quelle plante fait maigrir conjugations


CIRRHOSE. Cirrhose du Foie, Biliaire primitive, Secondaire, Non alcoolique. Définition d'une cirrhose. La cirrhose est une maladie du foie qui entraîne des lésions irréversibles. Les principales causes d'une cirrhose sont la consommation excessive et durable d’ alcool, l' hépatite virale B et l' hépatite virale C. Cependant, il existe d’autres causes possibles de cirrhose. Les personnes atteintes de cirrhose peuvent développer une jaunisse (Jaunissement de la peau, des yeux et de la langue), des démangeaisons et même une fatigue extrême. De graves dommages au foie surviennent dans le cas d'une cirrhose à long terme. En effet, lorsque le tissu hépatique sain est détruit et remplacé par du tissu cicatriciel, les conséquences deviennent plus graves et peuvent même entraîner le blocage de la circulation sanguine dans le foie. La cirrhose est une maladie progressive: Elle se développe lentement sur plusieurs années jusqu’à ce qu’elle atteigne son objectif final, celui d’ arrêter la fonction hépatique. C’est ce qu’on appelle alors une « insuffisance hépatique ». Fonctions essentielles du foie. Le foie possède plusieurs fonctions essentielles, y compris la détoxication des substances nocives dans le corps. Le foie purifie le sang et fabrique également des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement du corps humain. Si la cirrhose est encore au stade primaire, le foie peut encore réparer les cellules agressées et continue de fonctionner correctement. Par contre, si la cirrhose a atteint un stade avancé, c’est-à-dire si la formation de tissu cicatriciel est de plus en plus conséquente, les dommages seront irréparables. Dans ce dernier cas, le tissu hépatique est remplacé par du tissu cicatriciel fibreux ainsi que des nodules de régénération (types de "grumeaux" qui apparaissent à la suite d'un processus à travers lequel un tissu endommagé est régénéré). Signes et symptômes d'une cirrhose. Les symptômes d'une cirrhose ne sont pas nombreux au cours des premiers stades du développement de la maladie. Cependant, comme le tissu cicatriciel s'accumule petit à petit, la capacité du foie à fonctionner correctement est de plus en plus compromise. Les signes et symptômes de cirrhose suivants peuvent alors se produire: Des veines sont visibles sur la peau située dans la partie supérieure de l’abdomen De la fatigue Insomnie Des démangeaisons de la peau Une perte d’appétit Une perte de poids Des nausées Des douleurs ou une sensibilité dans la zone où se trouve le foie Des paumes rouges ou tachées De la faiblesse Etc. Les signes et symptômes suivants peuvent apparaître si la cirrhose arrive à un stade avancé: L’abdomen se remplit de fluide, entraînant une grosse dilatation du ventre (ascite) Le rythme cardiaque s’accélère La personnalité est altérée (car les toxines contenues dans le sang s’accumulent et affectent ainsi le cerveau) Saignement des gencives Le corps et les avant-bras s’amaigrissent Le corps a de plus en plus de difficulté à absorber et à éliminer l’alcool Le corps a de plus en plus de difficulté à assimiler de la drogue De la confusion Des vertiges L'accumulation de liquide sur les chevilles, les pieds et les jambes (œdème) La perte des cheveux Une plus grande sensibilité aux blessures La jaunisse (jaunissement de la peau, de la langue et du blanc des yeux) La perte de la libido ou désir sexuel Des problèmes de mémoire Fièvres plus fréquentes (susceptibilité aux infections) Des crampes musculaires Des saignements de nez Une douleur à l'épaule droite De l'essoufflement Les selles deviennent noires et goudronneuses ou alors très pâles L'urine devient plus foncée Des vomissements de sang Des troubles de la marche Etc. Causes d'une cirrhose. Les causes les plus connues d'une cirrhose sont l' abus d'alcool à long terme ainsi que l'hépatite B et C.ce ne sont pas les seules causes bien évidemment. Les toxines, y compris l’alcool, sont normalement éliminées par le foie. Toutefois, si la quantité d’alcool devient trop élevée, le foie peut être surchargé de travail et ainsi ses cellules peuvent être endommagées. Les grands buveurs réguliers et à long terme sont beaucoup plus susceptibles de développer une cirrhose, en comparaison à d'autres personnes en bonne santé. Il est toutefois faux de penser que les alcooliques confirmés sont les seules personnes susceptibles de développer une cirrhose. La consommation d’alcool d’une manière excessive et régulière peut également entraîner un développement de cirrhose. D’une manière générale, il faut au moins une dizaine d’années de consommation régulière d’alcool pour développer une cirrhose. Toutefois, cette durée varie selon chaque individu. Notons également que pour une même quantité d’alcool consommée, les femmes sont plus enclins à développer des symptômes de cirrhose par rapport aux hommes. Hépatite et cirrhose. L'hépatite C est une infection transmissible par le sang. Elle peut endommager le foie et entraîne ainsi le développement d'une cirrhose. L' hépatite C est la principale cause de la cirrhose en Europe occidentale, en Amérique du Nord et dans de nombreuses autres parties du monde. La cirrhose peut aussi être causée par l'hépatite B. Cirrhose et stéatohépatite non alcoolique (NASH) La stéatohépatite non alcoolique se constate surtout chez les personnes obèses, les diabétiques, les personnes ayant un taux élevé en graisse dans le sang ainsi que les personnes souffrant d’hypertension artérielle. Dans le corps humain, la s téatohépatite non alcoolique commence par une accumulation excessive de graisse dans le foie. La graisse provoque alors une inflammation ainsi que des cicatrices dans le foie, entraînant par la suite le développement d'une cirrhose. Cirrhose et hépatite auto-immune. Quelquefois, on peut trouver des cas où le système immunitaire d’une personne attaque ses propres organes comme si ceux-ci étaient des corps étrangers. Dans la plupart des cas, le foie est attaqué, ce qui entraîne une cirrhose. L’ hémochromatose, qui se définit par une accumulation anormale de fer dans le foie et dans certaines autres parties du corps La maladie de Wilson, qui se définit par une accumulation anormale de cuivre dans le foie et dans certaines autres parties du corps Le blocage des voies biliaires: Certaines maladies, comme le cancer des voies biliaires ou le cancer du pancréas, peuvent bloquer les canaux biliaires, ce qui augmente le risque de cirrhose Le syndrome de Budd-Chiari résulte de l’obstruction de la veine hépatique (le vaisseau sanguin qui transporte le sang dans le foie), conduisant à une hypertrophie du foie. Diagnostiquer une cirrhose. À son stade primaire, une cirrhose est souvent détectée lorsque le patient va se faire diagnostiquer chez son médecin pour une autre affection qui ne présente pas de symptômes apparents. Toute personne présentant les symptômes suivants doit impérativement consulter son médecin dans les meilleurs délais: De la fièvre accompagnée de frissons De l' essoufflement Des vomissements de sang Des selles noires ou "goudronneuses" Des moments de somnolence ou de confusion. Lorsque le médecin traitant examine le patient, il va tâter la zone autour du foie afin de déterminer si celui-ci est dilaté. Le patient sera également interrogé sur ses antécédents et sur son mode de vie (consommation d’alcool, etc.) Les tests suivants peuvent également être effectués pour aider au diagnostic d'une cirrhose: Une analyse de sang permettant d’évaluer le degré de fonctionnement du foie et de déterminer s’il existe des dommages Des examens d’imagerie: Il peut s’agir d’une échographie, d’une tomodensitométrie ou encore d’une IRM (Imagerie par résonance magnétique) de balayage du foie. En plus de pouvoir constater si le foie est dilaté, le médecin pourra également détecter l’existence de cicatrices Une biopsie, c’est-à-dire un prélèvement d’échantillon de cellules du foie pour être examinées au microscope Une endoscopie: Un endoscope, un long tube mince dont le bout est doté d’une caméra et d’une lumière, est inséré dans la trachée du patient et descend jusqu’à l’estomac de celui-ci. Le médecin, qui peut voir l’intérieur de l’estomac du patient à travers un écran, va essayer de déceler des vaisseaux sanguins gonflés (varices), un signe caractéristique de la cirrhose. Cirrhose et score de Child-Pugh. Le score de Child Pugh a pour rôle d’évaluer le pronostic des maladies chroniques du foie et essentiellement la cirrhose. À l’origine, le score de Child Pugh a été utilisé afin de prévenir la mortalité au cours d’une chirurgie, mais il est aujourd’hui utilisé afin de déterminer si le patient aura besoin ou pas d’une greffe éventuelle du foie. Il s’agit d’une combinaison de points numérotés et des lettres A, B et C:

comment faire pour maigrir mes pieds gonflent

Hépatites: le foie en péril. Dans le monde, une personne sur douze souffre d'une hépatite. Ces inflammations du foie sont avant tout dues à des virus, or plus de la moitié des porteurs de tels virus de l'hépatite ne se savent pas infectés! Quels sont les signes, les traitements et les conséquences d'une hépatite? A,B ou C, quelle est la plus grave? Par La rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP. Rédigé le 11/12/2008, mis à jour le 26/08/2015 à 14:35. Hépatites: le foie en péril. Une maladie insidieuse. Grande fatigue, fièvre… ces symptômes peuvent être ceux d'une grippe ou d'une hépatite. On parle d'hépatite quand le foie est le siège d'une inflammation. Elle peut être due à un abus d'alcool ou à la consommation de certains médicaments dans les cas d' hépatites toxiques. Mais l'hépatite peut aussi être virale. On connaît six types de virus responsables d'hépatites: A, B, C, D, E et G. Il y aurait même un type F mais tout le monde n'est pas d'accord. Le foie est un organe vital chargé de filtrer le sang, et c'est le plus souvent par le sang que ces virus attaquent. Le foie est un organe très vascularisé, donc gorgé de sang. Une fois à l'intérieur des cellules, le virus se multiplie et déclenche l'inflammation dite "aiguë". L'évolution et la gravité dépendent surtout du type du virus. L' hépatite A est généralement bénigne. Les hépatites B et C, en revanche, sont beaucoup plus graves. L'hépatite B peut évoluer vers une hépatite fulminante, souvent mortelle, ou vers une hépatite chronique avec des complications. Le virus de l' hépatite C, quant à lui, peut évoluer vers une cirrhose du foie qui est responsable de décès par complications ou par le développement d'un cancer du foie. Et cette évolution peut se produire 30 ou 40 ans après la contamination. Les hépatites B et C représentent donc un véritable enjeu de santé publique. Des traitements lourds. Contrairement à l'hépatite B, l' hépatite C n'a pas encore de vaccin. Depuis sa découverte en 1989, elle est traitée par des molécules, interféron d'abord, puis interféron et ribavirine. En 2012, a été introduite sur le marché, une troisième molécule, le bocéprévir. Cette trithérapie a été proposée aux personne atteintes de cirrhose sévère. Le bocéprévir et télaprévir peuvent remplacer, dans certaines formes d'hépatite C (génotype 1 du virus de l'hépatite C) le traitement par interféron et rivabirine. Hépatite virale: une maladie sous surveillance. Traitement efficaces ou pas, les patients doivent alors se soumettre à des examens réguliers qui permettent de surveiller l'évolution de la maladie. Ainsi, les patients doivent subir régulièrement des biopsies, examen durant lequel le médecin prélève à l'aide d'une aiguille, des échantillons du foie malade. Vers des examens moins invasifs. La biopsie est ce qu'on appelle un geste invasif qui peut même, c'est rare, présenter des complications. On a donc recours aujourd'hui à un autre type d'examen qui combine prise de sang et mesure de l'élasticité du foie à l'aide d'un appareil spécifique, le fibroscan. Un appareil qui ne nécessite pas de prélever des échantillons de foie et qui apporte plus de confort pour le patient. Il s'agit d'un examen totalement indolore qui s'apparente à un examen doppler. Il ne prend que cinq minutes et le résultat de la mesure est connu immédiatement. Cet examen permet de mesurer l'élasticité du foie (plus le foie est dur, plus la fibrose est importante). Une double consultation addictologue-hépatologue. La prise en charge de l'hépatite C est longue, difficile. En plus de la prescription médicale, il faut gérer les effets secondaires, les troubles psychologiques liés au traitement ou déjà présents. Pour cette raison, une consultation double a été mise en place à l'hôpital Henri Mondor de Créteil. En plus de l'hépatologue, un addictologue suit les patients, principalement anciens usagers de drogue ou d'alcool.

the vert pour maigrir vite homme et femme

Jaunisse.org. Information sur la jaunisse. Symptômes, causes et traitement. Jaunisse. La jaunisse ou ictère est une coloration jaune de la peau, des muqueuses et du blanc des yeux causées par augmentation de la quantité de bilirubine dans le sang. La jaunisse est le signe d’une maladie sous-jacente. La bilirubine est un sous-produit de la décomposition par jour naturelle et la destruction des globules rouges du sang dans le corps. La molécule d’hémoglobine est libérée dans le sang par ce procédé est divisé, à la partie de l’hème de subir une conversion chimique de la bilirubine. Normalement, le foie métabolise et excrète la bilirubine dans la bile.Toutefois, s’il ya une perturbation dans le métabolisme normal et / ou la production de bilirubine, la jaunisse peut entraîner. Symptômes. Jaunisse, par elle-même, provoque quelques problèmes, à l’exception du nouveau-né. La jaunisse peut tourner la peau et du blanc des yeux jaunes. En outre, les selles peuvent devenir de couleur claire, même argile de couleur. Continuer la lecture → Causes. Ictère se produit lorsque l’excès de bilirubine, un défaut dans le foie qui empêche d’être retirée de la bilirubine dans le sang ou une obstruction des canaux biliaires qui diminue l’écoulement de la bile et de la bilirubine du foie vers les intestins. Continuer la lecture → Diagnostic. Il existe trois types d’ictère: pré-hépatique, hépatiques et posthepatic. Ictère pré-hépatique. Est due à la libération de la bilirubine non conjuguée par la destruction des globules rouges (globules rouges) ou par une augmentation de la bilirubine libre. Aussi connu comme la jaunisse hémolytique. Continuer la lecture → Ictère hépatique. Est due à des problèmes avec l’arbre biliaire dans le foie peut être due à la destruction des hépatocytes, ainsi que les modifications des flux à travers ces canaux. Continuer la lecture → Ictère post-hépatique. Elle est due à obstruction du canal biliaire (cholestase), soit par le calcul au niveau de la vésicule biliaire ou même la compression causée par un cancer de la tête du pancréas. Aussi connu comme la jaunisse obstructive. Continuer la lecture → Ictère néonatal. Ictère néonatal est une chose très commune, et souvent ce n’est pas un problème grave et ne nécessite aucun traitement. Continuer la lecture → Prévention. Certaines mesures préventives sont jaunisse éviter l’alcool, les drogues, certains médicaments, etc. Continuer la lecture →

boisson brule graisse citron clothing sale

Foie paresseux. Vous pouvez accéder à la liste des mots, ci-dessous, la télécharger au format texte délimité (compressée au format ZIP: 20 Ko) ou sous forme de base de données (compressée au format ZIP: 71 Ko) utilisables sous Vocabulary Worksheet Factory version 2.0 (Je vous conseille vivement de le télécharger à l'adresse suivante http://www.worksheetfactory.com/. ) Ce programme permet d'écrire des fiches de travail spécifiques et adaptées (mots croisés, mots codés, mots mêlés, silhouettes, associations, anagrammes, copie), vous créez vos propres listes de mots, à partir de la base, avec vos propres définitions. Ainsi, pour un travail sur les accents, il est possible d'extraire tous les mots contenant " ê " par exemple, ou tous les mots contenant " mp, mb, mm", pour travailler la règle " mbp ".>> Exemples.

graisse ventrale femme fatale cinemax

Effets de l'alcool sur le corps. L'alcool se propage à travers tout votre corps par l'intermédiaire du sang. Boire en excès à une seule occasion peut avoir toutes sortes d'effets négatifs sur l'ensemble de votre corps. Vous trouverez ci-dessous des informations sur: l'alcool et la douleur, les maux d'estomac, le mal de tête, la gueule de bois, les black-outs, l'intoxication alcoolique. Les effets et risques d'une consommation excessive d'alcool de longue durée figurent dans la rubrique: Risques liés à une consommation excessive d'alcool »

La lipidose hépatique. Maladie commune - La lipidose hépatique. La lipidose hépatique est une maladie affectant principalement les chats. Elle survient généralement suite à une situation angoissante pour l’animal causant chez lui une perte d’appétit (anorexie), par exemple un déménagement ou un nouvel animal dans la maison. La lipidose peut aussi survenir suite à une maladie sous-jacente concomitante. Quels sont les signes me permettant de suspecter une lipidose hépatique chez mon animal? Un chat souffrant de lipidose hépatique présentera une perte d’appétit et par conséquence une jaunisse dont la sévérité va dépendre de la durée de la condition. On peut observer une coloration jaunâtre de la peau au niveau du pavillon de l’oreille, des muqueuses buccales, et au niveau de la sclérotique de l’œil. Des vomissements, de la diarrhée et de la fièvre sont occasionnellement observés. Lorsque la condition progresse sans être traitée, des signes nerveux peuvent apparaître (dépression mentale, salivation excessive). Comment peut–on diagnostiquer la lipidose hépatique? Plusieurs tests sont disponibles pour obtenir un diagnostic de lipidose. Il est possible de faire un bilan sanguin nous permettant d’évaluer la fonction des enzymes hépatiques. De plus, une radiographie abdominale permet de visualiser le foie dont la taille est augmentée lors de lipidose. Une échographie abdominale est souvent utile pour observer l’intégrité du foie et pour prélever un échantillon de foie. Cette dernière procédure est accomplie dans le but de visualiser les cellules et de confirmer le diagnostic de lipidose hépatique. Comment peut-on traiter un animal souffrant de lipidose hépatique? Il est tout d’abord primordial d’assurer un support nutritif à l’animal. Pour que le foie retrouve pleinement sa fonction, l’animal doit manger régulièrement. Par contre, les animaux affectés de lipidose sont souvent anorexiques et présentent souvent des vomissements. Pour ces animaux, il est important d’assurer une alimentation par voie parentérale, c’est-à-dire à l’aide d’un tube à gastrotomie ou un tube oesophagien. De cette façon, il est possible de calculer la quantité de nourriture requise par l’animal pour assurer ses besoins énergétiques quotidiens et de lui administrer adéquatement. Une fluidothérapie intra-veineuse est souvent nécessaire pour corriger la déshydratation qui accompagne habituellement l’anorexie. Des antibiotiques sont administrés selon l’état fonctionnel du foie. Des médicaments pour stimuler la faim peuvent être administrés à l’occasion. Peut-on prévenir la lipidose hépatique? Il est difficile de prévenir le développement de la lipidose chez le chat car les causes sont nombreuses et parfois difficilement contrôlables. Toutefois, il est recommandé de limiter les situations angoissantes qui pourraient déclencher une perte d’appétit car les chats sont particulièrement sensibles au changement.