tisane de thym pour maigrir tres vite


Trop de sucre nuit gravement à la santé. Dans "Nature", trois chercheurs américains recommandent de taxer les aliments sucrés comme le tabac et l'alcool. Le Monde | 02.02.2012 à 16h39 • Mis à jour le 01.11.2012 à 13h08 | Par Paul Benkimoun et Gilles van Kote. C'est ce qui s'appelle ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Dans un article publié, jeudi 2 février, par la revue Nature, trois scientifiques de l'université de Californie, à San Francisco, affirment que la menace sur la santé publique constituée par la consommation excessive de sucre, en particulier de fructose, est telle qu'elle justifie la mise en place de mesures comparables à celles prises afin de limiter la consommation de tabac et d'alcool. Le lien établi entre consommation de sucre et augmentation des maladies non transmissibles - diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, etc. - ainsi que la similitude entre certains effets du fructose sur l'organisme et ceux de l'alcool plaident, selon Robert Lustig, Laura Schmidt et Claire Brindis, en faveur d'un encadrement strict de la vente des produits sucrés et de leur taxation. Les troubles métaboliques liés à la sédentarité et à une alimentation trop riche en graisses et en sucres ont un énorme impact sanitaire et favorisent les maladies non transmissibles, qui provoquent plus de 35 millions de morts par an dans le monde, soit davantage que les maladies infectieuses. Ces pathologies sont loin d'être l'apanage des riches: elles pèsent pour 80 % sur les pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans les pays occidentaux, elles frappent surtout les couches les plus défavorisées. "Il y a 366 millions de diabétiques identifiés dans le monde, et leur nombre devrait atteindre les 500 millions en 2030", indique le professeur Serge Halimi, le chef du service de diabétologie, endocrinologie et nutrition du CHU de Grenoble. La planète compte à présent 30 % de plus de personnes obèses que d'individus sous-alimentés. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'ONU ont pris conscience du problème, qui ont adopté, en septembre 2011, une résolution appelant à promouvoir l'activité physique et une alimentation ne présentant pas d'excès en graisses, en sel et en sucre. Une prise de position que les auteurs de l'article de Nature jugent insuffisante, estimant que le sucre, "l'un des principaux coupables de cette crise sanitaire mondiale, demeure non surveillé". Le sucre serait-il aussi dangereux pour la santé que le tabac ou l'alcool? Ce n'est pas ainsi qu'il est perçu en tout cas et, contrairement aux deux autres substances, il est indispensable à notre alimentation. En 2003, Jim Mann (université d'Otago, Nouvelle-Zélande) affirmait, dans le Bulletin de l'OMS, qu'il "existe énormément de preuves que le saccharose et les sucres ajoutés aux aliments contribuent à l'épidémie mondiale d'obésité". Sur le plan qualitatif, la nature du sucre a son importance. Le fructose, qui entre - avec le glucose - dans la composition du sucre courant, fait figure de principal accusé. Pas tant celui que contiennent naturellement les fruits que le fructose utilisé comme additif pour renforcer la saveur sucrée. Les Américains l'utilisent abondamment sous forme de "sirop de maïs à haute teneur en fructose" dans les entremets et les gâteaux. "Les fruits ne nous fournissent pas plus de 20 à 30 grammes de fructose par jour. Mais les sirops utilisés dans l'industrie peuvent en apporter jusqu'à 150 grammes au quotidien, explique M. Halimi. Cet apport massif provoque le syndrome métabolique qui associe stockage de graisse dans le foie, hypertension artérielle, diabète et risque cardio-vasculaire, surtout chez des individus prédisposés." Ce n'est pas tout: Robert Lustig et ses collègues affirment que "le fructose exerce sur le foie des effets toxiques similaires à ceux de l'alcool", ce qui "n'est pas surprenant puisque l'alcool est dérivé de la fermentation du sucre". Surtout, ils insistent sur le fait que de "nombreuses études se sont intéressées aux propriétés du sucre induisant une dépendance chez l'homme". Au rang des effets, ils mentionnent notamment l'atténuation du signal de la faim, l'interférence sur le sentiment de satiété et la diminution du plaisir procuré par les aliments, qui pousserait l'individu à consommer davantage. Pour les trois universitaires californiens, les actions de prévention sont inefficaces face à la gravité de la situation. Ils recommandent plutôt de taxer fortement tous les aliments et boissons contenant des sucres ajoutés, précisant qu'il serait nécessaire de faire doubler le prix des sodas pour "en diminuer significativement la consommation". En France, la taxe sur les boissons sucrées, entrée en vigueur le 1 er janvier, est de 7,16 euros par hectolitre. Ils suggèrent de limiter le nombre des points de vente de sucreries et d'en réduire les heures d'ouverture, voire de fixer un âge minimal pour pouvoir acheter des boissons sucrées. Et de réduire également le nombre de distributeurs automatiques dans les écoles et les lieux de travail. En France, ces distributeurs sont interdits dans les écoles depuis 2005. Pourtant, il semble difficilement imaginable d'appliquer dans l'Hexagone la politique préconisée par les experts américains. "Il faudrait une évolution considérable des mentalités", estime le député (UMP) Yves Bur. Promoteur de l'interdiction de fumer dans les lieux publics et sur les lieux de travail, il souligne le poids des groupes de pression, rappelant qu'une manifestation comme la Semaine du goût est financée par la filière du sucre. En juin 2011, le PS avait déposé une proposition de loi afin d'obliger les industriels à revoir leur politique de vente de produits alimentaires plus sucrés outre-mer, qui favorise l'obésité. Sans suite, pour le moment. Selon l'Association nationale des industries alimentaires (ANIA), la vision des auteurs de l'article de Nature est déformée par leur prisme américain. "Les comportements alimentaires sont différents aux Etats-Unis et en Europe, affirme Cécile Rauzy, la directrice qualité-nutrition de l'ANIA. En France, la démarche adoptée est, plutôt que d'interdire, de proposer des alternatives et d'améliorer les produits existants." Dans l'Union européenne, un règlement publié en novembre 2011 rend obligatoire, pour tous les produits alimentaires, d'ici à 2016, un étiquetage mentionnant la valeur énergétique, ainsi que la quantité de graisses, d'acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel.

potion magique pour maigrir vite et bien

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

eliminer graisse ventresca ltd

Energie Stratégie Liberté. Les Stratégies pour être plein d'Energie et être Libre de faire tout ce dont vous rêvez. Apprendre à maitriser la Colère et atteindre la Paix intérieure. Ne pas laisser la Colère prendre le contrôle de ma vie! Voilà l’un de mes principaux défis depuis plus de 25 ans. Pour diverses raisons que j’ai en partie abordées dans mon article Guérir du Manque d’Amour maternel, j’ai toujours eu énormément de colère en moi! Et beaucoup beaucoup de mal à la gérer! Et malheureusement, ce n’est pas quelque chose que l’on apprend à faire dans notre société occidentale. Cela nous serait pourtant fort utile car la Colère qu’elle soit contenue ou exprimée nous fait tellement de mal aussi bien à nous-même qu’aux gens qui nous entourent! Et en plus, en étant en colère nous dépensons une quantité incroyable d’énergie vitale qui pourrait être utilisée à des fins bien plus utiles! C’est pourquoi, je vous propose d’apprendre à maîtriser la Colère maintenant! La première étape sera de la faire totalement disparaitre de notre organisme, et la seconde de ne pas lui permettre de naître à nouveau! QU’EST-CE QUE LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE M’A APPORTE. Lorsque j’étais enfant, je parlais peu, je n’exprimais pratiquement pas ce que je ressentais intérieurement par peur de décevoir ceux qui m’entouraient, par peur de les blesser et surtout par peur de ne pas être aimé. Je contenais tellement mes émotions, et en particulier mes contrariétés, qui sont en fait des colères à un stade premier, qu’à l’âge de 12 ans, j’ai commencé à souffrir de violentes douleurs abdominales! Malheureusement, aucun médecin n’arrivait à comprendre ce que j’avais et encore moins à me traiter. Nombre d’entre-eux me considéraient comme un fabulateur, voire comme un menteur. J’ai essayé un grand nombre de leurs traitements sans aucun résultat. Les crises de douleurs ont donc duré pendant des années jusqu’à ce que je découvre la médecine chinoise qui elle seule m’a apporté un soulagement et qui m’a également permis de comprendre ce qui se passait dans mon corps! En fait, ces douleurs étaient le résultat d’une trop grande accumulation intérieure de colères et de contrariétés! Je regardais le monde en y voyant injustice, violence, égoïsme, inconscience, etc. Et je percevais ce que l’on me disait et la manière dont on agissait avec moi comme de l’irrespect, du manque de considération, de l’humiliation, de la répression, etc. Cet état d’irritation permanente perturbait mon équilibre intérieur car notre organisme ne possède aucune barrière de protection contre les émotions. Qu’elles soient brutales ou durables, les émotions pénètrent directement dans les profondeurs de notre être et attaquent les fonctions énergétiques de nos organes. La médecine traditionnelle chinoise a découvert à quel organe correspondait chaque émotion: Ainsi, toute l’énergie de Colère créée par ma façon de percevoir le monde s’accumulait au niveau de mon Foie et de ma Vésicule Biliaire et provoquait les douleurs effroyables dont je souffrais. Car qu’elle soit contenue ou exprimée, la Colère fait souffrir. Les taoïstes la comparent à un feu qui nous brûle de l’intérieur et qui peut exploser à tout moment en blessant les personnes qui sont autour de nous. LE NETTOYAGE NECESSAIRE DE L’ORGANISME. La première chose à faire a été de complètement débarrasser mon corps de toute cette accumulation d’énergie émotionnelle qui pourrissait mon existence. En médecine chinoise, le fait de drainer et de rééquilibrer l’énergie du Foie libère l’organisme de la Colère. J’ai donc changé mon alimentation et pris une formule de pharmacopée chinoise jusqu’à ce que les douleurs disparaissent totalement. Cela a duré 2 ans, puis j’ai continué à prendre cette même formule sous forme de cures au printemps et à l’automne. Il n’existe pas une seule mais de nombreuses formules de pharmacopée pour rééquilibrer l’énergie du Foie. Pour qu’elle soit efficace pour vous, il est nécessaire qu’elle soit adaptée à votre déséquilibre particulier. C’est pourquoi je vous conseille de faire appel à un praticien de médecine traditionnelle chinoise spécialisé dans la prescription de pharmacopée chinoise si vous souhaitez vous traiter de cette manière. Vous pouvez aussi comme je l’ai fait dans le même temps, adapter votre Alimentation afin de vraiment retrouver un équilibre intérieur qui durera dans le temps. Il existe aussi de nombreux aliments naturels qui permettent de rééquilibrer l’énergie du Foie. Tout d’abord, vous devez limiter votre consommation d’aliments acides qui ont pour effet de contracter votre organisme. Si vous avez tendance à trop contenir vos émotions, vous pouvez intégrer des aliments piquants à vos repas. Ceux-ci vont faire circuler votre énergie et libérer vos émotions contenues. Si la Colère a trop tendance à monter et à déborder, limitez les aliments piquants et préférez les aliments à la saveur amère qui vont drainer l’excès d’énergie Yang. Vous pouvez aussi équilibrer l’énergie de votre Foie en utilisant la puissance des huiles essentielles. Il existe un mélange tout prêt que j’utilise et conseille régulièrement: Oléocaps n°8 ( Drainage et Détoxination ). Ce sont des capsules à prendre sous forme de cures. Elles contiennent des huiles essentielles de Romarin CT verbénone, de Menthe poivrée, de Cèleri cultivé, de Livèche, de Carotte et de Genévrier. Toutes ces huiles essentielles drainent les organes Poumons – Foie – Reins et libèrent les émotions qui y sont enfermées! Précautions: Les techniques d’équilibrage énergétique comme l’Acupuncture et le Tui Na pratiquées régulièrement peuvent être un très bon complément car elles permettent de libérer directement l’organisme des émotions contenues dans les organes et de retrouver un véritable calme intérieur! Et n’oubliez pas d’intégrer à votre emploi du temps la pratique d’une activité sportive régulière pour vous servir de défouloir. Et surtout pour réhabituer votre énergie à circuler dans votre corps de manière optimale. TROUVER LA PAIX INTERIEURE. Pour garder cet état intérieur de calme et de sérénité en toutes circonstances, et ne pas repartir au quart de tour au moindre sentiment de contrariété comme dans mon ancien mode de fonctionnement, la seule technique que j’ai trouvé et qui fonctionne est la Méditation! La colère nous empêche d’être en lien avec nous-même, avec notre cœur, avec ce que nous sommes réellement. La médiation permet d’apaiser toutes nos émotions en nous concentrant sur ce qui est vraiment important pour nous: notre Cœur et l’Amour qu’il continent. Voici la médiation que je pratique 20 à 30 minutes matin et soir: Assis confortablement, le dos droit, je respire profondément pendant quelques instants. Je détends ensuite mentalement jusqu’à le ressentir physiquement chacune des parties de mon corps. A ce moment précis, je sens tout mon corps palpiter d’énergie. Je dirige ensuite mon attention sur mon cœur et m’applique à ressentir pour lui tout l’amour dont je suis capable. Je me guéris ainsi de toute la culpabilité et de toutes les émotions négatives qui ont pu s’accumuler en moi, parfois même sans que je m’en rende compte. Et je laisse petit à petit la place à plus d’amour et de compassion dans ma vie… Et quand je me retrouve dans une situation délicate où ma colère pourrait réapparaître, je fais tout mon possible pour me concentrer à nouveau sur mon cœur et sur ce que je ressens au sein de chacune de ces médiations. Cela désamorce presque toujours la réaction émotionnelle dans l’instant. Et petit à petit au fil des années, c’est de plus en plus facile et de plus en plus instantané! Conclusion. Ce que je peux vous dire, c’est qu’avec la prise régulière de Pharmacopée chinoise ou d’Huiles essentielles, les modifications de mon Alimentation, les séances régulières d’Acupuncture et de Tui Na, et la pratique d’activités sportives et de la méditation, MA VIE S’EST VERITABLEMENT TRANSFORMEE. Je n’ai plus du tout de douleurs abdominales et je ne laisse plus ma colère influencer mes décisions et mes réactions! J’ai une bien plus grande quantité d’énergie disponible, un état de paix intérieure plus présent et surtout une bien meilleure qualité relationnelle avec moi-même et avec mes proches. Si j’ai réussi, vous pouvez aussi y arriver… Maintenant. AVERTISSEMENT: Les conseils et les recommandations présents dans cet article sont tirés de mon expérience personnelle, mais surtout d’ouvrages de référence en médecine chinoise et en aromathérapie. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles et des plantes de pharmacopée chinoise dans un but thérapeutique, consultez un aromathérapeute et un praticien de médecine traditionnelle chinoise qualifié. Si cet article vous a plu, peut-être serez-vous intéressé par ceux-ci: Navigation des articles. Laisser un commentaire Annuler la réponse. Bonjour Eric, Il y a aussi une autre façon de déprogrammer la colère liée à son enfance, c’est le décodage biologique. Le foie en décodage biologique correspond à un conflit de manque, une peur de manquer dans tous les sens du terme, manque de respect, manque de famille, manque d’argent, peur de manquer au devoir de père, peur d’abandonner les siens. L’hyper sensibilité émotionnelle entraine la colère liée à des situations pesantes, de non-reconnaissance, d’humiliation et de jalousie. C’est en allant mettre de la lumière sur nos conflit passés que l’on peut déprogrammer nos engrammes. Notre corps nous parle et nous raconte notre histoire inconsciente, à nous nous de l’écouter. Ceci rejoint la médecine chinoise non? A très bientôt!… et félicitations pour tous tes articles. Laure. Hello! Cet article a une résonnance particulière car les crises abdominales j’en ai eu également…je suis quelqu’un de calme, de responsable, je n’aime pas me mettre en colère et j’intériorise absolument tout…. les douleurs? je pensais que c’était des gastro donc je laissais passer en mangeant moins mais lorsque je me suis retrouvée complètement fièvreuse et délirante, il a bien fallu que je fasse un tour par la case examens complémentaires… et là un joli petit caillou de 2cm a montré sa frimousse dans ma vésicule biliaire… mmpff… comment ça j’ai des problèmes pour exprimer ma colère depuis ça va un peu mieux, j’exprime histoire d’éviter que ça porte atteinte à ma santé! Merci encore pour tes articles ils sont top! Bonjour Marine, Merci beaucoup pour tes commentaires et pour ton partage! S’avouer à soi-même que l’on est capable de colère alors que l’on voudrait être tout le contraire est un acte très courageux! Mais il est nécessaire car il est le début de la libération. Bon courage à toi pour la suite! Je vois en découvrant ton blog que tu as déjà plein d’outils pour t’aider et pour aider les autres. Bravo! A très bientôt. Eric. bonjour, je me réjouis d’être tombée par hasard sur ton site. merci pour ces articles que je lis en écoutant Imee Ooi. je suis en train de faire un travail sur moi meme en ce moment et suis a la recherche de toute piste intéressante. selon la médecine chinoise, je suis un type « foie », donc beaucoup de colère. je vais tester ta méthode de méditation. merci pour ces conseils. Bonjour Muriel, je suis très heureux de t’accueillir sur mon blog N’hésite pas à me contacter si tu as des questions ou besoin de plus de précisions. A bientôt de te lire Eric. Bonjour Eric, Je viens de tomber par hasard sur ton site et je trouve très intéressant la manière dont tu as réussi judicieusement à exprimer tes émotions. Il y a quelque temps j’ai résolu un problème d’agoraphobie avec l’aide d’un psychologue mais aujourd’hui je suis confronté à des problèmes de colères qui perturbent mon système foie-vésicule. Je vais me recentrer sur une alimentation plus amère et redoubler mes séances de méditation en écoutant Christophe André C’est agréable de voir des personnes se sortir de situation négative qui leur pourrisse la vie…. Je suis absolument pas d’accord avec vous c’est faux…aucun organe ne produit de la colère, de la joie de la tristesse, ou de la souffrance (etc). Nos organes ne servent qu’à filtrer, et à distribuer, et d’une manière très mécanique, comme de respirer pour nos poumons. Donc stop inutile d’inventer des histoires la vie est déjà suffisament déformé par se que vous appeler l’être humain. Les seules choses qui produises de, la colère, de la joie, de la tristesse, de la peur, ou en un mot de la souffrance: c’est votre pensés. La pensé est l’élément qui détériore tout l’organisme. La pensé déforme la nature. La pensée égale envie de réussite sociale, de « paraître » la pensée cherche et fuit, avec des sentiments agréable, la pensée créer l’envie d’être aimer, ou d’aimer, ou d’être possessif,(etc) la peur qui est en nous même, est créer par la pensée, la pensée c’est la souffrance. Pour capter la vie sans déformation, il est nécessaire que la pensée cesse, capter la vie est absence total de pensée, dés qu’il y à la « pensée » vous êtes dans le conflit, vous êtes dans la peur, la souffrance, la jalousie, la colère (etc) La vie intérieurement n’ai pas un choix l’énergie de la vie ne connaît même pas la « pensée » après tout penser n’ai que matériel c’est une mécanique qui ne sert qu’à nous émanciper à l’aide du matériel, et au travers des idées. L’énergie de la vie intérieur remet la « pensée » à sa place. C’est à dire aucune peur, aucune dépendance psychologique. Le plaisir est inventé par la pensée, le plaisir n’existe pas dans la nature, c’est une pur invention créer par la peur. Ne pas confondre joie et plaisir la joie vient de l’harmonie de la vie et d’une manière totalement désintéressé, la joie est lié à l’action sans peur, sans résultat. Le plaisir créer par l’homme, par la fuite, et la peur doit sans cesse être nourrit par la consommation, et le stupide jeux souffrance plaisir, souffrance, plaisir. La joie est un état d’être permanent vivez le et vos organes le vivront aussi. Merci pour votre commentaire. Je l’ai lu avec attention et je constate que vos paroles reflètent pour la plupart mais avec d’autres mots ce que j’explique dans mes articles. Je suis d’accord avec vous: nos organes ne produisent aucune émotion, ils les stockent simplement. Si vous avez lu avec attention mon article, comme moi j’ai lu votre commentaire, vous avez pu constater que je n’ai jamais dit que notre foie produisait de la colère, mais que au contraire c’était nos interprétations du monde qui nous entoure et de ce que nous vivons qui produisaient nos émotions! Et que les solutions pour retrouver l’harmonie étaient d’apaiser le mental (ce que vous appelez la pensée je crois) et de retrouver l’Amour et la Joie dans notre Coeur. Je suis donc tout à fait d’accord avec vos dires. A bientôt. Respectueusement. Eric. Bonjour, un bel article et un bon témoignage. Je suis praticienne de Médecine Traditionnelle Chinoise en acupunture et en Tuina. Depuis que je suis dans la Médecine Traditionnelle Chinoise ma vie a changé aussi. Je suis une adepte de la natation depuis 17 ans, et je médite depuis 4 ans. La méditation c’est une prise de conscience de l’instant présent qui nous aide à gérer nos émotions. La médecine chinoise est un outil qui aide au lâcher prise et le Tuina An Mo est un outil formidable pour dénouer nos blocages énergétiques. Je crois très fort en la médecine chinoise et je me soigne beaucoup par l’acupuncture. Depuis que je fais ces soins énergétiques, ma vie se transforme aussi. Mais il faut dire que je travaille sur moi depuis des années. Des thérapies de toutes sortes pour libérer ce qui doit être libéré. La médecine Chinoise, c’est la voie que j’ai choisi pour aider et soigner les gens en souffrance. Tu vas sur le bon chemin, la méditation te ramène à ta propre lumière et à notre besoin de spiritualité, de connexion à soi pour être connecté aux autres et à notre univers. La médecine chinoise c’est passionnant, elle nous aide à mieux gérer nos émotions, et a guérir notre esprit et notre corps. Bonjour Eric, Ma fille âgée de 14 ans, souffre depuis environ 4 ans de douleurs abdominales (avec des crises qui peuvent être très fortes). Les médicaments prescrits par les médecins ne sont pas efficaces. Elle a subit récemment une coloscopie et fibroscopie dont les résultats sont normaux. Elle est de nature hyper sensible et s’exprime très peu (même avec la famille proche). Cette situation pose beaucoup de problèmes, car à cause de ses douleurs abdominales elle a beaucoup manqué l’école, elle ne fait plus de sport et se retrouve isolée socialement. Je ne sais plus quoi faire pour lui venir en aide (je l’ai amenée consulter un magnétiseur, une kinésiologue et je l’ai amenée chez une psychologue, mais tout cela sans résultat). Nous habitons dans le 83 à Pierrefeu du Var. Pourriez vous me conseiller un thérapeute qui ne soit pas trop loin de chez nous? D’avance je vous remercie de votre aide. Bonjour Anne-Marie, Je comprends tout à fait ce que vous vivez! J’ai même l’impression que vous parlez de moi quand j’avais cet âge là. Je pense qu’il s’agit d’une stagnation d’énergie du Foie qui agresse un ou plusieurs autres organes digestifs. Je ne connais malheureusement aucun praticien comme moi dans le Var. Vous pouvez en revanche regarder dans la liste de l’UFPMTC, je vois qu’il y a plusieurs praticien de médecine traditionnelle chinoise dans votre département. Courage et amitiés sincères. Eric. Bonjour Éric, Suis vraiment très heureuse d’être tombée sur votre blog. C’est une fort jolie synthèse de ce que j’ai hélas mis des années à appréhender. La médecine chinoise m’apporte un éclairage vraiment nouveau sur les mécanismes et comportements qui régissent notre organisme et le mettent à mal. Mon souci est que j’ai énormément de mal à faire le tri des milliers d’informations que j’absorbe chaque jour. J’ai en effet fait une poussée de sep en 2011, accompagnée de son petit cortège de petits bonheurs en tout genre, et je pense avoir accueilli à l’époque le diagnostic avec un peu trop de bienveillance. Je menais alors une vie un peu trépidante, et je voyais probablement la « une excuse » pour freiner ce rythme que je supportais de moins en moins. Depuis, soyons clair, ça ne m’amuse plus du tout, seulement voila, pour faire marche arrière… Galère… - Ok, je me suis crée une maladie toute seule comme une grande… Donc je dois pouvoir en guérir aussi, et là, vive la cueillette internet! Du cru, du cuit basse température, du cuit à 37°, supprimer les laitages, des jus de légumes (bio évidement), la foudre (si,si, ca guérit), le venin d’abeille, la psycho généalogie, le jeûne, l’hydrothérapie du colon, lavements au café, les purges, la chélation, silicium, sulfate de magnésium, Oméga 3, vitamine D, shitake, orties, Méditation, prière, yoga… Sans oublier une bonne psychanalyse ou une hypnose… La liste est sans fin et je ne peux pas tout faire. Que ne puis-je directement demander à mon foie, ma rate et ma vésicule: « mais qu’est ce que vous voulez les petits gars? ». Bon certes j’avance, en boitant mais j’avance. Je suis même partie aux Philippines voir un guérisseur… Il n’empêche qu’au final la panacée ce serait de faire parler les organes (comme le professeur joyeux – « moi la rate je vous parle »). Enfin bon je digresse. Mais en gros ma question pour un champion c’est: « comment mieux s’écouter ou comment faire preuve de plus de discernement afin d’offrir à son corps, ce qu’il nous hurle en permanence? » Exemple: comment choisir entre Dominique Guyaux guéri d’une sclérose en plaque grâce au crudivorisle (régime ancestral – vidéo tout à fait édifiante avec Thierry Casasnovas ou manger cuit et chaud a 37° pour pas fatiguer mon petit système digestif? C’est les vilaines bactéries qui me colonise qui me rongent ou cette vilaine colère sourde qui gronde en moi depuis l’enfance ( on dit bien malade des nerfs … Merci à l’avance. Déjà de me lire, car j’ai toujours du mal à faire court. Bonjour Valérie, Tout d’abord un grand merci pour votre partage! Je comprends complètement ce que vous dites! Il y a aujourd’hui des tonnes d’informations concernant la santé au naturel sur internet et il devient très difficile de les trier pour savoir lesquelles sont bonnes pour nous. C’est la raison principale pour laquelle j’ai créé ce blog afin de faire passer le message suivant: « Nous sommes tous différents! » Et même deux personnes atteintes de la même pathologie sont différentes. Leurs états énergétiques sont différents et les causes de leur pathologie sont différentes! Elles ont donc des besoins différents et n’auront donc pas recours aux mêmes thérapeutiques pour se guérir. La première chose à faire est effectivement de se mettre à l’écoute de nos organes pour comprendre ce dont ils réellement besoin et ne pas leur donner ce dont ils devraient avoir besoin en théorie! L’avis et l’aide d’un excellent praticien de médecine traditionnelle chinoise peuvent être très utile car d’une part il est objectif par rapport à nous et d’autre part il peut tout de suite voir et interpréter l’état énergétique de nos organes internes. A partir de là, il devient plus facile d’agir pour le bien-être de notre organisme. Je vous souhaite de tout cœur de retrouver la santé. Au plaisir d’avoir de vos nouvelles. Eric. Bonjour Eric, Je découvre toujours tes articles avec délice. Et celui-ci sur la colère me touche particulièrement. La colère est une émotion que j’ai longtemps cherché à refouler pour faire plaisir à ma mère. Merci au passage à la référence sur ton article sur l’Amour maternel, je découvre avec passion une partie de ta vie que je ne connaissais pas et dans laquelle je découvre beaucoup de résonance avec la mienne. Je me sentais hyper coupable à chaque fois que la colère explosait à l’intérieur de moi. J’ai appris bien plus tard qu’elle s’exprimait pour me faire prendre conscience que mon besoin d’intégrité n’était pas respecté. Jusqu’au jour où en lisant le livre d’Isabelle Filliozat « Je t’en veux, je t’aime ou comment réparer la relation avec ses parents », j’ai découvert que la colère était, non pas une émotion « coupable » mais une émotion salvatrice, exprimant un besoin en déséquilibre et de restauration de son intégrité. L’émotion est comme un indicateur du tableau de bord qui t’indique que ton réservoir de carburant (besoin à nourrir) est presque vide, que tu es sur la réserve et qu’il est temps d’aller à la station service (acte à poser pour rééquilibrer le besoin) pour faire le plein et éviter la panne sèche (dépression, burn-out…) 1ère révélation! J’ai vécu ma 2ème révélation sur la colère en lisant le livre de JJ Crévecoeur « Être pleinement soi-même » dans lequel il exprime le rôle régulateur du foie vis à vis de la colère. Je te fais un petit clin d’œil au passage. Il écrit que c’est un ostéopathe qui lui a expliqué qu’en médecine chinoise, le foie est le siège de la colère, mais que c’est aussi l’organe situé entre l’estomac et les intestins (p.108 et 109 de son livre). Extrait de ce passage pour les lecteurs et lectrices de ce commentaire: Quel est la signification symbolique de l’estomac et des intestins? L’estomac reçoit ce que nous avalons de l’extérieur, c’est à dire symboliquement tout ce que l’on nous a fait avaler, tout ce qu’on nous a dit qu’il fallait penser. Les intestins, les tripes, sont le lieu où nous ressentons. Si nous n’avions pas d’intestins, nous ne ressentirions rien. C’est là qu’on ressent la peur, la joie, la colère, la tristesse. Quand ce que l’on nous a fait avaler de l’extérieur n’est pas en cohérence avec ce que nous ressentons à l’intérieur. Nota: mon exemple personnel: je dis » J’ai mal » et mon parent me répond » Non, c’est faux, tu n’as pas mal, c’est de la comédie «. C’est comme s’il y avait un barrage, 2 niveaux d’énergie différents en présence: un niveau élevé et un niveau bas. Le niveau élevé est celui de l’intestin, le niveau bas est celui de l’estomac. Quel est l’organe qui va faire office de barrage, qui va devoir maintenir en permanence la tension entre 2 états énergétiques différents? Cet organe médian (ou médiateur, si l’on veut), est le foie. JJ Crévecoeur rajoute: A partir de cela, il est relativement aisé de comprendre pourquoi certains des participants à mes séminaires font une crise de foie. Pendant la formation, je leur dis: » Vous avez la permission d’exprimer vos émotions. Vous avez la permission de de dire et d’agir en fonction de ce que vous ressentez. » La tension présente au niveau du foie peut donc se libérer. Et cette libération de tension provoque une crise de foie. Les crises de foie apparaissent d’ailleurs souvent, non pas au moment où le foie se charge, mais au moment où il se décharge, soit parce que l’organisme n’en peut plus, soit parce qu’il y a une cure qui commence à s’opérer. C’est comme quand vous sortez une quantité effroyable de poubelles sur votre trottoir. On pourrait dire qu’il fait bien sale chez vous, et déclarer votre maison malade. En fait, votre maison n’est pas malade, elle est en train de se nettoyer….. Fin de l’extrait. Je t’envoie par mail le scan de ce passage et des pages qui suivent. Je pense, compte-tenu de ton ouverture, que cette vision des choses, très complémentaire à la tienne, va peut-être t’apporter une vision très bénéfique pour toi du rôle des émotions en général et de la colère en particulier. Un autre partage que j’ai à cœur de te faire sur le processus d’accueil de la colère, c’est cette vidéo de Nicole Le Moine, formée tout comme toi à la Médecine Chinoise Traditionnelle. https://youtu.be/rr3GWv7B2F4 Personnellement, je vais la réécouter encore et encore car, pour moi, malgré toute ma connaissance, ma culture depuis plus de 10 ans que je me passionne sur le sujet des émotions et toutes mes expérimentations sur l’accueil de mes colères, cette courte vidéo m’a mis une sacré claque et me montre que j’ai encore du chemin et des prises de conscience à faire! Avec Amour et Gratitude. Maxime Maxime Articles récents…101 idées souriantes… Mon cher Maxime, Un grand merci pour ton long commentaire qui complète parfaitement tout ce que je dis dans cet article sur la colère! Cette émotion est effectivement salvatrice et signe que l’organisme se libère. La contenir est souffrance, j’en sais quelque chose, mais attention à ne pas non plus rentrer dans un processus de colères à répétition et donc chroniques car c’est aussi un déséquilibre qui amène de la souffrance. Le but est comme toujours de rétablir notre équilibre intérieur et de retrouver l’harmonie avec soi-même et avec les personnes qui nous entourent Dans la paix du Cœur. Eric. Merci de ta réponse, mon très cher Éric! Elle me permet de compléter mon commentaire précédent. De mon point de vue, une fois que la prise de conscience du besoin à nourrir est faite, le processus tel que je le vis est d’aller « écouter » cette colère et de l’intégrer en conscience (libérer cette énergie bloquée dans mon corps). Comme ouvrir la soupape de la cocotte minute ou les vannes du barrage, si je reprend l’image du foie. Dans le cas du processus de colère à répétition, je pense qu’il n’y a pas de véritable processus de libération mais d’un leurre du mental qui se joue de nous pour continuer à se nourrir de notre énergie en rejouant encore et encore le cercle vicieux du schéma victime/bourreau/sauveur. C’est là encore où pour moi, être dans mon rôle d’observateur prend encore plus de sens pour déjouer ce piège et passer dans le rôle d’être créateur de ma vie. Avec gratitude. Maxime Maxime Articles récents…101 idées souriantes… Très bien mon cher Maxime! L’observation est en effet une extraordinaire façon de se libérer Mon dernier article sur la pleine conscience évoque justement cette pratique. Il sera publié en fin de semaine! Très belle journée. Amicalement Eric. Bonjour Eric Merci pour tes conseils qui me sont utiles afin de progresser. Ce matin, je ressentais au réveil une agitation intérieure et un stress au niveau de mes organes. Après ma séance matinale de Qi gong, j’ai retrouvé mon calme intérieur. Je sens que j’avance jour après jour quoique parfois c’est la rechute. Je recommence encore. En fait, je voudrais une fois pour toutes faire sortir ces colères et ces frustrations que je porte. Il y a-t-il une méthode simple pour celà. Merci d’avance pour ta réponse Gabriel C. Cher Gabriel, Je te remercie pour ton message qui me touche beaucoup! En finir une fois pour toutes avec la colère et la frustration n’est pas évident car le vase se remplit continuellement au fur et à mesure de l’existence. A ce jour, je ne connais que la méditation de pleine conscience qui permet de prendre suffisamment de recul vis à vis des évènements pour ne plus se laisser envahir par la colère et autres émotions du même genre. Je te souhaite le meilleur. A bientôt de te lire. Amitiés. Eric. De la steatose Nash je suis passée à la fibrose F4 les Hepatologue me font peur en disant que je vais tout droit vers cirrhose et cancer du foie. Il est vrai que j ai peur que personne ne m aide,que je vomis très souvent et que je ne sais pas libérer les émotions et que je me laisse mourir perdue abandonnée en montagne sans rien. Qui peut m aider svp sur la Savoie. Merci. c philippe2003@aol.com merci tellement à l avance. Chantal. Bonjour Chantal, Le meilleur praticien de MTC que je connais dans votre région s’appelle Sébastien Hantz. Il est à Annecy. Son numéro: 04 50 67 20 85. Tous mes plus fortes énergies de guérison vous accompagnent. Eric. Merci encore pour cet article qui a répondu à bons nombres de mes questions. J’ai 27 ans et commence tout juste à faire le lien entre mes émotions et pbs de santé. Pour ma part cela se manifeste par des pbs de peaux ( eczema ) et des pétales de plomb assez récurrents. Je suis d’une nature profondément introvertie et j’ai toujours eu du mal à verbaliser mes ressentis et mes besoins. Cela vient d’une éducation bâclée, ou j’étais laissé de côté et ou personne n’a pris en compte mes besoins légitimes d’écoute et de tendresse. J’ai à cœur de m’en sortir, car je mérite comme tout à chacun d’accéder à un mieux-être pour moi et les gens que j’aiment. J’aurais aimé que vous me conseillez un bon médecin de médecine chinoise car étant de nature suspicieuse j’ai du mal à me lancer seule.. Merci pour votre retour Respectueusement Manon. Bonjour Manon, Merci beaucoup pour votre partage Je comprends votre frustration qui est en fait de la colère refoulée. Je vous souhaite grandement de vous en libérer pour enfin Vivre. Si vous habitez en France, vous pourrez trouver un praticien de médecine chinoise sérieux en consultant l’annuaire de l’UFPMTC. Belle journée à vous. Au plaisir de vous lire. Amicalement Eric. Bonjour Éric, merci pour cet article si riche de sens. Il tombe à pic. Moi qui souffre tous les mois de règles tellement douloureuses je sens bien au fond de moi qu’il y a des choses à régler et qui sont coincé là dans mon ventre. Un ventre qui m’a depuis si longtemps fait souffrir (intolérance alimentaires, règles trop douloureuses, difficulté à digérer, difficulté à tomber enceinte) bref il s’en passe des choses dans ce ventre tantôt aimé mais si souvent détesté. Je me dis qu’il est temps que je me tourne vers quelqu’un qui saura m’écouter et qui me permettra de lâcher tout ce qui doit l’être …j’ai hâte de pouvoir rencontrer cette personne. Je suis persuadée que la MTC peut faire des merveilles c’est une médecine tellement plus humaine que la médecine de chez nous. Il faut aller à la source pour pouvoir espérer guérir. Bravo pour vos articles et surtout pour votre parcours. Amour et Paix. Merci Lili Comme je vous comprends! Notre ventre contient tellement d’émotions diverses et de traumatismes que nous y avons enfoui par peur de souffrir ou de faire souffrir. Bon courage dans votre chemin de libération! Je serai heureux d’avoir de vos nouvelles. A bientôt. Meilleurs sentiments du Cœur. Eric. Bonjour, Je suis ravie d’être tombée sur ce témoignage et diverses réponses m’ont été apportées en lisant tout ceci. Je pense que je suis dans l’énergie du foie qui fonctionne trop avec des bouffées de chaleur d’où un sommeil perturbé depuis de longs mois et de la colère qui ne passent pas. Je me rends compte que j’ai vraiment de plus en plus de colère et je tourne en rond. Qui dois-je consulter pour m’aider à résoudre ces problèmes? Je viens de lire que l’aide pouvais venir du décodage biologique car il y aurait un manque et en fait en y pensant j’ai plein de manques qui sont en moi car je n’ai pas réussi à les extraire de moi. Pouvez vous m’aider de quelques moyens que se soient, soit en me donnant des conseils, soit en me donnant des adresses de praticiens? En tous les cas merci de votre aide future et présente par un tel article. Bonjour Myrtilles, Merci beaucoup pour votre commentaire. Effectivement, tout cela peut venir de déficiences qui n’ont pas été comblées! Et la médecine chinoise et le décodage biologiques peuvent être des aides précieuses. Bon courage dans vos recherches d’un praticien. Juste pour info, je vais très bientôt ouvrir des sessions de coaching individuel à partir de ce site. Cela pourra peut-être vous intéresser. A très bientôt. Amicalement Eric. bonjour, je viens de lire tout ce que vous avez écrit. C est un espoir qui s ouvre pour moi, je suis en dépression depuis toujours, hyperemotive, psychologiquement fragile, j ai toujours été en recherche d amour que je n ai pas du avoir étant petite, avec son cortège de souffrances et d une vie qui devient trop compliquée.,divorce et rupture avec ma famille qui ne me comprend pas……peur de tout y compris de mon père (qui n est plus la) peur de manquer de tout…… J ai 63 ans; pourrais je sourire un jour, être bien dans ma peau. J habite le 89 quelqu un pourrait il me venir en aide, j en ai tellement besoin.

boisson pour eliminer la graisse ventre

Association des Malades des Vaisseaux du Foie. Navigation. Téléchargements. Le TIPS. De nombreux patients atteints de maladie des vaisseaux du foie nécessitent la pose d'un TIPS. Nous sommes également nombreux à nous interroger sur ce que recouvre cette intervention. L'AMVF a donc décidé de porter à votre connaissance les informations indispensables pour comprendre ce traitement. A notre demande, notre Conseil Scientifique, présidé par le PR. Dominique VALLA a adapté, au syndrome de Budd-Chiari, le document d'information générale sur le TIPS élaboré par le Dr J.M. Perarnau (CHRU de TOURS). L'équipe de l'AMVF. Le TIPS. SHUNT PORTO-CAVE INTRA-HEPATIQUE INFORMATION AUX PATIENTS atteints d'une maladie vasculaire du foie. Pour comprendre le traitement que nous allons vous proposer, il est nécessaire de connaître les mécanismes qui produisent les complications de votre maladie. Que se passe-t-il? - Le sang issu du gros intestin, de l'intestin grêle, de l'estomac et de la rate est acheminé jusqu'au foie par un ensemble de veines appelé système porte. Ce système finit en une grosse veine appelée veine porte. - La veine porte pénètre dans le foie, en se divisant en deux branches droite et gauche, puis en de multiples ramifications qui permettent de véhiculer le sang vers les cellules du foie afin qu'il y soit remanié. - En aval de ces cellules, de multiples ramifications récupèrent le sang pour le conduire à d'autres veines appelées veines hépatiques qui ramènent le sang vers la veine cave, le coeur et la circulation générale. Du fait de l'obstruction des veines hépatiques, le sang a beaucoup de difficultés à traverser le foie. Le sang reste propulsé par le coeur et les artères dans les veines abdominales. De ce fait, la pression dans la veine porte et ses branches augmente. Cette augmentation de pression est appelée hypertension portale. C'est cette augmentation de pression qui est responsable de complications dont vous avez pu souffrir. Pour aller plus loin sur la vascularisation de notre foie. Quelles sont les complications? - D'hémorragies digestives: Du fait de l'augmentation de la pression dans le système porte des connexions se forment avec les autres systèmes veineux restés à pression normale: celui de la veine cave supérieure ramenant le sang de la partie supérieure du corps, et celui de la veine cave inférieure, ramenant le sang de la partie inférieure du corps. Ces connexions se forment particulièrement au niveau des veines de l'estomac et de l'œsophage. Ces veines se dilatent et forment des varices semblables à celles des veines des jambes dont souffrent banalement de nombreuses personnes. Ces varices de l'estomac ou de l'oesophage peuvent se fissurer lorsque la pression est importante, et être responsables d'hémorragies digestives parfois graves. Les traitements habituels des varices de l'œsophage sont de deux types: les médicaments béta bloquants qui diminuent la pression dans les varices et la ligature des varices grâce à une endoscopie. Toutefois l'échec des médicaments béta bloquants et/ou des ligatures peuvent conduire à proposer un TIPS. - D'ascite: Les veines ne sont pas comme des tuyaux d'arrosage mais elles sont poreuses. Lorsque la pression augmente dans les veines du foie ou de l'abdomen, les globules sanguins restent emprisonnés dans les veines; en revanche, le liquide du sang peut transpirer au travers des parois des petits vaisseaux sanguins et se collecter dans l'abdomen qui va alors se gonfler d'eau: il s'agit de l'ascite. Comme nous venons de le voir, la cause de ces deux complications est en majeure partie la trop grande pression qui règne dans le système porte et le foie. Nous vous proposons de traiter radicalement cette augmentation de la pression portale par la réalisation d'une dérivation qui mettra en communication directe la veine porte qui entre dans le foie, et la veine cave inférieure qui draine le sang du foie. Cette dérivation permettra au sang de contourner librement l'obstacle que représente l'obstruction des veines hépatiques. Pour cela, une intervention radiologique (non chirurgicale) a été mise au point. On la nomme shunt porto-cave intra-hépatique, ou TIPS, acronyme de son appellation anglaise (Transjugular Intrahepatic Portosystemic Shunt) Cette technique a été mise au point en Europe grâce à la collaboration de deux centres, l'Hôpital Universitaire de Fribourg (Professeur RÖSSLE) et le C.H.R. de Metz (Docteur PERARNAU actuellement au CHRU de Tours). La technique: comment cela se passe? La pose d'un TIPS s'effectue sous anesthésie générale en salle de radiologie vasculaire. Un tube d'environ trois millimètres de diamètre est inséré dans votre veine jugulaire droite au niveau du cou. - A l'intérieur de ce tube muni d'une valve un autre tube plus long est glissé jusqu'à la veine cave inférieure, au niveau de l'abouchement des veines hépatiques (qui sont obstruées dans le syndrome de Budd-Chiari). - Au travers de ce tube, une longue aiguille est introduite. Aidé par un examen échographique, l'opérateur peut piquer dans la veine porte, au niveau de l'une de ces branches à l'intérieur du foie. - Une fois la ponction de cette branche de la veine porte réussie, un fil métallique est inséré dans la veine porte. Il va servir de guide. - Une radiographie avec injection d'iode permet de voir la veine porte. Des mesures de pression dans la veine porte et dans la veine cave sont effectuées. - Ensuite un ballonnet de 7mm est utilisé pour dilater le trajet de l'aiguille dans le foie entre la veine cave et la branche de la veine porte qui a été ponctionnée. Ce trajet est ensuite appareillé par des prothèses tubulaires en grillage métallique habillé ou non de Téflon appelées STENT qui permettent d'éviter que le tunnel créé par le ballon dans le foie ne s'effondre à la longue. Ce nouveau conduit sanguin permet de corriger l'excès de pression portale. Cette correction est vérifiée par une nouvelle mesure de pression. - Le diamètre du STENT est adapté de manière à ce que la pression dans la veine porte dépasse de moins de 10mm de mercure la pression dans la veine cave. Pendant la procédure un antibiotique est administré pour éviter tout risque d'infection. Un médicament inhibant la coagulation du sang (de l'HEPARINE) est également injecté au cours de la procédure pour éviter tout risque de formation d'un caillot dans le STENT qui vient d'être inséré dans le foie. - Enfin, un médicament pour uriner (LASILIX) est fréquemment utilisé pour diminuer dans les veines et dans le cœur la pression qui peut s'élever une fois le TIPS ouvert: en effet l'ouverture du TIPS va ramener dans la circulation générale tout le sang qui était coincé sous le foie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle lors des examens préparatoires nous examinons attentivement votre cœur (échographie cardiaque, électrocardiogramme) vos capacités de coagulation (prises de sang) et la situation locale (échographie-doppler: c'est à dire mesure des flux de sang dans les vaisseaux par une méthode d'échographie). Toutes ces mesures nécessitent environ 48 heures d'hospitalisation avant le geste. Pendant ces 48 heures vous rencontrez également un médecin anesthésiste qui va s'assurer qu'une anesthésie est possible. Après l'intervention vous serez peut être conduit en unité de soins intensifs pour la surveillance. Un appareil mesurera régulièrement votre pouls, votre tension, l'oxygène dans votre sang ainsi que la quantité d'urine émise. Vous recevrez de l'eau et des médicaments (anticoagulants, antibiotiques) par perfusion d'une veine du bras. Un examen par échographie-doppler sera effectué dans les jours qui suivent le TIPS afin d'évaluer son fonctionnement. Votre sortie sera possible si, après quelques jours, les résultats sont satisfaisants. Un suivi sera effectué tous les trois mois pendant les deux premières années, puis ensuite tous les six mois. En cas de mauvais fonctionnement du TIPS constaté lors de l'un de ces contrôle une procédure de dilatation peut-être décidée. Ce geste simple n'a jamais occasionné de complication. Il nécessite une anesthésie d'un quart d'heure à une demi-heure pendant laquelle on réalise soit une simple redilatation au ballon de votre TIPS soit la pose d'une nouvelle prothèse. Dans ce cas, la surveillance à l'hôpital est beaucoup plus courte que lors de la procédure initiale. Quelles sont les possibles complications de ce geste? Il faut distinguer les complications pouvant survenir au cours du geste ou dans ses suites immédiates, des complications à long terme. COMPLICATIONS AU COURS DU GESTE: Les complications de la méthode sont rares dans une équipe ayant une grande expérience. Toutefois il peut se produire: -Comme vous le savez nous passons par la veine jugulaire droite pour atteindre les veines du foie. La ponction de cette veine peut être source de complications telles qu’hématome plus ou moins important ou la ponction accidentelle de l’artère carotide qui se trouve être à côté et dans ce cas l’hématome peut être plus important ou justifier d’un geste chirurgical visant à fermer le point d’entrée. - L'impossibilité à atteindre une branche de la veine porte ou à la pénétrer avec l'aiguille conduisant à l’échec de la procédure. - Une obstruction par caillotage immédiat ou rapide du trajet (tunnel) créé dans le foie. Elle est en général reconnue dès le contrôle du lendemain, et traitée immédiatement par une manœuvre de dilatation ou par une dissolution du caillot au moyen d'un médicament appelé thrombolytique. - Un hématome dans le foie lorsque la ponction par l'aiguille lors de la création du trajet rencontre une petite artère. - Enfin, au cours de l'intervention, un conduit biliaire peut-être touché ou être mis en communication avec un vaisseau sanguin ce qui a pour effet de créer ce que l'on appelle une hémobilie (sang dans la bile). Cette hémobilie est en général sans conséquence toutefois elle peut expliquer un épisode de jaunisse, de douleurs du côté droit. Elle s'arrange en général toute seule après l'arrêt des médicaments visant à fluidifier le sang. Parfois une désobstruction des voies biliaires au moyen d’une endoscopie de l’estomac et du duodénum (où s’abouche le conduit biliaire principal) est nécessaire, mais quelque fois cette complication peut conduire à une reprise radiologique ou une opération chirurgicale. - Une autre complication peut-être la survenue dans les suites immédiates d’une insuffisance hépatique aiguë heureusement rare (0,5%) qui peut nous obliger à refermer le shunt.(source Centre de Réference ) Dans tous les cas de complication vous serez informé de la nature de la complication, de ses conséquences, et de la réalisation éventuelle de gestes complémentaires. COMPLICATIONS A PLUS LONG TERME. Elles peuvent être: - L'obstruction du TIPS: pour des raisons qui nous échappent souvent, un rétrécissement peut se produire à n'importe quel niveau du TIPS. Son fonctionnement en est évidemment perturbé mais l'échographie ou la mesure des pressions sanguines dans le TIPS permettent habituellement de s'en apercevoir avant que ne reviennent des symptômes. Cette anomalie est dépistée par les échographies régulières et peut conduire en cas de rétrécissement suffisamment important à la décision d'une procédure de dilatation (cf. ci-dessus). - L'encéphalopathie hépatique. Elle résulte de la non absorption immédiate par le foie des substances produites par l'intestin (en particulier l'ammoniaque) en raison de la présence du TIPS. De ce fait des substances, qui ne parviennent normalement qu'en quantités infimes au cerveau, y arrivent en quantités conséquentes. Pour des raisons qui nous échappent, et de façon imprévisible, certaines personnes ne supportent pas la quantité accrue de ces substances. Des troubles peuvent alors apparaître. Ce sont au début de simples trous de mémoire, des difficultés à s'endormir accompagnées d'une somnolence le jour, d'une inversion du rythme du sommeil, ainsi que des tremblements. Lorsque ces troubles sont plus sévères, ils consistent en une difficulté à reconnaître la date ou le lieu. Lorsque ces troubles sont encore plus graves, un endormissement excessif, voire un sommeil profond anormal (coma) peuvent survenir. A la fin de ces épisodes, le fonctionnement du cerveau, redevient complètement normal car le cerveau n'est pas lésé. Des épisodes aigus, c'est à dire d'une durée de 24 à 48 heures, peuvent se voir principalement pendant la première année après la pose du TIPS. Ce n'est que chez environ 8 % des patients que ce type de manifestation peut devenir chronique et nous conduire à proposer soit de rétrécir le TIPS soit de l'obstruer définitivement. Source: Centre de réference des Maladies des Vaisseaux du foie.

comment faire regime avec le choux black

Régule la production du cortisol, pour réduire les fringales et apaiser les crises de boulimie.

L’histiocytose langerhansienne, une maladie rare. Dr Jean Donadieu. L'existence des maladies rares pose un problème de société très souvent mal appréhendé par le public et les autorités. 6 à 8 % de la population, soit environ 4 millions de personnes en France, sont atteintes d'une maladie rare. Compte tenu de leur rareté, et donc du manque d'expérience et d'information des praticiens, leur diagnostic n'est pas toujours évident. L'histiocytose langerhansienne, bien que répertoriée depuis longtemps sous des noms variés, reste encore à ce jour, peu ou mal connue. Il est d'autant plus important de la faire connaître des praticiens non-spécialistes que la précocité de son diagnostic est un facteur essentiel au succès de son traitement. Le Groupe d'Etude des Histiocytoses (G.E.H.), créé en 1995, regroupe des médecins et des biologistes français spécialistes de cette maladie rare. L'un d'entre eux, le Docteur Jean Donadieu, est pédiatre au service d'hémato-oncologie du Professeur Leverger à l'hôpital Trousseau. Membre fondateur du G.E.H. dont il fut Président de 1995 à 2001, il assure aujourd'hui, au sein du bureau de cette association de chercheurs français, la coordination du registre des patients. Il participe également aux activités de l'association internationale Histiocyte Society dont il est membre du bureau. Il a bien voulu répondre aux questions que l'Association Histiocytose France (A.H.F.) lui a posées sur cette maladie rare. La maladie. Le nom. Histiocytose désigne une maladie correspondant à une prolifération d'histiocytes, cellules ayant la forme de macrophages (catégorie de cellules du système immunitaire), quel que soit l'organe atteint. Langerhansienne qualifie le type de cellules d'aspect macrophagique impliqué dans la maladie. Dans le cas de l'histiocytose langerhansienne (H.L.), les cellules pathologiques sont des cellules de Langerhans localisées, à l'état normal, au niveau de la peau, mais qui dans la situation de la maladie H.L., se localisent parfois dans d'autres organes et sont responsables d'une série de désordres. Ce nom a lui-même toute une longue histoire. D'autres noms ont été utilisés et le sont parfois encore: Granulome à éosinophiles désigne une tumeur des os dont l'aspect histologique est associé à des cellules de Langerhans et à de nombreuses cellules réactionnelles, particulièrement des polynucléaires éosinophiles. La maladie de Hand-Shüller-Christian, du nom des trois médecins qui l'ont décrite, est une forme clinique que l'on rencontre chez l'enfant après un an. Cette forme associe des tumeurs osseuses (granulome à éosinophiles), localisées au niveau du crâne, à un diabète insipide et une exophtalmie (yeux semblant sortir du crâne). La forme de Letterer-Siwe est une forme du nouveau-né décrite par deux médecins dans les années 20. Cette forme comporte une atteinte hématopoïétique de la moelle osseuse, des os, du foie, de la rate. C'est une forme très sévère qui met en jeu la vie de l'enfant en l'absence de traitement. La forme de Hashimoto-Pritzker correspond à une forme cutanée pure du tout petit enfant. Elle est réputée être régressive spontanément. Ces entités diverses ont été rassemblées en 1953. Il s'avère en effet que celles-ci, très différentes dans la présentation clinique, présentent toutes un aspect identique sur le plan tissulaire, c'est-à-dire une accumulation d'histiocytes. Dans la mesure où le type d'histiocytes impliqués n'était pas déterminé, ces entités ont été désignées par le terme Histiocytose X (histiocytes d'origine inconnue). En 1973, des chercheurs français, M me Basset et M. Nezelof ont rattaché cette maladie à une cellule de la peau, la cellule de Langerhans, qui porte le nom d'un médecin allemand, Paul Langerhans; il l'avait décrite dans les années 1870. C'est, à l'état normal, une cellule localisée dans la peau qu'il avait rattachée initialement au système nerveux, en raison de sa forme: en effet, elle présente normalement des ramifications - comme de multiples bras - (morphologie dendritique, du grec dendron, arbre). On a compris que cette cellule de Langerhans était vraiment le cœur du problème dans différentes entités. D'où le nom d' Histiocytose langerhansienne. Localisations. La localisation la plus fréquente est osseuse. Dans les os, le symptôme qui conduit à découvrir cette maladie est la douleur, ou parfois des fractures dites pathologiques parce que survenant sans effort particulier. Dans ce cas, la maladie au niveau des os est caractérisée par une image radiologique très particulière qu'on appelle une lacune osseuse et qui ressemble à un trou dans l'os. C'est la première localisation par la fréquence. La localisation qui vient au deuxième rang, par la fréquence, se situe au niveau de la peau. L'atteinte cutanée peut présenter plusieurs aspects. Le plus fréquent est constitué par des croûtes de lait sur le cuir chevelu des nouveau-nés. Elle peut aussi prendre la forme d'une éruption parfois dite pétéchiale: de petits points violacés sont répandus sur la peau. On peut encore trouver un aspect de pseudo varicelle (bien entendu non liée au virus de cette maladie). Dans les autres organes, la maladie s'exprime de façon tout à fait différente. Par exemple, au niveau du poumon, elle peut se manifester par une gêne respiratoire, et en radiographie par ce qu'on appelle un infiltrat (lésion pulmonaire très diffuse) ou par des bulles. Si elle atteint le foie, elle entraîne des dysfonctionnements de cet organe, et son grossissement décelable à la palpation. Elle peut se manifester au niveau de la moelle des os. Elle peut se localiser au niveau du système endocrinien, avec en particulier une entité appelée diabète insipide. Il s'agit d'un manque de contrôle de la perte urinaire d'eau avec compensation par des boissons abondantes, ou, en jargon médical une polyurie-polydipsie, n'ayant rien à voir avec le diabète sucré dû à un manque d'insuline. Les localisations neurologiques sont exceptionnelles. Elles présentent soit un aspect de tumeurs cérébrales (de "boules" dans le cerveau); soit des aspects considérés comme dégénératifs, avec en particulier un syndrome cérébelleux entraînant un problème de coordination de la statique, de la marche (comme dans un état ébrieux). Globalement, la plupart des localisations sont uniques (celles de l'os et de la peau en particulier). Mais pour chaque personne impliquée, cela peut être différent. Il y a quelques formes où la maladie atteint plusieurs organes. On les dit multisystémiques. Ces formes posent avec le plus d'acuité le problème du traitement, car la maladie peut alors être dangereuse pour la santé de l'enfant, et parfois même pour sa vie. Nombre de cas en France. Cette maladie peut atteindre les adultes. Des enfants ont atteint l'âge adulte avec cette maladie et continuent d'avoir des localisations. C'est un tout petit nombre, mais ça existe. Il y a aussi les adultes qui déclenchent une maladie en tout point similaire à celle de l'enfant. Il y a enfin une forme de l'adulte qui est tout à fait remarquable parce que très liée au tabac. Le tabac a beaucoup d'inconvénients; mais en plus, certaines personnes ayant probablement une susceptibilité à le faire, présentent une atteinte pulmonaire caractérisée par une gêne respiratoire, par des accès de toux, par ce qu'on appelle des pneumothorax (présence d'air dans la plèvre) et des douleurs. Origine de la maladie. L'origine virale a été suspectée depuis le début de la description de la maladie. Un des arguments en faveur de cette hypothèse tient à la fonction immunitaire des cellules de Langerhans qui constituent un des premiers maillons de la défense anti-infectieuse (ce sont des cellules dites présentatrices d'antigène). Mais malgré les très nombreux travaux effectués, aucune infection virale n'a été mise en évidence de façon récurrente chez ces patients. Diagnostic. Prise en charge et traitements. La prise en charge. La difficulté suivante est de décider d'un traitement particulier. Je pense surtout à la chimiothérapie (types de traitements usuellement utilisés contre le cancer). Quand on a recours à ce type de médication, ces enfants ou ces adultes vont consulter des services de cancérologie. Mais ce n'est pas pour autant que cette maladie est un cancer. Ces services sont amenés à voir et à traiter les formes les plus sévères, qui mettent parfois en jeu la vie des enfants, cette maladie étant, avant tout, une maladie de l'âge pédiatrique. Les traitements. Pour entrer dans le détail, c'est une maladie très hétérogène, qui peut atteindre de très nombreux organes; qui a une évolution très variable d'une personne à l'autre, d'un enfant à l'autre. La première considération importante, c'est que le traitement doit être adapté à la sévérité de la maladie et à son profil évolutif. Cela explique que souvent la première étape du traitement est une étape d'observation et d'attente. Ceci est peut-être un peu difficile à accepter quand on est patient, mais cette étape est indispensable parce qu'il y a des formes qui peuvent auto-involuer ou s'arrêter toutes seules. Quand un traitement s'avère nécessaire, il doit être proportionnel à la gravité de la maladie. Il faut donc vraiment réfléchir au cas par cas; ou du moins essayer de faire des catégories de patients à traiter de façon un peu homogène, tout en tenant compte de la gravité potentielle de chaque cas. Le schéma thérapeutique doit associer différentes approches: Pour la peau, on utilise une chimiothérapie spécifique qui consiste en l'application de caryolysine. C'est un traitement qui rend de grands services pour les lésions cutanées. Dans les formes vraiment agressives de la maladie, on envisage des associations de médicaments. Parmi ces médicaments, on retrouve de façon presque obligatoire deux médicaments, la cortisone ou les dérivés de la cortisone; et la vinblastine - qui est un alcaloïde -, médicament dérivé d'une plante, la pervenche de Madagascar. Cette vinblastine a été synthétisée et expérimentée pour la première fois dans les années 60. On a donc assez de recul pour savoir que ce médicament est en général parfaitement toléré, qu'il n'est pas dangereux sur le long terme, qu'il a quelques effets secondaires à court terme qu'on peut maîtriser. Il est donc possible de l'utiliser assez facilement chez les enfants et pendant tout le temps qu'il faut pour traiter et venir à bout de cette maladie. Des traitements de deuxième ou troisième ligne sont à mettre en œuvre si l'on voit que la deuxième approche n'est pas suffisante. On entre ici dans des détails que je ne développerai pas. En résumé, le traitement, si la décision d'abstention thérapeutique n'est pas retenue, sera soit un traitement local par caryolysine, soit un traitement par vinblastine et corticoïde de première intention; ensuite, il faudra voir en fonction de la réponse et de l'évolution sous ces traitements. La recherche clinique. Une fois ce travail préliminaire effectué, il est possible d'orienter le traitement de façon la plus rationnelle possible compte tenu de ce que l'on sait aujourd'hui. Peut-être y aura-t-il un jour des techniques pour orienter rapidement le traitement. Mais aujourd'hui, on se sert des éléments recueillis par l'examen clinique (l'observation de l'enfant) et par des examens complémentaires: scanners, éventuellement IRM, et différentes prises de sang. En fonction de ces éléments, on stratifie, on organise le traitement selon différents groupes de patients; on décrit deux groupes ou trois groupes de patients. Pour certains, on décide de ne rien faire, et on observe. Il s'agit en général de formes osseuses isolées. Il y a des formes intermédiaires où l'on voit que la maladie est quand même assez active, en particulier dans les formes osseuses où plusieurs os sont atteints; ou des formes osseuses qui menacent éventuellement l'œil ou la colonne vertébrale. Dans ces cas-là, on met en route un traitement, mais d'intensité modérée. Puis, il y a les formes les plus sévères d'emblée qui sont les formes du tout petit enfant où existe une atteinte du poumon, du système sanguin. Ces atteintes sont potentiellement graves pour l'enfant. Pour ces cas-là, on a intérêt à mettre en route sans délai un traitement assez vigoureux. La loi Huriet. Les partenaires de la recherche. La Société française des cancers de l’enfant. Le Groupe d'Etude des Histiocytoses (G.E.H.) La Société histiocytaire (Histiocyte Society) La recherche fondamentale. Elle avance mais très lentement pour plusieurs raisons liées à la maladie elle-même. Usuellement plusieurs moyens existent pour faire progresser les connaissances sur les maladies. Un des moyens est le modèle animal de la maladie qui correspond exactement à la maladie humaine. Mais cela n'est pas réalisable dans le cas de l'histiocytose. L'autre moyen est la culture des tissus porteurs de la maladie; mais en raison de contraintes biologiques, nous n'arrivons pas à reproduire cette maladie en éprouvette. On est donc obligé d'avancer sur des prélèvements faits lors du diagnostic. Cela nous oblige à travailler sur de toutes petites quantités de tissus. Il faut avec cela essayer de débobiner tous les fils de cette maladie. Ce n'est pas quelque chose de très simple. Et ce l'est d'autant moins que cette maladie étant rare, ces prélèvements sont dispersés. Il y a donc toute une série de problèmes d'ordre logistique à résoudre avant de commencer à réfléchir sur le fonctionnement de cette maladie. En 2005, les travaux de recherche fondamentale se sont fédérés, avec le réseau de recherche clinique pour un projet dénommé EPILCH2005. Il associe le réseau clinique (c’est-à-dire le registre des patients), et 3 équipes de recherche, une d’épidémiologie (registre des leucémies et lymphomes de l’enfant), une de virologie (Unité Inserm, Madame Joab, Hôpital Saint-Louis) et une d’immunologie et de génétique impliquée dans des travaux sur les cellules dendritiques (Unité Avenir Inserm, Laboratoire d’Anapath, Docteur Geissmann, Hôpital Necker). Ce projet de 3 ans est financé par le GIS maladies rares et des fonds de l’Agence Nationale de la Recherche. Il vise à connaître les déterminants de l’apparition de l’histiocytose. Impact de la recherche sur la cellule de Langerhans. Dans les faits, le système immunitaire suppose une coopération de ces différents acteurs. En particulier, la défense immunitaire spécifique (assurée par les lymphocytes) suppose une mise en action d'une partie du système immunitaire non spécifique. Celle-ci est constituée par les cellules dites présentatrices d'antigène; ce sont très précisément les cellules dites dendritiques, dont font partie les cellules de Langerhans. L'importance de ces cellules présentatrices d'antigène a été longtemps ignorée car elles sont difficiles à étudier. Mais il s'avère qu'elles ont une part importante dans plusieurs situations, par exemple dans la défense contre les infections par certains microbes comme la tuberculose, mais aussi dans le cancer. Il se trouve que l'histiocytose langerhansienne est pratiquement la seule maladie humaine de ce système cellulaire. Arriver à comprendre cette maladie représente un outil fort utile pour comprendre la biologie de ces cellules et les moyens de les réguler, dans le cas de l'histiocytose langerhansienne, mais aussi, pourquoi pas, dans d'autres circonstances bien plus fréquentes comme la défense immunitaire anticancéreuse par exemple. L'impact potentiel de la compréhension de ce type de maladies apparaît donc assez large. Cellule de Langerhans. En 1868, Paul Langerhans décrit des cellules de la peau, pourvues de ramifications ou dendrites. de Langerhans" width="425" height="303" /> Agé de 23 ans au moment de la publication de cet article, il pensait que ces cellules étaient des cellules nerveuses, et ce n'est que 50 ans après que ces cellules ont été rattachées au système immunitaire.