comment perdre du poids rapidement et efficacement du


MALADIE DE HORTON. La maladie de Horton est une inflammation de la muqueuse des artères, les vaisseaux sanguins qui transportent le sang riche en oxygène à partir du cœur vers le reste du corps. Le plus souvent, la maladie de Horton affecte les artères de la tête, surtout au niveau des tempes. C'est d'ailleurs pour cette raison que la maladie de Horton est parfois appelée artérite temporale ou encore artérite crânienne. La maladie de Horton provoque souvent des maux de tête, des douleurs à la mâchoire ainsi qu’une vision floue. La cécité ainsi que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont les complications les plus graves de la maladie de Horton. Un traitement rapide de la maladie de Horton est indispensable afin d'éviter des dommages permanents aux tissus et à la vision. Les corticostéroïdes soulagent habituellement les symptômes de la maladie de Horton et peuvent prévenir la perte de vision. Le malade commence à se sentir mieux quelques jours après le début du traitement. Maladie de Horton: Symptômes. Les symptômes les plus courants de la maladie de Horton sont les maux de tête qui, souvent, peuvent s’aggraver et se situent généralement au niveau des deux tempes.Toutefois, certaines personnes ressentent des douleurs au niveau d’une seule tempe ou à l'avant de la tête. En général, les signes et symptômes de la maladie de Horton comprennent: Des maux de tête persistants généralement dans la zone de la tempe ou des deux tempes Une diminution de la vision pouvant évoluer vers un perte soudaine et permanente de la vue (cécité) Une tendreté du cuir chevelu pouvant provoquer des douleurs au niveau des cheveux quand on se peigne ou même quand on pose la tête sur un oreiller Des douleurs à la mâchoire lorsqu’on mâche ou lorsqu’on ouvre grand la bouche De la fièvre Une perte de poids inexpliquée. Pour certaines personnes, les signes et symptômes de la maladie de Horton peuvent varier et ressembler à la grippe avec l'apparition d'une rigidité musculaire ainsi que des douleurs (myalgies) autour des épaules et des hanches, de la fièvre, de la fatigue ainsi que des maux de tête. Consultation médicale. Si vous développez des maux de tête persistants ou ressentez un des symptômes mentionnés ci-dessus, consultez votre médecin sans tarder. Si vous êtes diagnostiqué avec la maladie de Horton, le fait de commencer rapidement le traitement peut généralement prévenir la cécité. Maladie de Horton: Causes. Les artères sont comme des tubes souples avec des parois épaisses et élastiques. Le sang oxygéné quitte le cœur et passe à travers l'artère principale du corps puis vers l'aorte. L'aorte se subdivise ensuite en petites artères qui fournissent le sang à toutes les parties du corps, y compris le cerveau et les organes internes. Avec la maladie de Horton, certaines de ces artères enflent et provoquent une diminution du flux sanguin. Les causes de cette inflammation des artères ne sont pas connues pas connu. Bien que presque toutes les artères de grande ou moyenne taille puissent être infectées, les gonflements surviennent le plus souvent au niveau des artères temporelles de la tête qui sont situées juste en face des oreilles et continuent jusqu'au cuir chevelu. Dans certains cas, le gonflement affecte seulement une partie de l’artère. Facteurs de risque de la maladie de Horton. Bien que la cause exacte de la maladie de Horton ne soit pas connue, plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque et parmi eux: La maladie de Horton affecte plutôt les personnes âgées. L'âge moyen d'apparition de la maladie de Horton étant de 70 ans, elle survient rarement chez les personnes de moins de 50 ans. Le sexe. Les femmes sont davantage susceptibles de développer la maladie de Horton. Les personnes originaires d'Europe du Nord et en particulier les pays scandinaves. Bien que tout le monde puisse être atteint par la maladie de Horton, les personnes nées dans les pays du Nord semblent être des personnes plus à risque avec les personnes d'origine scandinave particulièrement à risque de développer la maladie de Horton. Le syndrome de Forestier-Certonciny. Les personnes atteintes du syndrome de Forestier-Certonciny ressentent une rigidité et des douleurs dans le cou, les épaules et les hanches. Environ 15 % des personnes atteintes du syndrome de Forestier-Certonciny ont également la maladie de Horton. Maladie de Horton: Complications. La maladie de Horton peut causer les complications suivantes. La cécité. Il s'agit de la complication la plus grave de la maladie de Horton. Le gonflement qui se produit avec la maladie de Horton rétrécit les vaisseaux sanguins, ce qui réduit la quantité de sang et par conséquent celle de l'oxygène et des nutriments essentiels qui devraient atteindre les tissus du corps. La diminution du débit sanguin aux yeux peut provoquer une brusque perte de la vue qui peut être indolore dans certains cas. Malheureusement, la cécité est généralement permanente. L’anévrisme de l'aorte. Le risque d’anévrisme augmente dans le cas où l’on est atteint de la maladie de Horton. Un anévrisme est une bosse qui se forme dans un vaisseau sanguin affaibli, le plus souvent dans l'aorte, la grande artère qui descend au centre de la poitrine et l'abdomen. Un anévrisme aortique est une maladie grave, car il pourrait exploser, causant potentiellement une hémorragie interne mortelle. L’anévrisme peut se produire même des années après le diagnostic initial de la maladie de Horton, le médecin pouvant surveiller annuellement l’état de l’aorte thoracique par le biais des rayons X ou d'autres tests d'imagerie, comme l' échographie, le scanner ou l' IRM. Dans certains cas, un caillot peut se former dans une artère, obstruant complètement la circulation sanguine, ce qui prive une partie du cerveau de l'oxygène et des nutriments nécessaires, provoquant alors un AVC. Cette maladie grave est une complication rare de la maladie de Horton. Maladie de Horton: Diagnostic. La maladie de Horton peut être difficile à diagnostiquer car ses symptômes ressemblent à ceux de début de nombreuses affections courantes. Pour cette raison, votre médecin va essayer d'éliminer d'autres causes possibles de votre problème. Pour aider à diagnostiquer la maladie de Horton, vous pouvez avoir une partie ou la totalité des tests suivants: Un examen physique. En plus de poser des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux, votre médecin est susceptible d'effectuer un examen physique complet, en accordant une attention particulière à vos artères temporales. Souvent, l'une ou l'autre de ces artères est plus fragile. Des analyses de sang. Si votre médecin soupçonne une maladie de Horton, il est susceptible de vous faire prescrire une analyse de sang qui vérifiera votre vitesse de sédimentation, communément appelé le "taux de Sed". Vous pouvez également effectuer un test qui mesure la protéine C réactive (PCR), une substance produite par votre foie lorsqu’une inflammation est présente. Les mêmes tests peuvent être effectués afin de suivre votre progression pendant le traitement. Une biopsie. La meilleure façon de confirmer un diagnostic de maladie de Horton consiste à prélever un petit échantillon (biopsie) de l' artère temporale. Parce que l’inflammation ne peut pas se produire dans toutes les parties de l'artère, il est nécessaire de prélever plusieurs échantillons. La biopsie est effectuée sur une base ambulatoire avec anesthésie locale, généralement avec peu d'inconfort ou de cicatrisation et l'échantillon est examiné sous un microscope dans un laboratoire. Si vous êtes atteint de la maladie de Horton, l'artère montre souvent une inflammation avec des cellules anormalement grandes, appelées "cellules géantes". Malheureusement, une biopsie n'est pas infaillible. Il est possible d'avoir la maladie de Horton même si la biopsie donne un résultat négatif. Si les résultats ne sont pas clairs, votre médecin peut recommander une autre biopsie temporale. Même si la biopsie d'artère temporale est le test standard pour le diagnostic de la maladie de Horton, des tests d'imagerie peuvent également être utilisés pour diagnostiquer la maladie de Horton ainsi que pour la surveillance lors du traitement. Maladie de Horton: Examens. L’ angiographie par résonance magnétique (ARM) est un test qui combine l'utilisation d'imagerie par résonance magnétique (IRM) avec l'utilisation d'un produit de contraste qui produit des images détaillées de vos vaisseaux sanguins. L’ échographie Doppler est un examen qui utilise des ondes sonores pour produire les images du sang circulant dans les vaisseaux sanguins. La tomographie par émission de positons (TEP) est un exament qui, en utilisant une solution de traceur par voie intraveineuse contenant une petite quantité de matière radioactive, parvient à produire des images détaillées des vaisseaux sanguins et des zones d'inflammation. Maladie de Horton: Traitements et médicaments. Le traitement de la maladie de Horton consiste à prescrire une haute dose de médicament corticostéroïde comme la Prednisone. Un traitement immédiat s’avère nécessaire pour prévenir la perte de vision. Il est alors fort probable que votre médecin vous prescrive des médicaments avant même la confirmation du diagnostic de la maladie de Horton par une biopsie. Vous devriez commencer à vous sentir mieux après quelques jours le début du traitement. Après le premier mois de traitement, votre médecin pourra commencer à réduire progressivement la dose jusqu'à ce que vous atteigniez la plus faible dose de corticoïdes nécessaires pour contrôler l'inflammation. Maladie de Horton et corticoïdes. Les corticostéroïdes sont de puissants anti-inflammatoires stéroïdiens dont les effets ressemblent à ceux des hormones produites par les glandes surrénales. Les corticostéroïdes peuvent soulager efficacement la douleur mais une utilisation prolongée, en particulier à des doses élevées, peut conduire à un certain nombre d' effets secondaires graves. Les personnes âgées, qui sont les plus susceptibles d'être traitées pour la maladie de Horton, sont particulièrement à risque d'effets secondaires. Il s'agit notamment de: L’ ostéoporose L' hypertension artérielle La faiblesse musculaire Le glaucome La cataracte. D'autres effets secondaires possibles du traitement par corticostéroïdes: Gain de poids Augmentation des niveaux de sucre dans le sang, entraînant parfois du diabète Amincissement de la peau et des ecchymoses Affaiblissement du système immunitaire, conduisant à une susceptibilité aux infections et une cicatrisation retardée. Pour contrer les effets secondaires potentiels du traitement par corticoïdes, votre médecin surveillera votre densité osseuse et pourra prescrire la prise de calcium et de vitamine D ou d'autres médicaments pour aider à prévenir la perte osseuse. Votre médecin est également susceptible de surveiller votre tension artérielle et pourra vous recommander de faire des exercices sportifs, des changements de régime ou encore vous prescrire des médicaments afin de maintenir la pression artérielle à un niveau normal. La plupart des effets secondaires disparaissent lorsque le traitement par corticoïdes est arrêté. Maladie de Horton: Recommandations. Lorsque la maladie de Horton est diagnostiquée et traitée tôt, le pronostic est généralement excellent. Vos symptômes devraient s'améliorer rapidement après le début du traitement par corticoïdes et votre vision ne sera pas affectée. Votre plus grand défi dans ce cas sera de gérer les effets secondaires de vos médicaments. Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Horton. Maladie de Horton: Forum et témoignages. Votre expérience sur la maladie de Horton peut être intéressante pour les autres. Pensez-y! Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

boisson naturelle brule graisse naturelle

Symptômes et Traitement. Traitements et remèdes. Les maladies du foie Causes. Quelles sont les causes des maladies du foie? Les maladies du foie est due à une variété de maladies, les troubles et les conditions que les dommages du foie. Les maladies du foie commence habituellement par une inflammation et une hypertrophie du foie, qui peut être réversible dans certains cas avec un traitement rapide. Elle n’est pas traitée, une inflammation du foie conduit à la fibrose (cicatrisation) du foie qui remplace éventuellement les tissus sains. Les tissus du foie Scarred ne peut pas fonctionner normalement, mais un traitement rapide peut encore inverser les dommages dans certains cas. Les tissus du foie Scarred qui n’est pas traitée ou inversée progresse vers la cirrhose, une condition dans laquelle le foie est endommagé de façon permanente. Si l’avancement de la cirrhose n’est pas ralentie ou arrêtée, de vastes zones du foie ne fonctionne plus, conduisant à une insuffisance hépatique. Maladies sous-jacentes, les troubles du foie et des conditions qui peuvent conduire à une maladie du foie comprennent: Dépendance à l’alcool ou l’alcoolisme, qui peut conduire à la stéatose hépatique et de cirrhose. Conditions auto-immunes, telles que l’hépatite auto-immune (une forme de l’hépatite dans laquelle le système immunitaire attaque le foie) et la cirrhose biliaire primitive (gonflement et le blocage des voies biliaires) Obstruction des voies biliaires due à des calculs biliaires, une tumeur, ou d’autres causes. Budd-Chiari syndrome (caillots de sang que les veines de blocs dans le foie) Certaines conditions génétiques ou congénitales et de troubles, tels que l’hémochromatose (des niveaux excessifs de fer dans l’organisme que les lésions hépatiques cause), les. La maladie de Wilson (une maladie héréditaire qui provoque une rétention excessive de cuivre dans le foie), et la fibrose kystique (une maladie héréditaire qui provoque une accumulation de mucus dans le foie, les poumons et autres organes) Congestive insuffisance cardiaque (incapacité du cœur à pomper efficacement le sang) Les infections, telles que l’hépatite A, B et C. Le cancer du foie et les tumeurs bénignes du foie. Surdosage de certains médicaments, comme l’acétaminophène (Tylenol) ou l’exposition à certaines toxines. Trauma ou blessure au foie. Quels sont les facteurs de risque de maladie du foie? Un certain nombre de facteurs augmentent le risque de développer une maladie du foie. Les facteurs de risque comprennent: La maladie coronarienne (en raison de l’athérosclérose, également appelée durcissement des artères, ou d’autres causes) Le diabète (maladie chronique qui affecte la capacité du corps à utiliser le sucre pour l’énergie) L’exposition à certaines toxines, tels que l’arsenic. L’exposition à l’hépatite. Les niveaux élevés de triglycérides sanguins. L’usage de drogues par voie intraveineuse. Traitement à long terme avec des corticostéroïdes. Réduire les risques de maladie du foie. Pas tous les gens qui sont à risque de maladie du foie se développera la maladie. Cependant, vous pouvez réduire votre risque de développer une maladie du foie par: Eviter les facteurs de risque pour l’hépatite, comme avoir des relations sexuelles non protégées avec des aiguilles partenaires ou de partage de plus d’un pour le tatouage ou la consommation de drogues. Ne pas boire d’alcool ou de limiter la consommation d’alcool à un verre par jour pour les femmes et de deux verres par jour pour les hommes. Cherche des soins médicaux réguliers et à la suite de votre plan de traitement pour les maladies chroniques et les conditions, comme l’alcoolisme, le diabète, l’obésité, haute de cholestérol, et la maladie coronarienne.

perte du poids naturellement movies on netflix

Tous les chemins mènent à la santé! Les effets du tabac sur la mécanique du corps. En tant qu'ostéopathe, je voulais vous faire part des effets néfastes du tabac sur le corps. En effet, j'ai constaté des points communs non négligeables entre tous les fumeurs réguliers. J'entends par "fumeurs réguliers", des personnes qui fument tous les jours depuis plusieurs années, que ce soit une cigarette ou un paquet n'y change rien. L'expression "brûler à petit feu" prend tout son sens dans ce contexte car les fumeurs intoxiquent leur corps jour après jour. Le foie n'a alors pas suffisament de temps pour se drainer, les poumons n'ont pas l'opportunité de se désencrasser, les tissus n'ont pas les nutriments nécessaires pour se régénérer. Je vais donc vous expliquer le fonctionnement et la mécanique du corps face à ce poison. Ce que les patients fumeurs disent. "J'ai des bronchites à répétition", "J'ai des sinusites à répétition", " Je suis tout le temps fatigué, pourtant je dors bien et je mange bien", "je me sens fatigué dès le lever", "je digère mal", " je suis essoufflé", " je me sens oppressé", " je n'ai pas de libido", " j'ai de l'asthme", " je n'ai plus d'appetit ", etc. Ce que la cage thoracique dit. Chaque cigarette va peu à peu encombrer les muqueuses, que ce soit celles du nez, des sinus, de la gorge et enfin des poumons. Ces muqueuses vont alors s'alourdirent, elles vont agir comme une éponge et s'engorger de toxines, les poumons vont devenir plus lourds et peser sur toute la cage thoracique. Peu à peu le thorax va alors se rigidifier, il se consolide pour supporter ce poids. Et c'est cette raideur thoracique, ce manque de mobilité qui vous amène à aller voir un ostéopathe. Parce que ce manque de mobilité va se révéler sous forme de blocage: une douleur au sternum, une vertèbre qui se bloque entre les omoplates, une cote qui se bloque et que vous sentez à chaque inspiration, le diaphragme qui se spasme, les cervicales qui tirent. Toutes ces douleurs ne sont que les conséquences d'un encrassement. Ce que le foie dit. L'oxygène et la pollution (tabac, CO2) qui passent par les poumons vont ensuite passer dans le sang et tout ce qui passe dans le sang va à un moment passer par le foie. Car le foie est un filtre, en bonne santé il peut filtrer jusqu'à 1,7 L de sang par minute, c'est un chiffre suffisamment parlant pour vous faire comprendre à quel point cet organe est important. Il est donc essentiel de comprendre que toutes les toxines assimilées par la cigarette vont engorgés le foie et altérer sa bonne fonction. Si le foie ralentit, tout le métabolisme est ralentit, l'assimilation des nutriments et des vitamines se font moins bien, l'appétit diminue, la digestion est altérée, la fatigue devient plus intense et ce ne sont là que les conséquences directes. Car le foie est aussi chargé de réguler une grande partie des hormones, hormones qui ont un rôle sur votre humeur, votre sommeil, votre libido, etc. Il faut alors plusieurs semaines pour détoxiquer le foie, chose qui ne peut se faire si vous continuer à fumer régulièrement. A un niveau plus mécanique, ce foie engorgé va lui aussi peser sur ses attaches ( ligaments ), ses attaches se font sur les organes environnants ( estomac, vésicule biliaire, colon ) ainsi que sur le thorax et le diaphragme jusqu'à créer des douleurs au dos ( lombaires, dorsales voir cervicales ) mais également des douleurs au niveau abdominal. Ce que les émonctoires disent. Les émonctoires sont les organes chargés d'éliminer les déchets hors de l'organisme: le foie et les poumons vu ci dessus, mais aussi la peau, les intestins et les reins. Lorsque vous fumez, 2 émonctoires sur 5 sont déjà en "sur-régime". Le corps va devoir s'adapter à ce fonctionnement en compensant avec les 3 autres émonctoires. Prenons l'exemple de la peau: qui n'a pas remarqué qu'un fumeur avait le teint grisâtre ou la peau plus grasse? Cela s'explique par le fait que la peau doit éliminer énormément de toxines, celles qui n'ont pu être éliminées par les autres émonctoires. Il en est de même pour les intestins ou les reins, l'intoxiquation va alors ce révéler par des symptômes tels que les troubles intestinaux, des calculs renaux, des urines foncées, de l'aérophagie, etc. Ce que le corps veut. Le corps veut retrouver son propre équilibre. Nous sommes conçu pour vivre et non pour mourir. La normalité est la santé. Pour être en bonne santé, il faut que tous les paramètres soient au “vert”. Il faut que les organes puissent communiquer les uns avec les autres, et que cette communication soit la plus harmonieuse possible. Cet équilibre peut se retrouver par plusieurs solutions, chacun peut trouver la sienne. Ce qui compte c'est de s'attaque à la cause: cesser d'intoxiquer son corps. Arrêter le tabac, mais aussi l'alcool, diminuer la prise de médicaments notament les anti-inflammatoires et le paracétamol (dans la mesure du possible), diminuer les aliments industriels ou contenant trop de pesticides. Les solutions pour arrêter de fumer. Pour cesser de fumer il existe plusieurs solutions: l'ostéopathie, l'acupuncture, les coachs virtuels, l'hypnose, la méthode Allen Care, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), les patchs ou la cigarette électronique, les livres. - L'ostéopathie va à la fois travailler sur la dépendance en améliorant le flux du liquide céphalo-rachidien afin de faire circuler les neuromédiateurs responsables de cette dépendance. De plus l'ostéopathie va stimuler les émonctoires afin d'améliorer leurs drainages et de renforcer la capacité d'auto-guérison du corps. Et enfin l'ostéopathie va redonner la souplesse et la mobilité nécessaire à la colonne vertébrale et au thorax pour retrouver une meilleure capacité respiratoire. - L'acupuncture: S’il existe un domaine où l’acupuncture est connue du grand public c’est bien celui du sevrage tabagique. D’après une étude publiée par le Docteur Jean Vibes dans son ouvrage L’Acupuncture (éditions Privat) 63% des patients traités arrêtent de fumer après la première séance, auxquels il faut ajouter 34 % ayant réduit à 86 % leur consommation tabagique. - Le Kudzu, complément alimentaire, La racine du Kudzu contient des isoflavones (daidzéine, puérarine, daidzine. ) et a prouvé son efficacité pour réduire la consommation de nicotine. De plus, ces isoflavones ont un effet anxiolytique qui peut contribuer au traitement d'autres addictions comme l'alcool. Un article complet a déjà été écrit sur ce blog: Le Kudzu soigne les addictions. Vous pouver par exemple en trouver sur le site Anastore, cliquez sur l'image pour allez sur leur site. - L'hypnose: L’arrêt du tabac par hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l’avantage à des pensées et à un discours différents qui redonnent à la personne une sensation de liberté. - Les coachs virtuels: c'est une campagne qui propose une aide gratuite pour arrêter de fumer grâce à l’iCoach, un coach virtuel gratuit qui s’appuie sur la recherche scientifique et de vastes expériences cliniques de psychologues et d’experts en communication. - La méthode Allen Carr repose sur l'examen minutieux des dépendances physiques et psychologiques du fumeur. Il affirme que la difficulté pour arrêter de fumer n'est pas de surmonter la dépendance à la nicotine, mais de vaincre notre "peur" d'arrêter. Dans sa méthode, il revient sur les paradoxes du fumeur à l'égard de la cigarette: "Elle m'apporte du plaisir", "Elle me détend", "Elle m'aide à me concentrer"… Pour réfuter un à un tous ces postulats. - La thérapie Cognitivo-Comportementale est une prise en charge psychologique menée par un médecin, un psychologue ou un psychiatre. Elle intervient à toutes les phases de l’arrêt du tabac: Soutenir votre motivation pendant la préparation à l’arrêt, vous apprendre à identifier les situations dans lesquelles vous êtes susceptible de replonger, apprendre à briser cette association en n'allumant plus de cigarettes lors de ces occasions.

comment enlever graisse sur pierre bleue semi

Le Foie en médecine chinoise traditionnelle. 16 mars 2009. Voici un texte sur les principales fonctions et dysfonctionnements liés au foie. Celui-ci se trouve à droite sous le diaphragme à et l’intérieur de la cage thoracique. C’est un organe yin (interne et vital) mais sa fonction est yang car l’énergie du foie est très actif et résolu, tendant à disperser l’énergie. Le Foie exerce deux grandes fonctions: réguler la circulation de l’énergie et drainer et mettre le sang en réserve. Il a également des liens avec les tendons, les yeux, les ongles ainsi que l’activité des rêves. Le foie assure la libre circulation du Qi. Nous avons vu dans un article précédent sur le printemps que le foie a trait à la saison printanière. C’est une bonne manière d’aborder cette fonction la plus importante du foie. Au printemps, la nature explose de toute part. Elle le fait dans tous les sens, de tous les côtés. En cette saison, rien ne peut arrêter cette puissance de vie qui se réveille et se remet à circuler avec vigueur dans toute chose vivante (animaux, plantes comme êtres humains…). Au niveau énergétique, le foie fonctionne de manière similaire à l’intérieur du corps: il assure au Qi une circulation sans obstacle dans tout le corps, dans tous les viscères et dans toutes les directions. Le sens normal de circulation du Qi du Foie est d’aller vers le haut et vers l’extérieur, dans toutes les directions. Cette fonction première du foie dont le terme chinois désignant cette fonction signifie « couler » et « libérer », permet ainsi de nourrir en énergie toutes les partie du corps. C’est ce qui explique l’importance de cette fonction, car elle concerne toutes les parties du corps et tous les viscères. On dit que le foie organise toutes les grandes fonctions du corps par sa capacité à faire circuler partout le QI. Le Foie est souvent comparé à un Général de l’armée, car c’est donc à lui que l’on doit l’organisation générale de toutes les fonctions du corps dans la mesure où il assure au Qi une circulation libre et correctement orientée. C’est ainsi que l’on dit que le Foie est la source du courage et de l’esprit de décision, si toutefois il est en bonne santé. « Le Foie est comme le général d’une armée car c’est lui qui décide de la stratégie «. Principaux déséquilibres énergétiques liés à cette fonction: l’émotionnel et le digestif. Toute médaille ayant sa facette, cette fonction est à l’origine de nombreux déséquilibres. Le foie fait « couler », et « libère » le Qi dit-on. Nombre de déséquilibres interviennent lorsque cette fonction est empêchée: l’énergie est alors stoppée et s’accumule littéralement dans le foie. On parle alors de surpression du foie qui se traduit souvent par des sensations de tensions internes et d’anxiété permanente. Cette tension se libère parfois partiellement par à-coups, telle la vapeur d’une cocotte-minute, par montée brusque d’énergie le plus souvent vers le haut du corps. Elle provoque alors des perturbations émotionnelles. Elle peut également se diriger vers l’estomac et la rate, mettant à mal le processus de digestion ( mauvaise digestion, selles molles, ballonnements, remontée acides….). Le foie, organe émotionnel. L’énergie du foie est par excellente une énergie montante: visualisez quelqu’un en colère, émotion liée au foie: on l’imagine plus facilement sautillante ou bondissante que « plombée ». C’est le même processus qui se passe lorsqu’une personne rougit face à une situation inconfortable ou difficile. Dans un tel cas, au lieu de faire circuler harmonieusement l’énergie dans le corps, le foie s’agite puis se bloque (plus ou moins selon l’intensité de l’émotion). Un peu comme un cocotte-minute, il rejette le trop plein d’énergie vers la tête. C’est ce qui explique cette sensation de chaleur et d’empourprement du visage. C’est ainsi que le foie est considéré comme l’organe des émotions. Dès qu’une émotion nous traverse, le foie en est affecté et s’agite à la hauteur de la force de l’émotion favorisant la montée de l’énergie vers le haut du corps. On comprend alors toute l’importance d’une bonne gestion de ses émotions pour rester en bonne santé qui garantit cette libre circulation du qi du foie. Nous le verrons plus bas, c’est à partir de ce principe que l’on peut combattre une trop grande une trop grande émotivité ou mieux gérer ses émotions: au travers de techniques qui vont chercher à freiner la montée de l’énergie vers le haut de la tête. L’énergie du foie est également une énergie qui va vers l’extérieur: on dit qu’elle est expansive. C’est elle qui nous pousse à créer des liens avec notre environnement et nos semblables. Ainsi, l’énergie du foie a lien avec l’affirmation de l’individualité de la personne, l’affirmation de son point de vue face au monde. D’une manière plus large, elle comprend également la capacité créatrice. Les personnes créatrices ont généralement un foie particulièrement actif – et parfois les déséquilibres qui vont avec… L’expansivité de l’énergie du foie supporte mal la contrainte. Ainsi, si cette expansivité est contrariée, l’énergie du foie va être affectée et la fonction de bonne circulation du Qi va en être altérée, générant de puissants déséquilibres. C’est notamment le cas dans la vie sociale qu’elle soit familiale ou professionnelle lorsque l’individualité de la personne est niée par des situations d’irrespect, dévalorisantes ou humiliantes, ou encore par des processus de double-contrainte. Faute de pouvoir s’exprimer vers l’extérieur, l’énergie se retourne contre la personne elle-même et se stocke dans le foie et se transforme alors en colère rentrée, en culpabilité, en ressentiment ou encore en frustration. A un niveau élevé, elle peut également mener à des phases dépressives. Le plus souvent, cette compression de l’énergie du foie s’exprime par des irritations soudaines, des poussées de colère, des tensions musculaires, des maux de tête, des insomnies (notamment vers 3 ou 4 heures). L’influence du foie sur la digestion. Qui n’a pas connu une mauvaise digestion provoquée par un dîner familial ou professionnel particulièrement tendue? En garantissant la libre circulation du Qi, le foie aide l’estomac et la rate dans leur fonction digestive. On dit qu’il « assiste la rate et l’estomac à la digestion des aliments ». Au niveau de l’estomac, il garantit la descente du bol alimentaire vers l’intestin grêle Dans le cas contraire (ici un repas tendu), le Qi du foie stagne et empêche cette descente avec, pour conséquence possibles, des éructations, des régurgitations acides, des nausées, voire des vomissements. S’il envahit la Rate, il perturbe la fonction de transformation et de transport de la nourriture, empêche la montée du Qi de la Rate et provoque des ballonnements, des selles molles. C’est pour cela que manger dans une ambiance détendue est indispensable à une bonne digestion. Si le Foie n’assure pas sa fonction de faire circuler librement le Qi dans tout l’organisme, cela a aussi des conséquences sur l’écoulement de la bile. Cette dernière peut se trouver bloquée avec des difficulté à digérer les graisses, un goût amer dans la bouche, des éructations et même dans les cas les plus prolongés, une jaunisse. Les personnes dites « bileuses » correspondent précisément à ce cas. Rajoutons ici que les déchets filtrés par le foie sont éliminés dans la bile. Une bonne production et un écoulement régulier de bile sont donc non seulement garants de bonnes digestions, mais aussi d’une bonne détoxication. Le foie stocke et draine le sang. Cette seconde grande fonction du foie intervient sous de multiples facettes. Pour comprendre cette fonction, il faut imaginer le foie comme une grosse éponge qui va soit gonfler pour stocker le sang soit s’essorer, si l’on peut dire, pour distribuer au corps tout entier le sang dont il a besoin. En d’autres mot, le foie régularise le volume du sang dans le corps. Ainsi, lorsque l’on se met en mouvement, par exemple courir, le foie, en se resserrant, va envoyer dans les vaisseaux une quantité plus grande de sang qui va nourrir et humidifier correctement tous les tissus qui sont mis au travail par cette activité, en l’occurrence, ici les muscles et les tendons. A l’inverse, lorsqu’on se repose, le sang « réintègre » le foie. C’est notamment le cas la nuit où le foie se gonfle de sang. On comprend ainsi facilement l’importance d’un foie en bonne santé: il permet au corps d’être nourrit selon ses besoins, selon le niveau d’activité. On dit ainsi que le foie assure la santé des muscles et des tendons. Si cette fonction de régularisation est altérée, le sang est insuffisant, la fonction de nutrition ne s’effectue ni au bon endroit, ni au bon moment, et la personne est facilement fatiguée, notamment lors d’efforts physiques. Des crampes peuvent subvenir sur le moment, des courbatures persistantes les jours suivants etc. De manière générale, les tissus mal alimentés par ce vide de sang du foie deviennent plus faibles et donc moins résistants aux attaques externes. On pense notamment ici à la peau, première barrière contre les attaques pathogènes externes. Le foie draine le sang. Après avoir vu le foie comme une grosse éponge, voyons-le comme une grille extrêmement fine qui va drainer le sang juste avant qu’il aille alimenter le coeur et le cerveau (d’où l’importance du sang à être le plus propre possible). Ainsi, au niveau du foie va s’accumuler toute une partie des déchets produits et présents dans le corps (notamment les substances toxiques et celles liées à la prise de médicaments). Cette « grille » peut se boucher si les déchets sont trop importants laissant passer des déchets qui peu à peu vont aller encrasser et polluer tout le corps. Pour prévenir cela, il faut régulièrement nettoyer cette grille. C’est ce que l’on appelle « drainer le foie » qui va « détoxiquer » le corps. Le début du printemps où le foie s’éveille est la période la plus propice pour mener à bien ce drainage du foie. De multiples produits (mélanges de plantes, le plus souvent) sont vendus dans le commerce à cet effet. Si vous désirez le nom d’un produit qui fonctionne bien dans le choix important existant des draineurs, contactez-moi. De manière générale, sur ce sujet de la désintoxication, vous pouvez vous reporter au livre de Christophe Vasey, Manuel de détoxication, Santé et vitalité par l’élimination des toxines. Foie et menstruations. Cette fonction du foie de stocker le sang intervient directement sur les menstruations. En cas de stockage normal du foie, les règles seront correctes. A l’inverse, un sang du Foie insuffisant provoque une aménorrhée alors qu’un sang du foie trop important produit des règles hémorragiques. Nous avons plus haut que le blocage du Qi du foie provoque des stases de sang, c’est-à-dire un arrêt de sa circulation. Ces stases sont à l’origine des douleurs avant et pendant les règles ainsi que la présence des caillots noirs. C’est aussi la fonction de procréation qui peut être malmenée en cas de dysfonctionnement de la fonction de stockage du sang par le foie: une quantité défaillante de sang dans l’utérus ne pourra pour accueillir correctement le fœtus. Ces deux grandes premières fonction du foie en conditionnent une série d’autres, notamment sur certaines parties du corps. Nous les passons plus rapidement en revue. Le foie gouverne les tendons. Sous le terme de tendons, il faut entendre, dans la perspective de la médecine chinoise traditionnelle, aux tendons eux-mêmes mais aussi aux ligaments et aux nerfs. Leur santé dépendent du sang du foie qui les nourries et les humidifient. S’il y a un vide de sang du foie, les tendons sont alors enraidis et enflamés provoquant des tendinites, des contractions, des spasmes, des problèmes d’extension et de flexion, des engourdissements des membres, des crampes musculaires, des tremblements, de la tétanie ou de la faiblesse des membres. Par exemple, si une tendinite fait généralement suite à un événement particulier (faux mouvement, effort ponctuel….), elle n’advient généralement que sur un terrain fragilisé par ce que l’on appelle un vide de sang. C’est parce que telle zone est en même temps trop sollicitée et mal nourrie par ce vide de sang (lié au foie) qu’elle « craque » et que se crée une tendinite. Soigner convenablement celle-ci ne se réduit pas à réparer le traumatisme. Faut-il encore reconsidérer et rééquilibrer ce terrain (repos, amélioration du sommeil, parfois modifications alimentaires….) pour arriver à une guérison totale. A défaut, le risque de traîner la tendinite sur plusieurs mois, voire le risque d’une rechute est important. Le foie se manifeste dans les ongles. Les ongles sont considérés, en médecine chinoise, comme un « dérivé » des Tendons. Tout comme ces derniers, ils sont donc à l’influence du Sang du Foie. Si le Sang du Foie est abondant, les ongles sont sains et bien humidifiés. A l’inverse, les ongles ne sont pas suffisamment nourris, ils deviennent sombres, cassants, secs et rainurés. Le foie s’ouvre aux yeux. Le méridien du foie monte jusque dans les yeux. C’est en cela qu’il est dit que l »œil est l’organe des sens qui est associé au Foie. C’est parce que les yeux sont nourris et humidifiés par le Sang du Foie qu’ils peuvent voir. Ainsi, si le Sang du Foie est abondant, les yeux sont humidifiés correctement et la vision est bonne. En cas contraire, cela peut entraîner une vision trouble, de la myopie, des yeux secs, ou une impression de sable dans les yeux qui sont secs. Les Rêves. Le foie est également lié aux rêves. Ainsi, lorsque l’on se souvient de ses rêves et/ou qu’on a des cauchemars, cela signifie généralement un excès d’énergie au niveau du foie. Le Foie déteste le Vent. Les climats venteux affectent souvent le Foie. On voit ainsi que la relation entre le Foie et le « Vent »concerne non seulement le Vent Interne mais aussi le Vent Externe. Il n’est pas rare de voir des patients qui souffrent de déséquilibre du Foie se plaindre de céphalées et de raideurs de la nuque qui apparaissent après une période de temps venteux. Le Foie est associé au coté gauche. Bien que situé du côté droit, le Foie est associé au côté gauche du corps pour plusieurs raisons. On dit que les céphalées localisées du côté gauche de la tête proviennent du Foie, et plus précisément d’un Vide de Sang du Foie, alors que les céphalées localisées du côté droit proviennent de la Vésicule Biliaire. Le côté gauche de la langue reflète plus particulièrement l’état du Foie, alors que le côté droit reflète celui de la Vésicule Biliaire. 120 commentaires pour “Le Foie en médecine chinoise traditionnelle” helene a écrit: j ai les yeux qui pleurent souvent qui me brulent que faire que prendre merci a vous. CORDIALEMENT. Je sais que le foie se régénère dans la nuit, mais j’ai oublié à quel heure cela se fait. Est-ce que vous le savez? Merci. Excellent texte et très clair sur le foie! La notion d’énergie me parle de plus en plus… Avez vous la même chose sur le rein? Bonjour J’aurai souhaité connaitre un détoxifiant du foie que vous pourriez me conseiller. Merci Valérie. Ca alors, incroyable! J’ai pris conscience dernierement que mon foie ne fonctionne pas comme y faut mais je pensais pas que tous mes problemes je pourrais les associer a ce mauvais fonctionnement du foie. Pour les amateurs, je prend:Bio-milk thistle de bioharmony. Acheté en afrique du sud donc je connais pas d’autre nom mais a la farmacie y suffit de demander quelque chose pour nettoyer le foie. Jme réjouie que mon foie marche a nouveau a 100% en esperant que certain probleme stoperont en meme temp. bonsoir je sors de chez un osthéopathe qui m’a soulagée d’une forte douleur en haut du dos, qui comprimait ma respiration. Il m’a dit que cela venait du foie et de fortes émotions. En lisant votre texte sur le foie organe émotionnel, je retrouve tout à fait mon état psychologique, et des symptômes comme les insomnies, tensions musculaires,etc. Que préconisez-vous pour aider le foie à se renforcer et peut être pour mieux gérer ses émotions? merci d’avance cordialement. bon jour, depuis une quinzaine de jours j’ai des réveils vers 0h30 et ce jusqu’à 2h. Une sorte de malaise me réveille, du bruit ++dans les oreilles, une pression dans la tete à gauche, une sensation de ne + sentir mon coeur battre, je me sens partir en arrière. cela declanche une grande angoisse. Mon foi est-il trop faible ou sa fonction trop forte. je n’ai + de vesicule biliaire depuis + de 30 ans. que dois-je faire? prendre du detox ou prende un regenerateur du foie? merci de venir à mon secours. les malaises font grandir mon stress. Merci de votre réponse Raymonde. bonjour bravo laetitia cet article sur le foie est tres complet et tres interessant je suis une neophyte en MTC et c que du bonheur ce genre d’articles merci à toi. bonjour et merci a vous qui tentez d aider les autres je ne peux que pour ma part tenter a mon tour d amener un peu de mon vécu…moi aussi commebien des gens mon enrgie du foie ….est malmenée et je m aide de compléments alimentaires bio poue soulagerle foie; je fais des cures de radis noirs pour drainer durant 5 semaines en arretant une puis je recommence. oui je comfirme les émotions COLERE ….etc entravent la digestion oui j ai noté l incidence sur le sang qui se répercute sut les douleurset le terrain inflammatoire aussi j associe de l harpagophytum cassis et autres …cette faiblesse se répercute pour moi avec des bloquages de la nuque, qui eux mémes engendrent …etc etc….le livre de michel ODOUL ( dis moi ou tu as mal, je te dirai pourquoi ) illustre la corrélation de tout cela je vous le recommande, car simple de compréhention, il donne un aperçu global de cette merveilleuse médecine accessible a tous… un simple mère-ci….! cet été, je suis parti en randonnée pendant plusieurs jours. Or, au bout de la seconde journée de marche, j’ai souffert d’une tendinite au bas de la jambe droite, paradoxalement sur le méridien de l’Estomac (randonnée = Terre = Estomac). J’avais bu correctement et régulièrement de l’eau (environ 3 litres par jour). C’était la première fois que je souffrais d’une tendinite en 57 années d’existence! Pensez-vous que cette inflammation était dûe à un vide de sang du foie? Merci. Très intéressant, cet article. J’étais suivie en acupuncture pour une aménorrhée et mon diagnostic était précisément un vide de sang du foie. La semaine dernière, je me suis déchirée un tendon d’achille, et je suis assez étonnée de lire ici que les tendons sont aussi nourris par le foie, et donc, que cela pourrait expliquer aussi, en partie, bien sûr, puisqu’il faut aussi considérer les causes externes comme l’entraînement excessif que j’ai fait, le froid qui raidi les tendons, la déshydratation, etc. Bref, je dois traiter mon vide de sang du foie, mais sans acupuncture, puisqu’avec mon plâtre, je ne suis plus à même de me rendre à son bureau. Auriez-vous quelque chose à me conseiller? J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article et je me retrouve sur toute la ligne, ou presque. Ma question est, à part les séances d’acupuncture ou de réflexologie, ou les cures ponctuelles en saison, quoi faire afin d’aider le foie à remplir correctement ses fonctions dans le quotidien? Que changer dans notre alimentation ou nos habitudes? Comment gérer nos émotions si en effet on ne supporte pas la contrainte? La méditation? Le sport? On parle de « recharger ses batteries », se poser, prendre du temps pour soi, etc.,mais si on ne dort pas, ou se réveille trois fois par nuit, comment se « forcer » à un sommeil de qualité? Merci par avance pour votre réponse, Bonjour Laeticia, ton exposé sur le foie et très intéressant et très riche d’enseignement. On se rend compte en le lisant que tu maîtrises vraiment bien le sujet, c’est un plaisir. Peut être pourrais-tu me dire pourquoi ai je des maux de têtes lourds et chauds aux tempes avec sensation d’aura et le bas du corps vide et froid aprés avoir fait du tai chi chuan ou quand j’essaie de me relaxer et le matin au lever. C ‘est comme si mon énergie stagnait au niveau de ma tête et n’y partait plus. Merci pour ta réponse. Cordialement. Séb. Bonjour Laeticia, J’ai beaucoup aimé ton exposé, je me suis reconnue en te lisant. Je souffre de douleurs arthritiques mineures ds les mains, puis j’ai aussi des problèmes musculaires, ma massothérapeute me dit que ce sont tous les attaches qui sont raides, qui tirent sur les muscles et les raidissent. Je ressents aussi beaucoup de fatigue, de l’anxiété ayant vécu beaucoup de stress. Il y a au moins 30 ans que j’ai commencé tous ces problèmes Je fais aussi du reflux gastrique. Je me demandais si seulement un nettoyage peut remettre le foie en bonne condition ou s’il est nécessaire d’avoir des traitements en acupuncture. J’ai utilisé beaucoup d’approche avec des résultats moyens, tel physiothérapie, deep massage, chiro et un peu d’acupuncture. J’attends vos conseils. Bonjour, Excellent article. Grâce à lui j’ai mieux compris le pourquoi du comment de certains symptômes. Mais oui… c’est… bien sûr. Ensuite tout s’est « enchaîné » dans mon mode de compréhension. Les émotions, le vide d’énergie du foie, des situations vécues avec des personnes de mon entourage… Je pense que c’est ainsi que parfois nous avons des situations qui se débloquent et donc par répercussion des maux qui n’en sont plus. Toutefois la dépression m’ayant touchée, la phytothérapie et l’homéopathie (je suis allergique à certains médicaments allopathiques) furent une solution avérée. En attendant d’aller mieux votre site va faire parti de mes favoris. Cordialement Ludivine. bonjour, Votre article est vraiment intéressant. Quels exercices de ci-cong peuvent stimuler le foie? merci cordialement Valérie. Bjr Quand on a une grosse fatigue, depuis des années, est ce lié au foie? ( j’ai un kyste ) Quelle cure conseillez vous? Merci pour votre article superbement clair et précis ……….. je nettoie mon foie en se moment en prenant deux gouttes d’huiles essentielles de romarin tout les matins es ce que cela est suffisant ou faudrait il faire autre chose? Merci d’avance pour votre réponse. merci pour votre article très complet; je souffre actuellement de tendinites aux 2 bras; j’ai l’impression qu’une fois de plus, mon foie (fragile) est en cause… comment le « nettoyer » et le soigner en été? remerciements anticipés pour votre réponse Marpessa. Bonjour, moi je donne à ma fille des gélules de HAN HEPA que je commande sur internet. c’est une phytothérapeute qui pratique la méthode MORA qui me l’a conseillé. ça l’aide à purifier le foie car elle a un vide de sang au niveau du foie qui lui brouille la vue et lui donne des vertiges assez importants et autres problèmes. la praticienne le conseille et elle a énormément de résultat. Bonjour, je suis âgé de 21 ans, et cela fait très longtemps que je souffre de douleurs aux yeux, aux muscles, aux tendons et j ai de grandes fatigues qui handicapent mes journées.Les douleurs sont là constament, et s’accentuent périodiquement et cette année ça empire. j’ai l’impression qu un jour je ne saurai plus me lever le matin. les douleurs sont présentes aux yeux, et sont sous forme de sensation de brulure, qui s’accentuent avec l’effort, le stress, et en s’exposant a la lumière. la visite chez ophtalmologue: RAS. il m’a prescrit des anti allergiques que je prends, mais ils ne donnent pas grand chose. En lisant cet article j’ai retrouvé exactement mes symptomes. Que dois je faire pour guerir? En vous remerciant d’avance de votre réponse. Robin. Le plus simple serait d’aller consulter un bon praticien en médecine chinoise qui pourra vous soigner correctement et qi vous rééquilibrera complètement votre organisme Si vous habitez en Lorraine je peux vous conseiller un bon médecin Cordialement. j’habite en lorraine (metz) et j’ai 39 ans et je souffre atrocement des yeux (secs, brulures, et des picotements). bref je vis un enfer depuis 2 mois. pouvez vous me conseiller un bon medecin. merci de votre aide. Un vrai plaisir que la découverte de votre site – je pratique le shiatsu depuis trois ans, et m’intéresse au zen et à un mieux-être général, notamment via la médecine chinoise (tout cela seule à travers des lectures, mis à part le shiatsu lui-même). Votre site est limpide et convivial, pensez-vous publier plus régulièrement? J’ai pratiqué un peu de Goshin, et tout ce qui touche aux méridiens m’intéresse bcp. Merci encore et bel automne à vous. Quand j’écris « je pratique le shiatsu », je me trompe dans la formulation: je ne suis pas thérapeute du tout mais reçois les massages 😉 Claude Bernhard a écrit: Votre article est très intéressant et vous en remercie pour tout ce qu’on y trouve. Je suis atteint d’une hépatite C depuis une trentaine d’année.J’ai suivi 2 traitements lourds mais elle est toujours en moi.J’ai de plus une stéatose et bien évidemment une cirrhose moyennement active.J’ai bien sûr rencontré plusieurs soucis que vous évoquez dans votre exposé mais rien de trop méchant pour l’instant si ce n’est les grosses difficultés de vie liées à ces 2 très lourds traitements.Cependant,rien ne m’empêche de vivre et même de bien vivre..Et surtout d’aimer ma vie plus que tout.. Que me conseilleriez vous de faire pour continuez à vivre un peu plus et un peu mieux malgré ces lourds handicaps..Vers qui ou vers quoi devrais je me diriger pour essayer de m’en sortir au mieux? Pour votre information,j’ai 54 ans et personne ne s’apercevrait de ma maladie si je ne le disais pas..Mon physique ne laisse rien paraître pour l’instant..J’ai plutôt un bon mental. Je dois quand même avouer qu’effectivement j’ai quelques insomnies,des problèmes articulaires qui viennent et qui partent,idem pour des tendinites,etc.. Pour votre info,actuellement,je prends 6 gélules de D.P.R. de chez FENIOUX par jour (curcuma,chardon marie et desmonium) + un jus de citron au matin,à jeun. Je pratique également la musique avec beaucoup de bonheur et en amateur.. Merci pour la richesse de votre article; avez-vous une adresse d’un medecin compétant pratiquant sur Bordeaux et sa région. Les medecin rencontrés sont courts sur le sujet….. Merci. MARTIN lucette a écrit: J’ai une vie sociale très pertubée vivant avec un conjoint narcissique. j’ai développé en 2009 un méningiome frontal et un glaucome (déficit des fibres optiques des 2 yeux) découvert au début de l’année 2012. Ces maladies ont à mon sens la même origine. qu’en pensez-vous. pouvez-vous me conseiller un bon praticien en médecine chinoise Vous en remerciant à l’avance Cordialement L. martin. Bonjour, je manque de qi du foie et des reins. Je vis à toulon dans le var. Pourriez vous me conseiller un bon praticien en médecine chinoise? Remerciements. depuis quelques années je vais de thérapeute en thérapeute sans trouver de solution.Après mes règles vers le 3ème jour j’ai mon côté gauche engourdi et le coeur qui me fait mal(je n’ai rien au niveau cardiaque)et je me sents abattue et très fatiguée puis après je vais mieux jusqu’à l’ovulation où je fais à chaque fois une bonne crise de foie.Connaissez vous un remède ou un mode de vie pour ne pas avoir ces abattements. Vous remerciant à l’avance Mag. Bonjour, Merci pour ce texte très éclairant. Il me confirme une difficulté au niveau du foie (en particulier migraine, grosse colère, insomnies autour de 3-4 heures…). Quels pourraient être les remèdes s’il vous plait? Merci Pascale. Merci pour votre article…très intéressant! J’ai le foie encombré et j’ai les cheveux gras ainsi qu’une acidose. Je dois me laver les cheveux tous les jours. Malgré une alimentation saine et équilibrée. Que me conseillez-vous pour drainer mon foie. Actuellement je fais une cure de Chicorée Radis noir et artichaut depuis 15 jours mais pas de résultats. Merci pour votre aide salutations. Je souffre de dépression depuis maintenant 3 ans (à vrai dire c’est un véritable Enfer). Je n’ai jamais été dans cet état là. Pour l’instant, je travaille avec un acuponcteur afin de rétablir les flux d’énergies et de ressentir une véritable harmonie intérieure comme auparavant. Je suis convaincu que l’anxiété, le stress, les idées noires, le manque total d’énergie et ce sentiment de désespoir sont véritablement liés à un problème d’énergie interne. Quelles sont les meilleures solutions pour effectuer un vide du foie? Cordialement, Alexandre MOUROT. Bonjour, je sors de chez mon ostéopathie pour problème de dos, il m évoque le fois, je perds énormément les cheveux, mon coiffeur me parle du foie, je suis plus tôt d un naturel bileux, que puis je faire pour aider mon foie? Alimentation etc »’ Bonjour: Chardon Marie pour le foie…. en teinture mere plus efficace. Beaucoup de remèdes disponibles chez nous pour les différents problèmes évoqués.(gemmothérapie,orthomoléculaire,oligo-éléments,gestuelle respiratoire,shiatsu anti-stress…) chauvet andréa a écrit: bonjour, je suis acupuncteur, et j’adhère en tous points avec cet article, clair et complet si vous craignez le vent, avez des spasmes ou raideurs musculaires, des ongles fragiles,striés, une vue defficiente, les yeux et le visage facilement rouges, des migraines,si vous êtes émotif ou coléreux ou irritable facilement …..intéressez vous à l’énergie du FOIE ( le QI du FOIE ), prenez en compte l’ensemble de ces symptômes en apparence peu liés, et consultez un acupuncteur ou un phytothérapeuthe « chinois » compétent,vous irez mieux globalement Andréa. Bonjour, Votre article est très intéressant. Depuis plusieurs années, je vis avec une pression constante sous les côtes, du côté droit, comme si mon foie prenait trop de place. Depuis peu, je suis constamment gonflé comme un ballon et extrêmement fatigué, j’ai des douleurs inexplicables dans les genoux et ma vue baisse. Comment pourrais-je détoxifier mon centre de vie et retrouver toute l’énergie qui me manque? Je vous remercie d’avance de votre réponse. Merci pour vos explications claires sur le foie. J’aurai souhaité connaitre un détoxifiant du foie que vous pourriez me conseiller pour faire un petit nettoyage à l’arrivée du printemps SVP. Par ailleurs, quels exercices recommandez-vous pour calmer les débordements de colère intempestifs? pour essayer de gérer ses émotions au quotidien? Merci beaucoup pour vos conseils, Audrey. Excusez-moi, je viens de trouver les réponses à mes questions dans la rubrique: Au printemps: un maître-mot, la tempérance C’est parfait! Merci. Pouvez vous me conseiller un drainant/nettoyant pour le foie? Mon accupuncteur m’a indiqué que mon foie ainsi que ma rate étaient en mauvais point. En effet, j’ai très peu de rêgles voir pas du tout, de la diarrhé, un problème tendineu à l’épaule et au doight, et des rêves chaque nuits, sans parler du stress, culpabilité etc. Mon accupuncteur ma également conseillé la méditation mais je souhaiterai aussi nettoyer mon foie…? J’ai fais un cure de radis noir l’année dernière…. ya t il peut être d’autres techniques…? Merci. Bel article sur l’un des organes vitaux du corps humain. Votre texte est très enrichissant et captivant car chcun des mots que vous avez retenu permettent au lecteurs une parfaite compréhension de toutes ses fonctions. Depuis 5 ans, j’ai ma cuisse gauche qui enfle le soir (juste au dessus du genoux) d’une façon inexplicable. J’ai vu de nombreux médecins (osthéopathe, accupuncteur, homéopathe…) rien n’y fait. Personne ne peut trouver une raison à ce phénomène. J’ai fait une chute en vélo et je suis tombée sur le coté externe de mon genou gauche et depuis plus rien de va. Pourquoi cela enfle le soir et surtout d’une façon inexpliquée. Quand je masse mon genoux et ma cuisse, cela disparait comme si tout à coup beaucoup d’eau venait à stagner à cet endroit. Je suis désespérée car je ne trouve aucune solution à mon problème. Pouvez-vous m’aider ou me conseiller? Je suis en 1° année de MTC. Ce texte sur le foie est une excellente synthèse de ce que j’apprends à l’école, avec des exemples concrets qui éclairent les cours. Le texte est clair, bien structuré. Bravo. Et merci 😉 Je découvre cet article vraiment très intéressant. Merci. Article très complet et très intéressant. Merci j’étais convaincue de mes soucis liés au foie ayant étudié un peu la MTC, tout s’explique au contraire de la médecine classique qui « pédale dans la semoule face à certains symptômes »… bonjour, Lors d’une demande par SMS à un magnétiseur ce que je pouvais avoir et en lui exposant mes soucis (mal estomac, remontées acides, langue blanche et piquante) celui ci me répond que ce n’est pas mon estomac qui est en cause mais mon foie. ALors que la semaine d’avant j’avais vu 2 fois le médecin et me disait que c’était l’estomac qui me procurait de l’acidité dans la bouche. Ca m’angoisse de savoir que c’est le foie qui soit en cause et pense au pire. Qu’en pensez-vous? Il m’a dit que j’avais un foie fort qui compressait mon estomac d’où les remontées acides comme certains auront des nausées ou des maux de ventre. Il m’a dit aussi que c’était l’énergie du foie qui circulait mal. Je le vis très mal depuis. Merci de vos réponses. Claudine. Gauthier Elyane a écrit: Je viens de lire votre résumé sur le foie et je fais le lien avec mes migraines situées à gauche ainsi que fatigue et baisse de tonus. Je fabrique du cholestérol depuis ma jeunesse et me traite à la levure de riz rouge bio depuis 1 an en échange du Tahors qui nuisait à mes muscles et tendons. Que me conseillez vous pour me désintoxiquer le foie ou autre approche pouvant me redonner tonus et l’envie de me réaliser. J’ai également un gros caillou dans la vésicule qui apparemment ne me gène pas plus que ça!… Je pense que c’est le résultat de calcaire accumulé au fil des années. Pouvez vous apporter une réponse à mes migraines répétitives. Merci de me répondre. Elyane. BRUNO ISABELLE a écrit: Bonjour, voila plusieurs mois que j’ai une tendinite bras gauche et qui depuis une semaine va jusqu’au pouce gauche m. BRUNO ISABELLE a écrit: votre article est très clair, et je comprend pourquoi j’ai des tendinites surtout bras gauche jusqu’au pouce, malgré un travail manuel ou j’utilise bcp mon bras gauche; pouvez-vous me conseiller pour drainer mon foie? Merci pour votre réponse Isabelle. Jai trois tendinites, poignet, coude et dessus du pied et aprés lecture des infos le foie a l’air en cause. Que faire car les infiltrations ne servent à rien……… Je prends de l’aubier de tilleul mais est ce suffisant?? Merci. J’ai 63 ans,je génère un diabète de type 2 depuis l’âge de 45 ans,en août 2010,en jouant au foot pieds nus avec mon petit fils,je me suis fait mal au tendon d’Achille gauche,en 2013 j’ai consulté un podologue qui m’a prescrit des semelles orthopédiques avec de légère talonnette,tout à bien fonctionne,mais le week-end end dernier en jouant aux boules,je me suis positionné en extension,le lendemain la sanction est tombée,tendinite aiguë,tendinite accentuée par une marche nordique d’une heure la veille. Ma question est la suivante,mon traitement contre le diabète à t’il une influence néfaste sur le foie qui genere une tendinite parfois aigue sur mon tendon d’Achille? Qu’en pensez vous? Que me conseillez vous? Jacques Merci de votre réponse. Je me retrouve totalement dans cet article, merci. Je cherche un bon détoxifiant pour le foie, que pouvez-vous me conseiller SVP? bonsoir, merci pour ces informations qui sont très instructives et enrichissantes. Voilà, moi je suis diabétique depuis 11 ans sous cachets depuis 15 jours, j’ai de l’hypertension, fibromyalgie, incontinence urinaire, maladie de verneuil, arthrose cervicale, ténosynovites des pouces, épicondilites des coudes, canaux carpiens, tendinopathie calcifiante de l’épaule gauche, bipolaire, d’où une grosse dépression qui dure depuis 11 ans. Aujourd’hui je n’en peux vraiment plus, je suis au creu de la vague, j’ai beaucoup de mal à rebondir et je m’en prends à ma fille, mon mari et tout le monde. J’en ai ras le bol de prendre des médicaments, 20 par jour, j’ai qu’une envie c’est de tout envoyer balader. J’ai besoin d’aide, que puis-je faire pour aller mieux? Je ne dors plus, je n’ai plus d’appétit, je suis hyperactive. Demain je suis hospitalisée pour une cure de sommeil.Pourquoi suis-je comme ça.? Je n’arrive pas à comprendre pourquoi tout ça m’est tombé dessus et je n’arrive plus à tout gérer, ni la vie de famille, que me conseillez-vous.? Répondez s’il vous plaît. Merci infiniment de me venir en aide. Bonjour Marie -Thérèse, J’espère que vous vous sentez mieux et que la cure de sommeil vous a fait du bien! Moi pour aller mieux je me suis inscrite au Tai Chi et apprécie particulièrement les mouvements de Chi Quong qui m’aident à respirer et à me sentir mieux! J’ai commencé à mieux dormir. Le simple fait de dormir 4 à 5 h de suite a été très très réparateur. C’est pas simple parfois la vie … J’ai compris avec le temps que je tombais malade à cause de ce que je pensais, je cogitais tout le temps et j’étais tout le temps épuisée! C’est en tombant malade et en me retrouvant assez seule que j’ai compris qu’il fallait vivre autrement et surtout penser différemment! Je prends maintenant le temps de vivre, d’apprécier la vie tout simplement, j’ai quitté mon job qui ne me plaisait plus et essaie d’en faire un autre qui me correspond plus, en recommençant à zéro, à 57 ans, Je vous souhaite une belle vie Marie-Thérèse Bien amicalement Françoise. Je comprends tes ressenti très bien, parfois ce n’est pas facile de géré tout ça. Moi aussi j’ai le fibromyalgie, Hepatit B chronique active, cancer du col d’utérus. J’ai justement fini mes traitement de chimio et rayons. Je vais bien car je suis prof de Tai Chi & Qi Gong depuis 25 ans. Grâce à le faite que mon corps est à bon santé, j’ai pu géré tout ce maladie sans de ‘subir’ de dépression ou de me sentir ‘la victime’. J’ai jamais poser le question: pourquoi ça m’arrive tout ça? j’ai plutôt penser: ça m’arrive car je suis probablement assez fort pour le pouvoir porter! Et c’est vrai j’ai surmonter chaque période difficile et j’ai toujours surmonter les situation encore plus fort. Bien évidement je suis pas heureuse avec les situation difficile, mais quand je suis dans cette situation, je prends ma vie dans ma main. On a le choix, ou tu te batte ou tu baisse les bras. a toi de choisir!! Quand t’as choisir tu peux toujours demander l’aide à ta famille et des amis. Entoure toi avec les gens qui peuvent te donner l’énergie positive et qui sont en confiance dans la Vie. Toutes les gens qui sont négative t’évite pour le moment. N’hesite pas de demander l’aide, souvent la famille et des amis sont disponible, mais c’est toi qui devrais demander. Attends pas jusqu’au ils viennent. C’est toi qui doit dire ce que tu besoin, ils ne peuvent pas le déviner. Je te souhaite le courage et beaucoup d’énergie!! Bientôt je devrais faire une opération pour enlever le tumeur (col d’utérus) et éventuellement l’utérus. Je suis pas sur s’il je dois faire enlevé d’utérus. Quelqu’un peut m’expliquer quelle lien le foie il a avec l’utérus. Pensant à mon Hépatite B, je hésite de faire enlever l’utérus. si j’enlève l’utérus quelle conséquence ça peut provoquer pour mon foie? J’ai peur de provoquer le cirrhose ou cancer de foi, car je porte le maladie Hepatite B chronique depuis 30 ans et jusqu’au maintenant j’ai bien géré et je n’est pas eu de grandes problèmes. J’espère quelqu’un peut me répondre!! chantal philippe a écrit: Bonjour, j ai une steatose due sans doute a tous les medicaments prescrits par le cardiologue, et a un e.coli que personne n arrive a eradiquer alors que je suis a plus de 10 millions d unites! Tout mon systeme urinaire me fait souffrir et je n ai pas de debit. De plus j ai pris 15 kg en un an et je souffre terriblement du foie apres chaque repas. Je suis bien desesperee et extremement fatiguee au point de rester couchee parfois 2-3-4…jours d affilee. Connaissez vous un praticien en medecine chinoise en Savoie svp et merci beaucoup. Bonjour Wilson Que te dis le chirurgien pour la tumeur de l’utérus? et quels sont les risques d’un cancer généralisé? C’est une intervention qui se fait très bien maintenant avec peu de risques opératoires. Je ne connais pas les les liens entre le foie et l’utérus, ce que j’ai remarqué, se sont les soucis avec les enfants graves ou moins graves et les mamans développent une tumeur à l’utérus. Je ne sais pas pourquoi, c’est simplement une observation et souvent un cancer du sein en premier. Moi, je n’hésiterais pas à me faire opérer; Bonne journée. Bonjour Pour drainer le foie et restaurer les fonctions hépatique, je conseille à mes patients Ergydesmodium qui est un très bon produit. très très intéressant mais quand on prend un médicament qui contrarie le foie et qu’il faut le prendre à vie comment faire pour atténuer les problèmes de mauvaises nuit? bonjour jais autour du foie beaucoup de graisse je cherche un solution merci d’avance. J’apprécie vraiment beaucoup votre article autant par le fond que par sa forme. J’aurai souhaité connaitre un détoxifiant du foie que vous pourriez me conseiller pour faire un petit nettoyage à l’arrivée du printemps. Par ailleurs, quels exercices recommandez-vous pour calmer les débordements de colère intempestifs? pour essayer de gérer ses émotions au quotidien? Vous remerciant par avance de votre réponses, Merci beaucoup pour vos conseils. très bon article,un verre d’eau tiède+moitié citron tout les matins à jeun. Je souffre depuis 1 an 1/2 de tendinites des 2 talons d Achille dont un avec micro fissure,, pathologie de la coiffe des rotateurs, douleurs fessiers, cervicales. A lire votre article, je souhaiterais connaitre un bon centre de traitement par la médecine chinoise sur Paris. je fais de l’acupuncture une fois par semaine je désirerai connaitre une pharmacopée pour nettoyer le foie, même en poudre je préférerai car estomac fragile merci pour votre réponse, on ma conseillé le SI NI SAN et j’ai déjà pris du Du Huo Ji Sheng Wan qu’il me reste un pot en poudre; bonjour pour l arrivée du printemps pouvez vous me recommander une detoxification du foie je suis déjà très fortement élément bois et eau je sors d une bronchite que me conseillez vous pour me dynamiser? merci pour vos bons conseils. jesus 2 nazareth a écrit: jesus 2 nazareth a écrit: et aussi ce lien qui conduit a un superbe pdf sur les méridiens du corps, y compris ceux du poumons avec de beaux schémas explicatifs. cordialement http://www.les-naturopathies-du-monde.org/LES%20MERIDIENS.pdf‎ Je me permets une petite correction: La formule traitant la surpression de Qi du Foie n’est pas Xiao Yao San qui traite les dysharmonie Foie / Rate mais Chai Hu Shu Gan San. Praticien MTC (Pharmacopée incluse) Petites corrections (2) 😉 à la relecture: Les troubles digestifs ne sont pas qu’imputables au Foie dans la description donnée. En effet bien que celui-ci de part sa position de « grand-mère » dans le cycle de contrôle (le Foie contrôle la Rate ou « le bois contrôle la terre »), le Foie ne peut engendrer ce genre de pathologies qu’à deux conditions: qu’il soit lui même en état d’excès: de la Stase de Qi au Feu en passant par la montée de Yang ET que la Rate et l’Estomac soient en faiblesse. Les chinois disent alors de façon poétique que « le bois envahit la terre ». Le raccourcit entre stase et montée de Yang de Foie et troubles digestifs est donc un peu rapide et restrictif. De nombreuses manifestations autres peuvent découler de cet état: céphalées, douleurs hypocondre, hypertension, … Sans pour autant qu’il y ait de trouble digestif. D’un point de vue sémantique dire que la bonne santé des muscles dépend du Foie me dérange un peu: le Sang du Foie nourri les muscles me parait plus correct. En effet c’est la Rate qui est le maitre des Chairs et des 4 membres. Les tremblements sont indubitablement un symptôme de Vent et les faiblesses de membres est quand à elle imputable à la Rate et non au Foie (du moins pas directement). Les raideurs de la nuque, que ce soit chez des personnes ayant des troubles du Foie ou non sont, comme vous l’indiquez, des atteintes EXTERNES, si quelque chose est faible c’est le Biao (sous contrôle du Poumon) et non le Foie … Attention aux raccourcis rapide et aux diagnostics à l’emporte pièce du type « je digère mal, c’est le Foie ». 🙂 Bonjours à tous. Cela fait plusieurs mois que le matin au réveil, jai de fortes nausées suivies de vomissements. J’ai la tête lourde, des maux de ventres vers 4/5 heures du matin qui m’angoissent, tremblements internes, enfin toutes sortes de symptômes étranges. Il y a 2 mois on m’a découvert une stéatose non alcoolique et depuis je suis au régime draconien. Jusqu’ici, je n’avais plus de vomissements sauf ce matin.hier soir mon dîner, à base de poisson mais un peu épicé et une fondu de poireaux et pommes de terres, était un peu trop lourd. Du coup nuit agitée mais surtout réveil difficile et de nouveaux les vomissements. Pourquoi le dîner a t’ il une si forte influence sur notre réveil? Et pourquoi autant de symptômes, est ce lié au disfonctionnement du foie? Merci de me répondre. bonjour je voudrais savoir si les mouches volantes dans les yeux peuvent venir du foie? comment faire pour que le foie aille mieux? une cure? du chardon marie? de la sylimarine? Bonjour, Je souffre de rosacee, j’ai été opérée de la vésicule biliaire tout recemment, j’ai des problèmes aux yeux depuis 2 ans. Je voudrais savoir si tout cela est lié au foie? Merci de me repondre. bonjour, j’ai 27 ans et ce noel sa fera 2 ans que j’ai mit fai a une periode de dix ans d’alcool, j’ai souvent des raideur dans la nuque, les epaule et le haut des bras, avez vous une solution pour moi, merci Tout d’abord merci pour votre article très clair et intéressant. Je recherche actuellement des infos suite à un échographie où on a vu que j’avais un kyste de 19mm au foie. Je vois un médecin prochainement. Mais ce kyste de 19mn et la simple explication de l’échographe du fait qu’il soit probablement congénital me pousse à comprendre. J’ai régulièrement des acidités, une diahrrée suite à la prise alimentaire ou dans la nuit. Et une douleur à droite et sensation de brûlure plutôt vers le centre vers le plexus. Parfois en avalant un aliment j’ai une forte sensation de brulure avec une diuleur ds je dos à droite. J’ai une alimentation tres saine mais parfois trop importante en quantité. J’ai aussi des éructations etc… Je souhaiterai savoir si je peux améliorer tout ça d’une autre manière que par des médicaments. Merci d’avance. Bien qu’il soit difficile en MTC d’établir un diagnostic sans voir la personne,à mon avis il y a une fortes chances que votre méridien du foie soit en plénitude (ou stagnation d’énergie). Ce serait donc l’énergie du Bois en excès, qui agresserait la Terre (Estomac-Rate-Pancréas). La trop grande acidité de l’estomac et les remontées en sont les conséquences, ainsi que des ballonnements et éructations… En Shiatsu Masunaga, la zone du dos,à droite, correspond aussi au foie. Le shiatsu Masunaga enseigne « l’Ampuku », diagnostic-thérapie du ventre, qui vous permettrait, d’après mon expérience, d’obtenir une nette amélioration de votre état. Désolé, j’oubliais: cela traduit aussi une faiblesse de l’énergie du poumon-gros intestin (Métal) qui ne peut donc contrôler le Bois suffisamment. Ce vide du Qi du poumon peut aussi entraîner de la tristesse. Il faudrait surtout tonifier votre méridien du poumon. Tout ceci n’est, bien entendu, que théorie. Comment affirmer quoi que ce soit sans le contact de personne à personne? LAMIAUX francis a écrit: je souffre de colite, de tendinite du tendon d’achille (jambe droite) la vue brouillée avec mouches volantes et je suis un homme hypersensible j’ai 70 ans et j’habite dans le VAR j’ai lu avec un grand interet votre article sur le « vide de sang » et j’y retrouve un grand nombre de mes maux que pus faire pour nettoyer mon foie existe t’il un médecin qui puisse m’aider prés de chez moi ( TOULON) merci pour votre réponse et votre aide. LAMIAUX francis a écrit: LAMIAUX Francis francislamiaux@yahoo.fr j’ai 70 ans; je souffre de colite depuis longtemps, depuis un an d »une tendinite talon d’achille pied droit et j’ai souvent la vue broullée avec mouches volantes je souffre d’un « foie gras » vu par échographie j’ai pris grand interet à lire votre rubrique sur le » vide de sang »j(y retrouve beaucoup de mes maux que puis faire pour ameliorer ma sante? exsite t’il un medecin pratiquant la medecine chinoise prés de chez moi (TOULON) merci pour votre réponse et votre aide. Bonsoir, je dois réharmoniser RATE/FOIE/ESTOMAC, j’ai un traitement pour quelques semaines « JIA WEI XIAO YAO SAN «, en ayant lu vos conseils alimentaires pour la rate et l’estomac je voulais savoir comment compléter ça au niveau du foie. Merci pour ces informations si claires dans vos articles. Cordialement. Les symptômes que vous décrivez correspondent à ceux qui me font souffrir: céphalée et raideur de la nuque quand il y a du vent, tempérament colérique, règles hémorragiques, gros problèmes de digestion, très souvent fatiguée… Pouvez-vous m’indiquer des traitements naturels pour que mon foie se porte mieux? Merci pour votre aide. Cordialement. Bonjour, Cet article qui est une bonne synthèse des nombreux domaines auxquels s’intéresse le foie. Je suis étudiant en shiatsu. Cet article est une bonne base, sur laquelle je pourrai accrocher d’autres branches. Merci pour ce travail, et ce partage 🙂 Bonjour. Votre article est superbe. Je voulais vous poser une question. Je suis jeune mais a cause de problèmes de calcul a la vésicule j’ai dû me l’a faire enlever il y a 3 ans, j’avais 22 ans. Depuis maintenant 2 ans, si je fais des repas trop copieux ou bien que je mange de tout et n’importe quoi (chose que je fais souvent), dans les heures qui suivent j’ai une sensation étrange, comme si mon corps s’emballait! J’ai des picotement dans le corps, surtout dans la langue et le visage, les yeux me dérangent, comme si j’avais du sable et cela dure des heure. Ce n’est pas douloureux mais très gênant. Cela arrive surtout le soir, donc impossible de m’endormir tant que ces picotement sont là. J’ai fais des examens mais rien d’anormal. En revanche quand je fais pression sur mon foie j’ai une impression de poignard. De plus j’ai énormément de sautes d’humeur… Pensez vous que ces symptômes soient liés a mon foie? Que faire? Merci. bonjour.. passionnée de médecine chinoise,je pratique le Qi Gong et étudie la MTC par ce biais; on vient de me découvrir une hypothyroïdie.. je sais que c’est une faiblesse du YANg du rein et rate + coeur mais que conseilleriez vous de façon ‘pratico-pratique’ au quotidien.. (sans être trop astreignant car j’ai déjà ma pratique de Qi Gong et le massage de divers points).. grand grand merci à vous (pouvez vous répondre sur mon mail? je ne me connecte pas svt aux autres sites..; belle journée et lotus, Castellet Marie a écrit: Bonjour Depuis plusieurs moi on m’a diagnostiqué une hypertension, depuis j’ai pris plusieurs traitements dont je ne supporte pas les effets secondaires. De plus depuis quelques temps, je me réveille chaque nuit suite à des cauchemars. Par ailleurs, j’ai 46 ans et un acné assez incommodant sur le visage et des faiblesses musculaires. Après lecture de votre article, je me rends compte que tout cela serait bien lié au foie. Que puis-je faire pour y remédier? Merci de votre réponse. Bonjour pour soulager votre foie vous pouvez aussi faire un » nettoyage du foie et de la vésicule biliaire » voir le livre d’Andreas MORITZ naturopathe c’est très efficace et surprenant les bienfaits de cette méthode. Clément. Toute ma gratitude pour la connaissance que vous partagez avec vos lecteurs. Souffrant depuis plus d’un an et quotidiennement de douleurs invalidantes à la tête ainsi que dans le dos et le ventre, mon esprit d’habitude très claire et qui était devenu un peu confus vient de se réveiller, je dois soigner cette surpression du foie que vous décrivez si bien! J ai adoré votre article il est très clair et explique bien des choses concernant les symptômes font je souffre actuellement. Je n habites malheureusement pas à Nantes, auriez vous un de vos confrères à me recommander sur Paris? Merci beaucoup pour votre retour. derville alice a écrit: Bonjour Merci pour cet article. Comme vous le suggérez dans votre article je me peremts de vous contacter pour une avoir votre recommandation sur un draineur pour le foie. merci d’avance pour votre aide. Suite zona auriculaire, paralysie faciale, et fatigue extrême…Ai subi le traitement antiviral adequat, mais depuis 5 mois je suis complètement ko. Le foie peut il être en cause, et comment parvenir a retrouver energie et tonus, sans la medecine tradirionnelle, je suis pour acupuncture et ostéopathie, mais cela ne semble pas être suffisant poir cette fois… alors quelles autres solutions. Veronique B a écrit: Bonjour, Depuis maintenant deux ans j’enchaîne tendinites et inflammations diverses et variées des membres inférieures et colonne vertébrale. Je viens d’être opérée d’une PTH à droite, l a première à gauche a été faite il y a 5 ans. Après avoir retrouvé une marche aisée pendant une semaine sans canne (au bout de trois semaines d’opération) je fais une régression totale avec douleurs, impossibilité de m’appuyer sur ma jambe donc à nouveau une béquille pour soulager, et reprise de médicaments. Visiblement l’identification « foie » semble correspondre assez bien à l’état actuel émotionnel et physique, pourriez vous me conseiller quelque chose pour m’aider à reconstruire cela. Difficile de venir vous voir je suis un peu loin. Merci de votre retour. VB. Bonjour Véronique! Si cela peut t’aider, saches que les tendons sont très conducteurs de « Qi » qui n’est tout simplement que de la bioélectricité (d’où les effets de l’acupuncture)…. Les tendons sont en outre le lien avec l’ossature, les muscles etc…Lorsque ton esprit (tes envies) sont en désaccords complet avec ce que tu fais de ta vie (ton action) Le Qi (bioélectricité) s’accumule dans ces zones, ce qui enflamment les tendons et crée des tendinites entre autre..Ce conflit en relation étroite avec ton corps mental raisonne encore plus et amplifie le questionnement et les prises de décision (l’ego est relié au corps mental). le Foie régit effectivement les tendons, il y a plusieurs choses à faire. Un cas d’une de mes élèves qui a pratiquement guérit de tout cela (elle y travaille depuis 2 mois) est en grande partie avec une pratique régulière d’exercices que je lui ai donné en relation avec le Qi Gong des muscles et tendons et en plus va voir un acupuncteur qui suppléera le travail en régularisant et tonifiant ton Foie…Mais n’oublies pas que le Départ est à la base du conflit émotionnel et qu’il faudra le régler sinon…ca pourrait éventuellement revenir courage Cordialement Ahlong.. Bonjour, Je souhaite consulter un acupuncteur pour des problèmes de dépression, angoisses et mauvaise digestion. Pouvez-vous m’aiguiller vers un de vos confrères dans le Haut-Rhin? Merci d’avance. Bonjour. J’ai pendant la nuit des petites démangeaisons anales désagréables malgré une hygiène attentive. je suppose des petites fissures anales. Serait ce dues au foie. Bravo pour votre esprit de partage. Merci. Bonjour Alphonse Griset Avez vous songè tout simplement a vous vermifugè Nous retrouvons ènormement d’infestation et vos dèmangeaison nocture. en sont un des symptôme Cordialement. Evelyne. Bonsoir je suis atteinte d une Hépatite Chronique auto-immune mon foie est attaqué par mon système immunitaire. Début de ma maladie Jaunisse peau et yeux et de la fatigue énorme manque de souffle mal au muscle ect ect. J aimerais savoir comment aider mon foie je suis sur prednisone et imuran pour l inflammation oui je grossis;( je fais attention ai stress et nourriture ect. Alors si jamais vous avez quelque conseil pour moi a me donner pour que mon foie ce porte mieux. J apprécierais beaucoup…..;) Voici les plante qui nettoie et détoxique le foie. Curcuma et gimgembre en jue mélanger les deux pour un effet fois 200. Le Chardon marie jue. La bettrave rouge jue Surce de can en jue Jue de citron jue Artichaud jue Orange jue. Un jue de 3 dl par jour de tout ces plante mélanger peut guérrir un cancer du foie en stade avancé selon une source. Tres belle article qui me fait prendre conscience de de l’importance de cette organe… Au vu de se que j’ai pu lire, la colère rentrée, les problèmes de digestion, sécheresse des yeux, grande émotivité etc… Je me dis que mon foie n’est pas au top de sa forme. Quels conseils pouvez vous me donner pour retrouver un belle équilibre de celui ci. Que faut’il faire Merci par avance pour votre reponse. Bonjour. merci pour ce super article très clair et complet. J’ai découvert il y a 1 an que j’ai des problèmes au foie et vésicule biliaire. Selon lui j’aurais déclaré une intolérance à la protéine de lait de vache à ma naissance suite à un choc émotionnel. J’ai également du lichen à la langue depuis plusieurs année. j’ai eu une forte poussée il y a un an du lichen qui m’a complètement paralysé. Je m’aperçois que c’était au printemps et là je commence à avoir à nouveau mal. Je veux faire une cure de désintox, pouvez-vous svp me conseiller sur ce qui est le plus efficace. Merci beaucoup d’avance. Bonjour, j ai des soucis de siathique fesse droite +molet; pris beaucoup de morphine pendant 7 mois. que prendre pour purger,nettoyer mon foie, mon organisme. Je souffre depuis 4 ans de problèmes chronique: petites plaque sur le visage qui brûlent, des éructations chronique, des yeux qui sont tout le temps secs et qui me brulent, des migraines, des thrombose hémorroïdaire et des soucis de digestions on m’a fait des prises de sang une coloscopie on n’a rien trouvé. Mon homéopathe me dit que c’est mon foie qui se bloque, j’ai été aux urgences car le week dernier j’avais des vomissement aiguës en continu avec des diarrhée aiguës avec des douleurs très forte à gauche de l’abdomen. J’ai encore la nausée et je n’arrive plus à manger. Mes selles sont jaunes très pâle. Est ce le foie? Et si c’est le foie comment cela se fait que ça ne se voit pas sur les prises de sang? Bonjour, je cherche un thérapeute (médecine chinoise & acupuncture) sur Bordeaux. Quelqu’un a-t-il une ou des adresses? Merci d’avance. Bonjour Pouvez vous m indiquer le traitement pour laver ou drainer le foie? merci. bonjour a tous, depuis 5 ans et pendants le printemps j’au des picotement dans tous le corps, j’ai essayer tous les antihistaminiques, j’ai fais des prise de sang, mais le médecins n’ont rien pu me répondre, est ce que j’ai un problème de foie, ou ya t’il qq qui peut me répondre, merci. Un autre produit excellent contre le cancer c’est feuille de graviola corossol, elle est riche en Acétogénine un agent actif naturel anti-cancer, qui contrairement à la chimio s’attaque au cellules cancéreuse sans abîmer les cellules saines, ou déséquilibrer le système immunitaire, bien au contraire. En France vous pouvez en trouver en poudre, en entières ou en gélules sur la boutique bio en ligne http://www.biologiquement.com/ Au plaisir David. Bonjour, Je suis personne sourde et j’ai cherché depuis longtemps cela n’a aucun répondu pourquoi? J’ai beaucoup rencontré à médecin spécial qui me dit un problème « foie » sans expliquer pourquoi? ENFIN, cela vous répond votre explication est très clair qui m’adapte vraiment. Je voulais vous remercier mais je voudrai vous rencontrer mais c’est très loin et j’habite à Toulouse. Bonjour, S’il vous plait quels sont les aliments Qui permettent le nottayage du foie. bonjour, que de commentaires!en effet c’est intéressant. je cherche une présentation de vous mais ne trouve pas, c’est a quelle page du site? j’habite près de Nantes. mon médecin chinois m’a diagnostiqué un vide de sang du foie. je me plaignais de douleurs aux tendons, manque de souplesse depuis 1 an. ce que je ne disais pas, c’est les règles très douloureuses, mais aussi une colère omni présente, des maux de tête à gauche, des nausées.. la totale! il m’a conseillé un nettoyage du foie mais voudrait attendre le printemps. j’aimerais tellement soulager avant.il m’a dit que je pouvais prendre de la tisane de thym et romarin et du jus de citron chaud. qu’en pensez vous? merci cordialement sophie. J’ai le qi du foie déréglé. Aucun résultat avec notre médecine. Depuis un mois, je me fais soigner par un médecin français qui a un doctorat de médecine chinoise. Il est déclaré naturopathe. La consultation dure trois quart d’heure (diagnostic par les pouls + séance d’acupuncture et massage uniquement sur le méridien défaillant). Il s’agit d’une maladie auto-immune. Ordonnance: des gélules d’huile de foie de requin (renforcement du système immunitaire + acides aminés + plusieurs cachets de phytothérapie chinoise) dont un pot à prendre à chaque changement de saison. Autre rendez-vous dans un mois et demi (suivi). Une fois par moi durant une semaine une décoction de badiane+30 g de gingembre râpé + miel, boire un litre par jour. Voilà. J’ai des soucis d’endormissement important par périodes qui me poussent à prendre des médicaments. Auriez vous des conseils à me donner et comment détoxifier le foie de manière efficace? En plus cela semble être une bonne période… De plus, ma fille qui a 10 ans et demi se fait très!s régulièrement des traumatismes aux articulations ( chevilles, genoux, poignets). Je ne sais plus quoi faire… que puis je lui donner pour l’aider. Merci beaucoup de votre réponse. bonjour j ai declenche une calcification a l epaule apres une fracture a la cheville en 2011 plusieurs episodes de depression.je souffre dans mon travail d un manque de respect et de reconnaissance je suis hypersensible depuis toujourss j aime manger epice je m enerve facilement j ai des auto anticorps antiphospholipides l ostheo que je vois me dis que mon foie est tres reactifs et bloque par les emotions que me conseiller vous? merci de votre reponse. Bonjour, Cet article est extrêmement intéressant! Il m’aide à mieux comprendre la MTC car j’aimerais faire une formation pour exercer. Si d’ailleurs vous connaissez de bonnes écoles pour me conseiller je suis preneuse 🙂 En ce qui concerne le foie je me retrouve dedans… j’ai une TRÈS mauvaise circulation sanguine, pieds et mains bleus dès qu’il fait froid où quand je reste plus de 10secondes debout sans bouger. Je suis aussi très émotive et garde bcp en moi, j’ai tendance du coup à faire la tête ou à « être de mauvaise foi » (foie!) dès que je me sens blessée, touchée. Je deviens rouge ou stresse pour un rien (rencontrer qqun dans la rue, demander qqch à un inconnu) comme si tout était une épreuve. Je prends sur moi, me dis que je devrais faire comme ci ou comme ça, comme si tout était de ma faute, mais au fond je me renferme encore plus et n’extériorise pas pour autant. Si vous avez des points à masser, pourriez-vous me dire lesquels svp?? Désormais je vais prendre soin de mon petit foie encore plus! 🙂 Merci bcp! Bonne journée J-A. Bonjour, il a été diagnostiqué à ma fille (17ans) un foie trop gras. Y a t il moyen de faire quelque chose en point d’acupuncture? Puis je lui faire du moxa en F3? Dubois Melanie a écrit: Bonjour, Je lis vos explications du rôle du foie et comprend enfin tous mes troubles émotionnels liés des le début de notre existence à ma sœur jumelle de Eder il y a 1 an et demi jour pour jour demain. Nous avons été abandonnés par notre maman biologique à l âgé de 6 ans et placées en orphelinat, où nous séjournerons jusqu a l âgé de,7 ans et demi avant d être adoptées pendant 9 ans par un couple qui ne nous ont jamais aimees. Nous avons grandies seules sans repères que ceux que nous fabriquions par nous memes. En vous lisant, je comprends que notre foie a souffert de toutes nos epreuves. Comment faire maintenant, je vais avoir 58 ans et impuissante face à la bie. Bien à vous et un immense merci pour le texte très bien détaillé. Mélanie. Christine lalonde a écrit: Bonjour, j ai des problèmes avec mon foie, yeux qui chauffent, douleur articulaire, fatigue, manque d énergie et beaucoup intolérances alimentaires, je peux manger que de la viande rouge et du riz, mon corps ne veux rien d autre pouvez vous m aider s,v,p. Merci! Bonjour je suis bien souvent fatiguée mes ongles sont striés il y a quelques années les médecins m’ont trouvé des nodules dans le foie mais rien de plus à surveiller selon eux est ce que je peux soigner par d’autres moyens mon état de santé merci d’avance elodie. RENE catherine a écrit: bonjour merci pour vos articles que je viens de découvrir. Il y a 6 mois l hépatologue a diagnostiqué une stéatose hépatique. Pourtant je ne mange pas beaucoup de graisse mais des céréales des légumineuses du fromage peu de viande des fruits et légumes et parfois des laitages. Pourriez vous m indiquer des aliments qui diminueraient ce problème. je vous remercie cordialement catherine.

maigrir comments in css

Quand drainer son foie? Nettoyer son foie facilite l'élimination des déchets, tout en stockant les vitamines dont notre organisme a besoin. Le passage entre l'hiver et le printemps est le moment idéal. Il est toutefois indispensable de se faire accompagner. © tolikoff photography - 123 RF. Pollution, alimentation industrielle, stress. Le foie est mis à rude épreuve tout au long de l'année. Myriam Zlotnik, naturopathe, conseille de procéder à un drainage du foie afin de retrouver forme et énergie. Mais attention, détoxifier son foie ne se fait pas n'importe comment. Pourquoi drainer son foie? Plus on avance en âge et plus on aura des signes de fatigue hépatique. Prendre soin de son foie est capital pour la préservation de sa santé et garantit le bon équilibre de l'organisme. On pourra facilement observer les signes de fatigue du foie comme une mauvaise haleine, une langue chargée, des réveils nocturnes entre 1 h et 3 h du matin, ou encore, des maux de tête. Choisir la bonne période. Le changement de saison est idéal pour procéder au drainage du foie. En médecine traditionnelle chinoise, on préconise le passage de l'hiver au printemps. En effet, durant l'hiver le corps met au repos les organes dédiés à l'élimination et c'est au printemps qu'ils seront très sollicités et auront le plus de force. Avec le drainage, on boostera le processus d'élimination des toxines déjà naturellement mis en route au printemps. Par ailleurs, la période hivernale est propice à la production et surtout au stockage de déchets qui finiront par envahir le sang si l'on ne les élimine pas. Avoir suffisamment d'énergie. Pour un drainage efficace et réussi, il faudra s'assurer que l'on ne gaspillera pas d'énergie inutilement afin de tout concentrer sur le travail du foie. Une bonne vitalité sera nécessaire pour avoir les ressources nécessaires à cette détoxification. Si l'on ressent déjà de la fatigue ou encore du stress qui en consomme beaucoup, le drainage peut avoir tout l'effet inverse. Il faudra donc se revitaliser afin de retrouver l'énergie suffisante pour effectuer correctement cette detox. Pour concentrer son énergie sur la détox du foie, on fera en sorte de s'alléger. S'alléger en stress en pratiquant les activités adéquates et alléger son alimentation pour ne pas consommer tout son capital énergétique au niveau de la digestion. En quoi ça consiste? Pour éliminer les toxines et régénérer le foie, on éliminera les laitages, les produits raffinés trop gras et trop sucrés, les excitants (alcool, café, tabac…) ou encore les grillades pour se concentrer sur des aliments riches en fibres, de préférence crus. On boira environ 2 litres d'eau par jour. Une fois le nettoyage entamé et la machine lancée, c'est là que l'on pourra ajouter l'action de plantes comme l'artichaut, le boldo et le fumeterre pour le soir afin d'aider au nettoyage nocturne; le romarin, le radis noir et le chardon-marie se prendront après les repas pour libérer la bile. Le choix des plantes adaptées se fera grâce à l'accompagnement du naturopathe. On pourra également appliquer une bouillotte chaude sur son foie chaque soir. Pour se relaxer afin d'éviter le stress et éliminer encore plus les toxines, on pourra opter pour le sauna et des exercices doux comme la sophrologie, la méditation ou encore le yoga. Myriam Zlotnik pratique également la réflexologie faciale pour accompagner les détox. Se faire accompagner. Un accompagnement dans une détox du foie est plus que conseillé. En effet, le drainage doit être fait correctement en prenant compte de son état physique du moment. Par exemple, le drainage du foie est totalement contre-indiqué pour les femmes enceintes. En revanche, une détox globale pour préparer une future grossesse sera idéale. On ne pratiquera pas non plus ce type de drainage si l'on souffre de lésions ou de troubles spécifiques au niveau du foie. Il faut aussi être conscient que libérer les toxines du corps peut avoir des conséquences quelque peu désagréables comme des boutons, une sueur plus odorante, une urine foncée. Même si ces désagréments sont le signe du bon fonctionnement du processus, ils peuvent être inquiétants lorsque l'on affronte son drainage seul. D'où l'intérêt une nouvelle fois d'être accompagné. Par ailleurs, changer d'alimentation et adopter une nouvelle hygiène de vie n'est pas toujours facile à mettre en place et un naturopathe sera en mesure d'évaluer les risques, mais aussi le succès du drainage avant de commencer, et pourra vous proposer une détox personnalisée. Enfin, une petite astuce que l'on pourra appliquer tous les jours même si l'on n'est pas en détox. On pratiquera un brossage à sec avant la douche avec une brosse douce en poils naturels. Effectuez les mouvements de bas en haut, toujours en direction du cœur. Ce réflexe quotidien permettra d'évacuer plus facilement les toxines par la peau. Lire aussi. 5 réflexes antistress. Le stress nous envahit peu à peu et finit par nous empoisonner l'existence du petit matin au grand soir avec son cortège d'irritabilité, de maux de tête, de fatigue, d'anxiété et d'idées noires. Claire Millier, sophrologue à Paris, nous révèle 5 exercices faciles à mettre en œuvre pour retrouver énergie vitale et bonne humeur. Maigrir en douceur: les secrets de la diététique chinoise. Grâce à la diététique traditionnelle chinoise, on peut non seulement garder une bonne santé, mais aussi ne pas grossir et même… maigrir lentement et sûrement! Cure détox: quels fruits et légumes privilégier? Après les fêtes, il est bon d'accorder une petite cure détox au corps afin de le nettoyer de tous les excès que l'on aura fait. Celle-ci permet à l'organisme de se reposer et de stimuler les organes chargés d'éliminer les toxines. Médecines douces: comment reconnaître un charlatan en 6 questions. Naturopathie, réflexologie, hypnose. Les Français ont de plus en plus recours aux thérapies parallèles. Et preuve qu'elles peuvent être efficaces, elles commencent à être utilisées à l'hôpital. Mais encore faut-il choisir un bon thérapeute.

La santé par la nutrition. Dans notre organisme le foie est le principal organe en charge d’assurer la détoxication, et son activité s’adapte à la quantité de xénobiotiques qui lui est amenée. Ces xénobiotiques sont des molécules étrangères à notre organisme tels que les médicaments, les hormones, les métaux lourds, mais aussi les composés chimiques associés à la préparation des aliments (tels que les fameux corps de Maillard). Le foie est la principale usine « d’épuration » de l’organisme: il traite la plupart des molécules qui lui sont étrangères et filtre en permanence le sang. Les cellules qui le constituent – les hépatocytes – bénéficient pour ce faire d’une longue durée de vie, de l’ordre d’une année voire de 500 jours, et d’une capacité importante de régénération. Comment votre foie élimine-t-il les xénobiotiques? Pour assurer l’élimination des xénobiotiques, le foie intervient en plusieurs étapes pour transformer la substance initialement toxique en un dérivé soluble, qui sera éliminé par les urines ou les matières fécales. Le foie va éliminer ces substances à travers plusieurs étapes complexes, dont le bon fonctionnement dépend du niveau d’exposition aux xénobiotiques mais également de la prédisposition génétique et du statut nutritionnel. Quels sont les signes d’un besoin de détoxication hépatique? Quand le foie n’est plus en mesure d’éliminer efficacement les xénobiotiques, différents symptômes peuvent apparaître: fatigue chronique, difficultés de récupération, acouphènes, migraines, somnolences post-prandiales, mauvaise haleine, langue chargée, réveils nocturnes, teint pâle ou jaunâtre, nausées avec sensibilité accrue aux odeurs fortes, à l’alcool ou à la caféine, etc. Je vous conseille de vous référer à un professionnel de santé pour déterminer si ces symptômes sont en lien avec une surcharge hépatique, indépendamment de l’existence d’une perturbation des marqueurs biologiques. En pratique, voici quelques conseils pour faciliter le travail du foie: Favoriser l’apport de certains nutriments: antioxydants (vitamines C, E, bêta-carotène, polyphénols, flavonoïdes, caroténoïdes, zinc, manganèse, cuivre, sélénium), acides aminés (méthionine, glutamine), oligo-éléments (magnésium, vitamines du groupe B). Faites une part belle aux végétaux frais à chaque repas, d’origine biologique, crus ou cuits à chaleur douce. De manière générale privilégiez des cuissons douces, à la vapeur, notamment pour éviter la formation des corps de Maillard (composés chimiques formés lors de la cuisson des grillades par exemple). Hydratez-vous: au moins 1,5 voire 2 L d’eau par jour, pour permettre un fonctionnement optimal du foie et de son drainage des toxiques. Certains aliments permettent de soutenir les fonctions de « détox » du foie: les brocolis, les choux, l’ail, le curcuma, le café (maximum 2 café par jour, d’origine biologique et avant 17h, traditionnel et non au percolateur favorisant le passage d’Aluminium), le radis noir, le romarin, les petites baies. L’artichaut est plutôt utilisé sous forme de complément alimentaire du fait de l’utilisation de la tige et non de la feuille. Le desmodium ( Desmodium adscendens ) peut être utilisé en cas d’atteinte des cellules du foie, par exemple suite à une hépatite. La chlorella favorise elle l’élimination des métaux lourds. Attention au millepertuis et au pamplemousse, qui peuvent interagir négativement avec le processus de détoxication hépatique. En cas de traitement médicamenteux, le plus simple est de demander conseil à votre médecin ou de lire l’article développé qui suit. En conclusion, faut-il systématiquement réaliser une cure de détoxication? Au regard de l’environnement dans lequel nous évoluons, soulager les fonctions du foie par certains aliments semble en effet bénéfique. Si vous êtes notamment sujet(te) aux troubles fonctionnels évoqués précédemment, la fameuse cure de « détox » peut s’avérer nécessaire en complément d’une alimentation de qualité. Prenez-soin de votre foie, il le mérite! Pour ceux qui veulent aller plus loin et découvrir le dossier complet, voici le dossier complet. Faut-il se « détoxifier »? Jeûne, monodiète, drainage: info ou intox? La détoxication est un thème indémodable pour les médias. Mais que se cache-t-il véritablement derrière ces termes? Est-ce efficace, et vraiment nécessaire? Sommes-nous exposés aux toxiques en permanence? Faisons le point sur ces régimes « détox ». Notre environnement est-il toxique? Médicaments, hormones et antibiotiques contenus dans les viandes animales industrielles, alcool, tabac, pilules contraceptives, pesticides, herbicides, gaz d’échappement, métaux lourds (pour ne citer que le Cadmium contenu dans le tabac ou encore le Béryllium présents dans certains amalgames dentaires, le Plomb, le Mercure, l’Arsenic, le Nickel ou l’Aluminium), phtalates, bisphénol A, additifs alimentaires, solvants, détergents, etc. Autant de substances totalement étrangères à l’organisme auxquels nous sommes régulièrement confrontés depuis quelques décennies et regroupées sous le terme de xénobiotiques (littéralement « molécules étrangères à la vie » ). Notre environnement est devenu bien différent de celui dans lequel évoluaient nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Cette liste est malheureusement non exhaustive. On pourrait la compléter par les composés issus des cuissons à haute température, les amines hétérocycliques formées lors des grillades ou des fritures, les corps de Maillard donnant ce fameux gout grillé aux aliments. Que des bonnes choses pour le palais, me direz-vous. Peut-être, tout est affaire de gout. Par contre votre organisme, lui, n’apprécie guère cette accumulation de toxiques. D’autres sources de pollutions, issues la plupart du temps d’un organisme vivant, peuvent exister: on parle de toxines endogènes quand elles sont produites par l’organisme humain (les métabolites hormonaux ou l’ammoniac par exemple) ou exogènes si elles proviennent d’un organisme étranger (comme la toxine botulique). Toutefois pour des raisons de simplification, nous regrouperons l’ensemble des substances sous le terme de « toxiques ». Mais alors… Serions-nous tous condamnés face à cette invasion de toxiques? Fort heureusement, non. La machinerie cellulaire est encore une fois formidablement organisée pour y répondre efficacement. L’organisme dispose en effet de plusieurs organes d’élimination, les émonctoires, pour traiter et éliminer les toxines. Il s’agit principalement des poumons, de la peau, des intestins et du foie. Toutefois, comme pour l’ensemble des fonctions cellulaires, tout est une question d’équilibre et d’homéostasie: en cas de défaut d’élimination ou d’excès d’exposition à ces toxiques, ceux-ci peuvent s’accumuler dans l’organisme. La notion d’intoxication est complexe. Certaines substances peuvent en effet s’avérer hautement toxiques et engendrer des troubles endocriniens, une lésion de certains organes voire un décès. D’autres possèdent quant à eux des effets plus insidieux, du fait de leur accumulation progressive dans l’organisme. Ils peuvent être à l’origine d’un risque accru de cancer par mutation de l’ADN ou d’une perturbation des réactions enzymatiques des cellules, entraînant fatigue, perte de vitalité et troubles fonctionnels. Tout dépend de la dose, de la voie d’absorption, du type et de la gravité de l’exposition. Les effets à long terme de ces toxiques peuvent par ailleurs s’additionner pour créer une malencontreuse synergie, « l’effet cocktail », délicate à évaluer. Le système d’évaluation des risques est en effet avant tout fondé sur l’établissement de Doses Journalières Admissibles (DJA) par l’organisme pour chaque polluant ou sur la mesure de biomarqueurs d’exposition dans les urines et dans le sang. La science relative à la toxicologie étant complexe mais en dehors du sujet, j’invite ceux qui souhaitent approfondir ces notions à explorer les ouvrages du Pr Narbonne, expert Français toxicologue et auteur du livre « Sang pour sang toxique ». Nous n’aborderons donc pas ici la toxicité aiguë des substances dangereuses pour l’organisme, mais davantage les effets insidieux sur la vitalité de tous ces xénobiotiques polluant le foie. Le foie, un organe majeur pour notre santé. Imaginez une usine de retraitement des déchets active 24h sur 24, assurant plus de 500 fonctions différentes et en charge de filtrer tout ce que vous buvez, mangez ou faites pénétrer dans votre organisme. Cet organe, actif tout au long de votre vie et pesant 1,5 kg, c’est votre foie. C’est un organe essentiel au maintien d’un état de santé optimal et dont l’implication dans de nombreux troubles fonctionnels est souvent sous-estimée. En effet, nos pensées pour le foie sont en général dédiées aux lendemains difficiles, après une soirée bien arrosée ou un repas copieux. Mais au delà de son rôle dans la digestion, le foie assure le dur labeur de traiter la plupart des molécules étrangères à l’organisme et de filtrer en permanence le sang circulant dans l’ensemble de l’organisme. Fort heureusement, les cellules qui le constituent – les hépatocytes – bénéficient pour ce faire d’une longue durée de vie, de l’ordre d’une année voire de 500 jours. Elles possèdent par ailleurs une capacité de renouvellement particulièrement étonnante. Le foie d’un rat se reconstitue par exemple en moins de 10 jours lorsque l’on réalise une ablation de 70% de celui-ci. De manière schématique, vous régénérez votre foie environ une fois par an, en particulier la nuit. Pour l’anecdote, dans la mythologie, Prométhée fut condamné par Zeus à se faire éternellement dévorer le foie le jour par un aigle tandis qu’il se reconstituait la nuit, après avoir volé les Dieux en offrant le feu sacré à la race humaine. La capacité de régénération du foie semblait donc déjà connue des Grecs anciens! Quels sont les signes d’un besoin de détoxication? Sans foie, point de vie. Au delà de son rôle de détoxication, le foie assure en effet bien d’autres fonctions. On peut ainsi citer la formation de la bile, la mise en réserve des glucides sous forme de glycogène, la participation au métabolisme des graisses, la formation de corps cétoniques (en cas de jeûne) et d’urée, la synthèse des enzymes, des protéines plasmatiques de l’inflammation, des facteurs de coagulation, etc. On comprend alors aisément que le foie soit un organe sans cesse en quête d’énergie! Fatigue chronique, Difficultés de récupération, Acouphènes, Migraines, Somnolences post-prandiales, Mauvaise haleine, Langue chargée, Réveils nocturnes (le foie étant particulièrement actif la nuit, les réveils entre 2 et 4h du matin seraient, selon la médecine chinoise, caractéristiques d’une faiblesse hépatique), Teint pâle ou jaunâtre, Nausées avec sensibilité accrue aux odeurs fortes, à l’alcool ou à la caféine, etc. Si certains de ces symptômes vous concernent, que vous êtes soumis à un traitement médicamenteux ou hormonal, et que vous êtes d’amateur d’alcool, de café et peu attentif à l’origine (biologique ou non) des aliments que vous consommez, cet article vous sera utile! Bien entendu, l’analyse et la pondération de ces troubles fonctionnels par un professionnel de santé demeurent indispensables pour déterminer leur lien possible avec une surcharge hépatique. Ces signes peuvent en effet ne pas être associés à une perturbation de la biologie classiquement utilisée comme marqueur d’une atteinte hépatique (transaminases, gamma GT, bilirubine, phosphatases, etc.). Pour autant votre foie peut s’avérer dépassé par cet afflux de xénobiotiques ou être en déficit de micronutriments indispensables à la bonne réalisation de ses fonctions. Par ailleurs, le métabolisme du foie étant étroitement lié à celui de l’intestin à travers ce que l’on appelle le cycle entéro-hépatique, il est fréquent qu’une perturbation du métabolisme de l’un des deux organes impacte celui du second. Comment votre foie élimine-t-il les xénobiotiques? Pour assurer l’élimination des xénobiotiques, le foie intervient en plusieurs étapes, dans l’objectif de transformer la substance initialement toxique en un dérivé soluble pouvant être éliminé par les urines et les matières fécales. La plupart de ces molécules toxiques sont en effet liposolubles, expliquant d’ailleurs qu’elles s’accumulent dans les cellules du tissu adipeux, les adipocytes. Pour cette raison, les poissons gras en fin de chaîne alimentaire tels que le saumon ou le thon peuvent accumuler des quantités significatives de métaux lourds, à l’inverse des petits poissons (sardines, maquereaux, anchois) qui sont donc à privilégier. La parenthèse étant refermée, revenons à notre foie qui doit donc éliminer ces substances à travers deux étapes, que l’on nomme « phases ». Courage, un peu de concentration s’impose: La phase I est dite de fonctionnalisation. Les enzymes de cette phase, regroupées pour la plupart sous le terme de cytochromes P450, vont « oxyder » les toxiques liposolubles en leur ajoutant un radical chimique spécifique. Le stress oxydatif est généralement considéré comme responsable du vieillissement cellulaire, mais n’oublions pas qu’il assure des rôles essentiels au bon fonctionnement de l’organisme lorsqu’il est bien contrôlé, à l’instar de cette première phase. Il s’agit du système d’oxydation le plus puissant de l’organisme. Le statut en micronutriments est donc essentiel pour permettre à ces complexes enzymatiques de fonctionner de manière optimale: les vitamines B2, B3, B6, B9 et B12, le Magnésium, le Zinc, le Manganèse, le Chrome et le Cuivre sont particulièrement importants. L’activité des cytochromes est par ailleurs variable en fonction des individus du fait de l’existence d’un polymorphisme génétique important. A noter que les composés intermédiaires issus de cette première phase sont alors instables et peuvent s’avérer plus toxiques que les composés originels, notamment en cas de statut antioxydant insuffisant. La phase II est dite de conjugaison. Elle est en charge, non pas de garantir une bonne syntaxe, mais de transformer les substances oxydées issues de la première phase en molécules hydrosolubles pouvant être ainsi éliminées par les urines et la bile. Cette transformation est assurée selon différents mécanismes en fonction de la nature des substances. On parle alors de sulfoconjugaison, de glucurono-conjugaison, de détoxication par méthylation ou par acétylation. Au-delà de leur dénomination technique, ces réactions sont dépendantes du statut nutritionnel, notamment en Glutathion, Taurine, Arginine, Glutamine, Ornithine, oligo-éléments, vitamines B2, B5, B6, B9, B12 et C. Par ailleurs, le début de cette seconde phase neutralise les dérivés oxydés issus de la première phase: l’organisme doit donc bénéficier d’un statut optimal en nutriments antioxydants et assurant le bon fonctionnement de certaines enzymes au nom soporifique de SOD (Super Oxyde Dysmutase) et GPx (Glutathion Peroxydase): vitamines C, E, bêta-carotène, Sélénium, Cuivre, Manganèse, Zinc, flavonoïdes, etc. Une dernière phase dite de solubilisation, en charge d’éliminer enfin les métabolites de l’organisme alors devenus hydrosolubles, grâce à la bile. Le mécanisme de détoxication hépatique, complexe, est régi par l’équilibre entre les différentes phases. En fonction de notre génétique, notre capacité à transformer les toxiques en dérivés intermédiaires peut varier de manière significative. Par ailleurs, la première phase est dite « inductible »: les enzymes peuvent devenir de plus en plus efficaces et de plus en plus nombreuses en fonction du niveau d’exposition aux toxiques. Ce qui peut apparaître de prime abord comme un avantage certain: oui, à la condition essentielle que la seconde phase soit toutefois aussi efficace. En effet, rappelez-vous que les molécules intermédiaires peuvent être plus toxiques que les molécules originelles. C’est d’ailleurs une des raisons de toxicité de certains médicaments chez des personnes présentant un déséquilibre de fonctionnement entre ces deux phases de détoxication. Il peut par ailleurs exister une interaction entre ces dérivés et certaines protéines cellulaires à l’origine de la formation d’haptènes, molécules potentiellement impliquées dans des réactions inflammatoires ou immunitaires. Prenons pour exemple l’alcoolisme chronique: la première phase permet de métaboliser l’éthanol (l’alcool) en dérivés toxiques, notamment l’acétaldéhyde, qui doivent alors être solubilisés au cours de la seconde phase. Si cette dernière est déficiente, les métabolites intermédiaires seront à l’origine d’une atteinte des cellules du foie, voire d’une cirrhose en cas d’exposition chronique. Cette notion d’inductibilité enzymatique explique d’ailleurs la raison pour laquelle les personnes consommant régulièrement de l’alcool sont de moins en moins sujettes à l’ivresse, l’alcool étant rapidement métabolisé en acétaldéhyde. L’efficacité de la seconde phase est, quant à elle beaucoup moins inductible que la première et sous la dépendance de nombreux facteurs, dont: La prédisposition génétique. Citons à titre d’exemple le président Churchill qui tolérait une grande quantité d’alcool sans déclencher pour autant de complications majeures pour sa santé. Le statut en micronutriments, évoqué précédemment, et en particulier en acides aminés soufrés (méthionine, cystéine, taurine), substrats essentiels à la phase de conjugaison. L’image de la Taurine est régulièrement mise à mal à travers son utilisation à forte dose dans les boissons énergisantes et suite à l’avis exprimé par l’organisme en charge de la sécurité sanitaire, l’ANSES (anciennement AFSSA). Rappelons pourtant que la Taurine, à dose physiologique, est un dérivé d’acide aminé soufré indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il intervient dans les métabolismes cardiaques, musculaires, de détoxication, de production des acides biliaires et compose naturellement les viandes, les produits laitiers, les algues ou encore les huîtres. Les apports alimentaires représentent toutefois environ 200 mg/jour, soit 5 fois moins qu’une seule canette de boisson énergisante, cette dernière associant par ailleurs et surtout d’autres ingrédients tels que la caféine ou le glucuronolactone à forte dose. Ce cocktail peut alors provoquer des complications détonantes sur le plan cardiaque ou psychique. Quels sont les effets de l’alimentation sur le foie? La consommation importante d’alcool, d’aliments riches en pesticides, additifs, hormones ou antibiotiques dans les viandes animales, une cuisson trop forte des aliments sous forme grillée (y compris tous les produits brunis par la réaction de Maillard: croûte de pain, biscuits, produits torréfiés, etc.) sont autant de facteurs alimentaires augmentant le travail de détoxication par le foie. Une consommation importante et chronique d’aliments glucidiques à fort index glycémique favorise également les risques de stéatose hépatique non alcoolique. Faites-vous du foie gras? Nous parlons bien ici de votre foie et non de celui des oies ou des canards… Touchant de 20 à 40 % de la population adulte dans les pays occidentaux et près d’un adolescent sur 3, la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD pour non-alcoholic fatty liver disease) peut progresser vers une fibrose à un stade avancé ou une cirrhose (21% des patients atteints selon une étude menée sur 132 patients) (1). Cette maladie est par ailleurs étroitement liée au diabète: plus de 90% des patients obèses souffrant de diabète présentent cette maladie. Le foie ayant une capacité de régénération importante, son atteinte sous forme de fibrose peut être réversible à la condition d’une prise en charge médicale et nutritionnelle adaptée. En revanche, la cirrhose est un stade plus avancé dans lequel les hépatocytes perdent leur capacité de régénération: elle devient alors irréversible. Une sédentarité chronique, des repas trop riches, notamment en glucides à index glycémique élevé sont à l’origine d’une sécrétion accrue d’insuline par le pancréas. Or l’insuline agit sur une hormone (HSL, Hormone-Sensitive Lipase) favorisant la libération d’acides gras libres et leur diffusion dans le foie, tout en augmentant la conversion de glucose en acides gras, qui pourront alors former des triglycérides stockés sous forme de graisse dans le foie. Une telle accumulation peut générer un afflux de composés inflammatoires du fait d’un stress oxydatif, à l’origine de fibroses puis de la cirrhose. Plusieurs études menées par le Dr Ludwig ont mis en évidence un risque accru d’accumulation de graisses dans le foie suite à la consommation d’aliments à index glycémique élevé, notamment ceux riches en amylopectine (2, 3). Pour rappel, l’index glycémique permet de quantifier l’effet des glucides présents dans un aliment sur l’élévation du taux de sucre, donc secondairement sur la sécrétion d’insuline (voir article ). Le fructose est un glucide possédant un index glycémique bas et a été de ce fait mis en avant pendant des années comme substitut idéal au sucre de table (saccharose). Consommé sous la forme de fruits ou de miel, il ne présente aucun risque pour la santé. A l’inverse, l’excès de fructose est à l’origine d’une accumulation de graisses dans le foie et de triglycérides dans le sang, d’un risque accru de diabète, d’obésité, voire d’hyperperméabilité intestinale (4, 5). Or de nombreux produits industriels et sodas, en particulier issus d’Outre-Atlantique, contiennent du sirop de maïs riche en fructose ( High Fructose Corn Syrup ) utilisé pour ses propriétés industrielles en termes de liant et de pouvoir sucrant. Il s’agit là d’un exemple caractéristique de l’effet bénéfique d’un nutriment à faible dose et délétère lorsqu’il est consommé à l’excès. Bonne nouvelle… ce mécanisme est réversible: réduire la consommation d’aliments à index glycémique élevé tout en veillant à un apport suffisant de graisses (huiles d’olive, de colza, de noix, de lin, avocat, petits poissons gras, oléagineux) et de protéines de qualité est un geste particulièrement bienveillant pour le foie (6). Le statut micronutritionnel est essentiel pour permettre aux enzymes en charge de la détoxication hépatique d’assurer leurs fonctions: antioxydants (vitamines C, E, bêta-carotène, polyphénols, flavonoïdes, caroténoïdes, Zinc, Manganèse, Cuivre, Sélénium), acides aminés (méthionine, cystine, glutamine, arginine), oligo-éléments, magnésium, vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B9 et B12). Une alimentation riche en végétaux frais, d’origine biologique, crus ou cuits à chaleur douce est donc le premier geste santé à réaliser pour prendre soin de son foie. Certains aliments permettent de soutenir les fonctions de détoxication du foie: on peut ainsi citer le brocoli (7), les choux de Bruxelles, l’ail, le curcuma, la betterave, la pomme, le gingembre, les algues... Ils possèdent la propriété de stimuler les gènes des enzymes de la seconde phase, point intéressant pour les personnes présentant un génotype défavorable. Le brocoli (en particulier les jeunes pousses) est riche en sulforaphanes, reconnus pour leurs propriétés sur la prévention du cancer. Plus précisément, le brocoli contient un actif de la famille des glucosinolates et une enzyme, la myrosinase qui interagissent pour produire le sulforaphane, uniquement lorsque le végétal est croqué, la mastication permettant de mettre en contact les deux actifs. Par ailleurs une étude publiée dans la revue Journal of Food Science en 2013 révèle que cette enzyme est inactivée par la cuisson ou la surgélation (8). Rien de tel donc que de jeunes pousses de brocoli frais! Vous pouvez également les agrémenter de radis (blanc ou noir), chou (rouge, chinois), roquette, cresson, moutarde forte ou wasabi, qui contient naturellement de la myrosinase. Le café, riche en antioxydants et acide caféique, présente de nombreux bénéfices sur la santé, en particulier dans le cadre de la prévention de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, du diabète ou de certains cancers (pancréas). Boire quotidiennement du café semble également réduire les risques de maladies chroniques du foie (9). Toutefois, sa consommation mérite d’être modérée (environ 2 cafés par jour, d’origine biologique et avant 17h, traditionnel et non au percolateur favorisant le passage d’Aluminium) compte tenu des effets de la caféine sur le système nerveux. Le jus de pamplemousse inhibe quant à lui l’activité des enzymes du complexe cytochrome P450 3A4 (ou CYP3A4) de la première phase du fait de la présence d’un composé spécifique, la naragénine. Le jus est donc à éviter en cas de surcharge hépatique ou chez les personnes sous traitement médicamenteux (statines, benzodiazépines, ciclosporine et cisapride notamment). A titre d’exemple, un seul verre de jus de pamplemousse peut modifier durant 72 heures la pharmacocinétique d’un médicament. Le Millepertuis traditionnellement utilisé dans les compléments alimentaires pour le traitement des syndromes dépressifs ou des troubles du sommeil, majore lui l’activité des cytochromes P450, de même que le tabac, l’alcool et certains médicaments (anti-infectieux, anti-épileptiques). Bien entendu, l’hydratation est un facteur essentiel pour assurer une détoxication hépatique efficace. Il est d’ailleurs bien connu que les lendemains de soirées bien arrosées sont particulièrement difficiles pour les personnes qui n’ont pas pris la peine de s’hydrater suffisamment (avec de l’eau!) pour compenser l’effet déshydratant de l’alcool. Boire au minimum 1,5 à 2 L d’eau par jour est donc essentiel. L’effet délétère de l’alcool sur le foie n’est par ailleurs plus à démontrer. Mais qu’en est-il du vin? Riche en resvératrol, un antioxydant particulièrement puissant pour protéger des maladies cardio-vasculaires et dégénératives, du cancer et du diabète, il expliquerait en partie le French Paradox. Toutefois, le vin peut également contenir de nombreux pesticides et de fortes quantités de sulfites, en particulier les vins blancs moelleux, majorant ainsi la surcharge en xénobiotiques du foie et réduisant la dégradation de l’alcool. Attention donc à la qualité et à l’origine du vin. Les vins d’origine biologique sont à privilégier, pour votre foie autant que pour les viticulteurs, parole d’amateur! Privilégier une chaleur douce pour la cuisson (vapeur) afin de limiter la production de composés toxiques (corps de Maillard, amines hétérocycliques produites lors des grillades notamment). Quel est l’intérêt d’une complémentation et de la phytothérapie? De nombreux actifs végétaux peuvent être intéressants pour soutenir les fonctions hépatiques, voire stimuler la détoxication. Toutefois, plusieurs types d’actions peuvent être distinguées. Certains extraits végétaux sont utilisés pour stimuler la sécrétion de bile (action cholérétique) ou son évacuation vers l’intestin (action cholagogue), afin de « drainer » le foie en cas de surcharge ou de foie paresseux: L’artichaut est riche en un composé amer, la cynaropicrine, que l’on trouve dans les feuilles, mais également en acides phénols comme la cynarine ou l’acide caféique. Les feuilles d’artichaut ont quant à elle la réputation de faciliter la digestion. La teneur de l’artichaut en acides phénols lui permet de protéger les hépatocytes contre le stress oxydant. Chez la femme allaitante la consommation d’artichaut est déconseillée, celui-ci pouvant inhiber le processus de lactation. Le radis noir possède des propriétés similaires à celles de l’artichaut ainsi qu’une action cholagogue (il facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin), de même que le romarin (10). Le radis noir contient des flavanoïdes et raphanol, ainsi que des glucosinolates pouvant se transformer en principes actifs, comme le sulforaphane, induisant lui-même les enzymes de détoxication de la phase II. Les cytochromes de la phase I sont inhibés par d’autres enzymes. Sa consommation permet donc d’optimiser les fonctions de détoxication du foie. Le romarin contient, comme l’artichaut, des acides phénols (acides rosmarinique et caféique), des flavonoïdes, des dérivés terpéniques, quinones diterpéniques et essences aromatiques. Il peut être apporté sous forme d’infusion de feuilles. Les complexes micronutritionnels sont eux destinés à soutenir les fonctions de détoxication du foie à travers les enzymes de phase I et II. D’autres actifs sont utilisés pour leurs qualités protectrices: Le curcuma possède des propriétés hépato-protectrices. Son association à la pipérine, extraite du poivre, permet par ailleurs d’améliorer sa biodisponibilité (11). Riche en curcuminoïdes, le curcuma possède également des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires: il représente de ce fait un formidable allier pour votre santé Le chardon-marie, riche en silymarine et silybine, est également régulièrement utilisé pour les mêmes qualités. Grâce à ces propriétés, il peut être utile en complément d’un traitement médicamenteux pour une hépatite, mais également en protection du foie contre une chimiothérapie. Le sulforaphane est le principe actif du brocoli dont nous avons parlé précédemment. Certains compléments alimentaires proposent des extraits standardisés et sont souvent associés aux vitamines, minéraux et antioxydants évoqués au cours de cet article. Le glutathion (stocké dans le foie) et l’acide alpha-lipoïque (intervenant dans le recyclage du glutathion) sont des antioxydants naturellement produits par l’organisme et parfois proposés sous forme de complémentation en cas d’atteinte hépatique ou de déficits. L’apport de Taurine peut également être intéressant en cas de besoin accru de soutien des fonctions hépatiques. En cas de sollicitation importante du foie, les besoins en vitamine B3 sont majorés. L’organisme peut en effet fabriquer partiellement cette vitamine en utilisant un acide aminé particulier, le Tryptophane, dont on a déjà évoqué l’intérêt dans la production d’un neuromédiateur, la sérotonine. Dans le cadre d’un programme micronutritionnel, il s’agit d’un point à considérer en cas de troubles de l’humeur notamment (voir cet article). Enfin, le Desmodium ( Desmodium adscendens ) est une plante d’origine Africaine, particulièrement intéressante en cas d’atteinte des cellules du foie (les hépatocytes) et dont l’importation en France est attribuée au Dr Pierre Tubéry dans les années 1970. A la différence des autres actifs mentionnés précédemment, ce végétal possède la propriété d’intervenir sur la régénération des hépatocytes: il est donc notamment conseillé en cas de cirrhose, d’hépatites ou suite à une chimiothérapie. L’ail des ours, la Coriandre et la Chlorella sont quant à eux davantage utilisés pour favoriser l’élimination des métaux lourds. Que de solutions pour un seul besoin! Effectivement, à l’image du travail de votre foie et du nombre de mécanismes impliqués, les actions possibles sont multiples. Mais il existe un besoin essentiel et commun à toutes ces situations: la nécessité de bénéficier d’enzymes fonctionnelles, donc d’une alimentation riche en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés soufrés) et d’une bonne hydratation. Ainsi, le foie assurera ses fonctions efficacement. En fonction des situations, le choix peut alors se porter vers une restauration du statut en micronutriments en priorité, associée à des végétaux à l’action détoxifiante (artichaut par exemple pour les toxines et chlorella pour les métaux lourds) ou soutenant la régénération des hépatocytes (le desmodium) si ces derniers ont été atteints par un traitement médicamenteux ou une hépatite. Avoir recours à un jeûne ou à une monodiète (de raisin ou de tout autre aliment rendu vertueux par les médias) permet en toute logique d’alléger le travail du foie, la quantité de nutriments et de xénobiotiques étant ainsi considérablement réduite. L’organisme pourra alors naturellement consacrer son énergie à éliminer l’excès de toxiques accumulés antérieurement et à son fonctionnement général. Ces phases de restrictions alimentaires doivent toutefois demeurer ponctuelles: de tels choix doivent en effet s’envisager sur le court terme au risque de générer des déficits nutritionnels, donc une moindre efficacité des réactions enzymatiques et une difficulté à la réintroduction d’une alimentation plus conventionnelle. Jeûner un jour par mois, voire plus fréquemment pour certains, n’entravera pas le statut en micronutriments. Pour autant une telle démarche ne s’avère pas indispensable pour permettre au foie d’assurer ses fonctions. Bien souvent délaissé au profit des muscles… Le foie est pourtant un organe essentiel en matière de pratique sportive. Il est notamment en charge de stocker, sous forme de glycogène hépatique, le glucose distribué dans le sang entre les repas. Son métabolisme est en étroite relation avec celui de son acolyte, le glycogène musculaire: il est donc impliqué dans la gestion de la performance, notamment à travers les métabolismes de la glycogénolyse, de la néoglucogénèse et du cycle de Cori. Par ailleurs, l’activité physique est responsable d’une production accrue de déchets que le foie va devoir éliminer, d’autant plus que contrairement à d’autres organes, l’entraînement en endurance ne semble pas associé à une adaptation du foie, hormis une légère augmentation de sa taille. Cet organe, bien que fortement irrigué (de l’ordre de 1,5 à 1,8 L par minute au repos) est relativement « bien » protégé au cours de l’effort, malgré une légère diminution du volume sanguin hépatique (de l’ordre de 15%, variable en fonction de l’activité physique). Les pathologies hépatiques liées à la pratique sportive sont avant tout d’origine traumatique (en cyclisme notamment), virale (en cas de ravitaillement douteux) ou secondaires au coup de chaleur à l’effort. Toutefois la prise de médicaments, de compléments alimentaires dont la traçabilité n’est pas garantie, ou de produits dopants augmente de manière significative les risques de toxicité hépatique, au delà de tout débat éthique. Certains écrits mentionnent une légère baisse des taux de glutathion après l’exercice qui, associée aux pertes accrues en oligo-éléments et à la consommation importante d’oxygène, expose le sportif à des risques majorés de stress oxydatif. En conclusion, faut-il systématiquement réaliser une cure de détoxication? Au regard de l’environnement dans lequel nous évoluons et du nombre de xénobiotiques auxquels nous sommes quotidiennement confrontés, oui, j’aurais tendance à conseiller de soutenir la détoxication par une cure de micronutriments et d’extraits végétaux au moins une fois par an. Elle n’est pour autant pas indispensable pour tous et dépend, d’une part de notre phénotype (ou prédisposition génétique) et d’autre part du niveau d’exposition aux toxiques. Si vous êtes sujet(te) aux troubles fonctionnels évoqués précédemment, une telle cure peut s’avérer nécessaire. Et bien entendu, elle ne trouve à mon sens sa pleine légitimité qu’intégrée à une démarche globale de prise en charge de la qualité de l’alimentation et de l’hygiène de vie générale. Gramlich T, Kleiner DE, McCullough AJ, Matteoni CA, Boparai N, Younossi ZM. Pathologic features associated with fibrosis in nonalcoholic fatty liver disease. Hum Pathol. 2004 Feb;35(2):196-9. Ludwig DS. Examining the health effects of fructose. JAMA. 2013 Jul 3;310(1):33-4. Scribner KB, Pawlak DB, Ludwig DS. Hepatic steatosis and increased adiposity in mice consuming rapidly vs. slowly absorbed carbohydrate. Obesity (Silver Spring). 2007 Sep;15(9):2190-9. Kavanagh K, Wylie AT, Tucker KL, Hamp TJ, Gharaibeh RZ, Fodor AA, Cullen JM. Dietary fructose induces endotoxemia and hepatic injury in calorically controlled primates. Am J Clin Nutr. 2013 Aug;98(2):349-57. Livesey G, Taylor R. Fructose consumption and consequences for glycation, plasma triacylglycerol, and body weight: meta-analyses and meta-regression models of intervention studies. Am J Clin Nutr. 2008 Nov;88(5):1419-37. Browning JD, Baker JA, Rogers T, Davis J, Satapati S, Burgess SC. Short-term weight loss and hepatic triglyceride reduction: evidence of a metabolic advantage with dietary carbohydrate restriction. Am J Clin Nutr. 2011 May;93(5):1048-52. Kall MA, Vang O, Clausen J. Effects of dietary broccoli on human drug metabolizing activity. Cancer Letters. 1997 Mar 19; 114 (1-2): 169-70. Dosz EB, Jeffery EH. Modifying the processing and handling of frozen broccoli for increased sulforaphane formation. J Food Sci. 2013 Sep;78(9):H1459-63. Molloy JW, Calcagno CJ, Williams CD, Jones FJ, Torres DM, Harrison SA. Association of coffee and caffeine consumption with fatty liver disease, nonalcoholic steatohepatitis, and degree of hepatic fibrosis. Hepatology. 2012 Feb;55(2):429-36. Inatania R, Nakatani N, Fuwaa H. Antioxidative effect of the constituents of rosemary (Rosmarinus officinalis L.) and their derivatives. Agric. Biol. Chem. 1983; 47: 51-8. Chuang SE, Kuo ML, Hsu CH, Chen CR, Lin JK, Lai GM, Hsieh CY, Cheng AL. Curcumin-containing diet inhibits diethylnitrosamine-induced murine hepatocarcinogenesis. Carcinogenesis. 2000 Feb;21(2):331-5. Moses F. The effect of exercise on the gastrointestinal tract. Sport Med. 1990;9(3):156-72.