à l'épigastre. 16 - () foie enflé, induré. Élargie rate. Douleur dans le foie et la rate. Swollen abdomen, dur comme un roc, chez les enfants; tabès meseiiterica, adenopatia avec induration des ganglions mésentériques. 17 - () La diarrhée avec des selles aqueuses et débilitante ou mucosanguinolentas ou bilieux. Constipation avec selles dures à la selle, en alternance avec la diarrhée. Congestionnés et douloureux hémorroïdes. Prurit anal. 18 La douleur intense dans les reins. Oligurie. Polyurie avec urines une odeur très forte et les sédiments blanc. 19 énorme gonflement du scrotum. Augmentation du désir sexuel. Fréquentes pollutions. 20 règles diminué; pâle. Flow supprimé. 21 - () Irritarion toux laryngée. Enrouement lire. Toux sèche. Toux chez les enfants. Expectorarion jaunâtre, salé, très fetida; froid. L'oppression, dyspnée améliorée redressement. Pneumonie. Gonflement du sternum. Plénitude dans la poitrine, toux mieux. Élancements dans la poitrine gauche. 22 - Douleur dans la poitrine. Pouls faible et irrégulier. 23 - () picotements dans les membres. Éclaircie dans les mains et les cuisses. Oedème aux bras, aux jambes, dur comme pierre. Faiblesse paralytique dans les jambes, les chocs avec les brûlures d'estomac douloureuses. Crampes dans les mollets. 24 Insomnia. Mises en chantier de couchage. 25 - Frissons à partir de 10 h à la brunante, en commençant par le sacrum et l'extension de haut en bas, la modification ou suivie par la transpiration profuse. Froid dans la tête. Irrégulier fièvre intermittente, cala un, deux ou trois jours. 26 - Sécheresse de la peau. Suppression de la transpiration. Taches rouges ou à la peau pâle. Félon. Ulcération de granulations hypertrophiques. Herpès vieux. Saccharum officinale COMPLEMENTAIRES: Calcarca Carbonica (Saccharum est très semblable à Office. "[Farrington]).

403: Forbidden. This page cannot be displayed. Why Am I Seeing This? A 403 Forbidden error means that you do not have permission to view the requested file or resource. While sometimes the website owner does this intentionally, other times it is due to misconfigured permissions or an improper.htaccess file. How Do I Fix It? For full information on 403 errors and how to resolve them, please contact us, or learn more with the support links above.