comment faire pour vite maigrir facilement


LES MERIDIENS. par Theo · Publié 13/01/2016 · Mis à jour 21/03/2017. Selon la médecine orientale, l’énergie circule dans le corps le long de trajets énergétiques appelés méridiens ou vaisseaux. Ils sont au nombre de quatorze. Les méridiens yin circulent du bas vers le haut sur la face avant du corps, alors que les méridiens yang circulent du haut vers le bas, sur la face arrière du corps à l’exception du méridien de l’estomac, dont le trajet se trouve sur la face avant du corps. L’énergie circule et fait le tour des méridiens en vingt-quatre heures. Ceci concerne les douze méridiens bilatéraux liés aux organes et aux viscères. Il existe en outre deux méridiens régulateurs: le vaisseau Conception, yin, qui va du bas vers le haut sur la face avant du corps, le vaisseau Gouverneur, yang, qui passe dans le dos, du bas vers le haut également. Les méridiens gouvernent les grandes fonctions du corps humain. Les méridiens yin sont: le Poumon, la Rate\Pancréas, le Cœur, le Rein, le Maître du Cœur, le Foie. Les méridiens yang sont: le Gros Intestin, l’Estomac, l’Intestin Grêle, la Vessie, le Triple Réchauffeur, la Vésicule Biliaire. DESCRIPTION DES MERIDIENS. LE FOIE. Le méridien du foie est un méridien yin de la jambe. Il part du pied pour arriver à la tête. Il fait partie de l’élément bois et représente le foie métabolique. Son heure de plénitude se situe entre 1h et 3h du matin. Sa principale fonction est le stockage et la distribution du sang (glycogène dans les muscles). Il assure aussi le drainage et la désintoxication du sang. L’émotion associée au foie est la colère. Il est également associé aux muscles. En cas de désordre on note: irritabilité, problème d’endormissement, crampes, problèmes oculaires (tremblement des paupières…). Autres symptômes gravitant autour du méridien: céphalées, étourdissements, troubles de la vue, bourdonnements, fièvre, crampes. LA VÉSICULE BILIAIRE. Le méridien de la vésicule biliaire est un méridien yang de pied. Il part de la tête pour arriver au pied. Il fait partie de l’élément bois et est couplé avec le méridien du foie dont il est l’externe. Si le foie est responsable de la création, la vésicule biliaire est responsable de la réalisation/choix. Ainsi, la vésicule biliaire a la charge du juste et de l’exact et est associée à l’esprit de détermination, à la décision. Sa période de plénitude situe entre 23h et 1h. Sa principale fonction est le stockage et la sécrétion de la bile qui est créée par le foie. La vésicule biliaire protège contre les mauvaises influences, élimine les frayeurs, les peurs, les excitations de l’esprit et ainsi harmonisent et régularisent les accords entre les différents organes. Elle contrôle la circulation normale du souffle et du sang. Elle est au démarrage de l’action et de toute manifestation. En pratique, courage, intrépidité, combativité, spasme et douleur. Les désordres sont d’ordre digestif et aussi caractérisé par un manque de décision ou de détermination. La vésicule biliaire gouverne également les tendons et peut être à l’origine d’entorses ou de sciatique externe. LE CŒUR. Le méridien du cœur est un méridien yin de bras. Il part donc de la poitrine et se termine à la main. Il fait partie de l’élément feu et sa plénitude d’énergie se situe entre 11h et 13h. Gouvernant à la fois la circulation du sang et l’ activité mentale, c’est le « seigneur ». Les émotions associées sont la joie qui peut se transformer en euphorie (excès) ou en déprime, frayeur (vide). L’organe associé est la langue. Il est aussi associé à la parole. Au plan physiologique, le vide énergétique du cœur correspond à une faiblesse de la circulation (teint blême) et l’excès à une trop grande montée d’énergie dans le corps (tachycardie: yang, hypertension: yin ). Les symptômes sont la chaleur du corps, les maux de tête, les yeux douloureux, des douleurs dorsales et thoraciques, la gorge sèche avec soif de boisson fraîche, les paumes de main chaudes et douloureuses, les mains et pied froids, des douleurs dans la région de l’omoplate ou la partie interne de l’avant-bras. L’INTESTIN GRÊLE. Le méridien de l’intestin grêle est un méridien yang du bras. Il part de la main et se termine à la tête. Couplé au cœur qui le réchauffe, il gouverne la transformation et le triage des aliments qu’il reçoit de l’estomac. Il envoie l’essence des aliments vers la rate qui la dirige vers le cœur et les poumons. Le reste va vers le gros intestin et la vessie. Il a donc une fonction de triage du pur et de l’impur. I ndice de désordre: statique du bassin, la difficulté à assimiler, à trier, diarrhées non digérées, douleurs haut du dos, paralysie faciale, œil qui saute, tennis-elbow. En cas de fatigue du rein vide, le cœur n’est plus contrôlé, de sorte qu’il dégage (somatise) sur l’intestin grêle pour préserver le cœur. LE MAITRE CŒUR. Le méridien du maître cœur est un méridien yin de bras, également appelé constricteur du cœur, péricarde, ministre des plaisirs, circulation-sexualité. Il part de la poitrine et se termine à la main. Considéré comme un organe, il représente l’enveloppe du cœur, fait partie de l’élément feu et sa plénitude d’énergie se situe entre 19h et 21h. Sa fonction consiste à aider le cœur en contrôlant le système circulatoire et les coronaires. Il représente le système orthosympathique du système nerveux autonome. En pratique, il représente les vaisseaux, la circulation, le cœur, les organes génitaux internes, le nerf pneumogastrique. Symptômes gravitant autour du méridien: raideur du cou, difficultés à tourner la tête, convulsion des membres, visage rouge ou douloureux aux yeux, enflure axillaire, difficulté à plier ou étendre le coude, chaleur à la paume de la main. LE TRIPLE RÉCHAUFFEUR. Le méridien du Triple Réchauffeur est un méridien yang du bras. Il part donc de la main et se termine à la tête. Couplé au maître cœur dont il est l’antagoniste, il représente la fonction système parasympathique et sa fonction est de répartir les liquides et la chaleur dans les trois foyers du corps. Foyer supérieur: cœur et poumon chargés de la distribution de l’énergie. Foyer moyen: rate et foie chargés de la création et de la distribution du sang. Foyer inférieur: rein et entrailles intestin grêle, gros intestin et vessie chargés de l’élimination des excédents liquides et solides. Il se compare donc au nerf pneumogastrique qui gouverne les fonctions végétatives (respiration, circulation, digestion, relâchement). Problèmes de l’oreille reliés au triple Réchauffeur: bourdonnements en cas de fatigue, vide de yin, excès en yin. RATE PANCRÉAS. Le méridien rate pancréas est un méridien yin de la jambe. Il fait partie de l’élément terre et sa plénitude énergétique se situe entre 9h et 11 h. Il s’occupe des fonctions endocrine et exocrine du corps: il gouverne le transport (terre endigue l’eau) des liquides (lymphe, sang). C’est lui qui maintient le sang dans les vaisseaux. Au niveau psychologique, il gouverne la mémoire. En excès énergétique on observera de la rumination, du ressassement d’idées et en vide il y aura perte de mémoire. L’émotion de la rate est la nostalgie (réflexion). Sur le plan physiologique, un vide de rate se traduira par des œdèmes et hématomes (problème lymphatique), la couleur jaune traduira une rébellion de la rate sur le foie. Sensations de lourdeur, de la tête, du corps, de lassitude, joues et menton douloureux, langue raide, enflure des jambes et des pieds, sensation de froid à l’intérieur du genou. L’ESTOMAC. Le méridien de l’estomac est un méridien yang de pied. Il part de la tête pour arriver au pied. Faisant partie de l’élément terre et couplé avec le méridien de la rate-pancréas qui fournit la chaleur. Il se charge entre 7h et 9h et aime le chaud. Sa fonction est la réception, la simplification et la décomposition des aliments. En cas de désordre, on notera comme indices: perte ou augmentation de l’appétit (de l’activité), troubles digestifs, diarrhée, constipation, goût exagéré du sucré, problème de thyroïde, lactation, stress, somatisation des problèmes de la rate: rumination. LE POUMON. Le méridien du poumon est un méridien yin de bras. Il prend sa source sur la poitrine et se termine sur la main. Il fait partie de l’élément métal et son heure de plénitude se situe entre 3h et 5h du matin. Gouvernant la fonction respiratoire, il est chargé de prendre l’énergie dans l’air. L’émotion associée au poumon est la tristesse et l’accablement. L’organe des sens associé est le nez et l’odorat; il est également relié aux poils. Les principaux désordres d’ordre psychologique sont responsables d’angoisses, de déprime, de l’obsession du détail, de préoccupation vis-à-vis de l’avenir. Il protège l’organisme, gouverne la circulation de l’énergie, dirige les liquides vers les reins et élimine les impuretés. Au niveau physiologique, il serait responsable de la toux, de l’essoufflement et des problèmes de peau (externe du poumon qui assure la défense vis à vis de l’interne). Autres symptômes gravitant autour du méridien: fièvre avec ou sans transpiration et frilosité, céphalées, nez bouché, douleurs thoraciques avec creux sus-claviculaire douloureux, douleurs aux épaules et dans le haut du dos avec sensation de froid dans les bras. Le poumon a la charge de commander les souffles, c’est-à-dire ce qui permet l’animation vitale de l’homme. On dit qu’il dirige l’énergie de la respiration et de tout l’organisme. LE GROS INTESTIN. Le méridien du gros intestin est un méridien yang du bras. Il part donc de la main et se termine à la tête. Couplé avec le méridien poumon, il fait partie de l’élément métal et sert à l’élimination des déchets solides (voirie). Il assure en outre la défense de l’organisme contre l’extérieur. Il gouverne le lâcher-prise. Ainsi, il est responsable du manque de pensées positives, de l’obsession du détail et de l’insatisfaction. Il se charge entre 5h et 7h. Sur le plan physique, ses désordres sont à l’origine de la constipation, ou des diarrhées et favorisent les problèmes de peau (inflammations, démangeaisons). Symptômes gravitant autour du méridien: fébrilité, fièvre avec soif, bouche sèche, enflure du cou, douleur à la gorge, parfois angine, odontalgie, yeux rouges et douloureux, saignements de nez. Douleurs aux bras, à l’épaule et dans la région de l’omoplate avec sensation de froid ou, au contraire, enflure chaude). En cas de désordre, il favorise aussi l’expression d’idées noires et la rancœur. LE REIN. Le méridien du rein est un méridien yin de pied. Il part donc du pied pour arriver à la tête. Faisant partie de l’élément eau, le rein reçoit son énergie entre 17h et 19h. Sa fonction est de stocker et de distribuer l’énergie. Il stocke notamment l’énergie ancestrale et permet la transformation des énergies acquises (distribution). Il intervient en cas de problème sur les autres organes. L’organe des sens associé au rein est l’oreille et l’ouïe. Il est également lié aux cheveux. Sa déficience entraîne soit un défaut de croissance, soit la sénilité. Parmi les symptômes, on notera douleurs vertébrales, dorsalgies, douleurs lombaires, pieds froids et faibles, fatigue dans le genou, bouche sèche, gorge douloureuse, douleurs sur la face postérieure des membres inférieurs. Le rein est caractérisé par la volonté. En excès il montre de la témérité et en vide il deviendra peur qui est l’émotion associée au rein (la peur peut bloquer le rein). LA VESSIE. Le méridien de la vessie est un méridien yang de pied. Il part donc de la tête pour arriver au pied. Faisant partie de l’élément eau et couplé avec le méridien du rein, la vessie reçoit son énergie entre 15h et 17h. Sa fonction est de contrôler le niveau des liquides dans le corps. En cas de dysfonctionnement, les désordres seront en cas de vide l’incontinence, et en cas d’excès, la rétention. Plus généralement la déshydratation, les coliques néphrétiques, sensation de froid et de chaud, raideur du cou et des lombes, maux de tête, douleur vertébrales avec nez bouché, larmes, douleurs aux cuisses, aux mollets jusques aux pieds. Sur le plan psychologique, les problèmes d’adaptation. Résumé des pathologies liées aux problèmes de circulation des énergies pour chacun des méridiens.

graisse abdominal femme algerienne chronique

Maladie foie. MALADIES DES CANARDS ET OIES.

the vert pour maigrir vite et bien

Causes. Complications.

comment maigrir vite sans regimented lifestyle

L'homéopathie pour le foie - Les remèdes effectifs. Le foie est un organe capital pour l'organisme. En utilisant l'homéopathie pour le foie on peut soulager certains maux et compléter l'action de l'allopathie. L'homéopathie est une médecine douce découverte au 18 ème siècle. Elle agit en administrant à la personne un complexe actif qui, si elle était saine, lui déclencherait les symptômes de sa maladie avec des doses infiniment diluées. Elles est active sur plusieurs pathologies graves du foie en complément de médicaments traditionnels dits allopathiques et soulage à elle seule plusieurs maux quotidiens. L'utilisation de l'homéopathie pour le foie est très bénéfique et de plus n'oblige pas le foie à se débarrasser des substances chimiques qui se trouvent dans la composition des médicaments. Le foie à principalement trois actions dans l'organisme Il métabolise les sucres, les graisses, les protéïnes, il synthétise le cholestérol, les protéïnes, les sels biliares qui vont absorber les graisses. De plus, il a une action détoxiquante et assure avec les reins des fonctions d'élimination. Les traitements des déséquilibres passagers du foie Le CHELIDONIUM MAJUS 9ch est le traitement de référence dans l'homéopathie pour le foie. Il est efficace dans le cadre de toutes les maladies du foie caractérisées par une inflammation ou une paresse du foie telles que: les douleurs du foie qui irradient dans l'omoplate droit, les ictères (teint jaune), les digestions difficiles, les migraines lorsque le foie à un excès de bile ou les lithiases biliaires. Le chelidonium majus doit être pris en dehors des repas et durant le traitement ne pas consommer ni tabac, ni café, ni menthe. Pour les pathologies plus graves La prise simultanée de l'homéopathie pour le foie et d'un traitement médicamenteux amélioreront certains symptômes de ces pathologies: cancer du foie avec gros foie (CHOLESTERINUM), congestion du foie, rétention de la bile avec ictère (ELEMY), gros foie (CARDUS MARIANUS), drainage du foie en cas de surpoids et pour limiter les complications (ROSMARINUS et JUNIPERUS COMMUNS). Doses et fréquences Ces traitements de l'homéopathie pour le foie doivent être pris de la façon suivante: Prendre trois granules trois fois par jour d'un ou plusieurs de ces médicaments jusqu'à guérison ou soulagement des symptômes.

sport pour maigrir vite et gratuitement voir

Recettes au vin rouge. Boeuf bourguignon traditionnel. Oeufs en meurette. Boeuf aux carottes. Civet de marcassin. Gigue de chevreuil Saint-Hubert. Laurent Goffin 4.0 stars based on 35 reviews. Salmis de pigeons (pigeons confits au vin rouge) Coq au vin aux champignons de Paris. Lapin confit aux pruneaux au vin de Chinon. Une adaptation très fine et élégante du lapin aux pruneaux traditionnel. Les cuisses de lapin confites à la graisse de canard apportent un couronnement de saveurs tout à fait exceptionnel. Sangria basque aux agrumes. Civet de joues de boeuf. Gigot d'agneau sauce aux oignons. Echalotes confites au vin rouge et aux épices. Vous ne savez plus quoi faire des litres de vin chaud qu’il vous reste des fêtes… voici la recette idéale. Je vous conseille particulièrement cette recette en accompagnement d’une volaille ou d’un pâté de gibier. C’est également un régal avec des ris de veau. Faisan au vin rouge et aux raisins, polenta. Glogg cardamome et raisin (Gløgg) Je suis sûr que c’est ce que le père Noël boit en personne quand il a froid! En effet, il s’agit d’une recette traditionnelle scandinave qui est dégustée pendant toute la période de l’avent. A mi-chemin entre le grog et notre bon vin chaud, cette recette ne pourra que vous réchauffer. Vin de feuilles et de noyaux de cerises. Lentilles au vin rouge et oseille. Sauce marchand de vin. Echalotes confites au cassis et au vin rouge. Un accompagnement délicieusement doux, bien plus fin et raffiné que le confit d’oignons; plus basique. Compote de griotte au vin rouge. Estouffade de joue de bњuf aux champignons. Estouffade de marcassin au vin rouge. Magrets de canard au beurre rouge. Vin chaud de Noël aux agrumes et épices (gluhwine) Qui dit Noël, dit marchés de Noël… et qui oserait visiter un marché de Noël sans se laisser réchauffer quelques délicieux vins chauds? En plus de vous réchauffer, laissez vous enivrez avec modération par les saveurs des épices et des agrumes mélangés au vin. Daube de bœuf gras de Bazas au vin de Bordeaux rouge, chocolat et pruneaux. Du bon bœuf de Bazas, du vin de Bordeaux, du chocolat et quelques pruneaux. Toute la Gironde dans une recette. Cette succulente recette est très facile à réaliser puisque ce plat cuit tout seul après quelques minutes de préparation. Parfaite pour un repas de fête, ou un diner raffiné entre amis. Toutes les viandes de bœuf AOC feront l’affaire. Bourguignon de gigot d'agneau. Estouffade de joues de bњuf au vin rouge et chocolat noir. Risotto « al Tastacal ». Une recette typique des campagnes du nord de l’Italie qui ne nécessite pas de rester devant sa casserole à remuer le riz pendant 15 minutes. Mais c’est la sauce qu’il faut remuer. A tester illico. Choisissez un riz riche en amidon qui donne une texture crémeuse en fin de cuisson. Demandez à votre boucher de vous hacher une bonne farce d’un mélange de viande. Perdrix aux raisins en cocotte au vin rouge. Toasts de foie gras au chutney de poires et vin rouge. Aiguillettes de canard aux figues et aux amandes. Boeuf poêlé à la bourguignonne. Une recette simple, un peu sophistiquée par la tanche de moelle escalopée posée dessus. Servie avec une sauce au bourgogne rouge, réalisée en 5 minutes, cette recette a tout pour séduire les plus paresseux (ses). Daube de souris d’agneau. Matelote d’anguilles au vin rouge. Salade aux 2 riz et lentilles, sauce au vin rouge. Lièvre au vin rouge farci au lard et persil en Chabessal. Une recette assez rustique mais néanmoins très savoureuse. Elle a aussi le mérite d’être très facile à préparer. Une farce de lard, persil et mie de pain, une longue cuisson dans une cocotte. Il est indispensable de la servir avec une fricassée de champignons de saison: cèpes, pieds de mouton, trompettes de la mort… Sanglier aux pruneaux. Lièvre au foie gras au vin rouge à l’impériale. Impérial, le terme n’est pas usurpé pour ce plat magnifique qui se mange à la cuiller. Il demande une préparation assez longue mais ne présente pas de difficulté particulière. Il vous faut un beau levreau assez gros, un peu de mie de pain, du foie gras et du bon vin rouge de Bordeaux ou Bourgogne. Comptez 24 h de marinade, à réparer la veille donc. Ce n’est pas parce que cette sauce est bordelaise que vous devez la réaliser avec un château Haut Bryon… Cette sauce accompagnera à merveille les viandes rouges. Matelote de lamproie aux pruneaux. Truite farcie au fumet de vin rouge. Vin chaud aux oranges et canelle. Lapin en meurette. Compote de nectarine aux abricots au vin rouge. Feuilleté de chèvre au vin rouge et aux raisins. Une entrée tout en légèreté et en saveurs, originaire de la région du Beaujolais et tout à fait indiquée pour célébrer avec gourmandise l’arrivée du printemps. Faux filet de bњuf au beurre rouge. Le vin de noix vertes. Le vin de noix se réalise en juin, lorsque les coques sont encore molles. Il macère 40 jours et se conserve des mois. La réalisation en est simple. Il vous faut des noix vertes, du sucre, du bon vin rouge et un peu d’eau-de-vie de prunes et un grand récipient pouvant fermer hermétiquement ou une grande bonbonne. Ris de veau à l'aïoli. Une manière originale de relever la saveur et la texture délicate du ris de veau. J’apprécie particulièrement la combinaison de l’aïoli, de belles pommes de terre et d’une sauce au vin et au jus de veau, un mélange qui apporte un couronnement à cette préparation vraiment succulente. Ris de veau au jus de raisin rouge. Cerises au vin et au romarin. La côte de boeuf au Fleurie. Cette côte de bœuf sent le beaujolais et la bonne cuisine lyonnaise. Une recette simple, mais exquise pour les amateurs de viande saignante. Il est indispensable pour la réussite de ce plat de choisir une viande d’excellente qualité charolaise, Salers, limousine, une AOC de préférence. Foie gras poché au vin rouge. Que ce soit dans un bouillon de volaille, dans du Sauternes ou du vin rouge, faire pocher le foie gras pour le cuire donne des résultats remarquables de saveurs et de textures. C’est, de plus, assez simple à réaliser. Je vous donne deux manières de le cuisiner, toutes deux excellentes. A vous de choisir. Gelée de raisin au vin rouge. D’une superbe couleur vermeille, cette gelée est aussi belle que bonne. A utiliser en cuisine plutôt que sur des tartines avec des volailles ou du gibier. Choisissez de beaux raisins bien mûrs et très sains comme du muscat de Hambourg ou du chasselas. Vous pouvez aussi réaliser cette confiture avec un jus de raisin rouge pas trop sucré. Une très classique recette, absolument remarquable. Vous devez utiliser un vin rouge léger et plutôt fruité, fuyez les vins tanniques et des poires à chair ferme, Williams ou abatte. Ce dessert est aisé à réaliser et il peut se préparer à l’avance. Entrecôte marchand de vin. Un classique avec une belle alliance de la viande rouge et du vin rouge. Il faut simplement penser à préparer le beurre à l’avance, du matin pour le midi ou le soir, afin qu’il ait le temps de durcir. A la place de l’entrecôte, vous pouvez utiliser d’autres viandes à griller comme le paleron, le rumsteck ou le filet. Faux-filet de boeuf au beurre rouge. Prendre de préférence du bœuf fermier, il n’en sera que meilleur, la recette est simple, mais sa réussite dépend de la qualité de la viande Pour le reste quelques échalotes, un peu de beurre et de vin rouge. Un accompagnement simple, des pommes de terre sautées parfumées aux herbes. La cuisson prévue est bleue, rallongez le temps de cuisson si nécessaire. Confiture de rhubarbe au vin rouge. Pêches pochées au vin rouge et à l’eau de rose. Un dessert frais et subtilement aromatisé, idéal pour terminer un repas en période chaude. Très facile à réaliser avec des belles pêches et un bon vin rouge, un peu d’épices et de l’eau de rose, naturellement. Compote de pruneaux à l’orange. On finit par davantage utiliser les pruneaux en accompagnement de viande qu’en dessert. Ce fruit délicieux permet pourtant d’excellentes réalisations tel ce dessert où les pruneaux ont compoté dans du vin rouge vanillé et des agrumes. A servir nature, avec de la crème fouettée ou de la glace à la vanille. Prunes rôties au sirop de vin rouge à la vanille et nougat glacé. Un dessert chaud et glacé des plus étonnants. A déguster pour une occasion très spéciale. Lapin confit aux pruneaux au vin de Chinon. Une adaptation très fine et élégante du lapin aux pruneaux traditionnel. Les cuisses de lapin confites à la graisse de canard apportent un couronnement de saveurs tout à fait exceptionnel.

Douleur foie. Le kyste biliaire est le kyste hépatique qui forme un liquide clair et séreux, recouvert d’un épithélium. D’origine asymptomatique, c’est une maladie unique dans 70% des cas. Quand le kyste biliaire s’aggrave, on constate une augmentation du volume hépatique qui engendre une ascite et comprime les organes, la veine porte et la veine cave. Par conséquent, la paroi abdominale est étirée et cause des souffrances. Le malade risque alors de souffrir de phlébite et d’hypotension. Son tube digestif est compressé et il a du mal à ingérer un gros repas. Quelquefois, il souffre d’un reflux gastro duodénale et présente une dénutrition. En s’aggravant, le kyste biliaire peut entraîner une torsion, une hémorragie, une rupture ou une infection. Ces complications se font rares mais sont insupportables notamment dans l’hypochondre droit. Si le kyste biliaire s’aggrave en hémorragie intrakystique, le patient souffre de l’hypochondre droit et le kyste augmente de taille. S’il s’agit d’une complication due à la fistulisation dans les voies biliaires, le kyste ou le duodénum se rompe dans la cavité péritonéale. En cas d’infection bactérienne, le liquide du kyste contient des germes détectés par IRM. Causes et diagnostics du kyste biliaire. Le kyste biliaire résulte des kystes hépatiques et rénaux, symptômes de la maladie systémique, la polykystose rénale autosomique dominante. Les kystes hépatiques découlent des canaux biliaires mais n’engendrent pas une insuffisance hépatocellulaire. Le kyste biliaire est confirmé par l’échographie suivant 4 critères dont le renforcement postérieur des échos, la forme sphérique ou ovale, la netteté des bords et l’absence de structure interne. Si le diagnostic montre qu’il n’y a pas de calcification, de végétation endokystique ou de cloison, le kyste biliaire est confirmé. Avec l’examen IRM, le médecin observe une lésion hyper intense ou hypo intense, homogène et arrondie suivant la pondération. Avec la tomodensitométrie avec injection intraveineuse de produit de contraste, le kyste apparaît comme une lésion hypodense, arrondie et limitée. Pour détecter l’hémorragie intrakystique, une complication du kyste biliaire, l’examen d’imagerie par résonance magnétique ou l’échographie la confirme. Thérapies du kyste biliaire. Les médicaments destinés à soigner exclusivement le kyste biliaire sont en cours de recherche. L’IRM et l’échographie identifient les manifestations et les résultats pouvant faciliter le traitement du kyste. Le médecin prescrit des anti –inflammatoires non stéroïdiens et des antalgiques afin d’apaiser la douleur. Il procède aussi par embolisation artérielle percutanée du foie ou par ponction évacuatrice alliée à une sclérothérapie. L’embolisation est recommandée pour les patients dont la chirurgie est contre indiquée. La chirurgie du kyste biliaire se fait de plusieurs manières. Le médecin présente la fenestration par voie laparoscopique. Associée à la résection partielle, cette technique permet de retirer le kyste s’il se trouve dans le lobe du foie. Seul un centre spécialisé aux chirurgies lourdes peut réaliser ce genre d’intervention. La transplantation hépatique constitue un autre traitement efficace si le patient est victime d’une dénutrition ou si on constate une augmentation du volume hépatique. Elle est fondamentale mais avec l’insuffisance d’immunodépresseurs et de transplant, elle reste un problème important.