comment perdre la graisse autour de la taille de cristiano


Protéger son foie par les médecines douces. La majorité des thérapeutes qui pratiquent les médecines naturelles reconnaissent l’importance majeure du foie dans le fonctionnement de l’organisme. En revanche, la médecine officielle s’y intéresse très peu. Elle nous offre la vaccination contre l’hépatite B (un désastre) et la greffe du foie… lorsqu’il est déjà trop tard. Seule la médecine alternative sait tirer parti des dons de la nature afin de préserver notre foie ou de le guérir lorsqu’il est malade. Le foie est la glande la plus volumineuse de l’organisme ce qui lui permet d’assurer un travail colossal indispensable à la vie. Sans rentrer dans les détails, on peut résumer l’activité du foie à trois fonctions: Métabolique: le foie joue un rôle majeur dans le métabolisme des sucres, des protéines et des graisses. Synthétique: des protéines à partir des acides aminés, du cholestérol et des sels biliaires qui constituent la bile indispensable à l’absorption des graisses. Épurative: Le foie « détoxique » la plupart des « poisons » absorbés par l’alimentation, dont les médicaments, qu’il transforme en composés non toxiques. Il assure avec les reins l’élimination des déchets produits par notre métabolisme. Le foie, constamment agressé. Il est fondamental de garder un foie sain si l’on veut jouir d’une bonne santé. Malheureusement, il souffre beaucoup tout au long de notre vie car les facteurs d’agression du foie sont multiples. Citons en premier lieu l’incroyable consommation de médicaments qui caractérise notre société. Je pense en particulier aux antidépresseurs, aux somnifères, aux antibiotiques mais aussi à la pilule contraceptive, mal nécessaire mais toxique pour le foie. Je pense également à notre alimentation trop riche, trafiquée ou contaminée par des pesticides et des conservateurs. L’abus d’alcool (la France détient à ce niveau un triste record) est également un facteur majeur de souffrance hépatique. C’est pourquoi, je conseille à tous mes patients d’entreprendre plusieurs fois par an une cure de désencrassement et de revitalisation du foie. Pour ce faire, la phytothérapie nous offre de nombreux remèdes comme le pissenlit, l’artichaut, le chardon Marie ou la fumeterre. Mais, c’est avec le Desmodium que j’obtiens les résultats les plus spectaculaires. Le desmodium, LE grand remède du foie. L'action de cette plante très répandue en Afrique (du Sénégal au Congo en passant par la Côte d’Ivoire) a été découverte par le Dr Pierre Tubéry et son épouse le Dr Anne-Marie Tubéry. Leurs recherches leur ont permis de découvrir qu'en Afrique, le Desmodium Adscendens est utilisé par les tradipraticiens pour diverses affections hépatiques. Cette plante herbacée vivace fréquente généralement les lieux humides ou le pied des palmiers à huile. Ce sont ses saponosides qui sont responsables de son action hépatorégulatrice. Une étude clinique réalisée sur des hommes atteints d’hépatite B à l’hôpital de Bamako, au Mali, a ainsi montré que l’administration d’une décoction de Desmodium entraîne une rapide diminution de la bilirubine (l’élévation anormale de la bilirubine dans le sang reflète un mauvais fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire et se traduit par une « jaunisse » ou ictère). Son emploi est on ne peut plus simple. Il suffit de faire bouillir pendant 15 minutes 10 grammes de plante sèche (tiges et feuilles) dans un demi-litre d’eau et de filtrer. On obtient une boisson que l'on consommera dans la journée et continuer le traitement jusqu’à disparition des symptômes. Malheureusement la plante sèche ne se trouve que chez les herboristes. En revanche, on peut en trouver dans presque toutes les boutiques bio tant son succès dans les pathologies hépatiques est reconnu désormais. On prend alors du Desmodium en gélules (voir ici) Dose habituelle. Prendre 2 gélules 3 fois par jour. Prendre 1 gélule 3 fois par jour. Associer au desmodium un grand remède homéopathique des hépatites: Phosphorus. En pharmacie, procurez-vous un tube de granules de Phophorus en 7 CH et en 15 CH. Phosphorus 7 CH: 3 granules une fois par jour. Phosphorus 15 CH: 3 granules le 8ème jour, le 16ème, le 24ème et le 32ème (ne pas prendre la 7 CH ces jours-là.) Les hépatites virales. Ce sont des inflammations aiguës du foie provoquées par un virus. Les 3 virus les plus fréquemment rencontrés sont les virus A, B et C. Mais d’autres maladies virales (comme la mononucléose) peuvent aussi provoquer des hépatites. Cependant, seules les hépatites B et C peuvent évoluer vers la chronicité avec le risque de développer une cirrhose ou un cancer du foie. Le traitement des hépatites virales en médecine naturelle donne des résultats spectaculaires mais il faut bien distinguer la phase aiguë (pendant la maladie) de l’éventuelle phase chronique (séquelles d’une hépatite ancienne). L’hépatite aiguë caractérisée par différents signes comme le teint jaune, la fatigue, des troubles digestifs, des transaminases augmentées au niveau de la biologie sanguine, s’améliore en une semaine, et disparaît en 2 à 4 semaines avec le desmodium. Protéger le foie lors des cures de chimiothérapie. La prévention des effets hépato-digestifs de la chimiothérapie anticancéreuse est aussi une bonne indication du desmodium. Il faut prendre 2 gélules 3 fois par jour, à commencer 2 à 3 jours avant la chimiothérapie et continuer si possible pendant la durée de celle-ci. Arrêter lorsque l’état digestif est normalisé. Le silicium organique constitue une bonne association au desmodium pour minimiser les nombreux effets secondaires de la chimiothérapie anti-cancéreuse. Rôle de la vésicule biliaire dans la colite hépatique, plus connue sous le nom "crise de foie" Le foie fabrique quotidiennement environ 1 litre de bile qui est stockée dans la vésicule biliaire avant d’être expulsée dans l’intestin. La bile est absolument nécessaire pour la digestion des graisses. Certaines personnes (surtout si leur alimentation est grasse) sécrètent une bile trop épaisse, « boueuse ». Ce phénomène peut être à l’origine de certains malaises digestifs que l’on désigne sous le nom de « crise de foie ». Lorsque le phénomène s’accentue, la vésicule peut être le siège de calculs biliaires responsables de la crise de colite hépatique. Le traitement naturel des crises de foie sera le desmodium à raison de 6 capsules par jour (3 le matin à jeun et 3 le soir au coucher). Dissoudre et évacuer les calculs biliaires et rénaux. En cas de calculs vésiculaires, on réalise en plus la préparation suivante: Prendre un radis noir de la grosseur d’un poing, le couper en tranches en gardant les pelures. Y ajouter une cuillère à soupe de graines de lin et une pincée de feuilles de cassis (groseiller noir). Faire bouillir le tout dans un litre d’eau et lorsque le liquide se réduit à la moitié de son volume initial, le passer à travers une étamine. Verser dans une bouteille et y ajouter un demi-litre d’eau de vie (40 à 45°). Laisser reposer le mélange pendant 2 à 3 jours. Prendre un verre à liqueur de cette solution le matin au lever et le soir au coucher. Le traitement doit se poursuivre sur une période de vingt jours. Il faudra l’interrompre pendant vingt jours et le reprendre ensuite si nécessaire. C'est un peu compliqué, je vous l'accorde. Si vous voulez faire plus simple procurez-vous des bâtons d'aubier de tilleul!en boutique bio) dont vous ferez des infusions. Pour en savoir plus sur l'aubier de tilleul lisez cet article. La Vie Naturelle Tél.: 0 800 404 600 Site: www.la-vie-naturelle.com. Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com. Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.

se faire aider pour maigrir plus vite

Les hépatites virales chroniques et la nutrition (L’alimentation au secours du foie) Le foie est essentiel à la vie. Il intervient dans un grand nombre d’activités de l’organisme directement liées à la nutrition. Une alimentation adaptée peut aider le foie à mieux fonctionner et lui éviter un surcroît de travail. Le foie transforme les aliments en substances nécessaires à la vie, à la croissance et à leur utilisation par les autres organes. Il fabrique les éléments essentiels à une bonne coagulation du sang, ce qui permet d’éviter les hémorragies. Il stocke de l’énergie sous forme de glycogène et est capable de la mettre à la disposition de l’individu en quelques minutes, en cas d’effort intense et prolongé. Il capture, transforme et rend inoffensifs, avant de les éliminer, les toxiques contenus dans les aliments, l’eau, les boissons ou dans l’air respiré. C’est ce qui se passe en particulier pour l’alcool: quand le foie n’est pas malade et dans une certaine limite, il est capable de métaboliser et d’éliminer l’alcool. De même, les médicaments absorbés, après avoir produit leur effet thérapeutique, sont neutralisés par le foie, ce qui évite une accumulation dangereuse. Mais cette fonction diminue considérablement lorsqu’une hépatite chronique est active. Le foie joue aussi ce rôle d’épuration pour des toxiques fabriqués par l’organisme à partir de protéines, évitant ainsi une sorte d’auto-intoxication.Le foie et la nutrition Le foie a une forte influence sur l’état nutritionnel grâce à son rôle dans le métabolisme intermédiaire des nutriments et des sels biliaires. Un foie malade perturbe la digestion, l’absorption, le stockage et le métabolisme des nutriments, ce qui peut être la cause de carences en vitamines et minéraux ainsi que d’une malnutrition au niveau des protéines et des calories. La mesure dans laquelle les facteurs nutritionnels contribuent à la progression d’une maladie du foie n’a pas encore été entièrement élucidée. On ne sait toujours pas si une piètre nutrition a pour effet de stimuler l’activité virale du VHC ou d’accélérer la progression des lésions dues au VHC. Quoi qu’il en soit, le foie étant un organe des plus importants pour le métabolisme, toute lésion du foie aura des répercussions sur l’apport nutritif et l’état nutritionnel général des malades. Les besoins en énergie mesurés chez les patients infectés par le VHC, même en l’absence de cirrhose, sont en moyenne plus élevés par unité de masse maigre que chez les individus en bonne santé (1). Ces besoins accrus en énergie augmentent de pair avec la charge virale du VHC. Les patients souffrant d’hépatite aiguë pourraient avoir des besoins en énergie supérieurs, comparés à ceux souffrant de cirrhose compensée, et ce, pour favoriser la régénération du foie (2). Il est essentiel de considérer les sujets de la nutrition et du mode de vie le plus tôt possible pour favoriser le bien-être et la qualité de vie. Le régime alimentaire est une composante importante de la gestion globale du VHC; il peut renforcer la réponse aux traitements et aux effets indésirables de ces derniers. Il est important pour les personnes infectées d’obtenir un état nutritionnel optimal en équilibrant l’apport alimentaire, l’activité physique et les médicaments en vue de renforcer le système immunitaire et de favoriser la régénération du foie. Les personnes infectées par le VHC doivent connaître les bienfaits pour la santé et le plaisir qu’apportent une bonne alimentation, l’activité physique ainsi que la détente et le repos adéquats. Le régime alimentaire santé. Pour les personnes infectées par le VHC, ce régime comprend: une variété d’aliments parmi les quatre groupes suivants: légumes et fruits, produits céréaliers, lait et ses dérivés, viandes et poissons ou œufs; un apport calorique adapté au poids, à la taille, à l’activité, sans excès d’énergie, réparti sur l’ensemble de la journée; un apport adéquat de protéines pour combattre l’infection, régénérer le foie et ne pas perdre de muscles; beaucoup de fruits et de légumes pour les anti-oxydants qui combattent les radicaux libres; des aliments riches en vitamine A (foie de volaille et d’agneau, pissenlit, épinard, carotte) et en vitamine C (goyave, persil, kiwis, poivrons, agrumes); l’abstinence d’alcool pour protéger le foie et lui permettre de se régénérer; la limitation des aliments à forte teneur en gras et en sucres. L’apport alimentaire doit être conjugué de manière équilibrée au niveau d’activité, dans les limites de la capacité physique. Fatigue and co. Quand la forme est au rendez-vous, il est possible de préparer à l’avance des plats sains et équilibrés, et d’en congeler une partie. Une réserve de boissons nutritives (compléments alimentaires hyperprotéinés) peut être constituée et servira en cas de baisse d’appétit. Ces compléments sont délivrables avec une ordonnance et remboursés par la sécurité sociale. La famille et les amis peuvent cuisiner et inviter. Nausées ou vomissements: pour les éviter, il est recommandé de manger sans se forcer, au moment de la faim, quelle que soit l’heure. Les aliments secs, froids et fades (blanc de volaille, crackers, edam) sont faciles à avaler alors que les aliments épicés et chauds peuvent rendre nauséeux. Il importe de boire beaucoup de liquides (chauds ou froids) et séparément des repas. Les boissons nutritives gardées au réfrigérateur déclenchent moins de nausées (Clinutren®, Resource®, Nutrigil®). Les aliments déclencheurs de nausées (le goût, l’odeur ou même la pensée de certains aliments) seront identifiés et évités. Diarrhées: les bananes, le riz au lait, la semoule au lait, la purée peuvent la réguler, ainsi que des gélules d’ultra-levure. Il faut également boire beaucoup de liquides, dont de l’eau de riz (à faire soi-même ou à acheter) et prendre le temps de se détendre en mangeant est toujours bénéfique. Manque d’appétit: pour pallier au manque d’appétit, les solutions sont de manger de plus petites portions et plus fréquemment, de varier les goûts (amer, sûr, salé, sucré), ce qui aiguise l’appétit, de boire du lait, des jus de fruits ou des boissons au soja enrichies plutôt que des liquides à faible teneur en calories (thé, bouillon, café) ainsi que d’utiliser au besoin des boissons nutritives. Goût altéré: si la viande a un goût amer, le poulet, le poisson et les autres aliments protéiques tels les haricots avec des viandes cuisinées (cassoulet) peuvent être essayés, ainsi que le fromage, le yogourt, les œufs. La viande, le poulet, le poisson peuvent être mangés froids ou à la température de la pièce. Consulter un diététicien. L’hôpital ou centre de soin offre souvent une consultation de diététique. Un diététicien peut préparer un plan personnel de repas qui répond aux besoins nutritionnels. Ces consultations de diététique sont encore plus utiles en cas de complications de la cirrhose ou d’une autre maladie tel que diabète ou VIH, ainsi qu’en cas de perte de poids, de diarrhée durant depuis plus de 3 jours, de perte d’appétit, de rétention d’eau et de nécessité d’un régime à faible teneur en sel. Pendant le traitement. Les effets indésirables des médicaments prescrits tels que fatigue, nausées, vomissements, diarrhée, manque d’appétit, goût altéré, peuvent être une cause de malaise. Une personne qui ne mange pas beaucoup choisira des aliments à teneur élevée en protéines et calories. Quand l’appétit manque, la perte de poids est augmentée. Le poids doit être vérifié régulièrement. Les nausées sont souvent aggravées par un estomac vide, les odeurs de cuisine, les aliments frits, forts, épicés, la fatigue ou le stress, le fait d’être déshydraté ou de sentir la fumée de tabac. Les personnes ayant de graves nausées et des vomissements sont à risque de déshydratation, de déséquilibre des électrolytes, de ralentissement du métabolisme et de perte de poids. Recettes nutri-stimulantes. Ajoutez 1/4 de tasse (60 ml) de lait écrémé en poudre à un verre de lait entier. Adoptez les Milkshakes (mixer des fruits divers, du lait, de la glace). Le Milkshake Exotique: du lait, kiwi, ananas, litchi, un zeste de citron vert, quelques boules de glace à la vanille, mixez le tout et le tour est joué! Le Milkshake Multivitaminé: du lait, pommes, bananes, abricots, pêches, glace à la vanille. Pour la plupart des personnes, le besoin en liquides est de 1,5 à 2 litres par jour, sauf si le médecin a prescrit de limiter la quantité de liquides à boire. Les besoins en liquides sont couverts en buvant de l’eau, du thé vert, du lait, du jus de fruits, des bouillons chauds, des boissons nutritives, au soja, des soupes de légumes. Collations et repas. Légumes et fruits: au moins un légume vert foncé et un légume orangé chaque jour. Choisir des légumes vert foncé comme le brocoli, les courgettes, les épinards et la laitue romaine, des légumes orangés comme les carottes, les courges d’hiver et les patates douces. Ils peuvent être préparés en soupe, en papillotes, en gratin, ou crus et râpés. Céréales: les flocons d’avoine sont faciles à préparer (micro-ondes) et à digérer, ainsi que l’orge, le blé, le quinoa, le millet, le riz brun et le riz sauvage. Les pains à grains entiers, complets et les pâtes alimentaires de blé entier ou de sarrasin sont plus nutritifs que le pain blanc. Laitages: il est important de consommer 500 ml (2 tasses) de lait chaque jour pour absorber suffisamment de vitamine D. Si le lait ne passe pas, prendre du lait de soja enrichi en calcium et en vitamine D. Choisir des yaourts ou du fromage blanc à 10 ou 20 % ou moins de matières grasses (M.G.). Rechercher des fromages à faible teneur en gras qui contiennent moins de 15 % à 20 % de M.G. Limiter la consommation de fromage à la crème, crème glacée et crème fouettée, trop riches en lipides et calories. Les viandes: consommer souvent des substituts de la viande comme des légumineuses ou du tofu. Il suffit de manger 75 g de viande, poisson ou volaille, ou une tasse de légumineuses cuites ou 2 œufs pour consommer une portion de protéines. Il est possible de consommer des demi-portions de façon à pouvoir inclure une petite quantité de viandes ou substituts à chaque repas. Il est conseillé de consommer au moins deux portions de poisson chaque semaine, en privilégiant le hareng, le maquereau, les sardines, le saumon et la truite (riches en oméga 3). Les viandes et substituts fournissent des protéines, des lipides et d’autres éléments nutritifs dont le fer, le zinc, le magnésium et des vitamines B. Les viandes maigres (bœuf, veau) sont à privilégier, (rôtis, biftecks, filet, escalopes, côtelettes) ainsi que les volailles maigres, sans la peau. Les charcuteries et viandes cuisinées sont habituellement riches en lipides, et en sel (sodium), il est préférable d’acheter des viandes, poissons ou volailles frais ou surgelés non panés et sans sauces. Les matières grasses. Il existe différents types de matières grasses, les lipides saturés, insaturés. Il faut consommer chaque jour une petite quantité de lipides insaturés, c’est-à-dire 2 à 3 cuillérées à soupe. Cela inclut les huiles utilisées pour la cuisson, les vinaigrettes, la margarine et la mayonnaise. Les huiles végétales riches en acides gras insaturés oméga 3 sont les huiles de colza, noix et soja, tandis que les oméga 6 sont majoritaires dans les huiles de maïs, olive, arachide, et tournesol. Il est recommandé de varier les huiles, ou de les mélanger pour avoir les deux variétés d’oméga. Vitamines et minéraux. Les aliments doivent toujours être le premier choix pour répondre aux besoins nutritionnels. Un apport de multivitamines et de minéraux peut être utile pour prévenir des carences associées à un faible apport, aux perturbations métaboliques dues à la maladie du foie ou aux effets des médicaments. Les suppléments de vitamines ou de minéraux devraient être déterminés par un médecin ou un diététicien après une évaluation diététique et nutritionnelle individuelle. Un excès de certains nutriments peut être nocif ou une source supplémentaire de stress pour le foie (exemple de la vitamine A). Cirrhose. L’amélioration de l’état nutritionnel des personnes cirrhotiques améliore la fonction hépatique (3). Les malades souffrant de cirrhose doivent adopter un rythme de repas différent, soit de fréquents petits repas, 4 à 7 fois par jour, incluant une collation en soirée. Ceci favorise l’utilisation de l’azote et des substrats, diminue l’oxydation des graisses et des protéines et prévient l’épuisement des réserves de glycogène. Les besoins en nutriments des patients souffrant de cirrhose compensée sont similaires à ceux des patients qui ont une infection aiguë du VHC ou une pré-cirrhose, mais ils sont différents pour la cirrhose décompensée. Cirrhose décompensée. Des modifications diététiques spécifiques doivent être envisagées, en vue des complications de la décompensation (l’ascite, l’encéphalopathie hépatique et les maladies osseuses hépatiques). La malnutrition a un effet négatif sur les résultats cliniques des cirrhoses décompensées. Certaines études cliniques laissent entendre que la malnutrition est un facteur prédictif indépendant de la survie des patients cirrhotiques (4). Chez les patients en attente d’une greffe, une thérapie nutritionnelle peut avoir des effets bénéfiques sur les résultats de l’intervention chirurgicale et sur leur bien-être. Encéphalopathie hépatique. Chez un petit nombre de patients cirrhotiques, il peut survenir une complication appelée encéphalopathie hépatique, une détérioration de la fonction mentale. Les personnes atteintes peuvent présenter des signes de désorientation et de confusion. La cause précise de l’encéphalopathie hépatique peut être le résultat de l’accumulation de produits issus de la décomposition des protéines que le foie défaillant a du mal à traiter. Le sang, qui contient des toxines, est « court-circuité » ou redirigé vers la circulation centrale et vers le cerveau sans passer par le foie. Des médicaments peuvent aider à maximiser la tolérance aux protéines. La prescription de lactulose aux patients accroît la tolérance aux protéines alimentaires. Ascite. La cirrhose perturbe la régulation du sodium et de l’eau dans le corps. La rétention excessive de sodium est la principale cause d’accumulation de liquide dans la cavité abdominale. C’est la plus commune des complications majeures de la cirrhose. Le traitement de l’ascite peut exiger la restriction du sodium alimentaire et souvent l’administration de diurétiques. Des mesures de restriction de l’apport de liquides ou d’enlèvement des liquides sont prises lorsque le sodium sérique est inférieur à 120 mmoles/l. De petits repas fréquents semblent mieux tolérés. Les mesures prises pour diminuer l’ascite favorisent l’apport alimentaire. Poids et stéatose. Certains malades en surpoids doivent réduire leur alimentation pour diminuer la stéatose. La stéatose du foie est présente chez plus de 50 % des patients VHC. Chez un grand nombre d’entre eux, la maladie semble reliée à l’obésité et surtout à l’adiposité viscérale. La stéatose hépatique, lorsqu’elle va de pair avec l’obésité, est un important précurseur du développement de la fibrose et des autres maladies du foie. La stéatose est aussi un obstacle au succès du traitement du VHC. Chez les patients avec de l’embonpoint et de la stéatose, la perte de poids amène une amélioration de l’état du foie. Il est démontré que la perte de poids occasionne une baisse de la graisse viscérale. Néanmoins, une perte rapide peut aggraver les lésions du foie, causer une inflammation portale et augmenter de la fibrose (5,6). Le but devrait donc être une perte graduelle de 10 % du poids corporel, par une alimentation saine et par de l’activité physique régulière, et non par l’adoption d’un régime-choc amaigrissant. Mieux manger pour vivre mieux. Le foie étant au cœur des processus nutritionnels, il a un effet considérable sur l’état nutritionnel global des personnes infectées par le VHC. La progression de la maladie est fréquemment une cause de malnutrition, qui contribue à la morbidité et à la mortalité. Une amélioration individualisée de l’alimentation peut aider les personnes infectées par le VHC à mieux respecter leur foie, contribuer au succès du traitement et améliorer leur qualité de vie. Bien se nourrir et y trouver du plaisir doit devenir un acte thérapeutique aussi important que de prendre des médicaments. Michel Bonjour. (1) Piche T., Schneider S.-M., Tran A. et al: Resting energy expenditure in chronic hepatitis C. J Hepatol 2000; 33(4):623.627. (2) Wong K., Visocan B.-J., Fish J.: Nutrition management of the adult with liver disease. Dans Skipper A. (éd ): Dietitian’s Handbook of Enteral and Parenteral Nutrition. Rockville, MD: ASPEN Publishers Inc., 1998. (3) Lochs H., Plauth M.: Liver cirrhosis: rationale and modalities for nutritional support: the European Society for Parenteral and Enteral Nutrition consensus and beyond. Curr Opin Clin Nutr Metab Care 1999; 2(4):345.349. (4) 116. Alberino F., Gatta A., Amodio P. et al: Nutrition and survival in patients with liver cirrhosis. Nutrition 2001; 17(6):445.450. (5) Scolapio J.-S., Bowen J., Stoner G. et al: Substrate oxidation in patients with cirrhosis: comparison with other nutritional markers. J Parenter Enteral Nutr. (6) Shronts E., Fish J.: Hepatic failure. Dans Nutrition Support Dietetics: Core Curriculum. Silver Springs, MD: American Society for Parenteral and Enteral Nutrition Publishing, 1993:311.325.

je veux maigrir vite comment faire l'amour

Foi dans mon Foie! L’étonnante cure pour efficacement nettoyer le foie. Rosy 15 Septembre 2012 Prendre soin - de soi. L e Foie! Un organe majeur! Un organe seigneur! Déjà l’embryologie nous le montre: Le Foie dérive du même tronc commun que le Cœur, excusez du peu! La langue aussi nous l’indique: En anglais: Live: Vivant, Liver: Le Foie! En allemand: Leben: La Vie (ou Vivre), Leber: Le Foie! Autrement dit, le Foie, c’est vital! Et en français l’homonymie entre Foie et Foi aussi est interpellante: Avez-vous foi dans votre foie? Moi, oui, parce que mon foie non seulement, vu les services qu’il me rend (en plus de filtrer mon sang il gèrerait entre 400 et 700 fonctions dans le corps), je le ménage, mais, en plus, je le renforce! Comment? En le nettoyant! Quoi? Il ne suffirait plus, maintenant, de nettoyer l’extérieur (douche) mais il faudrait aussi nettoyer l’intérieur du corps, à commencer par le foie? Eh oui, pareil à un moteur de voiture qui s’encrasse et qui nécessite une vidange à intervalles réguliers, le foie, à l’époque moderne, lui aussi, s’encrasse rapidement et nécessite des vidanges régulières.

maigrir remede de grand mere nettoyage

bienfaits du citron sur le foie. Les bienfaits du citron sont nombreux, le citron detoxifie notamment. Le citron agit sur le foie notamment en jus pur ou avec de l’eau chaude a jeun. Dans le cadre d’une cure detox, le citron nettoie le foie qui lui même filtre les dechets du corps. Le citron nettoie le foie, notamment lorsqu’il est utilisé à jeun le matin pur ou avec de l’eau chaude. le citron a jeun est parfois difficile à avaler, c’est une question d’habitude. Dans le cadre d’une cure de citron, commencer par boire un citron pur par jour au reveil, puis monter jusque 4 citrons. Citron detoxification: jus de citron pur. Le jus de citron doit être pressé au moment de sa consommation. Ne pas prendre du jus en petite bouteille plastique, rien ne vaut un jus pressé frais. Après des fêtes de fin d’année bien chargées, profitez des bienfaits du citron sur le système biliaire et sur le foie. Une detox de fin d’année presque gratuite grâce au citron. Utilisez le citron comme un dépuratif du foie, faites une cure progressive de jus de citron à jeun le matin ou le soir avec de l’eau tiède. Le citron est très bon marché, il se trouve partout, mangez en! Prenez le bio! en savoir plus sur le citron: Le citron un brûle graisse naturel. Le citron un brûleur de graisse naturel. Le citron est utilisé comme aliment detox, mais il est également utilisé dans le cadre de régime amaigrissant. Il existe même un régime citron! Le citron est utilisé comme brûleur de graisse naturel. le citron est un puissant nettoyeur de l’organisme. Il est dépuratif, il favorise le transit intestinal, le citron dissout les graisses et les sucres, il coupe la faim, et il brûle les graisses. Dans le cadre d’un régime le citron est utilisé plusieurs fois dans la journée: au reveil le jus de citron est consommé avec de l’eau chaude. Le citron arrose ensuite copieusement les plats des repas (viandes, poissons, légumes). La vitamine C contenue dans le citron est un nutriment efficace pour brûler les graisses. elle accélère le métabolisme,stabilise le taux de sucre dans le sang, freine les stockage des sucres sous forme de graisse. Régime à base de citron – brûle graisse naturel. Le citron est donc à recommandé pour ceux qui veulent surveiller leur ligne ou carrément maigrir. Attention aux régimes sans suivi médical ou d’un nutritionniste. Le citron est un fruit, il contient du sucre. Le sucre fait grossir… Attention à ne pas surconsommer du sucre lorsque l’on veut perdre du poids et notamment de la graisse. Le citron est un bon allié santé, pour ceux qui veulent faire un régime. Citron bruleur de graisse – jus de citron brule graisse. les bienfaits du citron sur le foie. les bienfaits du citron sur le foie. Les bienfaits du citron sur le foie ou comment detoxifier son foie naturellement. Nettoyer son foie est particulièrement utile lorsque l’on se sent fatigué, en hiver, après une période de surcharge alimentaire, fêtes… Le fonctionnement du foie peut-être ralenti, il convient de le detoxifier, le nettoyer, naturellement si possible. Plusieurs plantes sont reconnues pour leur bienfaits sur le foie: le radis noir est utilisé dans ce cadre, l’artichaut également favorise la sécrétion biliaire, le citron en jus est connu pour ses vertus. Le citron aide le foie de plusieurs façons: le citron stimule la production de la bile et il facilite la décomposition des graisses et leur évacuation. La digestion est ainsi plus efficace. Par ailleurs, ses propriétés diurétiques stimulent l’activité rénale et aide à l’élimination des toxines. Comment profiter de ces multiples bienfaits? Le jus de citron est bénéfique le matin à jeun pur ou coupé avec un peu d’eau tiède. Ne pas mélanger le jus de citron avec du sucre. Pour s’habituer au l’acidité du citron il est utile de commencer avec le jus d’un citron puis d’augmenter les doses au fil des jours jusque boire trois citron pendant quelques jours. Il est préconisé de couper avec un peu d’eau tiède pour diminuer l’acidité de la boisson qui à jeun peut faire quelques frissons le matin. Citron foie – citron detox foie – citron dépuratif foie – bienfaits citron foie. Cure jus de citron detox. Cure jus de citron detox. Parmi les nombreux bienfaits du citron son action sur le foie est reconnu. Le citron est donc utilisé dans les cures detox. Le citron est bu en jus pur à jeun le matin. Boire un jus de citron à jeun permet de réveiller le foie et de le purifier. Le jus de citron peut être coupé avec un peu d’eau tiède. La cure doit se faire sur plusieurs jours et les quantités augmenter avec le temps. Pressez le jus de 4 citrons et coupez le jus avec l’eau tiède buvez le à jeun sans manger immédiatement derrière. Il est utile d’attendre une petite demi heure avant de déjeuner. Le citron favorise la digestion, il doit être cependant pris en dehors des repas. A jeun il aide le foie à bien fonctionner. La boisson de ce jus de citron pur ou légérement coupé permet d’avoir le teint clair dans la mesure ou il aide le foie à se detoxifier. La vitamine C contenue dans le citron est elle aussi très bénéfique. Le citron est à consommer sans modération! Huile d’olive citron matin à jeun. Une boisson à base de citron pur et d’huile d’olive le matin est une bonne solution detox. Citron detox – jus de citron detoxifiant – detox citron matin – Citron et acné. Bienfaits du citron sur l’acné juvénile. Les bienfaits du citron sur la santé et la beauté sont très nombreux. Le citron est un astringent et un antibactérien naturel, il peut donc être utilisé sur la peau. Pour profiter des bienfaits du citron il faut appliquer le citron directement sur la peau, soit en jus soit en tranche. Passer le citron sur les zones de peau à traiter que ce soit une tranche ou du jus avec du coton. Le citron est utile sur les peaux grasses et sujettes aux points noirs. Le citron pour qu’il agisse doit être appliqué le soir et être rincé le lendemain. Il ne faut pas utiliser le citron sur la peau avant de s’exposer au soleil puisque le citron est photosensibilisant. Le soir est donc la meilleure période pour l’application du citron sur une peau grasse ou sujette aux points noirs. Le citron étant astringent il resserre les pores de la peau. Rémède naturel acné – citron acné – citron peau grasse – citron points noirs – citron acné peau grasse. Le citron a l’avantage de ne presque rien couter par rapport à des produits pharmaceutiques. En savoir plus sur le citron et ses bienfaits sur wikipedia. Régime citron. Régime citron – lemon diet. Le citron est reconnu pour ses multiples bienfaits, notamment sur la santé et dans le cadre de régime amaigrissant. Il serait detox, brule graisse naturel, bon pour le foie, le teint … Le net regorge de sites de régime et le citron fait bonne figure sur les magazines féminins au milieu de ces régimes. Alors le citron est-il recommandé dans un régime? Le citron super aliment dans un régime. Le citron apparait souvent dans des régimes courts, d’une semaine. Le citron est loué pour ses vertus dépuratives. Il s’agit de consommer des aliments naturels riches en fibres et en eau, accompagnés de citron. Salade, carottes, concombre, radis, céleri. Sauce citron à la place du vinaigre. Par contre il ne s’agit pas de régime long, mais plutôt d’une cure detox. Maigrir grâce au citron est possible, il s’agit surtout de se servir du fruit pour accompagner un régime hypocalorique. Maigrir citron – régime citron – lemon diet. Citron eau chaude à jeun. Jus de Citron à jeun le matin – eau chaude citron. Si le citron est connu pour ses nombreux bienfaits, ses utilisations sont variées et chacun utilise le citron de façon différente: jus de citron, huile essentielle de citron, citron pur, citron dans de l’eau chaude avec du miel… Une recette ressort pourtant plus notamment dans le cadre de cure detox: le jus de citron dans de l’eau chaude à jeun le matin, ou jus de citron pur à jeun. Le jus de citron pur est une solution possible évidemment. Mélanger le jus de citron pur à de l’eau tiède le matin a jeun permet de détoxifier le foie et bénéficier pleinement des bienfaits du citron sur le foie. Le citron va dynamiser le foie et permettre une détoxification de celui ci. Le foie est un organe majeur dans la détoxification. Boire un verre de citron à jeun le matin. Le citron à jeun peut aussi se boire pur sans eau. Pour certains il n’est pas possible de boire le jus de citron pur et encore moins à jeun. Le citron est aussi consommé avec de l’eau chaude et du miel pour lutter contre les coups de froid en hiver essentiellement.Une tasse d’eau chaude avec un jus de citron et un miel doux sont remarquables en hiver. Le citron à jeun est bon pour votre corps et il ne coûte pas grand chose, n’hésitez pas à en consommer régulièrement. Si vous y arrivez consommez le jus de citron pur à jeun. Boire du citron le matin. Les bienfaits du citron se retrouvent dans des recettes toutes simples comme ce simple jus de citron à boire à jeun.

perdre du poids rapidement naturellement fleurs anniversaire

Nettoyer son foie. Voici pourquoi et comment nettoyer son foie. Hydratez votre corps. 3 Prenez des extraits de plantes. Le radis noir. Le chardon-marie. Romarin. Feuilles et racines de pissenlit. Boldo. 5 Faites une cure de vitamines antioxydantes.

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.