boissons amincissantes maison kitsune clothing


Maladies-Orphelines.fr. Le site d'informations dédié aux maladies rares. La maladie de Wegener. La maladie de Wegener appelée également la granulomatose de Wegener est une maladie auto-immune. Les premiers symptômes furent décrits par Friedrich Wegener scientifique allemand en 1939. Qu’est ce que la maladie de Wegener. La maladie de Wegener est une vascularite c’est-à-dire une inflammation des vaisseaux sanguins. Dans la maladie de Wegener ceux sont les petits et moyens vaisseaux qui sont atteints et parallèlement il y a une granulomatose c’est-à-dire un amas de cellules sous la peau qui forme comme des petites bosses. C’est une maladie qui peut toucher tout le monde mais qui est très rare, son incidence est de l’ordre de 2 personnes sur 100 000, touchant plus particulièrement les hommes entre 40 à 50 ans dans les pays du nord. Plus rare chez les enfants elle peut néanmoins atteindre les personnes de tous âges. Elle peut toucher toutes les parties du corps mais ceux sont les reins et les voies respiratoires qui sont les plus touchés. C’est une maladie dont on ne connait pas la cause, elle est auto-immune c’est un disfonctionnement du système immunitaire qui attaque ses propres cellules. Diagnostics et symptômes de la maladie de Wegener. C’est une maladie dite systémique, c’est-à-dire qui peut atteindre de nombreux organes, d’où une grande variété de symptômes, qui pourront différer d’un patient à l’autre. Pour les symptômes plus généraux: – Douleurs musculaires – Douleurs articulaires – Fièvre légère – Fatigue générale – Perte d’appétit – Perte de poids. Selon les organes qui sont atteints on aura des symptômes différents Symptômes ORL. – Saignement du nez – Surdité – Rhinite – Ecoulement nasal incessant – Sinusite – Etc… Symptômes rénaux. – Urine de couleur anormale – Inflammation des pieds – Urine mousseuse – Insuffisance rénale – Hypertension artérielle. Symptômes pulmonaires. – Inflammation des poumons – Douleurs dans la poitrine – Toux – Essoufflement – Crachats de sang – Etc.. Symptômes neurologiques. – Fourmillements dans les membres – Baisse de sensation au toucher – Baisse de force musculaire – Etc… Il est évident que devant le nombre de symptômes possibles, le diagnostic n’est pas toujours simple à établir on aura souvent recours à un scanner, une biopsie, une radiographie des poumons et bien évidemment des analyses biologiques notamment pour rechercher un certain type d’anticorps les ANCA. Evolution et complications éventuelles de la maladie de Wegener. Compte tenu du fait qu’elle touche des organes vitaux tels que reins, cœur, poumons, si la maladie n’est pas soignée elle peut avoir de très graves conséquences et le décès est probable. Mais les nouveaux traitements s’avèrent efficaces dans plus de quatre vingt pourcents des cas. Traitement de la maladie de Wegener ou de la granulomatose de Wegener. C’est essentiellement une corticothérapie associée à un traitement à base d’immunosuppresseur qui permet d’obtenir la rémission de la maladie dans la plupart des cas. Il y aura d’abord un traitement d’attaque à plus forte dose, suivi ensuite d’un traitement d’entretien. La plupart du temps les patients réagissent bien au traitement et ont donc un bon pronostic. En parler c'est aussi aider les malades. Faîtes découvrir cette maladie à votre entourage en partageant cette page:

finir de perdre sa graisse abdominale images

Thrombose veineuse. AUTEURS. ADAPTATION / VALIDATION. Sommaire. La thrombose est la conséquence d'un caillot de sang qui bloque la circulation sanguine dans une veine. Elle se manifeste par des douleurs du membre atteint, avec ou sans gonflement. Brève description. La thrombose veineuse est la formation d’un caillot de sang dans une veine, ce qui a pour effet d’empêcher, partiellement ou complètement, la circulation du sang vers le cœur. Dans le langage courant, on parle souvent de phlébite, mais ce terme correspond en réalité à une inflammation d’une veine le plus souvent superficielle. La thrombose peut survenir dans n’importe quelle veine du corps, mais elle est toutefois plus fréquente au niveau des membres inférieurs. On distingue la thrombose veineuse superficielle de la thrombose veineuse profonde qui est une affection plus grave. Comme leurs noms l'indiquent, la thrombose superficielle touche les veines qui se trouvent près de la surface de la peau, tandis que la thrombose profonde touche le système veineux profond. La thrombose veineuse profonde, si elle n’est pas diagnostiquée ou traitée rapidement peut avoir de graves conséquences. Un fragment de caillot sanguin peut alors migrer vers le poumon et donner lieu à une embolie pulmonaire qui peut être mortelle. La thrombose veineuse superficielle est moins grave. Elle ne doit cependant pas être banalisée, car elle peut, à terme, évoluer vers une thrombose profonde. Symptômes. La thrombose veineuse profonde s’accompagne souvent de douleur (comme un engourdissement ou une lourdeur). Ceci est du à la mise sous tension du muscle à cause de la stagnation du sang dans les veines en aval de l’occlusion (ou du rétrécissement). Ainsi, lorsque la thrombose se situe dans la racine de la cuisse, la douleur sera ressentie dans la jambe entière et pourra entraîner une difficulté à la marche. En revanche, si la thrombose est plus basse, au niveau du genou ou du mollet, la douleur sera ressentie dans le mollet ou le pied. D’autres symptômes peuvent encore être présents, comme un œdème (jambe gonflée), une rougeur, une chaleur, une dilatation des veines superficielles. La présence de difficultés respiratoires ou de douleurs dans la poitrine sont des signes de gravité faisant suspecter une embolie pulmonaire. Dans ce cas, une consultation en urgence et un traitement rapide s’imposent. Causes. Dans près de 50% des thromboses, on ignore la cause; la thrombose veineuse est alors dite «idiopathique» ou «primaire». Trois mécanismes principaux sont impliqués dans la survenue des thromboses: la stagnation du sang dans une veine (stase veineuse) qui peut favoriser la coagulation sanguine et par conséquent la formation d’un caillot une anomalie du système de la coagulation qui rend le sang trop facilement coagulable, ce qui peut entraîner la formation d’un caillot sanguin un traumatisme de la paroi du vaisseau sanguin qui entraîne la stimulation du système de coagulation et ainsi la formation d’un caillot sanguin. Facteurs de risque. Les facteurs de risque d’une thrombose sont: l’obésité l’avance en âge un traitement hormonal (contraception hormonale comme la pilule, les patchs ou les implants) ou une substitution hormonale après la ménopause) les situations d’immobilité (comme un long voyage en avion, une convalescence, une hospitalisation, une position de travail stationnaire, le port d’un plâtre ou d’une attelle) qui favorisent la stagnation du sang dans les veines la compression veineuse, qui peut être due à une grossesse ou à la présence d’une tumeur ou d’une autre masse les interventions chirurgicales (particulièrement les opérations orthopédiques ou abdominales, les césariennes), la pose d’un cathéter ou d’une perfusion, l’injection intraveineuse de drogues, les chutes ou les accidents sont autant de situations qui peuvent léser la paroi des veines et entraîner une thrombose des facteurs génétiques, certaines tumeurs, la grossesse peuvent faciliter la coagulation du sang. Traitement. En première intention, le médecin prescrira un traitement d’anticoagulants au long cours, pour une durée minimale de trois mois. Ce traitement a pour but d’éviter que la thrombose progresse, que le caillot grossisse et qu’une embolie pulmonaire se développe. Les anticoagulants ont la faculté de fluidifier le sang. Il en existe différentes classes: les antagonistes de la vitamine K (antivitamines K), en comprimés ( Sintrom, Marcoumar, etc.) les injections d’héparine, pratiquées par la personne elle-même ( Clexane, Fragmin, Fraxiparin, etc.) les injections de fondaparinux ( Arixtra ), pratiquées par la personne elle-même. D’autres mesures sont également nécessaires: pour favoriser le retour veineux, surélever les pieds du lit d’environ 15-20 cm (sauf contre-indications) pendant la nuit (le jour aussi, il est conseillé de surélever la jambe atteinte pour drainer le sang vers la partie centrale du corps) le port de bas de contention (prescrits par le médecin) permet de réduire la douleur et d’éviter l’apparition du syndrome post-thrombotique (ou insuffisance veineuse profonde) [Voir complications] Evolution et complications possibles. La complication à court terme, en l’absence de traitement, est l’embolie pulmonaire. Selon la taille du caillot qui a migré vers les poumons, elle peut être mortelle. La complication à moyen terme (toujours en l’absence de traitement) est la récidive de la thrombose. Une complication à long terme est le syndrome post-thrombotique. Fréquent, il survient avec ou sans traitement anticoagulant et surtout dans les cas de thromboses qui touchent les veines du bassin ou du premier tiers de la cuisse. Après une thrombose, les veines ne sont parfois plus capables de fonctionner correctement, ce qui rend les jambes toujours plus enflées et lourdes. A la longue, des varices et des ulcères de la jambe peuvent apparaître. Le risque de survenue du syndrome post-thrombotique peut être diminué d’au moins 50% en portant des bas de contention pendant deux ans au minimum après l’épisode de thrombose profonde. Une personne qui a déjà eu un premier épisode de thrombose profonde présente un risque accru d’avoir une nouvelle thrombose, cela d’autant plus si la cause n’a pas été identifiée la première fois (thrombose idiopathique). Une thrombose peut se recanaliser spontanément (rétablissement du flux sanguin), mais ce processus est plus au moins lent et peut rester incomplet (la veine garde alors un certain degré d’obstruction), même une année après. Trois ans après une thrombose veineuse profonde, une thrombose résiduelle peut persister dans 50% des cas. Prévention. Pour prévenir la thrombose veineuse profonde ou pour éviter des récidives, il est conseillé: d’éviter les situations d’immobilisation prolongée de bien s’hydrater, surtout lors d’efforts physiques intenses de porter des bas de compression (prescrits par le médecin) lorsque l’on présente certains facteurs de risque de suivre un traitement anticoagulant prescrit de manière préventive avant certaines interventions chirurgicales, une césarienne ou lorsqu’on porte un plâtre.

finir de perdre sa graisse abdominale images

PROTEINE C REACTIVE. Informations, Principe et Causes Protéine C Réactive Elevée, Basse dans le Sang. La Protéine C Réactive est un marqueur de la phase aigüe d’une inflammation, ce qui signifie que les seuils atteints en Protéine C Réactive lors d'une analyse de sang, répondent à un certain degré d’inflammation. La Protéine C Réactive est produite par le foie et son taux est mesuré par une analyse de sang. A noter que d’autres constantes sont communes à une phase aigüe d'inflammation, telles que la vitesse de sédimentation ou la numération plaquettaire du sang. Quelles sont les principales causes d’une élévation de la Protéine C Réactive? En général, les principales causes de l’augmentation de la Protéine C Réactive sont les suivantes: Brûlures Traumatismes Infections Arthrite Inflammatoire Certains cancers. Un taux de Protéine C Réactive élevé est-il un risque de maladie cardiovasculaire? En raison de la composante inflammatoire de l’athérosclérose, le taux de Protéine C Réactive élevé a été associé aux maladies cardiovasculaires. Toutefois, sur la base des données actuelles disponibles, il ne peut pas être considéré comme un facteur de risque indépendant d'une maladie cardiovasculaire. Les facteurs de risque traditionnels de maladies cardio-vasculaires, tels que la pression artérielle élevée ( hypertension ), le diabète, l’ hypercholestérolémie, l’ âge, le tabagisme, l’ obésité et les antécédents familiaux de maladie cardiaque peuvent être corrélés avec un niveau de Protéine C Réactive élevé. Selon des études récentes, après ajustement de ces facteurs de risques traditionnels, un seul taux élevé de Protéine C Réactive est toutefois peu probable d’être une cause de maladie cardio-vasculaire. Néanmoins, la Protéine C Réactive peut être utilisée comme un prédicteur de maladie cardio-vasculaire, en fonction de sa corrélation avec les autres facteurs connus de risque cardiaque et leur rôle dans la formation de l’athérosclérose. Chez les personnes ayant une partie ou l’ensemble de ces facteurs de risques traditionnels, le niveau de Protéine C Réactive est généralement élevé. Mesure du taux de Protéine C Réactive. La mesure de Protéine C Réactive est faite par l’ analyse d’un prélèvement sanguin, réalisé dans une veine. Cet échantillon est ensuite analysé en laboratoire. La mesure traditionnelle du taux de Protéine C Réactive est souvent utilisée pour détecter une inflammation dans le corps. Actuellement, une mesure plus sensible est utilisée pour détecter et évaluer les risques cardio-vasculaires. Cette haute sensibilité Protéine C Réactive est appelée hsPCR. Parce que les mesures du taux de Protéine C Réactive peuvent être influencées par une infection ou une inflammation, il est recommandé de vérifier ce taux avec un intervalle d’environ 2 semaines, ceci afin d’utiliser la moyenne de ces 2 lectures pour établir une évaluation des risques cardio-vasculaires dans le cadre d’un dépistage. Taux de Protéine C Réactive et risques de maladie cardiaques. En ce qui concerne l’évaluation du risque cardio-vasculaire, des fourchettes de risque ont été établies fonction des taux suivants: Protéine C Réactive 3 mg/L: Risque élevé de maladie cardio-vasculaire. Dois-je tester mon taux de Protéine C Réactive? Le contrôle du taux de Protéine C Réactive n’est pas recommandé pour toute la population adulte. Bien que cela ne soit pas la norme, certains professionnels de santé recommandent de vérifier régulièrement le niveau de Protéine C Réactive, ainsi que le taux de cholestérol. Idéalement, comme nous l’avons dit précédemment, il est conseillé d’utiliser la moyenne des taux de Protéine C Réactive relevés à 2 semaines d’intervalle. Plus important encore, le taux de Protéine C Réactive peut fournir des informations sur le risque cardio-vasculaire d’un individu en conjonction avec d’autres facteurs de risques connus, tels que le diabète, l’ hypertension artérielle, l’ hypercholestérolémie, l’ obésité, la prise en compte de l’ âge du patient et le tabagisme. Quel est le traitement pour un taux de Protéine C Réactive élevé? Le traitement d’un taux de Protéine C Réactive dans le contexte de maladie cardio-vasculaire, en soi, peut être dénué de sens. Au lieu de cela, un traitement approprié et la prévention des risques sous-jacents doivent être l’objectif principal dans la prévention des risques cardio-vasculaires. Les moyens les plus efficaces et fiables pour réduire de nombreux facteurs cardiaques sont: La pratique régulière d’exercice physique Adopter une alimentation équilibrée Opter pour un sevrage tabagique Chez les individus ayant un taux élevé de cholestérol et n’arrivant pas à faire baisser ce taux par une meilleure alimentation et de l’exercice régulier, des médicaments anti-cholestérol peuvent être conseillés par leur médecin traitant. La réduction du taux de Protéine C Réactive a également été relevée chez des patients qui commencent un traitement par l’aspirine. Chez les patients n’ayant pas de maladie cardio-vasculaire ou n’ayant pas de facteur accru favorisant une maladie cardiaque, la prise d’aspirine n’est généralement pas recommandée. Certains médicaments contre le diabète ont également été générateur d’une réduction du taux de Protéine C Réactive, chez les personnes avec ou sans diabète. Cet effet a été retrouvé, indépendamment des effets hypocholestérolémiants du glucose. Quelles sont les perspectives pour les personnes ayant un taux élevé de Protéine C Réactive? Les perspectives globales pour les personnes ayant un taux élevé de Protéine C Réactive dépendent en grande partie de la cause. En général, un niveau élevé de Protéine C Réactive peut être une réponse à une inflammation ou une infection présente dans le corps. Plus précisément, un taux élevé de Protéine C Réactive, peut être un outil d’évaluation de risque de maladie cardio-vasculaire, quand cette élévation est corrélée avec la présence de risques traditionnels (taux de cholestérol élevé, diabète, obésité, âge avancé, tabagisme, et antécédents familiaux de maladie cardiaque). Diète, exercice, arrêt du tabac et prise en charge médicale appropriée de ces différents facteurs, peuvent avoir un effet positif sur les risques de déclencher une maladie cardio-vasculaire, sans être toutefois surestimées. En résumé, qu’est ce que le test de Protéine C Réactive? C’est un test sanguin que les médecins peuvent utiliser pour détecter le risque de maladie cardiaque, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral ou une maladie artérielle périphérique. La Protéine C Réactive est une protéine fortement réactive qui permet de retrouver une inflammation générale du corps. Les taux de Protéine C Réactive élevés semblent être en mesure de prédire des risques de maladie cardio-vasculaire, tout comme le taux de cholestérol qui est également un facteur important de risque. Les informations données sur ce site ne sauraient en engager l’auteur. Ils sont donnés à titre indicatif et pour toute question, rapprochez-vous d’un professionnel de santé et/ou de votre médecin traitant. Protéine C Réactive - Forum. Vous avez la possibilité de déposer un commentaire ci-dessous ou de participer au forum sur la Protéine C Réactive.

finir de perdre sa graisse abdominale images

US Search Mobile Web. Welcome to the Yahoo Search forum! We’d love to hear your ideas on how to improve Yahoo Search. The Yahoo product feedback forum now requires a valid Yahoo ID and password to participate. You are now required to sign-in using your Yahoo email account in order to provide us with feedback and to submit votes and comments to existing ideas. If you do not have a Yahoo ID or the password to your Yahoo ID, please sign-up for a new account. If you have a valid Yahoo ID and password, follow these steps if you would like to remove your posts, comments, votes, and/or profile from the Yahoo product feedback forum. Vote for an existing idea ( ) or Post a new idea… Hot ideas Top ideas New ideas Category Status My feedback. Improve your services. Your search engine does not find any satisfactory results for searches. It is too weak. Also, the server of bing is often off. I created a yahoo/email account long ago but I lost access to it; can y'all delete all my yahoo/yahoo account except for my newest YaAccount. I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be 'secure' then it'll be 'unfair' gaming and I'll lose because of the insecurity can be a 'Excuse'. Hope y'all understand my explanation! I want all my lost access yahoo account 'delete'; Requesting supporter for these old account deletion; 'except' my Newest yahoo account this Account don't delete! Because I don't want it interfering my online 'gamble' /games/business/data/ Activity, because the computer/security program might 'scure' my Information and detect theres other account; then secure online activities/ business securing from my suspicion because of my other account existing will make the security program be 'Suspicious' until I'm 'secure'; and if I'm gambling online 'Depositing' then I need those account 'delete' because the insecurity 'Suspicioun' will program the casino game 'Programs' securities' to be… more.

comme perdre du ventre rapidement

Douleur foie. Inconfort ou douleur à vélo. Vous souffrez d'un problème d'inconfort ou de douleur à vélo? Consultez le tableau suivant, qui pourra vous aider à cibler et solutionner le problème:

Douleur foie. INTRODUCTION: Si l’on en croit la statistique, près de 70% des français, toutes les couches sociales confondues sont touchées par le stress sous diverses formes. Ce mal du siècle fait ravage de façon inquiétante surtout dans les pays civilisés. DEFINITION: Le mot stress vient du latin ‘’stringere’’ qui signifie serrer, oppresser, étouffer, c’est l’angoisse, l’anxiété, le sentiment de détresse. PHYSIOLOGIE Le stress est pourtant physiologique, nécessaire dans la vie courante. ’’Sans stress pas de vie possible’’. Grâce à lui, notre corps peut s’adapter à un environnement qui se modifie sans arrêt. Cependant une stimulation excessive, durable présente comme un risque potentiel de maladie. On parle de bons effets, de mauvais effets du stress selon l’individu. Il s’agit là d’une maladie de l’adaptation donnant à un état pathologique souvent irréversible Parler de stress, c’est parler de Hans Selye, précurseur dans ce domaine dans les années 40. Parler de stress en Acupuncture, c’est parler de l’énergie mentale, le SHEN, décrit depuis plus de deux mille ans dans le Neiking. Le stress est l’expression d’une émotion plus ou moins vive faisant partie de notre vie quotidienne. Il est l’un des sept sentiments psychoaffectifs importants, (joie, colère, soucis, réflexion, tristesse, peur, émotion), qui fait parler beaucoup de lui ces trente dernières années au sein d’une société en pleine évolution et de remous. Toutes ces sensations psychiques sont groupées sous le vocable de SHEN (mental). Le shen est la notion fondamentale et originale de la médecine traditionnelle chinoise. Il représente la force de l’activité vitale de l’homme. Il recèle dans le cœur et dans d’autres organes. A aucun moment le shen ne peut être isolé du corps, c’est dire que la vie humaine est étroitement liée à l’existence de l’énergie mentale. Cette activité mentale, ou le JING SHEN se trouve dans chacun des cinq organes, portant un nom spécifique. Ainsi, le Foie recèle le Hun (âme végétative, créative), celui de la Rate le Yi (pensée, réflexion, préoccupation, obsession), celui du Poumon le Pro (âme sensitive), celui du Rein le Chi (volonté), tous sont sous le maître suprême, le Cœur qui recèle le Jing Shen. Chacun des cinq organes possède en outre une double activité, le PSYCHISME ou MENTAL et le SOMA. La raison pour laquelle on parle de la maladie psychosomatique depuis les années 50. Exemple: Le Foie recèle le Hun (âme végétative, créative). Selon NeiKing, le Foie régit l’âme. a) le Foie joue un rôle prépondérant dans le psychisme. - En cas de trouble du Foie par le stress, la première manifestation d’ordre psychique se traduit par une angoisse, une peur. Une tristesse excessive incontrôlable, une compassion trop forte blesse le Hun. Le Hun blessé entraîne suivant le degré d’importance la folie (Folie Yin, Folie Yang), l’amnésie, la psychose, les délires, et la confusion mentale, selon Neiking. La mort peut s’ensuivre en cas de troubles importants. On trouve la même conclusion dans l’explication occidentale que la mort peut survenir à la phase de choc. Si le traitement est mal conduit ou inefficace, ces perturbations continuent à gagner en tache d’huile, suivant la loi des cinq mouvements d’autres tribus vulnérables. b) Le stress aux cent visages avec une symptomatologie polymorphe. Par sa fonction, le Foie régit en outre le système tendino-musculaire. En cas d’atteinte sérieuse de l’énergie du Foie, il engendre d’autres troubles: Sur le plan somatique, la fameuse fibromyalgie, la spasmophilie ou des plaintes somatiques, tels que le SFC (syndrome de fatigue chronique) difficilement indentifiable, le YUPPIES syndrome de fatigue chez les jeunes cadres new-yorkais, le SPID (syndrome polyalgique idiopathique diffus) etc. De même on relève une certaine corrélation entre le stress et maladie rhumatismale. Chez les coxarthroses, la quasi-constance des antécédents de stress psycho émotionnel est bien établie. Tout comme la poussée de SEP (sclérose en plaques) souvent fait suite à un stress. c) Stress agissant sur les organes sensoriels: Selon Neiking, l’œil est le lieu de concentration de Jing du Foie, grâce auquel que la vue est possible. En cas de perturbations psychiques, le malade se plaint d’une baisse de l’acuité visuelle, des troubles de la vue bien que le système oculaire reste intact au début. A la longue un risque de glaucome s’installe au même titre qu’une conjonctivite, une douleur oculaire etc. Certaines explications cartésiennes démontrent que le stress affectif entraîne de fréquents troubles oculaires. Selon elles, le stress fait dilater la pupille, ce qui obture l’iris à la racine, les émonctoires d’une humeur aqueuse déclenchant ainsi la crise de glaucome. On parle de glaucome de la joie, de la peur, de rétinopathie hypertensive etc. d) Enfin le Foie représente le Feu Ministériel ayant pour rôle d’un Général, d’activer les fonctions énergétiques de tout l’organisme. En cas de troubles importants, l’énergie du Foie restera figée, entraînant avec elle une stagnation énergétique de l’ensemble du fonctionnement. Delà l’équilibre (homéostasie) est détruit; survient ensuite en cascade d’une série de réactions hormonales (le Jing) dans une anarchie totale dont le cas de fibromyalgie, le SPID, et le SFC en font la preuve. Une entité particulière fait couler déjà beaucoup d’encre, sans pour autant qu’on puisse trouver une solution thérapeutique. B) Stress à répercussion sur d’autres organes de voisinage: Basant sur la loi des cinq mouvements, suivant la chaîne de production, 1) le Foie agit sur le Cœur, son fils en transmettant ses perturbations. - Sur plan psychique, le shen blessé par le stress, engendre l’affolement, et la perte du contrôle de soi, le Moi. - D’autres troubles psychosomatiques se traduisent en accompagnement par des signes tels que de troubles cardio-vasculaires, de palpitations cardiaques, de tachycardie, de l’hyper ou de l’hypotension artérielle, de l’anémie, de l’insomnie etc. L’explication scientifique occidentale démontre de façon analogue que l’action de catécholamines suite à des stress a des effets sur le Cœur comme maladies coronaires, infarctus du myocarde, maladies hypertensives, des troubles du rythme etc. 2) Sur l’appareil digestif: suivant la loi des cinq mouvements, l’action inhibitrice du Foie devient pathologique sur l’organe dominé en donnant des troubles directs: - Sur le plan psychique: l’anxiété, les soucis - Sur le plan somatique: troubles digestifs, aérophagie, dyskinésie biliaire, ulcère gastrique, pancréatite, colopathie, hémorragie gastrique sont les classiques tributs de l’émotion. On a parlé des ulcères de bombardements chez les anglais en 1940, des bombes défoliantes, des napalms au VietNam durant les années 50 etc. 3) Par action de révolte contre son organe dominant, le Poumon, elle se traduit par: - Sur le plan psychique: la tristesse, le soupir, la bradyspnée, la gêne respiratoire. - Sur le plan somatique: maladies cutanées tels que la dermatose, la sudation abondante, l’eczéma, l’urticaire, le psoriasis à la suite d’un stress important, de même que les alopécies, la pelade décalvante etc. 4) Par action de mépris contre son protecteur le Rein. - Sur le plan psychique: Des stress trop importants ou l’excès de colère influe sur le rein et blesse le Chi (volonté). Le Chi blessé occasionne l’oubli, la peur. - Des troubles sensoriels tels que les vertiges, les acouphènes sont souvent notés. - Les plaintes somatiques de lombalgie chronique, de spermatorrhée, de rachialgie, de raideur vertébrale (nuque, dos), d’ostéalgie, sont souvent les motifs de consultation. La baisse de la libido et les troubles de la fécondité ne sont pas rares etc. Tous ces désordres débutent en premier temps par les manifestations fonctionnelles, et si le traitement s’avère inefficace, ils évoluent inexorablement vers l’organicité, et dans la quasi-totalité des cas par une chute de cheveux, voire une alopécie ou même une pelade décalvante catastrophique en phase finale. DES MILLE ET UNE SITUATIONS STRESSANTES. Stress de l’accouchement, Stress des enfants (énurésie, aphtes buccales), le refus d’aller à l’école, plaintes somatiques, Stress, obésité, cœur: le lien est établi, le stress provoque une répartition androïde des graisses, Stress et examens, Stress et rhume et cancer: le rhume est corrélé au stress, Stress et vie professionnelle, même les médecins n’échappent pas à cette règle? ‘’burn out’’, Stress et retraite, Stress et choc culturel (immigrés), Stress et bruits, Stress masquées par des tics, ou comportement inhabituel, Etc. Tout peut devenir un stress potentiel. TRAITEMENT dépend des situations stressantes Le choix des points thérapeutiques et le résultat en dépendent. Connaître le syndrome de chaque organe atteint, Analyser les signes cliniques encore au stade fonctionnel Evaluer l’évolution Prévenir les répercussions sur d’autres organes par une acupuncture préventive Hygiène de vie et la relaxation. CONCLUSION Le stress est nécessaire pour notre vie quotidienne, ‘’sans stress pas de vie possible’’. A dose modérée, le stress est notre meilleur allié et même nécessaire à nos activités, à condition de pouvoir le maîtriser au risque d’un état pathologique irréversible. Quand le stress attaque le shen (mental), la maladie s’installe, dont la liste est assez éloquente, du simple rhume au châtiment suprême, le cancer, en passant par des maladies immunitaires. Le stress, un mal aux cent visages, sème le désordre dans l’ensemble de l’organisme et perturbe dans tous les sens aussi bien au sens propre qu’au sens figuré. On peut en effet noter des troubles sensoriels, des troubles de la vue, des acouphènes, de la perte de l’odorat (anosmie), de la perte du goût (agueusie) des troubles de l’élocution (dysarthrie), la perte le sens du toucher (trouble de la libido). Des plaintes somatiques: de SPID (syndrome polyalgique idiopathique diffus), de SFC (syndrome de fatigue chronique), de fibromyalgie, quasi-omniprésents dans tous les cas de figure, de douleurs oculaires, de baisse de la vision, des vertiges, des palpitations cardiaques, de polyarthralgie jusqu’à la rachialgie chronique, en passant par des ulcères gastriques, des dermatoses, de chute de cheveux, de pelade décalvante, etc. Le stress cause incontestablement de gros dégâts dans tous ses états, il se cache sous de multiples facettes avec une symptomatologie polymorphe, de la fatigue voire l’asthénie à l’insomnie rebelle, des troubles de la mémoire à la dépression nerveuse voire la confusion mentale. A nous de le décoder tôt, de décrypter dès le premier abord le comportement du malade, de déchiffrer avec clairvoyance le contexte souvent perdu dans un labyrinthe sans issue. Malheureusement c’est souvent le cas où l’on ne peut que constater assez déjà tardivement des perturbations en chaîne d’ordre hormonal, biochimique, nerveux etc. Il faut donc leur barrer la route dès qu’ils sont encore au stade fonctionnel sous peine de lésions organiques en cascade. Mieux comprendre pour mieux soigner c’est justement par le SHEN que nous devrions entamer le premier, négligeons pour l’instant le reste. Quant au traitement, il est variable suivant le cas considéré, mais le dénominateur commun de l’ensemble des problèmes, restera toujours le MENTAL. Tout le monde s’accorde à dire que le stress n’est vraiment pas une maladie mais plutôt un mal du siècle, un phénomène de société en pleine évolution et de remous. Tant qu’il y aura des hommes, il y aura toujours du stress. A nous de bien le gérer, de le maîtriser, de l’apprivoiser par une hygiène de vie de sobriété, de simplicité, de sérénité et de modération. C’est notre seule et unique issue à la fois efficace et sécurisante. Dr. BUI VAN THO (CDMTC) 69 Rue Dunois 75013 PARIS.