bruler les graisses


Docteur, comment va mon foie? Excès de poids ou d'alcool, hépatite virale. Il est désormais possible de savoir par une simple prise de sang si le foie souffre en silence d'une cirrhose. Deux millions de Français ont une maladie chronique du foie et 325.000 souffriraient d'une cirrhose! «Le drame du foie, c'est qu'il s'agit d'un organe silencieux. On fait souvent le diagnostic assez tardivement, or la plupart des maladies du foie évoluent vers la cirrhose», explique le Pr Paul Calès, chef du service d'hépato-gastro-entérologie du CHU d'Angers. Il présentera les résultats du premier test sanguin de diagnostic de la cirrhose, le CirrhoMètre, dans quelques jours à Paris lors du congrès annuel de l'Association française pour l'étude du foie. Car la cirrhose est l'aboutissement redoutable d'une lente détérioration du foie: «Les cellules du foie sont progressivement remplacées par un tissu fibreux qui va empêcher le fonctionnement normal du foie, explique le Pr Victor de Lédinghen, chef du service d'hépato-gastro-entérologie et d'oncologie digestive au CHU de Bordeaux. Le patient va être malade pendant des années sans le savoir et découvrir la maladie au moment où surviennent des complications très graves.» Examen invasif. On estime en effet qu'au moment du diagnostic de cirrhose, deux patients sur trois ont déjà des complications. Et pas des moindres. Une hémorragie digestive révèle la cirrhose une fois sur trois et un cancer primitif du foie (le carcinome hépatocellulaire) une fois sur deux, les autres circonstances de découverte étant généralement celles de l'insuffisance hépatique. Surtout, l'impatience des hépatologues s'explique par le sentiment de passer à côté d'une fenêtre de lancement de traitements qui peuvent enrayer cette évolution redoutable. « Plus la maladie est prise en charge tôt, plus on va être efficace», insiste le Pr de Lédinghen. Il y a peu, la médecine était plutôt démunie pour diagnostiquer cette affection à un stade précoce. L'examen de référence pour affirmer l'existence d'une cirrhose est la ponction biopsie hépatique, qui consiste à prélever du tissu hépatique. Cet examen invasif, loin d'être anodin, n'est pas dénué de risques; sans compter que les prélèvements, forcément limités, peuvent passer à côté de lésions plus sévères et conduire à sous-estimer la gravité de l'atteinte du foie. Heureusement, des examens non invasifs se sont imposés progressivement pour évaluer la fonction du foie, que ce soit par prise de sang (dosage des transaminases puis de marqueurs multiples) ou par imagerie (échographie). Ainsi le FibroScan, l'un des quatre tests non invasifs validés par la Haute Autorité de santé (HAS) il y a trois ans, consiste-t-il à poser une sonde sur le foie et à mesurer la dureté de celui-ci par émission d'ultrasons: «C'est devenu le test le plus reconnu dans le monde, explique le Pr de Lédinghen. Dans notre service, nous en faisons environ 4 500 chaque année pour seulement 150 biopsies hépatiques.» En cas de doute et en cancérologie, par exemple, la biopsie demeure souvent incontournable. Mais les dosages sanguins rivalisent désormais eux aussi avec la biopsie, en affichant des résultats plus que flatteurs. Il faut dire que les tests ne cessent de s'améliorer. Le principe est de sélectionner les marqueurs du sang les plus performants pour confirmer le diagnostic. Moins cher… et remboursé. Après le FibroTest commercialisé en 2002, le Pr Calès a fondé la société BioLiveScale pour proposer un test sanguin de deuxième génération, le FibroMètre, puis, cette année, le premier test sanguin spécifiquement destiné à diagnostiquer la cirrhose, le CirrhoMètre. «Après une prise de sang, qui peut être faite dans n'importe quel laboratoire de biologie, on obtient en quelques jours non seulement un diagnostic du stade de fibrose, ce que faisaient les tests plus anciens, mais on est aussi capable, si le patient dépasse certains seuils, d'affirmer ou d'exclure le diagnostic de cirrhose», précise-t-il. Autrement dit, dans 75 % des cas, la prise de sang aura suffi sans qu'il soit besoin de recourir au FibroScan ou à la biopsie. Avantage non négligeable, «le CirrhoMètre est remboursé à 100 % par la Sécurité sociale au prix de 37,80 euros, lorsqu'il est prescrit dans le cadre d'une hépatite C non traitée et sans comorbidité chez l'adulte», précise le Pr Calès. Ces tests non invasifs qui révolutionnent l'hépatologie ouvrent aujourd'hui la porte à un dépistage plus précoce de la cirrhose et à sa prévention dans les maladies hépatiques. Qui est concerné? Pour le Pr de Lédinghen, «tous ceux qui ont des facteurs de risque d'hépatite virale, notamment les gens qui ont eu des transfusions ou qui ont utilisé de la drogue par voie intraveineuse, ceux qui viennent des pays asiatiques ou africains, ceux qui ont une consommation excessive d'alcool et aussi tous les gens en surpoids ou diabétiques, car on sait que cela accroît le risque de développer une cirrhose du foie». Prévention. L'objectif est bien sûr la prise en charge précoce. Identifier le stade de gravité de la fibrose du foie permet d'expliquer, par exemple, à un patient au stade de cirrhose alcoolique que l'abstinence peut diminuer de moitié son risque de décès à moyen terme. Cela permet aussi d'adapter la stratégie de prise en charge ou encore de mieux ajuster le traitement antiviral en cas d'hépatite.

boisson efficace pour maigrir plus

Douleur foie. Des récentes découvertes [1] de chercheurs en nutrition de la Washington University School of Medicine de St. Louis suggèrent que ce n’est pas la graisse stockée sur le ventre qui affecte les facteurs de risque métabolique pour les diabètes, triglycérides et maladies cardiovasculaires, mais plutôt celle collectée dans le foie. Avoir trop de graisse dans le foie est connu comme étant la maladie du foie gras non-alcoolique. Les chercheurs ont rapporté, dans le journal PNAS, que quand la graisse est collectée dans le foie, les gens vivent de sérieux problèmes métaboliques comme une résistance à l’insuline, qui affecte la capacité du corps à métaboliser le sucre. Ils ont aussi une augmentation de la production de particules de gras dans le foie, qui sont secrétées dans le sang, et qui augmentent les niveaux de triglycérides. Pendant des années, les scientifiques ont noté que quand les individus avaient de la graisse corporelle, cela influençait leurs risques métaboliques et cardiovasculaires. Une augmentation de la graisse dans le ventre, connue sous le nom de "graisse viscérale", est associée à une augmentation du risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. "Les données, provenant d’un grand nombre d’études, montrent que la graisse viscérale est associée à un risque métabolique, ce qui a conduit à la croyance que la graisse viscérale pourrait même être la cause de troubles métaboliques" explique le Dr Samuel Klein. "Cependant, la graisse viscérale suit étroitement la graisse du foie. Nous avons découvert qu’un excès de gras dans le foie, et non pas de gras viscéral, était un marqueur clé du dysfonctionnement métabolique. La graisse viscérale pourrait simplement être un spectateur innocent associé à la graisse dans le foie." Klein, Professeur de Médecine et de Science Nutritionnelle à Danforth, dirige la Division de Science Gériatrique et Nutritionnelle et le Centre de Recherche Appliquée. Il déclare que la plupart de notre graisse corporelle, aussi appelée graisse sous-cutanée, est localisée sous notre peau, mais qu’environ 10% est présente à l’intérieur du ventre, tandis que de plus petites quantités se trouvent à l’intérieur des organes comme dans le foie ou les muscles. Cette étude compare les gens obèses ayant des quantités élevées et normales de graisse dans le foie. Tous les sujets étaient classés par âge, sexe, indice de masse corporelle (IMC), pourcentage de graisse corporelle et degré d’obésité. Par des évaluations rigoureuses des gens obèses avec différentes quantités de graisse viscérale ou de graisse dans le foie, l’équipe de Klein a déterminé que l’excès de graisse dans le foie identifiait les individus qui sont à risques de problèmes métaboliques. "Nous ne savons pas exactement pourquoi certaines graisses, particulièrement les triglycérides, s’accumuleront à l’intérieur du foie et les muscles de certaines personnes et pas chez d’autres" dit Elisa Fabbrini, auteure principale et professeure de médecine. "Mais nos données suggèrent qu’une protéine appelée CD36, qui contrôle le transport des acides gras du sang vers les différents tissus, est impliquée." Les acides gras sont les éléments de base de la fabrication des graisses, connus comme les triglycérides. Klein, Fabbrini et ses collègues ont trouvé que les niveaux de CD36 sont plus faibles dans les tissus graisseux et plus élevés dans les tissus musculaires chez les gens qui ont des niveaux importants de graisse dans le foie. Fabbrini et Klein expliquent que les changements dans l’activité de la CD36 pourraient être responsables de la circulation détournée des acides gras des tissus graisseux dans les tissus du foie et des muscles, où ils sont transformés en triglycérides. Une augmentation des acides gras dans les tissus pourrait être responsable de la dysfonction métabolique. Klein ajoute que ceux qui sont obèses, mais qui n’ont pas de niveaux élevés de gras dans le foie, devraient être encouragés à perdre du poids, mais ceux avec des niveaux élevés de graisse dans le foie sont particulièrement à risque face aux maladies de cœur et les diabètes. Il affirme qu’ils ont besoin d’être traités afin de les aider à perdre du poids parce que des kilos en moins peuvent faire la différence. "La maladie du foie gras est totalement réversible" dit-il. "Si vous perdez une petite quantité de poids, vous pouvez nettement réduire la graisse contenue dans votre foie. En fait, même deux jours de restriction calorique peuvent causer une large réduction de la graisse dans le foie, et améliorer la sensibilité à l’insuline." Références: [1] Fabbrini E, Magkos F, Mohammed S, Pietka T, Abumrad NA, Patterson BW, Okunade A, Klein S. Intrahepatic fat, not visceral fat, is linked with metabolic complications of obesity. PNAS (2009), Aout 24, 2009.

de quoi manger pour maigrir

AGIR SANTE. RÉVEILLEZ VOTRE MÉDECIN INTÉRIEUR! vendredi 22 avril 2011. DRAINAGE DE PRINTEMPS: PRUDENCE. NE FAITES PAS N'IMPORTE QUOI! On entend dire partout que le printemps est la saison pour se " nettoyer de l'intérieur ". Les rayons des magasin diététiques regorgent de "draineurs" en tous genres. Je sais que vous êtes nombreux à être perdus face à ces recommandations Voici donc quelques conseils de bon sens. Tout d'abord revoyez votre hygiène de vie. Il ne sert à rien de se drainer si vous continuez à mal vous nourrir, à manquer de sommeil, à fumer, à ne pas faire d'exercice physique. Adaptez votre démarche à votre état de santé et à votre vitalité: un nettoyage trop puissant pour vous risque de vous épuiser. Consultez un thérapeute qui vous prodiguera des conseils individualisés. Un organisme qui se nettoie peut se manifester par quelques désagréments: boutons, mal de tête, nausées, haleine chargée. Si ces symptômes sont trop violents diminuer les doses ou prenez votre produit un jour sur deux. POURQUOI FAUT-IL NETTOYER NOTRE ORGANISME AU PRINTEMPS? Nous sortons de l'hiver, saison ou notre corps a fait des réserves afin de faire face aux besoins énergétiques nécessaires pour conserver sa température interne. Au printemps, c'est l'inverse: le corps à besoin de s'alléger, le sang d'être fluide et dépollué pour préparer la saison à venir. C'est donc le moment de stimuler nos émonctoires pour les aider à réaliser ce nettoyage. LE FOIE: ORGANE PRIM ORD IAL ET TRAVAIL PHÉNOMÉNAL. Pour la médecine chinoise le printemps est la saison du foie: c'est le moment de l'année où son énergie est la plus haute, l'époque idéale pour lui donner un coup de pouce. Je vous rappelle que le foie effectue à lui seul autour de 600 fonctions essentielles à notre organisme. Avec ses 1,5 kg, c'est le plus gros organe du corps. Il filtre 1,5 litre de sang à chaque minute. Parmi les rôles du foie vous retrouverez, entre autres, le stockage d'énergie, de vitamines, de minéraux, régulation de la glycémie en libérant le glucose dans le sang, production de bonnes graisses, des enzymes, des anticorps, des hormones, drainage des substances toxiques. Vous comprenez donc que cet organe a grandement besoin d'un coup de pouce, surtout à notre époque où il est plus que surmené! VOICI QUELQUES SIGNES QUI PEUVENT ÊTRE RÉVÉLATEURS D'UN MAUVAIS FONCTIONNEMENT HÉPATIQUE: - problèmes de peau divers (acné, eczéma, psoriasis. ). - malaises digestifs: ballonnements, gaz, crampes, constipation, diarrhée, état nauséeux (particulièrement après avoir consommé des aliments gras), mauvaise haleine, langue chargée le matin. - prise de poids au niveau de l'abdomen. Mais aussi: difficulté de concentration, de sommeil, manque d’énergie, anémie, hypercholestérolémie, hypertension artérielle, migraines, hypoglycémie ou glycémie instable. Sachez également que les troubles du foie peuvent aggraver les troubles d'origine allergiques: rhume des foins, urticaire, asthme. Le syndrome prémenstruel peut aussi être favorisé par un foie en dysfonctionnement: parlez-en à votre thérapeute. Les médecins chinois attribuent également le mauvais état des ongles et les raideurs musculaires et tendineuses à la faiblesse du foie. Les émotions et la pensée étant étroitement liées au fonctionnement des organes nous aurons quelquefois, à cette saison, du mal à contrôler certaines émotions en lien avec un déséquilibre du foie. On peut retrouver des états dépressifs, des insomnies, de l'anxiété, de l'irritabilité ou de la colère. QUELQUES CONSEILS GÉNÉRAUX POUR ALLÉGER LE TRAVAIL DU FOIE. - Commencez la journée par un grand verre d'eau tiède afin de provoquer une vidange de la vésicule biliaire et de relancer le travail du foie. Vous pouvez y ajouter 3-4 gouttes de jus de citron frais. - Buvez au minimum 8 verres d'eau par jour, à petites gorgées pour bien hydrater vos cellules. - Écoutez votre corps: ne mangez que si vous avez faim et arrêtez-vous sitôt que vous êtes rassasié. - Mâchez longuement chaque bouchée et prenez le temps pour votre repas. Ne mangez pas si vous êtes contrarié. - Adoptez une alimentation dépurative, riche en fruits et légumes crus (si vous les supportez) et cuits associés à des céréales légères comme le quinoa, le riz complet, le millet ou le sarrasin. - Adoptez des modes de cuisson douce: vapeur, étouffée, papillote. - Commencez votre repas par un aliment cru: les enzymes qu'il contient vont favoriser votre digestion. - Consommez des herbes fraîches et des épices comme le gingembre, la cannelle ou le curcuma. Cette dernière étant, par excellence, l'épice du foie. - Limitez au maximum les laitages et les produits contenant du gluten (pain, pâtes. ) et les aliments industriels. - Évitez les sucreries: l'excès de sucre (entre autres méfaits) se convertit en graisse ce qui favorise l'excès de cholestérol, de tri-glycérides et, à terme, les maladies cardiovasculaires. - Supprimez l' alcool: c'est le premier ennemi du foie. Bien sûr les personnes qui ont l'habitude de consommer un verre de vin rouge à table peuvent continuer si c'est un plaisir. - Diminuez au maximum les graisses saturées ( viande, charcuterie, fromage, beurre) et surtout les graisses trans contenues dans les produits industriels. Le foie est l'organe brûleur de graisses par excellence: si vous le submergez de lipides de mauvaises qualité, il sera incapable d'exécuter convenablement ses fonctions métaboliques. Vous risquez de prendre du poids plus facilement surtout au niveau de l'abdomen. On sait maintenant que la prise de poids à cet endroit favorise l'apparition des maladies cardiovasculaires. - Buvez un minimum de café. - " Décomplexifiez" vos repas le plus possible. Évitez les mélanges. Les repas traditionnels: entrée, plat, fromage, dessert, alcool et café sont très lourds à digérer et font prendre du poids. Plus vous faites d'association plus vous surchargez le foie. Il est judicieux d'alléger certains repas en ne consommant qu'une soupe de légumes ou un seul aliment (mono-diète de pommes, de riz, de jus de légumes. ). Vous retrouverez un bel entrain et votre foie pourra s'occuper d'autre chose que d'une digestion fastidieuse. - Ne buvez pas trop au repas pour ne pas noyer les enzymes digestives. - Mangez des graines germées qui ont des vertus purificatrices grâce à leur richesse en chlorophylle, en vitamine C, en acides aminés et en acides gras. - Augmentez la consommation des aliments qui purifient le foie, en particulier les aliments amers et/ou soufrés: crucifères (brocolis, choux de Bruxelles, choux, choux-fleurs), ail, oignon, céleri, asperge, radis noir, pissenlit, artichaut. - Rappelez-vous également que c'est le foie qui nettoie votre corps de toutes les substances chimiques ingérées (médicaments, pesticides, insecticides, colorants, conservateurs. ) mais aussi inhalées (fumée de cigarette, pollution automobile. Allégez son travail au maximum. - Prenez soin de votre intestin: vous ne pouvez pas avoir un foie en bonne santé si votre intestin ne se porte pas bien. - Évitez les carences en vitamine C et en taurine ( poisson, viande, fruits de mer, oeufs, algues) car ces deux nutriments sont indispensables au bon fonctionnement du foie. - D'une manière générale le calme, la paix, la sérénité, l’ humour, le respect de soi-même et de l’autre et de nos capacités, tout en préservant notre territoire, garderont notre foie en bon état. QUELQUES PLANTES AMIES DU FOIE. Je vous rappelle ici les principales plantes connues pour leur action sur le foie. Ce sont des conseils d'ordre général à adapter bien sûr à votre cas particulier. La betterave: hé oui, notre bonne vieille betterave, à condition de la consommer crue (râpée c'est délicieux), contient de la bétaïne qui stimule et régularise la fonction hépatique. Pour renforcer son action prendre 1 à 2 verres de jus frais ou lacto-fermenté par jour. L'ortie: pensez-y si vous en avez dans votre jardin. Dépurative, sa tisane est une merveilleuse cure de printemps. Elle stimule l'ensemble des fonctions digestives et ses feuilles permettent un excellent drainage du foie et de la vésicule. Le pissenlit: C 'est un excellent dépuratif général qui nettoie le foie et les reins. En salade, c'est une délicieuse cure de printemps riche en vitamine C. Vous pouvez préparer également des tisanes de feuilles, de même que des décoctions de racines. On en trouve aussi dans le commerce sous forme de gélules, d'extrait sec ou aqueux ou d'ampoules buvables. La sauge: sa tisane exerce une action très positive sur les troubles hépatiques, qu'elle améliore rapidement. Le romarin: stimule et décongestionne le foie et la vésicule biliaire. L'artichaut: C'est un tonique amer présentant des propriétés hépato protectrices. Tonique et apéritif, il stimule et régularise le métabolisme et les fonctions du foie. Certains l'utilisent avec bonheur les lendemains de fête trop arrosée. C'est aussi un purifiant du sang. A prendre en décoction ou en gélules. Le curcuma: Remarquable plante du foie, puissamment hépato-protectrice. Elle augmente la sécrétion de bile de 100%, prévient la formation de calculs biliaires. On peut en saupoudrer les aliments ou la prendre sous forme de gélules. Cette épice ayant de nombreuses autres propriétés, je vous renvoie à la note que j'avais faite le 22 février 2010. Le chardon-marie: C'est un grand protecteur du foie (et des reins) qui permet aux cellules de se régénérer, con seillé contre l'hépatite, la cirrhose, les calculs biliaires. C'est une plante extrêmement bien tolérée. On peut la prendre sous diverses formes: gélules de plantes séchées, comprimés. Le radis noir: La plante de détoxification du foie par excellence, elle entraîne une vidange de la vésicule biliaire. Elle facilite le transit, génère une production de bile et a une action positive sur les allergies (le foie étant impliqué dans tous les processus allergiques). Mangez-en régulièrement en salade. Par contre, en ce qui concerne la cure j'aurais quelques réserves: elle est très puissante, soyez prudent si vous êtes de tempérament neuro-arthritique car vous risquez de vous dévitaliser. Le chrysantellum americanum: Beaucoup moins connue cette plante est pourtant un remarquable hépato-protecteur. Elle a de multiples propriétés. En voici quelques-unes parmi d'autres: elle relance les fonctions métaboliques du foie, favorise le drainage de la vésicule biliaire, elle prévient la formation de calculs quelle que soir leur localisation, elle aide à lutter contre les tri-glycérides et l'excès de cholestérol dans le sang. De plus c'est un draineur présentant une action générale. On peut se procurer cette plante sous diverses formes: plante sèche à préparer en décoction, extrait fluide, ou en gélules d'extrait sec. Si vous voulez plus de renseignements sur les produits drainants regardez au 26 février 2010: j'avais résumé une émission Bien-être sur le sujet.

meilleur traitement pour maigrir en manges

Dictionnaire des Sciences Animales. Dictionnaire des Sciences Animales.

meilleur aliment pour maigrir

Comment Nettoyer votre foie naturellement. On sait tous qu’il joue un rôle important dans notre organisme mais à quoi serte réellement le foie? D’abord, c’est le plus gros organe solide du corps humain. Situé dans l’abdomen, il joue un rôle de filtre. En recevant 1,5 litres de sang par minute, il élimine entre autres les toxines pour purifier le flux sanguin de toute substance nocive. C’est pourquoi, il faut prendre bien soin de son foie et l’épurer régulièrement à son tour pour rester en bonne santé. • Les excès d’alcool et de caféine ne sont pas recommandés pour le foie. Préférez l’eau qui hydrate les organes et les détoxifie! • Consommez du citron tous les jours car cela stimule la production de la bile et permet au foie de se regénérer. • Misez sur le thé vert qui regorge de catéchise, une substance antioxydants, reconnue pour ses bienfaits anti-cancer. • Mangez de l’ail mais aussi de l’avocat et du curcuma qui sont riches en allicine et du sélénium qui débarrassent le foie de tout excédent de toxines. • Croquez dans des fruits et faites le plein de jus car ils renferment des acides bons pour la santé et protègent le foie de l’hépatite et de la cirrhose.

Et si c’était le foie? Vous avez les yeux rouges ou les yeux qui piquent? Vous avez des douleurs articulaires, tendineuses ou des torticolis? Vous avez des maux de tête ou des migraines ophtalmiques? Vous avez des accès de colère, vous êtes irritable? Et vous mesdames, vous avez des règles abondantes ou des douleurs avant vos règles? Si vous avez répondu « oui » à plusieurs de ces questions, votre foie y est sûrement pour quelque chose! A quoi sert le foie? Le foie est le plus gros organe solide du corps humain. Il reçoit environ 1,5 litres de sang par minute et intervient dans 3 grandes fonctions vitales indispensables à notre organisme: l’épuration, la synthèse et le stockage. Il a une fonction d’épuration: Le foie récupère et transforme de nombreux toxiques, pour les rendre inoffensifs avant de les éliminer. Il détruit les globules rouges et les globules blancs vieillis, ainsi que certaines bactéries présentes dans le sang. Il détruit les toxiques provenant naturellement des déchets produits par notre organisme (comme l’ammoniac), mais aussi ceux que nous ingérons (comme l’alcool). Il neutralise les médicaments que nous absorbons après qu’ils aient produit leurs effets, évitant ainsi une accumulation dangereuse. Il a une fonction de synthèse: Le foie intervient dans le métabolisme des glucides, des lipides (cholestérol, triglycérides) et des protéines (albumine). Il a un rôle essentiel dans la production des facteurs de coagulation qui permettent d’éviter les hémorragies. Il intervient dans la production et la sécrétion de la bile (0,6 à 1,2 litres par jour) qui est emmagasinée et concentrée dans la vésicule biliaire. Il a une fonction de stockage: Le foie emmagasine les vitamines liposolubles (A, D, K, E) et le glycogène. Il stocke ainsi l’énergie sous forme de sucre qu’il met à disposition de l’organisme en cas de besoin. Le foie est un organe vital, un des plus importants de l’organisme. Le foie en médecine chinoise. En MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), le Foie exerce deux grandes fonctions: réguler la circulation de l’énergie, et drainer et mettre le sang en réserve. Il a également des liens avec les tendons, les yeux, les ongles ainsi que l’activité des rêves. En MTC, si l’énergie du foie est bloquée, cela entraîne des tensions émotionnelles, des frustrations et de la dépression. Et inversement une vie émotionnelle caractérisée par la frustration, la dépression, la colère refoulée et l’instabilité, perturbe la fonction du foie et altère la libre circulation de l’énergie (ou QI). Les répercussions majeures sont les suivantes: Sur les tendons: la faculté de contracter ou de relâcher ses tendons dépend de la façon dont ils sont nourris et humidifiées par le sang du foie. L’état de nos tendons a une influence sur notre liberté de mouvement. Leur capacité à se contracter ou se relâcher assure le bon mouvement des articulations. Sur les yeux: en MTC, l’œil est l’organe des sens associé au foie. C’est parce que les yeux sont nourris et humidifiés par le sang du foie qu’ils peuvent voir. Sur la tête: la colère fait monter le QI (l’énergie), si bien que la plupart des symptômes se manifestent au niveau de la tête et du cou: céphalées, acouphènes, vertiges, rougeurs sur la face intérieure du cou, visage rouge, soif, langue rouge et goût amer dans la bouche. Plus globalement, les symptômes d’un foie en disfonctionnement sont une fatigue chronique, des maux de tête, une digestion difficile, des aigreurs d’estomac, des problèmes de vésicule biliaire, des troubles aux articulations, des yeux rouges… Quelques conseils. Il vaut mieux prendre soin régulièrement de son foie pour éviter l’excès de toxines. Vous pouvez boire un jus de citron pressé dans un verre d’eau chaude tous les matins, ou boire régulièrement des infusions de romarin. Le radis noir, l’huile d’olive, l’artichaut et le chardon sont également recommandés par périodes de cures pour éliminer les toxines. Le Dien Chan est bien sûr très efficace pour réguler ou drainer le foie. Alors un conseil: prenez soin de votre foie, et votre état général sera grandement amélioré. Did you like this article? Share it with your friends!