perdre 10 kilos en 7 jours et une


COMPLEXE D'HUILES ESSENTIELLEs - JL MASSAGE 30ML - HERBORISTERIE DE PARIS. État: Nouveau produit. Ce complexe est une synergie d'huiles essentielles et végétales décongestionnantes veineuses et lymphatiques, particulièrement adaptée pour soulager et atténuer les. Tweet Partager Google+ Pinterest. Avec ce produit, vous gagnez 33 points fidélité(s). 33 point(s) = 0,13 €. Envoyer à un ami. COMPLEXE D'HUILES ESSENTIELLEs - JL MASSAGE 30ML - HERBORISTERIE DE PARIS. Ce complexe est une synergie d'huiles essentielles et végétales décongestionnantes veineuses et lymphatiques, particulièrement adaptée pour soulager et atténuer les. Nom de votre ami *: Adresse e-mail de votre ami *: Ce COMPLEXE D'HUILES ESSENTIELLES - JL MASSAGE 30ML - HERBORISTERIE DE PARIS est une synergie d'huiles essentielles et végétales décongestionnantes veineuses et lymphatiques, particulièrement adaptée pour soulager et atténuer les varices. Flacon de 30 ml.

comment perdre quelques kilos rapidement traduction arabe

Douleur foie. Pour la version imprimable, cliquez ici. Il n’est guère de sujet plus prolixe que celui qui traite des liens bénéfiques qui semblent exister entre la consommation de vin et la santé. Depuis le French Paradox jusqu’aux études, essentiellement américaines, sur le sujet, on nous annonce régulièrement de nouvelles découvertes confirmant les vertus préventives du gros rouge qui tache contre les troubles cardiovasculaires et même contre le cancer. Il n’empêche que de nombreuses personnes s’inquiètent, malgré tout, à propos des résidus de pesticides habituellement contenus dans ce breuvage, et beaucoup d’autres encore qui ne savent que penser, en particulier, des sulfites qu’on lui ajoute pour le conserver, et qui leur donnent parfois mal à la tête. Bénéfices du vin pour la santé: On objectera que malgré que l’usage du vin soit fort répandu, bien des gens continuent quand même à souffrir de maladies cardiovasculaires et de cancers. Certes, mais il faut bien se représenter que le vin n’a d’effet positif qu’à dose «thérapeutique», ce qui équivaut à environ trois verres maximum par jour pour un travailleur manuel. Au delà de cette dose frugale, le vin devient, au contraire, un farouche ennemi de la santé. L’alcoolisme n’étant ni un remède préventif ni curatif, il est indispensable de consommer peu mais régulièrement, par exemple en ne buvant que de l’eau aux repas, terminés par un verre de bon vin. Si on doute de ses capacités à se restreindre à ces quotas, mieux vaut renoncer totalement au vin et ne boire que de l’eau! Le vin rouge contient environ 600 substances utiles à la santé et notamment des acides aux effets similaires à ceux de l’estomac; il aide donc la digestion de ceux qui, à des degrés divers, souffrent d’hypochlorhydrie et de difficultés digestives, notamment vis-à-vis des aliments gras; Il soulage certains embarras gastriques et diminue même le nombre des cancers de l’estomac. Est-ce pour cette raison que l’apôtre Paul recommandait à son compagnon de route: « 1 Timothée 5:23 …fais usage d’un peu de vin, à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions ». Par extension, le vin ouvre aussi l’appétit et fait donc grossir, non pas par lui-même, mais indirectement lorsqu’il est consommé aux repas. Il vaut donc mieux le consommer à la fin des repas afin de ne pas se suralimenter. Le vin réduit les pics d’hyper insulinémie postprandiaux, donc également les symptômes désagréables qui s’y rattachent et que l’on nomme (d’ailleurs à tort): rebonds hypoglycémiques mais qui sont, en réalité, un travail d’hyperglycémisation. L’alcool qu’il contient entrave l’effet du glucagon, une hormone hyperglycémiante qui joue dans la genèse des symptômes de cette fausse hypoglycémie de rebond. Toutefois, un excès de vin peut produire une réelle hypoglycémie chez les diabétiques! Il assure une meilleure assimilation des éléments nutritifs, et notamment des protéines; c’est pourquoi certains culturistes avisés en consomment aux repas; mais il ne faut pas oublier que les protéines se dégradent à partir d’une certaine température de cuisson et favorisent alors davantage la prise de graisse que la tonicité musculaire. Selon la presse spécialisée, le vin rouge s'oppose au mauvais cholestérol et à l’agrégation des plaquettes sanguines, (ce qui limite les cas de thromboses et d’accidents cardiovasculaires). Des statistiques montrent, en effet, un moindre pourcentage d’accidents cardiovasculaires parmi les consommateurs raisonnables de vin rouge. Le vin possède des effets neuroleptiques, c'est-à-dire qu’il émousse le pic des émotions et allège l’anxiété et le stress, procure une légère euphorie et un certain apaisement moral; il améliore donc le confort émotionnel global, tout en favorisant la bonne humeur et le sommeil. La matière la plus mise en relief, dans le vin, est son resvératrol. Le resvératrol est une substance défensive naturellement produite par certaines plantes, dont notamment la peau du raisin, surtout le rouge, face à diverses agressions comme le rayonnement ultra-violet, les bactéries ou les champignons. Ce qui explique pourquoi le vin bio en contient un peu plus que le vin de culture traditionnelle. Les pesticides s’opposant aux champignons et bactéries, il s’ensuit une moindre teneur de resvératrol dans le raisin traité. Ce composé polyphénolique se retrouve également dans le jus de raisin non fermenté, mais comme cette boisson ne contient pas moins de pesticides que le vin, et qu’il faudrait en consommer de grandes quantités pour rivaliser avec celui du vin, il vaut mieux rechercher cette substance dans une consommation raisonnable de ce dernier, d’autant que le resvératrol est plus actif encore lorsqu'il est associé à l'alcool. D’autres avantages du resvératrol concernent ses propriétés contre le vieillissement, l’ostéoporose, les inflammations et les accidents cardiovasculaires en fluidifiant le sang et en luttant contre le mauvais cholestérol. (Un excès de cette boisson augmente, au contraire, les problèmes cardiovasculaires, notamment en majorant la tension). Des chercheurs américains ont découvert l’existence, dans le raisin, de nouveaux flavonoïdes aux propriétés anticancéreuses. Ces substances agiraient en synergie et seraient encore plus efficaces que le resvératrol seul. Ces nouveaux flavonoïdes sont des cyanidines, des procyanidines, de la myricétine et de la rutine – qui auraient, prétendent-ils, une activité anticancéreuse plus marquée encore que celle des polyphénols du thé vert. Mais un autre type de polyphénols, l’acutissimine A, inhiberait elle aussi la croissance des cellules cancéreuses. Pour les scientifiques de l’Institut européen de chimie et de biologie IECB, le vin rouge élevé en fûts de chêne présenterait une concentration plus élevée en acutissimine A, cette molécule se développant dans le vin lorsqu’il vieillit au contact du chêne. Certaines autres recherches ont abouti au constat que les isoflavones du vin agissent à la manière de ceux du soja dans la lutte contre le cancer du sein et l’ostéoporose de la femme d’âge mûr. Ils exercent une action oestrogen-like en sensibilisant les récepteurs à њstrogènes. Ce qui amène à conclure que le resvératrol est une alternative possible au traitement hormonal de substitution pour le maintien de la densité osseuse, mais sans ses dangers, notamment le risque de cancer du sein. (J. Biol. Chem, 10.1074/jbc.M702452200). Les vertus anti-cancer du resvératrol sont de plus en plus reconnues par la science officielle. Les chercheurs de l'Université du Québec à Trois-Rivières, en collaboration avec le Cancer Institute du New Jersey et l'Université Laval, ont démontré que le resvératrol se lie à l'albumine dont il se sert comme vecteur pour se distribuer partout dans le corps humain et aller se loger au cњur même de l'hélice de l'ADN. De là, il peut combattre les radicaux libres lorsque ces derniers risquent d’endommager les cellules et amorcer un cancer. Le vin rouge est particulièrement riche en resvératrol, mais sa concentration diminue, comme nous l’avons vu plus haut, à mesure qu’augmente la quantité de pesticides employés par le producteur, mais cette concentration serait aussi liée au processus de fermentation lui-même. Ainsi, plus la première fermentation sera longue, plus il y aura de resvératrol dans le vin. Des analyses ont mesuré qu'un litre de vin rouge peut contenir entre 14 et 40 milligrammes de resvératrol, selon la qualité de la fermentation et la quantité de traitements subis par la vigne. Inutile donc d’acheter des gélules de resvératrol! Le vin, ses sulfites, ses pesticides, son abus. Le dioxyde de soufre, aussi appelé anhydride sulfureux (S02), est un produit utilisé au cours des différentes étapes de la vinification depuis les temps les plus anciens. Il sert, entre autres, à conserver le vin, et à éviter que son goût ne soit altéré avec le temps. Les vins sans soufre peuvent en effet adopter un profil gustatif imprévisible et, au-delà d'une température de 15°C., la fermentation peut même reprendre, surtout s'il s'agit de vins moelleux et liquoreux. Les producteurs bios utilisent habituellement des doses minimes de soufre, alors que les grands producteurs en ajoutent généralement des quantités plus importantes. Ce sont les vins rouges qui contiennent moins de sulfites car, jusqu'à un certain point, leurs tanins agissent déjà comme des stabilisants naturels. Un premier ajout de sulfites peut avoir lieu lors de la mise en cuve, puis des apports successifs peuvent ensuite avoir lieu au cours de la fermentation alcoolique des raisins afin de contrôler le développement bactérien. Enfin, une dernière dose peut encore être ajoutée lors de la mise en bouteilles. La Food and Drug Administration a fixé à 0,7mg par kg de poids corporel la dose de soufre maximale inoffensive pour un être humain, en fixant la dose maximum à 25mg par jour pour un adulte. A moins d'une sensibilité particulière, il semble donc que seule une consommation complaisante de vin pourrait expliquer les maux qu'on attribue aveuglément aux sulfites dont les doses infimes sont rapidement éliminées par les reins. Au-delà d'une teneur de 10mg par litre, l'étiquette sur la bouteille doit porter l'inscription "contient des sulfites" ou "contient du SO2". Dans son cahier des charges de 2002, « Nature et Progrès » annonce que la tolérance, vis à vis du SO2 libre dans les vins bios, a été limitée: vins rouges. 10 mg/litre à la consommation. vins blancs ou rosés 15 mg/litre. La limite maximale est fixée à 20 mg/litre. Inutile d'argumenter sur le fait que ces oligo-doses ne sauraient avoir un impact délétère sur la santé, en tous cas pas plus que les autres aliments qui en contiennent vraisemblablement davantage encore! (Cidre, fruits secs, cornichons en bocaux, jus de citron, frites prêtes à cuire, etc.). Il existe toute une gamme de vins biologiques capables de répondre aux exigences des consommateurs que les sulfites gênent d’une manière ou d’une autre! Mais pourquoi, au fait, diminuer le soufre libre sans faire de même avec le soufre total? Car c'est le soufre total qui, en fait, serait plutôt responsable des maux incriminés aux sulfites. Concernant l'intolérance (confondue souvent avec une allergie) que le S02 provoque parfois sur certains sujets, celle-ci serait (médicalement parlant) probablement attribuable à une carence en sulfite-oxydase dont ils souffriraient, une enzyme qui entrave les effets pervers des sulfites, sulfites qui, soit dit en passant, majorent certains effets de l'alcool (maux de tête, par exemple) et peuvent ralentir sa dégradation. Les vins blancs, surtout moelleux, contiennent davantage de sulfites que les rouges. D'autres experts affirment que les sulfites pourraient antidoter la vitamine B1 qui sert, entre autres, à distiller l’alcool dans le foie, mais on sait que l'alcool (dont les effets sont accentués par les sulfites) possède déjà à lui seul cette propriété en dilatant les vaisseaux du cerveau, phénomène pouvant produire des migraines par retour. La parade serait donc de modérer sa consommation de vins ou de consommer de la vitamine B1(levure de bière, par exemple) pour contrecarrer certains de ces désagréments. Par ailleurs, certains vins rouges peuvent contenir de notables taux d’histamine; présence susceptible d'induire une réponse inflammatoire de l'organisme. Dans un tel cas, des aliments anti inflammatoires tels que le gingembre et le curcuma pourraient atténuer les maux de tête. A proprement parler, les effets nuisibles du SO2 ou de ses dérivés ne semblent médicalement exister que lorsqu'ils sont provoqués par leur inhalation. Par ingestion indirecte via la consommation de vin, il ne semble exister aucune étude à même de corroborer un effet pernicieux aux doses même officielles employées dans la vinification. Certaines observations suggèrent qu’il serait plus judicieux d'utiliser des sulfites, dans la vinification, plutôt que du soufre libre qui produit de l'acide sulfurique au contact du vin. Cet acide peut provoquer des maux d'estomac ou donner soif. Le sulfite, quant à lui, est un réducteur qui donne de l'acide sulfurique, certes, mais UNIQUEMENT en présence d'agents oxydants, comme l'oxygène. Or, dans le vin, le sulfite se trouve en milieu anaérobie et ne produit pas d'acide sulfurique qui irrite l'estomac. Il faut savoir que les sulfites sont des sous-produits normaux de la plupart des formes de vie. Lors de la transformation du jus de raisin en vin, (par la fermentation) les levures en produisent une certaine quantité. Il n'existe donc pas, au sens strict du terme, de vin sans sulfites. Il faudrait donc plutôt dire "vin sans sulfites exogènes". Même notre corps produit, lui aussi, une quantité pondérable de sulfites! Aussi, n'est-il pas nécessaire de boire deux ou trois verres de vin pour en absorber. Un plat préparé, une poignée de fruits secs aux couleurs attrayantes, une tranche de jambon, et un verre de jus de fruits pasteurisés peuvent en fournir tout autant. Le véritable problème: les pesticides. Choisir du vin bio. La controverse au sujet des pesticides dans le vin n’est, le plus souvent, qu’un agrégat d’opinions divergentes et peu tempérées. Certains expriment audiblement que ce breuvage est une véritable soupe de poisons chimiques, alors que d’autres affirment, en agitant bien haut des documents scientifiques de la main, que les produits de traitement sont devenus quasiment inoffensifs et, de toute façon, non solubles dans le vin, voire inexistants. Vingt-quatre pesticides ont pourtant été identifiés dans une certaine enquête qui a provoqué de fortes déflagrations médiatiques. Parmi ces substances, quelques-unes sont même classées comme potentiellement cancérigènes, toxiques pour la reproduction ou le développement, ou machiavéliques sur le plan endocrinien. Le lecteur intéressé ira lui-même se faire une idée ici: http://www.mdrgf.org/ Pour conclure, je dirai que le véritable danger du vin ne serait-il pas, finalement, sa consommation excessive, et que le consommateur a la possibilité, que j’encourage, de consommer de bons vins biologiques même si, de temps en temps, un verre de bon cru traditionnel a peu de chances de lui faire le moindre mal. ©Daniel ANDRÉ 2009. Pour la version imprimable, cliquez ici.

recette de citron pour maigrir vite homme

Les hépatites virales chroniques et la nutrition (L’alimentation au secours du foie) Le foie est essentiel à la vie. Il intervient dans un grand nombre d’activités de l’organisme directement liées à la nutrition. Une alimentation adaptée peut aider le foie à mieux fonctionner et lui éviter un surcroît de travail. Le foie transforme les aliments en substances nécessaires à la vie, à la croissance et à leur utilisation par les autres organes. Il fabrique les éléments essentiels à une bonne coagulation du sang, ce qui permet d’éviter les hémorragies. Il stocke de l’énergie sous forme de glycogène et est capable de la mettre à la disposition de l’individu en quelques minutes, en cas d’effort intense et prolongé. Il capture, transforme et rend inoffensifs, avant de les éliminer, les toxiques contenus dans les aliments, l’eau, les boissons ou dans l’air respiré. C’est ce qui se passe en particulier pour l’alcool: quand le foie n’est pas malade et dans une certaine limite, il est capable de métaboliser et d’éliminer l’alcool. De même, les médicaments absorbés, après avoir produit leur effet thérapeutique, sont neutralisés par le foie, ce qui évite une accumulation dangereuse. Mais cette fonction diminue considérablement lorsqu’une hépatite chronique est active. Le foie joue aussi ce rôle d’épuration pour des toxiques fabriqués par l’organisme à partir de protéines, évitant ainsi une sorte d’auto-intoxication.Le foie et la nutrition Le foie a une forte influence sur l’état nutritionnel grâce à son rôle dans le métabolisme intermédiaire des nutriments et des sels biliaires. Un foie malade perturbe la digestion, l’absorption, le stockage et le métabolisme des nutriments, ce qui peut être la cause de carences en vitamines et minéraux ainsi que d’une malnutrition au niveau des protéines et des calories. La mesure dans laquelle les facteurs nutritionnels contribuent à la progression d’une maladie du foie n’a pas encore été entièrement élucidée. On ne sait toujours pas si une piètre nutrition a pour effet de stimuler l’activité virale du VHC ou d’accélérer la progression des lésions dues au VHC. Quoi qu’il en soit, le foie étant un organe des plus importants pour le métabolisme, toute lésion du foie aura des répercussions sur l’apport nutritif et l’état nutritionnel général des malades. Les besoins en énergie mesurés chez les patients infectés par le VHC, même en l’absence de cirrhose, sont en moyenne plus élevés par unité de masse maigre que chez les individus en bonne santé (1). Ces besoins accrus en énergie augmentent de pair avec la charge virale du VHC. Les patients souffrant d’hépatite aiguë pourraient avoir des besoins en énergie supérieurs, comparés à ceux souffrant de cirrhose compensée, et ce, pour favoriser la régénération du foie (2). Il est essentiel de considérer les sujets de la nutrition et du mode de vie le plus tôt possible pour favoriser le bien-être et la qualité de vie. Le régime alimentaire est une composante importante de la gestion globale du VHC; il peut renforcer la réponse aux traitements et aux effets indésirables de ces derniers. Il est important pour les personnes infectées d’obtenir un état nutritionnel optimal en équilibrant l’apport alimentaire, l’activité physique et les médicaments en vue de renforcer le système immunitaire et de favoriser la régénération du foie. Les personnes infectées par le VHC doivent connaître les bienfaits pour la santé et le plaisir qu’apportent une bonne alimentation, l’activité physique ainsi que la détente et le repos adéquats. Le régime alimentaire santé. Pour les personnes infectées par le VHC, ce régime comprend: une variété d’aliments parmi les quatre groupes suivants: légumes et fruits, produits céréaliers, lait et ses dérivés, viandes et poissons ou œufs; un apport calorique adapté au poids, à la taille, à l’activité, sans excès d’énergie, réparti sur l’ensemble de la journée; un apport adéquat de protéines pour combattre l’infection, régénérer le foie et ne pas perdre de muscles; beaucoup de fruits et de légumes pour les anti-oxydants qui combattent les radicaux libres; des aliments riches en vitamine A (foie de volaille et d’agneau, pissenlit, épinard, carotte) et en vitamine C (goyave, persil, kiwis, poivrons, agrumes); l’abstinence d’alcool pour protéger le foie et lui permettre de se régénérer; la limitation des aliments à forte teneur en gras et en sucres. L’apport alimentaire doit être conjugué de manière équilibrée au niveau d’activité, dans les limites de la capacité physique. Fatigue and co. Quand la forme est au rendez-vous, il est possible de préparer à l’avance des plats sains et équilibrés, et d’en congeler une partie. Une réserve de boissons nutritives (compléments alimentaires hyperprotéinés) peut être constituée et servira en cas de baisse d’appétit. Ces compléments sont délivrables avec une ordonnance et remboursés par la sécurité sociale. La famille et les amis peuvent cuisiner et inviter. Nausées ou vomissements: pour les éviter, il est recommandé de manger sans se forcer, au moment de la faim, quelle que soit l’heure. Les aliments secs, froids et fades (blanc de volaille, crackers, edam) sont faciles à avaler alors que les aliments épicés et chauds peuvent rendre nauséeux. Il importe de boire beaucoup de liquides (chauds ou froids) et séparément des repas. Les boissons nutritives gardées au réfrigérateur déclenchent moins de nausées (Clinutren®, Resource®, Nutrigil®). Les aliments déclencheurs de nausées (le goût, l’odeur ou même la pensée de certains aliments) seront identifiés et évités. Diarrhées: les bananes, le riz au lait, la semoule au lait, la purée peuvent la réguler, ainsi que des gélules d’ultra-levure. Il faut également boire beaucoup de liquides, dont de l’eau de riz (à faire soi-même ou à acheter) et prendre le temps de se détendre en mangeant est toujours bénéfique. Manque d’appétit: pour pallier au manque d’appétit, les solutions sont de manger de plus petites portions et plus fréquemment, de varier les goûts (amer, sûr, salé, sucré), ce qui aiguise l’appétit, de boire du lait, des jus de fruits ou des boissons au soja enrichies plutôt que des liquides à faible teneur en calories (thé, bouillon, café) ainsi que d’utiliser au besoin des boissons nutritives. Goût altéré: si la viande a un goût amer, le poulet, le poisson et les autres aliments protéiques tels les haricots avec des viandes cuisinées (cassoulet) peuvent être essayés, ainsi que le fromage, le yogourt, les œufs. La viande, le poulet, le poisson peuvent être mangés froids ou à la température de la pièce. Consulter un diététicien. L’hôpital ou centre de soin offre souvent une consultation de diététique. Un diététicien peut préparer un plan personnel de repas qui répond aux besoins nutritionnels. Ces consultations de diététique sont encore plus utiles en cas de complications de la cirrhose ou d’une autre maladie tel que diabète ou VIH, ainsi qu’en cas de perte de poids, de diarrhée durant depuis plus de 3 jours, de perte d’appétit, de rétention d’eau et de nécessité d’un régime à faible teneur en sel. Pendant le traitement. Les effets indésirables des médicaments prescrits tels que fatigue, nausées, vomissements, diarrhée, manque d’appétit, goût altéré, peuvent être une cause de malaise. Une personne qui ne mange pas beaucoup choisira des aliments à teneur élevée en protéines et calories. Quand l’appétit manque, la perte de poids est augmentée. Le poids doit être vérifié régulièrement. Les nausées sont souvent aggravées par un estomac vide, les odeurs de cuisine, les aliments frits, forts, épicés, la fatigue ou le stress, le fait d’être déshydraté ou de sentir la fumée de tabac. Les personnes ayant de graves nausées et des vomissements sont à risque de déshydratation, de déséquilibre des électrolytes, de ralentissement du métabolisme et de perte de poids. Recettes nutri-stimulantes. Ajoutez 1/4 de tasse (60 ml) de lait écrémé en poudre à un verre de lait entier. Adoptez les Milkshakes (mixer des fruits divers, du lait, de la glace). Le Milkshake Exotique: du lait, kiwi, ananas, litchi, un zeste de citron vert, quelques boules de glace à la vanille, mixez le tout et le tour est joué! Le Milkshake Multivitaminé: du lait, pommes, bananes, abricots, pêches, glace à la vanille. Pour la plupart des personnes, le besoin en liquides est de 1,5 à 2 litres par jour, sauf si le médecin a prescrit de limiter la quantité de liquides à boire. Les besoins en liquides sont couverts en buvant de l’eau, du thé vert, du lait, du jus de fruits, des bouillons chauds, des boissons nutritives, au soja, des soupes de légumes. Collations et repas. Légumes et fruits: au moins un légume vert foncé et un légume orangé chaque jour. Choisir des légumes vert foncé comme le brocoli, les courgettes, les épinards et la laitue romaine, des légumes orangés comme les carottes, les courges d’hiver et les patates douces. Ils peuvent être préparés en soupe, en papillotes, en gratin, ou crus et râpés. Céréales: les flocons d’avoine sont faciles à préparer (micro-ondes) et à digérer, ainsi que l’orge, le blé, le quinoa, le millet, le riz brun et le riz sauvage. Les pains à grains entiers, complets et les pâtes alimentaires de blé entier ou de sarrasin sont plus nutritifs que le pain blanc. Laitages: il est important de consommer 500 ml (2 tasses) de lait chaque jour pour absorber suffisamment de vitamine D. Si le lait ne passe pas, prendre du lait de soja enrichi en calcium et en vitamine D. Choisir des yaourts ou du fromage blanc à 10 ou 20 % ou moins de matières grasses (M.G.). Rechercher des fromages à faible teneur en gras qui contiennent moins de 15 % à 20 % de M.G. Limiter la consommation de fromage à la crème, crème glacée et crème fouettée, trop riches en lipides et calories. Les viandes: consommer souvent des substituts de la viande comme des légumineuses ou du tofu. Il suffit de manger 75 g de viande, poisson ou volaille, ou une tasse de légumineuses cuites ou 2 œufs pour consommer une portion de protéines. Il est possible de consommer des demi-portions de façon à pouvoir inclure une petite quantité de viandes ou substituts à chaque repas. Il est conseillé de consommer au moins deux portions de poisson chaque semaine, en privilégiant le hareng, le maquereau, les sardines, le saumon et la truite (riches en oméga 3). Les viandes et substituts fournissent des protéines, des lipides et d’autres éléments nutritifs dont le fer, le zinc, le magnésium et des vitamines B. Les viandes maigres (bœuf, veau) sont à privilégier, (rôtis, biftecks, filet, escalopes, côtelettes) ainsi que les volailles maigres, sans la peau. Les charcuteries et viandes cuisinées sont habituellement riches en lipides, et en sel (sodium), il est préférable d’acheter des viandes, poissons ou volailles frais ou surgelés non panés et sans sauces. Les matières grasses. Il existe différents types de matières grasses, les lipides saturés, insaturés. Il faut consommer chaque jour une petite quantité de lipides insaturés, c’est-à-dire 2 à 3 cuillérées à soupe. Cela inclut les huiles utilisées pour la cuisson, les vinaigrettes, la margarine et la mayonnaise. Les huiles végétales riches en acides gras insaturés oméga 3 sont les huiles de colza, noix et soja, tandis que les oméga 6 sont majoritaires dans les huiles de maïs, olive, arachide, et tournesol. Il est recommandé de varier les huiles, ou de les mélanger pour avoir les deux variétés d’oméga. Vitamines et minéraux. Les aliments doivent toujours être le premier choix pour répondre aux besoins nutritionnels. Un apport de multivitamines et de minéraux peut être utile pour prévenir des carences associées à un faible apport, aux perturbations métaboliques dues à la maladie du foie ou aux effets des médicaments. Les suppléments de vitamines ou de minéraux devraient être déterminés par un médecin ou un diététicien après une évaluation diététique et nutritionnelle individuelle. Un excès de certains nutriments peut être nocif ou une source supplémentaire de stress pour le foie (exemple de la vitamine A). Cirrhose. L’amélioration de l’état nutritionnel des personnes cirrhotiques améliore la fonction hépatique (3). Les malades souffrant de cirrhose doivent adopter un rythme de repas différent, soit de fréquents petits repas, 4 à 7 fois par jour, incluant une collation en soirée. Ceci favorise l’utilisation de l’azote et des substrats, diminue l’oxydation des graisses et des protéines et prévient l’épuisement des réserves de glycogène. Les besoins en nutriments des patients souffrant de cirrhose compensée sont similaires à ceux des patients qui ont une infection aiguë du VHC ou une pré-cirrhose, mais ils sont différents pour la cirrhose décompensée. Cirrhose décompensée. Des modifications diététiques spécifiques doivent être envisagées, en vue des complications de la décompensation (l’ascite, l’encéphalopathie hépatique et les maladies osseuses hépatiques). La malnutrition a un effet négatif sur les résultats cliniques des cirrhoses décompensées. Certaines études cliniques laissent entendre que la malnutrition est un facteur prédictif indépendant de la survie des patients cirrhotiques (4). Chez les patients en attente d’une greffe, une thérapie nutritionnelle peut avoir des effets bénéfiques sur les résultats de l’intervention chirurgicale et sur leur bien-être. Encéphalopathie hépatique. Chez un petit nombre de patients cirrhotiques, il peut survenir une complication appelée encéphalopathie hépatique, une détérioration de la fonction mentale. Les personnes atteintes peuvent présenter des signes de désorientation et de confusion. La cause précise de l’encéphalopathie hépatique peut être le résultat de l’accumulation de produits issus de la décomposition des protéines que le foie défaillant a du mal à traiter. Le sang, qui contient des toxines, est « court-circuité » ou redirigé vers la circulation centrale et vers le cerveau sans passer par le foie. Des médicaments peuvent aider à maximiser la tolérance aux protéines. La prescription de lactulose aux patients accroît la tolérance aux protéines alimentaires. Ascite. La cirrhose perturbe la régulation du sodium et de l’eau dans le corps. La rétention excessive de sodium est la principale cause d’accumulation de liquide dans la cavité abdominale. C’est la plus commune des complications majeures de la cirrhose. Le traitement de l’ascite peut exiger la restriction du sodium alimentaire et souvent l’administration de diurétiques. Des mesures de restriction de l’apport de liquides ou d’enlèvement des liquides sont prises lorsque le sodium sérique est inférieur à 120 mmoles/l. De petits repas fréquents semblent mieux tolérés. Les mesures prises pour diminuer l’ascite favorisent l’apport alimentaire. Poids et stéatose. Certains malades en surpoids doivent réduire leur alimentation pour diminuer la stéatose. La stéatose du foie est présente chez plus de 50 % des patients VHC. Chez un grand nombre d’entre eux, la maladie semble reliée à l’obésité et surtout à l’adiposité viscérale. La stéatose hépatique, lorsqu’elle va de pair avec l’obésité, est un important précurseur du développement de la fibrose et des autres maladies du foie. La stéatose est aussi un obstacle au succès du traitement du VHC. Chez les patients avec de l’embonpoint et de la stéatose, la perte de poids amène une amélioration de l’état du foie. Il est démontré que la perte de poids occasionne une baisse de la graisse viscérale. Néanmoins, une perte rapide peut aggraver les lésions du foie, causer une inflammation portale et augmenter de la fibrose (5,6). Le but devrait donc être une perte graduelle de 10 % du poids corporel, par une alimentation saine et par de l’activité physique régulière, et non par l’adoption d’un régime-choc amaigrissant. Mieux manger pour vivre mieux. Le foie étant au cœur des processus nutritionnels, il a un effet considérable sur l’état nutritionnel global des personnes infectées par le VHC. La progression de la maladie est fréquemment une cause de malnutrition, qui contribue à la morbidité et à la mortalité. Une amélioration individualisée de l’alimentation peut aider les personnes infectées par le VHC à mieux respecter leur foie, contribuer au succès du traitement et améliorer leur qualité de vie. Bien se nourrir et y trouver du plaisir doit devenir un acte thérapeutique aussi important que de prendre des médicaments. Michel Bonjour. (1) Piche T., Schneider S.-M., Tran A. et al: Resting energy expenditure in chronic hepatitis C. J Hepatol 2000; 33(4):623.627. (2) Wong K., Visocan B.-J., Fish J.: Nutrition management of the adult with liver disease. Dans Skipper A. (éd ): Dietitian’s Handbook of Enteral and Parenteral Nutrition. Rockville, MD: ASPEN Publishers Inc., 1998. (3) Lochs H., Plauth M.: Liver cirrhosis: rationale and modalities for nutritional support: the European Society for Parenteral and Enteral Nutrition consensus and beyond. Curr Opin Clin Nutr Metab Care 1999; 2(4):345.349. (4) 116. Alberino F., Gatta A., Amodio P. et al: Nutrition and survival in patients with liver cirrhosis. Nutrition 2001; 17(6):445.450. (5) Scolapio J.-S., Bowen J., Stoner G. et al: Substrate oxidation in patients with cirrhosis: comparison with other nutritional markers. J Parenter Enteral Nutr. (6) Shronts E., Fish J.: Hepatic failure. Dans Nutrition Support Dietetics: Core Curriculum. Silver Springs, MD: American Society for Parenteral and Enteral Nutrition Publishing, 1993:311.325.

comment perdre la bouée du ventre

Stop Maux De Dos. Pour ceux et celles qui ne veulent plus souffrir de maux de dos … Menu principal. Navigation des articles. Mal de dos et cancer… Que peut-on réellement en dire? Le mal de dos est fréquent, et de nombreuses causes sont possibles, heureusement toute douleur au dos ne peut être attribuée au cancer. Mais il y a un rapport entre mal de dos et cancer. Mal de dos et cancer: un lien réel. Le cancer, le mot fait peur et l’association de mal de dos et cancer crée un malaise quasi instantané, car les maux de dos sont assez courants, du coup on risque de faire un rapprochement… Avant de se rendre malade inutilement, sauf en cas de doute héréditaire, peut-être vaut-il mieux commencer par éliminer le mal de dos du à de mauvaises postures. La position assise au fond de la chaise devient une bonne habitude, mais autant vérifier soi-même, le tronc appuyé au dossier sans arrondir le haut du dos, veiller à ne pas laisser tomber les épaules vers l’avant ni à creuser la nuque. Moyens simples pour s’assurer que mal de dos et cancer ne sont pas liés à ce moment mais plutôt des douleurs dorsales dues aux tensions. Penser à développer et entretenir la musculature, elle est le support du squelette et de nos mouvements. Vous pouvez consulter un ostéopathe afin de corriger ou remettre les articulations en place. Éviter le surpoids et la proéminence abdominale, elle oblige les lombaires à se cambrer exagérément… Chacun peut à minima, monter et descendre les escaliers à chaque occasion, marcher d’un bon pas pour faire quelques courses, s’étirer au réveil et en cas de fatigue, se redresser et étirant et rapprochant les bras vers l’arrière pour un massage naturel et la mobilisation des fluides vitaux. Ainsi le mal de dos mécanique sera éliminer et l’appréhension de mal de dos et cancer s’éloignera de votre esprit. Le mal de dos n’est pas forcément à vie. Mal de dos et cancer une réalité quand même? Malgré tout, la politique de l’autruche ne résout pas la réalité si mal de dos et cancer sont effectivement présents. Le cancer est une maladie sournoise. Il est important de le déceler au plus tôt, la difficulté tient au fait que les douleurs liées aux mal de dos et cancer sont souvent absentes au départ de la tumeur. En ce qui concerne les douleurs du dos, le cancer le plus fréquent est le cancer des os, de la moelle épinière. La moyenne d’âge des personnes concernées se situent aux alentours de 60/65 ans. Ce mal de dos lié au cancer est dommageable: douloureux, fragilise les os, limite la formation des cellules souches du sang, atténue l’efficacité immunitaire, entraîne une anémie. C’est dans la moelle osseuse que les cellules du sang se développent. Les soins appropriés passent par une greffe de moelle quand l’opportunité se présente. C’est pourquoi lorsque le mal de dos devient persistent malgré vos efforts, consultez absolument un médecin généraliste, ce peut être important. Vous avez aimé cet article? cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook!

boisson amaigrissante cannelle

Les expressions françaises décortiquées. explications sur l'origine, signification, exemples, traductions. Avoir les foies. Avoir peur. Avez-vous peur lorsque vous ressortez de chez le boucher avec, dans votre cabas, quelques tranches de foie de génisse, de veau ou d'agneau? Probablement pas! Au premier abord, il semble donc difficile d'imaginer l'origine de cette expression. « Il vient de courir au bureau du colonel, pour voir si rien n'est arrivé pour lui, vu qu'il a fait une demande dans l'aviation, me conta un sergent-major. Il a les foies, le frère; il n'a pas envie de monter avec nous. » Pierre Drieu La Rochelle - La Comédie de Charleroi. Les poumons ont aussi été appelés les foies blancs. Cette traduction sera définitivement supprimé et ne peut pas être récupéré. Êtes-vous sûr? Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir les foies » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici. Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Le nettoyage du foie. Ayant testé le nettoyage du foie, je me dois de partager avec vous cette technique excellente pour la santé, pas chère et souvent méconnue. Vous avez du mal à digérer? Vous vous sentez fatigué? Vous avez des tendinites chroniques, ou bien des douleurs à l’épaule ou au dos? Vous avez des allergies ou de l’urticaire? Vous avez trop de cholestérol? Vous avez une maladie chronique? Ben figurez-vous que le nettoyage du foie peu aider voire résoudre tous ces problèmes. Il est même préconisé pour les personnes atteintes d’un cancer. Car le foie joue un rôle essentiel pour notre corps. C’est l’un des cinq moyens pour le corps humain d’évacuer les toxines. Les quatre autres moyens sont; les reins, la peau (via la transpiration), le colon (via les selles) et les poumons (via la respiration). Le foie est un peu comme le filtre du moteur de nos voitures. Il peut être encombré ou bloqué. Et un foie qui fonctionne bien c’est la base d’une bonne santé. C’est la première défense du corps contre les empoisonnements. Et la vésicule biliaire? Nettoyer le foie c’est aussi nettoyer la vésicule biliaire. La vésicule biliaire peut s’engorger de véritables pierres (calculs) qui peuvent atteindre des tailles impressionnantes et se retrouver en très grand nombre. Ces calculs sont visibles aux radios. Dans le cas où les calculs provoquent de fortes douleurs, certains médecins peuvent procéder à l’ablation de la vésicule biliaire. Dommage lorsque l’on sait que la bile joue un rôle essentiel de détoxification. La vésicule biliaire joue donc un rôle important pour notre santé. Lorsque celle-ci s’encrasse, la nettoyer améliore donc aussi notre santé. Le nettoyage du foie c’est quoi? Le nettoyage du foie, aussi appelé curetage du foie, permet d’éliminer les calculs qui s’entassent naturellement dans le foie et la vésicule biliaire à l’aide d’aliments naturels (huile d’olive et jus de pamplemousse), et du sulfate de magnésium. D’après les scientifiques, un calcul se crée à partir de parasites morts. Étant poreux, les calculs amassent toutes les bactéries, les virus et parasites qui passent dans le foie, véritable nid à bactéries. Il permet aussi d’éliminer les traces d’alcool, de médicaments et autres parasites. Il existe environ une demi-douzaine de type de calculs différents. Leurs couleurs peuvent varier entre le noir, le vert, le rouge ou le brun. La technique du nettoyage du foie permet d’évacuer ces calculs qui peuvent se retrouver en quantité impressionnante (de plusieurs centaines à quelques milliers). 95% des plus de trente cinq ans ont des calculs dans le foie et dans la vésicule biliaire. Votre foie est certainement plein de ce genre de calculs. Comment ça fonctionne? Nettoyer le foie c’est donc boire un mélange d’huile d’olive, de jus de pamplemousse et du sulfate de magnésium pour éliminer les calculs logés dans le foie et la vésicule biliaire. Le rôle du sulfate de magnésium est de dilater les différents vaisseaux du foie et de la vésicule, et d’agrandir ainsi le passage pour les calculs. Le rôle de l’huile est de donner au foie le signal pour envoyer de la bile en grande quantité (et effectuer le travail de digestion), ce qui expulse par la même occasion les calculs dans le duodénum (première partie de l’intestin grêle) puis vers le gros intestin. Le sulfate de magnésium étant aussi un puissant laxatif, vous imaginez la suite J. Vous vous retrouvez avec une quantité impressionnante de calculs dans les toilettes. A noter qu’il est aussi possible de boire du jus de pomme organique (bio de préférence) 6 jours avant de boire la potion magique. Cela va permettre de ramollir les calculs qui sortiront alors plus facilement. Les bénéfices d’un nettoyage du foie. L’élimination des calculs permet de: Redonner beaucoup d’énergie Supprimer certaines douleurs au dos ou à l’épaule. Supprimer les tendinites chroniques Faciliter la digestion Réduire son taux de cholestérol Réduire voire supprimer les allergies et l’urticaire Réduire les problèmes d’insuffisance du foie pour les personnes atteintes d’un cancer Eviter l’ablation de la vésicule biliaire et donc l’opération. C’est une technique très efficace qui peut s’avérer très utile pour les personnes atteintes d’une maladie chronique. Non, ce n’est pas une arnaque. Pour preuve, le coût très faible des ingrédients nécessaires pour réaliser ce nettoyage. Pour une fois, il n’y a pas de lobbying derrière tout ça. Pour moins de dix euros vous pourrez acheter tous les ingrédients nécessaires et résoudre des problèmes que même les médicaments traditionnels n’arrivent pas à résoudre. Attention, je ne dis pas qu’il faut arrêter votre traitement. Toutes les personnes qui ont réalisé un nettoyage de leur foie vous confirmeront que cette technique fonctionne. Toutes ces personnes ont regardé stupéfiés le résultat de ce nettoyage dans la cuvette des WC le lendemain matin. Certains vous diront que les calculs biliaires que l’on retrouve dans les toilettes ne sont que de l’huile d’olive précipitée. C’est totalement faux. D’ailleurs il suffit de faire l’expérience de ce nettoyage du foie soi-même pour s’en apercevoir. Le curetage du foie n’est donc pas une arnaque et fonctionne très bien. Seuls ceux qui n’ont pas essayé vous diront le contraire par peur et surtout par méconnaissance. Les risques du nettoyage du foie pour la santé. Même s’ils sont très faibles, les risques du nettoyage du foie existent. Le principal risque est qu’un gros calcul reste bloqué dans le colédoque lors de son évacuation. C’est un phénomène très rare mais possible. Pour s’en prémunir, le meilleur moyen est de réaliser une échographie du foie afin de vérifier qu’il n’y a pas des calculs de plus de 3 cm. Un autre risque relativement faible mais existant, est l’intoxication des intestins. Pour s’en protéger il est préconisé de prendre de la teinture-mère de noix. Cela va permettre de tuer les parasites qui ont été libérés par la cure et qui sont passés par l’intestin. Une autre solution pour nettoyer les intestins consiste à effectuer un lavement au café. A noter aussi qu’il ne faut pas effectuer ce nettoyage si vous êtes déjà malade ou dans une période ou vous vous sentez faible et fragile. Dans le doute parlez-en à votre médecin. En tous les cas, la méthode du Dr. Clark décrite ci-dessous a été testée sur 500 personnes (dont des personnes âgées), et aucun ne s’est retrouvé à l’hôpital. La méthode du Dr. Clark. Maintenant que vous connaissez tous les tenants et aboutissants du nettoyage du foie, passons à la méthode. Vous trouverez ici la méthode du Dr. Hulda Regehr Clark, chercheur américain ayant même écrit un livre intitulé « Avant d’utiliser cette méthode il est fortement recommandé d’effectuer un rinçage des parasites et des reins. Cela évitera de se sentir mal après le nettoyage. Ingrédients nécessaires. Sulfate de magnésium (sels d’Epsom): 3 sachets de 20g ou 6 sachets de 8g Env. 3/4 de litre d’eau 2 pamplemousses, ou du jus de pamplemousse rose (environ 170ml) Huile d’Olive vierge première pression à froid (environ 125 ml) 10 à 20 gouttes de brou de noix noire (ou teinture-mère de noix) afin de tuer les parasites. Il est difficile de se procurer certains ingrédients dans les commerces traditionnels. Personnellement j’ai acheté la teinture mère de noix sur le site de vivre au naturel. Le site est pas très moderne, mais la société est sérieuse. Les délais de livraison ont été respecté. Ustensiles nécessaires. 1 bouteille de 1 litre 1 pot ou 1 bouteille d’un demi-litre 1 presse-agrume. Programme. Un curetage du foie ça s’anticipe. Il faut choisir un jour comme le samedi par exemple afin de pouvoir se reposer le jour suivant et filer aux toilettes dès que c’est nécessaire. Les consignes données ci-dessous sont à respecter scrupuleusement sinon vous pourriez vous rendre malade par la suite. Donc respectez impérativement les horaires. Ne dépassez jamais les 10 minutes de retard ou d’avance. Pendant les 2 jours il ne faut prendre aucun vitamine, ni médicament qui ne soit pas nécessaire. Le premier jour, il faut prendre un petit déjeuner et un déjeuner sans graisse (pas de beurre et de lait). Au déjeuner, préférez du riz, des pommes de terre ou des légumes. Mangez chaud à midi, et surtout ne mangez plus rien et ne buvez plus rien à partir de 14h. Vous pouvez déjà sortir du réfrigérateur l’huile d’olive et les pamplemousses afin qu’ils prennent la température ambiante. A 18h, boire le premier verre de sulfate de magnésium. Le goût n’étant pas agréable, rincez-vous la bouche abondamment. Vous pouvez aussi boire un peu d’eau. A 20h, boire le deuxième verre de sulfate de magnésium. Oui il ne faut rien manger le soir du premier jour, mais vous verrez que vous n’aurez pas trop faim. A 21h45, mélanger 120ml d’huile d’olive et le jus de pamplemousse (sans les peaux) dans un récipient. Fermer ce récipient et mélanger jusqu’à obtention d’un liquide homogène. Vous pouvez ajouter dans ce mélange 20 gouttes de brou de noix (ou teinture-mère de noix) dans le cas où des parasites seraient présents dans le foie. A 22h00, boire ce mélange en restant debout. Il doit être bu en moins de 5 minutes. Si nécessaire prendre des comprimés d’ornithine afin de mieux dormir. Dès le mélange bu, se coucher tout de suite. Plus vous vous coucherez tôt et plus vous arriverez à évacuer des calculs. La meilleure position est sur le dos avec la tête surélevée. Rester comme ça au moins 20minutes sans bouger puis dormir. Entre 6h et 6h30, prendre le troisième verre de sulfate de magnésium (sel d’Epsom). En cas de nausée ou d’indigestion (ce qui est normal), vous pouvez attendre un peu avant de boire ce verre. Entre 8h et 8h30, prendre le quatrième verre de sulfate de magnésium. Vous pouvez vous recoucher si vous le souhaitez. Courage, vous pouvez vous sentir malade pendant 1 ou 2 jours mais ça passera et ça en vaut la peine. Vers les 10h30 vous pouvez commencer à boire du jus de fruit frais et vers 11h00 des fruits frais. A midi vous pourrez prendre votre repas mais celui-ci doit être léger. Vous verrez que le soir vous serez déjà plein d’énergie. A noter que toute la matinée vous aurez des diarrhées. Vous pourrez constater les calculs qui flotteront à la surface des toilettes. C’est juste impressionnant. Et vous vous étonnerez que ces sortes de cailloux aient été dans votre corps. Avant et après, pensez à boire beaucoup de jus de pommes ou du café si vous préférez. Pour les personnes atteintes d’un cancer, le Dr. Max Gerson préconise un lavement au café toutes les 3 heures jour et nuit et 13 verres de jus de légumes et de fruits fraîchement pressés. Il arriverait ainsi à guérir 40% de ses patients. Ci-dessous le livre d’Andreas Moritz qui décrit la méthode du Dr. Clark, si vous voulez l’acheter et en savoir plus: Fréquence des nettoyages. La fréquence est variable selon les individus et les besoins. Un premier nettoyage du foie ne suffit souvent pas à évacuer la totalité des calculs. La seule solution pour le savoir est d’en refaire un. A noter qu’il faut laisser au moins deux à trois semaines d’écart entre deux lavages. Certains font une cure tous les 2 mois pendant 1 an, puis comme le foie est totalement nettoyé 1 fois par an. Conclusion. Comme je vous le disais, je l’ai testé. Et le résultat est sincèrement impressionnant voire choquant. Il est surprenant que les médecins ne préconisent pas systématiquement cette méthode avant de prescrire des médicaments (anti-inflammatoire, antidouleur, etc.). Pourtant le nettoyage du foie n’est pas cher et ne comporte quasiment aucun risque. Ok le gout des ingrédients est écœurant, et personnellement je l’ai gardé en bouche pendant 4 jours. Mais le résultat en vaut la chandelle. Le nettoyage du foie fait des miracles. Alors testez-le et donnez-moi de vos nouvelles en me laissant un commentaire ci-dessous. Rien ne vaut les témoignages. Je hais les spams, votre email ne sera jamais revendu ou donné à un tiers. Cet article n'a pas de mots-clés. 157 commentaires. Denis. 16 décembre 2012 à 18 h 04 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Sur agirsante.fr je retrace l’intégralité de mes 20 nettoyages du foie. Outre tout le process bien détaillé vous y trouverez de nombreux témoignages des résultats obtenus grâce à cette méthode. Cordialement, Denis. christophe. 4 janvier 2013 à 16 h 40 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour Denis, j’ai visité ce jour votre très intéressant site. Comme le demande marie-france ci-dessous et comme cela est mon cas aussi, la cure fonctionne t’elle aussi sur les personnes ayant subit une ablation de la vésicule? merci 😉 Denis. 3 mars 2013 à 17 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Christophe, La vésicule biliaire n’est pas sur le trajet foie/duodénum, son absence n’est donc pas en soi un obstacle aux nettoyages du foie. J’ai publié en ce sens sur agirsante.fr le témoignage de Claudine en date du 28 février 2012. Cordialement, Patricia. 14 septembre 2013 à 23 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Effectivement votre site est très bien fait – malgré de nombreux conseils/encouragements à faire cette « cure » je n’ai pas encore osé franchir le cap… peut-être à présent, grasse à votre témoignage.. bavencoffe. 3 janvier 2013 à 8 h 26 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. j e n’ai plus de vésicule puis je faire ce lavage cordialement marie france. Olivier. 3 janvier 2013 à 11 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. C’est une question qu’il faut poser à votre médecin car c’est un cas particulier. Peut-être qu’un lecteur pourra aussi vous répondre. christophe. 4 janvier 2013 à 16 h 50 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour Olivier, vous indiquez: « Ci-dessous le livre du Dr. Clark », mais l’image de la couverture du livre indique comme auteur Andréas Moritz. Ont-ils un lien tous les deux? Olivier. 14 janvier 2013 à 12 h 12 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. En fait le docteur Clark n’a jamais écrit de livre à ma connaissance. Ce sont donc d’autres auteurs qui décrivent sa méthodologie de nettoyage du foie. Merci pour ce commentaire, je corrige le texte. Wladislas. 26 janvier 2013 à 19 h 29 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Feu Dr Clarck a écrit de nombreux ouvrages. Certains ont été traduits en français: La Cure de toutes les Maladies, La Guérison est possible, La Cure de tous les Cancers, etc. On peu se les procurer sur le sites: http://drclark-france.com/2.html. Monsieur MORITZ, lui, n’a que détaillé un peu cette cure. Il y a relate sa propre expérience (il en a faite 12 en tout pour se débarrasser de migraines) et expose ses recherches sur le plan physiologique. Son livre est beaucoup plus accessible que celui du Dr Clark qui est un peu redondant et très alarmiste. Pour elle, l’origine de la majeure partie de nos maladies sont dues aux parasitoses essentiellement. D’autres auteurs en parlent également: Bernard RAQUIN dans TOTAL DETOX et Michel Dogna dans son 3ème tome de PRENEZ EN MAIN VOTRE SANTE, par exemple. Quant à faire la cure alors qu’on n’a plus de vésicule biliaire, oui, c’est tout à fait possible. Parce qu’il semblerait qu’il s’agisse de calcul à type de grumeau situé dans les conduits hépatiques et pancréatiques. Choses que je tends à confirmer. Olivier. 28 janvier 2013 à 22 h 04 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Wlad pour ces précisions. J’invite d’ailleurs tous mes lecteurs à visiter ton excellent site complémentaire au mien. nephtis. 16 janvier 2013 à 10 h 20 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. ma soeur est à son 4 nettoyage, elle a subi une ablation de la vésicule il y a plusieurs années et le déroulement du nettoyage s’est très bien passé. Par contre comme elle a des problèmes de transit, je lui ai conseillée de prendre du chlorure de magnésium dans la semaine pour que ses intestins soient vide le jour J, ce qui ne l’empêche pas de déjeuner et de manger le midi. Olivier. 22 janvier 2013 à 18 h 59 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Nephtis pour ce témoignage de nettoyage du foie réussi malgres une ablation de la vésicule. Il servira à d’autres j’en suis certain. Guillaume. 2 octobre 2013 à 12 h 14 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour et merci pour vos témoignages. Agé de 18 ans lorsque je me suis fait retirer la vésicule biliaire (ça allait dans le sens de tous les avis que j’avais pu recueillir, et m’a tout de même permis de retirer un calcul gros de 2.5 centimètres et une infinité de petit), je pensais mettre un terme à ces abominable douleurs (pancréatite?) qui revenaient à intervalle d’environ 3/4 mois depuis l’âge de mes 10 ans (ça n’a jamais éveillé mon entourage, et j’avais moi même décidé de laisser filer). Depuis l’opération, bien que l’on m’avait dit que les probabilités que les douleurs reviennent étaient inférieurs à 1% (en ingurgitant quotidiennement et ce 3 fois/jour, des médicaments qui agissaient d’une manière que les médecins étaient incapable d’expliquer, et que j’ai décidé de ne jamais prendre), celles-ci ont rapidement refait leur apparition (après 5 ou 6 mois). J’ai eu vent, un petit mois après l’ablation, de ce nettoyage, que je n’ai jusqu’alors jamais effectué. Sachant qu’ils ne s’agit pas de cholestérol, me conseillez-vous tout de même de l’effectuer? J’ai cru comprendre que oui.. Cela nécessite-t-il un nombre de nettoyage aussi important; il y a-t-il des mesures spécifiques à prendre? Connaissez-vous les répercussions à court, moyen et long terme d’une ablation de la vésicule (qui est jugé comme étant un organe inutile de la part des médecins/chirurgien français)? Olivier. 16 février 2014 à 22 h 12 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, désolé pour cette réponse tardive, je viens de prendre connaissance de votre message. Votre cas est tellement spécifique, que seul un médecin pourrait vous conseiller. Peut-être qu’un spécialiste pourra vous aider grâce à ce blog. Bon courage. nephtis. 16 janvier 2013 à 9 h 39 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour je suis à mon 19 nettoyage du foie! cela est toujours étonnant; j’ai lu qu’il fallait faire le nettoyage tant qu’il y a des « pierres » Qu’en pensez vous? Olivier. 22 janvier 2013 à 18 h 56 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Nephtis, Certains conseillent effectivement de continuer les nettoyages du foie jusqu’à disparition totale des pierres. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de rentrer dans une telle psychose. Les cailloux se forment naturellement dans le foie depuis toujours et de nouveaux se formeront donc encore et encore. C’est leur présence en trop grand nombre qui est mauvaise pour la santé. Je pense même que faire trop de nettoyages du foie peut réduire leurs efficacités. nephtis. 24 janvier 2013 à 21 h 27 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonsoir OLIVIER Merci de m’avoir répondue je n’ai pas compris votre dernière phrase « réduire efficacités » de quoi …………. si c’est du « protocole du nettoyage », pour moi c’est non car le résultat est toujours étonnant je dirai même que je ressens le besoin d’en faire cela n’est pas une obsession (ahahhaha) mais une curiosité! c’est vrai que le foie produira toujours des « pierres » mais avec un nettoyage ensuite par an peut être que cela suffirait! Mon foie a des années. il a peut être un reg à bientôt de vous lire. Olivier. 28 janvier 2013 à 22 h 19 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. En fait, la question que je pose est la suivante: Le sulfate de magnésium peut-il être dangereux à haute dose? D’après mes recherches, la réponse et oui. Étant donné son action d’inhibiteur du calcium, il peut: ralentir le rythme cardiaque. Le sulfate de magnésium est parfois utilisé en cas de crises cardiaques mais peut aussi provoquer un arrêt cardiaque. augmenter les risques d’hémorragie. Donc à consommer avec modération… MARTIN. 13 juin 2013 à 21 h 37 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. OK avec votre commentaire et analyse. J’ai fait plusieurs nettoyage du foie, mais un (x par 2) tous les ans ou tous les deux ans est largement suffisant. Les résultats sont spectaculaires. J’ai fait des apthoses récidivantes pendant des années … depuis mon premier nettoyage plus rien, et aucun spécialistes consultés ne pouvaient me dire l’origine de mes aphtes géants. Guérison d’une stéatose du foie qui d’après la médecine vous accompagne toute votre vie. Plus de douleurs aux cervicales, douleurs dues pour les toubibs à mes 250 sauts en parachute. Plus de douleurs musculaires. Tonus et énergie retrouvés. Alain 72 ans. Jean-Marie. 26 septembre 2013 à 11 h 55 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour à tous, j’envisage de faire cette cure de nettoyage du foie. Quelles sont les sensations lorsque le sulfate fait son effet. A t on des résultats surprenants et la fatigue lié au contre coups? Olivier. 16 février 2014 à 22 h 15 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Personnellement j’ai eu l’impression d’avoir injecté dans le foie une bouteille d’eau pétillante. Rien de désagréable en tout cas. Les résultats au deuxième jours sont généralement impressionnant. Les témoignages dans cet article en sont la preuve. Colette. 8 octobre 2013 à 7 h 45 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. je réponds à votre commentaire ayant attendu plus de 6 mois pour faire mon 4 èm nettoyage. en effet, j’avais un caillou de 2 cm dans la vésicule, prêt à être opéré et j’ai annulé l’opération car j’ai trouvé ce fabuleux nettoyage. je l’ai fait 3 fois et ensuite j’ai attendu, la flemme de le faire. j’ai eu divers maux que je ne comprenait pas; très mal au dos, au cervicale, divers tendinites, ménopause qui se passe pas comme je le voudrais ( bouffées de chaleurs etc…),mauvaises digestion, morale en baisse et j’en passe. j’ai donc réalisé qu’il fallait que je continue mes nettoyages. J’en suis donc à mon 4 èm et je me sens revivre. je vais donc continuer et pas laisser 6 mois se passer sans rien faire. J’ai déjà évacuer des cailloux d’au moins 2 cm mais ramollit par le jus de pomme, ça passe comme une lettre à la poste. Il faut lire le livre d’Andréas Moritz, il nous apprend beaucoup sur les nombreuses fonctions du foie. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 07 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Génial, j’adore ces témoignages qui confirme que des solutions naturelles évitent même de se faire charcuter sur un bloc opératoire. Bravo et merci. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 08 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Génial, j’adore ce témoignage qui confirme que des solutions naturelles évitent même de se faire charcuter sur un bloc opératoire. Bravo et merci. Romane. 13 mars 2014 à 14 h 46 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je suis moi aussi à mon 16ième nettoyage. Pourant le livre de Morritz indique qu’il n’y devrait y avoir plus rien à partir de 10-12 lavages. Il dit aussi de continuer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de calculs, mais à ce rythme j’ai l’impression que ça ne s’arrêtera jamais. Ok pour que des calculs se re-produisent, mais à distances de 3 semaines entre 2 lavages, ça commence à paraître bizarre. Maintenant je vois dans les réponses qu’il y aurait un risque à trop utiliser le sulfate, je me pose des questions si continuer ou pas, d’autant que je suis en état de grossesse? Olivier. 14 mars 2014 à 22 h 47 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Romane, sincèrement, je pense que les excès ne sont jamais bons. Dis-toi que la plupart des gens n’ont jamais fait de nettoyage, et il n’en meurt pas pour autant. C’est en effet traumatisant de voir ces calculs sortir de son corps, mais c’est normal. C’est juste leurs trop grand nombre qui peut entrainer des problèmes. Il ne faut donc pas tomber dans l’excès. Espérant avoir pu t’aider. Olivier. 22 juillet 2014 à 12 h 47 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. c’est normal que tu trouves toujours autant de boulettes, c’est tout simplement parce-que ce ne sont pas des calculs. En effet, la grande majorité des boules qui ressortent se sont formées dans ton système digestif par saponification de l’huile ingérée, avec les sucs gastriques. De l’avis général, cette cure produit un bien-être. Cela dit, la grande majorité de ce qu’on observe dans les toilettes ne vient pas du foie, mais simplement de ce qu’on a avalé la veille 😉 veronika. 7 février 2013 à 18 h 58 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, je découvre cette méthode et j’ai très envie de le faire mais j’ai une question: vous dites « il est recommandé de faire le rinçage des parasites et des reins avant le nettoyage du foie » quelle est la méthode pour nettoyer les reins? Wladislas. 11 février 2013 à 13 h 09 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Vous trouverez tout ce qu’il faut faire pour un nettoyage des reins ici: C’est coûteux (une cinquantaine d’euros), contraignant, mais indispensable. Pour les parasites. Commencez par vous vermifuger (regardez sur la toile les solutions à base d’ail, à faire chez soi). Le zapper contre les parasites que préconise Dr Clark marche bien. C’est un appareil vendu entre 50 et 400 euros. Avant de se lancer là-dedans, commencez simplement par vermifuger toute la famille et à nettoyer soigneusement les toilettes avec de l’eau de Javel. Olivier. 11 février 2013 à 13 h 16 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. pour se débarrasser des parasites dans le foie: L’absinthe L’enveloppe verte (le brou) de la noix du noyer noir, sous forme de teinture Le clou de girofle fraîchement moulu Le radin noir. et pour se débarrasser des toxines et nettoyer les reins: Boire du thé vert 2 à 4 fois par jour. L’argile verte, à condition de ne pas prendre de médicaments, d’être enceinte ou d’avoir de l’hypertension Le citron Le persil en tisane, très efficace pour les reins. A noter que le Doc Clark préconise de réaliser dans l’ordre une nettoyage antiparasitaire avant un nettoyage des reins. espérant avoir répondu à votre question… Martine. 10 février 2013 à 9 h 31 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, je suis au matin du jour post « potion magique » avalée la veille…. J’ai passé une nuit affreuse (dormi moins de 4h + nausées qui persistent) et a part de gros gargouillements dans mon ventre aucune envie d’aller aux toilettes, suis je une exception? Est ce anormal? Olivier. 11 février 2013 à 12 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Martine, C’est effectivement très bizarre. Surtout que le sulfate de magnésium est un laxatif. Avez-vous bien mangé léger? Êtes-vous bien restée couchée? Tenez-nous informé des suites de votre expérience. Wladislas. 11 février 2013 à 13 h 03 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je vous suggère de mettre une bouillotte sur le foie dans un premier temps, histoire de dilater les canaux excréteurs du foie et de la vésicule biliaire. La vidange peut encore s’amorcer dans les heures qui viennent. Personnellement, je l’ai faites 5 fois cette cure. A chaque fois je me vidange vers 10h30 le lendemain, et je reste collé aux toilettes un p’tit moment. Si la vidange ne s’amorce pas, utilisez un suppo. de glycérine ou mieux, procédez à un lavement si vous savez comment faire. Restez vigilante aux signes cliniques. N’hésitez pas à masser également la zone à coté du nombril, un peu en haut et votre droite du nombril. MARTINE. 13 février 2013 à 16 h 31 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, désolé d’avoir mis autant de temps a donner des nouvelles. Merci beaucoup pour vos messages de soutien et conseils. J’ai passé de mauvais moments comme vous l’avez compris sur mon premier message. Le dimanche au soir j’ai été très légèrement aux toilettes (une selle diarrhéique ridicule!) Toujours très fatiguée, vaseuse.Le lundi je n’ai pu aller travailler toujours aussi faible, j’ai repris l’alimentation le dimanche par une soupe. Oui le samedi, joue J, j’avais mangé plus que light: une petite portion de riz demi complet de rien du tout et nature en plus. Rien avant et absolument rien après! Le lundi j’ai été deux fois a la selles suite a un lavement préconisé au tel par la naturopathe, j’ai seulement évacué le lavement avec des résidus de matières et la seconde fois un gaz plus un peu de matières. MAIS ABSOLUMENT pas cette fameuse diarrhée que j’entends parler, que je vois écris etc…. Je me sentai toujours fatiguée et pas « nette ». Je n’avais pas de bouillotte, alors j’en ai commandé une le soir du message de Wladislas, je l’ai reçu d’ailleurs ce jour. Bon c’est un peu tard mais depuis le temps que je devais le faire. J’ai repris le travail mardi et depuis toujours fatiguée, et douleurs de dos qui se sont réveillées depuis ce week end étrange…. Je vais vois mon ostéopathe que je connais, demain « en urgence ». La naturopathe me dit qu’elle a fait l’expérience de la cure du dr clarck a trois reprises et que la 1ère et 3eme fois ce fut impeccable et sans soucis mais la seconde fois cela s’est passé comme moi. Elle m’a aussi dit que ce n’étais pas certainement le moment idéal pour faire la cure au vue de la période hivernale et du froid actuel….Elle me l’avais dit pourtant lors de notre première consultation mais je ressentai le besoin de le faire MAINTENANT. Volà depuis je suis allé a la selle normalement sans aucun indice d’avoir fait une cure de foie…. Déçue et échaudéede prime abord par cette mauvaise expérience mais il est certain que je la recommencerai et ne veux pas rester sur un échec. Ha, pour le lavement ce fut mon premier c’est tout bête et ce que je vais dire aussi mais est ce normal si il y avait autant d’eau (je l’ai mis vraiment tout doucement, goutte a goutte) dans mon rectum et qui perlait a l’extérieur. Ca coulait tout seul pourtant je l’ai mis correctement j’en suis sûre! Sur 1L je n’en ai passé que la moitié et ca m’a pris déjà bien 30 minutes….. Voilà, mille merci….. MARTINE. nephtis. 14 février 2013 à 12 h 35 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour martine je viens de m’apercevoir que je n’avais pas répondu directement à votre message. voilà, c’est fait. bonne journée à vous. si vous voulez me téléphoner 02 90 913 508 je suis à mon 20 nettoyage. je vous expliquerai de vive voix. nephtis. 14 février 2013 à 12 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. comme vous pouvez le voir, je ne suis pas douée dans les tchaches. je n’ai pas compris pourquoi il y en a tant de moi, mauvaise manipulation désolée. Marlene. 23 février 2013 à 13 h 45 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Quelqu’un a t il essayer de prendre les sels d epsom en gelules? Si oui, cela est il aussi efficace qu en poudre? Merci M. cchristine06antibes. 24 février 2013 à 14 h 51 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. c’est impressionnant de voir les calculs qui sortent ainsi de notre organisme…Je compte faire ma première expérience fin de semaine prochaine afin de savoir si mon problème de santé vient de là. Merci pour vos témoignages. Bruno. 21 mars 2013 à 15 h 28 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, j’apporte mon témoignage. Je viens de faire mon premier nettoyage avec mon épouse. Pas de probleme pour boire le jus de pomme+ le psyllium ( ce produit est tres bien aussi = dans mon cas diarréhique chronique). Au jour J (6em): je realise un lavement, c’est une premiere pour moi, je me mets dans un bain avec du sel d’epsom (suite à lecture Blog de Wladislas). Je ne vais pas garder tres longtemps l’eau du lavement dans les intestin,moins de 5 minutes je pense, mais l’évacuation est impressionnante. Je vais sortir et revenir dans le bain plusieurs fois et je crois que l’effet du bain au sels d’epsom est addictif. Par la suite Je sens une détente vraiment tres benefique, et je trouve que c’est interessant d’aasocier bain+lavement, voir, +nettoyage. Je bois le mélange sulfate de magnesium avec un peu de citron, c’est amer, je n’aime pas l’amer mais ça passe. Puis vient le moment de prendre le melange Huile +jus pressé. Et là, je bois d’une traite,mais que la moitié, je me sens mal, et pas le temps de me poser de question, j’ai tout gerbé! Evidement à ce stade ça compromet le nettoyage du foie. Je ne peux pas absorber le reste, et mon corps à vraiment rejeter cette étape. Dommage je pensais recommencer plus tard, ce nettoyagemais ce breuvage est infecte pour moi. Et vu le rejet ça va être difficle de se réengager dans tous le processus. Je me suis coucher puis le matin j’ai continuer avec le sulfate de magnesium. Puis je me vide en mode « courante », c’est de l’eau coloré et pas vu de calculs priori. Il est 15 h et j’ai encore regulierement le besoin d’aller au WC. Voilà pour moi en dehors d’avoir été jusqu’au bout,compte tenu du rejet avec l’emulsion,je ne sais pas si je recomencerais. J’ai un probleme chronique de reflux gastro oesophagien, donc l’acidité+l’huile, c’est difficile. Enfin je verrais si amélioration, (oedeme+reflux+diarrhé en mode chronique… et humeurs, fatigue /déprime, un peu de surpoids: 46 ans pour 1m70/80kg. Sinon je ne remets pas en cause ce type de soin, car je suis preneur de simplicité et cette fois j’étais motivé 🙂 ps: mon epouse ( a fait le nettoyage,mais sans lavement, et est allé au bout de l’emulsion et pense avoir vu des calculs) se demande s’il faut prendre probiotique ou autre chose,pour la flore intestinale apres ce nettoyage. Olivier. 25 mars 2013 à 9 h 35 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Retour d’expérience très intéressant effectivement. J’ai jamais essayé le bain au sel d’epsom, mais si mon ami Wlad vous l’a conseillé, je peux vous assurer que c’est bon. Il est vrai que le breuvage a un goût ignoble et peut provoquer un vomissement. Votre problème chronique de reflux ne dois certainement pas arranger les choses. Il faut effectivement faire le nettoyage du foie lorsque l’on a la forme et que l’on est reposé. Le jus était-il à température ambiante? Concernant votre épouse, je conseillerai une tisane au persil pour nettoyer les reins et effectivement des probiotiques (bacilles lactiques, lactobacilles et bifidobactéries vivants). Et pour supprimer d’éventuels parasites, le brou de noix est le plus efficace, mais il y a aussi l’extrait de pépins de pamplemousse ou des huilles essentielles d’ORIGAN ou de THYM. Bruno. 25 mars 2013 à 11 h 28 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Olivier. L’emulsion a un gout ignoble pour moi, alors que d’autres peuvent meme aimer! Et oui! Sinon l’émulsion était à température ambiante. Ma douce a du abuser du citron,ajouté à l’acidité del’orange, …bon je réessayerais 😉 Je suis motivé pour recommencer dans quelques semaines. Ma compagne a pas mal de petits calculs. Nous témoignons aussi d’un eclaircicement de « l’esprit », et pour ma part de retrouver une energie qui me permet de dissocier un certain mal être general. Et ça c’est précieux. Nous reprenons un peu de psyllium pour aider le systeme digestif à se reguler ( 3 jours apres). 25 janvier 2014 à 1 h 47 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. SAlut j’arrive pour repondre un peu tard, mais moi aussi la premiere fois je n’ai pas pu boire l’huile et pamplemousse car je sentais que ca allait directement ressortir. Ce que j’ai fait la seconde fois, a la place de l’huile d’olive j’ai utilisé de l’huile de macadamia. C’est mieux passé et je l’ai bu en pincant le nez et avec une paille. Je n’ai pas pu boire la totalisté car j’ai senti que ca allait ressortir a nouveau. Mais j’ai pu en boire la moitie quand meme. Le nettoyage suivant j’ai melangé l’huile d’olive et l’huile de macadamia en metant plus d’huile de macadamia et j’ai pu boire la totalité. La prochaine fois je mettrai plus d’huile d’olive. Je pense que tu devrais essayer de faire pareil d’y aller petit a petit. Et si tu sens que tu vas vomir mieux vaut s’arreter. Ce que tu as avaler est deja mieux que rien. J’espere que ca pourra t’aider. Bruno. 25 mars 2013 à 11 h 28 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Olivier. L’emulsion a un gout ignoble pour moi, alors que d’autres peuvent meme aimer! Et oui! Sinon l’émulsion était à température ambiante. Ma douce a du abuser du citron,ajouté à l’acidité del’orange, …bon je réessayerais 😉 Je suis motivé pour recommencer dans quelques semaines. Ma compagne a pas mal de petits calculs. Nous témoignons aussi d’un eclaircicement de « l’esprit », et pour ma part de retrouver une energie qui me permet de dissocier un certain mal être general. Et ça c’est précieux. Nous reprenons un peu de psyllium pour aider le systeme digestif à se reguler ( 3 jours apres). 18 mai 2013 à 8 h 13 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Tu dis que l’extrait de pamplemousse a un effet similaire au brou de noix? En quelle quantité faudrait il l’utiliser dans le cadre du nettoyage de foie? 28 janvier 2014 à 14 h 58 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. La premiere fois que je l’ai fait je n’ai pas pu non plus avalé l’huile d’olive car je sentais que ca allait directement ressortir. rien que l’odeur me derangeait. La fois suivante j’ai mis de l’huile de macadamia a la place d el’huile d’olive. J’ai pu en avaler une bonne quantité aussi sans allé jusqu’au bout. La 3 eme fois j’ai mélénagé moitié huile d’olive et moitié macadamia et j’ai pu avaler la totalité. La prochaine je mettrai plus d’huile d’olive que de macadami et la fois suiante j’essayerai uniquement huile d’olive. Voila si cela peut t’aider. van hee sylviane. 23 mars 2013 à 12 h 58 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour. Aujourd’hui 2eme nettoyage. Le premier pas de pierres. Beaucoup de « choses » beiges qui flottaient. Mais je refais tout de meme ce we. Pouvez vous me dire ce que vous en pensez merci. Olivier. 25 mars 2013 à 9 h 14 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, je pense que vous devriez boire au moins 1 litre de jus de pomme par jour jusqu’au prochain nettoyage du foie. Le jus de pomme permettra de ramollir les caillots que vous avez dans le foie. Autre détail, il est conseillé d’attendre 2 semaines avant le prochain nettoyage. Lorraine. 24 mars 2013 à 11 h 10 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’étais très entousiaste par cette cure… Jusqu’à ce que je l’ai faite. J’ai suivi à la lettre vos recommandations en allant me couchant vers 22h10. Me suis tout de suite endormie, jusqu’à 5 heures du matin, ou réveillée par une nausée épouvantable je me suis précipitée ds ma salle de bain pour m’évanouir de douleurs aussitôt! Résultat: une lèvre éclatée et un énorme ématome sur la tempe! Par contre, je me suis totalement vidée et me sens en effet bien!! Dc vraiment faire attention si on est une personne très réactive a des méthodes aussi violentes! Lorraine. Olivier. 25 mars 2013 à 9 h 20 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. He ben, je n’avais jamais imaginé que c’était possible. Les nausées sont effectivement fréquentes, mais elles entrainent rarement des vomissements ou une chute. Merci pour votre retour d’expérience précieux. J’espère que ça va mieux aujourd’hui. Ingrid. 23 avril 2013 à 19 h 53 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour. J’ai sorti une grande quantité de ‘billes’ de couleur verte. Etaient-ce des calculs? Ingrid. Olivier. 24 avril 2013 à 8 h 59 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Oui c’est bien celà 🙂 22 juillet 2014 à 12 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Olivier, un peu de rigueur intellectuelle ne ferait pas de mal. Rien de rien, ne permet d’affirmer à distance qu’il s’agît de calculs et non de produits de digestion moulés tout simplement. Regardez le volume de ces billes, faites la somme sur une dizaine de cures: vous imaginez vraiment qu’il y avait la place dans le foie et dans la vésicule biliaire pour contenir tout ça? 🙂 Olivier. 19 octobre 2014 à 16 h 59 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Polo, si c’est des calculs de la photo dont vous parlez, ce ne sont pas mes calculs mais certainement ceux de plusieurs personnes. Dans mon cas, il y en a eu beaucoup lors de mon premier nettoyage, mais dès le deuxième les quantités étaient beaucoup plus faible. CHESNEAU. 27 avril 2013 à 13 h 20 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour je souhaiterai faire ce nettoyage et j’aimerai avoir une petite précision sur le dosage du Sulfate de magnésium: 3 sachets de 20g ou 6 sachets de 8g. Comme le programme prévoit 4 verres (18h – 20h – 6h et 8h), il faut répartir les 48g ou 60g en 4X 12g ou 15g qui sont dilués dans un verre d’eau. Le mélange à boire étant constitué de 120ml d’huile d’olive + 2 jus de pamplemousse + 1à à 20 gouttes de TM de brou de noix. Est-ce bien cela? A quoi sert dans les ingrédients nécessaires les 3/4 L d’eau? Merci. Olivier. 27 avril 2013 à 21 h 37 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. En fait, pour le nettoyage du foie, les 3/4 de litre d’eau sont à mélanger avec toute la dose de sulfate de magnésium, et uniquement cela. Il faut juste bien doser les verres pour que les 750ml puisse faire 4 verres. Soit environ 187ml. C’est surtout nécessaire lorsque l’on a pas réussi à se procurer les 4 sachets séparés. Car en poudre, c’est juste plus difficile de bien doser si l’on a pas une balance assez précise. Bon nettoyage et n’hésitez pas à revenir nous faire part de votre expérience. Olivier. JOANA. 19 mai 2013 à 22 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Une question SVP. Moi j’ai acheté SULFATE DE MAGNÉSIUM SACHETS DE 30g Alors que vous parlez plus tôt de ( 20g ) … Commentaires un peut?! … Quel est exactement la dose de (SEL D’EPSOM?) … Moi j’ai une amie qui ma conseillée …. Boire pendant 7 jours, le jus de trois pommes frais … Pressez maison … Et après pendant 15 jours, faire la cure avec le SEL D’epsom ) = Sulfate de magnésium … Elle à oublié de me dire la posologie, je dois lui demander avant ma cure … sandrine. 3 mai 2013 à 16 h 23 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, je veux faire le nettoyage mais seulement avec la moitié de la dose de sel d’epsom, je suis hypocondriaque et puis je suis faible en ce moment du a des reflux gastriques et puis je ne digère plus rien sans une grande fatigue et j’ai lu qu’il pouvait être dangereux d’en prendre trop. Cela vas-t-il fonctionner la est ma question. Merci! Olivier. 13 mai 2013 à 11 h 41 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Personnellement je déconseille de faire ce type de nettoyage du foie si vous êtes faible. Il faut être en forme pour que ça se passe bien. Une autre solution consiste à prendre des ampoules contenant un mélange pour le foie. C’est beaucoup moins violent pour le corps, même si certainement un peu moins efficace. Ces ampoules sont disponibles dans de nombreuses pharmacies. Portez-vous bien. Gayde. 11 mai 2013 à 11 h 13 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je viens d’effectuer le nettoyage du foie, en effet ça a très bien fonctionné. J’avais auparavant testé le nettoyage des intestins selon la méthode de mon maître de yoga. C’etait tres boen, mais je n’avais pas éliminé de calculs. Merci pour vos conseils. 18 mai 2013 à 8 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Peux-tu nous dire quelle est cette méthode de nettoyage des intestins? Ca m’intéresse! Bien à toi! pialot. 14 mai 2013 à 9 h 43 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour,j’ai 48 ans,je pense être en bonne santé,le seul petit soucis qui me gène au quotidien est une tendinite au tendon d’achille persistance.Pensez vous que ma tendinite est lié au mauvais fonctionnement du foie?Dois je effectuer ce nettoyage?Merci pour vos réponses. Olivier. 21 mai 2013 à 9 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Les tendinites font effectivement partie de la liste. Je ne peux que conseiller de faire le nettoyage du foie. C’est pas chère et ça ne peut faire que du bien. Au pire ça évitera les problèmes à venir. C’est bon aussi la prévention. christine. 15 mai 2013 à 19 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je m’apprête à faire mon deuxième nettoyage;j’étais enthousiasmée par le premier! j’avais évacué une vingtaine de calculs!Cette fois, j’ai fait la préparation avec du vinaigre de cidre:une cuillère à soupe dans un verre d’eau quatre fois par jour pendant six jours.le mois dernier j’ai fait une cure de citron:un demi citron pressé dans un verre d’eau avant chaque repas.Cette méthode donne une pêche d’enfer!Finies les douleurs au coté droit!Bien à vous. Olivier. 21 mai 2013 à 9 h 51 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Ca fait plaisir d’avoir des témoignages comme le votre. Comme quoi les effets positifs peuvent se sentir immédiatement. Frany. 19 mai 2013 à 12 h 25 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai effectué mon premier nettoyage ce week-end. Je suis une peu déçue dans le sens où j’ai évacué des calculs de cholestérol mais en petite quantité. J’ai pourtant suivi le protocole à la lettre après avoir lu le livre d’Andreas Moritz. À la prochaine préparation des 6 jours, en plus du jus de pomme, je prendrai 3 c. à soupe de jus de citron en plus. Ceci étant dit, j’ai déjà le second nettoyage en vue. Afin de pouvoir boire le sulfate de magnésium et la mixture huile d’olive+jus de fruits, personnellement je me suis bouchée le nez et ai bu d’une traite pour en finir au plus vite. Se ménager des temps d’attente pour l’ingurgitation ouvre la porte au découragement je pense… Au plaisir de vous lire! Olivier. 21 mai 2013 à 9 h 53 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. J’avoue faire pareil. Je bois la mixture d’une traite 🙂 Tenez-nous informé pour votre deuxième nettoyage. Il est probable qu’il ait autant de calculs que la première fois. karine. 27 juin 2013 à 14 h 18 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, j’ai effectué mon deuxième nettoyage avec succès car le premier n’avait rien donné. Succès relatif car j’ai évacué disons une cinquantaine de petits cailloux vert assez petits, loin des descriptions et photos vues sur de nombreux sites traitant du sujet. Je l’ai fini hier et depuis j’ai mal au niveau de la vésicule. Je pense et je sens qu’il y aurait un calcul qui se serait bloqué mais je ne sais quoi faire. ça me donne un peu mal à la tête, des ballonnements et me fait surtout peur. auriez vous une solution? merci. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 27 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, désolé pour cette réponse tardive, je viens de prendre connaissance de votre message. Comment avez-vous réglé votre problème? sarah baudin. 27 juillet 2013 à 8 h 56 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je viens de faire mon premier nettoyage et j’ ai été sidérée de ce que j’ai sortie. Que des calculs de cholestérol de la taille de petits pois ou de haricot en grains type coco. Quelques calculs de la taille de noix mais peu. la mixture j’ai travaillé sur la visualisation pour la boire en me disant que je dégustais un bon cocktail sur le bord d’une piscine et c’est passé. Pour me permettre de boire beaucoup je l’ai fait là en plus la chaleur n’incitant pas à manger cela m’a été plus facile. je recommande vivement cette cure aux personnes qui comme moi veulent se sentir mieux. la prochaine sera fin septembre et la 3° avant noël. Karin. 15 août 2013 à 15 h 33 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai fait mon deuxieme nettoyage de foie et cela m’a ete tres penible Le sel d’epsom a eu beaucoup de mal a passe au point d’en avoir des sueurs froides mais il est vrai que je ne supporte aucun medicament chimique et suis incapable de prendre un medicament diluer dans de l’eau. Beaucoup de difficultes pour recuperer, je meurs de faim, migraine, les yeux gonfles et douloureux d’ailleurs ils coulent tout seuls, et tres difficile emotionnellement. J’ai pleure toute la journee et bien souvent sans savoir pourquoi Nous sommes jeudi,cela date de lundi et je n’ai toujours pas recuperer Je pense que cela sera la derniere fois pour moi, il me faut trouver une autre methode. Personne n’a l’air de se plaindre d’effets secondaires!? Olivier. 16 février 2014 à 22 h 23 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Karin, il existe en effet des breuvages tout prêts à prendre pendant plus de 15 jours à base de radis noir et autres. C’est beaucoup plus agréable que ce nettoyage du foie, mais peut-être un peu moins efficace. A tester donc. duboisart. 28 août 2013 à 16 h 06 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour « Denis » je voudrais savoir, j ai 28 et 5 mois, j ai eu l a la fin de ma 26e année, une cirrhose bien avancée, jusque varices œsophagiennes, d ou aujourd’hui, encore une exogénose chronique, hypertension portale. j ai plus eu de saignements depuis la fois ou j ai était hospitalisé, fin 2011. enfin je me suis quand même fait religaturer (six points) a ma demande a paris, car en province, ils vous laissent mourir s en foutent totalement puisque l on boit, et certes ils n ont pas tort. enfin moi depuis5 mois je suis sevré, hourra! ça m’as mis un an,,pourtant y as un an j ai presque réussi, mais on m’a dit que le baclofène c était bien, et j ai fini en dépression hallucination, psychotique, ets ets, et je me suis mis a boire doublement comme jamais ça m était arrivé. j étais vraiment mal, donc j ai arrêter tout doucement ce traitement de choc,(qui est pour les raideurs musculaires, pour la sclérose en plaques) enfin j ai arrêté garce a un ami belge, qui fait des études de médecine et qui m’as appris que le baclofène que prescrivent les psychologues. en faite les labos peuvent mettre ce qu’ils veulent, mais c’est contrôler, mais il m’a explique qu’en faite en mélangent les doses ets, on peut faire un placebo (nul) et aussi le contraire il m’a dit qu’il pouvait agir sur le système nerveux ou je ne sais pas trop, comme du prozac, ou lexomil, ou tranxen etss ets,Enfin c est pour que les labos s’ emparent d’ une grande clientèle d’ un coup (la parti des gens alcooliques) ce qui leur fait un grand chiffre d’ affaires, et celui qui a fait le livre (le dernier verre) a touché le jackpot à ce qui paraît..Un grand copain des psy et de labo (usine pharmaceutique ets…. enfin je voudrais savoir moi qui est maintenant sevré depuis 6 mois et sans aucun caché. et sans avoir arrêter brutalement, et même parfois un samedi de temps en temps je fais la fête avec la famille j’ bois mon coup, c tout enfin je suis comme monsieur tout le monde,,bon, donc je disais est-ce que votre traitement ne me fera pas de mal?,enfin j’ veux dire je ne risque rien. Vu mes veines déjà abîmées, varice veine portale ets. et l on m’a dit qu’ il me manqué un morceau de foie. enfin a paris ils ont rigolé quant je leur est dit ce a, merci. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 18 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Il y aura toujours un risque de ne pas supporter le breuvage à avaler, de tomber dans les pommes à cause des nausées, etc. Il existe des solutions moins violentes mais certainement moins efficaces. C’est donc à vous de voir si vous voulez le faire. florence. 10 octobre 2013 à 15 h 28 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour le nettoyage avec le vinaigre de cidre ou le jus de citron est il quand même efficace? je ne suis pas en grande forme et j’avoue ne pas avoir le courage d’avaler cette fameuse mixture dans un premier temps,cette méthode plus « simple »me semble la mieux adaptée qu’en pensez-vous? Bien à vous. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 00 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. C’est toujours mieux que rien. Effectivement c’est assez violent donc il faut être quand même en forme pour le faire. Olivier. 16 février 2014 à 22 h 04 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Sinon ya une autre solution c’est les solutions toutes prêtes que l’on trouve dans les magasins de produits naturels. Kamel. 16 octobre 2013 à 8 h 08 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. C’est incroyable les résultats que cela procurent..un regain d’énergie mais surtout une digestion mieux régulée.. Je vois assure, comme cela est cité plus haut, « le résultat est étonnant «. pascale. 18 octobre 2013 à 20 h 08 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonsoir!!je voulais savoir si je pouvais acheter le sel epsom qui se vend en 1kg (que je peux peser moi même )ou est ce obligatoire de prendre les sachets en pharmacie. …… aussi auriez -vous autre chose que le brou de noix qui peut être remplacé qui serait moins chère et en quelle quantitée dois-je l’utiliser. merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii scale 🙂 😉 😉 Denis. 26 octobre 2013 à 20 h 57 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai un calcul dans la vésicule biliaire d’environ 3 cm puis je effectuer le nettoyage du foie. Pouvez vous m’indiquer quelles précautions je dois prendre par rapport a mon calcul biliaire. Merci. Denis. 26 octobre 2013 à 21 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai un calcul de 3 cm dans la vésicule biliaire. Puis je faire le nettoyage du foie et quelles sont les précautions à prendre. Mon épouse en est à son cinquième et elle trouve cela extraordinaire car elle a retrouvé une forme olympique et une clarté d’esprit plus efficace qu’avant, plus de courbature plus de mal de dos. Merci pour votre réponse. 21 novembre 2013 à 17 h 09 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour! J’ai pratiqué un nettoyage du foie ce week end, absolument comme indiqué dans votre site. Je n’ai rejeté aucun calcul, rien… Est-ce possible? Est-il possible que mon foie soit nickel, au point de ne rien rejeter? Je ne l’avais jamais fait avant… Pour boire les mixtures, je suis comme le témoignage au-dessus, je me suis bouché le nez et ai avalé sans y penser. Ce n’est pas si horrible, et pourtant, je suis très sensible aux goûts. Pour le sulfate, c’est franchement très supportable! Olivier. 16 février 2014 à 21 h 28 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. C’est possible oui, mais d’après les autres témoignages reçu, il est fort probable que les calculs sortent au deuxième nettoyage. Un foie nickel est impossible, à moins que vous soyez très très jeune. 26 novembre 2013 à 6 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai fait 2 fois le nettoyage du foie Voilà mes impressions le premier pendant une semaine avant le jour J j’ai pris 1l de jus de pomme bio par jour mais je n’ai pas rincé les reins ni pris de brou de noix Le jour J,j’étais déjà nauséeuse mais je m’y suis réellement attaquée Déjà je suis une couche tard donc j’ai tout décalé de 2h pour que le coucher final soit à minuit Dans la nuit j’ai un peu vomi l’huile d’olive et ne voyant rien venir sur le matin vers 10h(il faut dire que je suis hyper constipée et suis suivie à vie pour ce pb)j’ai mis 2 suppos glycerine. 10mn après j’ai commencé à courir au toilette et à la troisième fois j’ai fait des minuscules caillous pas plus gros que des lentilles! un peu déçue j’ai renouvelé l’expérience 3 semaines plus tard en zappant meme le jus de pomme la cure s’est très bien passée sans vomissement et toujours avec mes 2 suppos là quelle surprise!!j’ai fait une centaine de calculs de différentes grosseurs et couleurs!je suis meme allée à la peche pour mesurer les plus gros qui faisaient 2,5cm. incroyable mon mari n’en revenait pas lui tellement sceptique(photos à l’appui!!) Du coup il a aussi fait la cure et a fait sur 2 jours une très grosse quantité de calculs gros comme des petits pois!impressionnant Nous avons l’intention de recommencer la cure une avant les fetes et l’autre après Il est vrai qu’après on a un tonus d’enfer et on se sent super bien et je suis une personne de 59 ans qui fait 3 à 4h de sport par jour;je n’ai eu aucun malaise meme l’après midi de la fameuse expulsion C’est vraiment génial et l’ai conseillé à tout mon entourage qui commence à le faire et j’ai de très bons retours A DIFFUSER CE NETTOYAGE SANS MODERATION. Olivier. 16 février 2014 à 21 h 24 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Dudu pour ce magnifique témoignage 🙂 27 novembre 2013 à 13 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour les amis, A la place du jus de pomme, peut on utiliser du vinaigre de pomme bio, qui contient aussi de l acide malique? et à quelle dosage? Merci pour vos réponses. Le jus de pomme m a fait grossir… Belle journée à tous. Dora. Olivier. 16 février 2014 à 21 h 22 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour et désolé pour la réponse tardive. Je ne vois pas de contrindication à cela. Avez-vous essayé? N’hésitez pas à partager votre expérience. Sarah. 4 décembre 2013 à 16 h 38 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. j’ai 42 ans et…trois macros calculs dans la vésicule (ils font tous 2cm de diamètres environ). Je refuse de me faire opérer et pense me lancer dans un premier essai de lavage du foie. Mon médecin me dit que ce n’est pas possible d’évacuer des calculs aussi gros car les « tuyaux » ne font que 5mm de diamètre. Que pouvez-vous me dire pour me rassurer? 🙂 En effet, un calcul si gros ne peut-il pas se coincer? Olivier. 16 février 2014 à 13 h 44 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. C’est justement le rôle du sulfate de magnésium. Il dilate les « tuyaux » pour permettre de les évacuer. Après je n’ai jamais entendu parlé de la possibilité qu’un calcul reste coincé. Hétier. 8 décembre 2013 à 12 h 27 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’en suis au 7ème jour de mon nettoyage du foie. Hier soir j’ai donc pris ma dose d’huile d’olive et pamplemousse. Aucune difficulté à boire la mixture. Cette nuit j’ai été prise de nausée et au bout d’une heure j’ai du me précipiter au toilettes… Alors un conseil, prévoyez un seau à côté de WC… Bah oui pour ma part, c’est sorti des deux côtés! Peu de vomissements en fait, mais j’étais tellement mal que j’ai tiré la chasse sans contempler mes calculs biliaires: sueurs froids, sensation de faiblesse extrême. J’ai du m’accrocher à la cuvette quelques minutes. Puis je suis retournée au lit, bien mieux dans mon corps. Ce matin je me sens bien, j’ai pris les deux dernières doses de sulfate de magnésium et pour l’instant RAS. Même pas faim. Je ne fais pas encore le bilan final mais une chose est sûre: ça fait du bien de manger moins gras, de jeûner un peu et de se nettoyer de l’intérieur. Je suis souvent constipée et je ressentais ce besoin de me « purifier ». Ce matin je me sens légère 🙂 Justin. 8 décembre 2013 à 21 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, avant merci pour ce partage,je voudrais savoir combien de grammes de sulfate de magnésium faut il par verre? Merci pour votre réponse cordialement José. Olivier. 16 février 2014 à 17 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Ca dépend de la taille du verre, c’est pourquoi il est indiqué 60gr pour 3/4 de litres d’eau. fanny. 12 décembre 2013 à 19 h 56 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour, Je suis très intéressée par cette cure! par contre j’ai une petite question: est-il possible de faire ce nettoyage du foie même pendant l’allaitement? merci! Olivier. 16 février 2014 à 17 h 03 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je ne suis pas médecin, mais je pense que c’est déconseillé. 14 décembre 2013 à 6 h 41 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Dans le processus, les horaires semblent déterminant aussi j’aimerais connaître l’importance du changement d’heure sur le processus. Plus spécifiquement j’aimerais profiter des prochaines fêtes / vacances pour faire un premier nettoyage, dois-je me référer à l’heure actuelle ou à l’heure d’été? Olivier. 16 février 2014 à 17 h 05 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Le mieux c’est alors de compter le nombre d’heure nécessaire entre chaque prise. Darde. 16 décembre 2013 à 14 h 34 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. J’ai été traité pour une epathite C il y a maintenant deux ans, a ce jour je n’ai aucune médication, je vis tout à fait normalement, je dirais même que je profite très bien de la vie, mes dernières analyses étaient correctes avec une foie de taille normale.mon foie est néanmoins, « fragile » j’aimerai avoir votre retour sur les rIsques éventuelles à me lancer dans cette aventure s’il y a. Merci d’avance Bien cordialement. 11 mars 2014 à 16 h 29 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. En parcourant le site je constate être le seul à ne pas avoir eu de réponse de votre part. Pour information, j’ai fait une première approche en prenant le matin un verre de sulfate de sodium pendant quelques jours et tout va pour le mieux. Je pense faire la cure totale la semaine prochaine. Olivier. 14 mars 2014 à 22 h 39 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Arno, désolé pour cet oubli. Le problème est que je ne suis pas médecin donc il m’est impossible de te donner un avis concernant ton épathite C. Si tu as un foie fragile, je te conseille dans ce cas de faire une cure de 15 jours à base de radis noir et autres. Tu trouves cela sous forme d’ampoules liquides dans les boutiques de produits bio et naturels. Ça vaudrait peut être le coup d’essayer de combiner avec du jus de pomme bio histoire de ramollir les caillots. 31 décembre 2013 à 0 h 22 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonsoir a partir de quel age, est il préconisé de faire le premier nettoyage? Olivier. 16 février 2014 à 17 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Inutile avant l’âge de 20 ans car le foie contient peu voire aucun calculs avant cet age. Je pense qu’il faudrait commencer à le faire lorsque l’on souffres de douleurs chroniques au dos ou à l’épaule, lors des signes de fatigue chronique, etc. C’est les problèmes qui donneront la volonté de faire le premier nettoyage du foie. Delphine. 12 janvier 2014 à 11 h 38 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, J’ai l’intention de me faire un nettoyage du foie. En pharmacie je n’ai trouvé que du chlorure de sodium et non du sulfate de sodium. Vais-je avoir les mêmes effets en remplaçant le sulfate par du chlorure? Merci de m’éclairer, Delphine. Olivier. 16 février 2014 à 21 h 18 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Perso je ne prendrais pas le risque car les effets désirés (dilatation des tuyaux entre autre) seront absent et compromettront l’évacuation des calculs. 14 janvier 2014 à 10 h 56 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Je viens de faire un premier nettoyage du foie avec un très bon résultat mais dans la nuit j’ai eu des aigreurs d’estomac très fortes avec reflux gastriques dans la bouche et à 6 h du matin j’ai tout vomi. Pour la prochaine fois y a-t-il un rtemède pour éviter ces reflux gastriques? Merci. Olivier. 16 février 2014 à 21 h 14 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Peut-être mélanger avec de l’huile de macadamia évoqué dans l’un des autres commentaires. A tester. Après il est vrai que c’est assez violent comme méthode de nettoyage. Donc si ça ne fonctionne pas, il faut creuser d’autres pistes. 18 février 2014 à 13 h 14 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Souffrant depuis plusieurs semaines du cote droit, j ai fini par passe une échographie de la vésicule biliaire. Et la stupeur des calculs étaient présent dont le plus gros était de 2 centimètres. Mon médecin ma dit que la seule façon de régler le problème était l’ablation de la vésicule. Dont il ma pris rdv le 13 février dernier avec un chirurgien. Le chirurgien ma dit que l ablation ne serait pas une solution a mon problème. Que les calculs étaient trop petits, que l on pouvez vivre avec et que mes douleurs étaient plutôt une colite hépatique. Comme ma mère est décédé de ce problème (elle avait des calcul comme du sable et le chirurgien lui avait dit d attendre et cela est passe dans le pancréas et elle est morte sur la table.) ne voulant pas avoir le même problème j ai suivi la recette plus haut mais sans résultat. A la première prise du sulfate de magnésium j ai eut une douleur puis suivi d une selle dure. Puis les suivante juste liquide avec des résidus de carotte(repas de midi.) Quand j ai pris le mélange huile plus jus de pamplemousse dans la nuit j ai expulse juste de l eau avec cette fois ci des petite fibre couleur moutarde. Ce matin j ai pris la dernière part de sulfate et toujours identique aux première, juste morceau de carotte,carotte et encore carotte. Je précise que l anus me brule énormément, avec un peu de sang sur le dernier essuyage mais pas de calcul vert. J ai des doutes sur votre méthode. En plus la pharmacienne ma dit qu’ il ne fallait pas utilise souvent le sulfate de magnésium car cela neutralise le calcium, aussi qu on peut avoir des problèmes cardiaque, et même un arrêt du coeur. Ont reste pensif avec des propos comme cela surtout quand ont c’est juste vider. Si votre recette est juste pour ce vider y a t il une méthode moins agressive et dangereuse? Olivier. 23 février 2014 à 9 h 10 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Fred, ton cas est effectivement particulier. J’espère que le pharmacien t’as pas donné du chlorure de magnésium au lieu du sulfate. Sinon il existe en effet des solutions moins agressives. C’est des traitements sur 2 à 3 semaines à base de plantes (radis noir, etc.) que l’on trouve dans les magasins diététiques. Sinon tu peux te renseigner sur l’argile verte, qui a des très bonnes propriétés détoxifiantes. Renseigne-toi bien avant sur les éventuelles contre-indications. Bon courage. Gaston. 25 février 2014 à 13 h 08 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je souffrais de migraines et j’ai fais le traitement et c’est fini. Quel bonheur d’être libéré de cette douleur. Pour le peu d’effort requis les résultats sont surprenants. Sabrina. 27 février 2014 à 8 h 59 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je viens de voir cette méthode miracle. Ce we pas mal de douleurs au niveau foie/vésicule, j’ai tout de suite pense à des calculs. D’autre part, jai des tendinites chroniques (coudes ey epaules notamment ) et des problèmes de cervicales. Mon mode d’alimentation vient de changer, prise de conscience de mon poids ….. Légumes à volonté et aussi une éviction des PLV et œufs car j’allaite mon ptit bonhomme de 4 mois qui est allergique. Tout ça pour dire que je suis en bonne santé ( rif´ de bien grave au final ces tendinites ) et que j’aimerais tester ce nettoyage. Ma question, est ce compatible avec l’allaitement? Sinon je le ferais plus tard mais je sens que mon corps en a besoin. Merci pour vos réponses:-), je vais aussi consulter mon homéopathe 🙂 Olivier. 1 mars 2014 à 11 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Sabrina, par rapport à ton allaitement, il faudrait absolument vérifier cela avec un médecin. Car je ne sais pas quels sont les impacts sur le sang. L’idéal serait à mon avis de trouver un moyen de pouvoir le nourrir autrement pendant 24h. En tirant le lait avant par exemple. Tiens nous au courant des résultats si tu le fais. PASCALE. 4 mars 2014 à 18 h 19 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour J’ai commencé la cure hier et l’ai donc fini ce matin. Je m’attendais à pire au niveau des douleurs mais ça n’a rien à voir avec des quelconques coliques. J’attends de voir les améliorations car j’ai des cernes foncées qui se sont amplifiées ces derniers mois et l’on m’a dit que cela venait sans doute du foie! En mélangeant bien la mixture citron-huile ça passe. Par contre j’ai eu très souvent soif, et j’ai bu de l’eau raisonnablement, jour et nuit. La vidange m’a fait perdre 3 kg en 24 h. Par contre, grosse fatigue vers 11 h du matin. Peut être que la faim commencait à se faire sentir? Que peut on manger à ce moment là sans que cela soit trop agressif pour notre « intérieur » nettoyé? C »était ma 1ere cure, je pense donc en faire 1 par an. Olivier. 6 mars 2014 à 22 h 51 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Pascale, la fatigue n’a rien a voir avec la faim. La reprises de l’alimentation doit se faire doucement. Il faut éviter de solliciter trop l’intestin. Pour cela, privilégiez les fruits et légumes en jus. Sinon une soupe sera parfait. L’essentiel est d’éviter ce qui est gras, sucré, la viande et les laitages. 9 mars 2014 à 14 h 47 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je viens vous apporter mon témoignage. Pour ma part, on ma desceler des calculs a la vésicule y’a 2 mois. 11 mm visible a l’écho. Mon médecin, pourtant très ouvert et homéopathe ma conseiller l’ablation de celle ci. J’ai catégoriquement refusé sous prétexte quelle m’appartenait et que je ne voulais pas m’en débarrassée. Les yeux ronds, étonné de ma réponse, il ma laisse 1 mois pour réfléchir. Je ne suis pas allé au Rdv suivant et j’ai commencer le protocole de Andreas moritz ( donne par un Guerrisseur). Aujourd’hui je vais attaque mon 3 eme nettoyage et je peux dire que mes douleurs de dos se sont estompés, ds mon bras aussi, ne parlons pas des douleurs a la vésicules. Qui elle, ne sont qu’un mauvais souvenir!! Sauf exception quand je mange du choux, j’ai une légère pression au niveau de celle ci. Mais cela passe. J’ai évacuer des petits calculs blancs( récents) la première fois avec nausée et grosse fatigue, mais la 2 eme fois s’est très bien passe, sans nausée ni fatigue, et mes calculs étaient gros et verts ( anciens), comme un petit boulard!!. Je sais qu’il me faut encore du courage pour avaler tous ces brevages mais je préfère cela sur 2 jours que passer sur le billard. Surtout que j’ai eu pas mal de témoignages qui disaient que sans vésicule c une vrai galère. J’espère que mon témoignage pourra aider ou motiver quelqu’un, si je n’avais qu’on mot a dire: ce serait lancez vous, vous risquez juste de vous sentir mieux!! Bonne journée a tous Au plaisir de vous lire. Olivier. 14 mars 2014 à 22 h 20 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci Aude, ça c’est du témoignage convaincant! Dire que la plupart des médecins ne savent faire que des opérations lorsque les médicaments ne fonctionnent plus. C’est inadmissible. Et 1 miracle de plus! Bravo. sandrine. 9 mars 2014 à 15 h 48 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. UNE CURE AU JUS DE CITRON DEVRAIS TOUS VOUS ENLEVER VOS MAUX DE FOIE. 11 mars 2014 à 10 h 06 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Du citron! Oui très bon pour le foie surtout avec du miel, je suis d’accord avec toi mais cela n’enlève pas les calculs a ma connaissance! A moins que tu connaisses une recette je veux bien que tu nous en fasse part, ce serait sympas de partager ton expérience! Non? sandrine. 14 mars 2014 à 23 h 38 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Pour les calculs il y a une recette sur internet très précise au sel d’Epson et si tu vas voir dans citron tu trouvera aussi une autre recette pour ton foie! PERRIER. 13 mars 2014 à 11 h 25 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. BONJOUR chaque matin depuis 15 jours je prends du SmG à jeun dans un verre d ‘eau tiede J attaque les 6 jours le 23 MARS PROCHAIN; puis je boire le cafe le matinr je ne peux m en passe………., et dois je continuer chaq matin pendant ces 6 jous le SmG chaq à JEUN COMME STIPULER CI DESSUS avant le Jour J merci à vous Ambre. Optimiste. 13 mars 2014 à 16 h 56 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je souffre des crises dues a la vesicule biliaire en continue depuis maintenant 2 mois et demi! J’ai des douleurs! J’ai ete hospitalise fin janvier debut fevrier pendant 12 jrs (antibiotiques et calmants)! Car on m’a diagnostique des calculs. J’attends le rdv pour l’operation. S’ils vous plait j’ai besoin de aide pr eviter le bistouri!! Est ce que je peux entreprendre ce nettoyage malgre des douleurs que j’ai tjrs, disant inflammation apres des repas un peu copieux?Est ce qu’il ya moyen urgent de calmer l’inflammation de facon naturelle pour commencer ensuite cette methode? Olivier. 14 mars 2014 à 22 h 53 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Encore une fois je suis pas médecin donc ce que je vais dire est à prendre avec la plus grande précaution. Je pense qu’une façon naturelle de réduire l’inflammation est simplement de manger plus sainement. A ta place j’arrêterai la viande, les laitages, le sucre et les graisses. Ensuite tu peux envisager ce nettoyage du foie qui a marché pour d’autres dans le même cas que toi. Tient nous au courant. Olivier. 15 mars 2014 à 0 h 10 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Chère Sandrine, je crois a ma connaissance, si je ne me trompe pas que le sel d’ Epson c’est du sulfate de magnésium!! Donc je pense que nous parlons de la même chose! Qu’en penses tu? Par curiosité, cherches donc le protocole de Andreas moritz et peut être que tu pourras mieux comprendre de quoi nous sommes nombreux a parler sur ce site! Si toutefois je me trompais, que quelqu’un m’en fasse part, histoire de ne pas rester bête. Sur ce, je vous souhaite a tous une bonne soirée! optimiste. 15 mars 2014 à 12 h 53 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Olivier, Merci pour la réponse! j’espère recevoir des réponses concernant le jour où il faut faire le nettoyage ou l’irrigation de l’intestin, est ce le jour de la cure le matin ou n’importe quel jour de la semaine où on prend le jus de pomme? c’est urgent svp!! Je vous remercie d’avance!! Elina. 19 mars 2014 à 21 h 01 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Je voudrais savoir si il est possible d’effectuer cette cure tous les samedi,dimanche pendant 1 mois par exemple? Je voudrais aussi me renseigner sur cette phrases Que signifie t’elle? Si pendant les 20 minutes on a envies d’aller au toilette on peux? Je n’ai pas très bien compris le dosage du Sulfate de magnésium: 3 sachets de 20g ou 6 sachets de 8g? Qu’elle est le dosage a faire pour un verre? Merci a l’avance. Olivier. 28 mars 2014 à 21 h 59 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Elina, Une cure par semaine me semble un rythme trop important. Il est préconisé d’attendre au minimum 2 semaines entre chaque nettoyage du foie. Il faut arriver à 4 verres de 0.19 cl d’eau et 15gr de sulfate de magnésium chacun. C’est pourquoi la recette indique de prendre 3/4 de litre d’eau et d’y mélanger 60 gr. puis de se faire 4 verres. Chantal. 21 mars 2014 à 16 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Olivier, Merci pour tout ce que vous partagez avec nous. Je commence le nettoyage ce jour donc tout à l’heure. Mais je me rend compte que la quantité donnée est trop importante (20g x 3 = 600 g donc plus du demi kg de sulfate de magnésium). J’ai trouvé les sachets de 300mg. Et je pensais utiliser deux sachets. Mais en relisant les ingrédients je me rends compte qu’il m’en faut 200. C’est extrêmement urgent pour moi car je doit prendre le premier verre à 18 heure.Merci. Olivier. 28 mars 2014 à 22 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Chantal, je viens seulement de prendre connaissance de ton message. 20gr x 3 = 60 gr en tout et non 600 😉 Raquela. 22 mars 2014 à 0 h 20 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Je suis tentée de faire le nettoyage,mais j ai eu une pancreatite cet été,et une steatose du pancreas, y a t il un risque de recidive si un calcul reste bloqué? Est ce bon pou nettoyer le pancreas? Merci de vos réponses. Olivier. 28 mars 2014 à 22 h 06 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Raquela, dans le doute, il vaut mieux ne pas le faire et faire des cures de 15 à 30 jours plus douces. Chantal. 22 mars 2014 à 12 h 24 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour Olivier, Je m’excuse pour mon message d’hier. Je me suis rendu après compte que je me suis trompée doublement (c’était des sachets de 30g et non 300mg et 60g = 0,06kg et non 0,6kg). Donc à 18h j’ai commencé le processus. Et ça a marché. J’ai éliminé les cailloux de différentes tailles. Merci! C’est à cause des douleurs au dos et à l’épaule que j’ai fait le nettoyage du foie. Les douleurs au dos s’accentuent lorsque j’ai faim et que je ne mange pas aussitôt. Est ce que c’est lié aux calculs? Merci J’ai besoin de votre réponse pour savoir s’il faut renouveler le nettoyage. Olivier. 28 mars 2014 à 22 h 09 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Difficile à dire Chantal. Le mieux est toujours d’attendre quelques jours pour faire un point sur le succès ou non du premier nettoyage du foie. Ensuite un deuxième nettoyage est conseillé pour être sûr d’évacuer la majorité des caillots. blezeau. 23 mars 2014 à 12 h 04 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. bonjour olivier, je viens de faire la cure.et je suis trés surprise car je n’ai évacué aucun calculs alors que j’ai du colestérol.dois en refaire une dans un mois.?cela veut il dire que cette première cure n’a servi a rien pour moi? merci de votre réponse; virginie. Olivier. 28 mars 2014 à 22 h 11 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. J’ai déjà eu le témoignage d’une personne chez qui ça n’a pas marché la première fois mais très bien à la deuxième tentative. laurence. 26 mars 2014 à 7 h 15 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Je suis très intéressée par cette cure car ma vésicule est douloureuse, mais j’ai peur de faire une pancréatite, sur un autre site j’ai lu que c’était risqué. Je suis donc perplexe, qu’en pensez-vous? J’ai également des calculs reinaux existe-t-il une cure pour les faire passer? Très cordialement. Laurence. Olivier. 28 mars 2014 à 22 h 15 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Dans le doute, il vaut mieux éviter. D’autres solutions plus douces existent (voir messages plus haut) Je ne connais pas de solution équivalente pour les reins désolé. 27 mars 2014 à 11 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je souhaite apporter mon témoignage sur cette fameuse cure du foie et également poser une question. J’ai 23 ans et je souffre depuis plusieurs années maintenant de problèmes de digestion (encore plus maintenant car je fais beaucoup de musculation et un régime pour une prisse de musculaire). Rien que boire un verre d’alcool ou manger une raclette me provoquait des ballonnements et gaz atroces. Je découvre cette cure par le biais de mon père. J’ai fait à ce jour 3 nettoyages. Comparé à beaucoup de commentaires, je n’ai aucun souci à avaler les breuvages ni de m’endormir le soir. Le 1er nettoyage s’est mal passé, après avoir bu le 4ème et dernier sulfate (alors que jusqu’ici aucun problème), je suis allé directement au toilette pour vomir un liquide jaune (peut-être de la bile?). Résultat aucuns calculs. Ne me laissant pas abattre, je décide de retenter la cure 4 semaines plus tard. Cette fois-ci, la 2ème cure s’est bien mieux déroulée, j’ai commencé à évacuer quelques petits calculs verts entre 6h et 8h du matin. Sauf qu’après le repas de midi, j’ai senti une grosse fatigue. Je me suis endormi comme une masse de 13h jusqu’à 17h. En me réveillant, j’ai éprouvé le besoin d’évacuer encore une fois. Mais cette fois-ci, ce n’était pas une poignée de calculs comme ceux du matin. J’ai vraiment eu l’impression de gros calculs traverser mon ventre pour tomber dans la cuvette, c’était vraiment la fête du slip! J’ai du en faire dégager plus de 200, à en voir la quantité qui flottaient dans l’eau. Certains d’entre eux étaient énormes. Les jours qui ont suivi étaient magique, plus de mal de ventre, plus de renvoi gastrique, je pouvais faire mon sport sans gaz ni l’envie de roter à chaque contraction des muscles. Je n’avais plus non plus ma douleur dans le dos. Malheureusement ça ne dure que quelques jours (mon foie doit vraiment être engorgé). Alors je décide de continuer, Le troisième se passe comme les précédents, pas de soucis particulier. Sauf que là, rebelote, comme avec le 1er nettoyage, je revomis ce liquide jaune et donc, bien sûr, du coup aucun calculs. Je souhaitais apporter mon témoignage pour ceux qui hésitent, car ça marche vraiment. Mais aussi poser une question: Y-a-t-il des personnes qui, comme moi, ont vomis après avoir bu le sulfate de magnésium? Je me demande pourquoi ça a marché une fois et les autres fois non? J’ai réalisé la même préparation pour les 3 cures et une seule a marché. Si ce liquide jaune est comme je le pense de la bile, et que je le vomisse, je comprends pourquoi je n’ai rien expulsé durant ma 1ère et 3ère cure, vu que ce doit être grâce à la bile que les calculs descendent et sont évacués. Ça ne risque pas de fonctionner si je la vomis. A quoi cela peut être dû? Qu’en pensez-vous? Désolé pour ce long texte, en espérant que quelqu’un pourra m’apporter un élément de réponse. Merci beaucoup. laurence. 3 avril 2014 à 5 h 10 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour, Je n’ai pas trouve de jus de pommes bio j’en ai donc acheté du 100% pur jus sans sucre ajouté est ce que c’est bon? Je n’ai pas trouvé de brou de noix puis je m’en passer? Merci et Bonn journée. Frédéric. 18 juillet 2014 à 20 h 35 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour à tous, Je viens de terminer mon second nettoyage du foie et j’ai sorti un calcul de cholestérol de forme générale triangulaire de presque 30 mm de côté et de 13 mm d’épaisseur plus une multitude d’autres calculs allant de 10 mm à 3 mm. Je me demande encore comment cela est possible j’ai même fait des photos! J’ai coupé en deux ce gros calcul qui était vers profond (anglais)et surtout très gras. Par contre, les deux jours qui suivent, je suis ko sans force et somnolent. Mais après quelle forme. Je compte en faire un autre dans 3 ou 4 semaines pour bien me nettoyer et en ferai ensuite chaque trimestre à concurrence de une dizaine. Je pense en effet que cela aura un impact sur ma santé. D’ores et déjà, je sens mes jambes plus légères et ma peau est plus belle et psychologiquement je me sens plus calme plus « assis »en moi. Je vous le conseille, cependant il semblerai que les bienfaits les plus marquants s’opèrent après 4 nettoyages en moyenne! Celles et ceux qui veulent me contacter peuvent le faire afin que je transmette mes photos et mon expérience. Pour ce qui est du nettoyage, personnellement je ne prends pas d’ornithine et je passe des nuits très calmes. N’ayez aucune crainte à le faire car c’est très facile,et ça se vit très bien même si la description peut entraîner quelques appréhensions! Bonnes cures à tous. Hélène. 22 juillet 2014 à 11 h 42 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. J’aimerai faire cette cure de nettoyage, mais je ne comprends pas dans quel proportion d’eau dilue le sel d’epsom ( sulfate de magnésium) Quelqu’un peut -il me répondre à ça? Olivier. 19 octobre 2014 à 17 h 01 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Mettre tout le sel dans 3/4 de litre d’eau, puis diviser en 4 prises. valerie. 27 juillet 2014 à 10 h 10 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. J’aimerais tester le nettoyage du foie car je prends depuis de nombreuses années un traitement d’anticoagulant et par moment d’antidépresseur et l’état de mon foie s’en ressent. J’ai lu dans les effets secondaires que cela pouvait provoquer une hémorragie, étant sous anticoagulant pour maintenir mon INR à 3,5 est ce que je peux quant même faire ce nettoyage? Je ne peux bien sur pas arrêter mon traitement, les risques de thrombose serait trop important. Merci d’avance pour vos réponses. Olivier. 19 octobre 2014 à 16 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je ne savais pas que le nettoyage du foie pouvait provoquer une hémorragie. Dans ce cas vaut mieux éviter. Il existe d’autres solutions plus douces, même si moins radicales. 28 juillet 2014 à 0 h 02 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je suis allergique à l’huile d’olive et aux noix, par quoi puis je remplacer cette huile et la teinture mère? Olivier. 19 octobre 2014 à 16 h 50 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Dans ce cas ne pas en mettre. Par contre tout les matins il faut boire un jus de citron dans un peu d’eau tiède. Ça détoxifie aussi le foie. 3 août 2014 à 13 h 00 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je souhaite vous faire partager mon expérience sur la cure du foie car je suis un peu perplexe. Mon témoignage fera écho à celui de Dim. Pour ma part, j’ai vomi le liquide pamplemousse/olive. Je détaille le tout ci-dessous, peut-etre que quelqu’un aura une clé pour m’expliquer ce qui s’est passé… Comme décrit dans le protocole, j’ai démarré la cure avec 6 jours à boire 1L de jus de pomme, manger peu voir quasiment pas de matières animales (oeuf, lait, viandes, fromages). Mon régime alimentaire habituel se compose principalement de fruits et légumes puis de protéines végétales. Donc pas de changement drastique de ce côté-là. Bref, le 6e jour, je suis le protocole à la lettre. Vers 22h je me couche donc après avoir ingéré le verre d’huile olive au pamplemousse. C’est assez doux au début puis j’ai le sentiment que le pamplemousse est particulièrement acide. Je bois avec une paille histoire de ne pas trop faire durer le plaisir. Je me couche immédiatement et ne bouge pas d’un centimètre pendant 30 mn. Ensuite, j’effectue une méditation par le souffle: car impossible de dormir avec tout ce qui se trame dans mon corps. Je suis à la fois curieuse, excitée par ce qu’il se produit (je sens des choses se déplacer dans mon corps mais plutôt du côté des reins… bref, je ne suis pas une experte en anatomie). Vers 11h45-minuit je dois me relever car une envie pressante d’aller à la selle m’y pousse. Je me recouche immédiatement sur le dos et alors que je n’avais pas bougé en position allongée jusqu’alors, je tente de m’installer sur le côté dans la position de l’enfant (ma position habituelle pour l’endormissement) et là, je sens comme une vague se déplacer dans mon estomac (est-ce que le reflux olive/pamplemousse décrit dans certains articles sur le web?) et une nausée me submerge. Me voici de retour dans les WC, une forte nausée me prend alors, puis des sueurs puis plus rien. Je me réveille quelques minutes/secondes(?) plus tard et là, je réalise que j’ai vomi olive et pamplemousse alors que j’étais inconsciente. Désillusion totale, je réalise combien je me suis mise en danger… Nettoyage, puis je me recouche environ 20 mn plus tard. Je passe une bonne nuit. J’échange avec une amie spécialiste de la médecine chinoise qui me conseille de prendre de nouveau du pamplemousse, mais seul cette fois-ci. Je m’exécute au petit matin. Déterminée à observer les effets de la cure, je prends ensuite les verres de solution d’epsom à 6h puis à 8h du matin le 7e jour. J’ai observé un certain nombre de choses dans la cuvette sans pour autant être certaine qu’il s’agit bien de calculs… Il est encore trop tôt pour décider du succès de la cure sur mon foie mais je peux déjà affirmer que je suis éreintée par une nuit de très mauvais sommeil et les vomissements. Ce qui me fait le plus peur c’est que je me suis lancée dans ces pratiques car j’y voyais une solution naturelle et sans danger à des problèmes de foie. J’ai consulté nombre de sites internet et lu beaucoup de témoignages, sans pour autant y trouver d’indications ou de mises en garde sur les dangers d’une telle pratique pour quelqu’un de lambda comme moi (pas d’affection particulière ni de maladie). Peut-être pourrez-vous m’éclairer à la lumière de mon témoignage, sur les probables raisons des vomissements et malaise. En tous cas, je conseille vivement aux personnes qui souhaitent faire cette cure de ne pas s’embarquer seul(e)s dans l’aventure et de se faire accompagner par un naturopathe. Ce que je n’ai pas fait et je le regrette aujourd’hui. Mon mari qui était présent hier et cette nuit, n’a de cesse de me répéter les conséquences terribles qu’aurait pu avoir ma pratique si jamais je m’étais ouvert la tête lors de mon malaise. Je crois que j’aimerais effectuer d’autres cures dans le futur car ma démarche est profonde, néanmoins, je réfléchirai à deux fois avant de recommencer et tâcherai de comprendre ce qui s’est passé cette nuit. Bonne continuation à tous, Olivier. 19 octobre 2014 à 15 h 57 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Merci pour ton témoignage. Effectivement, l’aide d’un naturopathe est très utile. Peut-être que votre alimentation juste avant la cure était trop importante ou trop riche. Le vomissement est alors une réaction de rejet d’un trop plein. 4 août 2014 à 5 h 52 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Bonjour à tous, après avoir visité plusieurs sites concernant le nettoyage du foie, j’ai décidé de me lancer pour le réaliser. Je souffrais de violentes douleurs au niveau de l’abdomen et du dos. Suite à plusieurs analyses le verdict est tombé: de nombreux calculs se logeaient au niveau de la vésicule biliaire. De jour en jour mon état empirait et mon médecin envisageait l’ablation de la vésicule si mon état ne s’améliorait pas. Évidemment je ne voulais pas passer par la chirurgie étant donné que la vésicule joue un rôle important dans la digestion des aliments. J’ai décidé de me tourner vers cette méthode qui s’est avéré payante. J’ai évacué des calculs par centaine. Le résultat est juste impressionnant. Je recommande à toutes les personnes qui hésitent de réaliser cette méthode. Très peu coûteuse et vous sauve un organe. Mes résultats se sont améliorés aussitôt. Mon médecin était surpris du résultat pensant que je m’étais fait opéré. Mon état de santé s’est amélioré et moi qui me plaignait de douleurs lombaires, je vais beaucoup mieux. Par la suite il est évident qu’il faut adapter une bonne hygiène alimentaire. Bonne continuation à tous. Olivier. 19 octobre 2014 à 15 h 54 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Super, j’adore ces témoignages 🙂 Anthony. 20 août 2014 à 15 h 26 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je souffre d’une candidose et suis un régime sans lactose/gluten depuis maintenant 3 mois. Je sais que la plupart de mes problèmes viennent du foie, mais pour ma part le problème n’est pas un manque de bile mais un excès de bile. Ce lavement est-il aussi préconisé pour les personnes produisant trop de bile? Olivier. 19 octobre 2014 à 15 h 49 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire. Je ne sais pas désolé. Peut être qu’un lecteur pourra y répondre.